Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises 

 Macron : Un an, ça suffit !

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2018 messages postés
   Posté le 20-05-2018 à 08:55:31   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

Le 13 mai s'est déroulé à Paris une manifestation intitulée:
Macron un an, ça suffit !



Cette initiative lancée par le Mouvement pour la rupture avec l'Union Européenne et la Ve République (mouvement dirigé par le POID -Parti Ouvrier Indépendant Démocratique) et le journal La Tribune des Travailleurs, s'est concrétisée par une manif dont RT France à rendu compte.
Voici quelques vidéos :
Macron un an ça suffit 13 mai 2018 Paris
https://www.youtube.com/watch?v=NbxB3vFXsF4

Sur RT France
https://francais.rt.com/france/50628-an-macron-ca-suffit-manifestation-contre-president-paris

sur youtube
partie 1
https://www.youtube.com/watch?v=pyBKHDJ5NHA

partie 2
https://www.youtube.com/watch?v=YL06dbP2Nx4


Le journaliste Vincent Lapierre du groupe Egalité et Réconciliation (d'Alain Soral) s'est vu clairement interdit d'entré dans le cortège de la manif.
https://www.youtube.com/watch?v=MVkUrVNM4cE&spfreload=5

--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10275 messages postés
   Posté le 20-05-2018 à 18:55:29   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le 13 mai c'est un anniversaire

La question qui se pose est quelle sorte d'unité justement et les vidéos montrent que rien n'est clair sauf pour refuser toute sorte d'unité avec les défenseurs de l'Union Sacrée comme Soral et ses propagandistes.

L'unité ne peut pas se réduire au départ de Macron parce que Macron n'est qu'un représentant déclaré du capital. Certains sociaux-démocrates voudraient l'écarter pour le remplacer par un représentant clandestin des mêmes intérêts, mais cette démarche est caduque. Au fond la question qui se pose est encore conserver l'Etat bourgeois ou le détruire, critiquer le capitalisme ou le remplacer par le socialisme.

Puisque l'étude de Marx revient à l'ordre du jour il faut remettre ses conclusions à l'ordre du jour : une révolution prolétarienne. Cette révolution ne peut être dirigée que par le parti du prolétariat.


Edité le 20-05-2018 à 18:55:48 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7006 messages postés
   Posté le 20-05-2018 à 19:02:22   Voir le profil de marquetalia (Online à la racine du forum)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

soyons attentifs à l analyse de Nicolas Maduro https://www.initiative-communiste.fr/articles/international/macron-cest-lutra-droite-neo-liberale-qui-detruit-la-france-nicolas-maduro/

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10275 messages postés
   Posté le 20-05-2018 à 19:13:00   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

http://www.initiative-communiste.fr/articles/international/macron-cest-lultra-droite-neo-liberale-qui-detruit-la-france-nicolas-maduro/

Dans les hyperliens il faut écrire http et non https sinon ça ne marche pas, et pour la nième fois utilise le bouton pour encadrer l'adresse.

C'est intéressant surtout pour la situation au Venezuela, mais la question principale concernant Macron c'est qui dirige la lutte contre les monopoles et pour le socialisme ? Cette lutte ne peut pas aboutir sans une direction révolutionnaire, même si elle est dirigée contre Macron.

Le 13 mai 68 plus d'un million de manifestants criaient "dix ans ça suffit !" Mais De Gaulle a été remplacé par Pompidou, Pompidou par Giscard, Giscard par Mitterrand, Mitterrand par Chirac, Chirac par Sarkozy, Sarkozy par Hollande, et Hollande par Macron. Est-ce qu'un seul d'entre eux a représenté une autre classe que la grande bourgeoisie monopoliste ? Aucun.

Par conséquent notre objectif, tout en participant à la lutte contre les lois scélérates, n'est pas fondamentalement le départ de Macron mais le renversement de l'Etat bourgeois.


Edité le 20-05-2018 à 19:43:01 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
pzorba75
Jeune Communiste
153 messages postés
   Posté le 21-05-2018 à 05:39:29   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Le 13 mai 68 plus d'un million de manifestants criaient "dix ans ça suffit !"
Et ce n'était que le début de l'effondrement du mouvement communiste français, avec une première raclée électorale en 1968 en perdant la moitié de ses députés et, Duclos de 1969 ayant regroupé les vieux communistes aussitôt oublié, les accords à tous vents avec les socialistes pour arriver à 2% en 2002 et s'y tenir péniblement depuis.
Les élections sont en apparence démocratiques, surtout si elles permettent le recyclage des élites de la trahison ou le recyclage des serviteurs zélés qui promettent le changement pour que rien ne change.
Les élections servent à renouveler les dirigeants de l'état bourgeois gérant les intérêts des grands capitalistes et à rien d'autre. Valable en France et dans tous les pays appliquant un système électoral issu d système français ou européiste.

--------------------
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2018 messages postés
   Posté le 21-05-2018 à 08:07:51   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

Xuan a écrit :

Le 13 mai c'est un anniversaire

La question qui se pose est quelle sorte d'unité justement et les vidéos montrent que rien n'est clair sauf pour refuser toute sorte d'unité avec les défenseurs de l'Union Sacrée comme Soral et ses propagandistes.

L'unité ne peut pas se réduire au départ de Macron parce que Macron n'est qu'un représentant déclaré du capital. Certains sociaux-démocrates voudraient l'écarter pour le remplacer par un représentant clandestin des mêmes intérêts, mais cette démarche est caduque. Au fond la question qui se pose est encore conserver l'Etat bourgeois ou le détruire, critiquer le capitalisme ou le remplacer par le socialisme.

Puisque l'étude de Marx revient à l'ordre du jour il faut remettre ses conclusions à l'ordre du jour : une révolution prolétarienne. Cette révolution ne peut être dirigée que par le parti du prolétariat.


Xuan a écrit :

http://www.initiative-communiste.fr/articles/international/macron-cest-lultra-droite-neo-liberale-qui-detruit-la-france-nicolas-maduro/

Dans les hyperliens il faut écrire http et non https sinon ça ne marche pas, et pour la nième fois utilise le bouton pour encadrer l'adresse.

C'est intéressant surtout pour la situation au Venezuela, mais la question principale concernant Macron c'est qui dirige la lutte contre les monopoles et pour le socialisme ? Cette lutte ne peut pas aboutir sans une direction révolutionnaire, même si elle est dirigée contre Macron.

Le 13 mai 68 plus d'un million de manifestants criaient "dix ans ça suffit !" Mais De Gaulle a été remplacé par Pompidou, Pompidou par Giscard, Giscard par Mitterrand, Mitterrand par Chirac, Chirac par Sarkozy, Sarkozy par Hollande, et Hollande par Macron. Est-ce qu'un seul d'entre eux a représenté une autre classe que la grande bourgeoisie monopoliste ? Aucun.

Par conséquent notre objectif, tout en participant à la lutte contre les lois scélérates, n'est pas fondamentalement le départ de Macron mais le renversement de l'Etat bourgeois.


Ce débat autour de cette manifestation est aussi à mettre en perspective avec le topic « sur l’unité avec la France Insoumise » :
https://humaniterouge.alloforum.com/unite-avec-france-insoumise-t6948-1.html

Ce débat ne peut être traité à la légère car il met en jeu la question du changement révolutionnaire, du court moyen et long terme, de la tactique et de la stratégie, de la construction du Parti Communiste Révolutionnaire, des mots d’ordres, de quelle unité etc…
Ce débat s’inscrit aussi dans le cadre immédiat des attaques de la bourgeoisie, du capitalisme, de l’impérialisme français (représentés par Macron) contre l’ensemble des travailleurs, du monde ouvrier et populaire.
Depuis un an, des tentatives de convergences, des appels divers, des manifestations ont eu lieux. Non seulement Macron et sa bande avance, mais sur le court et le moyen terme il n’a pas d’opposition en face de lui. Evidemment les médias et la bourgeoisie ont tout intérêt à mettre en avant LFI et Mélenchon car sur le fond et la forme LFI respectent et cautionnent le parlementarisme bourgeois, ne contestent pas la légitimité de Macron, s’inscrivent dans une démarche qui vise à attendre 2020 (et je ne parle pas des positions de J-L Mélenchon en défense de Mitterrand ou de la gauche plurielle).
Donc, même avec les reproches que l’on peut faire à la manif « Macron un an, ça suffit ! », et être très critique (voire même opposés) aux positions du trotskisme lambertiste, il n’en reste pas moins que cette manif est beaucoup plus claire politiquement que les manifs de Mélenchon-Ruffin (la fête à Macron).

Voici un extrait de l’intervention de Daniel Gluckstein, au nom du POID, au meeting concluant la manifestation du 13 mai 2018 :

https://latribunedestravailleurs.fr/2018/05/17/intervention-de-daniel-gluckstein-au-nom-du-poid-au-meeting-concluant-la-manifestation-du-13-mai/

« Ce n’était pas évident, mais on l’a fait. On avait dit qu’on manifesterait. On avait dit qu’on ne laisserait pas passer la première année de Macron sans que des milliers soient dans la rue pour dire qu’un an, c’était déjà trop.

Le 7 mai dernier, dans un documentaire diffusé sur France 3, Macron a déclaré la chose suivante : « Versailles, c’est là où la République s’était retranchée quand elle était menacée. » Aucun président de la République, aussi réactionnaire qu’il ait été – et il y en a eu beaucoup –, n’avait osé dire que la République était réfugiée à Versailles.

Camarades, nous sommes ici à l’entrée du cimetière du Père-Lachaise. Dans ce cimetière du Père-Lachaise où se trouve le mur des Fédérés. Il y a 147 ans, sur ce mur des Fédérés, dans la dernière semaine de mai 1871, ont été fusillés les derniers communards. Il y a 147 ans, commençait la Semaine sanglante lors de laquelle, à Paris, entre 40 000 et 100 000 ouvriers, hommes, femmes, enfants, vieillards ont été massacrés par les troupes de Versailles. Et Macron ose dire que la République était réfugiée à Versailles. C’est la réaction qui était réfugiée à Versailles ! L’infâme réaction ! Les communards, eux, avaient dressé le drapeau de la République, le drapeau de la République ouvrière, la première de toute l’histoire.

Alors, nous le disons ici, entre Versailles et la Commune, entre le capital et le travail, entre ceux du CAC 40 qui amassent plus de 100 milliards d’euros de profits chaque année et les retraités à qui on vole des dizaines d’euros chaque mois, le fossé est infranchissable. Et nous le disons clairement : c’est un fossé de classe. Qu’on ne vienne pas nous dire que la lutte de classe s’est évanouie, qu’on ne vienne pas nous parler des fariboles qu’on a entendues dans la campagne électorale. Oui, plus que jamais, c’est classe contre classe, classe ouvrière contre classe capitaliste, travailleurs et jeunes d’un côté, patrons de l’autre, la Commune contre Versailles, le drapeau rouge contre le drapeau tricolore. »


Edité le 22-05-2018 à 06:49:41 par Finimore




--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
pzorba75
Jeune Communiste
153 messages postés
   Posté le 21-05-2018 à 17:40:20   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Prudence avec le POID, c'est la matrice de nombreux "cadres" dirigeants du PS de l'ère Mitterand-Jospin et de la secte libre-penseuse qui grenouille depuis des années au sein de FO de feu Blondel au retraité Mailly, on aura vu mieux comme défenseurs de la classe ouvrière.

--------------------
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2018 messages postés
   Posté le 22-05-2018 à 07:00:48   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

pzorba75 a écrit :

Prudence avec le POID, c'est la matrice de nombreux "cadres" dirigeants du PS de l'ère Mitterand-Jospin et de la secte libre-penseuse qui grenouille depuis des années au sein de FO de feu Blondel au retraité Mailly, on aura vu mieux comme défenseurs de la classe ouvrière.


Mon propos n'est pas d'occulter le fond de la ligne du POID (scission du POI) qui est le trotskisme lambertiste. Il n'y a aucune illusion pour moi là-dessus.
Pour ce qui est du passage du trotskisme au PS, il faut aussi reconnaitre que la LCR n'est pas en reste non plus.

Si le POID peut faire une manif qui ne vise pas à reconstituer une énième union de la gauche, dire ne pas attendre 2022 etc.. c'est aussi parce que globalement PCF et CGT ne sont absolument pas claires là-dessus et se retrouve dans les bras de Mélenchon.

--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
pzorba75
Jeune Communiste
153 messages postés
   Posté le 22-05-2018 à 18:01:23   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Pour avoir suivi la Libre Pensée (fédération parisienne) plusieurs années, le socle commun des dirigeants de cette organisation, demeure l'antisoviétisme. Tous les textes et discours des Salamero, Blondel, Eyschen suintent d'une haine viscérale des dirigeants et militants communistes, toujours catalogués de staliniens et de promoteurs des goulags. Sans oublier les communistes alliés d'Hitler avec le pacte germano soviétique.
Seule leur position anti-UE peut dégager un espace pour agir avec des militants communistes, bien évidemment détachés de la ligne dirigeante de l'équipe Laurent - Buffet.

--------------------
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2018 messages postés
   Posté le 23-05-2018 à 07:38:44   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

pzorba75 a écrit :

Pour avoir suivi la Libre Pensée (fédération parisienne) plusieurs années, le socle commun des dirigeants de cette organisation, demeure l'antisoviétisme. Tous les textes et discours des Salamero, Blondel, Eyschen suintent d'une haine viscérale des dirigeants et militants communistes, toujours catalogués de staliniens et de promoteurs des goulags. Sans oublier les communistes alliés d'Hitler avec le pacte germano soviétique.
Seule leur position anti-UE peut dégager un espace pour agir avec des militants communistes, bien évidemment détachés de la ligne dirigeante de l'équipe Laurent - Buffet.


Certes, encore une fois il ne s'agit pas de faire l'impasse sur cette forme de trotskisme. Les sujets des liens avec FO, de l'entrisme ou de la Libre Pensée peuvent être évidemment traités.

Concernant l'anticommunisme, oui le lambertisme a été très à la pointe de la stalinophobie (que même d'autres trotskistes ont critiqués) voir par exemple les références sur ce sujet dans le livre "Deuxième gauche : réformisme et lutte de classe"
http://editions-proletariennes.fr/Actu/dg2liste/verspdf/Deuxieme%20gauche%20Reformisme%20et%20lutte%20de%20classe.pdf

notamment :
--page 206
stalinophobie
"un passage d’une brochure d’Henri Weber (futur sénateur socialiste est ancien dirigeant de la LCR) : « Qu’est-ce-que l’AJS ? » où il souligne certains traits communs des courants qui se retrouvent dans le trotskisme
lambertiste : « une même stalinophobie frisant l’anticommunisme vulgaire ».

La Ligue trotskyste de France qui est la section française de la Ligue communiste internationale (quatrième
internationaliste) accuse régulièrement le trotskisme lambertiste de stalinophobie.

--page 460 annexe 138

"les trotskistes lambertistes au sein du « Comité des mathématiciens »"

--voir aussi l'annexe 129 page 449

--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises  Macron : Un an, ça suffit !Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum