Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Pratique  Infos des orgas 

 Décès d'Hervé Fuyet

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16228 messages postés
   Posté le 08-08-2021 à 13:27:00   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Je reproduis l'article paru sur le site faire vivre :


Hervé Fuyet nous a quitté

Jeudi 5 août 2021,


http://lepcf.fr/Herve-Fuyet-nous-a-quitte
Hervé Fuyet, un communiste à la longue histoire internationaliste et contribuant au site lepcf.fr est décédé du COVID ce 2 aout 2021.

Hervé contribuait avec énergie aux débats des communistes français, participant à toutes les rencontres internationalistes de Vénissieux et contribuant à ce site avec des dizaines d’articles et de commentaires, notamment à partir de son engagement internationaliste, sa connaissance de Haiti, du Canada et du Québec où il a enseigné la philosophie, sa connaissance de la Chine ou vit sa fille Peggy. C’était un internationaliste tenace, infatigable, il nous transmettait encore des messages depuis l’hôpital et il y a quelques semaines.

Il animait le site cocowikipedia, un blog sur mediapart, la version anglaise de l’humanité , le site de l’association internationale Franz Fanon, de l’association d’amitié Chine-Haiti

C’était un grand traducteur professionnel, et il avait notamment traduit (avec Janine Lazorthes) le livre de référence de Roger Keeran et Thomas Kenny, Le Socialisme trahi, la chute de l’Union Soviétique (Delga, 2012).

Nous apportons notre amitié fraternelle à ses proches, sa fille Peggy dont il parlait avec une immense fierté et ses deux enfants, son amie Michaele Lafontant. C’est un bout d’histoire communiste qui part avec lui, mais ses amis et camarades feront vivre les engagements internationalistes dont il était porteur.

_________________


La biographie de Hervé transmise par sa fille Peggy

Hervé Fuyet, 18 janvier 1938 – 2 août 2021

Hervé Fuyet, né le 18 janvier 1938, membre du Parti communiste français (auparavant membre du Parti communiste des États-Unis et du Canada).

Hervé a été appelé sous les drapeaux à la fin des années 1950 et a dû, contre son gré, participer à la guerre d’Algérie. Durant le temps qu’il a passé en Algérie, il a été emprisonné pendant plusieurs mois dans une prison militaire française pour avoir participé à des activités d’opposition à cette guerre impérialiste menée par la France. Une fois rentré en France, dégoûté de cette guerre, il est parti seul et sans un sou (sans soutien financier de ses parents dont les convictions politiques étaient à l’opposées des siennes) vivre en Amérique du Nord (Canada et États-Unis) où ses idéaux de justice, de paix et de solidarité internationale n’ont cessé de croître.

Il a poursuivi des études supérieures au Canada (Université de Montréal et Université du Québec à Montréal ; au début, il a partagé son temps entre le travail (magasinier dans une quincaillerie et ouvrier dans une usine de camion) pour subvenir à ses besoins et les études pour pouvoir poursuivre le métier de professeur), aux États-Unis (University of Minnesota) et aussi en Yougoslavie (Université de Belgrade ; un an d’échange universitaire durant la période soviétique). Les domaines de ses études étaient les sciences politiques, la littérature française, la traduction et la bibliothéconomie.

Du début des années 1960 à 2004 il a enseigné dans diverses universités et divers collèges des États-Unis (neuf ans ; Saint-Cloud State University) et du Canada (plus de trente ans ; Sir George Williams-Concordia University, Université du Québec à Montréal, Dawson College, John Abbott College), et aussi en France (un an ; Université Paris-Sorbonne-Paris IV). Parallèlement, il a été traducteur (anglais-français) et interprète professionnel (anglais-français/français-anglais) durant une trentaine d’années.

Hervé était marxiste, internationaliste et a été membre du Parti communiste aux États-Unis, au Canada et en France. Le premier parti politique auquel il a adhéré était le Parti communiste des États-Unis (PCUS) dans les années 1960. Durant ses années passées aux États-Unis, il a participé aux manifestations pour la libération d’Angéla Davis et aux manifestations contre la guerre au Vietnam. De retour au Canada dans les années 1970, il a adhéré au Parti communiste du Canada. Il a été membre du Comité central du Parti communiste du Canada de 1977-1993. Il a été envoyé par le Parti communiste du Canada à l’École internationale Lénine à Moscou de 1978 à 1979. Il a représenté le Parti communiste du Québec aux élections générales québécoises (élections des députés de l’Assemblée nationale du Québec) en 1976, 1979 et 1981. En 2004, il a adhéré au Parti communiste français (PCF) et fondé la cellule Norman Bethune à Montréal. En 2005, il est rentré en France où il a passé une retraite très active et participé à de nombreuses activités du PCF. Il a été membre de la section de Montrouge durant quelques années et de la section de Malakoff durant plus d’une douzaine d’années.

En 2004, il a fondé et coordonné durant une quinzaine d’années l’Humanité in English (l’Humanité en anglais https://www.humanite.fr/do-you-read-lhuma-310224). Il s’agissait de faire traduire en anglais des articles tirés du journal L’Humanité par des traducteurs bénévoles du monde entier. En 2006, il a fondé et coordonné durant plusieurs années l’Humanité porusski (l’Humanité en russe) dont le principe était le même. En 2009, il a fondé et coordonné Cocowikipédia, une encyclopédie marxiste en ligne basée en partie sur le modèle de Wikipédia.

Depuis 2005, il a participé, en France, à diverses associations marxistes, communistes et internationalistes luttant contre le racisme, l’antisémitisme, le colonialisme, l’impérialisme, etc. On peut citer notamment : l’ACCA (Agir contre le colonialisme aujourd’hui), ADEN (Association des descendants d’esclaves noirs et de leurs amis), Frantz Fanon International (dont il a été un des fondateurs), le Collectif communiste POLEX, Espaces Marx, la Maison d’Haïti (Paris), le MRAP (Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples), etc. En 2018, il a participé à la création de l’association Amitié Haïti-République populaire de Chine (AMACH) dont il était le Secrétaire général. Ces dernières années il s’est également réintéressé à la psychanalyse et a adhéré à l’association APPS (Ateliers Pratiques de Psychanalyse Sociale) grâce à laquelle il a suivi une formation de psychanalyste dans une perspective marxiste en particulier.

Auparavant, à Montréal, dans les années 1990-2000, il a été président de la LICRA-Canada (Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme) à Montréal (https://conseildepresse.qc.ca/decisions/d1999-08-005/), ainsi que bénévole à Tel-Écoute (un centre d’écoute pour les gens en détresse dans la région de Montréal) et à Onyx (un groupe d’aide qu’il a contribué à fonder pour les prisonniers noirs d’une prison de la région de Montréal).

L’activité physique qu’il préférait et qu’il a pratiqué durant une trentaine d’années c’est le karaté (style Shotokan). Il était ceinture noire.

Pendant la majeure partie de sa vie, Hervé s’est intéressé à des questions telles que le mouvement communiste international, le colonialisme et l’impérialisme, le racisme et l’antisémitisme, l’URSS, la Chine, etc. et a participé activement à des activités et conférences politiques et académiques organisées dans plusieurs pays et régions du monde : Canada, États-Unis, France, Kenya, Sénégal, Grèce, Chine, etc., dont les Rencontres internationalistes de Vénissieux et le Congrès international marxiste à Pékin (2015). Depuis son retour en France en 2005, il a participé activement à de nombreux événements organisés par le PCF.

Pendant ses divers séjours à Pékin, il a été invité à faire des présentations académiques et à discuter avec des professeurs et chercheurs chinois sur des sujets tels que le Parti communiste français, la politique française, le néo-impérialisme, etc. au département de marxisme de l’Université Renmin de Chine, au département de marxisme de l’Université centrale des finances et de l’économie, à l’Institut de recherche sur l’histoire et la littérature du Parti relevant du Comité central du Parti communiste chinois (auparavant Bureau central de compilation et de traduction), et à l’Académie chinoise des sciences sociales.

En 2019, Hervé a fait don de plus de 200 livres de sa bibliothèque personnelle à la bibliothèque de l’Institut de recherche sur l’histoire et la littérature du Parti relevant du Comité central du Parti communiste chinois, qui est la plus grande bibliothèque marxiste d’Asie.

Hervé est décédé à l’Hôpital Saint-Joseph (Paris) le 2 août 2021, après avoir lutté durant près de trois mois d’hospitalisation contre le Covid-19 et d’autres problèmes de santé que le Covid-19 a provoqués ou accentués. Même couché dans son lit d’hôpital, il répétait qu’il fallait continuer à lutter contre l’impérialisme et pour le socialisme. Jusqu’à la fin, il est resté fidèle à ses idéaux marxiste, communiste, internationaliste, antiraciste, de justice, de paix et de solidarité internationale.

Hervé a fait don de son corps à la science.


_________________


Le communiqué de la section de Malakoff

Cher·e camarade,

C’est avec beaucoup de tristesse et d’émotion que nous venons d’apprendre le décès de notre camarade Hervé Fuyet.

Hervé aura toujours été fidèle à ces idéaux de justice, de paix et de solidarité internationale.

Hervé était un militant communiste toujours très présent dans les débats et les initiatives de la section, attaché aux rencontres avec ses camarades dans le quartier Nord où il avait à cœur de faire partager ses convictions.

C’était un militant internationaliste très engagé auprès des pays et des peuples ayant choisi la voie de socialisme, notamment de la Chine. Il a été longtemps traducteur pour la version anglaise de l’Humanité.

Hervé était un camarade fraternel, non dénué d´humour, qui va nous manquer à Malakoff

Au nom des communistes de Malakoff, nous présentons à sa fille Peggy et à toute sa famille nos sincères condoléances et leur assurons toute notre amitié et affection dans ce moment douloureux.

Les communistes de Malakoff

P.S. : Hervé ayant fait don de son corps à la science, il n’y aura pas d’obsèques.


Edité le 08-08-2021 à 15:33:52 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Pratique  Infos des orgas  Décès d'Hervé FuyetNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum