Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Histoire 

 Comment les idées de Marx ont pénétré en Russie ?

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Iskra
Pionnier
16 messages postés
   Posté le 20-02-2007 à 07:02:51   Voir le profil de Iskra (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Iskra   

Voila, c est ma question.
J ai l intention d écrire un livre se passant en Russie entre 1879 et les années 1920 et je voudrais y parler de l effondrement du régime des tsars et de l avenement de la révolution bolchevique.
Mais je tiens a respecter le mieux possible les évenements.
Donc, si vous pouvez répondre a ma question, merci d avance.
Je vais de ce pas me renseigner pour savoir ce que je peux trouver sur Google.
Kyliiolos
Non, je ne suis pas un grand classique
Grand classique (ou très bavard)
Kyliiolos
192 messages postés
   Posté le 20-02-2007 à 08:14:34   Voir le profil de Kyliiolos (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Kyliiolos   

Je ne comprends pas vraiment ta question.
Par ses livres, les journaux, les partis etc... non il me semble?^_^'

Je sais aussi que la Russie a été guidé parallèlement au marxisme (du moins c'était le acs pour Lénine) de grands révolutionnaires non-marxistes du moins je crois qu'il n'était pas marxiste) comme Tchernitchevski, que Lénine a découvert avant Marx, d'ailleurs à ce qu'il semble à l'époque il lui avait fait un tel choc à la lecture de ses ouvrages qu'il n'a jamais revécu ça avant de découvrir Karl Marx.
Iskra
Pionnier
16 messages postés
   Posté le 20-02-2007 à 08:24:30   Voir le profil de Iskra (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Iskra   

Je reformule ma question:
par quels moyens les idées de Marx se sont introduit en Russie ?
Je viens le lire que Plekahnov fut l un des premiers a avoir représenté la philosophie marxiste en Russie mais il a bien fallu qu il trouve les sources quelque part.
Comment d Allemagne, le marxisme est il venu en Russie et quels furent les tous premiers mouvements qui se déclarerent contre l autocratie du tsar ?
Kyliiolos
Non, je ne suis pas un grand classique
Grand classique (ou très bavard)
Kyliiolos
192 messages postés
   Posté le 20-02-2007 à 08:33:43   Voir le profil de Kyliiolos (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Kyliiolos   

Eh bien justement sans être marxiste Tchernitchevski introduisait déjà une sorte de matérialisme, c'est d'ailleurs ce qui a introduit Lénine à Marx et d'autres même.
C'était un des maître à pensée de Lénine.

Du vivant de Dostoïevski, ce sont les philosophes du naturalisme et du scientisme qui balayaient l'Europe et la Russie. Ces idées apparaissaient tout particulièrement dans What Is To Be Done? de Tchernitchevski qui avance une sorte d'utopisme que Dostoïevski, bien qu'il l'ait embrassée une fois, méprisait absolument. En gros, Tchernitchevski avance la notion que l'homme est bon et lorsqu'il est gouverné par la raison et la science, peut former une société idéale. L'homme souterrain, cependant, n'est pas d'accord avec l'idée qu'il est simplement un bout de matériel confiné à agir selon les lois du rationalisme. Dostoïevski soutenait que l'homme est irrationnel et même mauvais de nature, qu'il n'est pas prédéterminé d'agi
r d'une certaine manière.


Tchernitchevki est d'ailleurs celui qui a formulé "Le pire c'est le mieux", car plus un régime est oppressif plus avancera la révolution socialiste.
Iskra
Pionnier
16 messages postés
   Posté le 20-02-2007 à 08:50:57   Voir le profil de Iskra (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Iskra   

merci pour ces renseignements, camarade !
Pour ce qui est de Lénine, je pense que ce fut l éxécution de son frere qui
l amena a s orienter vers la politique.
Il me semble que le frere de Lénine faisait partie d un groupe de populistes et qu ils avaient ensemble projeté d assassiner le tsar Alexandre III.
Mais pour ce qui est de Lénine lui meme, est il vrai que c est a l université de Kazan qu il a connu les cercles marxistes ?
Kyliiolos
Non, je ne suis pas un grand classique
Grand classique (ou très bavard)
Kyliiolos
192 messages postés
   Posté le 20-02-2007 à 08:55:39   Voir le profil de Kyliiolos (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Kyliiolos   

Oui, exact c'était la narodnaïa volia, un groupe de terroriste.
Lénine savait qu'il allait devenir révolutionnaire à ce moment là d'après mes sources.
Après je crois qu'il a découvert par la lecture le Marxisme et que seulement ensuite il a rencontré le fameux groupe marxiste ou il y aura beaucoup de futurs dirigeants bolcheviks.Mais ça je n'en suis pas sûr ça reste à vérifier, les historiens se disputeraient surement à ce sujet.
Iskra
Pionnier
16 messages postés
   Posté le 20-02-2007 à 10:51:32   Voir le profil de Iskra (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Iskra   

De plus, comme les historiens n y étaient pas pour confirmer, toutes les hypotheses sont possibles.
Au fait, comment est née la narodnaia volia (la volonté du peuple) ?
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 20-02-2007 à 13:52:50   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

Bonjour Iskra :

Je voudrais bien comprendre l'intérêt de votre démarche : En effet, j'ai eu de plus en plus l'impression qu’en entrant dans votre « jeux » des questions réponses, sur les différents sujets que vous avez ouvert dans plusieurs rubriques, que je pénétrais dans un processus pédagogique dont l'objectif serait de me (nous) conduire dans une direction bien précise. Je souhaite me tromper parce que averti de la chose militante, je trouve celle-ci particulièrement exécrable. Je suis sur que vous aurez à coeur de m'éclairer sur l'authenticité de votre démarche, en me répondant à cette question : vous avez écrit

J ai l intention d écrire un livre se passant en Russie entre 1879 et les années 1920 et je voudrais y parler de l effondrement du régime des tsars et de l avènement de la révolution bolchevique.

Pourquoi vous sentez vous investi de ce travail ? dans quel intérêt personnel, collectif ? avez-vous déjà un éditeur en vu ?

Pour conclure, vous savez que ce n’est pas la littérature qui manque sur le sujet. Alors je ne pourrais que vous conseiller de consulter les sites des bibliophiles, avant de procéder, ne serait ce que pour éviter le plagiat.

Merci est à + Gorki


--------------------
L'émancipation des ouvriers sera l'œuvre des ouvriers eux-mêmes
Iskra
Pionnier
16 messages postés
   Posté le 20-02-2007 à 17:08:47   Voir le profil de Iskra (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Iskra   

Voila un des malaises de beaucoup d individus de la société actuelle:
se sentir agressé.
En quoi mes questions sont elles impolies ou agressives ?
Ah la la ! Il y en a de pire sur le Net et ailleurs !
Je ne rentrerai pas la dedans car ce serait hors sujet .
Non, je veux écrire en fait un roman avec des personnages fictifs mais qui se passerait aux temps que j ai cités et ou je pourrais faire allusion aux principaux évenements historiques de cette époque.
Si on n a meme plus le droit de poser de simples questions, ou va ton ?
Il faut savoir si l on choisit le conservatisme et le repliement sur soi ou bien le progressisme et l ouverture aux autres.
Kyliiolos
Non, je ne suis pas un grand classique
Grand classique (ou très bavard)
Kyliiolos
192 messages postés
   Posté le 20-02-2007 à 17:13:23   Voir le profil de Kyliiolos (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Kyliiolos   

Ne te sens pas agressé, disons que les vieux de la veille on l'habitude des flics des RG et de la DST et que ça a tendance à aiguiser la méfiance, si c'est bien ce que voulait dire Gorki.

Sinon je m'excuse mais après pour la Narodnaia Volia je ne suis pas très renseigné à ce sujet, je n'ai découvert le communisme que depuis un an après mon cours sur l'URSS ou je me suis renseigné au début par des sites familialement illicites comme "communisme et bolchevisme".
Je n'ai donc pas encore une très grande culture mais j'espère t'avoir au mons été utile.
Iskra
Pionnier
16 messages postés
   Posté le 20-02-2007 à 17:20:55   Voir le profil de Iskra (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Iskra   

merci.
Il est certain qu il faut toujours etre prudent mais de la a tomber dans la paranoia.
Je ne m engage moi meme pas a la légere que ce soit sur le Net ou ailleurs.
Une question car je voudrais éviter un anachronisme monstre si j écris un roman.
Mon idée de titre est Un petit garcon en habit de velours.
Mais est ce qu en 1879, le velours existait a cette époque en Russie dans les famillles bourgeoises ?
Vous allez me dire qu il n y a pas de rapport avec la révolution bolchevique mais si je vous dis que l héroine de mon histoire habite a Simbirsk et qu elle y rencontre en 1879 un petit garcon agé de neuf ans, je suis sure que vous comprendrez.
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 20-02-2007 à 20:35:37   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

Iskra a écrit :

Voila un des malaises de beaucoup d individus de la société actuelle:
se sentir agressé.
En quoi mes questions sont elles impolies ou agressives ?
Ah la la ! Il y en a de pire sur le Net et ailleurs !
Je ne rentrerai pas la dedans car ce serait hors sujet .
Non, je veux écrire en fait un roman avec des personnages fictifs mais qui se passerait aux temps que j ai cités et ou je pourrais faire allusion aux principaux évenements historiques de cette époque.
Si on n a meme plus le droit de poser de simples questions, ou va ton ?
Il faut savoir si l on choisit le conservatisme et le repliement sur soi ou bien le progressisme et l ouverture aux autres.


Madame, bonsoir !

Que vous preniez mes interrogations pour de la paranoïa, ou que vous pensiez que je fasse parti des INDIVIDUS qui ont de plus en plus le sentiment de se sentir agressé ‘cela ne prouve que deux choses, la première, votre complète ignorance du milieu dans lequel vous surfez, la seconde que vous et moi ne vivons pas le même monde. Mais je peux quant même m’autoriser à vous instruire que pour nous, ouvriers, chômeurs, et autres catégories sociales pauvres, les agressions permanentes et quotidiennes, ne sont pas une vue de l’esprit, c’est notre lot au quotidien et c’est effectivement cela qui nous rend quelque fois irascibles et parfois même violent, comme quant, par exemple, il nous et flanqué un travailleur social qui se propose de nous expliquer comment gérer sans difficulté un revenu des minima sociaux.

Alors, je ne sais pas si votre garçon de neuf ans que vous allez faire naître dans les conditions de la vie bourgeoisies, dans la ville de naissance de Lénine, pouvait ou pas avoir des habits de velours ? mais il est une chose dont je suis sur, c’est qu’il aura au moins eu certainement plus souvent que moi, l’occasion de péter dans la soie.

Je n’avais pas voulu ne montrer discourtois, aussi, bien que le jeune Kyliiolos vous ai donné une explication apaisante de ce vous avez cru être une attitude agressive, vous en avez pas tenu compte, dommage !


--------------------
L'émancipation des ouvriers sera l'œuvre des ouvriers eux-mêmes
Iskra
Pionnier
16 messages postés
   Posté le 21-02-2007 à 09:11:36   Voir le profil de Iskra (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Iskra   

Bon, je ne vais pas m efforcer a vous donner des explications qui donnent le tournis car ca ne servirait a rien.
Je vais dire les choses simplement:
je pose des questions sur ce forum qui ne portent atteinte a la vie privée de personne et qui ne diffame rien ni personne.
Ce sont de simples questions sur des domaines que j ignore ou bien que jai oublié et je ne vois vraiment pas en quoi vous avez trouvé ma démarche exécrable.
En quoi cela vous froisse si je demande, par exemple, comment les idées de Marx sont venues en Russie ? En quoi est ce impoli ou je ne sais quoi ?
Quant aux travailleurs sociaux, ne m en parlez pas ! Je ne peux plus les voir. Eux et les employés de L ANPE et autres services de ce genre sont payés pour ne rien faire: ils ne proposent pas de boulot ou pire ils disent qu on est inapte a travailler.
Les assedic ne favorisent des formations que pour ceux qui ont un salaire: les autres, marche ou creve, telle est la devise qu il leur reste .
De toute facon, tant que la France vivre sous régime capitaliste, ce sera le chaos.
Le gouvernement ne fait que pour les riches et laisse les autres dans la panade.
Vraiment je n aimerais pas etre a la place de ceux qui habitent en France si c est Sarko ou Le Pen qui passe président.
Remarquez que la ou je suis, c est pareil: il y a des tas de discrimanation pour le travail, pour tout et les employés d agence d emploi ne servent a rien.
Pour en revenir a mes questions, je n arrive toujours pas a comprendre pourquoi vous les avez trouvé éxécrable. Des tas d autres que moi posent des questions et vous ne vous en offusquez pas. Alors, pour les miennes, je ne sais pas pourquoi vous le prenez aussi mal.
J ai fait etre manqué un épisode ou je ne sais quoi mais j avoue que j ai du mal a comprendre votre attitude.
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 21-02-2007 à 12:48:54   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

Bonjour madame,

Bien que mon premier mouvement aura été de souscrire à votre propos sur les responsabilités des « disfonctionnements » à imputées aux salariés (es) des institutions sociales, je serais quand même plus mesuré, en n'en faisant pas une généralité (sans quoi, c'est un très jeune ami de la maison qui ne va pas être content, car partageant ce point de vue, avec nuance, il est capable de faire la démonstration, en quoi ces institutions son des plâtres sur une gambe de bois).

Bien ! si vous le voulez, revenons à nos moutons.

Si je peux me permettre un conseil, ne perdez jamais de vue qu’ici vous êtes sur un forum politique et que pour les questions de généralités un espace "détente" a été créé .

En surfant dans les différentes rubriques vous pourrez vous apercevoir que parfois les échanges sont un peu dur, mais je pense ni plus ni moins que dans la vraie vie. Nous venons tous sur les forums avec nos personnalités propres, parfois faites de souplesses, parfois plus dérangeante, mais jamais déshabillées de nos appartenances aux différentes couches sociales de la population, et bien entendu il est des moments où obligatoirement ça coince.

Nécessairement, les militants politiques, qui investissent ces forums, le font toujours dans un but bien précis soit à titre individuel, soit investi d’une mission, donc par voie de conséquence les heurts son inévitables, parce que depuis toujours la politique à tous ses échelons d’expressions, et la représentation d’intérêts parfois conciliables, mais toujours divergents.


Donc je pense que là où ça pêché dans nos échanges, c’est que vous n’avez pas su, ou pas pu prendre la pleine mesure dans mon premier propos, de cette phrase : « Je souhaite me tromper parce que averti de la chose militante, je trouve celle-ci particulièrement exécrable. Je suis sur que vous aurez à coeur de m'éclairer sur l'authenticité de votre démarche . . . »

Elle était tout simplement l’expression, non pas d’un individu, ( terme par trop générique qui isole la personne de sa classe ) mais bien, celle du militant politique oeuvrant à titre personnel sur ce forum à la confrontation des d’idées conscient que nous sommes dans un endroit où même la plus petites des questions voir la plus anodine, et analysé avec ou sans nuances, mais toujours interprété; c’est peut-être « regrettable » mais c’est ainsi, et il doit en être ainsi, car nos mode de pensée sont toujours le reflet d’influences idéologique, la neutralité des idées cela n’existe pas.

Donc j’en termine là, dans nos échanges, permettez moi un dernier conseil, allez consulter la rubrique bannissement vous comprendrez peut-être mieux de quoi il retourne. Aussi conservé en souvenir, que franchement tout cela ne méritait quant même pas de vous mettre dans tous vos états, sauf à n’avoir rien d’autres à faire? et Voila! encore une fois, et pile sur la fin, j’ai raté l’occasion de me faire consensuel, c’est ballot ! je plaisante.

Un dernier mot puisque vous êtes entrée dans le sujet!

Sarko, Lepen, Royal, bayrou, besanceno, bufet, laguiller, de villier etc. c'est toujours la bourgeoisie qui préside, et les couches populaires qui trinques

Gorki


--------------------
L'émancipation des ouvriers sera l'œuvre des ouvriers eux-mêmes
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2223 messages postés
   Posté le 23-02-2007 à 05:19:50   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

Il y a beaucoup d'élements de réponses à la question d'Iskra, dans le célèbre livre "Histoire de PC (b) de l'URSS" (livre fait sous la direction du camarade Staline).


--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Histoire  Comment les idées de Marx ont pénétré en Russie ?Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum