Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualité de Cuba et de l'Alba 

 Des démocraties populaires aux "démocraties nouvel

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8721 messages postés
   Posté le 25-11-2019 à 13:00:15   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Il y a trente ans,les démocraties populaires en Europe vecurent le début de la fin,le 25 décembre 1991 s effondrerent l Union Soviétique et la Fédération yougoslave.il reste désormais la Chine Populaire,en passe de devenir maintenant la première puissance mondiale,le Vietnam,le Laos,la République Populaire Démocratique de Corée et Cuba,pays qui se sont largement libéralisés économiquement-exception faite de la Rpd de Corée.neanmoins,la nostalgie pour ces pays reste forte,que ce soit en ex DDR,en Russie,en Moldavie ou dans l ex Yougoslavie.le modèle de "démocraties nouvelles"latino-américaines,de Révolution bolivarienne,connait le même sort que les pays d Europe de l Est sous dictature du prolétariat,renversés par les Etats Unis et ces alliés européens,et les pays du Continente Olvidado à leurs bottes.fait nouveau,des pays asiatiques comme l Indonésie,les Philippines,le Sri Lanka et le Népal ont vu très récemment la victoire de forces allant des maoïstes à Katmandou aux "nationalistes de gauche"à Colombo.le Prcf s est attardé sur les changements en Indonésie et au Sri Lanka,est ce une nouvelle vague de "démocraties nouvelles"en Asie,cette fois,des pays qui se rapprochent également des puissances émergentes, essentiellement la Chine dans ce cas?


Edité le 25-11-2019 à 13:02:26 par marquetalia




--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8721 messages postés
   Posté le 25-11-2019 à 13:05:13   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

L Asie,sous tutelle américaine,est en ébullition,il y a les forces de gauche syndicaliste écrasées par la bourgeoisie sud coréenne,et le puissant parti communiste au Japon.


Edité le 25-11-2019 à 13:36:28 par marquetalia




--------------------
Plaristes
Communiste et Français !
Militant de valeur
354 messages postés
   Posté le 25-02-2020 à 19:46:16   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

9% bravo aux japs !

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
pzorba75
Militant expérimenté
604 messages postés
   Posté le 26-02-2020 à 10:58:51   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Plaristes a écrit :

9% bravo aux japs !

Ta réponse mérite quelques explications, pas simple de suivre ce qui t'anime après 3 mois de silence.

--------------------
Plaristes
Communiste et Français !
Militant de valeur
354 messages postés
   Posté le 26-02-2020 à 12:40:02   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

Oui j'ai eu un peu de retard.

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13047 messages postés
   Posté le 29-02-2020 à 18:40:00   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La différence entre démocratie populaires et démocraties nouvelles vient pour moi du développement inégal des nations, et de la phase coloniale puis impérialiste, qui vit peut-être ses dernières heures.
L’inégalité subsiste mais les retards se comblent à grande vitesse avec la mondialisation, en particulier celle des pays émergents. L’Afrique reste le grand continent qui doit accéder bientôt à l’industrialisation. Et la classe ouvrière a pris un poids immense à l’échelle mondiale.
Dans le même temps les anciennes puissances impérialistes semblent parvenir au bout des capacités du capitalisme.
Ce mouvement de bascule tend à rééquilibrer les développements respectifs, de sorte que davantage de pays peuvent entrer dans la phase des révolutions prolétariennes.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Plaristes
Communiste et Français !
Militant de valeur
354 messages postés
   Posté le 29-02-2020 à 20:59:54   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

Moi je préfère le modèle cubain...

J'ai toujours aussi en tête un modèle aux couleurs de la France avec un législatif bi-caméraloïde et j’insiste le oïde. Avec des comités de concernés tirés aux sort chaque comité étant formé de 50% d'un large organe législatif et 50% d'une catégorie de concernés en sachant que chaque catégorie est divisé départementalement.

Chaque comité délibère sur une position à tenir, lors d'un comité suprême où la décision finale sera prise.

A la fin de grand comité les comités sont dissous les représentants de l'intérêt général reviennent à leur poste et les concernés retournent faire leur boulot.
A chaque intervention du corps législatif le conseil constitutionnel définira les concernés..


Je passe les détails de l'organisation des délibérations..
Celà pourra permettre d'organiser des nations ouvrières développées entretenant beaucoup de technologies complexes sans avoir de dérives bureaucratiques... Ça peut vous sembler anodin mais allez parler à ceux qui bossent dans le nucléaire Français.


"Dans le même temps les anciennes puissances impérialistes semblent parvenir au bout des capacités du capitalisme."
Il reste la possibilité d'un capitaliste ultra contrôlé et règlementé au point de plus laissé aucune liberté, couplés avec de la surveillance de masse et des masses endoctrinés à s'auto-fliquer...

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13047 messages postés
   Posté le 08-03-2020 à 23:24:58   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Et qui définit le conseil constitutionnel ?
Tu parles de représentation mais quelles classes sont représentées et quel est le rôle du parti dirigeant ?

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Plaristes
Communiste et Français !
Militant de valeur
354 messages postés
   Posté le 09-03-2020 à 22:31:29   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

Le rôle du parti est de former l'avant-garde et d'agiter les masses...
Comme l'avait suggérer Staline lord du 19° congrès du parti censuré par kroutchev.
Le parti ne doit pas intervenir dans l'appareil d'état.

Les classes existent sans distinctions la bourgeoisie étant mise hors d'état de nuire.
On aura pendant un certains temps de transition des élections sans candidat...

Pour le conseil constitutionnel je galère toujours et encore à trouver une solution viable et pas trop alambiquée avec des chambres de contre pouvoir quasi-décoratives....

Le problème avec la démocratie c'est qu'on ne peut pas tout planifier.... Et tout penser comme un dictateur il faut avoir confiance dans les masses... Par exemple il y a plein d'options possibles une fois qu'on a fini avec les élections sans candidat..... Et je ne suis absolument pas légitime pour choisir quoi faire....


Edité le 13-03-2020 à 22:29:16 par Plaristes




--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13047 messages postés
   Posté le 13-03-2020 à 21:10:20   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Plaristes a écrit :

Le rôle du parti est de former l'avnta-garde et d'agiter les masses...


Ce n'est pas le rôle du parti, ce sont des moyens qu'ils se donne.
Le rôle du parti, parce qu'il représente l'avant-garde du prolétariat, c'est de conduire le peuple vers le communisme.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Plaristes
Communiste et Français !
Militant de valeur
354 messages postés
   Posté le 13-03-2020 à 22:33:19   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

Non, c'est au peuple de part sa libre adhésion de construire le communisme. Conduire ---> Dux Ducis, Lead, Leader Duche, Führer.... C'est de la mauvaise magie... C'est condamné à reproduire la dichotomie maître/esclave, dominant/dominé, exploiteur/exploité.

Il nous faut des chef et non des maîtres....

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13047 messages postés
   Posté le 15-03-2020 à 09:46:33   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Te voilà anar maintenant ? Ou bien tu vas nous resservir la soupe à Badiou, ou le mouvement gazeux des insoumis ?

"libre adhésion" à quoi ? Et pourquoi la révolte sociale n'a-t-elle pas d'issue ?

Tu as vu ce qui s'est passé dans les "nuit debout" ?
des illuminés gaspillent leur temps et celui des autres en préconisant le troc des pull et des fromages de chèvre, d'autres crient vive Mélenchon, d'autres implorent la bienveillance du gouvernement ...

Un parti n'est pas un cénacles de "maîtres". Un parti qui méprise les masses n'a pas d'avenir.
Seul un parti communiste pratiquant le centralisme démocratique peut engager les masses dans la voie de la révolution et du socialisme.

Tu as écrit plus haut "Le rôle du parti est de former l'avant-garde et d'agiter les masses" . Comment peut-il faire quoi que ce soit s'il n'a pas un rôle dirigeant?


Edité le 15-03-2020 à 09:48:11 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Plaristes
Communiste et Français !
Militant de valeur
354 messages postés
   Posté le 15-03-2020 à 15:53:51   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

Lol.... On réintroduit des principes Léninistes à un mao, des que même Staline lui-même suivait à la lettre dans les années 20.

Et hop il te traite d'anarchiste. Ou d'anarcho-trotskyste.


"Tu as écrit plus haut "Le rôle du parti est de former l'avant-garde et d'agiter les masses" . Comment peut-il faire quoi que ce soit s'il n'a pas un rôle dirigeant? "

En produisant un contenue et un travail intellectuel et des intellectuels organiques, capable de mener la lutte contre l’idéologie dominante, et en occupant tous les terrains et canaux possibles...

La ligne de classe sera déterminé par ces principes.

Dans une guerre les outils qui marchent on les gardes celles qui en marchent pas on les met au placard....
Le peuple adhèrera à la ligne de classe car elle sera arme efficace....

S'ils n'adhère pas malgré des efforts durables dans le temps c'est que nous aurons mérité cette disgrâce. Tôt ou tard les plus réticent passeront par le détour théorique.

Pour avoir essayé à petit échelle je peux dire que je suis satisfais....

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13047 messages postés
   Posté le 16-03-2020 à 07:25:34   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

travail intellectuel...tu travailles beaucoup du chapeau je vois.
Tu n'es pas sorti de l'idéalisme hégélien.

Le rôle du parti est de diriger l'action des masses, ce qui veut dire les organiser dans l'action, les grèves et les mouvements de masse.
S'il se contentait d'un travail intellectuel il ne se produirait rien.

Dans un premier temps les communistes doivent réaliser l'unité dans l'action et s'organiser dans un parti.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
pzorba75
Militant expérimenté
604 messages postés
   Posté le 16-03-2020 à 09:24:06   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Xuan a écrit :


Dans un premier temps les communistes doivent réaliser l'unité dans l'action et s'organiser dans un parti.

Je placerai en priorité l'étude avec des méthodes scientifiques, à partir des faits historiques, du marxisme léninisme pour conduire la lutte des classes sous la direction de la classe ouvrière et former des militants disposant des outils et méthodes pour diriger les luttes contre les classes dominantes.
L'unité dans l'action suivra.

--------------------
Plaristes
Communiste et Français !
Militant de valeur
354 messages postés
   Posté le 17-03-2020 à 14:13:37   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

L'attitude de pzorba75 semble être le consensus actuel, la position de Xuan semble celle être de quelques sectaires impatients.

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2297 messages postés
   Posté le 17-03-2020 à 16:26:39   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

Plaristes a écrit :

L'attitude de pzorba75 semble être le consensus actuel, la position de Xuan semble celle être de quelques sectaires impatients.


Etiquettes, étiquettes….

--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Plaristes
Communiste et Français !
Militant de valeur
354 messages postés
   Posté le 17-03-2020 à 17:54:47   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

Oui mais bon on pense avec des mots, c'est là tout le dilem de mettre ou ne pas mettre des mots sur la chose.
Dans le premier extrême on simplifie des chose qui ne devraient pas être simplifiée, commettant ainsi des erreurs ontologiques grossière...
De l'autre on ne produit aucun concept et on reste dans un dogmatisme aveugle.

Beaucoup des dérives gauchistes postmodernistes, anti-lumières, et virant à droite, viennent de lacune d'organisation des partis de masses (notamment des partis sociaux démocrates) et de leur implication dans l’appareil d'état (et ça la CIA l'avait bien compris lire absolument la guerre froide culturelle..) et l'incapacité par pure dogmatisme de constater la métamorphose de la société civil et de la lutte des classes.

Mes positions sur le partie de classe et de masse correspondent à une autocritique sans concession faîte suite au constat de ces lacunes.


Alors que Xuan se place dans la vision dogmatique chinoise qui 'na pas bien compris qu'elle étaient les enjeux de la révolution Françaises et sursimplifie, alors que Luckacs et beaucoup d'autres marxistes Français ont compris les enjeux idéologiques et politique décisifs en se posant les bonnes question sur 93.


Edité le 17-03-2020 à 18:00:07 par Plaristes




--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13047 messages postés
   Posté le 19-03-2020 à 00:15:57   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Au lieu de répéter "semble", "semble", "semble"... donne des faits.




Les "enjeux" de la révolution française ont déjà été débattus bien avant nous et je ne vais pas réinventer l'eau chaude.

Quel qu'ait été le sens du mouvement populaire (non encore prolétarien d'ailleurs au sens de classe pour soi ) qui a porté cette révolution, l'enjeu fondamental était la victoire du capitalisme sur le féodalisme.
Le peuple a porté très loin sa lutte révolutionnaire mais la révolution prolétarienne n'était pas encore à l'ordre du jour. Et cette révolution a consacré la victoire de la bourgeoisie sur les féodaux, et en même temps sur le prolétariat.

Les marxistes, c'est-à-dire l'ensemble du mouvement communiste international, considèrent que la révolution française était une révolution bourgeoise.
Que certains "penseurs" révisionnistes entretiennent la confusion entre notre objectif et cette révolution signifie qu'ils ne veulent pas sortir de la démocratie bourgeoise mais simplement l'améliorer, lui donner "son véritable sens" démocratique, en fait ils ne souhaitent pas la révolution ni le socialisme et la dictature du prolétariat.
La démocratie bourgeoise et sa dictature leur conviennent à condition de pouvoir pratiquer des réformes sociales, pacifiquement et par la voie parlementaire, électorale, avec quelques manifestations pacifiques et des grèves symboliques.




La différence essentielle entre ce type de démocratie et la démocratie nouvelle dont parle Mao Zedong tient à un événement mondial qui a changé la nature des révolutions nationales et démocratiques (c'est-à-dire anti féodales et anti coloniales) :
la révolution bolchévique en 1917.

Un extrait important de ce texte, De la Démocratie Nouvelle,
qui permet de comprendre la nature spécifique de la révolution chinoise, différente des révolutions prolétariennes dans les pays industrialisés, mais en même temps partie intégrante de la révolution prolétarienne mondiale.

…"un changement se produisit dans la révolution démocratique bourgeoise en Chine après qu'eut éclaté en 1914 la première guerre mondiale impérialiste et que la Révolution d'Octobre en Russie eut fondé en 1917 un Etat socialiste sur un sixième du globe.

Avant ces événements, la révolution démocratique bourgeoise chinoise relevait de l'ancienne catégorie, celle de la révolution démocratique bourgeoise mondiale, dont elle constituait une partie.

Depuis ces événements, elle est entrée dans une nouvelle catégorie de révolution démocratique bourgeoise, et, par rapport à l'ensemble du front de la révolution, elle fait partie de la révolution socialiste prolétarienne mondiale.

Pourquoi? Parce que la première guerre mondiale impérialiste et la première révolution socialiste victorieuse, la Révolution d'Octobre, ont changé tout le cours de l'histoire universelle, dont elles ont inauguré une ère nouvelle.

[…]

Dans sa première étape ou première phase, la révolution dans une colonie ou semicolonie reste essentiellement, par son caractère social, une révolution démocratique bourgeoise, et ses revendications tendent objectivement à frayer la voie au développement du capitalisme; néanmoins, elle n'est déjà plus une révolution de type ancien, dirigée par la bourgeoisie et se proposant d'établir une société capitaliste et un Etat de dictature bourgeoise, mais une révolution de type nouveau, dirigée par le prolétariat et se proposant d'établir, à cette première étape, une société de démocratie nouvelle et un Etat de dictature conjointe de toutes les classes révolutionnaires.

Donc, elle sert en fait à frayer une voie plus large encore au développement du socialisme. Dans sa marche, elle peut parcourir plusieurs stades intermédiaires, en raison des changements intervenus dans le camp de l'ennemi comme dans les rangs de ses propres alliés, mais son caractère fondamental reste inchangé.

Une telle révolution s'attaque aux fondements mêmes de l'impérialisme, c'est pourquoi ce dernier ne l'admet pas, mais la combat. En revanche, elle est approuvée par le socialisme et reçoit l'aide de l'Etat socialiste et du prolétariat international socialiste.

Elle devient donc nécessairement une partie de la révolution mondiale socialiste prolétarienne.

La "révolution mondiale" n'est plus celle de l'ancien type l'ancienne révolution mondiale bourgeoise est depuis longtemps révolue; c'est une nouvelle révolution mondiale, la révolution mondiale socialiste.

De même, "une partie" ne désigne plus une partie de l'ancienne révolution bourgeoise, mais une partie de la nouvelle révolution socialiste. C'est là un immense changement, un changement qui n'a son pareil ni dans l'histoire de la Chine ni dans l'histoire du monde.

Cette thèse juste avancée par les communistes chinois est fondée sur la théorie de Staline.

Déjà, en 1918, dans un article commémorant le premier anniversaire de la Révolution d'Octobre, Staline écrivait:

L'immense portée mondiale de la Révolution d'Octobre consiste surtout en ceci, qu'elle a:

i° élargi le cadre de la question nationale, l'a transformée, de question particulière de la lutte contre l'oppression nationale en Europe, en question générale de l'affranchissement des peuples opprimés, des colonies et semicolonies du joug de l'impérialisme;

2° ouvert de larges possibilités et des voies efficaces pour cet affranchissement, facilitant ainsi considérablement leur libération aux peuples opprimés d'Occident et d'Orient, les entraînant dans la voie commune d'une lutte victorieuse contre l'impérialisme;

3° jeté par là même un pont entre l'Occident socialiste et l'Orient asservi, créant contre l'impérialisme mondial un nouveau front de révolutions qui s'étend des prolétaires d'Occident aux peuples opprimés de l'Orient, en passant par la révolution russe.
Depuis, Staline a maintes fois développé la théorie selon laquelle les révolutions dans les colonies et les semicolonies se sont dissociées de la révolution de l'ancienne catégorie pour devenir une partie de la révolution socialiste prolétarienne."


--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualité de Cuba et de l'Alba  Des démocraties populaires aux "démocraties nouvelNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum