Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualité en Chine 

 message du nouvel an de Xi jinping

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
11630 messages postés
   Posté le 06-01-2019 à 09:56:06   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le président chinois Xi Jinping livre son message du Nouvel An 2019




CHINE Yao Hongmei
2018-12-31 11:57 GMT

Le président chinois Xi Jinping a prononcé un discours du Nouvel An lundi soir à la veille de l'année 2019.

Camarades, chers amis, Mesdames, Messieurs,

Bonjour ! Le temps ne s’arrête pas, les saisons filent comme la rivière. L’an 2019 est sur le point d’arriver. J’ai le plaisir de vous présenter, depuis Beijing, les meilleurs vœux pour le Nouvel An !

L’année 2018 a été pour nous une année bien remplie. Nous avons avancé d’un pas sûr et déterminé. Ayant vaincu les périls en tout genre et relevé toutes sortes de défis, nous avons pu promouvoir une croissance de qualité, accélérer la transition vers de nouveaux moteurs de développement, et maintenir le fonctionnement de l’économie à un rythme convenable.
Notre combat pour défendre le ciel bleu, l’eau limpide et la terre propre a abouti à des résultats satisfaisants. Nos différentes œuvres pour améliorer le bien-être du peuple ont progressé rapidement, permettant de rehausser sans cesse le niveau de vie de nos populations. Les grandes stratégies nationales ont été appliquées de manière sûre, je cite la stratégie du développement coordonné Beijing-Tianjin-Hebei, le programme du développement de la Ceinture économique le long du Changjiang et le programme de développement de la mégalopole de la baie Guangdong-Hongkong-Macao. Lors de mes tournées à l’intérieur du pays, j’ai souvent été frappé par des paysages impressionnants : les terres verdoyantes le long du Changjiang, les rizières à perte de vue dans les champs expérimentaux à Jiansanjiang, le port Qianhai débordant de vitalité. Je me rappelle aussi de la zone Zhangjiang de Shanghai, une zone pleine de dynamisme, et du grand pont Hongkong-Zhuhai-Macao qui connecte les trois métropoles…Ces succès sont attribués à notre peuple multiethnique qui a travaillé en retroussant les manches, à nos travailleurs qui, dans cette nouvelle ère, n’ont pas épargné sueur et énergie.

En 2018, Made In China, la création chinoise et la construction chinoise progressent en commun et continuent à transformer la physionomie du pays. La sonde lunaire Chang’E 4 a été lancée avec succès, le 2e porte-avion a effectué des sorties à titre d’essai, le grand avion amphibie construit par nous-même a réussi son vol inaugural, le système Beidou a fait un grand pas en avant vers la mise en place d’un réseau de navigation planétaire. Je tiens à exprimer mes considérations à tous les scientifiques, ingénieurs, ouvriers et techniciens, à tous les constructeurs et tous ceux qui ont participé à ces projets.

De bonnes nouvelles ont été annoncées sur le plan de l’éradication de la pauvreté. 125 districts dans tout le pays et 10 millions d’habitants ruraux ont été déclarés sortis de la pauvreté. Les prix de 17 différents médicaments contre le cancer ont été réduits, ils sont désormais remboursés par l’assurance-maladie. Nous sommes en passe de faire disparaître le phénomène de pauvreté lié à des maladies. J’ai sur mon cœur nos camarades qui se battent contre la pauvreté dans les unités de base, ils sont plus de 2,8 millions à travailler comme des cadres ou des secrétaires de cellule du Parti dans les villages. Tous ont fourni de grands efforts et ont eu des résultats encourageants. Je leur souhaite bonne santé.

Je pense aussi aux populations en difficulté. Au village Sanhe, région de Liangshan dans la province du Sichuan, j’ai rendu visite à deux familles de l’ethnie Yi : Jihao Yeqiu et Jielie E’amu. Au village Sanjianxi, banlieue de Jinan dans le Shandong, j’ai bavardé avec Monsieur Zhao Shunli et sa famille. À Fushun dans le Liaoning, je me suis rendu dans le quartier Donghuayuan, où j’ai été reçu chez Madame Chen Yufang et je me suis renseigné auprès d’elle sur son déménagement pour raison sécuritaire. Au village Lianzhang, la ville de Qingyuan dans le Guangdong, j’ai discuté avec Lu Yihe des solutions pour sortir de la pauvreté. Je garde dans ma mémoire leurs visages sincères et simples. À l’occasion du Nouvel An, je voudrais leur souhaiter une vie toujours meilleure.

En 2018, nous avons célébré les 40 ans de la politique de réforme et d’ouverture, réorganisé de manière systématique, globale et structurelle les institutions du Parti et de l’État, lancé une centaine de politiques et mesures de réforme importantes. Nous avons organisé la première édition de l’Exposition internationale d’Importation de Chine, démarré le projet de la zone pilote de libre-échange de Hainan. Le monde a constaté la vitesse de la Chine qui galope sur le chemin de la réforme et de l’ouverture, et qui a décidé de mener jusqu’au bout la réforme et l’ouverture. Nous ne nous arrêterons jamais sur le chemin de la réforme, et nous sommes déterminés à élargir encore davantage l’ouverture.

J’ai aussi remarqué que cette année, les premiers étudiants, suite à la reprise de l’examen d’entrée dans les universités, sont pour la plupart en retraite, et que la génération née après l’an 2000 commence à débarquer dans les campus universitaires. La mission visant à installer en ville plus de 100 millions de personnes provenant de l’exode rural est en cours, 13 millions de personnes ont trouvé un emploi dans les villes et bourgs, 5,8 millions d’appartements sont en construction afin de loger les personnes vivant dans des habitations délabrées. Les nouveaux citadins ont leurs propres foyers. Des cartes de résidence ont été délivrées à nombre d’habitants de Hongkong, de Macao et de Taiwan vivant sur la partie continentale. Hongkong a rejoint le réseau national du chemin de fer à grande vitesse. La Chine progresse, elle regorge de vitalité pour la prospérité et le développement. Nous sommes tous en train de courir de toute notre force vers la réalisation de notre rêve.

En ce moment, je veux surtout citer quelques noms brillants. Cette année, dans le ciel, est apparue une nouvelle étoile au nom du scientifique chinois Nan Rendong. Parmi les portraits des modèles de toute l’armée, on ajoute les camarades Lin Junde et Zhang Chao. Nous devons mémoriser le camarade Wang Jicai, qui a sauvegardé une île chinoise durant 32 ans, et les camarades Huang Qun, Song Yuecai et Jiang Kaibin, s’étant portés volontaires et ayant sacrifié héroïquement leurs vies pour protéger la plateforme d’expérimentation ainsi que d’autres héros ayant donné leurs vies pour la patrie et le peuple. Ils sont les plus adorables héros et exemples de la nouvelle ère et méritent à jamais notre commémoration.

Cette année, beaucoup de nos vieux et nouveaux amis sont venus en Chine. Nous avons organisé plusieurs activités diplomatiques comme la Conférence annuelle du Forum asiatique de Bo’ao, le Sommet de Qingdao de l’Organisation de Coopération de Shanghai, le Sommet de Beijing du Forum sur la Coopération sino-africaine, lors desquelles nous avons formulé des positions chinoises en faisant entendre la voix de la Chine. Moi et mes collègues, avons effectué des visites sur les cinq continents, participé à de nombreuses activités diplomatiques importantes en procédant à de larges échanges de vue avec les dirigeants de divers pays, consolidant l’amitié, renforçant la confiance et élargissant notre cercle d’amis.

En 2019, nous allons fêter solennellement le 70ème anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine. Durant ces 70 ans, on a avancé avec détermination et en surmontant toutes les difficultés. Le peuple reste toujours la base solide de la République. Le peuple apporte ses forts soutiens à notre gouvernance. Tout au long de ce chemin, le peuple chinois, comptant sur ses propres forces, a travaillé d’arrache-pied et a créé un miracle chinois attirant l’attention mondiale. Sur cette nouvelle voie, malgré les obstacles et les intempéries, nous devons nous appuyer étroitement sur les masses populaires, compter sur nos propres forces et travailler assidûment pour pousser en avant, et à pas sûrs, notre grandiose cause sans précédent dans l’histoire avec la confiance monolithique et la volonté inébranlable.

En 2019, opportunités et défis coexisteront. Nous tous, nous devrons travailler d’arrache-pied avec un esprit de lutte acharnée.
Les mesures de réduction des impôts et des frais devront être mises en application pour alléger les charges des entreprises. Il faut respecter, de manière sincère, tous les talents en stimulant leur dynamisme dans l’innovation et la création. Il faut prêter une oreille attentive aux aspirations des cadres aux échelons de base pour que les cadres, ayant le sens des responsabilités et pouvant déployer tous leurs talents, puissent bouillonner d’ardeur au travail en gardant l’espoir pour l’avenir.
La mission de faire sortir de la pauvreté plus de 10 millions de ruraux devra être réalisée comme prévu et il faut y consacrer davantage d’efforts. Il faut se soucier des anciens combattants qui ont apporté leurs contributions dans la protection des foyers et de la patrie. En ce moment, il y a des livreurs express, des éboueurs et des chauffeurs de taxi ainsi que des milliers de travailleurs qui restent au poste de travail de manière assidue. Nous devons présenter notre gratitude à ces créateurs et protecteurs de la belle vie. Nous les remercions pour leur travail !

En portant notre regard sur la situation mondiale, nous faisons face à des changements majeurs inédits depuis un siècle. Quelques soient les vicissitudes dans le monde, la Chine ne changera jamais sa conviction et sa détermination pour sauvegarder la souveraineté et la sécurité nationales, et ne détournera pas non plus de sa sincérité et de sa bienveillance dans la sauvegarde de la paix mondiale et la promotion du développement commun. Nous promouvrons activement la construction de « la Ceinture et la Route », poursuivrons la construction de la communauté de destin pour l’humanité et nous nous efforcerons inlassablement d’édifier un beau monde plus prospère.

La cloche du Nouvel an sera sonnée. Accueillons ensemble l’année 2019 avec confiance et espoir.

Je souhaite beaucoup de bonheur à la Chine et au monde !

Je vous remercie !

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
11630 messages postés
   Posté le 04-02-2019 à 11:08:33   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le président chinois a adressé ses voeux pour la fête du Printemps et exprimé sa confiance pour l'avenir


http://french.xinhuanet.com/2019-02/03/c_137797631.htm

BEIJING, 3 février (Xinhua) -- Le président chinois Xi Jinping a adressé dimanche ses voeux au peuple chinois de tous les groupes ethniques, aux compatriotes de Hong Kong, Macao et Taiwan ainsi qu'aux Chinois de l'étranger à l'approche de la fête du Printemps.

"Au cours de l'année passée... nous avons déployé des efforts et accompli beaucoup", a-t-il déclaré dans son discours prononcé à l'occasion d'une réception pour la fête du Printemps au Grand Palais du peuple à Beijing.

M. Xi, qui est également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et président de la Commission militaire centrale, a adressé ces voeux au nom du Comité central du PCC et du Conseil des Affaires d'Etat (gouvernement chinois).

Des dirigeants du Parti et de l'Etat, Li Keqiang, Li Zhanshu, Wang Yang, Wang Huning, Zhao Leji, Han Zheng et Wang Qishan ont assisté à la réception, et Li Keqiang l'a présidée.

Dans son discours, M. Xi a noté que le peuple chinois avait eu une année difficile mais satisfaisante.

L'économie chinoise est restée stable tout en progressant, avec de nouvelles mesures prises en matière de réforme et d'ouverture, a-t-il ajouté.

Le pays a activement fait avancer les campagnes pour désamorcer les risques majeurs, mettre en oeuvre la réduction ciblée de la pauvreté ainsi que prévenir et maîtriser la pollution, avec des projets en matière de réduction de la pauvreté donnant des résultats remarquables, a indiqué le président.

Les réformes militaires et de défense se sont étendues à un niveau plus poussé, la diplomatie de grand pays à la chinoise a ouvert un nouveau chapitre et la gouvernance du Parti s'est encore améliorée, a-t-il déclaré. "La société chinoise a été stable, et le peuple a bénéficié d'un sentiment plus fort de satisfaction, de bonheur et de sécurité".

M. Xi a parlé de la nécessité, dans la nouvelle année, d'adhérer à la nouvelle philosophie du développement, de faire progresser le développement de haute qualité, de continuer le combat acharné dans les "trois batailles essentielles" pour lutter contre les risques, la pauvreté et la pollution, et de prendre des mesures coordonnées dans le but de garantir une croissance stable, promouvoir la réforme, procéder aux ajustements structurels, améliorer les conditions de vie et se prémunir contre les risques.

Il a appelé à déployer des efforts pour créer un sentiment de plus en plus fort de satisfaction, de bonheur et de sécurité au sein du peuple, promouvoir une croissance économique durable et saine ainsi que maintenir la loi et l'ordre afin de jeter les bases indispensables à la construction d'une société de moyenne aisance sur tous les plans et de célébrer le 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine par de grandes réalisations.

Après avoir travaillé si dur pendant toute une année, il est temps pour les membres de la famille de se réunir pour le dîner du réveillon du Nouvel An et de rester éveillé toute la nuit pour inaugurer la nouvelle année, a-t-il indiqué.

M. Xi a parlé de la nécessité de renforcer l'amour du peuple pour la famille et le pays, de cultiver et de pratiquer les valeurs socialistes fondamentales, de promouvoir les esprits du patriotisme, du collectivisme et du socialisme, et a préconisé de combiner l'amour pour la famille avec celui pour le pays de sorte que chaque individu et chaque famille puissent contribuer à la grande famille de la nation chinoise.

Devenue une société vieillissante, la Chine doit faire de grands efforts pour s'assurer que les personnes âgées soient bien respectées, prises en charge et soutenues, et promouvoir des programmes pour les personnes âgées afin qu'elles puissent toutes jouir d'une vie heureuse, a déclaré le président.

Il a appelé à travailler dur pour apporter une vie heureuse au peuple chinois et un brillant avenir à la nation chinoise ainsi qu'à davantage d'efforts pour travailler avec les peuples des pays du monde entier afin de construire une communauté de destin pour l'humanité.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
pzorba75
Militant de valeur
389 messages postés
   Posté le 04-02-2019 à 11:46:24   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Tout va bien, au moins au niveau des discours officiels. Pareil en France si l'on s'en tient aux propos de Macron.
Je suis quand même pas bien rassuré quand je vois les dépenses militaires engagées et les tensions internationales, par exemple au Venezuela gros fournisseur de pétrole à la Chine.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
11630 messages postés
   Posté le 05-02-2019 à 07:46:09   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Les chinois sont optimistes sur le long terme, mais ils s'attendent à des conflits. Xi a lancé plusieurs appels en direction de l'armée.

Les USA ont suspendu le Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), la Russie a fait de même :

Le retrait américain du traité FNI jette une ombre sur la sécurité internationale



WASHINGTON, 2 février (Xinhua) -- Les Etats-Unis ont annoncé vendredi leur décision de se retirer du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), un document sur le désarmement nucléaire conclu entre Washington et Moscou il y a plus de trois décennies. Ce geste, qui suscite des inquiétudes quant à une éventuelle course aux armements, a jeté une ombre sur la sécurité internationale.

LE JEU DES REPROCHES

Le traité FNI a été conclu en 1987 entre l'Union soviétique et les Etats-Unis dans le but d'éliminer les missiles à portée intermédiaire et à courte portée.

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a fait cette annonce vendredi, évoquant la violation de l'accord par la Russie qui, selon lui, "met les Etats-Unis dans une position désavantageuse sur le plan militaire" . Moscou a démenti les accusations américaines à maintes reprises.
Il a déclaré à la presse que les Etats-Unis suspendraient leur conformité au traité à partir de samedi, ce qui déclenchera un compte à rebours de six mois conduisant à une sortie définitive de l'accord.
Le président américain Donald Trump a pour sa part déclaré dans un communiqué que son pays œuvrerait "pour priver la Russie de tout avantage militaire en raison de son comportement illégal" .

Les deux pays se sont mutuellement accusés d'avoir violé cet accord historique. Moscou a remis en cause l'intégrité de Washington pour avoir élaboré une telle stratégie de couverture en ce qui concerne le traité FNI.
Selon Darrell West, chercheur principal à la Brookings Institution, le retrait américain du traité nuira davantage aux relations avec la Russie.
" M. Poutine considère qu'il s'agit d'une action unilatérale, et non pas négociée" , a-t-il confié à Xinhua.

UNE COURSE AUX ARMEMENTS A VENIR ?

Le traité FNI était le premier pacte de l'histoire conclu entre Washington et Moscou sur le désarmement nucléaire et constituait une étape majeure sur la voie de la réduction de la course aux armements. La récente décision de Washington a suscité des inquiétudes au sujet de la future concurrence possible au niveau des armes conventionnelles et nucléaires entre les pays.

"L'administration Trump risque (de provoquer) une course aux armements et porte atteinte à la sécurité et à la stabilité internationales" , a déclaré la présidente de la Chambre des représentants des Etats-Unis, Nancy Pelosi, dans un communiqué vendredi.
L'administration Trump a "encore une fois décidé que les Etats-Unis devaient agir seuls, en ouvrant cette fois la voie à une course aux armements dangereuse, avec de nouvelles armes coûteuses", a tweeté le sénateur démocrate américain Ed Markey.
"La Guerre froide est passée. Nous n'avons pas besoin d'un débat sur le réarmement, nous avons besoin d'un débat sur le désarmement" , a déclaré Heiko Maas, ministre allemand des Affaires étrangères.
"La sécurité européenne ne sera pas améliorée par le déploiement d'un plus grand nombre de missiles nucléaires à moyenne portée. Je pense que ce n'est pas la bonne réponse" , a déclaré le diplomate allemand à des journalistes en janvier.
L'administration Trump a commencé la recherche et le développement de missiles après que le Congrès américain avait autorisé un financement de 58 millions de dollars en 2017 en vue de réagir aux "violations" du traité FNI par la Russie. Néanmoins, jusqu'à présent, ce travail est censé être resté dans les limites du traité.

LE DESTIN DU "START" EN DOUTE

Le retrait américain a également fait planer des doutes sur le destin du Traité sur la réduction des armes stratégiques (START), qui expirera en 2021.
Le traité START est un autre accord de désarmement signé par Washington et Moscou en 1991. Après son expiration en 2009, les deux parties l'ont renouvelé en 2010.
Interrogé sur la question de savoir si les Etats-Unis étaient prêts à discuter de l'extension du nouveau traité START, M. Pompeo n'a pas répondu de manière directe, se contentant de dire que Washington était prêt à conclure tout accord "dans le meilleur intérêt des Etats-Unis" .
Selon Darrell West, il est encore trop tôt pour savoir comment la sortie américaine pourrait affecter d'autres accords, "mais le manque de consultation ne présage rien de bon" .
"Ce type de processus encourage l'unilatéralisme sur d'autres fronts" , a-t-il déclaré à Xinhua.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
pzorba75
Militant de valeur
389 messages postés
   Posté le 05-02-2019 à 13:56:20   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

La chine va se trouvé obliger de choisir : soit l'alliance militaire et économique avec Poutine, soit faire des affaires avec les Etats-Unis et trouver un compromis avec eux, forcément tourné contre la Russie que les Etats-Unis ont dans le collimateur depuis 1917. L'occasion de faire plier la Russie une bonne fois semble se présenter, l'Ukraine est quasiment "perdue", les états d'Asie centrale, souvent musulmans, sont un cancer pour les russes et elle est privée d'alliés dans les pays sous tutelle américaine.
La stratégie de Trump et du complexe militaro industriel américain est-elle la bonne : patience, l'après Poutine sera décisif?

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
11630 messages postés
   Posté le 07-02-2019 à 18:30:42   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La Chine commerce avec les USA et la Russie et a tissé des liens plus solides avec la Russie depuis la guerre économique des USA en particulier.
Mais des échanges économiques à une alliance militaire avec la superpuissance US il y a loin parce que toute la stratégie de la Chine consiste à l'isoler.
De même sur le plan monétaire l'objectif déclaré de la Chine est de mettre fin à la domination du dollar.
A preuve cet article tiré de Global Times
(http://www.globaltimes.cn/content/1137847.shtml):


________________________________________


Les nations devraient explorer un meilleur système pour briser l'hégémonie américaine

Par Wang Wenwen Source: Global Times Publié le 2019/2/1 19:53:40



Même en présence d'amis intimes, il faut penser à ce qu'on a fait de mal.

La France, l'Allemagne et la Grande-Bretagne, autrefois alliés intimes des États-Unis, ont mis en place un système de paiement permettant aux entreprises européennes de contourner les sanctions imposées par les États-Unis et de commercer avec l'Iran.

Cette décision est perçue non seulement comme une opposition persistante à la décision prise l'an dernier par le président américain Donald Trump d'abandonner un accord de 2015 prévoyant la levée des sanctions internationales contre l'Iran, mais également comme l'exercice de la souveraineté économique de l'Europe face à l'imposition par Washington de sa politique étrangère aux autres pays.

Les entreprises chinoises sont également victimes des sanctions américaines et la Chine se félicite de ce mécanisme. Trop souvent, les sanctions économiques des États-Unis sont utilisées pour promouvoir l'ensemble des objectifs stratégiques de Washington et deviennent un outil politique de choix pour les États-Unis dans le monde de l'après-guerre froide.

La force des sanctions américaines est enracinée dans le pouvoir et la portée de l'économie américaine. Le dollar américain sert au commerce international du pétrole et du gaz et à une grande partie du commerce mondial. Cela donne aux États-Unis le privilège exorbitant de sanctionner les pays auxquels ils s'opposent.

Les États-Unis appliquent maintenant des sanctions économiques à des dizaines de pays, dont Cuba, le Myanmar, l'Iran, la Corée du Nord et le Venezuela. Les sanctions américaines sont imposées quand Washington pense que ces régimes sont en train de miner ses intérêts.

Les dernières sanctions contre la compagnie pétrolière publique vénézuélienne visent à couper la source de devises du gouvernement de l'homme fort vénézuélien Nicolas Maduro et à le contraindre à démissionner. De toute évidence, les États-Unis ont recours à des sanctions contre le Venezuela pour faire progresser la transition politique dans les pays d'Amérique latine.

Le monde est toujours dominé par le dollar américain et les entreprises. Ses mesures financières et économiques peuvent donc forcer d’autres États à adapter leurs politiques en conséquence, de manière à financer la superpuissance afin de renforcer son hégémonie géopolitique. À leur tour, les États-Unis vont abuser de cette hégémonie pour renforcer leur suprématie monétaire. Cela, toutefois, exacerbera les tensions et l'emportera sur l'ordre international libéral, alors que les États-Unis le remodèlent avec force pour le faire servir ses propres intérêts.

Un nouveau mécanisme devrait être mis au point pour contrecarrer un tel cercle vicieux. Alors que la division entre les États-Unis et l’Union européenne s’approfondit, même les alliés européens des États-Unis peuvent voir les inconvénients de la manipulation américaine de l’ordre mondial et ont compris la nécessité d’aider leurs entreprises à se développer dans l’intérêt de leurs propres intérêts.

En tant que partie prenante majeure de l'ordre mondial, la Chine s'oppose aux sanctions unilatérales. La Chine devrait s’unir à davantage de pays pour négocier et explorer un système adapté à la dynamique d’un monde multipolaire.


Edité le 07-02-2019 à 18:43:10 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualité en Chine  message du nouvel an de Xi jinpingNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum