Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Palestine vaincra ! Les luttes au Moyen Orient 

 nouvelle tentative d'intervention US en Syrie

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
11779 messages postés
   Posté le 11-09-2014 à 22:55:56   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Obama se sert du prétexte des crimes de l'Etat islamique pour annoncer une intervention en Syrie, en fait le soutien à la prétendue "opposition modérée".
Cette pseudo opposition est en réalité inefficiente sur le terrain, largement liée aux groupes terroristes Al Qaeda et l'EI, et minée par les guerres intestines dont la décapitation de la milice Ahrar al-Cham donne un aperçu.

Il est stupéfiant que les pays impérialistes s'indignent aujourd'hui de la décapitation de journalistes occidentaux alors que le peuple syrien subit ce sort depuis de longs mois dans l'indifférence totale de nos médias.

L'annonce d'Obama est une grossière ingérence dans les affaires intérieures de la Syrie, dénoncée immédiatement notamment par la Russie, et qui n'a pas l'aval de l'ONU.
Comme on pouvait l'imaginer, la France s'est précipitée pour annoncer sa participation .

Le site Al-Manar met en ligne :

La coalition US contre le terrorisme: Frapper Daesh ou l’axe de la résistance?





Le premier objectif de la coalition américaine contre le terrorisme a déjà été réalisé. Il s’agit de relancer le réseau des combattants terroristes en Syrie après les lourdes pertes dans leurs rangs. C’est une nouvelle tentative d’entrainer l’armée syrienne dans une guerre d’usure et de réaliser des gains politiques et militaires.

L’armée syrienne combat les terroristes sur plusieurs fronts extrêmement dangereux. Dans le Golan occupé, le front al-nosra et ses alliés oeuvrent pour construire « le mur de la bonté » avec l’occupant israélien.

Ce mur permettra au front al-nosra de devenir un acteur régional, sans parler de nouvelles menaces à la province Ouest de Damas.

A Salamiya -à majorité ismaélienne-Daesh assiège la région et s’apprête à commettre un massacre et à expulser les « apostats et les renégats » dans le cadre d’un plan stratégique d’épuration confessionnelle et sectaire.
Par ailleurs, Daesh mène une série d’assauts permanents visant à élargir les frontières de son Etat.

A partir d’Aarsal et de son jurd, al-nosra et Daesh tentent d’anéantir les résultats des victoires de l’armée syrienne et du Hezbollah dans le Qalamoun. Sans oublier de mentionner une série d’attaques terroristes menées par des groupuscules sur plusieurs fronts, dont le but est de dissiper les efforts militaires des forces syriennes.

La situation sur le terrain en Syrie ne permet pas en réalité de faire la distinction entre al-nosra et Daesh et le reste des groupes armés. Il est clair que les groupes qui combattent l’Etat syrien agissent selon la même chambre d’opérations.

Rappelons que Mossoul a été prise par les efforts conjoints de Daesh, des factions islamistes, baasistes et tribales, avec le parrainage des Etats-Unis et un soutien régional. Mais, Daesh a pris ensuite le monopole du pouvoir, poussant Ezzat el-Douri, candidat au commandement d’un « conseil militaire irakien sunnite » à prêter allégeance à Abou Bakr el-Bagdadi.

Bref, les Etats-Unis oeuvrent pour relancer une nouvelle vague de terrorisme en Syrie, pour dissiper la force de l’armée syrienne, présenter l’armée syrienne comme étant incapable de lutter contre les terroristes, faire pression sur les Syriens et leurs alliés pour négocier une solution écartant le président Assad, comme ce fut le cas avec le Premier ministre irakien sortant Nouri Maliki.

Le deuxième objectif en cours de préparation a été révélé par le ministre russe des affaires étrangères Serguei Lavrov, lorsqu’il a émis des craintes sur l’exploitation américaine des opérations militaires contre Daesh pour mener des frappes contre l’armée syrienne afin de l’affaiblir.

Le troisième objectif stipule l’isolement de l’axe de la Russie-Iran_Syrie sur le plan politique en les écartant des efforts internationaux et régionaux contre le terrorisme. Ceci a poussé Lavrov à parler de « double mesure ».

Ce qui est étonnant dans la nouvelle politique américaine c’est que la coalition regroupe les pays qui ont financé, armé, et enrôlé les terroristes en Irak et en Syrie.

Le quatrième objectif de la coalition US concerne la poursuite de la guerre contre « les rebelles » à Moscou, à Téhéran, à Damas et à Beyrouth.
En effet, la coalition américaine, occidentale avec les pays réactionnaires ne peut pas renoncer au terrorisme en tant que force principale pour réaliser ses objectifs politiques en Syrie, et ensuite en Iran et en Russie.

Alors que la capacité américaine et ses alliés dans la mobilisation de forces terrestres régresse, l’armée des terroristes semble une opportunité en or à ne pas rater. Outre les efforts visant à renverser Assad, ces terroristes auront comme mission de faire pression sur l’Iran, et de porter un coup aux exploits politiques et régionaux russes, pour occuper la Russie dans le combat de terroristes sur son sol.

Quant au cinquième objectif, les Etats-Unis retourneront en Irak en tant que protecteurs et non pas d’occupants cette fois. Cette mesure leur permettra de briser le lien géographique entre l’Iran et la Syrie, l’élargissement de la zone d’influence américaine en Irak et l’exploitation des ressources pétrolières du pays.

Pour ces raisons, les Américains affirment qu’ils ont besoin de trois ans de combattre Daesh, ce groupe qui a pris le contrôle de Mossoul en trois jours.
Ils veulent avoir le temps nécessaire pour réaliser leurs objectifs géostratégique en Orient, en Iran et en Russie !


Traduit du site al-Akhbar

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7803 messages postés
   Posté le 25-09-2014 à 19:01:45   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

ce qui confirme les plans anti-assad http://www.voxnr.com/cc/etranger/EuEEykyppAZBwNPmXb.shtml

--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7803 messages postés
   Posté le 25-09-2014 à 19:04:17   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

il n est pas exclu qu Israel en profite pour frapper le Sud-Liban-le Hezbollah dispose encore d un arsenal militaire important.


Edité le 25-09-2014 à 19:18:05 par marquetalia




--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7803 messages postés
   Posté le 26-09-2014 à 18:10:14   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

en meme temps,l Etat Islamique sert les interets sionistes en voulant embraser le Liban,en dressant les sunnites contre les chiites,qui,justement,favorables au Hezbollah,seront victimes d une agression contre le parti de Hassan Nasrallah,pris en sandwich entre les djihadistes et les futures actions armées de Tsahal au Sud du Liban,qui sera coupé du Nord par les milices sunnites;reste à voir la réaction des chrétiens du pays du Cèdre,qui pourraient s allier au Hezbollah.http://www.lorientlejour.com/article/888153/le-drapeau-de-lei-brandi-par-les-refugies-a-ersal-tripoli-dans-loeil-du-cyclone.html


Edité le 26-09-2014 à 18:18:55 par marquetalia




--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
11779 messages postés
   Posté le 29-09-2014 à 20:25:04   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

ONU : Intervention de la Syrie suite à l’adoption de la résolution 2178


Par Dr. Bachar al-Jaafari
Mondialisation.ca, 29 septembre 2014

ONU : Intervention de la Syrie suite à l’adoption de la résolution 2178

Par Dr. Bachar al-Jaafari
Mondialisation.ca, 29 septembre 2014



24/09/2014
Jaafari
Monsieur le Président,

Je vous remercie pour avoir eu l’initiative de cette importante réunion impulsée par l’empressement de certains intervenants sur la scène internationale à faire face au terrorisme contre lequel nous avons été les premiers à mettre en garde et avons appelé à le contrer et à l’éradiquer, avant qu’il ne se propage, ne soit exploité, et ne soit enfin reconnu comme une véritable menace après une longue période de déni. Un terrorisme que nous avons été les premiers à réellement affronter et à combattre sur le terrain !

Monsieur le Président,

Les opérations terroristes, commises sur le territoire syrien par des combattants étrangers engagés dans des guerres par procuration menées pour d’autres, ont ciblé la tolérance qui caractérise sa civilisation millénaire enracinée dans l’humain et dans la pierre. Ils ont ciblé ses institutions, ses infrastructures, ses services publics et s’en sont pris aux moyens de subsistance des Syriens, à leur forces armées, à leurs écoles, leurs universités, leurs hôpitaux, leurs mosquées, leurs églises, leurs monuments historiques, leurs lieux de travail, leurs maisons… Ces opérations terroristes n’ont même pas épargné les missions diplomatiques, les journalistes étrangers, les forces de maintien de la paix travaillant au sein de l’UNDOF [ Force des Nations Unies chargée d’Observer le Désengagement ] et les convois humanitaires !

Autant d’actes criminels qui n’auraient pas eu lieu si les groupes terroristes n’avaient été soutenus par des gouvernements et des États membres de cette Organisation internationale qui les ont couverts médiatiquement et diplomatiquement, les ont financés, armés, entraînés, accueillis et protégés ; leurs aéroports s’étant transformés en salons de réception pour ces tueurs avant de les diriger vers la Syrie en leur permettant de traverser illégalement leurs frontières avec mon pays.

Dans une lettre adressée le 28 août 2014 au Président du Conseil de sécurité et au Secrétaire général, le gouvernement syrien s’est félicité de l’adoption de la Résolution 2170 [1] concernant spécifiquement la lutte contre Daech, Jabhat al-Nosra et toutes les personnes, organisations, institutions ou entités liées à Al-Qaïda sévissant sur les territoires de la République arabe syrienne et de l’Irak, pays frère ; assurant de son total engagement dans le cadre du respect de la souveraineté nationale et des conventions internationales. Et ceci, car cette résolution est en concordance avec la position de la Syrie opposée au terrorisme sous toutes ses formes.

La Syrie a également déclaré sa volonté et son entière disposition à coopérer à une coalition régionale « ou » internationale qui bénéficieraient d’une légitimité internationale pour lutter contre le terrorisme, d’autant plus qu’elle a dû se battre et se bat toujours contre le terrorisme des deux organisations nommées « État Islamique en Irak et au Levant [EIIL ou Daech] et Jabhat al-Nosra ainsi que d’autres organisations terroristes que le Comité du Conseil de sécurité faisant suite aux résolutions 1267 [2] n’a malheureusement pas inscrites sur sa liste en raison de l’opposition de certains de ses États membres ; le « Front islamique » [3] étant un exemple parmi d’autres.

La Syrie est fermement déterminée à poursuivre la guerre qu’elle mène depuis des années contre le terrorisme takfiri sous toutes ses formes et elle appuiera tout effort international sincèrement engagé dans la lutte contre le terrorisme de n’importe quelle façon qu’il se manifeste, quel que soit le nom qu’il se donne et quels que soient les dangers qu’il représente, à condition que cet effort épargne la vie des civils innocents, respecte la souveraineté nationale et soit conforme aux chartes internationales.

Ceci étant dit, nous affirmons que la participation d’Israël à ce qu’on appelle « la Coalition contre Daech » sape sa crédibilité et que l’avion syrien qu’il a abattu – pendant qu’il effectuait son devoir national en ciblant des éléments d’organisations terroristes telles que Daech, Jabhat al-Nosra et leurs dérivées, lesquels ont attaqué les Forces de l’UNDOF et ont pillé leurs équipements [4] – confirme ce que nous disons depuis longtemps quant à l’existence d’une alliance israélienne avec des organisations terroristes affiliées à Al-Qaïda et à d’autres.

Monsieur le Président,

La délégation de la République arabe syrienne est convaincue que l’Organisation des Nations Unies est la principale instance internationale susceptible de coordonner et de renforcer les efforts internationaux visant à éliminer la menace du terrorisme contre la paix et la sécurité du monde, la sécurité et la stabilité des États, et le bien-être des peuples.

Mais le succès de nos efforts exige d’éloigner tout ce qui pourrait saper le rôle et la crédibilité de l’Organisation des Nations Unies, comme la politisation de la question de la lutte contre le terrorisme, les tentatives de disculpation des auteurs d’actions terroristes, la distinction entre un terrorisme « halal » et un terrorisme « haram » ou encore, entre terrorisme « modéré » et terrorisme « extrémiste ». Le terrorisme est terrorisme où qu’il s’exerce et quel qu’en soit l’auteur !

Et dans la guerre contre le terrorisme il est impensable que les coalitions comptent, aux premiers rangs, des États qui ont été et demeurent les principaux soutiens du terrorisme et des terroristes qu’ils ont accueillis, financés et armés ; avec, parmi ceux-là, des États comme la Turquie, le Qatar et l’Arabie Saoudite devenus les principales portes ouvertes au transfert des terroristes en Syrie et en Irak.

Pour finir, la délégation de mon pays affirme son soutien à la résolution 2178 [5] adoptée aujourd’hui par le Conseil de sécurité après une longue attente. Elle affirme aussi que les frappes militaires contre les organisations terroristes n’atteindront pas les objectifs fixés si elles sont menées en contradiction avec les conventions internationales, sans la coopération et la coordination des gouvernements des pays concernés, et sans l’obligation des États incitant et soutenant le terrorisme de cesser ces pratiques qui constituent une menace pour la paix et la sécurité internationales.

Merci, Monsieur le Président

Docteur Bachar al-Jaafari

Délégué permanent de la Syrie auprès des Nations unies

24/09/2014

_______________


Source : vidéo YouTube

Transcription et traduction par Mouna Alno-Nakhal pour Mondialisation.ca

_______________


Notes :

[1] Résolution 2170 ou « Stop ISIS ! »

[2] Comité du Conseil de sécurité faisant suite aux résolutions1267 (1999) et 1989 (2011) concernant Al-Qaida et les personnes et entités qui lui sont associées

[3] Syrie : Lexique de la terreur en prévision de Genève II !

[4] Syrie : Les Israéliens jouent avec le feu et l’ONU se contente d’observer !

[5] RÉUNI AU PLUS HAUT NIVEAU, LE CONSEIL DE SÉCURITÉ DEMANDE AUX ÉTATS MEMBRES DE SE MOBILISER CONTRE LES COMBATTANTS TERRORISTES ÉTARNGERS. Il envisage d’élargir à ces individus le régime de sanctions visant AL-Qaida

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7803 messages postés
   Posté le 06-10-2014 à 16:55:28   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

la Turquie viserait Assad http://www.jolpress.com/node/828246

--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7803 messages postés
   Posté le 16-10-2014 à 12:00:33   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

excellente analyse du Npa,qui dénonce les manoeuvres d Ankara visant à obtenir de Daesch l épuration ethnique contre les Kurdes de Syrie,pour briser dans l oeuf la création d un Kurdistan indépendant-en sera t il de meme au Kurdistan irakien? http://www.npa-lorrainenord.org/

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
11779 messages postés
   Posté le 21-02-2015 à 00:10:44   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

L'EI prétexte à une nouvelle intervention en Syrie !



La Turquie et les Etats-Unis signent un accord visant à former et équiper les rebelles syriens


Publié le 2015-02-20 à 11:12 - french.xinhuanet.com


ANKARA, 19 février (Xinhua) -- La Turquie et les Etats-Unis ont signé jeudi un accord visant à former et équiper les rebelles syriens, a déclaré le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu.

Un protocole d'accord a été signé par l'ambassadeur des Etats-Unis John Bass et le sous-secrétaire d'État au ministère turc des Affaires étrangères Feridun Sinirlioglu, a dit M. Cavusoglu aux journalistes.

Les rebelles syriens qui seront formés et équipés combattront à la fois les extrémistes de l'Etat islamique (EI) et les forces gouvernementales syriennes, a déclaré M. Cavusoglu.

L'accord est une étape importante du partenariat stratégique établi entre la Turquie et les Etats-Unis, a dit M. Sinirlioglu pendant la cérémonie de signature, selon l'agence de presse Anatolie.

"Ceci n'est que la première étape. Il y en a beaucoup d'autres à franchir. Il existe des situations chaotiques dans la région et dans de nombreuses parties du monde. Nous pensons par conséquent que nous pouvons faire la différence si nous travaillons ensemble," a dit M. Sinirlioglu.

L'ambassadeur Bass, pour sa part, a souligné que la Turquie et les Etats-Unis sont plus forts quand ils travaillent ensemble.

Le programme, qui sera lancé en mars, a pour objet de former 15 000 opposants syriens sur une période de trois ans. 5 000 d'entre eux seront formés sur une base militaire située dans la ville de Kirsehir, au centre de la Turquie.

Washington a déclaré plus tôt que la priorité n'est pas le président syrien Al-Assad mais la menace que constitue l'EI.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7803 messages postés
   Posté le 21-02-2015 à 16:37:12   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

le fait que la Turquie sert de base arrière aux contras syriens armés dans le but de faire tomber Assad renvoie aux calendes grecques la reconnaissance du génocide arménien par la junte civile au pouvoir à Ankara.heureusement,l Arménie-ou plutot ce qu il en reste-est protégée par la Russie.et ,après la chute du régime de Damas et le refoulement de ce fantomatique EI,la guerre contre l Iran - qui est égalemnt soutenu par Erevan et Moscou-repoussera pour bien plus longtemps encore la reconnaissance du massacre de 1.3 millions d Arméniens il y a bientot cent ans.


Edité le 22-02-2015 à 13:11:49 par marquetalia




--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7803 messages postés
   Posté le 22-02-2015 à 18:25:35   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

une victoire régionale de Téhéran serait un plus pour les Arméniens,l Iran ne persecute pas les Arméniens vivant sur son territoire-d ailleurs,il ne s en prend à aucuun chrétien-;de plus,Erevan et Teheran sont des alliés,protégés par Moscou. http://www.la-croix.com/Actualite/Monde/Religions-d-Iran-les-Armeniens-d-Ispahan-s-accrochent-a-leurs-eglises-2014-08-20-1194390

--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7803 messages postés
   Posté le 22-02-2015 à 18:30:58   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

le régime iranien,accusé à tort de financer des groupes terroristes,tient les chrétiens en respect,pas comme les débiles mentaux d Al-Qaeda ou de l Etat Islamique qui égorgent des coptes égyptiens au lieu de combattre vraiment les interets sionistes-cf.comme le fait le Hezbollah Libanais,fils spirituel de l ayatollah Khomeney.


Edité le 22-02-2015 à 18:37:23 par marquetalia




--------------------
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Palestine vaincra ! Les luttes au Moyen Orient  nouvelle tentative d'intervention US en SyrieNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum