Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Europe et lutte des classes 

 Poutine et le KPRF

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
11907 messages postés
   Posté le 11-12-2011 à 15:03:05   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La presse occidentale mène un grand tapage sur l'opposition à Poutine et encense les protestataires petits-bourgeois. Mais chacun sait que la petite-bourgeoisie n'a jamais pris le pouvoir nulle part et ne prendra jamais.
L'expérience récente des printemps arabes nous a une nouvelle fois démontré que si la classe ouvrière ne prend pas la tête d'une révolution, c'est la bourgeoisie qui s'en charge, quelle que soit la détermination et les sacrifices des étudiants.

D'autre part l'ingérence et les massacres perpétrés en Libye ont averti les peuples opprimés qu'ils ne peuvent en aucun cas s'en remettre aux "démocrates occidentaux".
Il n’est pas certain que la destitution de Poutine - si elle avait lieu - profiterait réellement à l’impérialisme occidental.

Le résultat des élections législatives du 4 décembre 2011 est un sérieux revers pour parti de Vladimir Putin et Dimitri Medvedev. Tout en conservant la majorité absolue, le parti Russie Unie perd 15 points et près de 80 sièges, passant sous la barre des 50%.
A contrario, le résultat de dimanche marque une progression importante du Parti communiste de la Fédération de Russie (KPRF) qui double pratiquement son score, frôlant les 20%. Le KPRF réalise 19,16% et remporte 92 sièges à la Douma contre 11,67% et 57 sièges en 2007.
Le Parti communiste talonne Russie unie dans plusieurs régions (« sujets de la Fédération » ) du pays obtenant ses meilleurs scores à Novossibirsk (30,25%) et Orel (31,97%), contestant également l’hégémonie du pouvoir dans des régions significatives, à Irkoutsk (27,79%), Nizhni-Novgorod (28,62%) et surtout Moscou (25,82%).


Solidarité Internationale - PCF publie cet article du Parti Communiste Russe :

Le PC Russe conteste des « élections illégitimes » et soutient les luttes populaires pour de nouvelles élections transparentes




Article BL pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

Alors que le régime de Poutine est affaibli et délégitimé, le Parti Communiste de la Fédération de Russie organise la riposte.

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté hier et aujourd’hui dans plusieurs grandes villes de Russie pour protester contre les fraudes massives qui ont été observées au cours des élections législatives de dimanche dernier.

Alors que le Comité Central aux Élections s’apprête à proclamer les résultats officiels des élections législatives, donnant à Russie Unie, le parti de Poutine et des oligarques, près de la moitié des voix et une majorité absolue à la Douma, le peuple russe a massivement manifesté sa colère.

A l’appel de divers collectifs d’opposition, ou à l’initiative des citoyens eux-mêmes, ils ont été plusieurs dizaines de milliers à braver le froid et la répression policière pour porter leurs justes revendications.

Les manifestants réclament la tenue de nouvelles élections et la libération de toutes les personnes emprisonnées depuis dimanche.

De tous les partis représentés au Parlement, le Parti Communiste de la Fédération de Russie a été le seul à prendre le parti du peuple dans la lutte qui s’est engagée, montrant par là le degré d’allégeance au pouvoir oligarchique, et désormais ouvertement dictatorial, de Vladimir Poutine des soi-disant partis « d’opposition » pilotés par le Kremlin (le parti de centre-gauche Russie Juste et le parti d’extrême-droite LDPR).

D’après un observatoire « indépendant », mais réputé proche des partis libéraux, les résultats réels des élections de dimanche donneraient au KPRF environ 25% des voix, talonnant Russie Unie qui n’aurait qu’un point d’avance . Plus que jamais, le KPRF apparaît comme le grand vainqueur de cette élection et s’engage dans la lutte historique qui débute contre la dictature et le régime oligarchique.

Le secrétaire général du Parti, Guennadi Ziouganov, a d’ores et déjà refusé de reconnaître les résultats de ces élections, les qualifiant d’ « illégitimes, tant du point de vue moral que du point de vue politique » . Les brigades d’observateurs mises en place par le Parti ont pu mettre en évidence l’étendue des fraudes auxquelles ont donné lieu ces élections, parfois au péril de leur vie, comme l’illustre le destin tragique du camarade Sergueï Mikhailovitch Babenko, de Krasnodar, battu à mort par les responsables d’un bureau de vote dont il avait dénoncé les fraudes.

Le KPRF entend s’appuyer sur la légitimité que lui confèrent ses succès électoraux, notamment dans les grandes villes, pour organiser les luttes. Le Parti a appelé à une grande marche le 18 décembre qui, partant de la place Pouchkine à Moscou, aura pour destination la place Loubianka , siège du FSB, principal organe de la répression policière.

Face au risque de montée des tensions et de la violence du régime, un scénario révolutionnaire est de plus en plus plausible. Devant les incertitudes que réservent les temps à venir, le vice-président du Comité Central Ivan Melnikov a été particulièrement clair : « La protestation du peuple russe est une affaire intérieure » . Si le peuple russe entend mener à bien sa lutte pour la liberté et la dignité, il ne tolérera aucune ingérence de l’impérialisme occidental . Répondant aux insinuations du président géorgien Mikheil Saakachvili, Ivan Melnikov a mis en garde : « Ce qui se passe actuellement en Russie ne concerne ni M. Saakachvili, ni ses idoles de l’administration américaine » .

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
zorba
Militant de valeur
zorba
366 messages postés
   Posté le 11-12-2011 à 18:41:06   Voir le profil de zorba (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à zorba   

A-t-on des analyses sérieuses sur les forces qui composent le parti communiste de Russie?
Est-ce que ce sont des vieillards nostalgiques de l'époque stalinienne ou des jeunes décidés à en découdre avec les dirigeants actuels. Les résultats par zone géographique semblent montrer que ce sont dans les vieux bassins industrialisés sous la période stalinienne que les scores semblent élevés, pas dans les villes passées aux moeurs occidentales et représentant le développement des activités nouvelles.
Un scrutin, même en faveur des communistes, peut être retourné par un autre scrutin, souvent la propagande fait tourner les girouettes. Je ne vois pas comment la situation peut changer par un résultat électoral.
Ce serait bien la première fois. Après tout, le premier régime ayant aboli la propriété privée était russe.
Je ne vois pas Poutine inquiet par ces résultats. Son expérience du système soviétique, KGB et gouvernements, l'a bien préparé à la dictature.

--------------------
On se lasse de tout excepté d'apprendre. Virgile
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7929 messages postés
   Posté le 19-12-2011 à 23:24:36   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

les usa ne s appuient pas sur ziouganov pour tenter de satelliser la russie,mais sur l opposition dite "libérale",du type alain madellin en france.

--------------------
zorba
Militant de valeur
zorba
366 messages postés
   Posté le 20-12-2011 à 05:49:02   Voir le profil de zorba (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à zorba   

Pas surprenant de la part des américains.
Tous les peuples soutenant de près ou de de loin l'abolition de la propriété privée des moyens de production sont combattus becs et ongles, avec le soutien des églises catholiques, protestantes, juives et des sectes en tous genres.
Y compris en mettant au pouvoir des fascistes expérimentés, comme Adenauer ancien nazi en Allemagne, Waldheim, ancien nazi en Autriche et à l'ONU, Ratzinger, élevé chez les nazis, au Vatican..;et en laissant les bosn démocrates Franco, Pinochet, Salazar au pouvoir pour réprimer les mouvements communistes.
Et le pétainiste Schumann au sommet de l'Europe, celui qui avait prêté serment à Pétain et était inéligible en 1944, sans savoir ce qu'il avait fait de 1940 à 1945.
Zougnianov reste un ennemi pour les américains, pas Poutine, ni les cliques neo nazies en pleine effervescence dans ces pays "libérés".On se demande bien de quoi.

--------------------
On se lasse de tout excepté d'apprendre. Virgile
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7929 messages postés
   Posté le 20-12-2011 à 06:22:56   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

le niveau de vie a chuté en urss depuis 1991,57 pourcents des russes,des ukrainiens et des moldaves regrettent l urss.

--------------------
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Europe et lutte des classes  Poutine et le KPRFNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum