Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualité en Chine 

 la Chine va devancer l Occident technologiquement

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7303 messages postés
   Posté le 18-06-2017 à 21:41:40   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

https://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/030388483642-pekin-reussit-une-liaison-quantique-depuis-lespace-et-fait-un-pas-decisif-vers-un-internet-inviolable-2095076.php

--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7303 messages postés
   Posté le 18-06-2017 à 21:41:53   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

et c est tant mieux!

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10831 messages postés
   Posté le 04-01-2018 à 11:04:55   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La Chine, leader de l’économie digitale


Bilan - la référence suisse de l'économie 4 Janvier 2018



PAR MYRET ZAKI L’Empire du Milieu est le théâtre d’une transition historique du «made in China» industriel au «powered by China» des services et devient résolument axé sur la consommation domestique.

Le marché chinois de l’e-commerce devrait doubler de taille de 2016 à 2021. (Crédits: Chen Yuyu/Imaginechina/AFP)

La Chine affichait une croissance robuste de 6,8% au troisième trimestre 2017. Les inquiétudes macroéconomiques sont-elles justifiées? Non, car la Chine y répond adéquatement, si l’on en croit Mansfield Mok, gérant d’un fonds sur les actions chinoises de EFG Asset Management, le New Capital China Equity Fund. Il estime que, sur le ratio dette/PIB de 280%, la moitié de cette dette, qui concerne les entreprises industrielles en mains étatiques, est en train de baisser fortement en raison des mesures volontaristes prises entre 2011 et 2015.

«Le gouvernement a fortement réduit les surcapacités, notamment dans les industries de l’acier et du ciment. Des usines ont été fermées, des normes environnementales imposées, et des fusions et acquisitions organisées pour consolider le secteur manufacturier.» Les travailleurs ont été replacés dans d’autres secteurs de l’économie, à l’aide d’un fonds de réinsertion.

Et les inquiétudes concernant la bulle immobilière? Là aussi, le Hongkongais Mansfield Mok estime qu’elles sont exagérées. C’est un «soft landing» qui a eu lieu, explique-t-il. Les salaires ayant augmenté, le pouvoir d’achat s’est accru et la demande pour des objets est restée forte, ce qui a maintenu les prix élevés. «Les écarts des revenus entre les métropoles et les villes périphériques se réduisent. Dans les agglomérations régionales, l’immobilier est particulièrement accessible.»

Les objets se sont vendus, l’inventaire global a baissé, et le taux estimé de nouvelles constructions devrait être résilient. En outre, les acheteurs immobiliers en Chine ne sont pas très endettés car les banques peuvent prêter seulement 7% de l’emprunt total. Quant aux acheteurs qui détiennent des appartements restés vides, Mansfield Mok relativise: «C’est comme détenir un lingot d’or: il aura toujours une valeur intrinsèque.» Bref, le krach immobilier anticipé depuis une dizaine d’années n’a pas eu lieu. Mais les mesures de réduction de la surchauffe affecteront fatalement la croissance, qui va décélérer ces prochains mois, estime l’analyste Alicia Garcia Herrero, dans un rapport de Natixis Asia Research. Enfin, la dette des ménages,
de 50% du PIB, reste à des niveaux contrôlables.

Autres mesures majeures à signaler: après la loi anticorruption, qui a eu un effet très important sur les achats de luxe des Chinois à l’étranger, les décisions visant à décourager les achats, en Europe et ailleurs, d’immobilier, de clubs de football et de vignobles et autres vont également stopper dans son élan la vague d’investissements de riches Chinois. «Ces acquisitions n’aidaient pas le PIB chinois» , souligne Mansfield Mok. Pas de doute, la politique de développement de l’Empire du Milieu repose bien sur un principe «China first», pour reprendre la formule du président américain Donald Trump «America first».

La périphérie se numérise

Car aujourd’hui, la Chine est le théâtre d’une transition historique d’une économie extrêmement axée sur les exportations vers une économie résolument axée sur la consommation domestique. Et le potentiel est énorme, en particulier dans le numérique. «Les villes moins développées sont en train de devenir le moteur de la consommation privée, explique Mansfield Mok. Leur ratio hypothèque/revenu est plus bas et leur pouvoir d’achat est plus élevé que dans les grandes villes. En outre, ces régions ont besoin d’internet et de services de livraison développés. Le décollage de la consommation sur internet permet de libérer leur potentiel de dépenses, auparavant inexploité car ces consommateurs étaient dans des zones peu desservies.»

Si l’on regarde la composition du PIB chinois, la transition a déjà eu lieu: le secteur tertiaire des services compte aujourd’hui davantage dans le PIB (56%) que le secteur secondaire de l’industrie (39%). La Chine, une économie de services, bientôt essentiellement digitaux? Clairement: le marché qui s’ouvre sera plus grand que celui des Etats-Unis en 2018 (voir graphique ci-dessus). Entre 2016 et 2021, le marché chinois de l’e-commerce aura doublé de taille, passant à un chiffre d’affaires de 840 milliards de dollars contre une évolution de 322 à 485 milliards pour les Etats-Unis.

Le gâteau mondial des utilisateurs actifs en ligne est de 2,7 milliards de personnes. Sur ce chiffre, la Chine capte un bon tiers (ou 765 millions d’utilisateurs), soit trois fois le nombre d’utilisateurs américains (260 millions). Mais surtout, c’est la réserve de feu des utilisateurs non encore connectés qui fera la différence. La Chine a 676 millions de consommateurs encore «offline», qui pourraient basculer en ligne ces prochaines années contre à peine 59 millions pour les Etats-Unis.

Ils vont nécessairement influencer les tendances mondiales de la consommation ainsi que les applications, services, comportements au niveau planétaire, au même titre que l’essor des acheteurs chinois de montres suisses avait eu, au plus fort de la tendance, une influence sur le design horloger. De suiveurs à innovateurs, les groupes chinois testeront sur le marché en ligne de leur pays les produits, puis les proposeront à d’autres marchés, notamment aux grandes économies émergentes comme l’Indonésie ou la Malaisie, où la classe moyenne tire la consommation. «Après avoir exporté de l’industrie, la Chine va exporter des services» , annonce Mansfield Mok.

La Chine semble donc bien engagée dans la voie du leadership en matière d’innovation, après que Tencent a copié Facebook, Alibaba Amazon, et Baidu Google. Innovation qui se fait aujourd’hui au sein de la Silicon Valley chinoise: à Shenzhen, Hongkong, Macao, et dans huit autres villes qui sont en plein développement.


Le marché chinois de l’e-commerce devrait doubler de taille de 2016 à 2021. (Crédits: Chen Yuyu/Imaginechina/AFP)


La Chine entre aussi en phase de monétisation de ses communautés, via des applications (jeux mobiles, etc.). Une opportunité car les e-sports deviendront une discipline médaillée lors des Jeux olympiques d’hiver à Pékin en 2022.


Edité le 04-01-2018 à 11:07:01 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10831 messages postés
   Posté le 28-05-2018 à 23:26:43   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Xi Jinping appelle à faire de la Chine un leader mondial des sciences et technologies


(Xinhua/Ju Peng)

BEIJING, 28 mai (Xinhua) -- Le président chinois, Xi Jinping, a appelé lundi à des efforts pour faire de la Chine un leader mondial dans le domaine des sciences et technologies.

Selon M. Xi, qui est également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et président de la Commission militaire centrale, alors que la Chine s'efforce de parvenir à la prospérité et un renouveau, elle doit consacrer une grande énergie à promouvoir les sciences et les technologies et oeuvrer afin d'être un centre mondial majeur des sciences et de l'innovation.

M. Xi s'est ainsi exprimé lors de l'ouverture de la 19e Réunion des membres de l'Académie des sciences de Chine et de la 14e Réunion des membres de l'Académie d'ingénierie de Chine.

Les circonstances, les missions et les défis sont pressants, a indiqué M. Xi. Il a appelé le personnel scientifique et technologique du pays à comprendre les tendances principales, à saisir les opportunités, à faire face directement aux problèmes et à répondre aux défis.

Selon M. Xi, le personnel doit viser les frontières des sciences et technologies, orienter le développement scientifique et technologique, assumer les lourdes responsabilités conférées par l'histoire et être à l'avant-garde de l'innovation dans la nouvelle ère.

Les membres du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC qui ont assisté à la conférence étaient le Premier ministre Li Keqiang, Wang Huning, membre du Secrétariat du Comité central du PCC, et le vice-Premier ministre Han Zheng.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10831 messages postés
   Posté le 29-06-2018 à 20:48:38   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le réacteur EPR de Taishan connecté au réseau, une première mondiale



AFP29/06/2018 à 16:04
http://www.boursorama.com/actualite-economique/actualites/le-reacteur-epr-de-taishan-connecte-au-reseau-une-premiere-mondiale-dd400a1e01986f92b89d6a6d4fad3fd8

Un réacteur nucléaire EPR a été raccordé avec succès au réseau électrique en Chine vendredi, permettant pour la première fois la mise en service commerciale de cette technologie française, ont annoncé le français EDF et le chinois CGN.
EDF est actionnaire à hauteur de 30% de la co-entreprise chargée de construire et d'exploiter le réacteur. Les groupes chinois CGN et Yuedian sont actionnaires respectivement à hauteur de 51% et de 19%.

Dans un communiqué conjoint avec CGN, EDF précise que "les essais sur l'alternateur et les tests de connexion au réseau ont été finalisés avec succès", après une série de tests entamée au début du mois dans la centrale nucléaire de Taishan, ville côtière du sud de la Chine.
La construction du réacteur avait commencé en 2009. Il s'agit du troisième réacteur EPR mis en chantier dans le monde.
La date de démarrage de ce réacteur avait été repoussée à plusieurs reprises, mais il est finalement le premier à être raccordé au réseau.

Des EPR sont également en construction en France, à Flamanville (Manche), en Finlande et au Royaume-Uni. Mais les chantiers ont connu d'importants problèmes, avec une accumulation de retards et de surcoûts.
Le tout premier chantier avait été lancé à Olkiluoto (Finlande) en 2005, pour le compte de l'électricien TVO, avec Areva et Siemens directement maîtres d'œuvre. Mais la mise en service est désormais prévue en mai 2019, avec dix ans de retard.
Le deuxième est celui de Flamanville, pour lequel EDF vient encore d'annoncer fin mai envisager "quelques mois" de retard supplémentaires. Mais le calendrier et la facture pourraient encore souffrir de défauts de soudures sur des tuyauteries, révélés en avril.

L'EPR a aussi été retenu pour un projet de deux réacteurs à Hinkley Point en Angleterre, avec la mise en service d'un premier exemplaire en 2025 au mieux. Mais, là encore, EDF craint des retards et des surcoûts.

La mise en service commerciale de Taishan apparaît comme une bonne nouvelle très attendue pour le fleuron tricolore, qu'EDF espère exporter auprès de nouveaux clients.
Le réacteur Taishan "apporte aux réacteurs de même technologie dans le monde une expérience précieuse en matière de gestion de projet et de maîtrise technologique", affirme le groupe.

L'Inde envisage notamment de construire six réacteurs de cette technologie et le groupe français espère aussi pouvoir vendre des EPR à l'Arabie Saoudite.
Conçu pour fonctionner pendant 60 ans, l'EPR se fonde sur la technologie des réacteurs à eau sous pression, la plus utilisée dans le monde.
Il offre une puissance très élevée (1.600 mégawatts) et bénéficie d'une multiplication des systèmes de sauvegarde censée le rendre plus sûr.
Le réacteur va désormais "entrer dans une période d'essais de montée en puissance progressive" affirme EDF, et le réacteur sera ensuite "testé en opération stable à pleine puissance".

A Taishan, un autre EPR doit également être mis en service courant 2019.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
pzorba75
Jeune Communiste
244 messages postés
   Posté le 30-06-2018 à 05:11:49   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Avec 30% du capital dans la coentreprise face aux 70% chinois, EDF va bientôt être un petit sous traitant, aux ordres des financiers et ingénieurs chinois. Ce qui va faire drôle pour les anciens élèves de l'Ecole Polytechnique habitués à diriger, militairement s'il le faut, et à se faire obéir pour défendre les intérêts des classes possédantes, "ceux d'en haut".

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10831 messages postés
   Posté le 30-06-2018 à 06:59:21   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

En particulier la présence officielle du PCC dans ce type de joint venture est systématiquement revendiquée et appliquée.
C'est une indication sur ce que devrait être l'indépendance nationale dans une économie socialiste, au moins pour ce qui concerne les grandes entreprises.
Des rapports égaux d'un pays à un autre impliquent la souveraineté et donc l'inégalité dans chacun d'entre eux.

Rapporté à la communauté européenne, cela signifie qu'une France socialiste continue et accroît ses échanges commerciaux dans ce cadre mais préserve sa souveraineté.
En particulier pour ce qui concerne sa monnaie.
D'autre part qu'elle respecte la souveraineté des états plus petits ce qui n'est pas le cas.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualité en Chine  la Chine va devancer l Occident technologiquementNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum