Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Pratique  Infos des orgas 

 il y a 40 ans : Liévin - collectif Liévin 1974

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12081 messages postés
   Posté le 13-10-2014 à 23:16:05   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Jacques Lacaze nous transmet cette information :

Il y a 40 ans : Liévin 1974


Durant tout le mois de décembre 2014 , le Collectif « Liévin 1974 », dans lequel le LAG (Lieu Auto Géré dans le bassin minier) est investi, se propose en ce mois de décembre 2014 de programmer, pour en faire surgir des traces fécondes , différentes manifestations propres à revisiter la catastrophe du 27 décembre.

Bien sûr, nous n’irons pas verser les larmes de crocodiles rituelles des officiels de la commémoration de Liévin sur ces « pauvres et courageux mineurs qui se sont sacrifiés ». Mais nous prendrons un temps pour la restauration de la plaque commémorative posée en hommage aux mineurs par la commission d’enquête qui précéda le tribunal populaire de Lens (mars 1975).

Par-delà les mythologies et les mensonges entretenus depuis si longtemps, cette célébration offrira l’opportunité de se pencher sur le sens d’une commémoration, la confiscation de la parole des mineurs, la justice populaire, la mythologie de la Mine, la désindustrialisation, la notion de « fatalité » en matière d’accidents du travail et sa dénonciation : une série de réflexions abordées dans le cadre de conférences, tables rondes, exposition et concert…

Le sens d’une commémoration citoyenne à Liévin


> Le 27 Décembre 1974 la plus grande catastrophe minière de l’après-guerre fait 42 morts . 40 ans plus tard, quel sens conférer à un rendez-vous citoyen de commémoration ?
> De quoi devons nous « faire souvenir collectivement » pour qu’un Hommage aux Mineurs prenne la mesure d’un tel « événement » ? Pour puiser dans sa mise à jour et l’intelligence que nous en aurons les éléments d’ un avenir de vie humaine renouvelée . La même sur ce territoire social et industriel si durement marqué par l’exploitation des hommes et des femmes, la souffrance et la mort au travail.

> Nous nous proposons en ce mois de Décembre 2014 de programmer, pour en faire surgir des traces fécondes,différentes manifestations, propres à revisiter la catastrophe du 27 décembre ; de ressaisir le faisceau et l’agencement de ses causes; de gripper par ce geste la machine commémorative officielle où la « fatalité » de la mort au travail revient à « enterrer » un peu plus chaque année les mineurs sous l’invocation récurrente du « courage » et du « sacrifice » , certes dramatique, mais finalement consenti, à une cause nationale et économique

> Cette commémoration, par-delà les mythologies et les mensonges entretenues depuis si longtemps, se doit d’être un temps fort qui nous réunit, organisateurs et participant-es, dans la responsabilité et l’adresse commune de porter la voix et des échos de vérités encore à venir sur cette Terre minière .

Le programme


> Conférence de Bruno Matteï autour de la mythologie du mineur et du sens d’une célébration : mercredi 3 décembre à 19h00 au LAG .
Bruno Matteï est philosophe, auteur de « Rebelle, rebelle ! Révoltes et mythes du mineur 1830 – 1946 ».

> Table ronde « D’un Tribunal populaire à l’autre » animée par Jacques Kmieciak, en présence de Bernard Leroy et Jacques Lacaze : samedi 6 décembre à 15h00 au LAG
Bernard Leroy était élève-ingénieur des mines à l’époque du tribunal populaire de Lens (décembre 1970). Il démontrera devant la cour de sureté de l’Etat la responsabilité des Houillères dans le drame de Fouquières-lès-Lens et contribuera ainsi à l’acquittement des prévenus.

Jacques Lacaze , médecin était président du tribunal populaire de Lens (mars 1975). Il était responsable de la cellule du Liévinois du Parti Communiste Révolutionnaire – marxiste-léniniste (PCR – ml) en 1975.

> Concert de Dominique Grange : samedi 6 décembre à 20h00 à l’Espace culturel Ronny-Coutteure à Grenay
Dominique Grange est une chanteuse engagée. Militante de la Gauche Prolétarienne (GP) au début des années 1970. Elle est notamment l’interprète des « Nouveaux Partisans », le véritable hymne de la GP.

> Vernissage de l’exposition autour de la catastrophe de Liévin (présentée du 3 au 27 décembre au LAG) : vendredi 12 décembre à 18h00 au LAG
> Conférence de Marion Fontaine autour d’un livre à paraître sur la catastrophe de Liévin (voir plus bas) : vendredi 19 décembre à 19h00 au LAG
Marion Fontaine est historienne, maître de conférence à l’université d’Avignon Elle est notamment l’auteure de « Le Racing Club de Lens et les « Gueules noires », essai d’histoire sociale ».

> Table ronde « La mine dans le monde aujourd’hui, les accidents du travail, productivisme et désindustrialisation » animée par Lucien Petit : mardi 23 décembre à 19h00 au LAG
> Hommage aux mineurs sacrifiés sur l ’autel de la rentabilité capitaliste : samedi 27 décembre à 16h00 à la fosse 3 à Liévin
> Un hommage aux mineurs sera également rendu de Calonne-Ricouart au pied du « chevalement-potence » , symbole du sacrifice des mineurs sur l’autel de la rentabilité capitaliste, le samedi 13 ou samedi 20 décembre

Repères chronologiques


1er Tribunal populaire de Lens (décembre 1970)


> 4 février 1970 : catastrophe de Fouquières-lez-Lens (16 morts).
> 16 février 1970 : attentat contre le siège des Houillères à Hénin-Liétard revendiqué par la Nouvelle Résistance populaire d’Olivier Rolin, bras armé de la Gauche prolétarienne (GP)
> 12 décembre 1970 : Tribunal populaire organisé à Lens par le Secours rouge, sous l’autorité de la GP, en présence du philosophe Jean-Paul Sartre
> 14 décembre 1970 : comparution des auteurs présumés de l’attentat d’Hénin-Liétard devant la cour de surêté de l’Etat.

2ème Tribunal populaire de Lens (mars 1975)


> 27 décembre 1974 : catastrophe de la fosse 3 à Liévin (42 morts)
> 5 janvier 1975 : première réunion à Liévin de la commission populaire d’enquête sur la sécurité du travail animé par des militants du Parti communiste révolutionnaire – marxiste-léniniste (PCR – ml) d’inspiration maoïste
> 22 mars 1975 : tribunal populaire réuni au cinéma L’Apollo à Lens
> 23 janvier 1981 : condamnation pécuniaire de l’ingénieur en chef de la fosse 3 rendu responsable de la catastrophe.

La dernière catastrophe ?


Liévin, 1974 : la désindustrialisation en question

Résumé du livre de Marion Fontaine (sortie prévue à la mi-novembre)

Le 27 décembre 1974 se produit à Liévin, dans le Nord, la plus grave catastrophe minière française de l’après-guerre : elle fait 42 morts. En mobilisant des sources variées, cet ouvrage se penche sur les différents modes de traitement médiatique, politique et militant, judiciaire de l’évènement. Ces derniers dessinent les traits d’une catastrophe inscrite dans une situation de transition : Liévin ranime les vieux mythes du mineur-martyr et de la mine infernale toujours présents depuis Germinal ; simultanément l’évènement porte la trace des « années 68 » finissantes et donne lieu à des mobilisations, ou à des esquisses de mobilisations d’un nouveau type ; on voit poindre à travers lui enfin des figures appelées à un bel avenir, celle de la victime ou encore celle du « petit juge » luttant contre les élites minières. Mais, au-delà du cas de Liévin, ce livre cherche aussi à tracer les traits d’une perspective plus large. La catastrophe s’inscrit dans ce moment de basculement du milieu des années 1970, entre la fin des fameuses « Trente Glorieuses » et l’entrée dans la non moins fameuse « crise ». L’enjeu est aussi de cerner quelques aspects de ce basculement, d’interroger sous l’angle de l’histoire sociale et politique le processus de désindustrialisation, de creuser surtout cet instant où le mythe ouvrier, autant que la classe ouvrière perdent de leur évidence. Il y a là autant de questions qui, 40 ans après Liévin, loin d’être résolues, ne cessent de traverser nos sociétés.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2202 messages postés
   Posté le 14-10-2014 à 06:12:30   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

Très intéressant ! De plus, J'avais contacté Marion Fontaine qui était très intéressée par les infos et mes documents (Le Mineur Accuse) et aussi par le dossier que j'avais réalisé pour les EP concernant le Tribunal Populaire de Liévin
publié dans EP-Infos n°11
http://www.editions-proletariennes.fr/Dochml/Lievin.htm

Dans le dossier mis à jour sur le site, vous pourrez lire aussi
l'article extrait du n°3 -avril 1975- de Révolution Prolétarienne :
Liévin : les leçons de la tenue du TRIBUNAL POPULAIRE

pages 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14

lire également :
Mobilisation pour le Tribunal Populaire (Reportage de Jean Paul Gay)
-pages 4-5- FRONT ROUGE n°146 -06 mars 1975-

FR 150 -3 avril 1975- :
Liévin : après le succès du Tribunal Populaire -page 4-
-Attaques hystériques des " socialistes " contre la Commission Populaire d'Enquête

FR 156 -15 mai 1975-
Préparons les Assises sur la santé -page 4-

FR 157 -22 mai 1975-
LIÉVIN : RÉUNION DE LA COMMISSION POPULAIRE

FR 158 -29 mai 1975
La préparation des Assises sur les Accidents du Travail et les Maladies Professionnelles :
deux médecins témoignent ... -page 5-

FR 159 -05 juin 1975-
Assises sur les accidents du travail et les maladies professionnelles -page 1 suite page 7-

FR 160 -12 juin 1975-
14 - 15 juin : Assises sur les Accidents du Travail et les Maladies Professionnelles -page 6-
- Interview du professeur Minkowski Assises sur les Accidents du Travail et les Maladies Professionnelles
- Liste des signataires soutenant Assises sur les Accidents du Travail et les Maladies Professionnelles (suite)

FR 161 -19 juin 1975-
- Plein succès des Assises sur les Accidents du Travail et les Maladies Professionnelles
(Yvon Chevet) -page 6-
- Chausson - Asnières : débat sur la santé et le travail

--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Pratique  Infos des orgas  il y a 40 ans : Liévin - collectif Liévin 1974Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum