Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Pratique  Infos des orgas 

 déclaration du rassemblement communiste à l'ANC

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
17102 messages postés
   Posté le 22-03-2022 à 07:49:55   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Mars 2022

Déclaration du Rassemblement Communiste à l’AG de l’ANC du samedi 12 mars 2022


Chers camarades,
Le Rassemblement Communiste vous remercie pour cette invitation.

Votre assemblée générale se déroule dans un contexte qui se caractérise par l'amplification des attaques menées contre les travailleurs, que ce soient leurs droits démocratiques, sociaux ou politiques. Les deux lois votées qui donnent un blanc-seing notamment aux violences policières et à l’islamophobie ambiante. Les fascistes tels que générations identitaires sont certes interdits mais se sentent malgré cela totalement décomplexé à mener des actions pouvant être violentes contre le mouvement démocratique et les personnes issues de l’immigration. Cela se traduit dans la période électorale par la surenchère fasciste d'un candidat comme Zemmour.

Nos droits sociaux sont aussi menacés avec une énième réforme des retraites : Macron a clairement mis dans son programme le recul de l'âge de départ à 65 ans et la fin des régimes spéciaux. Sa première tentative de réforme en 2019 a été repoussée du fait de la crise sanitaire mais, en effet, va ressortir du chapeau et il faudra qu'on se donne les moyens de reconstruire un mouvement de résistance aussi fort qu’en 2019-2020, en s'appuyant sur le syndicalisme de classe, mais en construisant un mouvement qui sache coaliser toutes les colères telles qu'elle se sont exprimées ces dernières années, du mouvement des Gilets Jaunes aux manifestations du samedi.

Cette période est aussi marquée par la crise sanitaire qui a révélé l’appauvrissement de notre système de santé avec un gouvernement incapable de faire face à une pandémie inattendue. Gouverner, c'est pourtant prévoir mais la politique du flux tendu pratiquée dans la gestion étatique ne permet plus d'adaptation à des situations exceptionnelles.

Dans ce cadre, pauvreté et précarité ont explosé chez les travailleurs. Malgré les emplâtres mis en place par la bourgeoisie pour éviter toute velléité d'émeutes contre cette austérité insoutenable, la réalité est que la faim a explosé dans les quartiers populaires, chez les étudiants aussi, et les bidonvilles se multiplient. La réduction de l'accès au soin, une éducation nationale au rabais... voilà ce que cette crise a mis en lumière. C'est la volonté de l'Etat de maintenir une partie croissante de sa population dans des conditions de vie indignes.
La question internationale révèle une crise de l’impérialisme états-unien dominant, et de ses alliés européens : que ce soit en Afghanistan où les Etats-Unis ont dû plier bagages ou au Mali où la France vient de prendre une monumentale claque.

Un impérialisme fragilisé est un impérialisme agressif, ce que révèle la crise ukrainienne : les Etats-Unis depuis des mois, poussant leur allié fascisant ukrainien dans une stratégie de la tension provocatrice contre la Russie indépendante, travaillant y compris en passant à l'affaiblissement de l'allié/concurrent allemand entraîné dans la rupture avec la Russie.

La stratégie impérialiste est claire : il s’agit de fragiliser la Russie, qui porte sur ses épaules le camp de la paix face à l’agressivité permanente des Occidentaux, et d'isoler la Chine, l'adversaire en dernière instance de cette nouvelle guerre froide.
Aujourd'hui, la Russie, face à l'encerclement impérialiste otanien, a été poussée à une terrible guerre défensive préventive. L'impact sur le rapport de forces mondial sera décisif. Et l'immense majorité des peuples de ce que l'on appelait le Tiers-Monde l'a bien compris. Moins ici en Occident bien sûr, nous qui sommes au coeur de la bête.

Quelle réponse les forces communistes doivent-elles apporter pour inverser le rapport de force ? Vu la brutalité et l’intensité des attaques contre le camp des travailleurs, il est nécessaire d’avoir une riposte à deux niveaux. D'une part, il nous faut construire le nécessaire front de résistance de masse pour faire cesser le rouleau compresseur de la bourgeoisie qui ne cesse de marquer des points. Ce front a un caractère anti-libéral, antifasciste, euro-critique, antiguerre. Et le rôle des communistes est fondamental dans ce front.

D'autre part en effet, il nous faut reconstruire l'avant-garde du mouvement ouvrier et populaire qu'est et doit être le Parti Communiste.

Or la déshérence idéologique est profonde chez les forces du mouvement communiste qui se sont éparpillées dans différentes directions à l’issue de l’explosion de l’URSS. Les réformistes à la direction du PC n’ont laissé aucune marge de manoeuvre à la frange révolutionnaire qui, pour une partie d’entre elle, a tiré la conclusion qu’il était temps de sortir d'un tel parti sclérosé, bloquant la possibilité de l'émergence d'une alternative. On se souvient du Congrès de Martigues en 2000.

Les années 2000 furent marquées par l'émiettement des forces communistes révolutionnaires dans et, surtout, en dehors du PCF.
La dureté de la période pour le camp des travailleurs implique l’obligation pour les forces du mouvement communiste dans et hors du PCF de travailler à leur unité afin de préparer une riposte à la hauteur des enjeux de la période. Construire et développer l'unité d'action stratégique visible sur les convergences des communistes dans les luttes ouvrières et populaires en affichant clairement l'objectif de la jonction entre les grèves syndicales et les manifestations populaires du samedi pour peser progressivement sur le front tactique antilibéral, antifasciste, antiguerre et euro critique, y compris sur le plan électoral. Construire un front anti libéral d'une part est le moyen pour les travailleurs de se réapproprier les outils de la lutte. Il est l’outil dont nous avons besoin actuellement. Le rôle des communistes est de construire l’aile révolutionnaire de ce front car aucune solution pérenne ne sera possible sans une perspective de changement de société. Mais pour cela, il faut travailler d'autre part à l’unité du mouvement communiste.
Le bulletin d’échanges entre les forces de la reconstruction communiste, " Échanges communistes", est comme outil de la démarcation idéologique pour s'unir; le moyen d’apprendre à nous connaître et à nous préparer à travailler ensemble pour reconstruire un parti communiste de masse et de classe dans ce pays. Il faut approfondir les analyses, les éventuelles divergences, avant de s'unir plus profondément. Et discuter de nos divergences doit s’accompagner bien sûr d’actions et d’initiatives communes.

Camarades,
Aujourd’hui, la reconstruction du mouvement communiste doit être plus que jamais à l’ordre du jour. Les forces sociales-démocrates même antilibérales ne peuvent être une solution viable pour les travailleurs. Le mouvement syndical ne se suffit pas à lui-même. Nous ne pourrons inverser le rapport de force qu’en travaillant au rapprochement de nos organisations, sans confondre vitesse et précipitation bien sûr. Après la déliquescence du pcf, seule notre unité nous donnera une crédibilité auprès des masses populaires. Dans un contexte de fascisation rampante de la société, cette unité est plus que jamais nécessaire pour poser les jalons d’une société socialiste seule à même d’apporter un avenir digne à notre camp. Au travail, camarades !

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Pratique  Infos des orgas  déclaration du rassemblement communiste à l'ANCNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum