Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités Internationales 

 Nicaragua: victoire de Daniel Ortega

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
KGB Shpion
Grand classique (ou très bavard)
406 messages postés
   Posté le 08-11-2006 à 14:44:14   Voir le profil de KGB Shpion (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à KGB Shpion   

Nicaragua: le sandiniste Daniel Ortega retrouve la présidence
Par Ana FERNANDEZ


MANAGUA (AFP) - Le sandiniste Daniel Ortega a remporté l'élection présidentielle au Nicaragua, dès le 1er tour, avec un discours pacifiste et conciliateur et grâce à la division de la droite, ce qui lui permet de retrouver le pouvoir 16 ans après l'avoir quitté.
Le candidat de l'Alliance Libérale nicaraguayenne (ALN, droite), le banquier Eduardo Montealegre, a aussitôt reconnu la victoire de Daniel Ortega.


Le candidat du Front sandiniste de libération nationale (FSLN, ex-guérilla de gauche) totalise 38,07% des voix, alors que Montealegre ne rassemble que 29% des suffrages, d'après les résultats communiqués par le Conseil Suprême électoral (CSE) après le dépouillement des bulletins dans 91,48% des bureaux de vote.
La victoire au premier tour était vitale pour Ortega, car il bénéficiait de la division de la droite. Au second tour, la droite l'aurait certainement emporté grâce au report des voix.

Lors d'une intervention publique, Daniel Ortega a promis "stabilité" pour les investisseurs et de "sortir le Nicaragua de la pauvreté", avant de serrer la main d'Eduardo Montealegre, qui se trouvait à ses côtés.
"Nous sentons que les conditions sont réunies pour pour une nouvelle culture politique, plus forte que l'adversité et les différences, dans un esprit constructif pour le bénéfice du Nicaragua et des pauvres", a déclaré Ortega.

José Rizo, du Parti libéral constitutionnaliste (PLC, droite), arrive en troisième position avec 26,21% des voix, devant un dissident sandiniste Edmundo Jarquin, du Mouvement de rénovation sandiniste (MRS), avec 6,44%.

Ortega, "bête noire" des Etats-Unis et ami du Venezuela, retrouvera dans quelques semaines le fauteuil présidentiel qu'il avait quitté en 1990, après 11 ans passés à la tête du Nicaragua.

Durant sa campagne électorale, Daniel Ortega avait demandé aux Nicaraguayens de lui donner l'opportunité de présider le pays en temps de paix. Après avoir renversé le dictateur Anastasio Somoza en 1979, il a gouverné pendant la guerre civile entre les sandinistes et la Contra, mouvement de guérilla soutenu par Washington.

Battu lors de l'élection de 1990, il a perdu par la suite deux scrutins (1996, 2001) face à des candidats de droite.

Les observateurs internationaux déployés au Nicaragua ont considéré que le scrutin s'était déroulé dans de bonnes conditions.

L'ancien guérillero marxiste, 60 ans, a changé de stratégie de communication depuis la fin des années 80. Il prône désormais "l'amour", "la paix" et "la réconciliation" et son vice-président sera un ancien dirigeant de la Contra.

Le président vénézuélien Hugo Chavez s'est réjoui que "les peuples se lèvent à nouveau" et le président cubain Fidel Castro l'a félicité pour sa "victoire grandiose".

La Maison Blanche s'est dite disposée à travailler avec Daniel Ortega en fonction de son engagement en faveur d'un "futur démocratique", après avoir menacé durant la campagne que la relation bilatérale se trouverait affectée s'il était élu.

Comme dans la plupart des élections récentes en Amérique latine (Bolivie, Equateur, Pérou, Mexique), la lutte d'influence entre les Etats-Unis d'une part et les régimes vénézuélien et cubain d'autre part s'est inscrite en toile de fond de l'élection nicaraguayenne.

Après plusieurs revers, notamment au Pérou et au Mexique, la gauche latino-américaine enregistre une victoire symbolique au Nicaragua, car les Etats-Unis étaient sortis de leur neutralité et n'avaient pas ménagé leurs efforts pour tenter d'unifier la droite et empêcher la victoire d'Ortega.

Ortega prendra ses fonctions le 10 janvier.


No comment...


--------------------
KGB Shpion
Grand classique (ou très bavard)
406 messages postés
   Posté le 11-11-2006 à 10:10:31   Voir le profil de KGB Shpion (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à KGB Shpion   

Nicaragua: Ortega devra mettre en pratique la "réconciliation" pour gouverner
Par Bertrand ROSENTHAL

MEXICO (AFP) - Daniel Ortega devra mettre en pratique son slogan de campagne, "réconciliation", pour pouvoir gouverner le Nicaragua face à un parlement où il est minoritaire et sous l'oeil critique d'une communauté internationale prête à réagir à tout dérapage de l'ex-guérillero.
Elu dimanche pour cinq ans, le nouveau président devra composer ou trouver des alliances avec un parlement qui lui est défavorable et doté de nouveaux pouvoirs de contrôle sur l'exécutif.

Selon des projections non officielles dans les milieux internationaux, le Front sandiniste de libération nationale (FSLN) obtiendrait 29 députés, loin des 47 nécessaires pour voter les lois et des 56 de la majorité qualifiée pour modifier la Constitution.

L'Alliance libérale nicaraguayenne (ALN, droite) serait le premier parti d'opposition avec 25 sièges, suivi du Parti libéral constitutionaliste (PLC, droite) avec 23 sièges et le Mouvement de rénovation sandiniste (MRS) avec 5 sièges.

Les trois partis ont mené une campagne particulièrement agressive contre Daniel Ortega, qui prendra ses fonctions le 10 janvier prochain.

Le nouveau parlement se réunira le 20 janvier avec au menu la ratification d'une réforme constitutionnelle qui donnera aux députés le contrôle sur la désignation des ministres, sur la nomination et la révocation des hauts fonctionnaires, et le droit de rejeter partiellement le veto présidentiel sur les lois passées par l'assemblée. Cette réforme, qui avait été gelée, avait comme proposition première de limiter les pouvoirs du président sortant Enrique Bolanos.

Daniel Ortega a d'ores et déjà annoncé qu'il ne remettrait pas en cause cette réforme constitutionnelle. "Une nouvelle culture politique" doit s'imposer, dit-il. Depuis sa défaite en 1990, le Nicaragua vivait au rythme d'un bipartisme entre le PLC et le FSLN, les deux partis étant accusés de se partager les postes et les prébendes du pouvoir.

L'ex-guérillero devrait bénéficier dans un premier temps d'un état de grâce à l'intérieur comme à l'extérieur du pays. A la surprise générale, son plus farouche adversaire, Eduardo Montealegre de l'ALN, est venu le féliciter personnellement avant l'annonce officielle de sa victoire, alors que l'on s'attendait à une contestation des résultats.

De son côté, Jose Rizo, le candidat du PLC, a souligné qu'"en tant qu'opposition responsable et organisée, nous rechercherons le consensus".

Le patronat réuni dans le Conseil supérieur de l'entreprise privée (COSEP) a fait part de sa disposition à travailler avec le nouveau gouvernement.

Les Etats-Unis, qui avaient mené campagne contre l'ami de Hugo Chavez et de Fidel Castro, ont choisi la prudence, en disant qu'ils collaboreraient avec lui sur la base de son engagement à un "avenir démocratique" pour son pays.

"Les Etats-Unis ont des engagements envers les Nicaraguayens. Nous travaillerons avec leurs dirigeants sur la base de leurs engagements et de leurs agissements en faveur de l'avenir démocratique du Nicaragua", a déclaré le porte-parole du Conseil de la sécurité nationale, Gordon Johndroe.

De son côté, Daniel Ortega, dont le régime (1979-1990) avait procédé à de nombreuses confiscations et nationalisations, a tenté de rassurer les investisseurs étrangers et le secteur privé.

L'ex-guérillero marxiste a pris l'engagement devant la chambre de Commerce de respecter les investissements, la propriété privée et de conserver le Traité de libre échange liant son pays aux Etats-Unis.

Il a appelé ses partisans à respecter la propriété privée et à ne pas se lancer dans des occupations de terres.





--------------------
KGB Shpion
Grand classique (ou très bavard)
406 messages postés
   Posté le 18-11-2006 à 13:44:40   Voir le profil de KGB Shpion (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à KGB Shpion   

Nicaragua: la loi interdisant l'avortement dans tous les cas de figure promulguée par le président

MANAGUA (AP) - Le président du Nicaragua, Enrique Bolanos, a promulgué vendredi une loi interdisant l'avortement dans tous les cas de figure, même lorsque la vie de la mère est menacée, malgré l'opposition de médecins, de groupes de défense des droits des femmes et de diplomates étrangers.

La signature de la loi a été annoncée par le porte-parole du président, Lindolfo Mojarretz. Sa publication dans le Journal officiel samedi mettra fin à la seule exception tolérée par le droit nicaraguayen depuis un siècle, à savoir le danger de mort de la mère, qui devait être certifié par trois médecins.

La peine de six ans de prison encourue pour l'exécution d'un avortement reste inchangée. Le doute planait précédemment sur la promulgation de la loi, le président ayant souhaité des peines pouvant aller jusqu'à 30 ans de prison pour la femme qui s'est faite avortée et les personnes ayant participé à l'intervention.

Le Chili et le Salvador possèdent des législations similaires, alors que la plupart des pays du continent latino-américain, où la religion catholique est très influente, permet l'avortement si la vie de la mère est en danger, tout en l'interdisant dans le cas d'un viol ou d'inceste.

L'Assemblée nicaraguayenne avait adopté la loi le 26 octobre dernier malgré une lettre signée par des ambassadeurs européens et des responsables de l'ONU qui lui demandait d'attendre l'élection présidentielle du 5 novembre.

Le président élu Daniel Ortega, ancien révolutionnaire marxiste qui s'est tourné vers la religion catholique, s'est prononcé en faveur de la nouvelle loi.


FILS DE PUTE !!! Ortega n'est qu'un fumier qui s'est fait passer pour un sandiniste pour se faire élire.

Je ne vois pas pourquoi Chavez et Fidel le soutiennent...

Message édité le 18-11-2006 à 13:45:14 par KGB Shpion


--------------------
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2393 messages postés
   Posté le 18-11-2006 à 15:39:16   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

KGB Shpion a écrit :

FILS DE PUTE !!! Ortega n'est qu'un fumier qui s'est fait passer pour un sandiniste pour se faire élire.

Je ne vois pas pourquoi Chavez et Fidel le soutiennent...


Hé faudrait voir à te calmer un peu et essayer d'argumenter. Ici c'est un forum de discussions et pas un jeu vidéo !!! Alors les gamineries ça va bien 5 minutes, mais en plus quand cela vient de quelqu'un qui se permet de dire "les ouvriers sont fascistes", je n'apprécie pas du tout !


--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
KGB Shpion
Grand classique (ou très bavard)
406 messages postés
   Posté le 18-11-2006 à 15:55:31   Voir le profil de KGB Shpion (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à KGB Shpion   

Finimore a écrit :


Alors les gamineries ça va bien 5 minutes, mais en plus quand cela vient de quelqu'un qui se permet de dire "les ouvriers sont fascistes", je n'apprécie pas du tout !


Apprend à lire ! Je n'ai jamais dit ça ! J'ai dit que la plupart des prolos que je cotoie (ou que mon père cotoie) sont fascistes.


--------------------
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2393 messages postés
   Posté le 18-11-2006 à 16:35:48   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

Tu as dis "la plupart des prolos sont fascistes" ce qui induit forcément une notion majoritaire (51 ou 99%). Mais cela n'enlève rien au fait que de dire ça "la plupart des prolos sont fascistes", un c'est faux et deux cela ne donne aucune tâche politique juste.
Mais le sujet du topic c'est Ortéga. Alors essaye un peu de développer avec des arguments ce que tu voulais dire sur le sujet.


--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
KGB Shpion
Grand classique (ou très bavard)
406 messages postés
   Posté le 18-11-2006 à 18:37:42   Voir le profil de KGB Shpion (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à KGB Shpion   

Finimore a écrit :

Tu as dis "la plupart des prolos sont fascistes" ce qui induit forcément une notion majoritaire (51 ou 99%).


Exact, moi, les prolos que je cotoie sont à majorité fasciste. Mais je n'ai jamais dit que la majorité des prolos était fasciste !

Message édité le 18-11-2006 à 18:38:11 par KGB Shpion


--------------------
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2393 messages postés
   Posté le 19-11-2006 à 09:12:00   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

KGB Shpion a écrit :

Exact, moi, les prolos que je cotoie sont à majorité fasciste. Mais je n'ai jamais dit que la majorité des prolos était fasciste !


Je réponds à ça dans le sujet concerné Le prolétariat

Finimore a écrit :

Mais le sujet du topic c'est Ortéga. Alors essaye un peu de développer avec des arguments ce que tu voulais dire sur le sujet.


Je pense qu'il serait très intéressant d'analyser la révolution sandiniste et le FSLN d'un point de vue ML (cela permettrait aussi de voir que le comportement d'Ortéga est dans une certaine logique politique -non ML-) et qu'il n'y a pas forcément rupture avec la ligne du FSLN, mais une conséquence. Si des camarades ont des infos sur le sujet elles sont bienvenues.


--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités Internationales  Nicaragua: victoire de Daniel OrtegaNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum