Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Histoire 

 La guerre dans les Balkans, Milosévic etc...

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2223 messages postés
   Posté le 14-09-2006 à 15:25:42   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

Le débat sur Le soutien à l'anti-impérialisme aborde un sujet particulièrement sensible sur l'attitude des ML en général et leurs positions pendant la guerre de 1999 en ex-yougo et dans les balkans. Je crée donc ce post pour y parler plus précisèment de ce sujet, et aussi pour répondre à Guillaume.

Voici un petit rappel chronologique sur les événements et le contexte:

-Mars 1998 , suite à l'appel aux communistes lancé par les EP
-Editions Prolétariennes-, le Collectif Eugène Pottier organise -avec les EP- une réunion unitaire à Paris qui se termine par la création d'un CCML -Collectif Communiste Marxiste-Léniniste- regroupant 5 organisations ML (CEP - EP - CEMOPI - Ed. Démocrite (BIP) - Ocml-VP).

-C'est la période ou les événements au Kosovo font craindre
de plus en plus l'intervention impérialiste dans les Balkans. Noublions pas que L'Albanie s'était effondrée quelques temps avant.

-Avril 1998 le CEMOPI, le CEP et les EP signent un texte intitulé:LA LUTTE DE LIBERATION NATIONALE DES ALBANAIS DU KOSOVO EST UNE LUTTE JUSTE LES COMMUNISTES DOIVENT LA SOUTENIR

-Le 24-6-98 : Le CEP et le CEMOPI signent un tract
"AU KOSOVO
NI OPPRESSION SERBE
NI INTERVENTION IMPERIALISTE"
les EP se déclare en accord avec ce tract.

-Le journal PARTISAN n°133 (15 octobre 1998) publie un article
"Soutenons le peuple albanais du Kosovo !" qui se termine par "Le projet de résolution montre clairement pourquoi
il faut soutenir la lutte nationale et démocratique du peuple du Kosovo.
Pour ce qui est du soutien à l'UCK, tout en reconnaissant son rôle dans le combat, nous attendrons d'en savoir un peu plus."

-Le 18-12-98 le CEP publie un tract intitulé :
"ETATS-UNIS, GRANDE BRETAGNE ASSASSINS
LE NOUVEL ORDRE MONDIAL C'EST L'ORDRE DES OCCIDENTAUX
ET DE LEURS COMPLICES"

-Le 30 mars 1999 l'OCML-VP (Partisan) publie une déclaration
"À BAS L'OTAN !" ou l'on peux lire que "L'O.C.M.L. Voie prolétarienne dénonce l'intervention militaire de l'OTAN en Yougoslavie et affirme son soutien à l'autodétermination du peuple albanais du Kosovo."

La période 1998 à 2000 verra l'initiative unitaire des ML s'effondrée
(le BIP partira dès la première réunion du Collectif ML (désaccord
sur le sujet de la Serbie), le CEMOPI partira à l'avant dernière réunion (le CCML disparait en tant que tel), et les EP se feront vertement critiqué par le CEP lors de la dernière réunion (à cause de ses positions trés nuancées vis-à-vis de l'UCK et de son soutien à certaines positions du PTB sur le conflit dans les Balkans). Les EP dans le Bulletin EP-Infos avaient discuté de cette question avec un camarade du PTB.

Quelle était la position des EP sur cette guerre impérialiste de
repartage du monde ?
Une lecture attentive de EP-I n°4 (p.24-27), n°7 (p.29-30), n°8
(p.17à21.22-23), n°9 (p.25à29) montre que la question nationale à
travers le Kosovo, l'UCK, la Serbie etc... était très complexe. Les
diverses réactions et débats publiés dans EP-I sur cette question
atteste du fait que les EP ont eu une position clairement contre
l'intervention impérialiste.
Les positions (défense de l'UCK) du CEP (Collectif Eugène Pottier)
et CEMOPI sont de leur responsabilité. On ne peut pas faire comme si ce débat n'avait pas aussi traversé les orgas et partis ML.
Le soutien total de l'UCK par le CEMOPI l'à amené à défendre l'OTAN.
Tandis qu'il a divisé le CEP.

Un autre élément de cette période réside aussi dans le fait que
les ML comme les trotskistes sont divisés sur la question de la Yougoslavie, de Milosévic, de l'UCK etc...
Les ML furent accuser de renvoyer dos à dos l'UCK et Milosevic
(nationaliste Serbe), et que cette ligne politique aurait été celle des
trotskistes (soutien camouflé à l'Otan et à l'intervention
impérialiste en Yougoslavie !). Cela est faux: voir les positions du PT et de la LTF:
-Le journal « Le Bolchevik » de la Ligue Trotskyste de France (membre de la Ligue Communiste International
-quatrième internationaliste- ) titrait au n°149 (printemps 1999) :
« Déclaration de la LCI : Défaite de l'impérialisme par la révolution
ouvrière !
» « Défense de la Serbie ! », en page 8 après avoir
fustigé les « organisations de la pseudo-extrême gauche », l'UCK était qualifiée de « fantoche de l'OTAN » tandis que Milosevic est nommé « l'ennemi principal actuel des impérialistes ». Faut-il préciser que ce groupe trotskyste ne rate jamais une occasion de rappeler son soutien « pour la victoire de l'armée rouge en Afghanistan » en 1979.
-L'hebdomadaire du PT (trotskyste Lambertiste) « Informations Ouvrières» dans son n°1926 (21-27 avril 1999) page 5, publie un article intitulé « Qu'est-ce que l'UCK ? » présente un dirigeant de l'UCK (Demaci) en ces termes : « L'un des dirigeants historiques du mouvement albanais au Kosovo est Demaci, ancien dirigeant du Mouvement marxiste-léniniste du Kosovo (lié pendant des dizaines d'années à l'Albanie du dictateur stalinien Enver Hodja)... », plus loin l'article se poursuit par l'extrait d'une interview de Demaci (interview émanant de...SOLIDAIRE d'octobre 1998). Toujours dans le même n° sous la plume de Lucien Gauthier, nous lisons : << New Europe, 11 avril 1999 : « Une grande partie des fonds de l'UCK provient de contributions du Kosovo.
Néanmoins, une grande partie de cet argent provient de canaux illégaux.
En particulier, les liens de l'UCK en Allemagne et en Suisse sont
fondés, sur le trafic de la drogue
.>> Dans ce même article était rappelé les déclarations de Brzezinski (ancien secrétaire d'Etat américain) le 31 mars au Washington Post : « Il faut bombarder les Serbes et armer l'UCK » >>

Durant ce conflit la position des EP a été "de se situer politiquement face à deux contradictions de classe.
La première est un conflit entre un peuple nationalement opprimé
(le peuple albanais du Kosovo ) et son oppresseur (le régime serbe).
La deuxième est la guerre entre les forces impérialistes et la
Yougoslavie représentée par le régime de Milosévic. Le prétexte «
humanitaire » invoqué par les puissances impérialistes pour
justifier l'intervention militaire contre la Yougoslavie, ne doit pas
nous aveugler au point de nier l'oppression serbe au Kosovo, la question nationale et le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes. C'est un fait, les grandes puissances ont joué un rôle dans l'éclatement de la Yougoslavie (causes externes), mais c'est surtout les contradictions de l'impérialisme (causes internes) et l'évolution du capitalisme yougoslave qui ont été déterminants dans cet éclatement. Nous sommes contre la présence de l'Otan et des autres structures impérialistes dans les balkans.
Nous sommes contre l'occupation militaire de la région.
Nous disons:
-l la guerre déclenchée le 23 mars est une guerre impérialiste, elle
vise la domination et non la libération des peuples, elle n'est pas
seulement l'oeuvre des USA, mais aussi celle de l'Etat Français.
-2 la politique suivie par Milosévic est une politique réactionnaire
tant à l'égard des travailleurs, des étudiants qu'à l'égard des
minorités.
-3 les peuples ont droit à l'autodétermination, qu'ils soient Serbes,
Kosovars, Monténégrins...
Aux EP, nous n'avons jamais « diaboliser les serbes » et nous
sommes extrêmement prudents sur la question de l'UCK, nous préférons nous-en tenir aux faits. La suite des événements au Kosovo, depuis l'arrêt des bombardements sur la Yougoslavie (paix impérialiste - occupation et partage de la région - exode des serbes...) sera certainement très instructive, notamment sur le rôle de l'UCK (tout au moins de la fraction la plus pro-Otan) et sur son projet politique. Rappelons qu'a l'origine de l'UCK il y a des marxistes-léninistes, et que l'UCK est un front. Maintenant les EP ne sauraient soutenir ce qui serait une soumission à l'ordre impérialiste, ou un Kosovo « éthniquement pur ».

Les faits et l'évolution ultérieure à démontrer que l'UCK est
passer du côté de l'impérialisme. Pourtant le CEMOPI en est venu comme organisation ML (pro-albanaise) à défendre l'UCK puis les frappes de l'OTAN, quant aux CEP il a définitivement éclaté.

Concernant les composantes de l'UCK un article de Front Social n°14 (automne 1999) sur l'histoire de la Yougo, relève dans le paragraphe -1981-1991: L'IMPLOSION DE LA YOUGOSLAVIE (consacré au Kosovo) de nombreuses infos sur les mouvements révolutionnaires (ML) présent au Kosovo. Il y est noté l'info suivante: " A partir de 1996 les groupes liés aux AlbanaisES des USA, orientés à l'extrême-droite s'unirent à l'UCK Pourquoi ? Tout d'abord parce que les impérialistes ont échoué à construire un groupe armé totalement controlé: les forces amées de la république du Kosovo (FARK) n'ont pas tenu la route face à l'UCK, qui ont liquidé leur chef Ahmet Kransniqui. D'où la nécessité pour les impérialistes de conquérir l'UCK.
Le second point fondamental est l'idéologie des groupes ML du Kosovo, qui se fonde sur les analyses d'Enver Hoxha, et non de Mao Tsé-Toung. D'où une politique révisionniste de "front" dont la direction est abandonnée à la bourgeoisie
"


--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Histoire  La guerre dans les Balkans, Milosévic etc...Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum