Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Pratique  Actions en communs des membres 

 grève de la faim des sans papiers à Lille

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12341 messages postés
   Posté le 29-12-2012 à 22:56:43   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Je reçois plusieurs courriers de la Cellule Ouvrière du Bassin Minier Ouest du Pas-de-Calais (comibase@gmail.com), que je ne peux mettre en ligne que malheureusement trop tard pour la manifestation du samedi après midi.

Ci-après les différents documents ainsi que l'article du blog ouvalacgt :


"la situation des travailleurs sans-papiers grévistes de la faim de Lille mérite que la classe ouvrière et les travailleurs se mêlent de cette affaire qui oppose des êtres humains et des politiciens inhumains, une affaire qui oppose des Travailleurs qui refuse l'esclavage de la clandestinité, au Capital qui entend les asservir dans des caves, des arrières cours et des chantiers.

________________


Trouvez en pièce jointe notre position et notre appel à apporter la solidarité avec les sans-papiers en grève de la faim depuis maintenant 54 jours.
La situation est tellement grave que les média ont consigne de l'ignorer.
aussi en PJ le rapport des médecins belges: accablant !"


________________


Il y a 31 ans, en mai 1981, un jeune républicain irlandais de 27 ans, décédait des suites d’une longue grève de la faim de 66 jours. 9 autres de ses camarades auront la même destinée.
Il s’appelait Bobby Sands et deviendra le symbole moderne de la résistance irlandaise à la politique menée par Margareth Thatcher, la dame de fer et de l’ultralibéralisme liberticide, alliée de Reagan amie de Pinochet mais aussi amie de François Mitterrand (il faut quand même le rappeler).
Cette mort avait provoqué une montée de l’engagement dans l’IRA ainsi qu’un tollé mondial parmi les progressistes, ce jeune combattant anticolonialiste ayant donné sa vie en allant au bout de ses convictions pour les intérêts du peuple irlandais et des nombreux prisonniers politiques incarcérés dans les « blocks H ».
Thatcher, qui malheureusement vit encore mais qui est entrain de « crever », restera dans l’histoire comme « la bouchère » des irlandais après sa déclaration : « NO-NO-NO ! Nous ne sommes pas prêts accorder un statut spécial catégoriel pour certains groupes de gens »
Pendant 66 jours le temps s’est écoulé malgré les soutiens et les nombreuses manifestations, pendant 66 jours la lente agonie fit son œuvre de destruction sur les corps de grévistes qui avaient acceptés de perdre la vie pour sauver leurs vies et dénoncer l’enfer des prisons spéciales où les conditions sont inhumaines : cellules sales, humides et froides; les vitres des fenêtres cassées et il pleut ou neige sur les prisonniers ; l’hiver, il fait tellement froid que les détenus ne peuvent pas dormir et doivent étaler des mouchoirs sur le sol pour « atténuer » la température glacée du sol; la nourriture est avariée et insuffisante; les prisonniers se font régulièrement tabasser par leurs gardiens…


Pourquoi ce rappel ? A Lille depuis 54 jours, des Sans-Papiers se sont mis en grève de la faim au péril de leur vie pour que 147 sans-papiers soient régularisés : ils ont mis leur vie en danger pour vivre libérés du joug de la clandestinité.

Ils exigent 147 cartes de séjour, 147 régularisations… mais ils sont face à un mur, celui de l’intransigeance d’un préfet qui a dans les veines le même fluide glacial qu’en son temps Margareth Thatcher. Mais le Préfet est aux ordres, ceux du Ministre de l’Intérieur et ceux de la future 1e ministre (actuellement Maire de Lille). Il agit comme Papon en son temps et respecte les consignes soient-elles contre la nature humaine, mais « les ordres sont les ordres » lui a-t-on appris, « tu obéis ou tu démissionnes » lui a-t-on fait comprendre.

Pour 83 d’entre eux, ils sont donc à 12 jours de ce que Bobby Sands et ses 9 camarades auront réussi endurer et à tenir, à 12 jours des 66 jours. Des médecins venus de Belgique les ont auscultés, et ils viennent de tirer « la sonnette d’alarme » du danger grave et imminent. Car outre le fait que les grévistes de la faim ne s’alimentent plus, ils sont dehors sous des bâches, dans le froid et l’humidité… c’est une prison H à ciel ouvert »… et personne n’ose plus désormais les accueillir dans un lieu chauffé et sec par peur de représailles… même l’Eglise qui vient de célébrer la nativité et de prôner la tolérance et la Paix…

Avons-nous à faire en direct à un « assassinat d’Etat ? Cette situation de blocage organisé par les hautes sphères de l’Etat à l’encontre des grévistes de la faim de Lille, répond sans détour et par l’affirmative à cette question. Car un Etat qui reste sourd malgré les mobilisations, malgré les nombreuses prises de positions, malgré le rapport accablant des « Médecins du Monde » belges, à une telle grève de la faim, devient complice d’un assassinat. On ne peut rien dire d’autres d’un Etat au ralenti et d’un gouvernement en vacances, laissant des femmes et des hommes en quête de dignité, livrés à la pire des situations, un pire qui peut les conduire à la mort ou 4à des séquelles irréversibles.

Ne rien dire, c’est laisser faire ! Ne rien faire, c’est laisser les mains libres à cet Etat et à ce gouvernement qui n’en ont que faire des êtres humains au point de les laisser mourir.

NOUS APPELONS TOUS-TES LES PROGRESSISTES POLITIQUES, SYNDICAUX, ASSOCIATIFS,CITOYENS Á MANIFESTER LEUR SOLIDARITÉ AUX SANS-PAPIERS ET AU CSP 59 :
LE SAMEDI 29 DÉCEMBRE A 15H00, PLACE DE LA RÉPUBLIQUE Á LILLE.

2 HEURES POUR LA VIE, 2 HEURES POUR LA DIGNITÉ, 2 HEURES POUR LA SOLIDARITÉ !



Edité le 29-12-2012 à 23:31:11 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12341 messages postés
   Posté le 29-12-2012 à 23:03:24   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le rapport des médecins belges :

Prof. Michel ROLAND MD MPH PhD
Médecine générale/Médecine sociale
INAMI : 1.25437.81.004
e-mail : michel.roland@ulb.ac.be


Département Médecine Générale
Faculté de Médecine ULB, Campus Erasme CP 612
Route de Lennik 808
B-1070 Bruxelles Belgique
Tél : 00 32 2 555 61 67


Cabinet : Maison Médicale Santé Plurielle
rue de la Victoire 110
B-1060 Bruxelles Belgique
Tél : 00 32 2 537 71 24
Fax : 00 32 2 537 93 82




Bruxelles, le 22 décembre 2012


RAPPORT DE VISITE


Je soussigné, Michel ROLAND, atteste que j’ai été appelé ce mercredi 19 décembre par Monsieur Eva LUMANISHA, président du Collectif Afrique (CA) et Monsieur Roland DIAGNE, porte-parole d’un groupe de sans-papiers français (CSP59), pour faire une évaluation de l’état de santé de plusieurs dizaines de personnes en grève de la faim à Lille, et ce depuis plusieurs semaines.

Leur appel à moi était motivé par leur connaissance d’expériences similaires en Belgique, en particulier à Bruxelles il y a quelques années. Je suis enseignant de médecine générale et de médecine sociale à l’Université Libre de Bruxelles, et j’ai été amené, avec plusieurs collègues à titre d’ « expert », à suivre plusieurs grèves de la faim sur le plan médical. Par ailleurs, je travaille pour Médecins du Monde, et j’ai l’expérience de la prise en charge de situations d’urgence humanitaire en Belgique. Nous nous sommes rendus à 3 médecins pour l’évaluation, moi-même et deux jeunes médecins assistants de mon département universitaire de médecine générale.

La situation de ce jour peut être décrite comme suit. Le Parvis Saint-Maurice, devant l’église du même nom, est occupé par une soixantaine de personnes, couchées sous des bâches, en pleine pluie (particulièrement abondante aujourd’hui), par une température de 7° à 14 heures. Il n’y a évidemment aucun équipement sanitaire ou d’hygiène élémentaire. Des bénévoles de l’Ordre de Malte servent du café. Des bouteilles d’eau sont également disponibles, mais l’eau est très froide et difficile à ingérer.

La situation médicale collective peut être décrite comme très inquiétante. Aucune amélioration météorologique n’est à attendre, la pluie risque de continuer à tomber à verses, et le pronostic clinique est extrêmement sévère au cas où ces personnes passeraient la nuit au même endroit et dans les mêmes conditions, comme ils en expriment la volonté ou la nécessité, surtout au vu de leur état précaire de faiblesse engendré par leur situation de vie depuis plusieurs semaines.

Il s’agit ici de considérations d’ordre médical et clinique, et nullement de prise de position politique. Dans cette mesure, nous avons pris contact successivement avec la mairie de Lille (d’où une permanente a répondu mais sans vraiment être au courant de la situation ni pouvoir prendre de décision), la police municipale (d’où on nous a dit que la responsabilité de la gestion de cette situation ne leur incombait pas mais était du ressort de la Préfecture), au Samu Social 115 hébergement urgent (d’où on nous a dit que toutes les places étaient occupées, et que, de toute façon il fallait téléphoner soit à 8 heures du matin, soit à 20 heures du soir), puis à la Préfecture (d’où un responsable nous a dit être au courant de la situation, mais que les personnes en question n’étaient pas sans domicile, et que la décision de rester sur le Parvis en grève de la faim leur incombait au nom de leur autonomie et de leur liberté). Nous avons aussi rencontré le curé de la Paroisse de Saint-Maurice qui a déclaré avoir fait évacuer son église la veille au soir en raison de l’absence de sanitaires et de chauffage qui amène une température intérieure de 3°.

Cet ensemble de raisons rend donc compte de la situation que nous constatons, une situation humanitaire et médicale inacceptable.
Nous avons signalé nos constatations aux diverses autorités précitées que nous avons pu contacter pour les sensibiliser et les responsabiliser aux conséquences et aux dangers vitaux à court terme que la persistance des conditions actuelles pourraient causer aux personnes que nous avons vues et examinées pour une dizaine d’entre elles.

Les examens cliniques que nous avons effectués sont décrits dans l’annexe ci-jointe. Globalement et collectivement, les grévistes de la faim déclarent être en jeûne depuis le 02/11/2012, tous sont épuisés, lipothymiques, nauséeux, céphalalgiques, ont très froid, présentent des difficultés de boisson, une tension basse, un cœur lent, un arrêt des selles, des douleurs généralisées. Certains présentent des vomissements (constatés), des pertes de connaissance (ayant nécessité leur transport à l’hôpital), sont hypotrophiques et à la limite de la déshydratation.
Cette situation nous oblige, pour des raisons éthiques et déontologiques, à la signaler aux autorités responsables.




Charlotte PIGNON MD, Antoine VAN DAMME MD, Michel ROLAND, MD


Quelques situations individuelles :

- B.A. : 30 ans, début déclaré de la grève de la faim : 02/11/2012 ; plaintes : tête tourne, douleurs abdominales, céphalées, boissons insuffisantes, vomissements (vus) ; poids 86 -> 67 kgs ; t° : 36°, TA : 90/50 ; RC : 71 ; saturation O2 : 98% ; MV globalement diminué, subictère conjonctival, péristaltisme quasi absent.

- M.T. : 27 ans, début déclaré de la grève de la faim : 02/11/2012 ; plaintes : tête tourne, céphalées, boissons insuffisantes (thé, café ) ; poids 57 -> 48 kgs ; t° : 37°2 ; TA : 75/40 ; RC : 50 (avec ES) ; saturation O2 : 95% ; hydratation limite, semble très amaigri, os saillants (os iliaques, bassin, vertèbres) douloureux, MV globalement diminué.

- F.M. : 36 ans, début déclaré de la grève de la faim : 02/11/2012 ; plaintes : diminution de l’acuité auditive et visuelle, douleur thoracique ; poids 66 -> 53 kgs ; t° : 36°, TA : 85/40 ; RC : 48 ; saturation O2 : 95% ; doigts marbrés, cyanose périphérique ; un ganglion cervical ; oreilles SP ; bruits cardiaques très sourds.

- M.I. : 24 ans, début déclaré de la grève de la faim : 02/11/2012 ; plaintes : boissons insuffisantes, lèvres sèches ; poids 73 -> 55 kgs ; t° : 34°2, TA : 80/.. ; RC : 60 ; saturation O2 imprenable (insuffisance circulatoire périphérique) : 98% ; MV globalement diminué, bruits cardiaques sourds.

Nous avons examiné soigneusement une dizaine de personnes, tous étaient dans un état comparable à celui décrit dans la rubrique ci-dessus.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12341 messages postés
   Posté le 29-12-2012 à 23:07:43   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Comité des Sans Papiers 59 (CSP59), 42 rue Bernos, 59800, Lille Fives – tél : 0680575061 - fax : 03.20.74.16.68 –
e-mail : csp59@wanadoo.fr

53éme JOUR DE LA GREVE DE LA FAIM
66 SANS PAPIERS DECIDENT DE POURSUIVRE LEUR REFUS DE S’ALIMENTER,
LA RESPONSABILITE DU PREFET ET DU MINISTRE EST D’EN TENIR COMPTE !


Ils, elles étaient 83 à poursuivre la grève de la faim après la consultation du 19 décembre suite à la rencontre avec la préfecture. Ils, elles sont 66 à poursuivre leur mouvement de grève de la faim après la consultation de ce jour de noël.

Cette décision des sans papiers grévistes de la faim survient après le compte rendu de la rencontre avec la préfecture qui a consisté à lire puis faire une explication de texte du communiqué du préfet qui dit ceci : « Une nouvelle rencontre a été organisée ce lundi 24 décembre en préfecture avec le comité des sans papiers (CSP) 59 en présence de représentants de la LDH et du MRAP.
Le préfet appelle à nouveau à la responsabilité de chacun et demande instamment aux personnes se déclarant en grève de la faim de cesser leur action qui met leur santé en danger.
Il rappelle que les situations des personnes signalées aux services de la préfecture sont examinées au cas par cas : - 40 personnes sont actuellement en situation régulière dans notre pays dans la mesure où elles ont déposé une demande d’asile - 9 personnes qui pourraient être régularisées ont été invitées à se présenter en préfecture du Nord, ce mercredi 26 décembre - 44 autres personnes dont la situation est susceptible d’entrer dans les critères de la circulaire du 28 novembre sur l’admission exceptionnelle au séjour, ont également été invitées à se présenter en préfecture, dès ce mercredi 26 décembre, pour déposer ou compléter leur dossier - 37 personnes dont les dossiers connus des services de la préfecture ne satisfont pas aux critères de la circulaire sont invitées à se présenter pour faire valoir le cas échéant les éléments nouveaux qui justifieraient un nouvel examen dans le cadre de cette circulaire - enfin, 31 personnes pour lesquelles la préfecture ne dispose d’aucun dossier à ce jour, sont également appelées à déposer un dossier complet auprès de ses services et répondant aux critères de la circulaire.
Toutes les personnes qui remettront un dossier complet se verront délivrer une attestation de dépôt leur permettant de justifier que leur situation est en cours d’examen. Compte-tenu de ces propositions, le préfet invite le CSP 59 et l’ensemble des associations accompagnant les démarches des étrangers en situation irrégulière à permettre le bon déroulement de l’instruction des dossiers et souligne que tout trouble à l’ordre public ne peut que nuire à la poursuite d’un dialogue serein et apaisé »
.

A la lecture expliquée de ce communiqué du préfet, nous avons ajouter les informations suivantes :
- la demande a été rejetée par la préfecture de libération des deux au CRA sur les huit grévistes sans papiers arrêtés lors de l’évacuation de l’Eglise Saint Maurice à la demande du diocèse, qui a de surcroît porté plainte pour « dégradation » (les huit sont convoqués au TGI en juin 2013) et aucune réponse – ni oui, ni non – n’a été donnée par la préfecture à la demande de nous donner les listes nominative des 40 sous récépissés, des 31 « inconnus » de la préfecture, des 37 qui sont refusés à la régularisation sur la base de la circulaire.

Il est clair qu’après ce compte rendu, les à priori préfectoraux et d’une certaine presse aux ordres (après la subordination de certains hospitaliers) qui se sont exprimés ou mentent encore une fois sur les « responsables », les « militants », et autres « manipulateurs des grévistes de la faim » ne sont en réalité que stratagème dans le cadre du déni de la grève de la faim par le préfet qui a laissé se développer celle-ci jusqu’à plus de 50 jours aujourd’hui.

Le CSP59 demande encore une fois la prise en compte de la grève de la faim sur la base des faits suivants énoncés par l’actuel président de la République :
- « pas de régularisation massive, cas par cas, réparation des injustices causées par le gouvernement précédent » , ce qui permet des engagements clairs et échelonnés du préfet.

Le CSP59 demande au ministre de l’intérieur d’intervenir pour sortir de la crise humanitaire grave qui s’installe à Lille parce que le préfet a été sourd à la simple revendication du droit à la défense argumentée qu’il vient seulement d’accepter maintenant après près de 50 jours de grève de la faim.

Les inquiétudes apparentes de la préfecture sur l’état de santé des sans papiers grévistes ne doivent pas demeurer qu’une simple « stratégie de pression » sur la délégation du CSP59 lors des rencontres, elles doivent concrètement devenir une prise en compte de la grève de la faim comme une réalité dans laquelle l’Etat Français, la préfecture du nord ont une responsabilité indéniable.

Les avancées actuelles de la préfecture sont certes d’un très grand intérêt pour l’état de droit, les valeurs de la république, la démocratie Française et pour le CSP59 (sans papiers grévistes et non grévistes).

Mais manifestement les réponses de poursuites de 66 sans papiers grévistes de la faim au 53éme jour lors de la consultation expriment la nécessité de prendre en compte leur refus de s’alimenter.
Il est frappant de constater que même des sans papiers grévistes de la faim « régularisables » de la liste des 44 ont décidé de poursuivre leur refus de s’alimenter.
ON NE PEUT DIRE PLUS CLAIRMENT AU PREFET QUE LA CONFIANCE NE REGNE PLUS ( le refus de libérer les deux qui sont détenus au CRA) !!


Le CSP59 annonce que ce mardi 25 décembre, le SAMU sera appelé pour aider à la réalimentation médicalisée des sans papiers grévistes qui ont suspendu et le mercredi 26 décembre les sans papiers, notamment grévistes des 9 « régularisés », des 44 « régularisables », 31 « inconnus » et 37 « refusés » seront accompagnés en préfecture si leur état le permet afin de procéder aux actes administratifs les concernant.

Le CSP59 :

- appelle à un rendez vous de solidarité avec les sans papiers grévistes de la faim tous les jours au parvis de l’église Saint Maurice à 18h,

- invite les élus à visiter les deux honteusement détenu au CRA en vertu d’un détournement de procédure,

- demande à l’Evêque de Lille de retirer la plainte pour « dégradation » ( ?!) prétexte de la rétention au CRA des deux grévistes,

- réitère à la Mairie de Lille d’installer des toilettes chimiques sur le parvis de l’église Saint Maurice,

- demande un nouveau rendez vous urgent en préfecture pour une prise en compte de la grève de la faim,

- appelle à la manifestation au 58éme jour le samedi 29 décembre à place de la République.


Le 25/12/12

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12341 messages postés
   Posté le 29-12-2012 à 23:11:20   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

GREVE DE LA FAIM DE 2007 ET DE 2012 :
L’OMERTA DE 2012 REVELE LE DEUX POIDS DEUX MESURES
D’UNE GAUCHE SANS PRINCIPE !


« Nous sommes devant une situation pas dignes de la République », « le préfet Canepa a choisi d’être le bras armé du ministre de l’immigration et de l’identité nationale en rompant avec l’accord Delarue », « Le préfet a poussé ces gens à la grève de la faim » (Gilles Pargneaux, premier secrétaire fédéral du PS du nord en 2007).

« Dans un premier temps, il est urgent de sauvegarder la vie de ces personnes. Dans un deuxième temps, les négociations doivent continuer pour que l’action désespérée menée par ces grévistes ne soit pas vaine » (Déclaration commune des autorités religieuses : le Rabbin Dahan, Mgr Defoix Evêque de Lille, Omar Lasfar Recteur de la Mosquée de Lille sud et le pasteur Eva Nocquet en 2007).

Très friande de solidarité bruyante en 2007, une certaine gauche est frappée par un silence assourdissant en 2012. Pourtant il s’agit comme en 2007 d’une grève de la faim de femmes et d’hommes qui ont cru que l’actuel président allait tenir sa promesse électorale de REPARER LES INJUSTICES CAUSEES PAR LE REGNE SANS PITIE, ARBITRAIRE, XENOPHOBE DE SARKOZY/GUEANT/HORTEFEUX/BESSON.

Il suffit de relire les déclarations ci-jointes des responsables du PS lors de la grève de la faim des sans papiers de 2007 pour constater la politique à géométrie variable sans principe, ni éthique et hypocrite marquée par l’OMERTA complice qui sévit sur l’actuelle grève de la faim à plus de 57 jours.

L’OMERTA touche même la « PRESSE LIBRE » LOCALE ET NATIONALE Française. Même la presse internationale comme El Jazeera ou Arte qui s’était intéressée à la grève de la faim de 2007 se tait honteusement.

LA DEMOCRATIE, notamment celle qui implique une information objective, est ici MUSELEE, PIETINEE, BAFOUEE.
L’ANTI-RACISME, l’ANTIFASCISME PRINCIPES AFFICHES NE SONT VALABLES QUE QUAND LA DROITE EST AU POUVOIR.
N’est ce pas ce manque de principes qui fait aussi le lit des fascistes d’extrême droite ?!


LE CSP59 APPELLE LES HOMMES ET FEMMES DE GAUCHE DIGNE DE CE NOM A RÉAGIR EN BRISANT L’OMERTA INDIGNE AFIN QUE LE PRÉSIDENT HOLLANDE TIENNE SA PROMESSE DE RÉPARER LES INJUSTICES DE LA DROITE DURE IMITATRICE DE L’EXTREME DROITE FASCISTE.
Fait le 28/12/12
AU 58éme JOUR SAMEDI 29 DECEMBRE A 15H PLACE DE LA REPUBLIQUE A LILLE
MANIFESTATION DE SOLIDARITE AVEC LES SANS PAPIERS GREVISTES DE LA FAIM


--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12341 messages postés
   Posté le 29-12-2012 à 23:27:08   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Ci-dessous l'article du blog ouvalacgt

Mercredi 26 décembre 2012

55ème jour de grève de la faim de sans-papiers à Lille


La circulaire Valls ( "Circulaire Valls : leur montagne vient d'accoucher de sa souris" ) n'a en aucune manière permis la régularisation de tous les sans-papiers, et ne le permet toujours qu'au cas par cas, sur critère et selon la bonne volonté des préfectures.



A Lille, depuis 55 jours, un groupe de sans-papiers a entamé une grève de la faim avec le CSP 59 pour obtenir leur régularisation.
Nous ne sommes pas favorables à la grève de la faim comme forme de lutte. C'est une marque de désespoir, et en plus elle replie le combat sur les cas individuels des grévistes. Mais nous pouvons aussi comprendre ce désespoir de camarades en lutte depuis des années, et qui voient les gouvernements de droite et de gauche se succéder avec les mêmes critères, la même orientation répressive, et le maintien dans la clandestinité et le travail au noir de la plupart d'entre eux. En ce sens, ils ont tout notre soutien.

La grève de la faim entre dans une phase cruciale, car 55 jours, c'est beaucoup.


Samedi 22, une manifestation de soutien a eu lieu à Lille, avec la participation de camarades venus de la région parisienne. Aujourd’hui, chaque jour supplémentaire est lourd de dangers.
La préfecture tente de jouer la démobilisation (voir son communiqué ICI) en « appelant à la responsabilité de chacun » , mais refuse la régularisation de tous les grévistes comme ils l’exigent, et donc, la grève de la faim se poursuit. La lecture du communiqué préfectoral donne aussi la dimension réelle de la circulaire Valls et des camarades sans-papiers qu'elle laisse sur la touche.

Après la mobilisation le 8 décembre à Grenoble (voir ICI), les grévistes de Lille montrent que le combat des sans-papiers se poursuit (également à Tours, à Nice et ailleurs), n’en déplaise à la direction confédérale CGT qui considère que l'affaire est close et qu'elle a gagné une grande « victoire » avec cette circulaire.
Vendredi 28, une nouvelle manifestation aura lieu à Paris, en soutien aux grévistes de Lille et contre la circulaire Valls, en voici l’appel et nous nous y associons :

APPEL A MANIFESTATION
Vendredi 28 décembre 2012 à 14 H 30 à République


La Coalition internationale des Sans-papiers(CISPM) appelle à manifester à Paris vendredi 28 décembre 2012 en soutien aux grévistes de la faim de la CSP59 de Lille, qui mènent un combat très courageux contre la politique d'immigration du nouveau gouvernement, et pour dénoncer la circulaire du Ministre de l'intérieur Emmanuel Valls, qui, hélas en tant que socialiste, fixe une orientation qui s'avère pire que celle de la droite. S'agissant des Sans-papiers et des migrants, le changement n'est visiblement pas pour maintenant : nous nous souviendrons longtemps que, lors de la Marche Paris-Nice des Sans-papiers, Emmanuel Valls, alors maire socialiste d'Evry, refusa la manifestation prévue dans sa ville lors de notre passage, tout comme l'élémentaire hospitalité dont tous les autres élus nous ont honorés au cours de cette longue marche, nous obligeant à passer la nuit dans les cuisines d'un foyer de travailleurs immigrés!
Mais place au présent : nous demandons expressément qu'une délégation soit reçue immédiatement au Ministère de l'intérieur pour réclamer le règlement en urgence de la situation des grévistes de la faim de Lille, et cela par leur nécessaire régularisation dans les plus brefs délais. Cette demande est aussi bien celle que la Coalition internationale des Sans-papiers porte pour l'ensemble des Sans-papiers installés sur le territoire français.

Rappelons que la circulaire éminemment restrictive du 28/11/2012 laisse de côté la majeure partie des Sans-papiers :

> qui vivent en France depuis 5 ans et souvent beaucoup plus longtemps,
> qui travaillent mais dont l'employeur pour différentes raisons ne leur établissent pas de promesse d'embauche,
> qui sont pour la plupart pères de famille mais qui n'ont pas fait venir leurs enfants en France,

Tous sont la proie du travail au noir et souhaitent en sortir et vivre dignement au grand jour enfin régularisés !

POUR LA MANIFESTATION AU MINISTERE DE L'INTERIEUR
Départ à 14H30
RENDEZ-VOUS Vendredi 28 décembre 2012
à 13H Place Johann Strauss
Croisement Bd Saint Martin/Rue de Lancry

(Métro République)


--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12341 messages postés
   Posté le 29-12-2012 à 23:30:23   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

On notera l'article ou plutôt l'entrefilet paru dans l'Humanité du 24 décembre 2012 :

Lille : sans-papiers sortis de l’église
Quelque 500 personnes ont manifesté samedi à Lille pour réclamer la régularisation de sans-papiers, dont 70 ont été évacués vendredi soir de l’église Saint-Maurice. En grève de la faim depuis le 2 novembre, ils ont passé la nuit à la belle étoile, avant de trouver abri ce week-end sous des tentes montées sur le parvis de l’église. Soutenus par le Comité des sans-papiers, les cas de 161 personnes ont pour l’instant été examinés par la préfecture. Selon cette dernière, seules neuf devraient pouvoir bénéficier d’une régularisation tandis que 44 sont « susceptibles » de satisfaire aux critères. Quarante autres ont déposé une demande d’asile et sont en situation régulière.


--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12341 messages postés
   Posté le 30-12-2012 à 22:52:45   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Dimanche 30 décembre 2012
source : ouvalacgt

Lille : deux grévistes de la faim sans-papiers expulsés ce matin !




Ce matin, deux camarades sans-papiers, grévistes de la faim avec le CSP 59 (coordonnées en bas de page) à Lille ont été expulsés vers l'Algérie.
Il y a deux jours, la préfecture avait annoncé par communiqué (ICI) qu'il n'y aurait pas de procédure d'éloignement pour les personnes ayant déposé un dossier acceptable...

Les deux camarades expulsés étaient algériens, dont l'immigration est contrôlée par des règles spécifiques, et n'avaient sans doute pas de dossier "acceptable". Contrairement à ce que répète à l'envie la Confédération, la nouvelle circulaire Valls n'avait pas supprimé ces règles particulières, mais permis éventuellement, à titre exceptionnel [la tête du client, quoi], la régularisation de certains d'entre eux. Le préfet du Nord en a jugé autrement.

Le gouvernement (le préfet est le représentant de l'Etat) fait expulser deux camarades en lutte. Comme le dit le communiqué du CSP59 ci-dessous, il donne ainsi des gages à l'extrême-droite et lui ouvre la porte pour l'avenir :

"A 59 JOURS DE GREVE DE LA FAIM, M. VALLS IMITE SARKOZY SUR INJONCTION DES LE PEN :
LES DEUX GREVISTES DE LA FAIM ALGERIENS SONT A CDG POUR ETRE EXPULSES

Pour ne pas apparaître « laxiste » aux yeux des le Pen, après avoir amené l’un des grévistes de la faim dans un état intransportable à la cour d’appel de Douai et malgré l’ordonnance qui précise « L'ordonnance de prolongation de rétention précise que « le préfet s'engage par ailleurs à soumettre les deux sans papiers à une mesure d'examen médical », VALLS et le préfet du nord viennent d’amener nos deux camarades à l’aéroport Charles De Gaulle.

Cet acte montre que tous les communiqués préfectoraux « d’ouverture, de dialogue et d’engagement » ne sont en réalité que du papier gaspillé à déchirer à la première occasion.

L’Etat dit publiquement une chose et agit différemment, c’est le début du règne d’une inhumanité dont on ne fait que commencer à voir poindre le bout du nez.

L’affaire Aurore Martin a annoncé des pratiques de l’ambitieux M. VALLS qui peut dépasser en acte Sarkozy/Guéant/Hortefeux/Besson. VALS a osé « extrader » (sic !) une Française en Espagne et ose amener des grévistes de la faim à l’aéroport en vue de les expulser, lesquels avaient été libérés par le JLD en première instance avant que la cour d’appel n’annule la décision de les libérer sous réserve que le « préfet s’engage par ailleurs à soumettre les deux sans papiers à une mesure d’examen médical ».

Le CSP59 avait souhaité que soit évité l’acharnement qui consiste à ajouter au contentieux de la grève de la faim une prise en otage puis une punition des deux grévistes de la faim au CRA.

Le CSP59 dénonce la perfidie inhumaine du Ministère de l’intérieur et de la préfecture qui se soumet aux injonctions et aux provocations xénophobes du FN au nom de ne pas apparaître « angélique » ou « laxiste ».

L’histoire dira quelles ignominies l’ambitieux VALLS est-il prêt à faire et refaire pour utiliser comme SARKOZY le ministère de l’intérieur dans une stratégie de préparation de la succession de Hollande et de conquête du pouvoir présidentiel.

Le CSP59 appelle à la mobilisation de tous pour dire NON A UNE POLITIQUE SOCIALISTE COPIE DU SARKOZISME QUI LUI-MEME IMITAIT LE FN EN FAISANT LE LIT ELETORAL DES LE PEN.
30/12/12


Un précédent communiqué (daté du 26, voir ci-contre)
le contenu du communiqué
montre le cynisme et les manipulations répandues par la préfecture que dénonce le CSP 59. Ce précédent communiqué avait donné lieu à un commentaire :

Le CSP59 tient à apporter les précisions suivantes :

Les 4 sans papiers qui ont « bénéficié d’un récépissé de carte de séjour valable 4 mois leur permettant d’être en séjour régulier » ont en réalité un récépissé non autorisé à travailler équivalent à une autorisation provisoire de séjour, ce qui fait que l’on se demande si les 9 annoncés régularisés lors des audiences préfectorales le sont vraiment ?
Il a même été demandé à une personne de 71 ans qui a son unique fils en France de fournir un contrat de travail pendant qu’à d’autres plus jeunes en âge de travailler, notamment des femmes, si elles avaient besoin d’une autorisation de travailler !?
Il a été remis un dossier salarié à une demande de régularisation vie privée et familiale dont la mère, les frères et sœurs sont tous résidents.
Il a été demandé à un cas de regroupement familial sur place (conjoint) un contrat de travail.
A la majorité et systématiquement il a été demandé un contrat de travail, des fiches de salaires, parfois les deux comme si la condition du travail clandestin permettait d’être éventuellement éligible à la régularisation.
Voilà ce qui semble se cacher derrière le critère de la durée de présence beaucoup agitée dans les négociations entre d’une part la préfecture et d’autre part le CSP59 et nos partenaires Ldh, Mrap, Griam, CA.
On peut dire de façon générale qu’un des dilemmes est le caractère cumulatif des différents critères énoncés dans la circulaire, ce qui permet une interprétation et une application arbitraire, voire à « la tête du client » de l’administration préfectorale.

Enfin le déni de plus 55 jours de grève de la faim continue comme si l’Etat et la préfecture n’ont rien à faire de la souffrance que leur refus de réparer les injustices causées par la politique xénophobe, raciste des quotas chiffrés d’expulsions de Sarkozy/Guéant/Hortefeux/Besson, réparation promise par le président Hollande, inflige aux grévistes sans papiers de la faim.

Le CSP59 réitère sa demande de rencontre urgente et immédiate au préfet du nord pour que soit recherchée une solution de sortie de la crise humanitaire en cours dans la capitale régionale sur le parvis de l’église Saint Maurice, dans certains hôpitaux du département et au CRA de Lesquin.

Le CSP59 informe que la manifestation de ce vendredi ira déposer des bidets sur le parvis de la Mairie de Lille pour rappeler que nous avons demandé en vain des toilettes chimiques qui avaient été fournies en 2007, en 2004, en 2003 lorsque la droite était au pouvoir. LES PRINCIPES ET VALEURS SONT A GEOMETRIE VARIABLE ?!

Le CSP59 APPELLE A LA MANIFESTATION DE SOLIDARITE AUX SANS PAPIERS GREVISTES DE LA FAIM CE SAMEDI 29 DECEMBRE A 15H PLACE DE LA REPUBLIQUE/PARVIS DES DROITS DE L’HOMME A LILLE AU 58éme JOUR.
27/12/12


Ce que dénonce le CSP 59 est très exactement ce que nous avions dit de la circulaire Valls ("Circulaire Valls : leur montagne vient d'accoucher de sa souris"), et ce que nous avons dénoncé de la positions des négociateurs CGT - honte sur eux !

Voilà maintenant plus de quatre ans que sur ce blog nous dénonçons l'hypocrisie du cas par cas et de la régularisation sur critères portée par notre Confédération (plus de 100 articles à lire ICI).
Voilà plus que quatre ans que nous sommes parmi les rares à dire la vérité qui est désormais mise à nu, car il ne s'agit pas d'une trahison du nouveau gouvernement Hollande, mais de l'accomplissement d'une de ses promesses de campagne (la N°50, lire "Sans-papiers : la CGT veut négocier les virgules avec Valls").

Voilà quatre ans, au fil de toutes les échéances de la lutte des camarades sans-papiers, que nous avançons les mots d'ordre qui font l'unité de tous les travailleurs, avec ou sans-papiers, au chômage ou au travail :

Régularisation sans condition de tous les sans-papiers par la carte de 10 ans !
Le cas par cas, on n'en veut pas !
Liberté de circulation et d'installation !
Abrogation de toutes les circulaires, lois et codes anti-immigrés !


Il est temps d'avancer, de regrouper toutes celles et ceux qui sont prêts à mener ce combat !
Les camarades du CSP 59 en sont déjà le fer de lance, ils peuvent maintenant regrouper les forces !

Comité des Sans Papiers 59 (CSP59)
42 rue Bernos, 59800, Lille Fives – tél : 0680575061 - e-mail : csp59@wanadoo.fr

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12341 messages postés
   Posté le 05-01-2013 à 13:39:45   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

LILLE : CE SAMEDI 5 JANVIER 2013 A 15H MANIFESTATION DE SOUTIEN AUX SANS PAPIERS GREVISTES DE LA FAIM A REPUBLIQUE EN DIRECTION DU MINISTERE DE L'INTERIEUR


Nous appelons à une marche de soutien à Paris, en même temps que se tiendra une manifestation à Lille, samedi 15h à République en direction du Ministère de l'Intérieur.


Coordination Nationale des Sans-Papiers (CNSP), Comité des Sans-Papiers 59 (CSP 59), Coordination des Sans-Papiers 75 (CSP 75) , Ministère de la Régularisation de tous les Sans-Papiers (MRTSP), Comité des Sans-Papiers 17ème-St Just (CSP St Just); Collectif des Sans-Papiers 92 (CSP 92),Neuvième collectif de Sans-Papiers (9ème collectif), Association ADCSP, Association des Travailleurs Maghrébin de France (ATMF), Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR), Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires (FUIQP)

Source : liste de diffusion zpajol, reçu le 3 janvier 14h

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Pratique  Actions en communs des membres  grève de la faim des sans papiers à LilleNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum