Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises 

 mise au point de la CGT Air France

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
14253 messages postés
   Posté le 01-02-2014 à 14:12:33   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Rouge Midi signale :

Une mise au point nette et sans bavures de la CGT Air France suite à un article de Libération "au fond nauséabond... plus proche de la presse people que d’un contenu d’information objectif et indépendant".

Article de Libération

STOP AUX AMALGAMES

Jeudi 30 janvier, via son site internet, et vendredi 31 janvier, via son quotidien papier,Libération a fait paraitre un article à charge concernant des membres de notre Organisation Syndicale. Cet article au titre tapageur (Des syndicalistes de la CGT pris en flagrant délit de « quenelle » ) tente de discréditer notre syndicat en l’amalgamant à des thèses contraires aux valeurs de la CGT. Nous en sommes indignés.

La CGT Air France rappelle à toutes fins utiles qu’elle est pleinement inscrite dans les valeurs et les textes de la Confédération Générale du Travail (statuts, charte de vie syndicale). Contrairement à ce que développe le journaliste chargé de rédiger l’article, le Syndicat CGT Air France n’est pas en délicatesse avec sa Confédération. Toutes les positions de la CGT ainsi que les appels à la grève nationaux sont systématiquement relayés auprès des salariés Air France, notre syndicat est présent dans tous les cortèges de manifestants CGT à travers le pays.

Le 6 février, la CGT Air France sera encore présente dans les rues pour manifester et revendiquer avec force une autre politique sociale auprès d’un gouvernement qui s’est fait élire sur la base d’un slogan fort : « Le changement c’est maintenant ». Le Syndicat CGT Air France, comme l’ensemble des composantes de la CGT, s’estime floué par la politique sociale menée par ce gouvernement.

Concernant le fond nauséabond de cet article, plus proche de la presse people que d’un contenu d’information objectif et indépendant, notre Syndicat s’élève contre cette grossière manipulation qui vise à nous amalgamer à des thèses de l’extrême droite.

Notre Syndicat combat, avec la plus grande fermeté, les thèses développées par l’extrême droite, qui divisent les citoyens là où la CGT œuvre au rassemblement et à l’émancipation des travailleurs de notre pays dans toute leur diversité, quelles que soient leurs origines, leurs religions ou leur sexe.

Notre syndicat refuse d’être considéré comme un soutien de Dieudonné M’bala M’bala.

Cette photo de la « quenelle », exhumée près de 3 mois après avoir été prise, vient souligner l’hystérie médiatique qui règne dans notre société. Pendant ce temps, le gouvernement français prend un énième virage libéral en adoptant, dans cette confusion organisée, son pacte de responsabilité qui acte un cadeau supplémentaire de 30 milliards d’euros au MEDEF.

Toute interprétation autre qu’un « bras d’honneur » adressé par des militants syndicaux à la direction de l’entreprise Swissport Cargo, qui a laissé s’enliser un mouvement social durant 44 jours, est fallacieuse.

Libération s’est d’ailleurs bien gardé de relayer le combat des salariés de Swissport Cargo, ils ont pourtant eu 44 longues journées pour le faire. Notre syndicat est pour sa part fier d’avoir soutenu les salariés de cette entreprise dans leur lutte qui a fini par payer.

Concernant les propos extraits des réseaux sociaux (Facebook, Twitter) de nos militants (qui sont avant tout des citoyens faut‐il le rappeler ?) la volonté de nuire de l’article de Libération est évidente. Seuls les partages de documents ou articles « à charge » sont évoqués, pas les partages vers d’autres liens ou articles à la vision plus équilibrée tels que ceux de Rue89, Mediapart ou encore Le Nouvel Obs.

Ces messages, contrairement à l’idée développée par Libération, ne sont pas des soutiens à Dieudonné M’bala M’bala mais des échanges d’informations entre internautes. Serait‐il interdit d’échanger sur le sujet ? Pour Libération, la réponse est clairement tranchée puisque le titre de l’article évoque un flagrant délit !

Nous avons exigé un droit de réponse au journal Libération. Nous sommes toujours dans l’attente de sa réponse …

En conclusion, le Syndicat CGT Air France trouve très étrange que cet article soit publié près de 3 mois après les « faits » et de sa concomitance avec la campagne électorale imminente concernant l’élection des représentants des salariés au Conseil d’Administration du Groupe Air France.

Visiblement, la CGT Air France dérange par ses positions et son analyse de la stratégie adoptée par la direction du Groupe Air France qui a entraîné la destruction de plus de 8000 emplois en 2 ans avec le soutien du gouvernement en place.

Cette campagne de déstabilisation ne nous détournera pas de notre mission première : la défense de l’intérêt de l’ensemble des salariés du Groupe Air France.

Roissy, le 31 janvier 2014


________________


Ci-dessous l'article de Libération :

Des syndicalistes de la CGT pris en flagrant délit de «quenelle»


YANN PHILIPPIN 30 JANVIER 2014 À 19:13


Des syndicalistes de la CGT pris en flagrant délit de «quenelle» (DR)

INFO LIBÉ Sur une photo, trois responsables du syndicat d'Air France, dont son porte-parole, effectuent le geste de ralliement des dieudonnistes. Tandis que plusieurs cégétistes de la compagnie affichent leur soutien à l'humoriste sur Internet.

L’affaire est embarrassante pour la CGT. Selon nos informations, plusieurs responsables de la CGT Air France (par ailleurs en délicatesse avec sa confédération) ont effectué une «quenelle» à Roissy et ont affiché sur Internet leur soutien à l'«humoriste» Dieudonné, plusieurs fois condamné pour propos antisémites.

Tout est parti d’une photo qui a choqué en interne, et que Libération s’est procurée. Le cliché a été pris le 8 novembre sur un parking de l’aéroport de Roissy, lors d’un conflit social dans la filiale locale de Swissport Cargo, un géant mondial de la logistique aéroportuaire. En compagnie d’autres militants, on y voit trois responsables du syndicat CGT Air France effectuer une «quenelle» : David Ricatte, secrétaire et porte-parole de la CGT Air France, Pascal Belrose, l’un des secrétaires de section et Laurent Dahyot, membre de la commission exécutive du syndicat.

Joint par Libération , David Ricatte assure que le geste n’avait «aucune connotation raciale, religieuse ou communautaire» : «Il s’agissait d’un rassemblement de soutien organisé par l’Union locale CGT de Roissy. Nous étions à la fin de cette grève dure qui a duré quarante-quatre jours, juste avant que la direction ne cède. Cette photo a été prise par un camarade avec un mot d’ordre qui a fait rire tout le monde : adresser une quenelle en forme de bras d’honneur à la direction de Swissport Cargo.» Il ajoute qu’à l’époque «la quenelle était un geste plus ou moins rebelle et à la mode» , et n’avait pas la connotation antisémite («antisystème», disent les fans de Dieudonné ) très médiatisée depuis la fin décembre.

Pourtant, les responsables de la CGT Air France affichent ostensiblement sur le Web leur soutien à l'«humoriste». Y compris début janvier, alors que les saillies antisémites du personnage ne pouvaient plus échapper à personne.

Le 11 janvier, trois jours après l’interdiction du spectacle de Dieudonné à Nantes, David Ricatte postait sur son compte Twitter une vidéo de soutien très particulière. Il s’agit d’un détournement du film la Chute, consacré aux derniers jours d’Adolf Hitler, dont les sous-titres ont été détournés. Dans cette parodie, Hitler est censé être le ministre de l’Intérieur Manuel Valls, en train d’animer une réunion consacrée à l’interdiction du spectacle. «Je vous avais demandé de le discréditer [Dieudonné, ndlr] dans des reportages à charge, de faire passer la quenelle pour un geste diabolique» , éructe Hitler/Valls à ses généraux. «Excellentissime», commente Ricatte.



Cette parodie «m’a fait beaucoup rire , explique aujourd’hui le porte-parole de la CGT Air France. Elle reflétait mon sentiment strictement personnel, c’est-à-dire le fait qu’on était à l’époque dans une chasse à l’homme complètement disproportionnée et qui occultait tout le reste, en particulier les problèmes sociaux» . Ricatte ajoute être «adhérent au Parti de gauche» et assure qu’il n’est «ni dieudonniste, ni soralien, ni antisémite» .

D’autres responsables du syndicat, qui n’étaient pas sur la photo de la quenelle à Roissy, ont aussi diffusé des messages pro-Dieudonné. C’est le cas de Mehdi Kemoune, secrétaire général adjoint de la CGT Air France. Le 6 janvier, il a posté sur son compte Facebook (lequel met en avant son appartenance à la CGT) un détournement du logo de SOS Racisme (une main jaune et l’inscription «Touche pas à mon Dieudo» ), ainsi qu’un lien vers un article du site allainjules.com, qui affiche son soutien à Dieudonné. Titre de l’article : «Quenelle : quand les médias lancent clairement un appel à la guerre civile.»



«Ce n’était pas une question de soutien, c’était une question de débat », affirme Mehdi Kemoune à Libération . Il assure ne pas être «un fan de Dieudonné» , avoir milité à SOS Racisme et ne pas être antisémite. «Je suis un grand défenseur de la liberté d’expression, même quand elle dérange. D’ailleurs, j’ai aussi posté un article du blogueur Maître Eolas, qui explique que suite à la décision du conseil d’Etat [d’interdire le spectacle le Mur, ndlr], on passait à un régime préventif en matière de liberté d’expression.»

Il y a enfin le cas de Marc Allot, responsable du pôle formation du syndicat CGT Air France. Il a récemment posté plusieurs liens pro-Dieudonné sur son compte Facebook. Dont la «pétition pour que la quenelle soit déclarée grande cause nationale 2014 », et un second avec le hashtag «#SoutienDieudonné»



«Marc, l’antisémitisme […] est un délit, pas une opinion» , lui a reproché le 2 janvier un internaute. «L’éternel prétexte fallacieux de l’antisémitisme et du racisme continuellement réchauffé à toutes les sauces et pendant ce temps on occulte les vrais problèmes de nos concitoyens» , a répondu le militant de la CGT Air France sur son compte Facebook.

Les propos de Dieudonné sont en tout cas difficilement compatibles avec les valeurs défendues par la CGT. «Elle agit pour une société démocratique, libérée de l’exploitation capitaliste et des autres formes d’exploitation et de domination, contre les discriminations de toutes sortes, le racisme, la xénophobie et toutes les exclusions» , indiquent les statuts du syndicat. La direction de la CGT était-elle au courant de ces multiples signes de soutien à Dieudonné au sein de cette section syndicale ? Contactée jeudi après-midi, la confédération, basée à Montreuil, n’a pas donné suite. Tandis que la direction de la compagnie aérienne nous a indiqué ne pas avoir eu connaissance de cette affaire.

Hors micro, un cadre de la CGT assure lui aussi ne pas être au courant. Il explique que le syndicat Air France, réputé pour sa ligne radicale, est en conflit depuis longtemps avec la fédération des transports de la CGT. Lors du dernier congrès, les deux membres que le syndicat avait proposé pour intégrer la direction fédérale ont été retoqués par les délégués. «Une décision rarissime» , explique un bon connaisseur de l’organisation. Le porte-parole de la CGT Air France, David Ricatte, reconnaît volontiers des «divergences fortes de point de vue» avec la direction du syndicat. Et estime que la publication de la photo de la «quenelle» à Roissy relève «d’une manœuvre de déstabilisation, qui survient peu avant l’élection des représentants des salariés au conseil d’administration d’Air France» .

Mise à jour le 31/01/2014 : jointe par l'AFP, la direction d'Air France s'est déclarée «extrêmement choquée par ces agissements et références contraires aux valeurs de l’entreprise». La compagnie «est aux côtés de toutes les personnes qui se sentiraient blessées par de tels comportements et n’hésitera pas à prendre les mesures appropriées» , a ajouté un porte-parole.

Yann PHILIPPIN

Article associé :
Quenelle à Air France : la CGT va «prendre des dispositions»

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
14253 messages postés
   Posté le 01-02-2014 à 14:31:02   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La "quenelle" n'a pas de signification propre excepté "je te le mets bien profond" .
Faire une "quenelle" devant un camp nazi ou une synagogue a un sens évidemment antisémite. Sur le lieu de travail et à l'occasion d'une grève, elle s'adresse explicitement au patron.
Sur ce point il est abusif de crier au fascisme, à l'antisémitisme ou à l'homophobie quand ça n'a aucun fondement.

Le site sioniste JSS News se vante de faire ainsi la "chasse aux nazillons"

Et l'affaire s'étend à présent tous les gestes offensants pour l'autorité bourgeoise, particulièrement en entreprise.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
14253 messages postés
   Posté le 01-02-2014 à 22:44:16   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

LEVONS LE POING !


Le site oùvalacgt s'adresse à la CGT Air France à propos de cette affaire et préconise de reprendre nos vieilles habitudes et de lever le poing.

A mon avis, concernant la quenelle, il n'est pas nécessaire d'en faire un fromage, mais relevons le poing symbole de toutes les révoltes populaires et prolétariennes unies "comme les cinq doigts de la main" !



_________________


Samedi 1er Février 2014

Le poing levé plutôt que la quenelle !
Lettre à la CGT Air France




Chers camarades, nous ne sommes pas dupes.
Vous avez raison dans votre mise au point que nous publions ci-dessus, l’article de « Libération » (sauvegardé ICI) est un article bien pourri, tendencieux, un amalgame d’éléments sortis de leur contexte et additionnés pour un objectif et une cause. Nous ne sommes pas certains que l’objectif soit de décrédibiliser la CGT Air France à la veille d’élections (?), Libération s’en moque comme de sa première manchette. Par contre, que l’objectif soit de porter secours à Valls en montrant combien le « danger fasciste » est grand en France et pourquoi il faut interdire à tout va, il n’y a pas l’ombre d’un doute, Libé est avant tout un fidèle porte-voix du gouvernement… Et tous les coups sont bons pour soutenir un gouvernement en faillite.

La photo qui date du 8 novembre est une forme de bras d’honneur à la direction de Swissport Cargo, soyons clairs, nous le comprenons.



Mais, camarades, vous avez choisi de faire ce fameux geste popularisé par Dieudonné, et pas un vieux bras d’honneur (geste d’ailleurs aussi homophobe et sexiste que la quenelle) et encore moins ce geste de fierté du mouvement ouvrier, le poing levé . Imaginez la même photo, et tous le poing levé : la même fierté revendiquée face à un patron de choc, mais un autre sens, et plus de polémique. Et question symbole « anti-système », le poing levé, ça se pose là, quand même ! Nous mettons en fin d’article quelques images de l’histoire du mouvement ouvrier pour rafraichir les mémoires. Mais est-ce bien utile ?
Vous avez donc choisi ce geste, et c’est cela qui doit être discuté. C’est-à-dire que vous avez choisi de populariser Dieudonné et sa supposée lutte « anti-système » embarquée dans les torrents de merde de l’anti-sémitisme et du négationnisme.

Dieudonné n’est pas qu’un humoriste, c’est un militant, qui s’est acoquiné avec Soral dont c’est devenu un fidèle lieutenant, alors lui, c’est un vrai nazillon qui tente d’agglomérer résidus fachos comme l’action française, associations et groupes homophobes et anti-avortements, identitaires qui ratonnent les immigrés, skinhead en mal de coups de poing, racistes antisémites, négationnistes de tous poils et on en passe. Bref, ceux qui étaient à la manif de dimanche dernier.

Cela, vous ne pouvez pas passer à côté, faire semblant que ça n’existe pas. Faire « comme si » c’était juste anodin. Non, ça ne l’est pas. Dieudonné n’est pas un allié, un ami, c’est un ennemi qui ne se cache même pas ! Et camarades, ça ne l’était déjà pas en novembre dernier.
Nous pensons, et espérons ne pas nous tromper, que vous êtes au clair, sur l’avortement, la défense de nos camarades sans-papiers (vous en avez fait la preuve), l’égalité des droits, le féminisme etc.

Et nous profitons de l’occasion pour rappeler que c’est quand même la direction d’Air France qui a été condamnée pour discrimination raciale…

Vous dites que vous avez choisi ce geste dans le sens de la défense de la liberté d’expression face à la censure de Valls et consorts – mais en novembre dernier ce n’était pas encore l’enjeu, vous le rappelez vous-mêmes. La vidéo de pastiche de « La Chute » d’Hitler, qui n’a pas de quoi fouetter un chat mais ne pisse pas loin va dans le même sens (sinon que Valls n’a pas du aimer – ceci explique cela à Libé - qui se garde bien de mettre le lien pour laisser planer toutes les suspicions).
Camarades, vous pouvez à juste titre critiquer le cirque médiatique, la propagande, les enfumages, la censure ouverte ou masquée, le jeu pourri et calculé des journalistes etc. sans tomber dans le soutien à Dieudonné.

Alors, oui il faut s’opposer à l’interdiction des spectacles de Dieudonné, parce qu'on n'interdit pas les idées pourries en soutenant les lois pourries d'un gouvernement socialiste pourri, mais c’est en négatif , et pas en le soutenant, en popularisant sa propagande. Nous sommes pour la liberté d’expression pour les travailleurs, pour le peuple, mais nous claquerons le bec à tous les réactionnaires, en particulier les anciens ou néo-fachos – oui, nous ne les laisserons pas répandre le fiel de la rumeur, de la division, de la confusion. Et a priori c’est aussi ce que vous défendez.

La liberté d’expression, vous le savez n’est pas un concept abstrait, c’est un concept politique. Nous vous rappelons la formule de Saint-Just « Pas de liberté pour les ennemis de la liberté ».
Et il faut faire attention à ce qu’on dit : êtes vous pour le maintien de Fabien Engelman dans la CGT au nom de la liberté d’expression (« CGT et Front National : une mauvaise et une bonne nouvelle ») ? Etes-vous contre l’exclusion de la CGT de Pierre Cassen animateur de "Riposte Laïque", au nom de la liberté d’expression (« Enfin une bonne nouvelle, Pierre Cassen quitte la CGT ») ? etc.

Quant à nous, nous pensons qu’il faut bien distinguer ce qui relève de la dénonciation de ce qui relève du soutien . Dénoncer la censure et le cirque de Valls, nous l’avons fait et continuerons à le faire sur tous les fronts et nous partageons le même combat. Mais faire le geste de la quenelle, c’est soutenir Dieudonné, et là, c’est passer du côté obscur de la force…

Enfin, un mot sur la Confédération. Dans votre communiqué – que nous publions, vous dites que vous n’avez aucun différent avec la Confédération.
Alors là, camarades, soit vous êtes de gros naïfs (ce que nous ne pensons pas), soit vous n’êtes juste pas crédibles. Il n’a fallu que quelques heures après la publication de l’article de Libé pour que la Conf’ vous cloue au pilori de l’antisémitisme – juste honteux (voir le communiqué ICI), sans même chercher à comprendre. Nous rappelons que même Cukierman, président du CRIF que Thierry Lepaon vient de rencontrer (« La CGT condamne la campagne BDS ») admet que hors contexte spécifique, ce geste n’a pas de connotation antisémite, ce qui nous semble bien être le cas dans la situation présente.
Par ailleurs, dans le communiqué confédéral d’octobre dernier sur la lutte de Swissport Cargo, l’UL de Roissy est citée, mais pas le syndicat Air France. Vous en pensez quoi ? Un hasard ?
Nous, on n’a pas oublié votre attitude courageuse au dernier congrès confédéral, quand vous avez publiquement dégommé Nadine Prigent – nous avons applaudi des deux mains (« Le 50ème Congrès au jour le jour ») ! Et nous sommes sûrs et certains que d'autres non pas oublié non plus et que c’est resté au travers de nombreux membres de la direction confédérale, qui règlent aujourd’hui des comptes.
A notre modeste avis, au lieu de faire semblant que tout va bien, vous feriez mieux de dire les choses, cela permettrait à tous les militants CGT de mieux comprendre ce qui est en train de se passer. Quant à nous, vous pouvez compter sur notre soutien en cas de mesures de rétorsion confédérales, parce qu’il ne faut pas se foutre de la gueule du monde.

Quoiqu’il en soit, camarades de la CGT Air France, mais c’est le cas partout dans la CGT, là où la tentation existe dans la confusion ambiante, ne faites pas de quenelle et dressez haut le poing de la lutte des classes ! Ne popularisez pas un lieutenant de Soral, défendez le camp ouvrier, le camp des travailleurs, contre les bourgeois de tous poils, qu’ils soient dans les entreprises, les ministères ou les médias !


le Front Populaire


JO de Mexico-1968


mineurs d'Afrique du Sud


Pilpa


PSA


guerre d'Espagne


Black Panthers Party

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises  mise au point de la CGT Air FranceNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum