Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  la crise du capitalisme 

 l'irrésistible déchéance de l'hégémonisme US

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16410 messages postés
   Posté le 15-06-2021 à 22:39:43   Voir le profil de Xuan (Online dans la catégorie Ecrit un message)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

On se souvient comment Trump niait le réchauffement climatique, alors qu des incendies monstres ravageaient la Californie.
Trump est parti mais aux USA l'écologie à la dérive continue, et les catastrophes climatologiques se poursuivent.


Aux États-Unis, la sécheresse arrive dangereusement tôt alors que l'eau se fait rare
Une sécheresse sévère affecte une partie de l'Amérique

Par l'AFP
Publié: 14 juin 2021 17:23
https://www.globaltimes.cn/page/202106/1226097.shtml

Des lacs à des niveaux historiquement bas, des incendies de forêt inhabituellement précoces, des restrictions d'utilisation de l'eau et désormais une vague de chaleur potentiellement record : avant même le début de l'été, l'Ouest américain souffre des effets d'une sécheresse chronique aggravée par le changement climatique.
Quatre-vingt-huit pour cent de l'Occident était en état de sécheresse cette semaine, y compris l'ensemble des États de la Californie, de l'Oregon, de l'Utah et du Nevada, selon les données officielles.

Symptôme particulièrement flagrant de cette tendance qui touche plus de 143 millions d'Américains, le lac Mead, le plus grand réservoir du pays, se situe aujourd'hui à son plus bas niveau depuis sa création dans les années 1930.
Le lac, formé lorsque l'énorme barrage Hoover a été construit sur le fleuve Colorado non loin de Las Vegas, ne représente que 36% de sa capacité, en deçà même du record établi en 2016.
Les autorités s'attendaient à quelque chose comme ça - mais pas avant août.

La situation dans le nord de la Californie, qui reçoit normalement d'abondantes précipitations en hiver et au printemps, n'est pas meilleure. Le lac Oroville, le deuxième plus grand réservoir de l'État et un élément clé d'un réseau fournissant de l'eau potable à 27 millions de Californiens, est 50 mètres plus bas qu'en 2019.
Des restrictions généralisées sur l'utilisation de l'eau semblent inévitables au cours des prochains mois, avec des ramifications potentiellement graves pour les États occidentaux. , en particulier pour les agriculteurs tributaires de l'irrigation - qui fournissent une grande partie des fruits et légumes du pays.
En Californie, dont les vastes plantations d'amandiers fournissent 80 pour cent de la production mondiale, certains agriculteurs ont déjà commencé à déraciner des arbres pour économiser l'eau.
Au 1er avril, date marquant traditionnellement les dernières chutes de neige de la région, le manteau neigeux sur les pentes supérieures de la Sierra Nevada - source d'environ un tiers de toute l'eau utilisée en Californie - n'était qu'à 60% de la moyenne.
Selon l'US Drought Monitor, un tiers de la Californie connaît actuellement une "sécheresse exceptionnelle" , le pire niveau. Et les sols secs et la végétation privée d'eau créent les conditions pour des températures encore plus élevées, alimentant un cercle vicieux dévastateur.

Sans surprise, le sud-ouest des États-Unis se prépare à une vague de chaleur extrême cette semaine, avec des températures supérieures de 11 degrés Celsius aux normes saisonnières et des maximales pouvant atteindre 120 degrés Fahrenheit à certains endroits.
Les météorologues ont émis des avertissements de chaleur, affirmant que Las Vegas, par exemple, pourrait atteindre 115 degrés Fahrenheit, dépassant un record établi en 1940. Les autorités sont particulièrement préoccupées par les incendies de forêt, qui sont arrivés de manière inhabituelle en 2021 et avec une intensité rare. Fin mai, les incendies en Californie avaient détruit cinq fois plus de végétation qu'en 2020 à ce stade.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
pzorba75
Militant expérimenté
983 messages postés
   Posté le 16-06-2021 à 06:12:27   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Ce sont des observations, des mesures qui traduisent le réchauffement climatique présent. Est-ce que ces évolutions dépendent de l'activité humaine? Pas facile à démontrer, seuls quelques idéologues écologistes s'y aventurent, sans apporter la moindre démonstration.
Que peuvent faire les hommes? Les choix des sociétés libérales (genre Etats-Unis) ou autoritaires (genre URSS) pour l'aménagement de leurs territoires sont souvent assez proches, grands barrages, canaux, pour favoriser l'irrigation avec des catastrophes quelques années après, l'urbanisation avec l'agriculture industrielle, tous sans réel impact sur la courbe mesurant les températures, le soleil reste le grand maître du jeu et les bla-bla des politiciens écologisés tout juste des diversions pour ne pas bousculer l'ordre social dominant dans le monde occidental de l'impérialisme américain.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16410 messages postés
   Posté le 16-06-2021 à 16:48:31   Voir le profil de Xuan (Online dans la catégorie Ecrit un message)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Il est connu pour prendre de petits exemples que le remembrement a détruit la faune et les fossés d'irrigation entre les parcelles, que les pesticides tuent les abeilles et les oiseaux, que le bétonnage favorise le ruissellement, et que le tout routier au détriment du ferroviaire ou du fluvial pollue davantage.
Sans rien retirer aux critiques qu'on peut faire sur l'écologisme et ses dérives antisociales, il est toujours possible d'atténuer les émissions carbone, la déforestation, le bétonnage, qui favorisent les désastres climatiques, et de gagner sur les déserts.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16410 messages postés
   Posté le 11-10-2021 à 22:53:56   Voir le profil de Xuan (Online dans la catégorie Ecrit un message)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

On notera : "le juge de district américain Robert Pitman avait accédé à la demande de l'administration du président Joe Biden, émettant une injonction préliminaire mettant fin à l'application de la loi texane. Pitman a déclaré que cela violait la décision historique de la Cour suprême de 1973 dans Roe v. Wade, qui consacrait le droit légal d'une femme à l'avortement.
Le procureur général du Texas, Ken Paxton, un républicain, a fait appel de cette décision, et l'appel a été accordé vendredi."


Le sujet de l'avortement divise la société américaine. C'est une des divisions de cette société. Clairement le changement de gouvernement n'a pas résolu le problème puisque les républicains font adopter une loi contre la volonté du président, et c'est alors une autre contradiction qui apparaît, entre un état et l'état fédéral, ce qui constitue un problème constitutionnel.




MONDE / AMÉRIQUES
La plupart des avortements à nouveau interdits au Texas

Par l'AFP
Publié: 10 oct. 2021 17:23 PM

Les Texans se sont de nouveau retrouvés samedi sous l'interdiction de la plupart des avortements à la suite d'une décision d'une cour d'appel fédérale américaine qui est intervenue quelques jours seulement après leur autorisation temporaire.
La décision de vendredi de la Cour d'appel du cinquième circuit a temporairement annulé une décision de mercredi et a effectivement rétabli l'interdiction de la plupart des avortements une fois qu'un rythme cardiaque fœtal est détecté.
Planned Parenthood a déclaré dans un communiqué que les rendez-vous pour les patientes cherchant à avorter après six semaines de grossesse seraient annulés jusqu'à nouvel ordre.
Le coup du lapin et la nature temporaire des décisions signifiaient que seule une fraction des cliniques d'avortement du Texas avaient recommencé à mener la procédure au-delà de ce qui était autorisé en vertu de l'interdiction.
Les groupes anti-avortement ont applaudi la dernière décision.
"C'est une prière exaucée", a déclaré Kimberlyn Schwartz, directrice des médias et de la communication de Texas Right to Life, dans un communiqué.
Mercredi, le juge de district américain Robert Pitman avait accédé à la demande de l'administration du président Joe Biden, émettant une injonction préliminaire mettant fin à l'application de la loi texane. Pitman a déclaré que cela violait la décision historique de la Cour suprême de 1973 dans Roe v. Wade, qui consacrait le droit légal d'une femme à l'avortement.
Le procureur général du Texas, Ken Paxton, un républicain, a fait appel de cette décision, et l'appel a été accordé vendredi.
Le gouvernement américain a jusqu'à mardi pour répondre, selon les documents déposés par le tribunal.
Après cela, le tribunal peut décider d'autoriser le maintien de la loi ou de laisser une juridiction inférieure bloquer à nouveau l'interdiction temporairement.

AFP

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16410 messages postés
   Posté le 08-11-2021 à 00:20:24   Voir le profil de Xuan (Online dans la catégorie Ecrit un message)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

https://www.lepoint.fr/monde/le-congres-americain-valide-une-partie-des-reformes-biden-06-11-2021-2450859_24.php

Le plan colossal d'investissements de Joe Biden rencontre l'opposition chez des démocrates :

__________________


Vendredi 5 novembre, le Congrès américain a finalement adopté une partie des vastes réformes engagées par Joe Biden lors de son arrivée au pouvoir, et pour lesquelles le président démocrate bataille contre sa propre majorité depuis de longs mois. Le Congrès a donc accepté le plan de rénovation des infrastructures publiques, déjà voté en août par le Sénat, et prévoyant près de 1 200 milliards dollars d’investissements.
Le président américain, qui n’a plus qu’à signer le texte pour qu’il entre en vigueur, ne peut cependant profiter que d’une demi-victoire, puisque l’autre volet de ses réformes portant sur la sécurité sociale et le climat n’a toujours pas été validé par le Congrès. L’équipe du président n’est pas parvenue à obtenir un vote vendredi sur son autre gigantesque plan d’investissements dans les domaines social et écologique.

Il fallait 218 voix aux démocrates pour faire adopter le plan destiné à moderniser les routes, les ponts et l’Internet à haut débit et considéré comme l’un des plus ambitieux de l’histoire moderne américaine. Ils en ont obtenu 228 contre 206, grâce à l’apport de voix républicaines, et l’approbation de la loi a été saluée par une salve d’applaudissements.

Joe Biden, qui a un besoin urgent de relancer sa présidence, espérait vendredi matin faire avancer deux textes majeurs à la Chambre des représentants : ce plan d’investissements et un vaste programme de refonte du système de protection sociale et de lutte contre le réchauffement climatique d’un montant de 1 750 milliards de dollars.
Mais les dirigeants démocrates ont dû renoncer à un vote d’approbation de ce dernier texte, l’aile centriste du parti réclamant des précisions de chiffrage. Les franges modérées et progressistes du parti se sont finalement entendues sur un vote de procédure visant à enclencher le processus parlementaire.
Joe Biden, confronté à une baisse de popularité à un an des élections parlementaires de mi-mandat, a précisé que son vaste programme social devrait être voté par la Chambre dans la semaine du 15 novembre au plus tard, avant que le Sénat ne s’en saisisse.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  la crise du capitalisme  l'irrésistible déchéance de l'hégémonisme USNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum