Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Chine : capitalisme ou socialisme ? 

 la lutte contre la pauvreté, "droit de l'homme"

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10826 messages postés
   Posté le 24-12-2016 à 16:38:39   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La lutte contre la pauvreté et la réduction de la pauvreté est un objectif important du PCC. On remarquera que cet objectif est inséparable des droits de l'homme en Chine, contrairement aux pays capitalistes où les conditions matérielles du peuple ne sont pas concernées, où les "droits de l'homme" n'intéressent que ceux qui ont le pouvoir économique.

En 2008 selon le PNUD, la proportion des personnes vivant avec moins d'un dollar par jour en Chine a chuté de 33 % en 1990 à 16 % en 2000, puis à 15 %. La Chine était alors le seul pays en développement à avoir réussi à atteindre les objectifs de lutte contre la pauvreté fixés par les Nations Unies.
En 10 ans les analphabètes étaient alors passés de 180 millions à 85 millions.
Selon les chiffres officiels, plus de 120 millions vivaient encore avec moins d'un dollar par jour.

En 2014, 82 millions vivaient sous ce seuil de pauvreté.

Lire aussi : La Chine, un modèle de la lutte contre la pauvreté pour les pays en développement publié en 2015.


____________________


Sur le blog de Danielle Bleitrach :



La Chine a dressé un bilan de sa lutte contre la pauvreté et des progrès accomplis dans le domaine des droits de l’homme


21
OCT

le très beau film: les Trois soeurs du Yunnan réalisé par Wang Bing

Marianne partage mon indignation à propos de commentaires sur la lutte contre la pauvreté en Chine, en particulier la dénonciation des réalisations du socialisme en 50 ans alors qu’il a fallu plus de six siècles au mode de production capitaliste pour s’épanouir et que ce mode de production restait dans la logique de la propriété privée, le socialisme est une bien autre voie. Ceux qui ne mesurent pas ce qu’ont été les révolutions socialistes du XXe siècle, la chinoise en particulier semblent ignorer que si l’on peut dire que dans ce siècle-là l’éducation, celle des femmes en particulier a connu un essor sur la planète, cela est dû au socialisme comme le souligne Todd. Donc Marianne nous envoie cette traduction du russe concernant le sujet (note de Danielle Bleitrach)



Le Bureau d’information du Conseil d’Etat de Chine a publié un Livre blanc «Mesures visant à éliminer la pauvreté et progrès dans le domaine des droits de l’homme en Chine» , annonce «Xinhua». Il se compose de six parties – promotion des droits de l’homme en Chine par l’élimination de la pauvreté, garantie du droit à l’existence de la population pauvre, protection des droits des couches socialement vulnérables, amélioration des conditions dans les régions pauvres, conjonction des efforts pour promouvoir l’éradication de la pauvreté, étapes clé dans la lutte contre la pauvreté.

Le Livre blanc indique que depuis plus de 30 ans après la proclamation des réformes politiques en Chine, plus de 700 millions de personnes ont été tirées de la pauvreté. Selon le rapport sur les Objectifs du Millénaire pour le développement des Nations Unies en 2015, la proportion de personnes extrêmement pauvres en Chine a diminué, passant de 61% en 1990 à 4,2% en 2014, tandis que la contribution de la Chine à l’éradication de la pauvreté dans le monde a dépassé 70%. À la fin de 2015, dans les villages de la Chine vivaient encore 55.750.000 de pauvres, cependant la Chine a déclaré qu’elle est déterminée à l’élimination totale de la pauvreté d’ici 2020.

Dans le Livre blanc est indiqué le montant de l’aide accordée par la Chine depuis plus de 60 ans d’existence de la République populaire de Chine (RPC), aux pays en développement. La Chine a accordé à 166 pays et organisations internationales environ 400 milliards de yuans (environ 60 milliards $ US) d’aide et plus de 600 000 travailleurs humanitaires. En outre, par sept fois la Chine a annoncé l’annulation de la dette par le gouvernement des prêts sans intérêt aux pays – principaux débiteurs et pays les plus arriérés, fourni une aide à 69 pays et soutenu plus de 120 pays en développement dans la mise en œuvre des Objectifs du Millénaire pour le développement des Nations Unies.

Le 17 mars à Pékin a pris fin la session de l’Assemblée populaire nationale, qui a approuvé le nouveau plan quinquennal pour 2016-2020. Un défi majeur consistera à atténuer les effets du retrait de l’Etat de l’économie, ce qui conduira au licenciement, selon diverses estimations, de 1,8 millions à 6 millions de personnes. À cet effet, le budget de l ‘ «élimination de la pauvreté» sera augmenté de 43,3%. Le nouveau plan quinquennal est pour le gouvernement d’une importance particulière: le pays d’ici à 2021, selon le chef de la Chine, Xi Jinping, doit remplir l’un de ses principaux objectifs et construire «une société d’abondance moyenne.»

http://russian.news.cn/2016-10/17/c_135760206.htm


Edité le 24-12-2016 à 16:49:21 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10826 messages postés
   Posté le 24-12-2016 à 16:38:55   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

En 2016, net recul de la pauvreté en Chine


Publié le 22 décembre 2016
Analyse communiste internationale


La Chine a dépassé de loin son objectif d'éloigner 10 millions d'habitants ruraux de la pauvreté en 2016, selon les derniers rapports de la Conférence nationale de la lutte contre la pauvreté et pour le développement du travail, qui s'est clôturée mardi 20 décembre.

Les autorités centrales et provinciales du pays ont consacré pour cette année plus de 100 milliards de yuans (14,4 milliards de dollars) à l'allégement de la pauvreté en 2016, établissant un nouveau record dans l'histoire de la nation, a indiqué Liu Yongfu, chef du bureau des aides à la pauvreté du Conseil des Affaires d'Etat.

La collaboration entre les provinces développées de l'est de la Chine et celles de l'ouest s'en est également approfondie. D'après les directives du Conseil des Affaires d'Etat, de nombreuses dispositions ont été prises pour que 262 comtés les plus avancés de l'est aident 380 petits comtés. Pour la première fois, ces coopérations ont couvert 30 préfectures autonomes à travers tout le pays.

Au total 51 entreprises centrales ont mobilisé 12,27 milliards de yuans (1,76 milliard de dollars) pour constituer un fonds d'investissement pour les industries dans les régions les plus pauvres de l'ouest. L'objectif de ce fonds à long terme, est de réunir 100 milliards de yuans (14,4 milliards de dollars). De plus, 21 992 entreprises ont été associées à l'enregistrement de 21 251 villages pauvres.

Le recul de la pauvreté en Chine est en net progrès en ce qui concerne l'industrie, l'emploi, la relocalisation, l'éducation, la santé et plus encore. La nation a également ouvert une nouvelle voie pour la mise en œuvre et la gestion du fonds pour la lutte contre la pauvreté.



(Rédacteurs :Wei SHAN, Guangqi CUI)
source:http://french.people.com.cn/VieSociale/n3/2016/1222/c31360-9158142.html


Edité le 24-12-2016 à 16:51:18 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10826 messages postés
   Posté le 24-12-2016 à 17:35:33   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Sur Chinafrique 24 décembre 2016

La Chine lutte contre la pauvreté avec précision, force et détermination



En mars, la ville de Guigang de Guangxi province a procédé à des travaux précis de lutte contre la pauvreté. A cette occasion, des femmes cadres sont organisées aux champs, pour encourager les femmes des familles en difficulté à travailler pour s’enrichir. (Source : people.cn)

La Région autonome Zhuang du Guangxi, dans le Sud-ouest de la Chine, comptait une population d'environ 55 millions d’habitants à la fin de 2014. Sur ce nombre, il y avait 5,38 millions de pauvres. Qu'est-ce que qui est fait pour sortir ce chiffres ? Les journalistes du Quotidien du Peuple ont récemment mené l’enquête et observé les efforts de lutte contre la pauvreté.

La réponse se trouve dans le tableau d'évaluation des ménages pauvres du Guangxi, compilé après une série de 6 tests. Un total de 5 formulaires d'évaluation, mesurant 98 indicateurs dans 18 catégories, comme le logement, les appareils ménagers, les machines agricoles, les véhicules à moteur, l’eau potable, l’électricité, les routes, la santé, les études, le travail, la main d’œuvre, les terres, l’agriculture, la culture, les bonus, les réductions etc. Pour s’assurer de la meilleure précision possible, les membres de l'équipe d'enquête sont directement venus avec le formulaire d'évaluation à la porte même des ménages.

Après avoir distribué les formulaires d’évaluation des familles pauvres dans le hameau de Danglingtun du village de Lixincun, les membres de l'équipe ont reçu six réponses, et ont tous exprimé leur perplexité : le foyer de Huang Yulan semble tellement en difficulté, comment a-t-il pu obtenir 70 points ? Le problème résidait en fait dans la première catégorie : du fait des points obtenus grâce à sa « structure de briques », la maison appartient à la catégorie la plus élevée de logements, soit plus 18 points. Après vérification, il s’est avéré que Huang Yulan a demandé il y a quatre ans de la reconstruire, mais en raison de difficultés financières, il n'a pas osé la démanteler. Les membres de l'équipe ont fait état de la situation au gouvernement de la ville pour obtenir son consentement, et les 18 points ont été retirés, ce qui a fait que le foyer de Huang Yulan a finalement été reclassé dans les ménages pauvres.

Afin d'éviter un phénomène de « avoir du piston », le Guangxi prévoit spécifiquement que les enquêtes faites auprès des ménages sont toutes réalisés par les membres de l'équipe d’évaluation précise ; les cadres des villages ont pour seule responsabilité de montrer le chemin, ils ne participent pas à la notation, et chaque feuille de pointage doit être signée par le chef de famille et les membres de l'équipe pour confirmation.

Ce village est situé dans la ville de Baise, dont le maire est Zhou Yijue, qui est aussi député à l'Assemblée Populaire Nationale . Selon M. Zhou, depuis octobre 2015, Baise a commencé à déployer 13 000 cadres pour aller visiter les ménages dans les villages, qui ont mené à bien leur plan de travail d'identification précis auprès de 503 500 foyers ruraux. Le plan prévoit qu’ à l’horizon 2019, l’ensemble des villages pauvres de 12 comtés (districts, villes) auront été passés au crible, et qu’ensuite, il faudra encore un an pour combler les derniers manques et s’assurer que d'ici 2020, la région soit synchronisée avec l’objectif national de construction d’une société modérément prospère.

La Chine est déterminée à gagner la bataille contre la pauvreté et à garantir que d'ici 2020, les villages pauvres soient sortis de la pauvreté sur la base des normes actuelles, que les comtés pauvres soient tous découverts, et que le problème de la pauvreté globale régionale soit résolu. C’est un objectif et une tâche majeurs du 13e Plan quinquennal de la Chine. L’exemple du village de Lixincun est un échantillon du plein essor que connait la bataille menée par la Chine contre la pauvreté.

La Chine accorde une attention particulière à la réduction de la pauvreté, et la communauté internationale estime globalement que la voie qu’a empruntée la Chine dans ce domaine peut servir d’exemple au monde entier. Lors du Sommet du développement des Nations Unies de septembre 2015, le président chinois Xi Jinping a annoncé au monde que la Chine avait pour l’essentiel atteint ses objectifs de développement du Millénaire, ayant sorti 439 millions de personnes de la pauvreté, et obtenu des réalisations remarquables en matière d'éducation, de santé, de statut des femmes et autres domaines.

« Un véritable développement, c’est le développement de tout le monde, et un développement durable est un bon développement » . Tel est le sens de l’explication en profondeur donnée par Président chinois. La Chine a présenté une série d’initiatives pour la mise en œuvre à l’horizon 2030 de l'agenda du développement durable, comme la mise en place d’un « Fonds d'aide à la coopération Sud-Sud » auquel elle fournira 2 milliards pour la première phase, la poursuite de l’augmentation des investissements dans les pays les moins avancés, s’efforçant d'atteindre 12 milliards de Dollars US en 2030 ; de même, la Chine va mettre en place un centre international de développement des connaissances, destiné à la recherche et aux échange avec d'autres pays pour le développement de théories et de pratiques du développement en fonction de leurs conditions nationales respectives.



Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Lire aussi : Xi Jinping met l'accent sur la protection de l'environnement et la lutte contre la pauvreté dans les régions des ethnies minoritaires

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10826 messages postés
   Posté le 24-06-2017 à 15:39:58   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Xi Jinping appelle à promouvoir "l'esprit de Lyuliang" dans la lutte contre la pauvreté



Xinhua - 23.06.2017 08h07


Le président chinois, Xi Jinping, a appelé à redoubler d'efforts pour lutter contre la pauvreté et améliorer les conditions de vie dans les bases révolutionnaires.
M. Xi, qui est également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), s'est ainsi exprimé lors d'une visite mercredi à Lyuliang et à Xinzhou, deux bases révolutionnaires dans la province du Shanxi.
Mercredi matin, M. Xi s'est rendu au mémorial révolutionnaire de Lyuliang, dans le district de Xing sous administration de la ville de Lyuliang. Il a déposé un panier de fleurs en marque de respect aux martyrs du pays.
Il a fait l'éloge de "l'esprit de Lyuliang" et a appelé à l'utiliser comme motivation pour "améliorer les conditions de vie de la population et réaliser le grand renouveau de la nation".
Lors de sa visite, M. Xi a expliqué comment la campagne de lutte contre la pauvreté était liée à l'objectif de bâtir "une société modérément prospère dans tous les domaines" d'ici 2020.
Toujours mercredi, M. Xi a visité le village de Zhaojiawa, une région pauvre de la ville de Xinzhou, où il a parlé avec des villageois et responsables.
Il a mis l'accent sur l'amélioration des conditions de vie à travers le relogement et a appelé à de meilleures mesures de soutien afin d'assurer des sources de revenu pour les résidents.
Le président a également rencontré des équipes chargées de la lutte contre la pauvreté et a salué leurs efforts.
Selon lui, l'envoi de responsables à des postes de premiers secrétaires de comités du Parti pour les unités aux échelons de base contribue non seulement à la campagne d'éradication de la pauvreté, mais également à l'amélioration des compétences des responsables.
M. Xi s'est engagé à poursuivre les efforts pour améliorer les conditions de vie de la population et a demandé à chacun de "retrousser ses manches et de travailler de manière plus poussée avec le Comité central du PCC".
(Rédacteurs :Yishuang Liu, Guangqi CUI)

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10826 messages postés
   Posté le 18-10-2017 à 14:49:59   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

De meilleures conditions de logement pour une meilleure vie du peuple (Quotidien du Peuple)


BEIJING, 18 octobre (Xinhua) -- Dans la ruelle de Liushuixiang, dans l'arrondissement de Dongcheng à Beijing, les habitants sont fiers de leur cadre de vie, entourés qu'ils sont de fleurs de toutes sortes. Fleurs de grenadier, rose de Chine et bégonia ont remplacé les tas de charbon et de matériaux divers.

Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois (PCC), les conditions de vie des Chinois se sont améliorées de manière significative grâce aux efforts déployés par le Parti et le gouvernement, indique un article publié récemment par le Quotidien du Peuple, journal phare du PCC.

Les villes chinoises ont connu une croissance sans précédent. Les citadins représentaient 57,35% de la population totale du pays en 2016, selon des chiffres officiels. Le problème du logement reste un point chaud dans tout le pays.

La régulation du marché de location des logements et la prévention de la bulle immobilière sont deux préoccupations de la population chinoise, a déclaré le président chinois Xi Jinping, lors d'une réunion du Groupe de direction centrale sur les Affaires financières et économiques, fin décembre 2016.

La nature résidentielle des logements doit être correctement prise en compte, a souligné M. Xi, ajoutant que le pays devait mettre en place un dispositif en matière de logements qui réponde à la fois aux objectifs d'achat et de location ainsi qu'à la demande d'habitations d'une population urbaine nouvelle.

La Chine adoptera des méthodes variées pour régulariser le marché de l'immobilier et prendra des mesures financières, budgétaires, fiscales, ainsi que des mesures concernant les terres et la réglementation, afin d'instaurer une politique du logement à long terme qui fournira des logements à toute la population, a-t-il souligné.

La Chine s'est également efforcée d'améliorer les installations de soutien entre 2012 et 2017, note cet article. Vingt-sept villes chinoises s'équipent actuellement de métro, contre 17 en 2012. Le réseau routier dans les zones rurales a atteint un total de 3,96 millions de kilomètres à la fin de 2016.

Selon le Rapport d'activité du gouvernement publié en mars 2017, la Chine adoptera une politique d'urbanisme unique, promouvra la réforme et le développement du secteur du bâtiment en élevant la qualité des travaux, et procédera à une planification d'ensemble des travaux d'urbanisme de surface et souterrains.

Il s'agira d'intensifier la prospection géologique dans les villes, de mettre en chantier plus de 2 000 km de galeries techniques urbaines, de lancer une opération triennale de lutte contre les risques d'inondation des zones urbaines les plus menacées, de promouvoir la construction de "villes-éponges" capables de faire face efficacement aux inondations, et de remédier efficacement aux embouteillages et aux autres maux urbains, tout cela afin de doter nos villes d'infrastructures solides et de leur donner un cadre agréable.

En outre, selon la fédération des personnes handicapées de Chine, le pays a rénové les habitations de près de 1,4 million de personnes handicapées dans le cadre du règlement sur la construction d'un environnement sans obstacle publié le 1er août 2012.

Les rénovations incluent les modifications des salles de bain et des cuisines, comme par exemple abaisser le niveau des plaques de cuisson et installer des rails et des rampes.

La Chine a édicté plus de 20 politiques visant à rendre les espaces publics plus accessibles aux personnes handicapées, en mettant en place par exemple des équipements adaptés dans les bus, les trains et les avions.

Au cours de ces cinq dernières années, le pays a mis davantage l'accent sur les efforts pour construire une société écologique, en adhérant aux concepts du développement vert. Les habitants profitent d'un reboisement massif, alors que la qualité de l'environnement s'améliore de matière significative, ajoute l'article.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10826 messages postés
   Posté le 23-08-2018 à 13:24:57   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La Chine travaille sur une stratégie à long terme de lutte contre la pauvreté

22
AOÛT
http://histoireetsociete.wordpress.com/2018/08/22/la-chine-travaille-sur-une-strategie-a-long-terme-de-lutte-contre-la-pauvrete/


La campagne chinoise de lutte contre la pauvreté ne prendra pas fin en 2020, le pays travaillant sur une stratégie à long terme pour la réduction de la pauvreté, a déclaré lundi un responsable.

« Pour devenir une société de moyenne aisance dans tous les domaines d’ici 2020, notre plus grande faiblesse se situe dans les régions rurales », a indiqué Han Jun, directeur adjoint du bureau du Groupe dirigeant central pour le travail agricole, lors d’une conférence de presse.

Dimanche, les autorités chinoises ont dévoilé une ligne directrice visant à remporter la bataille contre la pauvreté d’ici 2020.

Au cours des cinq dernières années, 68,53 millions de personnes sont sorties de la pauvreté en Chine.

Entre 2018 et 2020, le pays doit sortir encore environ 30 millions de personnes de la pauvreté.

« Nous visons à résoudre le problème de la pauvreté absolue d’ici 2020. Pour résoudre le problème de la pauvreté comparative, les efforts doivent être faits tout au long du processus de la modernisation de la Chine », a expliqué M. Han.

Selon la nouvelle ligne directrice, la Chine doit renforcer ses plans pour sa stratégie de réduction de la pauvreté pour les années postérieures à 2020. « Nous travaillons actuellement à cela », a indiqué M. Han.

Parmi les 13,7 millions de personnes sorties de la pauvreté chaque année, le nombre de ceux qui retombent dans la pauvreté n’est pas « très grand », selon Ou Qingping, directeur adjoint du Bureau du Groupe dirigeant du Conseil des Affaires d’Etat pour la réduction de la pauvreté et le développement.

Les chiffres pour les années 2016 et 2017 étaient respectivement de 600.000 et 200.000, a indiqué M. Ou, ajoutant que la Chine offrirait de soutien en temps voulu à ces groupes pour s’assurer que personne ne soit pas laissé pour compte d’ici 2020.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10826 messages postés
   Posté le 30-08-2018 à 22:54:46   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La Chine s'engage pour l'égalité dans l'éducation


le Quotidien du Peuple en ligne - 29.08.2018 17h15
http://french.peopledaily.com.cn/n3/2018/0829/c31357-9495350.html

La Chine s'efforce actuellement de réduire l'écart entre l'éducation rurale et l'éducation urbaine grâce à une nouvelle série d'efforts, a déclaré le ministre de l'Education dans un rapport sur l'égalité dans l'éducation présenté aux plus hauts législateurs du pays.

Selon Chen Baosheng, le ministre de l'Education, la Chine a formulé des normes unifiées pour la construction de bâtiments scolaires, les quotas de personnel enseignant, les dépenses publiques par étudiant et le matériel pour les écoles afin d'éliminer les écarts entre l'enseignement obligatoire rural et urbain.

M. Chen a fait son rapport le 28 août lors d'une réunion de la session bimensuelle du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale, la branche permanente de la plus haute législature. La réunion a examiné l'application du plan national de développement économique et social et la mise en œuvre du budget.

Des normes unifiées sur la construction des écoles primaires et secondaires ont été mises en place, a indiqué M. Chen, et les quotas de personnel des écoles rurales ont été augmentés pour les mettre au même niveau que leurs homologues urbains.

La norme est d'un enseignant pour 19 élèves des écoles élémentaires et d'un enseignant pour 13,5 élèves des collèges.

Le rapport indique par ailleurs que la Chine a également mis en place un mécanisme de financement unifié pour l'enseignement obligatoire, l'accent étant mis sur les écoles rurales.

Concernant l'éducation des enfants des travailleurs migrants, M. Chen a annoncé que les départements locaux de l'éducation sont invités à mettre en œuvre une politique permettant aux enfants de migrants d'accéder aux ressources éducatives de la même manière que les enfants locaux.

Le gouvernement chinois a mis en place un système national d'enregistrement des écoles dans lequel les enfants migrants peuvent terminer en ligne les procédures qu'implique un transfert scolaire entre provinces, a encore indiqué le rapport.

En 2017, le nombre national d'enfants de migrants en âge de bénéficier de la scolarité obligatoire était de 14 millions, dont 80% fréquentaient les écoles publiques, tandis que 7,5% étudiaient dans des écoles privées grâce à des services achetés par le gouvernement.

(Rédacteurs :Yishuang Liu, Wei SHAN)

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10826 messages postés
   Posté le 14-11-2018 à 13:29:37   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La Chine reste un pays en développement: le Premier ministre Li


Source: Xinhua Publié le: 2018/11/13 20:56:25
http://www.globaltimes.cn/content/1127236.shtml

La Chine reste un pays en développement à tous points de vue, et le peuple chinois a obtenu sa richesse grâce à un travail acharné, a déclaré mardi à Singapour le Premier ministre chinois Li Keqiang.

Li a tenu ces propos lors d'un discours prononcé à la 44ème conférence de Singapour.

Bien que la Chine soit la deuxième économie du monde, son PIB par habitant ne représente qu'environ 80% de la moyenne mondiale, a souligné M. Li, soulignant qu'un tel cas ne s'était jamais produit auparavant.

"La Chine est un pays très peuplé. Nous devons nous attaquer à nos propres problèmes de développement, faire face aux défis mondiaux et assumer des responsabilités internationales" , a déclaré M. Li, ajoutant qu'il était important d'examiner la Chine de manière objective.

Au cours de son discours, Li a rappelé un dialogue récent avec un travailleur migrant sur un chantier de construction dans une ville du nord-est de la Chine.

"Un travailleur âgé de près de 60 ans, vêtu de haillons, m'a dit qu'il n'était jamais sorti du site depuis son arrivée en ville il y a 11 mois. Il a dit qu'il devait travailler des heures supplémentaires pour gagner plus parce que son enfant était admis par une université, ce qui représente 10 000 à 20 000 yuans (1 437 à 2 874 dollars) par an pour les frais de scolarité et de subsistance " , a déclaré le Premier ministre.

"C'est une situation réelle en Chine" , a déclaré M. Li, soulignant que la Chine considérait le développement comme la clé de tous les problèmes. Le fait que la Chine fasse de son mieux est la plus grande contribution à l’humanité, at-il ajouté.

La Chine a réalisé des progrès remarquables au cours de ses 40 années de réforme et d'ouverture, a souligné M. Li, soulignant que son développement reposait sur le travail acharné de ses habitants au fil des ans, plutôt que sur le profit des autres.

Li a entamé une visite officielle à Singapour lundi. Il s'agit de la première visite à Singapour d'un premier ministre chinois en onze ans.

Au cours de sa visite, M. Li participera également à la 21e réunion des dirigeants chinois- asiatiques et à la 21e réunion des dirigeants de l'ANASE-Chine, du Japon et de la Corée du Sud, respectivement connus sous les noms 10 + 1 et 10 + 3, ainsi que la 13e Asie de l'Est. Sommet.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Chine : capitalisme ou socialisme ?  la lutte contre la pauvreté, "droit de l'homme"Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum