Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises 

 Encore un coup des bandes fascistes...

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12263 messages postés
   Posté le 09-06-2013 à 00:13:46   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

SurZ PAJOL
et sur J. Tourtaux

Témoignage d’un sans papiers arrêté lors de la rafle d’hier à Barbès
(Paris)
pendant les rassemblements contre les groupes d’extrème droite qui ont tué Clément .
Les sans papiers arrêtés hier devraient passer mercredi prochain au JLD de Paris.


Article mis en ligne le samedi 8 juin 2013 http://millebabords.org/spip.php?article23781


il y a eu une rafle gigantesque à Barbes hier après midi, le quartier a été entierement bouclé pendant plus de deux heures , et les dizaines et dizaines de sans papiers arrêtés étaient amenés dans des bus stationnés au métro.
On sait d’ores et déjà qu’une partie des gens est désormais au CRA
de Vincennes.

Témoignage d’un sans papiers arrêté lors de la rafle d’hier à Barbès.

" Les flics nous ont traités comme des terroristes. Ils nous ont mis
des menottes en plastique. Elles étaient très serrées, on a encore les
marques. On va aller voir le médecin pour faire un certificat.
Ils ont encerclé Barbès et ils contrôlaient « au visage », tous les Arabes, les Noirs... Ils étaient très méchants et ne respectaient personne. Il sont arrivés vers 14 heures et gueulaient après tout le monde dans la rue. Il y a des gens ça fait 10 ans qu’ils sont ici et ils n’avaient jamais vu ça.

Moi je sortais de chez le coiffeur et c’est un policier en civil qui
m’a arrêté. C’était comme Guatanamo. Ça veut dire quoi ? Parce que on est arabe, on est des terroristes, ou quoi ? On a risqué notre vie sur un bateau, on est passé par Lampedusa et ici il n’y a pas de liberté.
On a cru qu’on était en Tunisie. On n’ a pas de problème avec les
gens ici, on a un problème avec les flics.

Ensuite ils nous ont amenés au commissariat de Clignancourt, on était 40 dans une cellule et on ne pouvait pas respirer. Et si on protestait, les flics disaient : « Ferme ta gueule. Pourquoi vous êtes venu
ici, Restez chez vous ! ». Il y avait aussi un vieux touriste marocain au commissariat, sa famille a apporté ses papiers et il a été libéré. Quel accueil touristique !

Devant le commissariat il y avait des dames qui n’étaient pas d’accord et qui criaient Liberté ! Et les flics les ont frappées.

On a doit être 40-50 de Barbès au CRA. Même en Tunisie la prison c’est pas comme ça. Personne ne mange. On a décidé de faire la grève de la faim la semaine prochaine. La prison c’est mieux parce que là je ne sais ce qui va se passer demain. Il n’y a pas de solution. (...)


Centre de rétention de Vincennes, vendredi 7 juin 2013

Les sans papiers arrêtés hier devraient passer mercredi prochain au JLD de Paris. Soyons nombreux pour les soutenir !



Edité le 09-06-2013 à 00:15:11 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12263 messages postés
   Posté le 18-06-2013 à 23:31:29   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

MARDI 18 JUIN 2013

Les fachos assassinent, le PS réprime les sans-papiers


Petit récit de la manif du 9ème collectif des sans-papiers et de la manif pour la santé du samedi 23 juin dernier :


Un incendie s’est déclaré Bd St Antoine, rendant impossible, la rue étant barrée, le passage de la manif Santé. Après de longues discussions , la manif a emprunté la rue de Charenton, beaucoup moins large créant un goulot et ralentissant la progression de la manif.

Le responsable du service d’ordre consultait sa montre avec beaucoup d’impatience car à 14h30 le 9° collectif débarquait et moins il y avait de témoins mieux cela serait.

La rue de la Roquette était impraticable, saturée de fourgons de CRS, les riverains et les commerçants manifestaient leur exaspération de ce quadrillage bleu.

Les responsables du dispositif « Vallseur » devenaient de plus en plus nerveux, des civils patrouillaient dans le métro.

Pour une fois le collectif était en retard, 14h36, et la foule se faisait maigrelette place de la Bastille, Y-a-t-il un saint pour les chaussettes à clous ?

Il faut croire que Non.

Les premiers membres du collectif à peine sortis de la bouche du métopolitain, qu’ils étaient encerclés et interpellés .

Mais il restait encore sur la place un camion sono de Sud santé qui se mit à scander « So, So, Solidarité » avec les sans papiers.

Un groupe fort de 200 membres de Sud et de quelques militantes-ts de la FA sortait de la manif et encerclait le dispositif répressif.

Beaucoup quitteront le rassemblement, mais une très grosse poignée restera jusqu’à l’arrestation de 8 camarades.

Certains tenteront de bloquer le car dévolu aux interpellations mais une charge violente des CRS libérera le bus qui filera à Gambetta.

Nos camarades sont toujours en garde à vue pour participation à une manif interdite.

Valls devrait se souvenir de ce qu’il est arrivé lors d’une manif durant laquelle l’Horloger Julien Dray et son comparse Malek Bouthi, correcteur des thèses du FN sur l’immigration, ont été exfiltrés du café où ils s’étaient réfugiés par le service d’ordre du PS, armé de matraques téléscopiques, protégés par une flicaille armée de pistolet mitrailleur.

Provocation, répression, résistance.



______________________________


Voir les très nombreuses photos sur le site de la Cause du Peuple

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12263 messages postés
   Posté le 19-06-2013 à 00:03:33   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Sur les Echos du 14 juin :


Les expulsions se poursuivent en 2013 au même rythme que sous Sarkozy

Par Les Echos | 14/06 | 06:00
IMMIGRATION : Les expulsions se poursuivent en 2013 au même rythme que sous la droite, a affirmé hier le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, lors d'un débat à l'Assemblée nationale. Si la tendance se confirme, il devrait y avoir environ 20.000 éloignements forcés au compteur en fin d'année, un chiffre comparable à celui des années précédentes, a précisé son entourage. En revanche, les retours aidés - comptabilisés dans le total des éloignements - devraient chuter à la suite d'une baisse drastique des montants alloués.


--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises  Encore un coup des bandes fascistes...Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum