Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Le tournant du mouvement communiste international 

 Le PKRF et la guerre

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
17102 messages postés
   Posté le 14-05-2022 à 22:51:52   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Youri Afonine sur Russie 1 : L’année du centenaire de l’URSS devrait être celle de la libération de la dépendance et d’un nouveau bond en avant.

14 MAI 2022

https://histoireetsociete.com/2022/05/14/youri-afonine-sur-russie-1-lannee-du-centenaire-de-lurss-devrait-etre-celle-de-la-liberation-de-la-dependance-et-dun-nouveau-bond-en-avant/

Il s’agit là d’une analyse remarquable de la situation faite par le KPRF et qui prend de la hauteur. La stratégie des Ukrainiens de laisser des poches de résistance condamnées mais qui fixent l’armée russe et détruisent un maximum au lieu de se rendre était celle de l’armée nazie. Et de là, le représentant des communistes fait un panorama plus complet et que nous partageons sur le stratégie des USA qui est elle aussi de créer des points de fixation, des zones sacrifiées sur le plan militaire mais aussi économique. L’Ukraine est devenue cela et maintenant c’est le continent européen. Intervention passionnante avec une vision sur la seule issue politique : le socialisme. (note de Danielle Bleitrach et traduction de Marianne Dunlop pour histoireetsociete)
https://kprf.ru/party-live/cknews/210624.html

Le premier vice-président du Comité central du Parti communiste de la Fédération de Russie, Youri Afonine a participé à l’émission “60 minutes” sur la chaîne de télévision Russia-1.

12 mai 2022

Commentant les nouvelles selon lesquelles les États-Unis fournissent de plus en plus d’armes et de nouveaux “paquets d’aide” au régime de Kiev, Youri Afonine a déclaré que Washington parie sur un enlisement maximal du conflit armé en Ukraine. Cela permet aux États-Unis de tirer de nombreux avantages de la situation. L’affaiblissement économique de l’Europe est déjà évident. Dans ce contexte, l’Amérique a la possibilité de prendre le contrôle de l’économie européenne. L’arrêt des exportations énergétiques russes vers l’Europe permet aux États-Unis de s’emparer du marché européen de l’énergie. En outre, les États-Unis ont clairement l’intention d’envoyer davantage de leurs troupes en Europe, ce qui rend également les États européens plus dépendants de Washington.

Le dirigeant communiste a attiré l’attention sur la situation après la libération de la ville de Popasna par les troupes russes et la milice populaire de la République populaire de Lougansk. La prise de cette ville crée une opportunité pour encercler l’agglomération de Severodonetsk-Lissitchansk, où se trouve un important regroupement des forces armées ukrainiennes. La menace d’encerclement oblige le commandement de Kiev à réfléchir à sa stratégie concernant ces villes. Première option : face à la menace d’encerclement, l’AFU se retirera elle-même de Severodonetsk et de Lissitchansk. Dans ce cas, de nombreuses vies seraient sauvées, tant celles des soldats russes que celles des civils qui pourraient souffrir des opérations militaires. Deuxième option : l’AFU laisserait une garnison à Severodonetsk et Lissitchansk pour combattre dans les conditions de l’encerclement et ainsi tenir en échec une partie des troupes russes. C’est exactement ce que les nazis ont fait en 1945, en laissant délibérément des garnisons encerclées dans un certain nombre de villes allemandes.

Que devons-nous faire pour empêcher Kiev de choisir la deuxième option – laisser les garnisons se faire encercler ? Pour ce faire, a noté Youri Afonine, nous ne devons en aucun cas libérer les nazis qui se trouvent actuellement à Marioupol à Azovstal, même si Kiev l’exige de manière hystérique. Ces nazis doivent être détruits ou faits prisonniers. Et, bien sûr, ceux d’entre eux qui sont responsables des crimes de guerre commis pendant les huit années de la guerre du Donbass doivent être traduits en justice. Mais si la Russie cède à la pression et libère les combattants d’Azov, cela créera un très mauvais précédent. Cela signifierait que vous pourriez vous défendre dans une ville soumise à un blocus pendant un mois ou deux, puis qu’ils vous libéreraient et que vous pourriez vous installer dans une autre ville et y combattre à nouveau. C’est pourquoi le sort de Severodonetsk et Lissichansk se joue désormais en grande partie à Marioupol. Nous ne devons pas laisser se constituer beaucoup de Mariupols, chacun d’entre eux devant être assailli pendant un mois ou deux.

Le premier vice-président du comité central du KPRF a déclaré que l’opération militaire spéciale en Ukraine n’est qu’une partie de la lutte que mène actuellement la Russie. L’Occident a déclaré une guerre économique totale contre nous. L’unité du peuple russe est nécessaire pour gagner ce combat. Autour de quoi cette unité peut-elle être construite ? En grande partie autour de notre grande histoire. Le 9 mai, des marches “Régiment immortel” et des dépôts de fleurs devant les monuments aux soldats soviétiques ont eu lieu dans toute la Russie et dans les villes libérées du Donbass et de l’Ukraine. Ces marches étaient particulièrement massives dans les régions russes qui avaient subi des attaques provocatrices de la part de l’Ukraine : les régions de Briansk, Koursk, Belgorod et Voronej. Les gens y ont ressenti plus clairement la menace fasciste posée par le régime actuel de Kiev.

Youri Afonine a commenté l’histoire de l’appel de Zelensky aux Ukrainiens sur les médias sociaux le 8 mai (ce jour en Ukraine marque la fin de la Seconde Guerre mondiale), qui était illustrée par une photo d’un soldat ukrainien avec un insigne de la division SS “Tête de mort” sur la poitrine. La fascisation de la société ukrainienne est allée très loin, a déclaré Youri Viatcheslavovitch. Pour illustrer ses propos il a raconté que, comme activité de loisir, il jouait aux échecs sur Internet avec des joueurs d’échecs du monde entier. Aujourd’hui, un joueur ukrainien sur deux ou sur trois affiche sur son avatar un emblème de la division SS de Galicie, du régiment Azov ou d’autres symboles ouvertement nazis, y compris des croix gammées.

Le premier vice-président du Comité central du KPRF a déclaré : “Nous sommes confrontés actuellement à un nouveau fascisme, qui ne menace pas seulement la Russie. On a le sentiment que les cercles dirigeants de l’Occident souhaitent depuis longtemps laisser tomber les apparences et afficher leur vrai visage fasciste. Regardez l’enthousiasme avec lequel ils détruisent maintenant les monuments aux vainqueurs soviétiques du fascisme, comment ils combattent leurs citoyens qui sont venus déposer des fleurs à ces monuments. Ce fascisme quotidien envahit de plus en plus la société occidentale.

Dans les années 1940, a noté Youri Vyacheslavovich, la tâche de guérir la société occidentale du fascisme est revenue à l’Union soviétique. Et elle s’en est acquittée. Premièrement, alors que l’ensemble du monde capitaliste stagnait dans la Grande Dépression, l’URSS a fait un puissant bond industriel. Grâce à cela, pendant la guerre, elle a pu dépasser, en termes de production militaire, toute l’Europe continentale, qui avait été prise par les forces d’Hitler. Après la guerre, l’Occident ne pensait pas que nous serions capables de surmonter rapidement ses conséquences. En Occident, on nous appelait alors “une nation de veuves et d’invalides”. Mais en quelques années, nous avons relancé l’industrie, créé un bouclier nucléaire, puis nous avons été les premiers à aller dans l’espace. De telles superpuissances apparaissent dans une société lorsqu’elle est unie par l’idée du socialisme. Nous devons nous tourner vers cette expérience historique afin de résister au nouveau fascisme et aider la planète à guérir de la peste brune.

Youri Afonine a abordé la question de l’économie russe dans le contexte de la guerre des sanctions. Il a noté qu’il a beaucoup parlé avec les représentants de l’industrie de la défense russe. C’est cette industrie qui a pu remplacer presque entièrement les importations et qui a aujourd’hui le potentiel de renforcer encore notre bouclier de défense et de répondre à tous les défis extérieurs. Le CMI (complexe militaro-industriel) est désormais le fleuron de l’économie russe, mais nous pouvons et devons faire en sorte que d’autres industries clés fassent de même.

Le premier vice-président du comité central du KPRF a déclaré : Aujourd’hui, la Russie doit examiner de près ce qu’elle achète à l’étranger depuis des années et se demander si elle a vraiment besoin de tel ou tel produit importé. Imaginons que les sanctions, ou une partie d’entre elles, soient finalement levées. Devrons-nous à nouveau acheter des Airbus et des Boeing ? Ou devons-nous relancer notre propre construction d’avions civils ? Et est-il possible de maintenir la dépendance de la Russie à l’égard des importations de machines-outils et de microélectronique ? Évidemment pas.

Youri Afonine a conclu en disant que 2022 pourrait être un tournant dans notre histoire. C’est l’année du centenaire de l’URSS. Et les destructeurs de l’Union soviétique – Chouchkevitch et Kravtchouk, qui ont signé avec Eltsine les accords criminels de Belovej, viennent de mourir. Cette année devrait être l’année où notre pays quitte la dépendance et fait un nouveau bond en avant.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Le tournant du mouvement communiste international  Le PKRF et la guerreNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum