Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  l'impérialisme, le Tiers Monde et la Chine 

 La Chine lève le ton contre le colonialisme

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15934 messages postés
   Posté le 26-06-2021 à 11:35:05   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Depuis le bashing anti chinois, la Chine Populaire sort de sa réserve et commence à dénoncer ouvertement le colonialisme et l'impérialisme occidental. Les pays du second monde comme la France n'y échapperont pas.


Soutien de premier plan à la souveraineté des îles Falkland argentines,



Pékin prend l'initiative de porter le troisième coup dur au Royaume-Uni et aux États-Unis
Le 24 juin, lors d'une réunion du « C omité spécial sur la décolonisation » de l'Assemblée générale des Nations Unies sur les « îles Malouines » (appelées « îles Falkland » dans les pays britanniques et américains) disputées entre l'Argentine et le Royaume-Uni, la délégation chinoise est intervenue. L'ambassadeur à l'ONU, Geng Shuang, a prononcé un discours impromptu, soulignant que la Chine « soutient fermement les revendications légitimes de l'Argentine sur la souveraineté des îles Malouines ».

Il est rare que Pékin prenne l'initiative de soutenir l'Argentine. Dans un sens, cela peut même être considéré comme le troisième coup porté par la Chine à la Grande-Bretagne et aux États-Unis après avoir dénoncé les crimes de guerre australiens et les crimes de génocide canadiens.

Depuis 1982, la Chine a choisi l'île des Malouines revendiquée par l'Argentine comme toponyme standard (au lieu de Falkland). Le 13 juillet 2010, les deux pays ont signé pour la première fois une déclaration commune. Le statut de « le ferme soutien de la Chine à la souveraineté de l'Argentine sur les îles Falkland » n'est pas moindre que celui de l'adhésion de l'Argentine au principe « u ne seule Chine ». Cependant, c'est la première fois qu'un diplomate chinois souligne les exigences légitimes de l'Argentine pour la souveraineté des îles Falkland à l'Assemblée générale des Nations Unies et à d'autres occasions.

L'Argentine a récemment acheté des équipements tels que des véhicules blindés, des armes légères d'infanterie et des armes antichars à la Chine, et prévoit d'acheter des avions de combat de fabrication chinoise en réponse à la militarisation continue des îles Falkland par l'armée britannique après 2012, mobilisant des armes nucléaires et des sous-marins. La Grande-Bretagne s'est à plusieurs reprises opposée à la Chine sur des questions telles que Hong Kong. Cela donne une importance particulière au discours de Pékin en faveur de l'Argentine sur le forum de l'ONU.

Depuis plus de six mois, Pékin a signalé le péché originel que l'Occident ne peut dissimuler, à savoir le colonialisme et les problèmes historiques connexes. La question des îles Malouines est fondamentalement la même : elle est liée aux activités coloniales de l'Espagne, de la France, du Royaume-Uni, des États-Unis et d'autres pays. Après avoir pris les îles Falkland en 1833, la Grande-Bretagne a systématiquement expulsé les insulaires d'origine et introduit des Européens, utilisant ainsi le "Référendum insulaire" pour fausser la résolution 2065 des Nations Unies sur les îles Falkland.

Pékin espère également intervenir dans le processus de décolonisation dans 17 "territoires non autonomes" de l'ONU, dont les Malouines.

Une fois que ce type d'intervention progresse, il peut mettre à jour les crimes de la Grande-Bretagne et d'autres pays colonisateurs qui ne remplissent pas leurs obligations internationales et ne protègent pas les droits juridiques des habitants des territoires non autonomes. Il s'agit aussi d'exposer et de critiquer systématiquement les méfaits des pays britanniques et américains.
Comparés aux actions de Pékin pour exposer les atrocités de guerre australiennes et critiquer le génocide canadien au cours des six derniers mois, les détails restants sur la question des colonies en Grande-Bretagne et dans d'autres pays semblent être plus précieux. Parmi eux se trouve le différend des îles Chagos entre la Grande-Bretagne, les États-Unis et Maurice.

L'Assemblée générale des Nations Unies et le Tribunal international du droit de la mer ont demandé à la Grande-Bretagne d'abandonner cette colonie en 2019 et 2021. Les autorités britanniques ont construit la base de Diego Garcia dans l'archipel pour l'armée américaine, et leurs actions visant à expulser les insulaires locaux de façon inhumaine de 1965 à 1973 ont également été largement critiquées par la communauté internationale.
Pour l'Occident, l'offensive de Pékin repose sur des facteurs historiques, et il n'existe actuellement aucun moyen efficace de la briser. Par exemple, le magazine australien "Diplomat" estime que les États-Unis et d'autres pays doivent effectivement améliorer le niveau de vie des peuples autochtones avant de pouvoir démontrer que la condamnation de la Chine vide de sens, mais c'est certainement difficile pour les États-Unis qui embellissent les « réserves d’indiens », pour le Canada qui nie le « colonialisme », et pour l’Australie qui continue de légiférer pour contrôler les peuples autochtones jusqu'au 21e siècle.
Les données historiques montrent que les pays britanniques et américains ont suffisamment de crimes et de points douloureux à revisiter dans leur passé colonialiste. Les pays occidentaux ont toujours évité ou refusé de reconnaître les crimes de la période coloniale. Cela permettra à Pékin d'obtenir suffisamment de munitions dans les futures guerres d'opinion publiques et de continuer à remuer le couteau dans la plaie d'une manière qui déplaît aux observateurs européens et américains.


Edité le 26-06-2021 à 11:55:51 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15934 messages postés
   Posté le 26-06-2021 à 14:31:02   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Un diplomate chinois appelle à mettre fin au colonialisme et réitère la position de la Chine sur les Malouines


Xinhua | 25.06.2021 16h45
http://french.peopledaily.com.cn/Chine/n3/2021/0625/c31354-9865401.html

La question des îles Malouines - également connues sous le nom d'îles Falkland - est essentiellement un héritage du colonialisme, a déclaré Geng Shuang, représentant permanent adjoint de Chine auprès des Nations Unies.

Le colonialisme a apporté d'immenses souffrances au monde entier, écrivant une page extrêmement honteuse de l'histoire de l'humanité. Aujourd'hui, au 21e siècle, l'époque où les colonialistes occidentaux avaient carte blanche est révolue depuis longtemps. Dans les relations internationales, la pensée colonialiste, les politiques de puissance et les tactiques d'intimidation, qui ont la même origine que le colonialisme, continuent cependant à se manifester sous diverses formes, nuisant gravement à l'ordre international et compromettant la souveraineté, la sécurité, le droit au développement et la stabilité politique, économique et sociale des pays concernés, a-t-il déclaré.

"La communauté internationale doit rester très vigilante à ce sujet" , a-t-il affirmé lors d'une session du Comité spécial de l'ONU sur la décolonisation.

L'année 2021 est la première année de la quatrième Décennie internationale pour l'élimination du colonialisme. La communauté internationale doit continuer à prendre les mesures nécessaires pour faire respecter l'équité et la justice, veiller à ce que le colonialisme sous toutes ses formes prenne véritablement fin, et promouvoir le processus de décolonisation des 17 territoires non autonomes des Nations Unies, dont les îles Malouines, a indiqué M. Geng.

Le Royaume-Uni et les autres puissances administrantes doivent s'acquitter de leurs obligations internationales, respecter les résolutions pertinentes de l'ONU et protéger les droits légitimes des peuples des territoires non autonomes, a-t-il déclaré.

La position de la Chine sur la question des îles Malouines est constante, a-t-il rappelé, indiquant que la Chine soutient fermement les revendications de souveraineté de l'Argentine sur les îles Malouines.

"La Chine a toujours soutenu que les différends territoriaux entre pays devraient être résolus par le biais de négociations pacifiques, conformément aux buts et principes de la Charte des Nations Unies. Nous espérons que le Royaume-Uni répondra aux demandes de l'Argentine, et entamera un dialogue et des négociations dans les plus brefs délais afin de trouver une solution pacifique, juste, durable et conforme aux résolutions de l'ONU" , a souligné M. Geng.

(Rédacteur Ying Xie)

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  l'impérialisme, le Tiers Monde et la Chine  La Chine lève le ton contre le colonialismeNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum