Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises 

 comment augmenter les salaires à l'oeil

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
17563 messages postés
   Posté le 24-10-2007 à 00:32:44   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

L'article du Monde ci-dessous est édifiant à plus d'un titre :

Le gouvernement engage le cycle emploi-pouvoir d'achat
23.10.07
Par Jean-Baptiste Vey
PARIS (Reuters) - Le gouvernement a engagé un cycle de travail sur l'emploi et le pouvoir d'achat avec les partenaires sociaux qui devrait notamment déboucher sur le conditionnement des allègements de charges des entreprises et la modification du mode et de la date de revalorisation du smic.
Un projet de loi en ce sens sera présenté au printemps à la Commission nationale de la négociation collective, après avis du Conseil d'orientation pour l'emploi, ont précisé les ministres de l'Economie et du Travail, Christine Lagarde et Xavier Bertrand.
Les syndicats et la gauche ont souligné l'absence de mesures immédiates sur des sujets jugés prioritaires par les Français.
"Le gouvernement est favorable à ce que l'on puisse mettre en place une forme de conditionnalité des allègements généraux de charges", a déclaré à la presse Christine Lagarde, reprenant une promesse de campagne du président Nicolas Sarkozy.
Ces allègements dépendraient de l'organisation de négociations salariales annuelles dans les branches professionnelles ou les entreprises et de la hausse de certains salaires minimums aujourd'hui inférieurs au smic.
Christine Lagarde et Xavier Bertrand présenteront des scénarios de réforme avant la mi-décembre au Conseil d'orientation pour l'emploi.
Xavier Bertrand a proposé que la revalorisation du smic intervienne le 1er janvier et non plus le 1er juillet, et que les hausses soient proposées par une commission indépendante, le gouvernement conservant la décision finale.
Le secrétaire d'Etat à la Consommation, Luc Chatel, a rappelé de son côté que de nouveaux indicateurs de mesure du pouvoir d'achat seraient créés et que la réforme de la loi Galland sur la grande distribution, attendue avant la fin de l'année, ferait baisser les prix.
"PALABRES, PALABRES"
Le secrétaire général de la CFDT, François Chérèque, a jugé "positif" le projet de conditionner les aides aux entreprises, et a souhaité qu'il "aboutisse rapidement".
Il a toutefois précisé qu'"on n'a aucun calendrier, il est prévu qu'on se revoit au mois d'avril pour essayer d'aboutir".
Reconnaissant que la conditionnalité des aides est un "dossier complexe", le secrétaire général de Force ouvrière, Jean-Claude Mailly, a regretté l'absence de mesure immédiate.
"Tout cela est renvoyé au printemps et je considère que c'est trop loin", a-t-il dit à la sortie de la réunion.
Maryse Dumas, secrétaire confédérale de la CGT, a déploré que "le seul sujet qu'on nous propose, c'est à nouveau des palabres, des palabres, encore des palabres".
"Le gouvernement, le président de la République ont trouvé les moyens de débloquer cet été 15 milliards de paquet fiscal pour les plus riches, il trouve le moyen de débloquer 30 milliards d'euros pour les employeurs dans le budget 2008 mais ils n'ont pas un centime pour les salaires", a-t-elle ajouté.
"Toujours rien pour les Français, encore plus pour les patrons", déplore le Parti communiste dans un communiqué.
La proposition d'une commission indépendante pour fixer le smic est "tout simplement ridicule" puisque "le gouvernement ne sera pas obligé de la suivre" et conditionner les aides aux entreprises constitue "un nouveau cadeau au patronat qui de fait ne sera pas soumis à des obligations de résultat".
La LCR dénonce de son côté une conférence en forme de "miroir aux alouettes de plus" pour les salariés alors que le Medef va obtenir "des allègements de charges en échange de promesses bidons".
Après le "paquet fiscal" et l'absence de coup de pouce pour le smic, "il n'y a rien à espérer d'une telle conférence ni d'un gouvernement qui favorise l'enrichissement des couches privilégiées", souligne le parti d'extrême-gauche qui prône des "mobilisations sociales d'ampleur pour obtenir 300 euros nets d'augmentation pour tous".


On remarquera qu'aucun de ces défenseurs du peuple n'a relevé le vol institutionnalisé que constituent les "allègements de charge".
Alléger les charges ce n'est pas un cadeau de l'Etat aux employeurs, c'est tout simplement piquer dans la caisse des salaires différés .
Moyennant quoi il sera aisé de démontrer que, les caisses sociales étant vides , il ne reste plus aux salariés qu'à se payer des assurances privées.
En attendant, grâce aux augmentations tombées du ciel les salariés pourront relancer la consommation.

Etonnant non ?

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises  comment augmenter les salaires à l'oeilNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum