Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Le tournant du mouvement communiste international 

 Le parti communiste allemand et la Chine

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
17314 messages postés
   Posté le 11-06-2022 à 21:39:55   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La voie de la Chine démontre un fort dynamisme du socialisme: Leader du Parti communiste allemand
Par Hua Fang (Quotidien du Peuple) 15:54, 11 juin 2022
« Je suis vraiment impressionné par la vitesse à laquelle la Chine s’est développée », a déclaré Patrik Kobele, président du Parti communiste allemand, dans une récente interview au Quotidien du Peuple.

Kobele s’est rendu deux fois en Chine, et pourtant ces deux voyages lui ont apporté des sentiments totalement différents. Au début des années 1990, il est venu en Chine pour la toute première fois, lorsqu’il s’est rendu à Pékin, Shanghai et Xi’an. Puis, en 2018, il est arrivé en Chine pour des activités organisées par le Comité central du Département international du Parti communiste chinois (PCC) pour commémorer le 200e anniversaire de la naissance du philosophe allemand Karl Marx et a effectué des visites à Pékin et à Shenzhen.

« Lorsque j’ai visité Pékin en 2018, j’ai constaté qu’à l’exception des zones pittoresques comme la Grande Muraille, tout était très différent de ce que j’ai vu il y a près de 30 ans. Je pouvais à peine reconnaître les rues où j’étais allé auparavant », se souvient Kobele.

Dans les années 1990, le vélo était le moyen de transport le plus courant à Beijing; alors qu’en 2018, les automobiles dominaient les routes de la ville, et beaucoup d’entre elles étaient des véhicules à énergie nouvelle (VEN), selon Kobele.

« Fait intéressant, les vélos n’ont pas tout simplement disparu ; des vélos partagés équipés d’un système de positionnement avancé ont été développés et mis en service », a-t-il déclaré, notant que les vélos partagés et les VEN représentent des moyens de transport écologiques.

Le parc Shougang, complexe culturel et sportif transformé à partir des anciens locaux de production du sidérurgiste chinois Shougang Group, était l’un des endroits que Kobele pouvait reconnaître lorsqu’il a revisité Pékin en 2018.

« À ce moment-là, un camarade chinois m’a dit que dans le but d’améliorer l’environnement, le groupe Shougang avait déménagé ses installations hors de Pékin et que son ancien site de production dans la ville serait transformé en parc », a déclaré Kobele.

Alors qu’il lisait les reportages sur les Jeux olympiques d’hiver de Beijing en février, Kobele a été agréablement surpris de constater que les silos de matières premières des anciens locaux du groupe Shougang avaient été transformés en bureau du comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de 2022 à Beijing (BOCOG), l’atelier de charbon propre est devenu une base d’entraînement pour les sports de glace, le tremplin de saut à ski Big Air Shougang a été construit à côté de la tour de refroidissement et le parc industriel a été transformé en un parc de glace et de neige plein de vitalité.

« C’est une idée absolument incroyable. La conclusion réussie des Jeux olympiques d’hiver de Beijing a prouvé que la transformation pouvait vraiment résister à l’épreuve de la pratique », a-t-il noté.

Kobele estime que les Jeux olympiques d’hiver de Beijing sont une réalisation remarquable de la Chine dans la promotion du développement des Jeux olympiques sur la base de mesures strictes de prévention et de contrôle des épidémies.

Bien que la pandémie de COVID-19 ait provoqué des émeutes dans le monde entier, les athlètes de divers pays et régions ont pu se réunir en Chine et terminer les compétitions en toute sécurité et en douceur, dans lesquelles les mesures anti-pandémie efficaces de la Chine ont joué un rôle crucial, selon Kobele.

En accueillant avec succès les Jeux olympiques d’hiver de Beijing, le peuple chinois a montré au monde un esprit caractérisé par la recherche de la paix, de la solidarité et de la coopération, ce qui est complètement différent de l’accent excessif mis par certains pays sur l’individualisme, la compétition et la confrontation, a-t-il souligné.

Un tel esprit se manifeste également dans l’initiative « la Ceinture et la Route » (BRI), la vision de construire une communauté de destin pour l’humanité, et d’autres initiatives et concepts proposés par la Chine, selon Kobele.

Il estime que la BRI représente une forme ouverte, inclusive, pragmatique et efficace de coopération internationale et vise à offrir à un plus grand nombre de pays et de régions de meilleures opportunités de développement.

Kobele a lu attentivement « Xi Jinping: La gouvernance de la Chine », un recueil en trois volumes de discours et d’écrits du président chinois Xi Jinping. D’après ce qu’il a vu et entendu en Chine, il était convaincu que le PCC avait gagné le soutien du peuple chinois, selon lui.

« Au Shenzhen Bay Venture Plaza à Shenzhen, j’ai visité un centre de services du PCC, un grand espace ouvert avec un café et une bibliothèque où les gens peuvent signaler leurs problèmes à l’organisation du Parti. En outre, les gens peuvent apprendre des théories sur le PCC via un écran interactif sur la place », se souvient Kobele, ajoutant que le marxisme a été plus largement diffusé en Chine et plus profondément enraciné dans le cœur du peuple chinois.

La voie de la Chine démontre le fort dynamisme du socialisme ; et le PCC s’est engagé sur la voie du socialisme à la chinoise qui convient aux conditions nationales de la Chine en combinant les principes de base du marxisme et les réalités chinoises, a déclaré Kobele, qui a noté que plusieurs centaines de millions de Chinois se sont débarrassés de la pauvreté absolue sous la direction du PCC.

Le Parti communiste allemand espère sincèrement que le PCC fera des progrès encore plus importants en conduisant le peuple chinois sur la voie du socialisme à la chinoise et s’attend à des échanges et une coopération plus profonds entre les deux partis politiques, selon lui.

Bien que les deux partis politiques soient de taille différente, ils partagent des idéaux et des croyances similaires et suivent toujours les quatre principes guidant les relations entre les partis, à savoir l’indépendance, l’égalité, le respect mutuel et la non-ingérence dans les affaires intérieures de l’autre, a noté Kobele, ajoutant que le Parti communiste allemand espère sincèrement continuer à tirer des idées progressistes et de l’inspiration de ses échanges avec le PCC.

« Je suis convaincu que la Chine deviendra certainement un pays socialiste moderne prospère, fort, démocratique, culturellement avancé et harmonieux d’ici le milieu du 21ème siècle. J’ai vraiment hâte à ce jour », a déclaré Kobele.

(Éditeur Web : Zhong Wenxing, Bianji

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Le tournant du mouvement communiste international  Le parti communiste allemand et la ChineNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum