Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Europe et lutte des classes 

 existe t il une forme d impérialisme allemand?

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 Page suivante
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7936 messages postés
   Posté le 16-09-2011 à 00:06:35   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

il y a tout juste 20 ans,la r.f.a apporta,aux cotés de la hongrie,l autriche et le vatican,et sous la pression de la très conservatrice bavière,son soutien aux sécessions slovène et croate.entre temps,la slovaquie eut un président issu de la minorité allemande,et le kosovo a des troupes atlantistes essentiellement composées de soldats de la bundeswehr-de plus,en 1999,dès le début de l occupation étrangère,le deutschmark fut établi comme monnaie officielle.pour autant,peut on réellement dire qu il y a une forme "d impérialisme allemand",sachant que les économies russe et allemande sont liées,avec le projet northstream,dirigé par l ex chancelier schroeder,ce qui amena l allemagne a ménager les velleités u.s visant a intégrer ukraine et géorgie dans l otan.cette notion d "impérialisme allemand" est elle le reflet de l influence des communistes orthodoxes,qui analysent les relations géopolitiques en europe comme si on serait encore pendant la seconde guerre mondiale-en fait,l impérialisme le plus dangereux en europe,c est l impérialisme américain,qui installe des missiles en roumanie après avoir fait de meme en tchequie et pologne,et dresse l ukraine la moldavie et la géorgie contre la russie??les allemands ont très mauvaise conscience de leur passé,des crimes nazis,de plus les minorités allemandes ont pratiquement disparu en europe de l est,a part en pologne,où elles furent menacées lors du mandat de la droite dure dont le leader crapuleux est mort au belarus-reste son clone toujours en vie-,alors que les américains n ont pas le moindre remord,ni pour les 2.5 millions de vietnamiens qu ils ont massacré,ni pour salvador allende,ni pour le honduras,ni pour le contragate,ni pour les "5" cubains emprisonnés injustement aux "states".ils sont allés jusqu a créer le label "al qaeda" pour discréditer ceux qui résistent a leur nouvel ordre mondial,et agitent l épouvantail d autres impérialismes imaginaires-l allemagne ménage la russie en ukraine et géorgie,pas les u.s.a,qui veulent provoquer un conflit en europe orientale pour saper l alliance germano russe,d autant plus que le parti "die linke" a le vent en poupe en ex r.d.a-en dépit des dissensions au sein du parti au sujet de la question d israel,liée a l holocauste,qui montre une fois de plus le remord du peuple allemand par rapport au passé nazifasciste-le peuple allemand s est montré hostile a toute participation a l intervention armée de l o.t.a.n en libye,qui aurait eu des relents d "afrikakorps",de "rommel" ,le "renard du désert".les pays de l ex pacte de varsovie sont sous l influence américaine,le pangermanisme n existe plus,meme en pologne il ne reste plus que 150.000 membres de la minorité allemande.


Edité le 16-09-2011 à 01:08:52 par marquetalia




--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7936 messages postés
   Posté le 16-09-2011 à 01:54:10   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

a l approche des législatives polonaises du 9 octobre,les u.s.a ne se generont pas de soutenir la droite réactionnaire ouvertement germanophobe et antirusse,quit a risquer d attiser des tensions avec la minorité allemande pour perenniser la présence militaire ricaine dans un pays plus royaliste que le roi-la pologne a envoyé des troupes aux cotés des etats unis en irak,contrairement a l allemagne,qui avait refusé de s engager dans la croisade bushienne-en tant que marxistes léninistes,nous devons condamner la germanophobie de l extreme droite polonaise,il n y a plus d irrédentisme pangermaniste en europe de l est-ce qui est par contre le cas pour les meneurs de guerre albanais de l uck dans les balkans-


Edité le 16-09-2011 à 02:12:44 par marquetalia




--------------------
zorba
Militant de valeur
zorba
366 messages postés
   Posté le 16-09-2011 à 04:40:41   Voir le profil de zorba (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à zorba   

Il faut analyser l'impérialisme allemand comme le deuxième fer au feu de l'impérialisme américain. Les USA ont toujours soutenu les régimes allemands en Europe, face à l'URSS tout au long du XXème siècle, au sein de l'UE face aux impérialismes français et anglais, en sérieuse déconfiture. Lors de l'invasion de l'Europe, en 1944, et c'est le mot exact utilisé dans les livres américains, les américains ne reconnaissaient que l'autorité des armées allemandes, jamais celles de la Résistance intérieure (communiste souvent en France). Dès le 8 mai 1945, en occupant la partie occidentale de l'Allemagne, les américains n'ont eu d'autres objectifs que de redévelopper l'industrie du pays, finalement peu touchée par les bombardements pour recréer en recyclant nombre de nazis un état fort, farouchement anticommuniste, à leyurs main pour continuer la guerre, sous forme de guerre dite froide, et aller jusqu'à la victoire en 1991.
Objectif atteint à 100%.
San savoir réellement eu besoin des impérialismes français ou anglais, laminés dès 1940.

--------------------
On se lasse de tout excepté d'apprendre. Virgile
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
11931 messages postés
   Posté le 16-09-2011 à 16:16:19   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

L’impérialisme allemand est un impérialisme vaincu et qui a perdu sa zone d’influence, mais les monopoles allemands existent toujours ainsi que leurs ambitions. Et ils ont été largement impliqués dans la partition de la Yougoslavie pour ne citer qu’un exemple, afin de constituer la grande Europe.
L’impérialisme est le stade ultime du capitalisme et représente les intérêts propres des monopoles et des banques.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
zorba
Militant de valeur
zorba
366 messages postés
   Posté le 17-09-2011 à 04:57:16   Voir le profil de zorba (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à zorba   

Je suis plus nuancé.
Vaincu par l'URSS en 1943 - 1945, incontestablement.
Mais rétabli dans sa zone d'expansion européenne en 1991, sous autorité américaine certes. Tous les états européens établis face à l'impérialisme allemand ont été démembrés, Tchécoslovaquie, Yougoslavie, URSS, seul l'état héritier du reich nazi a augmenté sa sphère d'exploitation , l'Allemagne.
Avec combien d'héritiers du reich nazi aux manettes de commande?
Qui commande l'Union européenne, pas les grecs, ni les portugais, mais les allemands et leurs alliés, autrichiens, polonais, baltes, en commun l'anticommunisme, comme sous le reich d'ailleurs.

--------------------
On se lasse de tout excepté d'apprendre. Virgile
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
11931 messages postés
   Posté le 17-09-2011 à 09:41:11   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La question du leadership européen entre la France et l'Allemagne n'est pas résolue, à mon avis c'est même une des causes de la guerre en Libye et de la prochaine intervention en Syrie.

Si l'Allemagne dirigeait l'Europe, Merkel n'aurait pas besoin de s'encombrer de Sarkozy pour prendre des décisions.
Or à l'occasion de la crise et de chaque épisode de la dette souveraine, ce sont les duettistes qui imposent leurs vues à l'ensemble de la "communauté".
Ce gouvernement bicéphale ne survivra pas à la cupidité impérialiste et il faudra bien que l'un des deux écrase l'autre, mais ce n'est pas encore le cas, contrairement à ce que prétend le PRCF pour qui la France serait "dominée par l'Europe supranationale" .

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7936 messages postés
   Posté le 02-10-2011 à 22:45:41   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

reste qu il faut dénoncer la germanophobie de l extreme droite polonaise,a une semaine des législatives en pologne.en fait,il n y a pas d impérialisme allemand -ou plus- en europe de l est,les usa soutiennent l irrédentisme polonais,a l ouest de la biélorussie et en galicie en ukraine pour contenir le retour en force de la russie.vous faites allusion-a juste titre-a la réhabilitation du fascisme en pologne et dans les pays baltes,mais vous oubliez que les élites grecques et portugaises sont issues souvent de la dictature des colonels et du salazarisme.enfin,la partition de la tchécoslovaquie n a rien a voir avec l allemagnen,puisque la slovaquie est traditionnellement plutot pro-russe.


Edité le 03-10-2011 à 10:08:29 par marquetalia




--------------------
zorba
Militant de valeur
zorba
366 messages postés
   Posté le 03-10-2011 à 11:18:46   Voir le profil de zorba (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à zorba   

Que la Slovaquie soit pro russe reste à démontrer.

Mais que la Tchéquie soit pro allemande, c'est avéré. Il n'y a pas eu besoin d'un nouveau Munich pour laisser l'Allemagne reprendre en mains les affaires tchèques. La Slovaquie ne pèse pas lourd, et serait plutôt pro polonaise que pro russe.
Pour évaluer l'influence allemande en Tchéquie, il suffit de regarder les touristes occidentaux visitant Prague, tous pro UE, pro Allemagne et retrouvant dans cette ville la gloire d'un vieil empire allemand, en cours de reconstitution sur les rives du Danube.

--------------------
On se lasse de tout excepté d'apprendre. Virgile
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7936 messages postés
   Posté le 03-10-2011 à 21:57:52   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

désolé,mais la république tchèque abrite une base militaire u.s,pas allemande.il n y a pas de "ivème reich" comme le décrit le prcf,l "ordre nouveau" hitlerien a été remplacé par "le nouvel ordre mondial" etats unien.qui dit,peut etre qu une surprise attend les impérialistes u.s dans cette région..


Edité le 03-10-2011 à 21:58:25 par marquetalia




--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7936 messages postés
   Posté le 07-10-2011 à 09:12:35   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

il n existe plus d impérialisme allemand,par contre il y a une forme d impérialisme anatolien.

--------------------
zorba
Militant de valeur
zorba
366 messages postés
   Posté le 07-10-2011 à 10:42:30   Voir le profil de zorba (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à zorba   

Pas d'accord, l'impérialisme allemand existe bel et bien; L'Allemagne est le seul pays d'Europe ayant agrandi son territoire en annexant la République démocratique allemande et procédé au démembrement de tous les états de son voisinage pour les rendre plus facilement digérables et colonisables. Pour mémoire des découpages effectués en Europe sous la tutelle de l'impérialisme allemand :
Tchécoslovaquie,
Yougoslavie
URSS, avec les " états croupions" Estonie, Lettonie et Lithuanie et le morceau le plus convoité par l'Allemagne, l'Ukraine.
Cet impérialisme allemand est plus feutré que son ancêtre écrasé en 1945 par les armées soviétiques, mais il dispose des mêmes appuis de la part des USA, du Vatican (avec le pape elevé chez les hitlériens, amis il ne savait pas) et de la Pologne, toujours prête à en découdre avec l'ogre russe. De plus, il avance maintenant dans la couverture de l'Union européenne, vaste fumisterie pour faire appliquer la domination économique et sociale de l'Allemagne sur le continent européen.
Ce qui avait presque réussi avec le 3ème reich et fut remisé au placard en 1945, semble bel et bien à quelques pas d'un succès historique.
Quand l'Allemagne veut, elle l'obtient. Y compris avec la casse sociale, la baisse des salaires et les privatisations qui ne sont qu'une colonisation nouvelle manière des financiers allemands. Voir les acquéreurs en Grèce, en Espagne et au Portugal. Sans oublier Airbus où l'Allemagne a fait plier la France pour protéger ses usines.
Que l'impérialisme allemand soit moins agressif et moins violent que ses expressions antérieures n'en laisse pas moins apparaitre un prédateur efficace, ramassant les ressources naturelles ou les cerveaux pour permettre à ses classes aisées de s'enrichir, de voyager (y compris le tourisme sexuel) et de participer à la domination occidentale bien au delà de son territoire d'origine.
Après cela, je maintien mon analyse. Et souhaite l'effondrement de l'UE, prison allemande (au service des allemands et des américains) pour les peuples d'Europe.

--------------------
On se lasse de tout excepté d'apprendre. Virgile
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
11931 messages postés
   Posté le 07-10-2011 à 13:36:42   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

L'Allemagne est effectivement impérialiste, mais la direction de l'UE n'est pas entre ses mains, elle fait toujours l'objet d'une bataille de chiffonniers entre les deux puissances impérialistes dénommées le "couple franco-allemand".

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7936 messages postés
   Posté le 17-02-2012 à 11:42:43   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

on peut se demander ce qui se serait passé si les angloaméricains n auraient pas occupé la partie occidentale de l allemagne et l autriche,s il n y aurait pas eu les accords de yalta partageant ce qui fut le troisième reich en deux,la vengeance du peuple soviétique contre l impérialisme allemand aurait ete sans pitié,si la r.d.a aurait compté toute l allemagne,qui aurait vraiment ete dénazéifiée-idem pour l autriche-.dans ce cas-la non intervention us en europe-,la france,la belgique,l italie,la grèce puis l espagne seraient devenues communistes.


Edité le 17-02-2012 à 12:24:21 par marquetalia




--------------------
zorba
Militant de valeur
zorba
366 messages postés
   Posté le 17-02-2012 à 19:47:31   Voir le profil de zorba (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à zorba   

Les peuples soviétiques avaient quand même de bonnes raisons d'en vouloir aux allemands qui ont détruit leur pays pendant les 4 années de guerre au prix de 25 à 27 millions de morts. Les armées soviétiques ont subi la guerre et repoussé les envahisseurs dans leurs pays d'origine, il n'y avait pas que des armées allemandes d'ailleurs à repousser, des roumaines, italiennes et quelques miettes françaises et espagnoles, toutes chrétiennes d'ailleurs.
Parler de vengeance, c'est une position vaticane tous les crimes allemands étant pardonnés moyennant une repentance et quelque monnaie.
Les soviétiques savaient bien que les opposants allemands au régime nazi étaient très peu nombreux, le régime nazi a été soutenu par les industriels, le Vatican et le peuple allemand qui reste le principal responsable des crimes commis par ses armées en URSS.
Ces crimes n'ont rien a voir avec les souffrances exercées par les armées soviétiques pendant les 45 années d'occupation que l'histoire qualifiera de "soft".

--------------------
On se lasse de tout excepté d'apprendre. Virgile
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7936 messages postés
   Posté le 17-02-2012 à 20:37:01   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

erick honecker a ete un de ces allemands a résister au nazisme,et von paulus s est rallié aux sovietiques après la défaite de stalingrad;en fait,ce sont plus les peuples finnois et autrichien qui ont massivement collaboré et qui auraient du etre chatiés a l issue de la seconde guerre mondiale.

--------------------
zorba
Militant de valeur
zorba
366 messages postés
   Posté le 18-02-2012 à 04:50:58   Voir le profil de zorba (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à zorba   

Les américains forts de leurs succès en Europe et en Asie ont imposé l'ordre des vainqueurs en Europe.
Les soviétiques étaient défaits et Staline n'a fait que compter quelques points dans l'Allemagne orientale, ruinée également, et largement dépeuplée par les exodes massifs et organisés des populations germaniques devant les troupes soviétiques. Les américains et les voyous d'anglais avaient bien montré qui étaient les maitres aux russes, en bombardant et rasant Dresde en pleine zone attribuée aux soviétiques et en faisant les tests nucléaires en vraie grandeur à Hiroshima.
En acceptant la présence des armées occidentales à Berlin, les soviétiques n'ont pas pu appliquer le châtiment que le peuple allemand méritait, aux quelques très rares exception encore vivantes sur le sol allemand totalement nazifié.
Yalta était un compromis pour terminer la guerre, pas un accord de paix ou d'organisation de l'Allemagne après guerre. A ce titre, les américains ont manoeuvré les russes comme des bleus.
Avec les restes et reliques que les américains ont largement utilisé ensuite.
Les crimes allemands ont, c'est avéré, étaient commis avec leurs alliés fidèles et volontaires, les autrichiens en première ligne. K. Waldheim, l'ancien patron de l'ONU mis en place par les USA, était lui aussi un complice. L'avenir lui a réservé une meilleure place que celle de Honecker.

--------------------
On se lasse de tout excepté d'apprendre. Virgile
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7936 messages postés
   Posté le 18-02-2012 à 10:01:04   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

et ,sous la pression américaine,les soviétiques n ont pas jugé le finnois mannerheim,qui a combattu aux cotés de l allemagne et s est rendu complice du siège de léningrad.l urss a du se contenter de la carélie et d une neutralité de la finlande-plus une base soviétique dans ce pays,point d accès vers la baltique.

--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7936 messages postés
   Posté le 18-02-2012 à 10:05:51   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

de la meme facon,l occupation us de l italie a empeché la défascisation de ce pays,le peuple italien,le vatican,tout le clergé ont inventé le fascisme pour détruire l union soviétique.

--------------------
zorba
Militant de valeur
zorba
366 messages postés
   Posté le 18-02-2012 à 10:11:24   Voir le profil de zorba (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à zorba   

Dans l'expression impérialisme germano américain, il faut noter que 'il est la conséquence de la très forte immigration allemande aux Et&ts Unis fin du XIX, début du XXe siècles. Les états du Nord et du Middle-West ont accueilli une très forte population germanique, certaines villes telles Milwaukee(Wisconsin), Chicago (Illinois) ou Bismark (North Dakota) ont été des cités allemandes. A tel point qu'en 1917, au moment où les USA sont entrés en guerre, ou plutôt sont débarqués en Europe, les lobbys allemands ont empêché que les villes (nombreuses) nommées Berlin soient débaptisées. Ce signal aurait été peu amical envers les allemands installés aux USA.
Depuis l'invasion de l'Europe de 1917, les USA n'ont eu de cesse de soutenir leurs cousins allemands, et de les renforcer industriellement et militairement, ce qui ne fut pas le cas avec leurs autres cousins anglais qu'ils ont savamment dépecés, luttes pour l'empire.

--------------------
On se lasse de tout excepté d'apprendre. Virgile
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7936 messages postés
   Posté le 19-02-2012 à 06:05:20   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

zorba a écrit :

Les peuples soviétiques avaient quand même de bonnes raisons d'en vouloir aux allemands qui ont détruit leur pays pendant les 4 années de guerre au prix de 25 à 27 millions de morts. Les armées soviétiques ont subi la guerre et repoussé les envahisseurs dans leurs pays d'origine, il n'y avait pas que des armées allemandes d'ailleurs à repousser, des roumaines, italiennes et quelques miettes françaises et espagnoles, toutes chrétiennes d'ailleurs.
Parler de vengeance, c'est une position vaticane tous les crimes allemands étant pardonnés moyennant une repentance et quelque monnaie.
Les soviétiques savaient bien que les opposants allemands au régime nazi étaient très peu nombreux, le régime nazi a été soutenu par les industriels, le Vatican et le peuple allemand qui reste le principal responsable des crimes commis par ses armées en URSS.
Ces crimes n'ont rien a voir avec les souffrances exercées par les armées soviétiques pendant les 45 années d'occupation que l'histoire qualifiera de "soft".


toutes les divisions ss n étaient pas chrétiennes,il y a eu les divisions bosniaque "handschar" et albanaise "skanderberg"-qui n ont pas combattu contre l union soviétique ,mais contre les partisans de tito. la collaboration des tchetchènes avec les troupes allemandes en urss est incontestable.


Edité le 19-02-2012 à 07:00:15 par marquetalia




--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7936 messages postés
   Posté le 28-02-2012 à 20:21:36   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

l impérialisme allemand du xxième siècle a son bras armé http://www.asgaard-gsg.de/e_betrieb.html

--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7936 messages postés
   Posté le 03-06-2012 à 19:46:38   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

http://www.eurominority.eu/version/fra/minority-detail.asp?id_minorities=12
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7936 messages postés
   Posté le 11-07-2012 à 09:18:57   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

l allemagne fait pression sur la russie pour qu elle se retire de transnistrie-petite enclave russophone a l est du dniestr en moldavie- http://www.codru.eu/fr/news/1-latest-news/508-romana-in-disputa-directa-cu-rusia-pentru-r-moldova
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7936 messages postés
   Posté le 24-09-2012 à 21:45:14   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

le ministre des affaires étrangères allemand westerwelle,digne héritier des s.a,a qualifié la biélorussie de "dernière dictature d europe",alors que l allemagne a fait périr un tiers de la population de ce pays de 1941 à 1944!


Edité le 26-09-2012 à 17:03:46 par marquetalia




--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7936 messages postés
   Posté le 08-10-2012 à 12:41:09   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

berlin,qui domine l union européenne,est également dominatrice en europe de l est.l aigle conquérant cherche à obtenir la dissolution de la république autoproclamée de pridnestrovie-transnistie a l est du dniestr,en moldavie-en échange d une libéralisation des visas pour les russes dans l u.e,ceux ci s etant accordés avec les allemands à des pourparlers autour d une nouvelle configuration de la sécurité en europe.mais berlin a exigé des preuves de bonne volonté:"si la russie veut etre un partenaire crédible,elle doit au moins démontrer qu elle est disposée à résoudre le conflit en transnistrie".à défaut de pouvoir liquider du jour au lendemain le particularisme transnistrien,moscou se devait de faire quelque chose,et a ainsi investi de lourds moyens pour satisfaire les appétits allemands à l encontre du sécessionisme transnistrien,et renverser le président smirnov,sans aller toutefois jusqu à couper les livraisons de gaz à l enclave rebelle,qui,rappellons le,s était constituée en 1991 pour contrer l irrédentisme des partisans de la "grande roumanie" qui promettaient "la valise ou le cercueil"aux russophones de l est du dniestr.de cette manière,l impérialisme allemand cherche a accroitre son emprise dans sa sphère d influence traditionnelle.


Edité le 08-10-2012 à 13:40:14 par marquetalia




--------------------
Haut de pagePages : 1 - 2 Page suivante
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Europe et lutte des classes  existe t il une forme d impérialisme allemand?Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum