Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Chine : capitalisme ou socialisme ? 

 caractéristique essentielle : la direction du PCC

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15966 messages postés
   Posté le 26-07-2020 à 13:22:49   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La direction du Parti communiste chinois est la caractéristique la plus essentielle du socialisme aux caractéristiques chinoises


http://www.qstheory.cn/dukan/qs/2020-07/15/c_1126234524.htm

Source: "Seeking Truth" 2020/14 Auteur: Xi Jinping 2020-07-15 15:05:53
La direction du Parti communiste chinois est la caractéristique la plus essentielle du socialisme avec des caractéristiques chinoises (*)

Xi Jinping

Une

Le socialisme aux caractéristiques chinoises a de nombreuses caractéristiques et caractéristiques, mais la caractéristique la plus essentielle est de maintenir la direction du Parti communiste chinois. Renforcer la direction du parti sur le travail économique et améliorer globalement la direction du parti dans le travail économique est une condition inévitable pour adhérer au centralisme démocratique et un avantage de notre système politique. Le parti gère la situation d’ensemble et coordonne toutes les parties. Le travail économique est le travail central. Bien entendu, la direction du parti doit être pleinement reflétée dans le travail central. En saisissant les cornes du travail central, d’autres tâches peuvent être mieux exécutées.

(Discours à la Central Economic Work Conference du 10 décembre 2013)

deux

Le parti est le noyau de la direction de toutes nos entreprises. Les anciens disaient que «les six styles de contrat, les neuf États devraient être mis en œuvre ensemble». Dans la Chine contemporaine, cela est impossible sans la direction du parti. Le Comité central, le Bureau politique central et le Comité permanent du Bureau politique central sont au cœur de la direction et de la prise de décision du parti. Les décisions et les déploiements faits par le Comité central du Parti doivent être mis en œuvre par l’organisation du parti, la propagande, le front uni, les départements politiques et juridiques, les organisations du parti du congrès populaire, le gouvernement, la CCPPC, les tribunaux et les parquets doivent être mis en œuvre, et les organisations du parti telles que les institutions publiques et les organisations populaires doivent également les mettre en œuvre.
Pour la mise en œuvre, l'organisation du parti doit jouer un rôle. Tous les aspects des organisations du parti devraient rendre des comptes au comité du parti et faire rapport au comité du parti.
Certains camarades ont l'habitude de prendre en charge le travail comme leur propre domaine privé, ils sentent que, comme ils sont en charge, il n'y a pas besoin de rapporter, ils ne veulent pas que les autres interviennent, certains ne veulent même pas que le comité du parti intervienne. Cette idée est incorrecte. Le comité du parti joue le rôle du noyau de la direction, et toutes les parties doivent consciemment rapporter les tâches principales et les situations majeures au comité du parti, et faire de leur mieux pour s'acquitter de leurs responsabilités sous la direction unifiée du comité du parti. Il est bon de faire des rapports, de faire du brainstorming, de travailler en équipe et les choses peuvent être mieux faites. C'est également une règle pour les comités du parti (groupes du parti) de toutes les régions et départements de renforcer les rapports au Comité central du Parti.

(Discours à la troisième session plénière de la 18e Commission centrale d'inspection de la discipline du Parti communiste chinois le 14 janvier 2014)



Le 18 octobre 2017, Xi Jinping a présenté un rapport au 19e Congrès national du Parti communiste chinois. Ju Peng, journaliste de l'agence de presse Xinhua / photo

Trois

La direction du Parti communiste chinois est la caractéristique la plus essentielle du socialisme aux caractéristiques chinoises. Lorsque nous parlons de gouverner le pays conformément à la loi, le 15e Congrès national du Parti communiste chinois a clairement indiqué que les larges masses de personnes, sous la direction du Parti, conformément à la Constitution et aux lois, gèrent les affaires d'État, les entreprises économiques et culturelles et les affaires sociales par divers canaux et formes.

Veiller à ce que toutes les tâches du pays soient exécutées conformément à la loi et réaliser progressivement l’institutionnalisation et la légalisation de la démocratie socialiste, afin que ce système et ces lois ne soient pas modifiés en raison des changements dans les dirigeants, et ne le soient pas en raison des changements dans les points de vue et l’attention des dirigeants.

Lorsque nous parlons de gouverner le pays et de gouverner conformément à la constitution, nous ne voulons pas nier et abandonner la direction du parti. Au lieu de cela, nous insistons sur le fait que le parti conduit le peuple à formuler la constitution et les lois.
Le parti lui-même doit agir dans le cadre de la constitution et des lois. La Constitution de notre pays reflète les réalisations du parti dans la direction du peuple dans la révolution, la construction et la réforme sous la forme d'une loi fondamentale, et reflète la position de leadership du parti formée dans l'histoire et le choix du peuple.

(Discours au séminaire sur l'approfondissement global de la réforme le 17 février 2014 aux cadres dirigeants provinciaux et ministériels pour étudier et mettre en œuvre l'esprit de la troisième session plénière du dix-huitième Comité central du Parti)

quatre

Nous devons reconnaître que la plus grande condition nationale de la Chine est la direction du Parti communiste chinois. Quelles sont les caractéristiques chinoises? C'est la caractéristique chinoise. Le système sous la direction du Parti communiste chinois est le nôtre, nous ne l'avons pas cloné de quelque part, ni suivi l'exemple des autres. Peu importe les choses bénéfiques que nous absorbons, nous devons être localisés à la fin. Le vent de la Révolution d'octobre est entré, mais notre parti n'est finalement pas devenu un parti de style soviétique. Après la fin de la guerre froide, l'Union soviétique s'est désintégrée et l'Europe de l'Est a radicalement changé. Nous suivons toujours notre propre chemin. C'est pourquoi nous l'avons fait aujourd'hui. La pratique est le seul critère pour tester la vérité. La Chine a emprunté cette voie. Le parti a été fondé pendant plus de 90 ans, la Nouvelle Chine a été fondée pendant plus de 60 ans, la réforme et l'ouverture depuis plus de 30 ans. D'une victoire à l'autre, d'un succès à un autre, qu'est-ce qui peut ébranler notre conviction ?

(Discours lors de la participation à la réunion spéciale sur la vie démocratique du Comité permanent du Comité du comté de Lankao de la province du Henan le 9 mai 2014)

Cinq

La caractéristique la plus essentielle du socialisme aux caractéristiques chinoises est de maintenir la direction du Parti communiste chinois.Les affaires chinoises doivent être bien gérées avant tout. Pour atteindre les objectifs des «deux centenaires», nous ne savons pas combien de pentes nous devons gravir, combien d'obstacles, combien de hauts et de bas nous connaîtrons, et combien de difficultés et d'obstacles nous allons surmonter. Une fois, j'ai cité un poème de Yang Wanli: "Mo Yan est facile à descendre, ce qui apporte de mauvais plis aux piétons. En entrant dans le cercle de Wanshan, une montagne libère une barrière de montagne."
Réagir et surmonter divers risques et obstacles en cours de route La clé du défi réside dans le parti. Nous devons concentrer notre attention sur la construction du parti afin que notre parti devienne plus mature, plus fort et plus efficace. C'est la responsabilité politique de tout le parti, tout d'abord la responsabilité politique du Bureau politique du Comité central.

(Discours à la 16e session d'étude collective du Bureau politique du 18e Comité central le 30 juin 2014)



Du 16 au 18 janvier 2019, le secrétaire général du Comité central du PCC, le président de l'État et le président de la Commission militaire centrale Xi Jinping ont inspecté Beijing-Tianjin-Hebei, présidé le Symposium sur le développement coordonné Beijing-Tianjin-Hebei et prononcé un discours important. C'est le matin du 16 janvier, Xi Jinping a écouté attentivement la présentation du plan d'ensemble, du système politique et de la construction du nouveau quartier au centre d'exposition de planification du nouveau district de Xiong'an, Hebei. Ju Peng, journaliste de l'agence de presse Xinhua / photo

six

La direction du Parti communiste chinois est le choix commun de tout le peuple chinois, y compris tous les partis démocratiques, organisations, nationalités, classes et personnes de tous horizons. C'est la caractéristique la plus essentielle du socialisme aux caractéristiques chinoises et la garantie fondamentale du développement et du progrès de la CCPPC. . Pour développer la cause de la CCPPC dans la bonne direction, elle doit adhérer sans relâche à la direction du Parti communiste chinois.

(Discours à l'occasion de la célébration du 65e anniversaire de la fondation de la Conférence consultative politique du peuple chinois le 21 septembre 2014)



Le 21 janvier 2019, les cadres dirigeants provinciaux et ministériels ont adhéré à la réflexion sur les résultats et se sont concentrés sur la prévention et la résolution des risques majeurs. Le séminaire a été ouvert à l'École centrale du Parti. Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du PCC, président de l'État et président de la Commission militaire centrale, a prononcé un discours important lors de la cérémonie d'ouverture. Li Xueren, journaliste de l'agence de presse Xinhua / photo

Sept

Le Parti communiste chinois est au cœur de la direction de la cause du socialisme aux caractéristiques chinoises, et il est en mesure de superviser la situation globale et de coordonner toutes les parties. Dans la Chine d'aujourd'hui, il n'y a pas de pouvoir politique ni aucun autre pouvoir supérieur au Parti communiste chinois. Parti, gouvernement, études militaires et civiques, à l'est, à l'ouest, au sud, au nord, le parti dirige tout et est la plus haute force de direction politique. Le Parti communiste chinois est le parti au pouvoir, et la direction du parti est la garantie fondamentale du parti et du travail du pays. C'est le point fondamental de la stabilité politique, du développement économique, de l'unité nationale et de la stabilité sociale de la Chine. Elle ne doit pas être ébranlée le moins du monde.

Une caractéristique remarquable de la supériorité du système politique socialiste chinois est que le parti prend en charge la situation globale et coordonne le rôle central de direction de tous les partis. Pour le dire clairement, ce sont "les étoiles qui tiennent la lune". Ce "mois" est le Parti communiste chinois. Dans le grand jeu d'échecs du système de gouvernance nationale, le Comité central du Parti est le «braqueur» assis au milieu du compte militaire. Chacun de ses charrettes, chevaux et fusils montre ses forces, et le jeu d'échecs dans son ensemble est clair. S'il y a une situation où la Chine est dans un état de gouvernance séparée et de désintégration, non seulement les objectifs que nous nous sommes fixés ne pourront pas être atteints, mais cela aura également des conséquences catastrophiques. L'histoire de plus de 100 ans de la Chine moderne à la fondation de la nouvelle Chine a pleinement prouvé ce point.

(Le 2 février 2015, les principaux dirigeants aux niveaux provincial et ministériel ont étudié et mis en œuvre l'esprit de la quatrième session plénière du dix-huitième comité central du Parti communiste chinois pour promouvoir de manière globale l'état de droit lors du séminaire)

Huit

C'est une grande bénédiction pour la Chine, le peuple chinois et la nation chinoise que la Chine ait le Parti communiste chinois au pouvoir. Tant que nous avons une compréhension approfondie de l'histoire chinoise moderne, de l'histoire chinoise moderne et de l'histoire de la révolution chinoise, il n'est pas difficile de constater que sans la direction du Parti communiste chinois, notre pays et notre nation ne peuvent pas réaliser les réalisations qu'ils sont aujourd'hui, ni statut. Sur le principe important du maintien de la direction du parti, nous devons être particulièrement lucides, particulièrement lucides et particulièrement fermes, et il ne doit y avoir ni ambiguïté ni hésitation.

(Discours à la Conférence nationale de travail de l'école du Parti le 11 décembre 2015)

neuf

C'est au parti communiste de bien faire les choses en Chine. La caractéristique la plus essentielle du socialisme aux caractéristiques chinoises est la direction du Parti communiste chinois, et le plus grand avantage du système socialiste aux caractéristiques chinoises est la direction du Parti communiste chinois. Soutenir et perfectionner la direction du parti est le fondement et la pierre angulaire du parti et du pays, ainsi que les intérêts et le bonheur des gens de tous les groupes ethniques à travers le pays.

(Discours à l'occasion du 95e anniversaire de la fondation du Parti communiste chinois le 1er juillet 2016)

Dix

L'idée du socialisme aux caractéristiques chinoises dans la nouvelle ère adhère clairement au socialisme aux caractéristiques chinoises et le développe. La tâche générale est de réaliser la modernisation socialiste et le grand rajeunissement de la nation chinoise. Sur la base de l'édification globale d'une société aisée, bâtir une démocratie prospère et forte en deux étapes au milieu de ce siècle. Un pays socialiste moderne civilisé, harmonieux et beau; il est clair que la principale contradiction de notre société dans la nouvelle ère est la contradiction entre les besoins croissants de la population pour une vie meilleure et le développement déséquilibré et inadéquat.

Nous devons adhérer au concept de développement centré sur les personnes et promouvoir en permanence l’humanité. Développement global et prospérité commune pour tous; clarifier que la disposition générale de la cause du socialisme avec les caractéristiques chinoises est le "cinq en un" et la disposition stratégique est les "quatre globales", mettant l'accent sur la confiance ferme sur la route, la confiance théorique, la confiance dans le système et la confiance culturelle; approfondir clairement et globalement les réformes L’objectif global est d’améliorer et de développer le système socialiste aux caractéristiques chinoises, de promouvoir la modernisation du système national de gouvernance et des capacités de gouvernance; de ​​préciser que l’objectif global de faire progresser globalement l’état de droit est de construire un système juridique socialiste aux caractéristiques chinoises et un pays socialiste régi par l’état de droit; de clarifier la force du parti dans la nouvelle ère Le but de l'armée est de construire une armée populaire qui écoute le commandement du parti, peut gagner des batailles et a un bon style de travail, et faire de l'armée populaire une armée de classe mondiale; il est clair que la diplomatie des grands pays avec des caractéristiques chinoises doit promouvoir la construction d'un nouveau type de relations internationales et promouvoir la construction d'une communauté avec un avenir partagé pour l'humanité; clarifier les caractéristiques chinoises La caractéristique la plus essentielle du socialisme est la direction du Parti communiste chinois. Le plus grand avantage du système socialiste aux caractéristiques chinoises est la direction du Parti communiste chinois. Le parti est la plus haute force politique dirigeante. Il présente les exigences générales pour la construction d'un parti dans la nouvelle ère et souligne l'importance de la construction politique dans la construction du parti. statut.

La pensée du socialisme aux caractéristiques chinoises dans la nouvelle ère est l'héritage et le développement du marxisme-léninisme, de la pensée de Mao Zedong, de la théorie de Deng Xiaoping, de la réflexion importante sur les "Trois Représentations" et de la vision scientifique du développement. C'est la dernière réalisation de la sinisation du marxisme et l'expérience pratique du parti et du peuple. La cristallisation de la sagesse collective et du socialisme est un élément important du système théorique du socialisme aux caractéristiques chinoises. C'est un guide d'action pour l'ensemble du parti et le peuple dans la lutte pour parvenir au grand rajeunissement de la nation chinoise. Il doit être persistant et continuellement développé pendant longtemps.

Le parti tout entier doit comprendre profondément l'essence spirituelle et la riche connotation de l'idéologie socialiste aux caractéristiques chinoises dans la nouvelle ère, et la mettre pleinement et précisément en œuvre dans tous les travaux.

(1) Soutenir la direction du parti sur tout le travail. Parti, gouvernement, études militaires et civiles, est, ouest, sud, nord, milieu, le parti dirige tout. Il est nécessaire de renforcer la conscience politique, la conscience de la situation générale, la conscience de base et la conscience de l'alignement, de maintenir consciemment l'autorité du Comité central du Parti et de la direction centralisée et unifiée, de maintenir consciemment un degré élevé de cohérence avec le Comité central du Parti dans les actions idéologiques et politiques, d'améliorer le système et les mécanismes de maintien de la direction du parti et de maintenir la stabilité. Le discours général sur le travail de recherche de progrès dans le processus, de coordonner la promotion de la disposition générale «cinq en un», de coordonner la promotion de la disposition stratégique «quatre complète», d'améliorer la capacité et la détermination du parti de contrôler la direction, de rechercher la situation générale, de déterminer les politiques et de promouvoir les réformes, et de veiller à ce que le parti prenne toujours la tête Dans l'ensemble, coordonnez toutes les parties.

(2) Adhérez au peuple en tant que centre. Le peuple est le créateur de l'histoire et la force fondamentale qui détermine l'avenir et le destin du parti et du pays. Nous devons adhérer à la position dominante du peuple, persister à établir le parti pour le public et gouverner pour le peuple, remplir l’objectif fondamental de servir le peuple sans réserve, mettre en œuvre la ligne de masse du parti dans toutes les activités de gouvernance et prendre le désir du peuple pour une vie meilleure comme une lutte. Le but est de compter sur les gens pour créer une cause historique.

(3) Persister dans l'approfondissement global des réformes. Seul le socialisme peut sauver la Chine, et seules la réforme et l'ouverture peuvent développer la Chine, développer le socialisme et développer le marxisme. Nous devons maintenir et améliorer le système socialiste aux caractéristiques chinoises, continuer à promouvoir la modernisation du système national de gouvernance et des capacités de gouvernance, nous débarrasser résolument de toutes les idées dépassées et des défauts institutionnels, briser les barrières d'intérêts solidifiés, absorber les réalisations bénéfiques de la civilisation humaine et construire un système complet et des normes scientifiques , Faire fonctionner un système efficace et faire jouer pleinement la supériorité du système socialiste chinois.

(4) Adhérez au nouveau concept de développement. Le développement est le fondement et la clé de la résolution de tous les problèmes de notre pays. Le développement doit être un développement scientifique et doit mettre en œuvre sans relâche le concept de développement innovant, coordonné, vert, ouvert et partagé. Nous devons maintenir et améliorer le système économique de base socialiste chinois et le système de distribution, consolider et développer sans relâche l’économie publique, encourager, soutenir et guider sans relâche le développement de l’économie non publique, afin que le marché puisse jouer un rôle décisif dans l’allocation des ressources et donner un meilleur jeu au gouvernement. Promouvoir le développement simultané de la nouvelle industrialisation, de l’informatisation, de l’urbanisation et de la modernisation de l’agriculture, participer activement et promouvoir le processus de mondialisation économique, développer une économie ouverte de plus haut niveau et renforcer continuellement la force économique de la Chine et la force nationale globale.



Du 15 au 16 juillet 2019, Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois, président de l'État et président de la Commission militaire centrale s'est rendu en Mongolie intérieure et a dirigé l'éducation sur le thème «N'oubliez pas votre cœur d'origine et souvenez-vous de votre mission». C'était l'après-midi du 15. Xi Jinping se trouvait au domicile de Zhang Guoli, un villageois du village de Ma'anshan, rue Henan, Harqin Banner, ville de Chifeng, et a eu une discussion et un échange avec des représentants des cadres de la base et des masses. Xie Huanchi, journaliste de l'agence de presse Xinhua / photo

(5) Persister dans le fait que le peuple est le maître du pays. Adhérer à la direction du parti, le peuple étant le maître du pays, et l'unité organique de gouverner le pays conformément à la loi sont des conditions inévitables pour le développement de la politique socialiste. Nous devons suivre la voie du développement politique du socialisme aux caractéristiques chinoises, maintenir et améliorer le système de congrès populaire, le système de coopération multipartite et de consultation politique sous la direction du Parti communiste chinois, le système d’autonomie ethnique régionale et le système d’autonomie de masse à la base pour consolider et développer le front uni patriotique le plus large. Développer la démocratie consultative socialiste, améliorer le système démocratique, enrichir les formes démocratiques, élargir les canaux démocratiques et faire en sorte que le peuple soit maître du pays dans la vie politique et sociale du pays.

(6) Adhérer à la règle générale de droit. L'état de droit global est la condition essentielle et la garantie importante du socialisme aux caractéristiques chinoises. La direction du parti doit être mise en œuvre dans tout le processus et dans tous les aspects de la gouvernance du pays conformément à la loi, suivre sans relâche la voie de l’état de droit socialiste aux caractéristiques chinoises, améliorer le système juridique socialiste avec des caractéristiques chinoises centrées sur la Constitution, construire un système juridique socialiste aux caractéristiques chinoises et construire la société Un pays régi par l'état de droit, développe la théorie de l'état de droit socialiste aux caractéristiques chinoises, adhère à l'avancement conjoint de l'état de droit, de l'état de droit et de l'administration du droit, adhère à la construction d'un pays gouverné par la loi, d'un gouvernement gouverné par la loi et d'une société gouvernée par la loi, adhère à la combinaison de l'état de droit et de l'état de vertu, et de l'état de droit et du respect La réglementation du parti est organiquement unifiée, la réforme du système judiciaire est approfondie et l'état de droit et la qualité morale de la nation tout entière sont améliorés.



La quatrième session plénière du 19e Comité central du Parti communiste chinois s'est tenue à Pékin du 28 au 31 octobre 2019. Il s'agit de Xi Jinping, Li Keqiang, Li Zhanshu, Wang Yang, Wang Huning, Zhao Leji, Han Zheng et d'autres sur le podium. Zhang Ling, journaliste de l'agence de presse Xinhua / photo

(7) Adhérer au système de valeurs fondamentales socialiste. La confiance en soi culturelle est une force plus fondamentale, plus profonde et plus durable dans le développement d'un pays et d'une nation. Nous devons adhérer au marxisme, établir fermement les nobles idéaux du communisme et les idéaux communs du socialisme aux caractéristiques chinoises, cultiver et pratiquer les valeurs fondamentales du socialisme, renforcer continuellement le pouvoir dominant et du discours dans le domaine idéologique, et promouvoir la transformation créative et le développement innovant de l'excellente culture traditionnelle chinoise Hériter de la culture révolutionnaire, développer la culture socialiste avancée, ne pas oublier l'original, absorber l'étranger, affronter l'avenir, mieux construire l'esprit chinois, les valeurs chinoises et le pouvoir chinois, et fournir des conseils spirituels au peuple.

(8) Persister dans la sauvegarde et l'amélioration des moyens de subsistance des populations dans le cadre du développement. L'amélioration des moyens d'existence et du bien-être des populations est l'objectif fondamental du développement. Nous devons rechercher davantage d’avantages pour les moyens de subsistance des gens, résoudre les problèmes de subsistance des gens, combler les lacunes des moyens de subsistance des gens, promouvoir l’équité sociale et la justice dans le développement, et avoir l’éducation, l’apprentissage, l’éducation, le travail, les soins médicaux et les personnes âgées. De nouveaux progrès ont été accomplis dans la fourniture, le logement et le soutien des efforts faibles et approfondis pour lutter contre la pauvreté, pour faire en sorte que tous les peuples aient plus le sentiment de gagner dans la construction et le développement conjoints, et pour promouvoir en permanence le développement global des personnes et la prospérité commune de tous. Construire une Chine sûre, renforcer et innover la gouvernance sociale, maintenir l'harmonie et la stabilité sociales, et assurer la stabilité à long terme du pays et de la vie et du travail du peuple.

(9) Persister dans une coexistence harmonieuse entre l'homme et la nature. Construire une civilisation écologique est un plan millénaire pour le développement durable de la nation chinoise. Nous devons établir et mettre en pratique le concept selon lequel l'eau verte et les montagnes vertes sont des montagnes dorées et des montagnes argentées, adhérer à la politique nationale de base d'économie des ressources et de protection de l'environnement, traiter l'environnement écologique comme la vie, coordonner la gestion des paysages, des forêts, des champs, des lacs et des herbes, et mettre en œuvre le système de protection écologique écologique le plus strict. Formez une méthode de développement et un style de vie verts, suivez fermement la voie du développement civilisé du développement de la production, d'une vie aisée et d'une bonne écologie, construisez une belle Chine, créez un bon environnement de production et de vie pour les gens et contribuez à la sécurité écologique mondiale.

(10) Adhérer au concept global de sécurité nationale. Coordonner le développement et la sécurité, accroître la conscience du danger et se préparer au danger en temps de paix est un principe majeur de la gouvernance du pays par notre parti. Nous devons adhérer à la suprématie des intérêts nationaux, prendre la sécurité des peuples comme objectif, prendre la sécurité politique comme fondement, coordonner la sécurité extérieure et intérieure, la sécurité intérieure et la sécurité nationale, la sécurité traditionnelle et non traditionnelle, l’autosécurité et la sécurité commune, et améliorer le système de sécurité nationale. Renforcer le renforcement des capacités de sécurité nationale et sauvegarder résolument la souveraineté nationale, la sécurité et les intérêts de développement.

(11) Soutenir le leadership absolu du parti sur l'armée populaire. Construire une armée populaire qui obéit au commandement du parti, peut gagner des batailles et possède un excellent style de travail est un soutien stratégique pour réaliser les objectifs des «deux centenaires» et réaliser le grand rajeunissement de la nation chinoise. Il est nécessaire de mettre pleinement en œuvre une série de principes et de systèmes fondamentaux pour la direction du parti de l'armée populaire, d'établir le rôle directeur de la réflexion du parti sur le renforcement de l'armée dans la construction de la défense nationale et de l'armée dans la nouvelle ère, et d'insister sur la construction de l'armée par la politique, la réforme et le renforcement de l'armée, le rajeunissement de l'armée par la science et la technologie, et la gouvernance de l'armée conformément à la loi. Accordez plus d'attention au combat réel, accordez plus d'attention à l'innovation, accordez plus d'attention à la construction du système, accordez plus d'attention à l'intensif et à l'efficacité, accordez plus d'attention à l'intégration militaro-civile et atteignez l'objectif du parti de renforcer l'armée dans la nouvelle ère.

(12) Adhérer à "Un pays, deux systèmes" et promouvoir la réunification de la patrie. Le maintien de la prospérité et de la stabilité à long terme de Hong Kong et de Macao et la réalisation de la réunification complète de la patrie sont des conditions inévitables pour le grand rajeunissement de la nation chinoise. Il est nécessaire d'intégrer de manière organique le maintien de la gouvernance globale du gouvernement central sur les régions administratives spéciales de Hong Kong et de Macao et la protection d'un degré élevé d'autonomie dans les régions administratives spéciales afin de garantir que la politique << Un pays, deux systèmes >> ne changera pas ou ne faiblira pas, et que la pratique << Un pays, deux systèmes >> ne sera pas déformée ou déformée. Nous devons adhérer au principe d'une seule Chine et au << consensus 92 >>, promouvoir le développement pacifique des relations entre les détroits, approfondir la coopération économique et les échanges culturels entre les deux rives et encourager les compatriotes des deux côtés du détroit à s'opposer conjointement à toutes les activités sécessionnistes et à travailler ensemble pour parvenir au grand rajeunissement de la nation chinoise.

(13) Persister dans la construction d'une communauté avec un avenir partagé pour l'humanité. Les rêves du peuple chinois sont étroitement liés aux rêves des habitants d'autres pays. La réalisation du rêve chinois ne peut être réalisée sans un environnement international pacifique et un ordre international stable. Nous devons coordonner les situations nationales et internationales, suivre sans relâche la voie du développement pacifique, poursuivre une stratégie d'ouverture mutuellement avantageuse et gagnant-gagnant, adhérer au concept correct de justice et d'avantages, établir un nouveau concept de sécurité commun, global, coopératif et durable, et rechercher l'ouverture, l'innovation, la tolérance et les avantages mutuels Les perspectives de développement du pays favorisent des échanges de civilisations harmonieux mais différents et éclectiques, construisent un écosystème qui respecte la nature et le développement vert, et toujours être un bâtisseur de la paix mondiale, un contributeur au développement mondial et un défenseur de l'ordre international.

(14) Persister à administrer le parti strictement de manière globale. Le courage de l'auto-révolution et la gestion stricte du parti sont le caractère le plus distinctif de notre parti. Nous devons suivre la constitution du parti en tant que base, mettre la construction politique du parti en premier lieu, construire idéologiquement le parti et gouverner systématiquement le parti dans la même direction, coordonner la promotion de la construction de divers partis, saisir la "minorité clé" et adhérer aux "trois stricts et trois réels". Insister sur le centralisme démocratique, une vie politique sérieuse au sein du parti, une discipline de parti stricte, renforcer la supervision interne du parti, développer une culture politique interne positive et saine, purifier complètement l'écologie politique interne du parti, corriger résolument diverses pratiques malsaines et punir avec tolérance zéro La corruption, et améliore constamment la capacité du parti à se purifier, à s’améliorer, à se rénover et à s’améliorer, et à toujours maintenir une relation de chair et de sang entre le parti et le peuple.

Les quatorze articles ci-dessus constituent la stratégie de base pour soutenir et développer le socialisme aux caractéristiques chinoises dans la nouvelle ère. Tous les camarades du parti doivent mettre pleinement en œuvre la théorie de base, la ligne de base et la stratégie de base du parti et mieux diriger le développement du parti et la cause du peuple.

(18 octobre 2017 "Gagnez de manière décisive la construction d'une société modérément prospère de manière globale et remportez la grande victoire du socialisme aux caractéristiques chinoises dans la nouvelle ère - un rapport au 19e Congrès national du Parti communiste chinois"

Onze

La Constitution est la base juridique fondamentale de la gouvernance à long terme de notre parti. La Constitution de notre pays confirme la position dominante du Parti communiste chinois et confirme la position centrale du parti dans la structure du pouvoir d’État pour contrôler la situation globale et coordonner tous les partis. C’est la caractéristique la plus essentielle du socialisme aux caractéristiques chinoises et le plus grand avantage du système socialiste aux caractéristiques chinoises. La garantie la plus fondamentale de l'Etat de droit socialiste. La pratique a montré que la direction du parti, le peuple étant les maîtres du pays, et l'état de droit peuvent être organiquement unifiés. Nous avons toujours souligné que le parti conduit le peuple à formuler la constitution et les lois et conduit le peuple à appliquer la constitution et les lois. Le parti lui-même doit agir dans le cadre de la constitution et des lois. C'est une conclusion importante tirée par notre parti après avoir résumé en profondeur l'expérience historique positive et négative depuis la fondation de la nouvelle Chine, en particulier les douloureuses leçons de la "Révolution culturelle". C'est un principe important que notre parti doit suivre pour gouverner le pays.

(Discours à la deuxième session plénière de la deuxième session plénière du 19e Comité central du Parti communiste chinois le 19 janvier 2018)

Douze

La direction du Parti communiste chinois est la caractéristique la plus essentielle du socialisme avec des caractéristiques chinoises Cette proposition d'amendement constitutionnel inclut clairement ce contenu dans l'esquisse constitutionnelle. Le maintien de la direction du parti est l'exigence fondamentale de l'état de droit socialiste et fait partie intégrante de l'état de droit global. Nous sommes le Parti communiste chinois au pouvoir et sommes au pouvoir depuis longtemps. Adhérer à la règle constitutionnelle du pays et gouverner le pays conformément à la Constitution comprend d'abord la direction inébranlable du Parti communiste chinois tel que déterminé par la Constitution. Quiconque refuse la direction du Parti communiste chinois et du système socialiste chinois sous quelque prétexte que ce soit est une erreur. Les nuisibles et nuisibles sont absolument inacceptables et violent fondamentalement la Constitution.

(Discours à la deuxième session plénière de la deuxième session plénière du 19e Comité central du Parti communiste chinois le 19 janvier 2018)

treize

Parti, gouvernement, études militaires et civiles, est, ouest, sud, nord, milieu, le parti dirige tout. Le parti est la force de direction politique la plus élevée et la direction du parti est notre plus grand avantage pour le système. Pour renforcer le leadership du parti sur tout le travail, cette exigence n'est ni vide ni abstraite, et doit être mise en œuvre et reflétée dans tous les aspects et liens. Il est nécessaire d’approfondir la réforme du parti et des institutions étatiques, de travailler dur pour résoudre les problèmes institutionnels et de mécanisme de la direction du parti sur tout le travail en termes de fonctions institutionnelles, et de résoudre le problème de la relation fonctionnelle institutionnelle entre le parti, le gouvernement et l’armée dans le système de gouvernance nationale de la Chine sous la condition de la gouvernance à long terme du parti, afin de jouer efficacement la Chine. Le plus grand avantage institutionnel de la direction du Parti communiste fournit un système et un mécanisme de garantie complets et puissants, une base organisationnelle solide et un système de travail efficace pour garantir que le système de direction du parti sur le pays et la société est renforcé et amélioré, et il peut mieux prendre en charge la grande lutte et la construction. La responsabilité majeure de l'ingénierie, de l'avancement de grandes entreprises et de la réalisation de grands rêves.

(Discours à la deuxième session plénière de la troisième session plénière du 19e Comité central du Parti communiste chinois le 28 février 2018)

Quatorze

La direction du Parti communiste chinois est la caractéristique la plus essentielle du socialisme aux caractéristiques chinoises Le Parti communiste chinois est la direction politique suprême du pays et la garantie fondamentale du grand rajeunissement de la nation chinoise. A l'est, à l'ouest, au sud, au nord, le parti, le gouvernement, les militaires et le peuple, le parti dirige tout. Tous les partis, organisations, nationalités, classes et personnes de tous horizons à travers le pays doivent s'unir étroitement autour du Comité central du Parti, renforcer les «quatre consciences», renforcer les «quatre confidences» et avancer d'un seul cœur.

(Discours à la première session de la 13e Assemblée populaire nationale le 20 mars 2018)

quinze

La caractéristique la plus essentielle du socialisme aux caractéristiques chinoises est la direction du Parti communiste chinois. Le plus grand avantage du système socialiste aux caractéristiques chinoises est la direction du Parti communiste chinois. Le parti est la plus haute force politique dirigeante. Sans la direction du parti, le rajeunissement national est forcément utopique. L'histoire et le peuple ont poussé notre parti à cette position et nous devons assumer nos responsabilités politiques avec un leadership politique fort.

(Discours à la sixième étude collective du 19e Bureau politique du Comité central le 29 juin 2018)



Du 20 au 23 avril 2020, Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du PCC, président de l'État et président de la Commission militaire centrale, s'est rendu dans le Shaanxi. Nous sommes le 22 avril. Xi Jinping a inspecté la chaîne de production dans l'atelier d'assemblage de Shaanxi Automobile Holding Group Co., Ltd. pour comprendre la situation du développement de produits, de la production, des ventes et de la reprise de la production. Xie Huanchi, journaliste de l'agence de presse Xinhua / photo

seize

Parti, gouvernement, études militaires et civiles, est, ouest, sud, nord, milieu, le parti dirige tout. Maintenir la direction du parti, c'est avant tout faire respecter l'autorité du comité central du parti et de la direction centralisée et unifiée. C'est le principe suprême de la direction du parti. Il ne doit en aucun cas être vague ou ébranlé. Nous demandons à tout le parti de respecter la constitution du parti, de renforcer la conscience politique, la conscience de la situation générale, la conscience de base et la conscience de l'alignement, d'améliorer le système et le mécanisme d'adhésion à la direction du parti, et d'améliorer la capacité et la détermination du parti à contrôler la direction, rechercher la situation générale, définir des politiques et promouvoir des réformes, et inverser résolument. L'affaiblissement de la direction du parti et le manque de formation du parti dans certaines localités et départements garantissent que l'ensemble du parti maintient un haut degré d'action idéologique et politique avec le Comité central du parti.

(Discours à la Conférence de travail des organisations nationales le 3 juillet 2018)

Dix-sept

La pratique de 40 ans de réforme et d'ouverture nous a inspirés: la direction du Parti communiste chinois est la caractéristique la plus essentielle du socialisme aux caractéristiques chinoises et le plus grand avantage du système socialiste aux caractéristiques chinoises. Parti, gouvernement, études militaires et civiles, est, ouest, sud, nord, milieu, le parti dirige tout. C'est précisément parce que nous adhérons toujours à la direction centralisée et unifiée du parti que nous pouvons réaliser un grand tournant historique, ouvrir une nouvelle ère de réforme et d'ouverture, et un nouveau voyage de grand rajeunissement de la nation chinoise, faire face avec succès à une série de risques et défis majeurs, surmonter d'innombrables difficultés et obstacles et être en mesure de répondre efficacement à la situation. Ce n'est qu'en apaisant les tempêtes, les guerres et les inondations, en prévenant le SRAS, en combattant les tremblements de terre et en résolvant les crises, que nous ne pourrons ni suivre l'ancienne route de l'isolement et de la rigidité ni la mauvaise route du changement de drapeau, mais suivre sans relâche la voie du socialisme aux caractéristiques chinoises. Pour maintenir la direction du parti, il est nécessaire d'améliorer continuellement la direction du parti et de la rendre plus adaptée à la pratique, à l'époque et aux exigences du peuple. En ce qui concerne le maintien de la direction du parti, une question de principe majeure qui détermine l’avenir et le destin du parti et du pays, le parti tout entier et le pays doivent maintenir un degré élevé de conscience idéologique, politique et d’action et ne peuvent pas vaciller.

(Discours lors de la réunion célébrant le 40e anniversaire de la réforme et d'ouverture le 18 décembre 2018)

Dix-huit

Le système socialiste aux caractéristiques chinoises est un système scientifique rigoureux et complet. Le système fondamental, le système de base et le système important jouent le rôle de quatre piliers et de huit piliers. Parmi eux, le système dirigeant est le système de direction du parti. Le système de leadership du parti est le système de leadership fondamental de notre pays. Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, nous avons clairement déclaré que "la caractéristique la plus essentielle du socialisme aux caractéristiques chinoises est la direction du Parti communiste chinois, le plus grand avantage du système socialiste aux caractéristiques chinoises est la direction du Parti communiste chinois, et le parti est la plus haute force politique dirigeante." La séance plénière a souligné: «Nous devons adhérer aux études du parti, du gouvernement, des militaires et des civils, à l’est, à l’ouest, au nord, au sud et au nord. Le parti dirige tout, maintient résolument l’autorité du Comité central du parti, améliore le système de direction du parti qui prend en charge la situation générale et coordonne toutes les parties, et met en œuvre la direction du parti dans le pays. Régir tous les aspects et liens dans tous les domaines ". C'est l'expérience la plus précieuse du parti dirigeant le peuple dans la révolution, la construction et la réforme. Nous devons soutenir la direction du parti pour faire progresser la construction du système dans tous les aspects, promouvoir le développement de diverses entreprises et renforcer et améliorer tous les aspects du travail. Nous devons adhérer à la direction du parti et appliquer consciemment les exigences fondamentales du parti pour la situation globale et la coordination de toutes les parties.

(Discours à la deuxième session plénière de la quatrième session plénière du 19e Comité central du Parti communiste chinois le 31 octobre 2019)

(*) Il s'agit d'un extrait du discours du secrétaire général Xi Jinping de décembre 2013 à octobre 2019 selon lequel la direction du Parti communiste chinois est la caractéristique la plus essentielle du socialisme aux caractéristiques chinoises.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15966 messages postés
   Posté le 02-08-2020 à 23:44:23   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La garantie du socialisme c'est le PCC. Sans parti révolutionnaire il est impossible de réaliser la révolution.
Simultanément au 96e anniversaire de la fondation de l'APL, Armée de Libération du Peuple chinois, samedi 1er août, le PCC et son dirigeant insistent sur le renforcement du parti.
Comme très souvent les textes du PCC sont destinés avant tout au peuple chinois.
La célébration de l'anniversaire de l'APL, assortie de vidéos d'actualité ou sur la guerre de Corée, a pour but d'unir le peuple contre l'agression US.
Le renforcement du PCC vise le même objectif.
Ici l'accent est mis sur l'organisation du PCC et d'une certaine façon ce sujet nous concerne.

Des décennies durant les communistes ont exprimé des opinions justes sur la dérive révisionniste et les tentatives de créer un nouveau parti. Mais les opinions aussi justes soient-elles ne pèsent rien sans l'organisation du prolétariat dans son parti.
Aussi sommes-nous de ce point de vue très en retard, et les débats n'aboutissent jamais parce que l'unité lorsqu'elle est acquise doit se transformer en action.
Mais sans organisation il n'y a aucune action.


____________________



18 points pour comprendre les derniers articles importants du secrétaire général Xi Jinping

Etude approfondie, compréhension et mise en œuvre de la ligne organisationnelle du parti dans la nouvelle ère

2020 31 juillet 21:26:03 http://www.qstheory.cn/zhuanqu/2020-07/31/c_1126311275.htm

Le 29 juin 2020, à la veille du 99e anniversaire du Parti communiste chinois, le 19e Bureau politique central a organisé la 21e étude collective sur "l'étude approfondie, la compréhension et la mise en œuvre de la ligne organisationnelle du parti dans la nouvelle ère" .

Lorsqu'il a présidé l'étude, le secrétaire général Xi Jinping a prononcé un discours important intitulé " Mettre en œuvre la ligne organisationnelle du parti dans la nouvelle ère et renforcer constamment le parti" . Le texte intégral du discours a été publié dans le 15e numéro de "Seeking Truth" en 2020.

Le secrétaire général a souligné dans cet article important que notre parti doit être au pouvoir pendant longtemps, rester vigoureux, unir et conduire les peuples de tous les groupes ethniques à travers le pays à réaliser le grand rajeunissement de la nation chinoise sur la voie du socialisme aux caractéristiques chinoises. Le plus important est de construire le parti de plus en plus fort. Tant que nous adhérons et améliorons sans réserve le leadership du parti, continuons à faire progresser le nouveau grand projet de construction du parti et continuons à construire le parti de plus en plus fort, nous serons en mesure de rester fermes dans le Diaoyutai, quels que soient les hauts et les bas.

Voici ces 18 points, apprenons le texte original et comprenons les principes ensemble!



1. La grande importance de la construction de l'organisation du parti

La construction d'organisation est une base importante pour la construction de partis.

Marx et Engels considéraient l'organisation du prolétariat comme un parti indépendant comme la condition première de la révolution prolétarienne et soulignèrent que le parti prolétarien devait devenir un tout unifié et être composé des éléments avancés les plus complets et les plus déterminés.
Lénine a dit: "Dans la lutte pour le pouvoir, le prolétariat n'a d'autre arme que l'organisation" .
Le camarade Mao Zedong a souligné: "Si un parti politique veut guider la révolution vers la victoire, il doit compter sur l'exactitude de sa ligne politique et la consolidation de son organisation."
Le camarade Deng Xiaoping a souligné que la réalisation des quatre modernisations "doit être garantie par une ligne organisationnelle correcte" .

2. En 2018, proposer et élaborer la ligne organisationnelle du parti dans la nouvelle ère

La ligne organisationnelle du parti a fait l’objet d’une exploration à long terme. Notre parti a présenté le concept de ligne organisationnelle au sixième Congrès national du Parti, mais n’a pas fait de généralisation pendant longtemps jusqu’à ce que la Conférence de travail sur l’organisation nationale de 2018 ait proposé et élaboré la ligne d’organisation du parti pour la nouvelle ère.

L’histoire du parti montre que chaque fois que la ligne organisationnelle correcte est respectée, l’organisation du parti prospérera et la cause du parti progressera sans heurts; lorsque la ligne organisationnelle sera déviée, l’organisation du parti sera détruite et la cause du parti sera frustrée.

La ligne organisationnelle du parti dans la nouvelle ère:

<< Mettre en œuvre de manière exhaustive les réflexions de Xi Jinping sur le socialisme aux caractéristiques chinoises dans la nouvelle ère, se concentrer sur la construction du système organisationnel, se concentrer sur la formation de cadres de haute qualité loyaux, propres et responsables, se concentrer sur la collecte de talents exceptionnels dans tous les aspects du patriotisme et insister sur la capacité et l'intégrité, en prenant la vertu comme premier et en nommant les gens selon leurs mérites. , Fournir une solide garantie organisationnelle pour le maintien et le renforcement de la direction générale du parti, le maintien et le développement du socialisme aux caractéristiques chinoises. "

3. Des réalisations importantes ont été réalisées dans la construction organisationnelle du parti dans la nouvelle ère

Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, le Comité central du Parti a dirigé sans relâche le parti d'une manière globale et stricte en réponse aux problèmes en suspens dans la construction organisationnelle du parti, en renforçant la direction générale du parti, en améliorant le système organisationnel du parti et en améliorant les normes de sélection et d'emploi et les mécanismes de travail. , Une série de mesures majeures ont été prises pour améliorer la vie politique et le système de vie organisationnelle du parti, et coordonnées avec le renforcement des bras théoriques du parti, le renforcement du style de travail du parti, une discipline sévère du parti et des luttes anti-corruption en profondeur pour promouvoir le parti. Soyez plus fort dans le forgeage révolutionnaire.

Après le 19e Congrès national du Parti communiste chinois, nous avons résumé l'expérience historique, en particulier l'expérience réussie de l'administration du parti strictement depuis le 18e Congrès national du Parti, et résumé la ligne organisationnelle du parti dans la nouvelle ère.

La pratique depuis le 18e Congrès national du Parti a montré que la ligne organisationnelle du parti dans la nouvelle ère fournit un suivi scientifique pour renforcer la construction organisationnelle du parti et fournit une garantie importante pour renforcer la créativité, la cohésion et l'efficacité au combat du parti.

Tant que nous adhérons et améliorons sans réserve le leadership du parti, continuons à faire progresser le nouveau grand projet de construction du parti et continuons à construire le parti de plus en plus fort, nous serons en mesure de rester fermes dans le Diaoyutai, quels que soient les hauts et les bas.

4. Pour mettre en œuvre la ligne organisationnelle du parti dans la nouvelle ère, nous devons réaliser les «cinq prises»

La mise en œuvre de la ligne organisationnelle du parti dans la nouvelle ère nécessite les efforts conjoints de l'ensemble du parti. Il est nécessaire de bien comprendre le contenu scientifique et les exigences pratiques de la ligne organisationnelle du parti dans la nouvelle ère, adhérer à l'unité d'orientation des objectifs, l'orientation des problèmes et l'orientation des résultats, et saisir avec précision les exigences de base pour la mise en œuvre.

Tout d'abord, faites un bon travail de maintien et d'amélioration de la direction du parti, en soutenant et en développant le socialisme aux caractéristiques chinoises.

Deuxièmement, faites un bon travail en armant tout le parti avec la théorie scientifique du parti.

Troisièmement, faites du bon travail dans la construction du système organisationnel du parti.

Quatrièmement, faites du bon travail en créant l'équipe dirigeante des cadres et des talents.

Cinquièmement, faites du bon travail dans la construction du système organisationnel du parti.



5. Comment comprendre que la ligne organisationnelle du parti sert la ligne politique du parti?

La ligne politique correcte détermine la ligne organisationnelle correcte, et la ligne organisationnelle correcte sert à garantir la ligne politique correcte.
Parti, gouvernement, études militaires et civiles, à l'est, à l'ouest, au nord, au sud et au nord, le parti dirige tout.C'est l'expérience la plus précieuse du parti qui dirige le peuple dans la révolution, la construction et la réforme.

L’objectif fondamental du renforcement de la construction organisationnelle du parti est de maintenir et de renforcer la direction générale du parti et de fournir une garantie solide pour faire avancer la cause du socialisme aux caractéristiques chinoises.

Pendant la guerre de libération, le Comité central du Parti a proposé de préparer les cadres à la prise du pouvoir dans tout le pays. Les organisations à tous les niveaux ont recruté 53 000 cadres pour travailler dans les zones nouvellement libérées en moins de trois mois; de 1952 au milieu de trois ans, 1954, Afin de mener à bien une construction économique à grande échelle, plus de 160 000 cadres ont été transférés dans le secteur industriel à travers le pays, dont plus de 3 000 cadres dirigeants dans des usines clés et des mines aidées par l'Union soviétique. En 1956, le Comité central du Parti a proposé de laisser jouer pleinement les intellectuels dans la construction socialiste. À la fin de juin 1957, parmi les 110 000 intellectuels de haut rang du pays, plus de 17 500 membres du Parti ont été recrutés. Li Siguang et Qian Xuesen étaient tous membres du Parti dans les années 50.

6. Pourquoi la direction du parti est-elle la garantie la plus fondamentale du grand rajeunissement de la nation chinoise?

Maintenant, le premier objectif du centenaire est sur le point d'être atteint avec succès, et nous sommes sur le point de nous embarquer dans un nouveau voyage de construction globale d'un pays socialiste moderne et de réaliser le deuxième objectif du centenaire.
À l'heure actuelle, la situation internationale subit des changements profonds et complexes. Nous sommes confrontés à de nombreux risques et défis prévisibles et imprévisibles.
Face à des situations complexes et à des tâches ardues, nous devons saisir pleinement les changements majeurs du monde inaperçus depuis un siècle et la stratégie globale de grand rajeunissement de la nation chinoise, répondre efficacement aux défis majeurs, résister aux risques majeurs, surmonter les obstacles majeurs, résoudre les contradictions majeures et mener une nouvelle histoire.
La garantie la plus fondamentale pour la grande lutte avec les caractéristiques et la réalisation du grand rajeunissement de la nation chinoise est la direction du parti.

7. Comment maintenir et améliorer la direction du parti et soutenir et développer un socialisme aux caractéristiques chinoises?

Pour maintenir la direction du parti, la chose la plus fondamentale est de maintenir l'autorité du Comité central du Parti et une direction centralisée et unifiée.

Il est nécessaire d'éduquer et de guider l'ensemble du parti pour maintenir consciemment un haut degré de cohérence avec le Comité central du Parti dans les actions idéologiques et politiques, maintenir une forte détermination politique et une direction correcte, et faire jouer pleinement les fonctions politiques et organisationnelles des comités du parti (groupes du parti) à tous les niveaux et des organisations de base du parti dans divers domaines. Organisez efficacement les larges masses de membres du parti, de cadres et de talents de tous les horizons, rassemblez largement les larges masses populaires et formez une force puissante pour une lutte unie pour remporter de nouvelles victoires dans le socialisme avec des caractéristiques chinoises dans la nouvelle ère.

8. Comment comprendre que la construction organisationnelle du parti nécessite non seulement de «façonner», mais aussi de «jeter l'âme»?

L'organisation est «forme» et la pensée est «âme». Pour renforcer la construction organisationnelle du parti, il est nécessaire de «façonner» et surtout de «jeter l'âme».
La raison pour laquelle notre parti a été en mesure d'accomplir les tâches ardues impossibles par diverses forces politiques dans les temps modernes et d'amener le peuple à réaliser de brillantes réalisations en révolution, en construction et en réforme est qu'il prend toujours le marxisme comme guide pour l'action et insiste toujours pour utiliser les dernières réalisations du marxisme en Chine. Armez tout le parti pour que tout le parti garde toujours un esprit unifié, une volonté ferme, une action coordonnée et une forte efficacité au combat.

9. Comment armer correctement tout le parti avec la théorie scientifique du parti?

En tant que plus grand parti politique du monde, notre parti doit paraître grand quand il est grand, et il a aussi de grandes difficultés. Il est particulièrement difficile de garantir que tout le parti soit hautement centralisé et unifié sur la base d'une pensée et d'une théorie communes.
Il est nécessaire de renforcer les bras théoriques du marxisme, en particulier la pensée de Xi Jinping sur le socialisme aux caractéristiques chinoises dans la nouvelle ère, afin que les organisations du parti à tous les niveaux et la majorité des membres du parti, des cadres, en particulier des cadres dirigeants, puissent maîtriser les armes théoriques marxistes, améliorer le niveau théorique et les capacités d'application du marxisme, et contrôler conjointement le parti Les théories novatrices de la République populaire de Chine se transforment en forces pratiques pour promouvoir la grande cause du socialisme aux caractéristiques chinoises dans la nouvelle ère.

Les comités du parti à tous les niveaux et leurs départements d’organisation devraient utiliser consciemment la théorie scientifique du parti pour guider la construction organisationnelle du parti, et promouvoir la réforme et l’innovation conformément aux nouvelles réalités, afin que tout travail puisse mieux refléter les caractéristiques de l’époque, saisir la régularité et être créatif afin de réaliser la nouvelle ère. La mission historique du parti offre une solide garantie d'organisation.

dix. "C'est un puissant avantage qu'aucune autre partie au monde n'a."

Un système d'organisation strict est l'endroit où se trouvent les forces et les forces des partis marxistes.
Lénine a dit que le prolétariat "peut devenir et deviendra sûrement une force invincible parce que l'unité de pensée formée par les principes marxistes est consolidée par l'unité matérielle de l'organisation" .

Notre parti a mis en place un système organisationnel rigoureux comprenant les organisations centrales du parti, les organisations locales et les organisations de base. Parmi eux, il y a plus de 3 200 comités locaux de parti, 145 000 groupes de partis et comités de travail et 4 681 000 organisations de partis à la base. C'est un puissant avantage qu'aucun autre parti politique au monde n'a.

11. Pourquoi "se concentrer sur la construction d'un système d'organisation"?

Les organisations centrales du parti, les organisations locales et les organisations de base sont toutes fortes et pleinement opérationnelles, et les avantages et la puissance du système organisationnel du parti peuvent être pleinement reflétés.
Ce n'est que lorsque les organisations du parti à tous les niveaux sont solides et solides, et forment un système organisationnel serré qui traverse et applique avec force, que la direction du parti pourra «agir comme un bras, comme un bras».
C'est la raison pour laquelle la ligne organisationnelle du parti dans la nouvelle ère met l'accent sur «la concentration sur la construction d'un système organisationnel».

12. "Pour nous concentrer sur la construction du parti, nous devons d'abord nous concentrer sur la construction du Comité central, du Bureau politique central et de son Comité permanent"

Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, nous nous sommes concentrés sur la construction du parti. Premièrement, nous nous sommes concentrés sur la construction du Comité central, du Bureau politique du Comité central et de son Comité permanent. Diverses lois et règlements internes du parti ont proposé des normes plus élevées pour les dirigeants centraux et les exigent Établissez une référence et montrez l'exemple à tous les camarades du parti en observant la discipline et les règles, en s'acquittant de la responsabilité politique de gouverner le parti et le parti.



13. "Le premier kilomètre" ne peut pas apparaître "bloquant la route"

Les organismes centraux et étatiques doivent mettre en œuvre le << premier kilomètre >> du processus décisionnel et du déploiement du Comité central du Parti. Il ne doit pas y avoir de << bloqueurs >>. Il est nécessaire d'appliquer consciencieusement les règlements de travail des groupes du parti et les règlements sur les agences de travail du parti, et d'incorporer les organismes centraux et étatiques à la politique et à la discipline. , Une agence de mannequins responsable et efficace.

14. "Segment du milieu" ne peut pas apparaître "obstruction moyenne"

Les comités locaux du parti sont la «phase intermédiaire» de la mise en œuvre de la prise de décision et du déploiement du comité central du parti, et il ne doit y avoir aucune «obstruction moyenne». Ils doivent appliquer sérieusement les règlements de travail des comités locaux du parti et amener les comités locaux du parti à obéir résolument au commandement central du parti, à une gestion stricte, à une supervision solide et à l’unité. , Une organisation forte avec une atmosphère pure.

15. Pas de "route cassée" dans le "dernier kilomètre"

L’organisation du parti à la base est le «dernier kilomètre» pour mettre en œuvre le processus décisionnel et le déploiement du Comité central du Parti. Il ne doit pas y avoir d’impasse. Il est nécessaire de respecter l’orientation claire consistant à saisir le niveau de la base, de continuer à rectifier les organisations de parti de base faibles et dispersées et de réaliser efficacement l’organisation et le parti du parti. Couverture complète du travail, portez une attention particulière pour combler les diverses lacunes de la direction des organisations de partis à la base et de la gouvernance à la base, et faire des organisations de partis de base dans divers domaines une forteresse de combat solide pour atteindre la direction du parti.

16. "C'est essentiellement une question d'emploi"

Les anciens disaient: "S'il y a beaucoup de gens vertueux, la gouvernance du pays est forte; s'il y a peu de gens vertueux, la gouvernance du pays est faible."
Qu'il s'agisse de travail de cadre ou de travail de talent, c'est essentiellement une question d'emploi.

Nous voulons répondre à la situation, cultiver de nouvelles opportunités, ouvrir une nouvelle situation et rechercher un rajeunissement.La clé est de renforcer les groupes dirigeants et les cadres du parti à tous les niveaux. Il est difficile de faire avancer les choses si vous avez des idées et des arrangements sans de bonnes personnes.

17. Comment faire du bon travail dans la construction de l'équipe principale et de l'équipe talentueuse?

Dans la nouvelle ère, la ligne organisationnelle du parti met en avant la politique d'adhérer à la fois à la capacité et à l'intégrité politique, en accordant la priorité à la moralité et en nommant les personnes en fonction de leurs mérites, ce qui souligne que la sélection des cadres et l'utilisation des talents doivent mettre l'accent sur la moralité et ne peuvent ignorer les talents. Le talent sans moralité causera de mauvaises choses, la moralité sans morale rendra les choses mauvaises, et la moralité et le talent peuvent faire les choses.

La quatrième session plénière du 19e Comité central du Parti communiste chinois a souligné la nécessité d'améliorer les capacités de gouvernance en tant que tâche majeure pour la construction de cadres dans la nouvelle ère. Il est nécessaire de renforcer la formation idéologique, l'expérience politique, la formation pratique et la formation professionnelle pour encourager la majorité des cadres à s'acquitter de leurs fonctions, exercer le pouvoir et effectuer un travail en stricte conformité avec le système.

Les organisations du parti à tous les niveaux doivent contrôler strictement la politique et l'intégrité, et ne doivent pas permettre aux personnes ayant des problèmes politiques ou d'intégrité de franchir les barrières et de réussir dans la spéculation. Il est nécessaire de contrôler strictement la qualité et la capacité, de se concentrer sur les besoins de développement de carrière et d'affecter des cadres à l'équipe, et de trouver et de nommer rapidement les cadres qui sont disposés, sincères et qui réussissent.

Pour former et sélectionner les jeunes cadres, nous devons sélectionner les meilleurs parmi les meilleurs et mettre l’accent sur la qualité, et non pour promouvoir la croissance, et encore moins la rétrogradation.

Les bons cadres sont sélectionnés, cultivés et gérés. Il est nécessaire de renforcer l'éducation et la formation des cadres afin que les connaissances politiques, le niveau théorique, les capacités professionnelles et les compétences pratiques de la majorité des cadres puissent suivre l'évolution de l'époque.

Il est nécessaire d'approfondir la réforme du système des cadres, d'améliorer le mécanisme de gestion strict de l'idéologie, du travail, du style et de la discipline, de promouvoir la promotion et la rétrogradation des cadres, la capacité d'entrer et de sortir, et de promouvoir la formation des capables, l'excellent prix, le médiocre La bonne orientation d'élimination de l'inférieur.

Il est nécessaire de mettre en place un mécanisme solide d'incitation et de protection pour que les cadres assument leurs responsabilités et soient responsables de cadres courageux dans leurs responsabilités, d'être responsables de cadres courageux à assumer et de soutenir les cadres qui osent saisir et gérer.

Il est nécessaire d'approfondir la réforme du système et du mécanisme de développement des talents, d'éliminer les obstacles du système et du mécanisme dans l'introduction, la formation, l'utilisation, l'évaluation, le flux et les incitations des talents, de mettre en œuvre une politique des talents plus active, plus ouverte et plus efficace, et de former une politique de talents attractive et compétitive au niveau international. Système de talents, efforcez-vous de rassembler des talents du monde entier et de les utiliser.

Norme pour les bons cadres dans la nouvelle ère

Le 28 juin 2013, lors de la Conférence de travail de l'organisation nationale, le secrétaire général Xi Jinping a présenté pour la première fois la norme des «bons cadres»: «Une conviction forte, au service du peuple, diligente et pragmatique, osant assumer ses responsabilités, honnête et propre» .

— Forte conviction: les cadres du Parti doivent croire fermement aux nobles idéaux du communisme, croire sincèrement au marxisme, lutter sans relâche pour un socialisme aux caractéristiques chinoises et adhérer à la théorie de base, à la ligne de base, au programme de base, à l'expérience de base et aux exigences de base du parti. .

-Servir le peuple: les cadres du Parti doivent être des fonctionnaires du peuple, loyaux envers le peuple, considérer les peines et le bonheur du peuple comme leurs peines, et considérer le bonheur et les souffrances du peuple comme leur bonheur et leurs souffrances, et servir le peuple de tout cœur.

-Administration diligente et pragmatisme: les cadres du Parti doivent être diligents et dévoués, rechercher la vérité et être pragmatiques, travailler dur et viser la perfection, et créer des performances réelles qui peuvent résister à l'épreuve de la pratique, du peuple et de l'histoire.

— Oser assumer ses responsabilités: les cadres du Parti doivent adhérer aux principes, être sérieux et responsables, oser montrer des épées face aux grands du bien et du mal, oser relever les difficultés face aux contradictions, oser se lever face aux crises, oser assumer la responsabilité face aux erreurs et oser affronter les mauvaises tendances Combattez résolument.

- Propres et honnêtes: les cadres du Parti doivent respecter le pouvoir, bien gérer le pouvoir, utiliser le pouvoir avec prudence, protéger leur vie politique et maintenir leurs qualités politiques de résistance à la corruption et de ne jamais toucher.

18. Comment faire du bon travail dans la construction du système d'organisation du parti?

Le centralisme démocratique est le système organisationnel fondamental et le système de leadership de notre parti.

Depuis le dix-huitième Congrès national du Parti communiste chinois, le Comité central du Parti a successivement formulé et révisé plusieurs lignes directrices pour la vie politique au sein du parti dans le cadre de la nouvelle situation, les règlements de travail des groupes du parti, les règlements de travail des comités locaux du parti, les règlements des organes de travail du parti, les règlements du travail des branches et les entreprises rurales appartenant à l'État et les organisations de base du parti. Règlement de travail organisationnel et une série de règlements internes du parti sur la construction organisationnelle.

La quatrième session plénière du dix-neuvième Comité central du Parti communiste chinois a considéré l’amélioration et le maintien du système organisationnel centralisé et unifié du parti comme un élément important de l’adhésion et de l’amélioration du système de direction du parti et l’a incorporé dans le système national et le système de gouvernance nationale.

Les départements centraux et les comités du parti concernés (groupes du parti) à tous les niveaux devraient combiner les conditions réelles pour spécifier les règlements organisationnels du parti et les exigences avancées par le comité central du parti, et établir et améliorer l'intégrité, y compris les paramètres organisationnels, la vie organisationnelle, les opérations organisationnelles, la gestion organisationnelle, la supervision organisationnelle, etc. Système organisationnel, améliorer le comité du parti (groupe du parti) pour mettre en œuvre le système de gouvernance stricte et stricte de la responsabilité principale du parti et le mettre en œuvre strictement, et améliorer en permanence le niveau institutionnel, normalisé et scientifique de l'organisation du parti.

pour en savoir davantage

Xi Jinping: Mettez en œuvre la ligne organisationnelle du parti dans la nouvelle ère et continuez à renforcer le parti

Département éditorial "Seeking Truth": Fournir une solide garantie organisationnelle pour faire avancer une grande cause

Source: Studio Xueershixi

Planification: He Wenwen Li Danhua Han Chen

Critique: Song Weiqiang

Producteur: Ma Jianhui

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15966 messages postés
   Posté le 21-11-2020 à 23:19:48   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La dictature populaire et les très grands entrepreneurs chinois.

Jack Ma est connu pour avoir développé en Chine un très puissant conglomérat. C'est probablement la figure la plus connue de tous les hommes d'affaires chinois, multimilliardaire et fondateur d'Alibaba notamment.
Tout récemment une tentative de financement plutôt hasardeuse a été jugée inappropriée et le PCC y a mis fin. La cotation de sa société Ant Group a été suspendue.
Il en ressort que l'Etat chinois dirige les grandes entreprises et non l'inverse

dnews a couvert par plusieurs articles ce sujet, où la question de la sécurité financière est mise en avant face aux menaces US :

L’analyse a également souligné que Jack Ma et d’autres dirigeants d’Ant Group avaient été interrogés par les quatre principaux régulateurs financiers et que le plan d’inscription d’Ant Group avait été rejeté, derrière la prévention globale des risques financiers de Zhongnanhai. En particulier, la Chine a été continuellement réprimée aux États-Unis. Face à des changements majeurs invisibles depuis un siècle, il est nécessaire de prévenir les problèmes avant qu'ils ne surviennent.

Mener des entretiens de supervision avant que l'énorme Ant Group ne devienne public et suspendre la cotation d'Ant Group contribuera sans aucun doute à ramener le marché à la rationalité. Après avoir été interrogé, le groupe Ant a répondu que le groupe Ant mettra en œuvre à fond les opinions de l'entretien et continuera à suivre les seize lignes directrices de "l'innovation sécurisée, embrasser la supervision, les entités de service, l'ouverture et gagnant-gagnant". Selon les nouvelles d'Ant Group, le plan d'inscription pourrait être retardé de six mois.

En un sens, la suspension de la cotation d'Ant Group peut être une bonne chose pour Ant Group et le marché financier. Pour éviter un enthousiasme excessif du marché, et pour se développer dans le cadre de la sécurité financière et de la prévention des financements, Ant Group peut aller plus loin.



Un autre aspect de cette polémique était la volonté de Jack Ma de définir lui-même les orientations générales des entreprises et des finances chinoises

"la suspension de la cotation par Ant Group aurait également été liée au discours de Jack Ma le 24 octobre. À l'époque, les déclarations représentatives de Jack Ma dans son discours de 20 minutes comprenaient: «Le monde parle davantage de contrôle des risques, pas de développement, et pense rarement aux opportunités pour les jeunes et les pays en développement.» L’Accord de Bâle est comme un club pour les personnes âgées "," (le problème de la Chine) n’est pas un risque financier systémique, mais un risque d’absence d’écosystème financier. »« Aujourd'hui, les banques continuent de penser aux prêteurs sur gages »,« la bonne innovation n’a pas peur de la supervision, mais J'ai peur de surveiller le chemin hier. "

Danielle Bleitrach reprend sur son blog un article à ce sujet :
Jack Ma contre le Parti : Au cœur de l’effondrement de la plus grande introduction en bourse du monde

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15966 messages postés
   Posté le 24-11-2020 à 08:43:21   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Un article sur dnews en trad. auto donne davantage de détails sur ce sujet :

Réseau Anti-Monopoly Control Finance après la cinquième session plénière du Parti communiste chinois


Écrit par: Yu Xiaolong
2020-11-24 13:41:00
Date de la dernière mise à jour:2020-11-24 13:55

Depuis la cinquième session plénière du 19e Comité central du Parti communiste chinois, les politiques macroéconomiques et industrielles de la Chine ont constamment changé. Premièrement, il a arrêté de toute urgence la cotation d'Ant Group et a rectifié le financement en ligne. Après cela, une nouvelle vague de purge financière a été lancée, et les obligations de crédit et les effets de levier élevés ont de nouveau été nettoyés. Le 24 octobre, le vice-président chinois Wang Qishan a réitéré dans son discours vidéo au 2e sommet du Bund sur les finances que «la finance chinoise ne peut pas suivre le chemin tordu de la spéculation et du jeu, ni le chemin maléfique des stratagèmes de Ponzi.» Puis, novembre. Le 6, Liu Guoqiang, vice-gouverneur de la Banque populaire de Chine, a également déclaré sa position lors de la séance d'information politique régulière du Conseil des affaires d'État: "Les fonds doivent entrer dans l'économie réelle. Ne jouez pas à des jeux lucratifs."

Face à des changements majeurs inédits depuis un siècle, tout en encourageant l'innovation capitalistique, le gouvernement chinois s'engage également sur la voie de la restriction du capital financier et du monopole Internet. Selon la proposition de "promouvoir une meilleure combinaison de marchés efficaces et de gouvernement efficace" présentée lors de la cinquième session plénière du 19e Comité central du Parti communiste chinois le 29 octobre. La Chine est en train de former son propre système de théorie économique et le libre développement du capital sera intégré aux besoins de l'économie du pays tout entier. Dans le même temps, dans «l'Explication sur le 14e plan quinquennal et les propositions pour les objectifs à long terme 2035» du PCC publié le 4 novembre, Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du PCC et président de Chine, a également déclaré L'histoire avance logiquement, se conforme à la tendance de développement de l'époque, répond aux attentes des gens et avance sur la voie d'un développement de meilleure qualité dans des conditions plus ouvertes.

Réseau Anti-Monopoly Control Finance après la cinquième session plénière du Parti communiste chinois
économique
Écrit par: Yu Xiaolong
2020-11-24 13:41:00
Date de la dernière mise à jour:2020-11-24 13:55

Depuis la cinquième session plénière du 19e Comité central du Parti communiste chinois, les politiques macroéconomiques et industrielles de la Chine ont constamment changé. Premièrement, il a arrêté de toute urgence la cotation d'Ant Group et a rectifié le financement en ligne. Après cela, une nouvelle vague de purge financière a été lancée, et les obligations de crédit et les effets de levier élevés ont de nouveau été nettoyés. Le 24 octobre, le vice-président chinois Wang Qishan a réitéré dans son discours vidéo au 2e sommet du Bund sur les finances que «la finance chinoise ne peut pas suivre le chemin tordu de la spéculation et du jeu, ni le chemin maléfique des stratagèmes de Ponzi.» Puis, novembre. Le 6, Liu Guoqiang, vice-gouverneur de la Banque populaire de Chine, a également déclaré sa position lors de la séance d'information politique régulière du Conseil des affaires d'État: "Les fonds doivent entrer dans l'économie réelle. Ne jouez pas à des jeux lucratifs."

Face à des changements majeurs inédits depuis un siècle, tout en encourageant l'innovation capitalistique, le gouvernement chinois s'engage également sur la voie de la restriction du capital financier et du monopole Internet. Selon la proposition de "promouvoir une meilleure combinaison de marchés efficaces et de gouvernement efficace" présentée lors de la cinquième session plénière du 19e Comité central du Parti communiste chinois le 29 octobre. La Chine est en train de former son propre système de théorie économique et le libre développement du capital sera intégré aux besoins de l'économie du pays tout entier. Dans le même temps, dans «l'Explication sur le 14e plan quinquennal et les propositions pour les objectifs à long terme 2035» du PCC publié le 4 novembre, Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du PCC et président de Chine, a également déclaré L'histoire avance logiquement, se conforme à la tendance de développement de l'époque, répond aux attentes des gens et avance sur la voie d'un développement de meilleure qualité dans des conditions plus ouvertes.

Depuis la fondation du Parti communiste chinois, l'économie chinoise explore des méthodes et des théories économiques pour renforcer le pays et enrichir la population, et explore la relation entre le développement du capital, le système financier et l'État, la société et les individus. Bien que les principes de l'économie politique marxiste en lesquels la Chine croit en discutent pleinement la formation et le développement des marchés et du capital, mettent en avant l'inévitabilité du remplacement de l'ancien système par un nouveau système et reconstruisent vaguement le concept de propriété personnelle, il est très important de savoir comment construire une économie socialiste. Je n'en ai pas parlé.

Par conséquent, le PCC a été le premier à introduire pleinement l'économie planifiée du modèle soviétique, et le gouvernement a exclu le marché du système économique. Bien que Mao Zedong et d'autres dirigeants du PCC aient proposé plus tard "Sur les dix relations majeures" et la soi-disant "économie de la cage à oiseaux", essayant d'établir un équilibre entre le gouvernement et le marché, et les facteurs de production de diverses entités économiques. Cependant, cela n'a évidemment pas attiré l'attention de toute la bureaucratie du PCC En plus des expressions de la philosophie classique chinoise et de la pensée économique, la pratique de l'économie chinoise manque de conseils et de soutien basés sur la théorie économique moderne. Bien que l'économie planifiée ait aidé la Chine à se remettre rapidement des ruines de la guerre et a établi un énorme système industriel. Cependant, le manque de vitalité économique, la croissance de la bureaucratie et le retard de la concurrence technologique internationale, tout comme la crise avant l'effondrement de l'Union soviétique, la Chine n'est pas à l'abri.

Après cela, la Chine a entamé le processus de «traversée du fleuve en sentant les pierres». Avec la réforme et l'ouverture, la Chine a progressivement abandonné l'économie planifiée et introduit une économie de marché. Dans le même temps, les théories économiques guidées par l'économie néolibérale occidentale ont commencé à pénétrer progressivement dans la pensée des gens.

Selon la théorie néolibérale, le retrait des entreprises publiques, la pleine marchandisation et même le retrait complet du gouvernement dans les domaines de la politique industrielle et de la surveillance financière stimuleront sans aucun doute considérablement la passion pour l'innovation de marché et la vitalité du capital. Au stade initial, toute l'économie nationale et la richesse sociale connaîtront une croissance explosive. Cependant, avec la formation d'un grand capital et l'entrée de capitaux internationaux, toute l'économie nationale tombera également sous le contrôle du capital monopolistique, la répétition de faibles niveaux d'industrie, la dépendance au marché international, l'élargissement du fossé entre les riches et les pauvres et le vortex de la corruption. En fin de compte, le pays tout entier tombera dans le piège des revenus intermédiaires et ne pourra pas s'en sortir. Sur la scène internationale, tous les pays qui ont mis en œuvre des réformes axées sur le marché, admiré l'économie néolibérale et ont par le passé réalisé un développement économique rapide, comme l'Argentine, le Brésil et la Russie, l'ont finalement fait. Seule la Chine fait exception.

La Chine a non seulement réalisé un développement économique rapide et une croissance rapide du capital privé, mais a également tranquillement accru sa force technologique et industrielle dans le processus d'ouverture du marché et d'intégration dans le cycle industriel international et de mise en œuvre drastique de réformes économiques axées sur le marché. Bien que la polarisation entre les riches et les pauvres et la corruption soient également très graves, elles ont toujours été contrôlées dans une certaine fourchette. Après des décennies de développement, alors que le dividende démographique, le dividende foncier et le dividende des ressources de la Chine ont été presque épuisés, l'économie chinoise continue de se développer à grande vitesse et la soi-disant théorie de l'effondrement de la Chine a rompu à plusieurs reprises sa promesse.

Pourquoi est-il sorti comme ça? Les économistes du monde entier réfléchissent au mystère qui se cache derrière cela. Parmi eux, les économistes chinois représentés par Lin Yifu ont initialement estimé que la structure sociale et les politiques économiques de la Chine étaient très différentes des anciennes théories économiques et ont commencé à comprendre l’économie néolibérale et le système de consensus de Washington, le soi-disant «marché». Réfléchissez aux prescriptions de «privatisation, privatisation et macro-stabilisation».

Devrions-nous nous couper les pieds pour nous adapter et laisser l'économie chinoise vérifier les hypothèses et les inférences existantes de l'économie occidentale, ou recomprendre la relation causale entre les variables économiques dans la société chinoise et rétablir un nouveau système logique? Le principe de rechercher la vérité à partir des faits semble simple, mais il est encore difficile de briser les vieilles idées et les intérêts acquis.

Jusqu'à l'éclatement de la crise financière internationale en 2008, les faits revinrent au premier plan de la théorie et donnèrent une leçon à la théorie économique néolibérale. Le capital financier libre domine, les peuples libres sont extrêmement divisés et la richesse diminue fortement.La théorie économique néolibérale a vidé l'économie réelle et les capacités de correction des erreurs politiques de l'Europe et des États-Unis. Cependant, seule l’économie chinoise s’appuie rapidement et efficacement sur les politiques et les réformes gouvernementales dans une série de domaines tels que le marché, l’industrie, la finance et les moyens de subsistance des populations, ainsi que sur la structure urbaine-rurale unique. Les organisations sociales de base ont achevé la reprise économique et réalisé plus rapidement La vitesse se rend compte de l'ouverture, de la révolution technologique et de toute l'économie qui repart. Ce n'est pas seulement un impact énorme sur les cercles théoriques chinois, mais aussi un appel au réveil pour les intérêts acquis et ceux qui sont au pouvoir. Il y a des œufs finis sous le nid de couverture.

Par conséquent, en combinant la pensée des prédécesseurs, l’expérience et les leçons du développement économique de la Chine et du monde, en 2009, les théoriciens de l’économie chinois représentés par Lin Yifu ont commencé à proposer le système «Nouvelle économie structurelle: un cadre théorique pour la réflexion sur le développement». Avocat.

La soi-disant nouvelle économie structurelle:

L'hypothèse de base est que la structure industrielle et technologique d'une économie à tout moment, ainsi que les infrastructures matérielles et immatérielles, sont des dotations endogènes à l'économie, y compris les dotations en facteurs, les infrastructures, le capital humain, le capital social, la situation géographique, Certaines industries, finance, environnement juridique, etc.

Du point de vue de la nouvelle économie structurelle, suivre l’avantage comparatif d’un pays déterminé par sa structure de dotation en facteurs à tout moment pour développer des industries, sélectionner des technologies et fournir des infrastructures matérielles et immatérielles appropriées permet de parvenir à un développement rapide, à l’élimination de la pauvreté et à des revenus. La meilleure façon de converger.

Il y a deux conditions institutionnelles préalables pour réaliser le développement des avantages comparatifs: l'une est d'avoir un «marché efficace» pleinement compétitif, et l'autre est d'avoir un «gouvernement efficace» qui tire parti de la situation. Pour que les entreprises choisissent spontanément des industries et des technologies en fonction des avantages comparatifs déterminés par la structure de dotation en facteurs au cours du processus de développement, il doit y avoir un système de prix qui puisse bien refléter la rareté relative de divers facteurs. Ce type de mécanisme de prix n'existe que sur un marché pleinement concurrentiel.

Par conséquent, la nouvelle économie structurelle préconise que pour qu'une économie se développe correctement, il doit y avoir un marché efficace, et divers arrangements institutionnels pour un marché efficace doivent être établis. Dans le processus de développement, le marché est très important et le gouvernement est également indispensable.

Comparée au déni du marché de l'économie planifiée de style soviétique et à la «prescription» néolibérale complètement orientée vers le marché vendue par le «Consensus de Washington», la nouvelle économie structurelle peut mieux expliquer la pratique de réforme et l'essor économique de la Chine depuis la réforme et l'ouverture.

Non seulement cela, la nouvelle économie structurelle fournit également des réponses pratiques à de nombreux problèmes clés auxquels est actuellement confrontée l'économie et la société chinoises. La devise est-elle neutre? La politique monétaire est-elle efficace pour stimuler l'investissement? Dans quelle mesure la politique budgétaire et les investissements dans les infrastructures sont-ils efficaces en tant que politique budgétaire proactive anticyclique? La réforme des entreprises publiques et les contraintes budgétaires souples peuvent-elles améliorer l'efficacité? Comment mettre à niveau l'industrie après la perte du dividende démographique? Les conditions d'ouverture économique et les flux internationaux de capitaux devraient ouvrir le compte de capital? Pourquoi les capitaux circulent-ils des pays en développement vers les pays développés? L'importance de l'agriculture pour les pays en développement, etc., peut être résolue grâce à une coordination efficace entre le marché et le gouvernement

La nouvelle économie structurelle brise le tabou théorique de l'intervention gouvernementale de l'économie néolibérale sur le marché et propose en fait le concept d'un gouvernement utile. Selon la théorie économique traditionnelle, la combinaison du gouvernement et du marché conduira souvent aux pires résultats, et la recherche de rente et la distorsion du marché seront inévitables. Cependant, du point de vue de la nouvelle économie structurelle et de la pratique chinoise, tant que le gouvernement est politiquement actif, bien qu'il y ait encore des problèmes de recherche de rente et de distorsion du marché, la solution optimale peut encore être trouvée.

Logiquement parlant, la nouvelle économie structurelle a brisé le modèle idéologique formé après la Seconde Guerre mondiale et a tacitement accepté la relation interactive entre le gouvernement et le marché. Dans une certaine mesure, le gouvernement peut avoir une base économique et un capital indépendants, qui reconnaissent la réglementation gouvernementale de l'économie et du capital. Plus important encore, il fournit un point de convergence ingénieux entre le marxisme auquel le PCC croit et le système d'analyse économique moderne, et fournit des conseils théoriques pour établir un équilibre fonctionnel entre le développement du capital chinois et la prospérité commune.

Depuis 2016, elle est précisément basée sur la réflexion de la Chine sur la réalité, le retour des principes socialistes et la nouvelle théorie de l'économie structurelle comme orientation opérationnelle, la Chine a en outre lancé une série de réformes centrées sur les réformes de l'offre. L'introduction de mesures de réforme telles que "dé-capacité", "désendettement", "augmentation des investissements dans les services publics", "augmentation de la construction de nouvelles infrastructures" et "réforme de la propriété mixte" a considérablement amélioré la qualité de l'économie chinoise et sa capacité à résister aux risques. La transformation et la modernisation économiques ont jeté les bases d'une prospérité commune et d'un développement durable.

Au début, les gens étaient sceptiques sur les douleurs de ces réformes, estimant que l'intervention du gouvernement était un peu excessive, ce qui avait faussé les prix du marché et ralenti la croissance économique. Cependant, la guerre commerciale sino-américaine qui a éclaté en 2018 et l'épidémie de COVID-19 en 2020 ont littéralement vérifié le succès des nouvelles réformes de la Chine. Alors que des changements majeurs inédits depuis un siècle approchaient, dans un environnement international compliqué et dans les tâches ardues et ardues de la réforme intérieure, du développement et de la stabilité de la Chine, l’économie chinoise avait surmonté l’endiguement économique et le blocus technologique, et s’était remise de la crise épidémique. Et reprendre une croissance rapide.

Les avantages théoriques, les avantages institutionnels, les avantages organisationnels, les avantages culturels et les avantages des talents du PCC interprètent tous les hypothèses théoriques d’un gouvernement efficace. Le PCC achève le raffinement de la pratique de la réforme à la théorie de la réforme. Lors de la Conférence de 2016 sur le travail sur la philosophie et les sciences sociales, le secrétaire général du Comité central du PCC, Xi Jinping, a déclaré: "C'est une ère qui a besoin de théorie et peut sûrement produire de la théorie. C'est une ère qui a besoin d'idées et peut sûrement produire des idées." Prenons l'exemple de Lin Yifu. La nouvelle théorie économique structurelle représentée est précisément le dernier résumé de la pratique du peuple chinois et des changements humains à cette époque.

Lors de la cinquième session plénière du Parti communiste chinois, le gouvernement chinois a presque adopté la nouvelle théorie de l'économie structurelle pour le concept de marchés efficaces et de gouvernement efficace. Au cours des 15 à 30 prochaines années, les réformes économiques de la Chine se développeront dans le sens d'encourager le capital physique, de restreindre le capital financier, de s'ouvrir et de progresser de manière autonome simultanément, et d'équilibrer globalement les gains en capital et les revenus du travail; le gouvernement chinois et le marché, le capital public et Le capital privé, les gens de la base et la nouvelle bourgeoisie seront mieux intégrés pour former un système relativement complet et équilibré. Il ne s’agit pas seulement d’une coexistence politique, ni d’un front uni politique, mais d’un processus de coopération et de développement équilibré qui a été vérifié dans la théorie économique. Le marché et le gouvernement, le capital et le travail ne sont pas une substitution, mais il existe une structure relativement raisonnable en fonction des besoins économiques réels. Cette structure évolue constamment avec le développement économique et le progrès technologique pour chercher une réalité La solution optimale.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15966 messages postés
   Posté le 27-11-2020 à 20:23:57   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Analyse : Message de Xi pour Jack Ma : « Tu n’es rien qu’un nuage »


DANIELLE BLEITRACH27 NOVEMBRE 2020T
https://histoireetsociete.com/2020/11/27/analyse-message-de-xi-pour-jack-ma-tu-nes-rien-quun-nuage/

Pour la clarté de la référence au tableau, il faut lire les notes expliquant que Ma est un caractère chinois qui signifie cheval. Mais c’est l’ensemble de l’article qui témoigne du caractère codé des messages envoyés, rien de ce qui est dit n’est inutile tout a du sens et il est très bien perçu par le monde des affaires. Par exemple, nous avions ici dans histoire et société fait allusion à cette visite de Xi au Jiangsu et noté que dans le projet énoncé par Xi, il était insisté sur la dimension écologique de la croissance, et de la ville “verte”. Nul ne peut s’opposer aux orientations de la planification et les entrepreneurs doivent être intégrés à celle-ci, ne pas jouer leur propre jeu qui in fine sera récupéré par le système financier mondial. Cet article décrit bien les relations entre le pouvoir politique et les capitalistes et ici-même nous avons fait état des relations entre le parti et les capitalistes de Hong Kong, la mise au pas d’HSBC, la banque, la manière dont ces capitalistes ont été incités à remballer leurs marionnettes contestataires et celles des Etats-Unis.. Merci donc à Baran qui nous a traduit de l’anglais ce texte qui témoigne du type de parti qu’il faut pour mener “la dictature du prolétariat” en Chine et ailleurs, la transition au socialisme comme un combat entre hier et demain. Parce que ce parti n’est pas que jeu de sommet, il repose sur une société civile au fait de ce qu’elle peut et doit attendre de ce parti qui fait ce qu’il dit. C’est même une des constantes du pouvoir communiste, de la Chine à Cuba, maintenir la crédibilité de ce qu’il annonce et explique aux citoyens. (note de Danielle Bleitrach, traduction de Baran)

November 19, 2020


Katsuji Nakazawa est un journaliste sénior et chroniqueur au Nikkei, basé à Tokyo. Il a travaillé sept ans en Chine tout d’abord comme correspondant puis en tant que responsable de la section chinoise. Il a obtenu en 2014 le prix de meilleur reporter international attribué par le Vaughn-Ueda International Journalist’s Award.

TOKYO – Vingt et un ans après sa mort, le maître peintre japonais Kaii Higashiyama a dû se retourner dans sa tombe, lorsqu’il y a quelques jours le gouvernement chinois a utilisé une de ses peintures pour envoyer un avertissement fort à l’homme le plus riche du pays.

Dans la soirée du 2 novembre, quelques instants après que Jack Ma Yun, le fondateur du géant du commerce électronique Alibaba Group, ait été convoqué par les autorités chinoises pour un interrogatoire, un article à message codé est publié sur la plateforme WeChat du compte officiel de Xinhua. [1]

L’article – intitulé « Ne Parle Pas Sans Penser, Ne Fais Pas Ce Que Tu Veux, Les Gens Ne Peuvent Pas Agir A Leur Guise » -[2] ne fait aucune mention à Ma. Mais il était accompagné d’une saisissante peinture bleue de Higashiyama qui montre dans le ciel un nuage blanc en forme de cheval.



En chinois, « Ma » signifie cheval et « Yun » nuage[3]. Le destinataire visé par l’article était clair.

Certains énoncés étaient marqués en gras pour mettre l’accent dessus. La phrase finale se présentait ainsi :

« Il y a un prix derrière chaque chose. Si tu n’en as pas le capital[4], ne fais pas ce que tu veux ».


[PHOTO DESCRIPTION]Jack Ma a été particulièrement audacieux dans son discours au sommet du Bund à Shanghai, où il a critiqué les régulateurs chinois, le système financier du pays et les banques chinoises. © AP

La peinture de 1972 s’intitulait « Fleecy Clouds » (nuage de flocons)

Il s’est vite répandu le bruit d’après lequel la publication de la chronique, suggérant que le cheval pourrait être soufflé comme un nuage, a reçu la bénédiction des plus hauts dirigeants de la Chine.

En tant que membre du Parti communiste chinois au pouvoir, Ma est tenu de faire preuve d’une loyauté absolue envers le système.

Mais l’entrepreneur de 56 ans a fait des remarques considérées comme contestant les intentions du comité central du parti, dirigé par le président Xi Jinping.

En prenant la parole lors d’une conférence financière à Shanghai le 24 octobre, le milliardaire a vertement critiqué les régulateurs chinois, affirmant que les anciennes réglementations financières du pays retardaient l’innovation technologique.

« La Chine n’a pas de problème de risque financier systémique », a déclaré Ma lors du sommet du Bund.

« La finance chinoise est fondamentalement sans risque ; le risque provient plutôt de l’absence d’un système financier ».

« Une bonne innovation n’a pas peur des réglementations, mais elle craint celles qui sont périmées. Nous ne devons pas utiliser la manière de gérer une gare pour réglementer un aéroport. »

Ma a également ciblé les banques chinoises, affirmant qu’elles opèrent avec une mentalité de « prêteur sur gages ».

Ma a été particulièrement audacieux de s’exprimer comme cela devant Wang Qishan, le vice-président de la république, qui a été pendant des années au centre de l’administration financière chinoise.

Les critiques de Ma s’adressaient également au vice-premier ministre Liu He, un assistant de Xi Jinping, en charge de superviser la politique macroéconomique de la Chine. Ses paroles, bien sûr, ont été transmises aux échelons supérieurs.


[PHOTO DESCRIPTION]A gauche, le Vice Premier ministre Liu He, à droite, le Vice-Président Wang Qishan. Jack Ma a partiellement dirigé ses critiques à Liu pendant qu’il parlait à Wang (ancien responsable de l’administration financière de la Chine durant des années). © AFP / Jiji

Ma a été le pionnier du commerce électronique et sans numéraire, mais ses propos étaient imprudents et il a fini par marcher sur la queue du tigre.

Comme pour marquer l’occasion, le lendemain de l’utilisation de la peinture de Higashiyama par Xinhua, l’entrée en bourse planifiée à Shanghai et à Hong Kong d’Ant Group, la branche financière d’Alibaba, a été suspendue.

Le report de dernière minute de ce qui devait être la plus grande collecte de fonds de l’histoire, a été le fait du régime Xi, priorisant les questions domestiques à la crédibilité internationale du marché chinois.

Ant Group est d’une dimension inégalée. Plus d’un milliard de personnes utilisent Alipay, son principal service de paiement par smartphone. Il offre également une gamme d’autres services, notamment des prêts, des avances de fonds et des évaluations de risque de crédit.

Les critiques, quant à eux, ont déclaré que cette situation posait un danger pour l’ordre financier actuel de la Chine.

Pour sa part, Ma est restée à l’écart de la politique. Contrairement aux fondateurs de Tencent, Baidu et d’autres géants de la technologie, il n’est pas membre des « deux sessions », le rassemblement annuel de l’assemblée législative et du principal organe consultatif chinois.


[PHOTO DESCRIPTION]PonyMa, PDGdeTencentetJackMa,présidentexécutifd’Alibaba, assistentàunévénementàlaGrandeSalleduPeupleàPékinen2018. © Reuters

Cela dit, lacroissance rapide de son empire commercial a été d’une certaine façon protégée par ses relations politiques. Ma a une relation relativement étroite avec l’ancien président Jiang Zemin, qui dirigeait la dénommée faction de Shanghai, avec son bras droit, l’ancien vice-président Zeng Qinghong et les gens autour d’eux.

Alibaba est une entreprise privée née dans la province du Zhejiang, à deux pas de Shanghai.

Cependant, la clé pour comprendre le vacillement actuel de Ma pourrait se rapporter à sa relation avec Xi.

Xi a passé de nombreuses années dans le Zhejiang en tant que fonctionnaire, consolidant progressivement sa base politique.

Les lieutenants qui l’entouraient depuis cette époque ont accédé à des postes clés dans tout le pays une fois que Xi a pris le pouvoir. On les appelle la « faction du Zhejiang ».

Mais Ma n’est pas connu pour être proche d’eux. Peut-être pour deux raisons. Il connaissait les risques de se rapprocher trop de la politique. Il était également confiant en ses capacités et n’en ressentait pas le besoin.

« L’argent et le pouvoir politique ne peuvent pas coexister », a dit un jour Ma. « L’un est le baril de poudre et l’autre est la mèche. S’ils cohabitent, une explosion se produit. Ou se produira. »

Fondamentalement marchand dans l’âme, il a toujours eu une bonne intuition pour saisir le souffle incertain des marées.

À un âge relativement jeune, il a décidé de se déporter de la gestion quotidienne des affaires. Chaque fois qu’il pensait qu’il devenait trop visible, Ma se retirait, mais à chaque fois le projecteur brillait plus fort et il ne pouvait pas disparaître.

En mai 2013, deux mois après l’élection présidentielle de Xi, Ma a officiellement pris sa retraite de PDG d’Alibaba pour se consacrer à son poste de président de société.

En mars 2018, Xi a fait pression pour une réforme constitutionnelle, supprimant la limite des deux mandats présidentiels de cinq ans et ouvrant la voie à la prolongation de son propre règne.

Le mouvement de puissance de Xi[5] a poussé Ma à précipiter une décision. Dans les six mois suivant la révision de la constitution, Ma annonça sa mise à la retraite : « je prendrai ma retraite dans un an »[6]. Il démissionna de son poste de président en septembre 2019. Il seretira également du conseil d’administration dans la foulée.

Mais cette fois, Ma ne semble pas avoir réussi à se tenir à distance de la politique chinoise.


[PHOTO DESCRIPTION]Le président Xi Jinping se rend à Jiangsu, la ville natale de l’ancien président Jiang, pour la première fois depuis qu’il est devenu le principal dirigeant chinois en 2012, marquant symboliquement son triomphe politique sur Jiang et d’autres anciens du parti. © Xinhua / Kyodo

Lors de sa tournée d’inspection dans la province de Jiangsu, Xi a donné un indice sur ce qu’il pensait.

Lors de sa visite au musée Nantong, le président a passé un moment à regarder une exposition d’œuvres représentant Zhang Jian, un industriel et éducateur chinois de la fin du XIXe et du début du XXe siècle qui a fondé ce musée.

Les œuvres exposées montraient comment Zhang dirigeait des entreprises bénéficiant à la nation, développait l’éducation, et participait à des actions de services publics.

Xi saluant Zhang comme « source d’inspiration de tous les entrepreneurs privés chinois », affirma que le musée et son ancienne résidence devraient être transformés en une base d’éducation patriotique, « pouvant renforcer le sens des responsabilités et l’entrepreneuriat social », a rapporté Xinhua.

Seulement dix jours après l’interrogatoire de Ma par les autorités, le président chinois a vivement recommandé aux entrepreneurs privés de ne pas être égoïstes.

Un autre point notable de la tournée de Xi Jiangsu est qu’il s’est rendu à Yangzhou, la ville natale de l’ancien président Jiang, pour la première fois depuis qu’il est devenu le principal dirigeant chinois en 2012.

Il y a six ans, Xi a créé l’émoi en inspectant Zhenjiang, une ancienne ville au sud de Yangzhou et juste de l’autre côté du fleuve Yangtze.

Le nom de Zhenjiang pourrait avoir des connotations politiques inquiétantes. Zhen signifie calme, Jiang signifie rivière. Cela pourrait être lu comme « ramener Jiang sous contrôle ». C’est pourquoi même on s’est dispensé de baptiser ainsi un pont achevé en 2005 qui reliait Zhenjiang et Yangzhou sur le fleuve Yangtze.

Il y a six ans, la Chine était encore sous le choc de la tempête politique qui a fait rage au cours de la campagne anti-corruption de Xi, voyant Zhou Yongkang, un ancien membre du Comité permanent du bureau politique, mis en examen pour corruption.

Le comité est le principal organe décisionnel du parti. Jiangsu était la base du pouvoir de Zhou ainsi que de l’ancien président Jiang. La visite de Xi à Zhenjiang six ans auparavant reflétait sa détermination à briser le règne des anciens du parti par sa répression de la corruption.

À la fin du mois dernier, lors de la cinquième session plénière du 19e Comité central du Parti, il n’y avait eu aucun changement d’effectif impliquant une promotion de successeurs éventuels, ouvrant un boulevard à Xi pour étendre son règne.

La visite politiquement sensible à Yangzhou, ressemblait presque à une étape de vainqueur, commémorant le triomphe de Xi dans sa lutte de pouvoir contre Jiang et d’autres anciens du parti.

[1]Note de lecture : Agence de presse nationale (l’AFP chinoise en quelque sorte)

[2]Note de traduction : il semble que c’est avec des lettres capitales et en gras que le titre a été publié.

[3]Note de lecture : ce qui n’est pas souligné dans l’exercice de décodage du journaliste autour de la notion de nuage (=cloud), c’est l’interprétation technologique, relative aux moyens de production.En effet,d’une signification plus large que la relation à l’individu Ma et son prénom, le « cloud »est également le symbole marketing (et métaphysique) des entreprises fournissant des services numériques (fameux « cloud computing »), qui sont en réalité fondés sur des « data center » bien réels. C’est là où ça devient important : le jeu de décodage sur le nuage apparait dans sa dimension matérialiste comme une référence directe à l’infrastructure technologique d’Alibaba. Il est bon de rappeler qu’en Chine une loi oblige les entreprises collectant les données à installer ou exploiterdes centres informatiques situés sur le territoire chinois. En outre, c’est sur cette configuration des forces productives matérielles que se fonde le modèle économique d’Alibaba.Autrement dit : le cloud doit payer son loyer !

[4]Note de traduction : « si tu n’en as pas les ressources » passe mieux en français mais étant donné que dans le texte de base l’auteur utilise la notion de capital, j’ai laissé « capital ».

[5]Note de traduction : « Xi’s power play » peut aussi être traduit plus littéralement par « jeu de puissance » ou avec l’idée de « direction de pouvoir ».

[6] Septembre 2018

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15966 messages postés
   Posté le 29-11-2020 à 13:45:11   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La direction du PCC sur les opérations financières n'est pas un fait nouveau.
En Janvier 2018 on lisait :

La Chine plafonne les bonus des traders obligataires

Jade Grandin de l’Eprevier 08/01/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H
https://www.agefi.fr/regulation/actualites/quotidien/20180108/chine-plafonne-bonus-traders-obligataires-236483
Dans leur volonté de restreindre l'effet de levier, les autorités chinoises ont aussi pris des mesures pour réduire la dette des collectivités locales.

• La Chine plafonne les bonus des traders obligataires
• Les assureurs obtiennent de changer leur label systémique
• La tentation du moins-disant réglementaire guette la City
• AIA profite des mesures annoncées par la Chine
• L’Eiopa consulte sur la deuxième vague de révision de Solvabilité 2
• Anbang prépare son retour à des produits d’assurance vie classiques
• La nouvelle feuille de route obligataire

La banque centrale chinoise a intimé aux acteurs du marché de respecter des niveaux de liquidité lors de leurs opérations.

Les tensions sur le marché obligataire chinois poussent les autorités à prendre des mesures restrictives. Le régulateur des marchés, la China Securities Regulatory Commission (CSRC), a instauré un plafond à la rémunération annuelle des traders obligataires chez les courtiers et les fonds, a rapporté jeudi dernier le Securities Times, une publication financière de l’organe d’information du Parti communiste chinois.
Cette limite, décrétée le mois dernier, a été fixée à 1 million de yuans (128.000 euros) par an. Les indemnités dépassant ce seuil pourront être versées l’année suivante, mais doivent être réparties sur au moins deux ans, selon des sources anonymes citées par Bloomberg. Les traders ont été notifiés par leurs entreprises.

Attention des autorités

Cette décision doit servir la volonté des autorités de réduire les effets de levier dans le marché obligataire. La banque centrale chinoise a intimé la semaine dernière aux acteurs du marché de contrôler «de manière raisonnable» le levier de leurs échanges obligataires et de respecter des niveaux de liquidité lors de leurs opérations.

Les assureurs sous surveillance

Les autorités se sont par ailleurs attaquées à l’explosion de la dette des collectivités locales. Le régulateur de l’assurance a ainsi interdit vendredi aux filiales de gestion d’actifs des assureurs d’utiliser des dispositifs d’investissement en private equity pour permettre aux gouvernements locaux d’emprunter de l’argent. Les montages visés sont les partenariats public-privé (PPP), censés diriger de l’argent privé vers le financement d’infrastructures sous forme d’actions, mais parfois utilisés par les collectivités locales pour emprunter.

Les collectivités acculées

De tels dispositifs ne doivent pas offrir de rendement fixe aux investisseurs, et ne doivent pas être utilisés comme canaux d’investissement passif afin de contourner la régulation, a insisté la China Insurance Regulatory Commission (CIRC).
Les véhicules de financement des collectivités chinoises vont devoir rembourser 854 milliards de yuans supplémentaires en 2018, selon Bloomberg. La hausse des intérêts, sous la pression de ceux des obligations d’Etat et corporates, augmente le risque de défauts sur ce marché.


Edité le 29-11-2020 à 13:45:29 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15966 messages postés
   Posté le 25-01-2021 à 13:34:50   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Depuis la prise du pouvoir en 1949, le système institutionnel chinois a été modifié plusieurs fois, de sorte qu'à plusieurs reprises le pouvoir est passé de la direction unique au triumvirat ou au duomvirat, et vice versa. L'article fait un petit bilan historique en liaison avec les transformations de la Chine.


Un siècle du Parti communiste chinois: le mystère derrière la Trinité


Écrit par: Guan Ling
2021-01-25 17:44:00
Date de la dernière mise à jour:2021-01-25 17:51

dnews


À l'heure actuelle, le PCC met en œuvre un système de direction «triade» du pouvoir du parti, du pouvoir d'État et du pouvoir militaire. Le chef du parti, le secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois, le chef de l’État, le président du pays et le haut commandant militaire de la Commission militaire centrale sont la même personne.

Après la création du Parti communiste chinois en 1949, Mao Zedong a été président du gouvernement populaire central (président de l'État) et président du Comité militaire révolutionnaire du peuple. Auparavant, Mao avait été président du Comité central du PCC et président de la Commission militaire centrale. Le pouvoir du parti, le pouvoir d'État et le pouvoir militaire étaient concentrés à Mao Zedong, et la forme embryonnaire du système de leadership «trinitaire» a été formée.

En 1954, le Parti communiste chinois a formulé sa première constitution, établi le Président de la République populaire de Chine, créé une Commission de défense nationale pour remplacer la Commission militaire révolutionnaire populaire et le Président de l’État a présidé la Commission de défense nationale. Mao Zedong est devenu le président de la République populaire de Chine et le président du Comité de la défense nationale, et a officiellement établi le système de la «trinité».

Cependant, ce système de «trinité» a été divisé lorsque Mao Zedong a démissionné de son poste de président du pays en 1959 et que Liu Shaoqi a pris le relais. Mao Zedong est le président du Comité central du Parti communiste chinois et le président de la Commission militaire centrale; Liu Shaoqi est le président de l'État et le président de la Commission de défense nationale, un pays et deux présidents, qui ont tous deux un pouvoir réel. Les différences de lignes politiques entre Mao Zedong et Liu Shaoqi ont déclenché une crise constitutionnelle. Lorsque la voix du parti ne pouvait pas jouer un rôle dans le système étatique, Mao Zedong a été contraint de détruire le système constitutionnel qu'il avait construit. À cette fin, Mao Zedong a d'abord utilisé Lin Biao pour consolider son pouvoir militaire, puis a lancé la Révolution culturelle pour évincer Liu Shaoqi.

Après que la Révolution culturelle ait été maîtrisée par le contrôle militaire, Mao Zedong a commencé à envisager de restaurer le système constitutionnel. En raison de la préservation et de l'abolition du président de l'État, une lutte politique a éclaté entre Mao Zedong et son successeur Lin Biao. Le résultat fut la défaite de Lin Biao, et le président du pays fut aboli dans la Constitution de 1975.

Après la fin de la Révolution culturelle et la réforme et l'ouverture, le PCC a formulé la Constitution de 1982, rétabli son président et créé la Commission militaire centrale nationale pour remplacer la Commission de défense nationale. C'est "une institution avec deux marques."

Deng Xiaoping a tiré les leçons de la révolution culturelle, évité une concentration excessive du pouvoir et mis en œuvre un modèle décentralisé. Le président du Comité central du Parti communiste chinois a été aboli, le secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois a été rétabli et le secrétaire général a été séparé du président de la Commission militaire centrale, tandis que le président de l'État est passé d'un chef d'État au pouvoir à un chef d'État hypocrite. Cela a entraîné la séparation du pouvoir du parti (secrétaire général), du pouvoir de l'État (président national) et du pouvoir militaire (président de la Commission militaire centrale).

A cette époque, Deng Xiaoping était le président de la Commission militaire centrale, la jeune génération Hu Yaobang était le secrétaire général et Li Xiannian était le président du pays. Plus tard, en raison de divergences politiques entre Deng Xiaoping et Hu Yaobang, Hu Yaobang a été contraint de démissionner. Lors de l'incident du 4 juin 1989, le secrétaire général successeur Zhao Ziyang a été démis de ses fonctions parce qu'il s'opposait à la loi martiale.

La démission anormale de deux secrétaires généraux consécutifs a mis en évidence l'insuffisance du modèle de décentralisation, et Deng Xiaoping a décidé de revenir à la «Trinité». Après que l'incident du 4 juin se soit calmé, Jiang Zemin a été nommé secrétaire général, Deng Xiaoping a proposé qu '"aucun noyau n'est fiable", et Jiang Zemin a été désigné comme noyau de troisième génération. Par la suite, Deng Xiaoping a démissionné successivement des postes de président de la Commission militaire centrale du Parti communiste chinois et de président de la Commission militaire centrale du Conseil d'État, et a été remplacé par Jiang Zemin. En 1993, lorsque le mandat du président Yang Shangkun a expiré, Jiang Zemin est devenu président de l'État et a rétabli le système «Trinity».

Quand il a démissionné de son poste de président de la Commission militaire centrale en 2004 et a remis le pouvoir à Hu Jintao, Jiang Zemin a fait l'éloge de la «Trinité» et a laissé entendre que c'était la décision de Deng Xiaoping. "La trinité du secrétaire général du parti, du président de l'Etat et du président de la commission militaire est non seulement nécessaire, mais aussi le moyen le plus approprié pour un grand parti et un grand pays comme le nôtre." Il a déclaré: " Le Comité central du Parti Le camarade He Xiaoping a décidé que je serais le secrétaire général du parti, le président du pays et le président de la commission militaire, ce qui a également été considéré à partir de la situation générale. "

Cependant, comme la Constitution du Parti communiste chinois ne restreint pas le mandat du secrétaire général et du président de la Commission militaire centrale, la Constitution de 1982 stipule que le mandat du président de l'État est de cinq ans et ne peut être détenu pendant plus de deux mandats consécutifs. Par conséquent, le système «Trinity» est incohérent et présente des lacunes en termes de tenure.

En 2018, le Parti communiste chinois a révisé sa constitution et aboli la restriction selon laquelle le mandat du président ne peut excéder deux mandats. Bien qu'il y ait l'opinion publique que cela ouvre la voie à la restauration de la tenure à vie. Cependant, pour le parti séculaire du Parti communiste chinois, cet amendement à la constitution est la première fois que les termes de nomination du secrétaire général, du président de l'État et du président de la Commission militaire centrale ont été cohérents, et la «trinité» a finalement été perfectionnée. En outre, le Quotidien du Peuple, un journal du Parti communiste chinois, avait répondu à l’époque que modifier la constitution ne signifiait pas un mandat à vie.


Edité le 25-01-2021 à 13:35:28 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15966 messages postés
   Posté le 12-03-2021 à 09:00:30   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Il est rapporté que Pékin imposera des amendes extrêmement élevées à Alibaba
Chine

dnews
12/03/2021 11:30:03
Date de la dernière mise à jour:12/03/2021 11:30

Selon des personnes proches du dossier, les régulateurs antitrust chinois envisagent d'imposer des amendes record à la société chinoise Alibaba, qui pourraient dépasser l'amende de 975 millions de dollars US payée par Qualcomm en 2015 pour comportement anticoncurrentiel. C'est à ce jour. L'amende la plus élevée de la histoire d'une entreprise chinoise.

Selon le média américain "Wall Street Journal" rapporté le 11 mars, les autorités chinoises ne veulent pas écraser un géant de la technologie bien connu en Chine et familier des investisseurs internationaux, à condition qu'Alibaba et le fondateur de haut niveau Jack Ma tracez une ligne claire.

Selon des personnes familiarisées avec le sujet, Alibaba devra également cesser de "choisir l'une des deux" (se référant à certaines plates-formes de commerce électronique chinoises afin de poursuivre des intérêts commerciaux et de lutter contre les concurrents, obligeant les commerçants coopératifs à entrer dans une seule plate-forme de vente en ligne. L'autorité chinoise compétente a déterminé qu'Alibaba s'en servait pour punir les marchands qui vendaient également des produits sur la plate-forme de commerce électronique chinoise JD.com et d'autres plates-formes industrielles. L'autorité compétente envisage également de demander à Alibaba de vendre certains actifs qui ne sont pas liés au commerce de détail en ligne. Ces mesures de rectification doivent être approuvées au plus haut niveau.

Le nombre d'amendes auxquelles Alibaba devra faire face est devenu l'objet de discussions animées à l'extérieur.

Le média hongkongais "Sing Tao Daily" a rapporté que certains experts ont analysé que si Alibaba constituait un abus du mécanisme de domination du marché, selon les dispositions de la loi chinoise anti-monopole, Alibaba pourrait être condamné à mettre fin aux activités illégales et confisquer les revenus connexes. Et 1% à 10% des ventes de l’année précédente seront sanctionnés par une amende.

Selon les rapports, si Alibaba calculait les revenus de 509 711 millions de RMB au cours de l'exercice précédent, l'amende atteindrait 51 milliards de RMB.

Fin octobre 2020, Jack Ma, directeur d'Alibaba, a critiqué la réglementation financière chinoise dans un forum.

Le soir du 3 novembre 2020, lorsque Ant Group a mis en œuvre une introduction en bourse de plus de mille milliards de milliards de dollars, elle a été interrompue de toute urgence par la China Securities Regulatory Commission.

En décembre 2020, Ant Group a supprimé les produits de dépôt Internet sur Alipay conformément aux exigences réglementaires des autorités de régulation chinoises pour l'industrie du dépôt Internet.

Le 24 décembre 2020, Ant Group a reçu un avis d'entretiens avec les autorités de régulation, notamment la Banque populaire de Chine, la Commission chinoise de régulation des banques et des assurances, la Commission de régulation des valeurs mobilières de Chine et l'Administration nationale des changes.

Le même jour, l'Administration d'État pour la régulation du marché de la Chine, sur la base du rapport, ouvrira une enquête sur Alibaba Group Holdings Co., Ltd. pour conduite monopolistique présumée telle que "choisir un sur deux". Plus tard, des agents des forces de l'ordre de l'équipe d'enquête de l'Administration d'État pour la réglementation du marché de la République populaire de Chine stationnés au siège d'Alibaba à Hangzhou au cours de la même période, ont notamment enquêté et interrogé les responsables concernés et extrait les preuves pertinentes.
....

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15966 messages postés
   Posté le 12-03-2021 à 13:21:11   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le régulateur du marché chinois inflige une amende à 10 cas d'acquisition illégale d'Internet pour lutter contre le monopole, impliquant des géants de la technologie


Par Global Times
Publié: 12 mars 2021 13:29
https://www.globaltimes.cn/page/202103/1218185.shtml

Vendredi, le régulateur du marché chinois a condamné à une amende 10 cas d'achat illégal dans le domaine Internet, invoquant une violation de la politique anti-monopole et déclarant que les accords impliquaient des géants de la technologie tels que Tencent, Baidu et Didi.
C'est la dernière affaire à rendre une décision après que la Chine a promis de réviser sa loi anti-monopole lors des "deux sessions" qui viennent de se terminer jeudi.

L'Administration d'État pour la régulation du marché a déclaré que les 10 accords comprenaient l'acquisition par Tencent Holding d'actions de la plate-forme d'éducation en ligne Yuanfudao, Didi Mobile Pty Ltd et Softbank créant une joint-venture, et Baidu achetant un fabricant de terminaux de matériel domestique Ainemo Inc.

Le régulateur a déclaré que le les accords enfreignent tous la loi anti-monopole et chacun sera condamné à une amende de 500 000 yuans (77 072 $).
La Chine révisera la loi anti-monopole pour construire un système économique moderne et promouvoir l'innovation technologique, a déclaré lundi le Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale, la plus haute législature de Chine.
La loi vise à corriger les irrégularités sur le marché et à mieux réglementer les plates-formes en ligne géantes afin que leurs entreprises puissent être soumises à un ensemble de contrôles et de règles transparents et exploitables, ont déclaré des analystes.

En décembre, le régulateur du marché chinois a infligé une amende au groupe Alibaba et à China Literature, une société soutenue par Tencent, pour ne pas avoir demandé l'approbation avant de procéder à certaines acquisitions, une violation de la loi anti-monopole.
La Chine a également infligé une amende de 3 millions de yuans au détaillant discount en ligne Vipshop pour concurrence déloyale. Il a été constaté que la société exploitait un système qui obtenait des informations sur les marques sur sa plate-forme et d'autres pour obtenir un avantage concurrentiel.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15966 messages postés
   Posté le 27-03-2021 à 13:12:12   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La Chine va introduire une politique antimonopole mise à jour d'ici septembre

Par Global Times
Publié: 25 mars 2021 23:53

https://www.globaltimes.cn/page/202103/1219507.shtml


Le Conseil d'État chinois a détaillé jeudi son plan sur la politique anti-monopole révisée dans un document expliquant la division du travail des tâches clés mentionnées dans le rapport annuel de travail du gouvernement du pays.

Afin de renforcer les mesures antimonopoles et d'empêcher une expansion incontrôlée du capital, plusieurs départements gouvernementaux travailleront ensemble pour introduire des politiques pertinentes d'ici septembre afin de préserver une concurrence loyale sur le marché.

La Commission nationale du développement et de la réforme (NDRC), le ministère de la Science et de la Technologie, le ministère de l'Industrie et des Technologies de l'information, le ministère des Finances, la Banque populaire de Chine et d'autres organismes feront avancer l'introduction de ces politiques.

La Chine a annoncé le 8 mars la révision des lois antimonopole, sur les sociétés et sur la faillite afin de construire un système économique moderne et de promouvoir l'innovation technologique.

La nouvelle loi vise à rectifier les irrégularités sur le marché et à mieux réglementer les plateformes en ligne, comme Alibaba, Ant Group, JD.com, Didi Chuxing, Meituan et Pinduoduo, afin que leurs entreprises puissent fonctionner selon des règles et une surveillance transparentes, ont déclaré les analystes.

Selon le document publié jeudi, la China Securities Regulatory Commission, la banque centrale du pays et la NDRC feront avancer la réglementation des holdings financiers et des sociétés fintech cette année pour réaliser des innovations financières dans le cadre d'une réglementation prudentielle.

Le mécanisme de travail de gestion des risques financiers sera également amélioré afin d'éviter les risques systémiques.

Global Time

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15966 messages postés
   Posté le 02-05-2021 à 22:45:34   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Un document programmatique sur les tâches à venir du PCC dans la construction d'un pays socialiste moderne

______________________________




Documents programmatiques guidant la construction globale d'un pays socialiste moderne

Source: "Seeking Truth" 2021/09 Auteur: "Seeking Truth " Département éditorial du magazine 2021-04-30 15:05:59
Documents programmatiques guidant la construction globale d'un pays socialiste moderne

Département éditorial du magazine "Seeking Truth"
http://www.qstheory.cn/dukan/qs/2021-04/30/c_1127389963.htm

Au premier printemps du «14e plan quinquennal», le bilan de l'économie chinoise est à nouveau magnifique: au premier trimestre 2021, le PIB a augmenté de 18,3% en glissement annuel et de 10,3% en glissement annuel. année, avec un taux de croissance moyen sur deux ans de 5,0%; la valeur ajoutée industrielle susmentionnée, les ventes au détail totales de biens de consommation, les investissements en immobilisations et les importations et exportations totales de biens ont augmenté de 24,5% d'une année sur l'autre, 33,9%, 25,6% et 29,2% respectivement; les investissements dans les industries de haute technologie et les secteurs sociaux ont augmenté en moyenne de 9,9% et 9,6% respectivement en deux ans% ...... Les principaux indicateurs économiques de la Chine se redressent régulièrement, la dynamique de l'innovation continue d'augmenter, les attentes du marché continuent de s'améliorer, et la construction globale d'un pays socialiste moderne a un bon départ et une dynamique positive!

À l'automne doré d'octobre 2020, la cinquième session plénière du 19e Comité central du Parti communiste chinois a examiné et approuvé les << Propositions du Comité central du Parti communiste chinois sur la formulation du quatorzième plan quinquennal pour l'économie nationale et le développement social et les objectifs à long terme pour 2035 ", mars 2021 La quatrième session de la treizième Assemblée populaire nationale a délibéré et approuvé le" quatorzième plan quinquennal de développement économique et social national de la République populaire de Chine et les grandes lignes de Objectifs à long terme pour 2035 »préparés conformément aux« propositions », clarifiant le« 14e plan quinquennal »et même l'objectif et le programme d'action pour le développement économique et social de la Chine à plus long terme.

Cette année marque le 100e anniversaire de la fondation du Parti communiste chinois, et c'est aussi la première année de construction d'un pays socialiste moderne de manière globale. La question de savoir si l’esprit de la cinquième session plénière du 19e Comité central du Parti peut être bien mis en œuvre et si les «recommandations» et les «grandes lignes» du «14e plan quinquennal» peuvent être bien mises en œuvre, ce qui est lié au développement général du parti et du pays dans les 5, 15 prochaines périodes et même plus, il est lié au processus historique du grand rajeunissement de la nation chinoise. Peu de temps après le début de l'année, le secrétaire général Xi Jinping a assisté à la cérémonie d'ouverture du séminaire pour les principaux dirigeants provinciaux et ministériels pour étudier et mettre en œuvre l'esprit de la cinquième session plénière du 19e Comité central du Parti, et a prononcé un discours important. , se concentrant sur quatre questions en tant que «minorité clé» du parti. «Première leçon de l'année»:

La première question: appréhender avec précision la nouvelle étape de développement. Il expliquait systématiquement la base théorique, la base historique et la base réaliste de l'entrée de mon pays dans la nouvelle étape de développement, ainsi que les objectifs, les tâches, les opportunités et les défis de la nouvelle étape de développement.

La deuxième question: mettre en œuvre à fond le nouveau concept de développement. Il est souligné que le nouveau concept de développement doit être mis en œuvre de manière complète, précise et globale, et que de nouvelles exigences pour appréhender le nouveau concept de développement doivent être mises en avant à partir des trois aspects de l'objectif fondamental, de l'orientation du problème et du sentiment d'anxiété.

La troisième question: accélérer la construction d'un nouveau modèle de développement. Explication approfondie de l'importance stratégique de la construction d'un nouveau modèle de développement, clarification de certains malentendus et clarification de la direction principale de la construction d'un nouveau modèle de développement.

Le quatrième enjeu: renforcer la direction générale du parti sur la campagne de modernisation socialiste. Il met en avant des exigences claires en termes de mise en valeur des avantages du parti, de compréhension de l'esprit de la session plénière, d'amélioration des «trois forces» politiques, et de planification et d'avancement systématiques.


Le discours important du Secrétaire général Xi Jinping "Saisir la nouvelle étape de développement, mettre en œuvre le nouveau concept de développement et construire un nouveau modèle de développement" a donné une interprétation concentrée, approfondie, précise et faisant autorité de l'esprit de la cinquième session plénière de la 19e Comité central du Parti, et a répondu en profondeur à la question Une série de questions directionnelles, fondamentales et stratégiques concernant le développement global de notre pays sont d'une grande et de grande portée pour le travail du parti et de l'État. Tous les camarades du parti devraient étudier, comprendre et mettre en œuvre en profondeur l'esprit de l'important discours du secrétaire général, en combinaison avec la réunion du secrétaire général à la cinquième session plénière du 19e Comité central du Parti, le Comité permanent du Bureau politique du Parti. le Comité central, le Bureau politique du Comité central, la Conférence centrale de travail économique et le Central Rural L'esprit d'une série de discours importants tels que des conférences de travail, des délibérations et des discussions lors des deux sessions nationales, Jiangsu, Guizhou, Fujian, Guangxi, et d'autres discours importants, pour unifier davantage la réflexion, améliorer la position, élargir les horizons, saisir avec précision la nouvelle étape de développement, mettre en œuvre minutieusement le nouveau concept de développement et accélérer la construction d'un nouveau modèle de développement. Promouvoir un développement de haute qualité pendant la " 14e plan quinquennal "période pour assurer que la construction d'un pays socialiste moderne a un bon départ et un bon départ, et saluer le 100e anniversaire de la fondation du Parti communiste chinois avec des réalisations remarquables.

Grand saut dans le processus historique de rajeunissement national

Au point culminant historique du 100e anniversaire du Parti communiste de mon pays, notre pays s'est engagé dans un nouveau voyage consistant à construire un pays socialiste moderne de manière globale et à marcher vers l'objectif du deuxième centenaire. Il s'agit d'un "grand pas en avant dans le processus historique du grand rajeunissement de la nation chinoise. "



Le 11 mars 2021, la quatrième session de la treizième Assemblée populaire nationale a voté l'adoption d'une résolution sur le quatorzième plan quinquennal de développement économique et social national et les grandes lignes des objectifs de la vision pour 2035. Zhang Yuwei, journaliste de l'agence de presse Xinhua / photo

En regardant en arrière sur l'histoire moderne de la Chine, réaliser la modernisation nationale et le rajeunissement national est le "plus grand rêve du peuple chinois" et "l'intérêt suprême et fondamental de la nation chinoise". Il a inspiré des centaines de millions de Chinois à faire des explorations sans relâche . Après la guerre de l'opium, d'innombrables personnes aux nobles idéaux luttaient pour trouver la voie de la modernisation de la Chine, mais dans les conditions d'une société semi-coloniale et semi-féodale, la modernisation de la Chine n'a pas réussi et n'a pas pu réussir.

La réalisation du grand objectif de la modernisation est historiquement tombée sur les épaules du Parti communiste chinois. Comme l'a profondément souligné le secrétaire général Xi Jinping lors de la cinquième session plénière du 19e Comité central du Parti communiste chinois: «Le Parti communiste chinois a uni et mené toutes les luttes du peuple chinois au cours des 100 dernières années pour construire la Chine. en une puissance moderne et réaliser le grand rajeunissement de la nation chinoise. "En 1945, le septième Congrès national du Parti communiste chinois a clairement déclaré:" La tâche de la classe ouvrière chinoise n'est pas seulement de lutter pour l'établissement d'un nouveau pays démocratique, mais aussi de lutter pour l'industrialisation de la Chine et la modernisation de l'agriculture. "La nouvelle Chine a été fondée. Plus tard, notre parti a proposé de" faire de notre pays un pays socialiste puissant avec une agriculture moderne, une industrie moderne, une défense nationale moderne et une science moderne et la technologie." En entrant dans la nouvelle période de réforme et d'ouverture, notre parti a tracé la voie correcte pour que mon pays réalise une modernisation socialiste basée sur une nouvelle réalité et une expérience historique, a proposé une stratégie en "trois étapes" et a clairement indiqué que "la modernisation sera essentiellement atteint au milieu du 21e siècle. "

Dans la nouvelle ère, le secrétaire général Xi Jinping a présenté une série de nouvelles idées, de nouveaux concepts et des exigences autour de la question principale de la construction globale de la modernisation socialiste, soulignant que la réalisation de la modernisation socialiste et du grand rajeunissement de la nation chinoise est tâche de maintenir et de développer le socialisme aux caractéristiques chinoises. "", a systématiquement planifié un arrangement stratégique en deux étapes pour construire un pays socialiste moderne et puissant de manière globale. Le Secrétaire général a souligné que la modernisation de la Chine est «très différente des pays développés de l'Ouest». C'est une modernisation avec une population énorme, une modernisation pour la prospérité commune de tous les peuples, une modernisation qui harmonise les civilisations matérielles et spirituelles, et un coexistence harmonieuse entre l'homme et la nature. La modernisation du pays est une modernisation qui emprunte la voie du développement pacifique "; il est nécessaire de" promouvoir de manière globale la construction de la civilisation économique, politique, culturelle, sociale et écologique, et promouvoir le développement coordonné de tous les liens et aspects de la modernisation »et« promouvoir le système national de gouvernance et la modernisation des capacités de gouvernance ». Ces exposés importants du secrétaire général ont considérablement approfondi la compréhension de notre parti des lois de la construction de la modernisation socialiste, guidé et favorisé efficacement l'accélération de la construction de la modernisation de mon pays et réalisé des réalisations majeures.

Se situant à l'intersection historique des objectifs des «deux centenaires», le chemin de la modernisation nationale et du rajeunissement national a atteint un tournant historique critique. Comment la route de la construction globale de la modernisation socialiste doit-elle aller? Confronté à la confiance de l'histoire et aux attentes du peuple, le Secrétaire général Xi Jinping, avec un sens aigu des responsabilités et de la mission, a adopté une perspective à long terme et a élaboré une stratégie. Il a personnellement été le chef du groupe de rédaction du << 14th Five - Plan annuel "et a présidé une série de réunions importantes. Conception au plus haut niveau d'une série de questions majeures liées au développement à moyen et à long terme du pays; enquête et recherche approfondies au niveau local, présidé la convocation de des colloques avec des experts, des entrepreneurs et des gens de la base dans différents domaines, et écouté intensivement les opinions et les suggestions de diverses manières. «Notre pays entrera dans une nouvelle étape de développement», «Le développement de la nouvelle ère et de la nouvelle étape doit mettre en œuvre le nouveau concept de développement et doit être un développement de haute qualité», «Construire un nouveau modèle de développement est un choix stratégique pour faire avancer avec le temps et l'amélioration du niveau de développement économique de la Chine. Le choix stratégique de façonner les nouveaux avantages de notre pays en matière de coopération économique internationale et de concurrence "... La série de plans stratégiques du secrétaire général a fourni une base fondamentale pour la préparation scientifique de la" 14e Plan quinquennal "" Recommandations "et" Esquisse ", et a contribué à la construction globale de la modernisation socialiste. Le pays a dessiné un grand plan.

Entrer dans une nouvelle étape de développement, mettre en œuvre de nouveaux concepts de développement et construire un nouveau modèle de développement sont les éléments centraux et les lignes principales logiques des "Propositions" et du "Schéma" du "14e Plan quinquennal", et cela passe par le "Quatorzième période quinquennale" et construit même globalement la modernisation socialiste. L'orientation stratégique de tout le pays est une partie importante de la pensée de Xi Jinping sur le socialisme aux caractéristiques chinoises dans la nouvelle ère. Dans ce discours important, le Secrétaire général Xi Jinping a fait une interprétation approfondie du contexte, des connotations théoriques, des exigences pratiques et des interrelations des trois «nouveaux», en soulignant: «Entrez dans une nouvelle étape de développement, mettez en œuvre de nouveaux concepts de développement et construisez de nouveaux Le schéma est déterminé par la logique théorique, la logique historique et la logique réaliste du développement économique et social de la Chine. Les trois sont étroitement liés. Le passage à la nouvelle étape de développement clarifie la position historique du développement de la Chine et la mise en œuvre du nouveau développement Le concept clarifie les principes directeurs de la modernisation de la Chine. L'élaboration d'un nouveau modèle de développement clarifie le choix de la voie pour la modernisation économique de la Chine. La compréhension de la nouvelle étape de développement est la base réaliste de la mise en œuvre du nouveau concept de développement et de l'élaboration d'un nouveau modèle de développement. Le concept de développement fournit un guide d'action pour saisir la nouvelle étape de développement et créer un nouveau modèle de développement. Construire un nouveau modèle de développement est un choix stratégique pour répondre aux opportunités et aux défis de la nouvelle étape de développement et mettre en œuvre le nouveau concept de développement. "

<< Sur la base de la nouvelle étape de développement, de la mise en œuvre du nouveau concept de développement, de la construction d'un nouveau modèle de développement et de la promotion d'un développement de haute qualité, l'ensemble du parti et le pays tout entier doivent accorder une attention particulière aux travaux pendant un certain temps. Lors de deux sessions du pays, le secrétaire général Xi Jinping participait à la délégation du Qinghai Lors des délibérations, des exigences claires ont été avancées pour la poursuite de la mise en œuvre de ces trois «nouvelles». Nous devons étudier et comprendre en profondeur, appréhender la mise en œuvre et promouvoir une meilleure ancrage et une meilleure épanouissement dans le travail réel.

Saisir avec précision la nouvelle position historique

La nouvelle étape de développement est l'étape de la construction d'un pays socialiste moderne de manière globale et de la marche vers le deuxième objectif du centenaire. Faire ce jugement stratégique majeur fournit une coordonnée historique pour saisir avec précision la nouvelle orientation historique et les exigences pratiques du développement de mon pays.

À différentes périodes historiques, notre parti a toujours bien compris la position historique et le stade de développement conformément aux souhaits du peuple et aux besoins de développement de carrière, a proposé des objectifs inspirants, a uni et conduit le peuple à se battre pour eux. Dans ce discours important, le secrétaire général Xi Jinping a systématiquement passé en revue le processus d'établissement des lignes, principes et politiques de notre parti à différentes périodes historiques, et a profondément déclaré: «Une compréhension correcte de la position historique et du stade de développement du parti et de la cause du peuple est le centre de la scène claire de notre parti. Les tâches et la base fondamentale pour formuler des itinéraires, des principes et des politiques sont également des expériences importantes de la victoire continue de notre parti dans la direction de la révolution, de la construction et de la réforme. "

Après avoir bâti une société aisée de manière globale et réalisé le premier objectif du centenaire, quelle sera la position historique de notre pays? En août 2020, lors d'un colloque d'experts dans les domaines économique et social, le secrétaire général Xi Jinping a adopté une vision à long terme, a passé en revue la situation actuelle et a émis un jugement stratégique selon lequel mon pays entrerait dans une nouvelle étape de développement. Lors de la cinquième session plénière du 19e Comité central du Parti, le secrétaire général a donné une explication approfondie de la nouvelle étape de développement. Dans ce discours important, le secrétaire général a clarifié davantage la base théorique, la base historique et la base réaliste de la nouvelle étape de développement dans la perspective de combiner histoire et réalité, théorie et pratique, nationales et internationales.

Regardez la base théorique. Le secrétaire général a souligné que le développement du socialisme est un processus historique à long terme et doit être divisé en différentes étapes historiques. Le socialisme lui-même est le stade primaire du communisme, et la Chine est au stade primaire du socialisme. La nouvelle étape de développement dans laquelle nous nous trouvons aujourd'hui est une étape de l'étape primaire du socialisme, et en même temps une étape dans laquelle nous avons atteint un nouveau point de départ après des décennies d'accumulation.

Regardez la base historique. Le secrétaire général a souligné que la nouvelle étape du développement est que notre parti conduit le peuple à une nouvelle étape de saut historique de se lever, de devenir riche et de devenir plus fort. Au cours des 100 dernières années, notre parti a uni et conduit le peuple à établir une nouvelle Chine, a établi le système socialiste de base, mené une construction socialiste à grande échelle, mené une nouvelle grande révolution dans la réforme et l'ouverture, et a réalisé une nouvelle saut historique dans le processus de modernisation socialiste, faisant de la Chine La nation a inauguré une perspective brillante pour un grand rajeunissement. Aujourd'hui, nous continuons à écrire une nouvelle histoire glorieuse de la construction d'un pays socialiste moderne de manière globale sur la base du développement passé.

Regardez la base de la réalité. Le secrétaire général a souligné que nous disposions déjà d'une base matérielle solide pour entreprendre un nouveau voyage et atteindre des objectifs nouveaux et plus élevés. Grâce à des efforts inlassables, la puissance économique, la puissance scientifique et technologique de mon pays, sa force nationale globale et le niveau de vie de la population ont atteint un nouveau niveau. En particulier, l'édification d'une société moyennement prospère à tous égards a obtenu de grands résultats historiques, et la résolution du problème de la pauvreté absolue qui sévit dans la nation chinoise depuis des milliers d’années a atteint une importance historique. Il s'agit d'une étape importante dans le processus de modernisation socialiste de mon pays, et elle a jeté les bases solides pour que mon pays entre dans une nouvelle étape de développement et marche vers le deuxième objectif du centenaire.

En entrant dans une nouvelle étape de développement, notre objectif et notre tâche sont de compléter l'ambition historique de construire un pays socialiste moderne dans les 30 prochaines années. Le secrétaire général Xi Jinping a souligné que nous avons clarifié la feuille de route et le calendrier des développements futurs, à savoir: «D'ici 2035, trois périodes de planification quinquennales seront utilisées pour réaliser essentiellement la modernisation socialiste. Ensuite, trois périodes de planification quinquennales seront utilisées. . - Au milieu de ce siècle, mon pays sera un pays socialiste moderne prospère, démocratique, civilisé, harmonieux et beau.

Nous sommes confiants, capables et sûrs d’atteindre un tel objectif et une telle tâche. Le secrétaire général Xi Jinping a déclaré fermement: «Cette fois, la réponse à la pandémie mondiale de la nouvelle épidémie de pneumonie à couronne, à quel point la direction et les systèmes de divers pays sont-ils supérieurs, et émettre des jugements?» Il a souligné que «l'heure et la situation sont allées De notre côté. C'est notre détermination et notre force. Notre confiance repose sur notre détermination et notre confiance. »Dans le même temps, il a souligné qu '« à l'heure actuelle et à l'avenir, bien que le développement de la Chine se trouve encore dans une période d'opportunités stratégiques importantes, il y a de nouveaux développements et des changements dans les opportunités et les défis. La plupart des opportunités et des défis sont sans précédent. Les opportunités l'emportent sur les défis ". Le secrétaire général demande à tout le parti de continuer à être modeste et prudent, à travailler dur, à mobiliser tous les facteurs positifs qui peuvent être mobilisés, à unir toutes les forces qui peuvent être unies, à faire de son mieux pour gérer ses propres affaires et à persévérer dans la réalisation de nos Fixer des objectifs.

Les grandes réalisations du Parti communiste chinois pour diriger le peuple chinois dans la campagne de modernisation socialiste montrent au monde qu'il existe plus d'une voie vers la modernisation. Il n'y a ni modèle fixe de modernisation ni norme universelle de modernisation dans le monde . Dans ce discours important, le secrétaire général Xi Jinping a clairement souligné que «la modernisation que nous sommes en train de construire doit avoir des caractéristiques chinoises et être conforme à la réalité chinoise» et a réitéré les cinq points qui ont été spécifiquement soulignés lors de la cinquième session plénière du 19e Comité central de la Chine. Parti communiste chinois, c'est-à-dire la modernisation de mon pays. C'est une modernisation avec une population énorme, une prospérité commune pour tous, une coordination de la civilisation matérielle et de la civilisation spirituelle, une coexistence harmonieuse de l'homme et de la nature et une voie de développement pacifique. Le secrétaire général a souligné: << C'est la direction à laquelle mon pays doit adhérer dans sa démarche de modernisation. Elle doit se refléter dans les politiques, stratégies et tactiques de développement de mon pays, dans ses mesures politiques et dans les modalités de travail, et promouvoir les efforts conjoints de l'ensemble du pays. parti et les gens de tous les groupes ethniques. "

En bref, la nouvelle étape de développement est une étape importante dans le processus de développement du socialisme de mon pays. Elle est non seulement d'une grande importance dans le processus de modernisation de mon pays, mais aussi d'une importance extraordinaire dans tout le processus historique de l'étape primaire. du socialisme de mon pays. Le secrétaire général Xi Jinping a profondément souligné que l'étape primaire du socialisme n'est pas une étape statique, immuable et stagnante, ni une étape spontanée et passive qui peut être franchie naturellement sans beaucoup d'efforts, mais une étape dynamique, active et prometteuse. processus qui est toujours imprégné d'une vitalité vigoureuse est un processus de progrès par étapes, de développement et de progrès continus, et un processus d'accumulation quantitative et de changement de développement qui se rapproche d'un saut qualitatif. La construction globale d'un pays socialiste moderne est non seulement une condition pour le développement de mon pays au stade primaire du socialisme, mais aussi une condition pour que le socialisme de mon pays passe du stade primaire au stade supérieur. Il incarne les lois du communisme La gouvernance du parti, les lois de la construction socialiste et les lois du développement de la société humaine.

Mise en œuvre complète, précise et complète du nouveau concept de développement

Les idées sont les précurseurs des actions, et certaines pratiques de développement sont guidées par certains concepts de développement. Le nouveau concept de développement clarifie les principes directeurs de la campagne de modernisation de mon pays. Pour construire un pays socialiste moderne de manière globale, pour prendre un bon départ et bien démarrer, tout d'abord, nous devons mettre en œuvre le nouveau concept de développement de manière complète, précise et complète.


Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, l'environnement de développement et les conditions de développement de mon pays ont subi de profonds changements. La question du type de développement à réaliser et de la manière de réaliser le développement dans la nouvelle situation s'est historiquement posée devant nous. Le secrétaire général Xi Jinping a résumé en profondeur les expériences et les leçons du développement national et étranger ainsi que la tendance générale du développement, et a proposé de manière créative de nouveaux concepts de développement innovants, coordonnés, verts, ouverts et partagés en réponse aux contradictions et aux problèmes importants du développement de mon pays, et scientifiquement a répondu aux objectifs, aux motivations et aux motivations du développement. Une série de questions théoriques et pratiques, telles que les méthodes et les voies, ont clarifié la position politique de notre parti sur le développement, l'orientation vers les valeurs, le modèle de développement, la voie du développement et d'autres questions politiques majeures. développement économique pour réaliser des réalisations historiques et subir des changements historiques.

Le nouveau concept de développement est un système théorique systématique, et c’est le contenu principal des réflexions économiques de Xi Jinping sur le socialisme aux caractéristiques chinoises dans la nouvelle ère. Nous devons intégrer la mise en œuvre du nouveau concept de développement avec la mise en œuvre de la pensée économique de Xi Jinping sur le socialisme aux caractéristiques chinoises dans la nouvelle ère, ainsi que la mise en œuvre des jugements scientifiques portés par le secrétaire général Xi Jinping sur la situation économique depuis le 18 Congrès national du Parti communiste chinois, déploiement scientifique du travail économique et aspects économiques et sociaux Les grandes théories avancées par le développement sont liées. À cet égard, le Secrétaire général a résumé 13 aspects principaux de cet important discours: premièrement, adhérez au concept de développement centré sur les personnes; deuxièmement, ne parlez plus simplement de héros en fonction du taux de croissance du PIB; troisièmement, la Chine. L'économie est dans la période de "superposition en trois phases". Quatrièmement, le développement économique est entré dans une nouvelle normalité. Cinquièmement, il s'agit de faire jouer le marché un rôle décisif dans l'allocation des ressources et de mieux jouer le rôle du gouvernement. Sixièmement, vert l'eau et les montagnes vertes sont des montagnes dorées et des montagnes argentées. Septièmement, adhérer au nouveau développement. Philosophie, huit est de promouvoir les réformes structurelles du côté de l'offre, neuf est un développement déséquilibré, dix est de promouvoir un développement de haute qualité, onze est de construire un le système économique, et douze est de construire un double cycle national et international avec le cycle domestique comme corps principal. Le treizième aspect du nouveau modèle de développement à promouvoir est de coordonner le développement et la sécurité. Ces 13 concepts idéologiques importants incarnent l’essence fondamentale des pensées économiques socialistes de Xi Jinping avec des caractéristiques chinoises dans la nouvelle ère, et il est important de les suivre dans la mise en œuvre complète, précise et complète du nouveau concept de développement.

En entrant dans une nouvelle étape de développement, face à la nouvelle situation et aux tâches de développement, nous devons également faire un pas de plus vers la compréhension du nouveau concept de développement. Dans ce discours important, le secrétaire général Xi Jinping a présenté de nouvelles exigences pour la mise en œuvre complète, précise et complète du nouveau concept de développement sous trois aspects: objectif fondamental, orientation du problème et prise de conscience du danger.

Tout d'abord, saisissez le nouveau concept de développement à partir de l'objectif fondamental. Adhérer à l'idéologie du développement centrée sur le peuple incarne les idéaux, les croyances, la nature et le but du parti, ainsi que sa mission originale. Chercher le bonheur du peuple et le rajeunissement de la nation n'est pas seulement le point de départ et l'objectif de la direction de notre parti dans la modernisation, mais aussi la «racine» et «l'âme» du nouveau concept de développement. En dernière analyse, tout ce que notre parti fait, c'est que les gens vivent une bonne vie. Ce n’est qu’en insistant sur le développement pour le peuple, en s’appuyant sur le peuple pour le développement et en partageant les fruits du développement par le peuple que nous pouvons avoir une vision correcte du développement et de la modernisation. Pour mettre en œuvre pleinement, précisément et intégralement le nouveau concept de développement, nous devons accorder plus d'attention à la question de la prospérité commune. Il ne s'agit pas seulement d'une question économique, mais aussi d'une question politique majeure liée à la fondation au pouvoir du parti. Le secrétaire général Xi Jinping a clairement souligné: "Nous ne devons pas permettre à l'écart entre les riches et les pauvres de s'élargir et que les pauvres s'enrichissent, les riches s'enrichissent, et il ne doit pas y avoir un écart insurmontable entre les riches et les pauvres." , Le secrétaire général a formulé la demande dialectiquement: d'une part, il faut faire des plans d'ensemble pour considérer les besoins et les possibilités, et procéder pas à pas conformément aux lois du développement économique et social; d'autre part, on ne peut pas attendre ce travail, et nous devons résoudre consciemment les problèmes de l'écart régional, de l'écart urbain-rural, de l'écart de revenu, etc. Promouvoir le progrès global de la société et le développement global des personnes, promouvoir l'équité sociale et la justice, faire les résultats du développement sont de plus en plus équitables pour profiter à tous et pour améliorer continuellement le sentiment de gain, de bonheur et de sécurité des gens, de sorte que les gens sentent vraiment que la prospérité commune n'est pas seulement un slogan, mais un fait visible, tangible et réel.

Deuxièmement, appréhendez les nouveaux concepts de développement à partir d'une approche axée sur les problèmes. le développement de mon pays se trouve déjà à un nouveau point de départ historique. Il est nécessaire d'adhérer à l'approche axée sur les problèmes conformément aux nouvelles exigences de la nouvelle étape de développement, de mettre en œuvre le nouveau concept de développement avec plus de précision et de résoudre efficacement le problème des déséquilibres. développement insuffisant et promouvoir un développement de haute qualité. Dans ce discours important, le Secrétaire général Xi Jinping a souligné quatre questions: Premièrement, l'autosuffisance et l'autosuffisance en science et en technologie sont devenues la capacité de base pour déterminer la survie et le développement de notre pays, et il y a beaucoup de "cous coincés"; le second est le grand écart de développement entre les zones urbaines et rurales en Chine., Et comment résoudre ce problème, il y a beaucoup de nouveaux problèmes qui doivent être étudiés en profondeur; troisièmement, le système énergétique de la Chine est fortement dépendant des énergies fossiles telles que le charbon, et la pression exercée par la production et les systèmes vivants pour passer à un système vert et sobre en carbone est grande, et les émissions de carbone seront atteintes d'ici 2030. Dafeng, l'objectif de neutralité carbone d'ici 2060 est extrêmement difficile; quatrièmement, l'environnement externe devient de plus en plus complexe et changeante, et la relation entre l'autonomie et la coopération ouverte doit être bien gérée, et la relation entre la participation active à la division internationale du travail et la garantie de la sécurité nationale doit être bien gérée. Gérer correctement la relation entre l'utilisation de l'investissement étranger et l'examen de la sécurité, et l'élargissement de l'ouverture dans le but d'assurer la sécurité. En réponse à ces questions en suspens, le Secrétaire général a clairement demandé: "La compréhension du nouveau concept de développement doit être continuellement approfondie, et les mesures doivent être plus précises et pragmatiques, afin de parvenir véritablement à un développement de haute qualité."

Troisièmement, saisissez le nouveau concept de développement à partir du sentiment d'inquiétude. Compte tenu de l'évolution des principales contradictions de notre société et de l'ajustement profond de l'équilibre international des pouvoirs, les risques internes et externes auxquels le développement de notre pays est confronté ont augmenté sans précédent. Nous devons accroître notre conscience du danger, adhérer à une réflexion fondamentale, et soyez prêt à faire face à des situations plus complexes et plus difficiles à tout moment. Dans ce discours important, le secrétaire général Xi Jinping s'est concentré sur les aspects politiques, économiques, sociaux et de construction du système, et a mis en avant des exigences claires pour un développement et une sécurité coordonnés: Premièrement, nous devons adhérer à l'unité organique de la sécurité politique, de la sécurité du peuple, et la suprématie des intérêts nationaux. Oser se battre, mais aussi bien se battre, se renforcer de manière globale, notamment pour accroître la force de dissuasion; le second est d'éviter les hauts et les bas majeurs de la macroéconomie, pour empêcher les investissements étrangers à grande échelle sur le marché des capitaux et pour garantir la nourriture, l'énergie et les ressources importantes La sécurité de l'approvisionnement doit assurer la stabilité et la sécurité de la chaîne d'approvisionnement de la chaîne industrielle, empêcher l'expansion désordonnée et la croissance barbare du capital, assurer la sécurité de l'environnement écologique, et se concentrer résolument sur une production sûre; le troisième est de prévenir le risque de chômage à grande échelle dans le domaine social et de renforcer la sécurité de la santé publique., Résoudre efficacement toutes sortes d'incidents de masse; quatrièmement, nous devons renforcer la construction institutionnelle pour assurer la sécurité nationale, apprendre de l'expérience d'autres pays, étudier comment installer les «portes vitrées» nécessaires, ajouter différentes serrures à différentes étapes et traiter efficacement les différents pays concernés.

Saisir et promouvoir la construction d'un nouveau modèle de développement dans une perspective globale

L'accélération de la construction d'un nouveau modèle de développement avec le cycle domestique comme corps principal et les doubles cycles nationaux et internationaux se favorisant mutuellement est basée sur la décision stratégique majeure prise par le Comité central du Parti avec le camarade Xi Jinping comme noyau conformément à La nouvelle étape de développement de mon pays, les nouvelles tâches historiques et les nouvelles conditions environnementales. Une autre réalisation théorique majeure de la pensée économique socialiste aux caractéristiques chinoises dans la nouvelle ère a clarifié le choix de la voie pour la modernisation économique de mon pays.

Pourquoi créer un nouveau modèle de développement? Quelles sont les considérations stratégiques derrière cela? Au cours des dernières années, face aux changements profonds de l'environnement extérieur et des conditions internes du développement de mon pays, en particulier l'ajustement en profondeur du modèle du cycle économique international et les effets considérables de la nouvelle épidémie de pneumonie coronaire, le Secrétaire général Xi Jinping a mené des discussions approfondies sur les grandes questions liées au développement économique et social à moyen et long terme du pays. Lors de la nouvelle épidémie de pneumonie à couronne l'année dernière, le secrétaire général s'est rendu dans de nombreuses provinces pour mener des enquêtes et des études, tout à fait conscient que les conditions environnementales du développement de mon pays ont changé et que de nouvelles idées pour conduire le développement doivent être avancées conformément à la nouvelle situation. Le 10 avril 2020, lors de la septième réunion du Comité central des finances et de l'économie, le secrétaire général a proposé de manière créative "de construire un nouveau modèle de développement avec les cycles nationaux et internationaux comme corps principal et la promotion mutuelle des cycles nationaux et internationaux". Dans une série de discours importants qui ont suivi, en particulier à la cinquième session plénière du 19e Comité central du Parti, le Secrétaire général a pris des dispositions globales pour construire un nouveau modèle de développement. Dans cet important discours, le Secrétaire général a en outre souligné que la construction d'un nouveau modèle de développement << est une disposition stratégique et une démarche visant à saisir l'initiative du développement futur. C'est une tâche historique majeure qui doit être encouragée dans la nouvelle phase de développement. , et c'est aussi la mise en œuvre du nouveau concept de développement. Mesures importantes ".

Accélérer la construction d'un nouveau modèle de développement est une tâche stratégique majeure liée au développement global de notre pays, "il est nécessaire de saisir avec précision la situation globale et de la promouvoir activement". Le secrétaire général Xi Jinping a discuté en profondeur de l'importance stratégique de la construction d'un nouveau modèle de développement, clarifié les malentendus et clarifié la direction principale de l'attaque.

Concernant l'importance stratégique. Les caractéristiques des économies des grandes puissances sont dominées par la demande intérieure et recyclables en interne. En tant que pays socialiste avec une population nombreuse et un marché à grande échelle, la Chine subira inévitablement diverses pressions et de graves défis que d'autres pays n'ont pas rencontrés dans le processus historique de modernisation. Ce n'est que si nous restons autonomes, débloquons le cycle domestique et travaillons dur pour cultiver un corps qui n'est pas envahi par les poisons et incorruptible que nous pourrons laisser la situation internationale changer et être toujours pleins de vigueur pour survivre et se développer. Personne peut nous vaincre et rester coincé. Le secrétaire général Xi Jinping a souligné qu'accélérer la construction d'un nouveau modèle de développement consiste à améliorer notre capacité de survie, notre compétitivité, notre capacité de développement et notre durabilité au milieu de diverses tempêtes et vagues turbulentes prévisibles et imprévisibles, afin de garantir le grand rajeunissement des Chinois. la nation ne progressera pas, a été retardée ou même interrompue.

Concernant le malentendu. Le secrétaire général Xi Jinping a souligné que dans la pratique, nous devons prêter attention aux huit malentendus suivants: l'un est de souligner unilatéralement le «cycle domestique» et de prôner une contraction substantielle de l'ouverture; le second est de souligner unilatéralement le "double cycle national et international", tenez-vous en à la vieille pensée selon laquelle "les deux bouts sont sortis, grand dedans et grand dehors"; troisièmement, gouvernance séparée, tracer le terrain, envisager seulement de construire un petit marché dans la région et s'engager dans le sien petit cycle; quatrièmement, un cycle économique fluide signifie une logistique fluide et un cycle logistique de bas niveau; Cinquièmement, on parle de résoudre les problèmes techniques du «cou coincé», de tout faire par soi-même et de faire des constructions répétées; Sixièmement, parler d'expansion demande intérieure, formant un vaste marché intérieur et commençant à emprunter à l'aveugle pour accroître les investissements, stimuler excessivement la consommation et même recommencer. S'engager principalement dans des projets à forte consommation d'énergie et à fortes émissions. Septièmement, il ne fait pas attention à l'offre - du côté des réformes structurelles, mais ne prête attention qu'à la gestion de la demande; huitièmement, il pense que ce n'est qu'une question pour le secteur économique et technologique, et n'a pas grand-chose à voir avec ses propres départements, etc. Le secrétaire général a souligné que ces interprétations sont unilatérales, voire erronées, et doivent être évitées et corrigées.

À propos des tâches clés. Le secrétaire général Xi Jinping a utilisé les «deux impulsions du gouvernement» dans la médecine chinoise comme métaphore, et a souligné que la clé de la construction d'un nouveau modèle de développement réside dans le cycle économique sans entrave. Si le cycle économique se déroule sans heurts, les produits matériels augmenteront, la richesse sociale s'accumulera, le bien-être des gens augmentera et la force nationale augmentera; s'il y a des blocages ou des points de rupture dans le cycle économique, le cycle sera bloqué, et il le sera. Le déclin de la vitesse, l'augmentation du chômage, l'accumulation des risques et les déséquilibres dans les paiements internationaux se manifesteront sous l'angle microscopique sous la forme de problèmes tels que la surcapacité, la baisse de l'efficacité des entreprises et la baisse des revenus des résidents. Le Secrétaire général a souligné qu'au stade actuel du développement de mon pays, la tâche la plus importante pour lisser le cycle économique est de lisser efficacement l'offre. À cette fin, nous devons adhérer à la ligne principale d'approfondissement des réformes structurelles du côté de l'offre, continuer à mener à bien l'importante tâche de << trois éliminations, une réduction et un supplément >>, optimiser et moderniser globalement la structure industrielle, renforcer les capacités d'innovation et la compétitivité. et la force globale, et d'améliorer la résilience du système d'approvisionnement, Pour former une relation entrée-sortie plus efficace et de meilleure qualité, et pour atteindre un équilibre dynamique de l'économie à un niveau élevé.

Concernant les fonctionnalités les plus essentielles. Le secrétaire général Xi Jinping a souligné à plusieurs reprises que la caractéristique la plus essentielle de la construction d'un nouveau modèle de développement est d'atteindre un niveau élevé d'autosuffisance. À l'heure actuelle, l'environnement de développement économique de mon pays a changé, en particulier les avantages relatifs des facteurs de production ont changé, et il faut mettre davantage l'accent sur l'innovation indépendante. Dans les «propositions» du «14e plan quinquennal», la première mesure majeure est l'innovation technologique et la seconde est de briser le goulot d'étranglement industriel. Le secrétaire général a souligné que cette question doit être appréhendée du point de vue de la survie et du développement, renforcer globalement le déploiement de l'innovation scientifique et technologique, rassembler des ressources supérieures, promouvoir avec force et ordonnée le système et le mécanisme d'innovation «d'ouverture de la liste», et renforcer la chaîne de l'innovation et l'accostage de la chaîne industrielle, des feuilles de route, des calendriers et des systèmes de responsabilisation clairs. Ceux qui conviennent aux départements et aux gouvernements locaux devraient prendre l'initiative, et ceux qui conviennent aux entreprises devraient apporter leur plein soutien. Les entreprises publiques telles que les entreprises centrales doivent assumer courageusement de lourdes responsabilités, prendre les devants et être la «source» de la technologie originale et la «longueur de chaîne» de la chaîne industrielle moderne.


Concernant les points de base stratégiques. Pour construire un nouveau modèle de développement, nous devons adhérer à la base stratégique de l'expansion de la demande intérieure. Le secrétaire général Xi Jinping a souligné que la ressource la plus rare au monde aujourd'hui est le marché. Les ressources du marché sont un énorme avantage de notre pays, et nous devons tirer pleinement parti de cet avantage, continuer à consolider et renforcer cet avantage et former un soutien solide pour la construction d'un nouveau modèle de développement. L'expansion de la demande intérieure n'est pas une stratégie ponctuelle pour faire face aux risques financiers et aux chocs externes, ni pour s'engager dans l'irrigation par inondation, ni pour augmenter les investissements publics, mais pour établir un système efficace pour accroître la demande intérieure sur la base des situation du développement économique de mon pays. Libérer le potentiel de la demande intérieure, accélérer la mise en place d'un système complet de demande intérieure, renforcer la gestion de la demande, accroître la consommation des ménages et améliorer les niveaux de consommation, ce qui fait de la construction d'un très grand marché intérieur un processus historique durable.

Concernant les connexions internes et externes. Le secrétaire général Xi Jinping a souligné que pour construire un nouveau modèle de développement et mettre en œuvre une ouverture de haut niveau sur le monde extérieur, il était nécessaire d'avoir un système de cycle économique intérieur fort et une base stable, et de former une forte attraction pour les ressources mondiales de facteurs. et une forte présence dans une concurrence internationale féroce La compétitivité, un moteur puissant dans l'allocation des ressources mondiales. Nous devons nous concentrer sur cinq aspects: Premièrement, nous devons continuer à approfondir l'ouverture de facteurs tels que les produits de base, les services, les fonds et les talents, et élargir progressivement l'ouverture des règles, des règlements, de la gestion et des normes; le second est de renforcer Le rôle principal du grand cycle dans le double cycle est de façonner les nouveaux avantages de la Chine en matière de participation à la coopération et à la concurrence internationales; le troisième est de prêter attention au cycle international pour améliorer l'efficacité et le niveau du cycle national, et pour améliorer le la qualité et la répartition des facteurs de production de la Chine; le quatrième est de participer à la concurrence internationale sur le marché améliorera la compétitivité des produits et services d'exportation de la Chine, favorisera la transformation et la modernisation de l'industrie chinoise et renforcera l'influence de la Chine dans l'innovation de la chaîne d'approvisionnement de la chaîne industrielle mondiale La cinquième est de se concentrer sur la compréhension des affaires internationales et une étude approfondie des parties prenantes et des partenaires commerciaux. La situation du pays et du pays cible de l'investissement doit être bien comprise et rechercher des avantages et éviter les inconvénients.

[à suivre]


Edité le 02-05-2021 à 22:46:51 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15966 messages postés
   Posté le 02-05-2021 à 22:46:18   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

[suite]

La clé réside dans la fête, la clé réside dans le noyau

La direction du Parti communiste chinois est la caractéristique la plus essentielle du socialisme aux caractéristiques chinoises et le plus grand avantage du système socialiste aux caractéristiques chinoises. Le secrétaire général Xi Jinping a souligné en profondeur: «La capacité de gérer la deuxième économie mondiale et de maintenir un développement économique et social soutenu et sain dépend fondamentalement de la bonne exécution du rôle de leadership du parti dans le développement économique et social».

Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, sous la forte direction du Comité central du Parti avec le camarade Xi Jinping en son sein, et sous la direction scientifique des réflexions de Xi Jinping sur le socialisme aux caractéristiques chinoises pour la nouvelle ère, la cause du parti et du pays a réalisé des réalisations globales, pionnières et historiques. Surtout depuis 2020, face à la situation internationale grave et complexe, aux tâches ardues et ardues de réforme intérieure, de développement et de stabilité, en particulier le grave impact de la nouvelle épidémie de pneumonie à couronne, le Comité central du Parti avec le camarade Xi Jinping au centre a maintenu sa détermination stratégique, évalué avec précision la situation et soigneusement planifié. Déployé, agi de manière décisive, uni et conduit l'ensemble du parti et la population de tous les groupes ethniques du pays à remettre une feuille de réponses satisfaisante pour la population et attirée dans le monde entier attention et peut être enregistré dans les annales de l'histoire. La pratique nous apprend que l'autorité du Comité central du Parti est le soutien fondamental pour que l'ensemble du parti et les peuples de tous les groupes ethniques affrontent les difficultés en temps de crise. Face à des événements historiques majeurs et à des épreuves majeures, le jugement du Comité central du Parti , le pouvoir de décision et le pouvoir d'action jouent un rôle décisif. La pratique a pleinement prouvé que la décision et le déploiement du Comité central du Parti avec le camarade Xi Jinping comme noyau sont tout à fait corrects. Le Comité central du Parti a l'habileté de naviguer dans des situations complexes et a la superbe sagesse de diriger la roue du géant économique chinois à travers les vagues. C'est notre capacité à surmonter tous les risques et défis.

En nous embarquant dans un nouveau voyage, en saisissant la nouvelle étape de développement, en mettant en œuvre le nouveau concept de développement, en construisant un nouveau modèle de développement et en promouvant un développement de haute qualité, nous devons accorder plus d'attention au renforcement de la direction générale du parti. Dans ce discours important, le secrétaire général Xi Jinping a présenté des exigences claires pour renforcer la direction générale du parti en matière de modernisation socialiste en termes de mise à profit des avantages du parti, de compréhension de l'esprit de la session plénière, d'amélioration des «trois forces» politiques, et planifier et progresser systématiquement.

La caractéristique la plus distinctive du socialisme aux caractéristiques chinoises est que l'innovation théorique et l'innovation pratique, la confiance en soi institutionnelle et la confiance en soi culturelle sont étroitement intégrées, et il présente de forts avantages politiques, théoriques, institutionnels et culturels dans la promotion du développement. Le secrétaire général Xi Jinping a clairement demandé que la mise en œuvre de l'esprit de la cinquième session plénière du 19e Comité central du Parti soit étroitement intégrée à la mise en œuvre de l'esprit de la quatrième session plénière du 19e Comité central du Parti, de manière continue. promouvoir la modernisation du système national de gouvernance et des capacités de gouvernance, et adhérer à la direction générale du parti Les avantages politiques du système socialiste aux caractéristiques chinoises et les avantages institutionnels de l'adhésion au système socialiste aux caractéristiques chinoises sont unifiés avec les avantages théoriques d'adhérer au nouveau concept de développement et de promouvoir la direction du parti de la modernisation socialiste pour qu'elle soit plus scientifique et raisonnable dans l'attribution des fonctions, plus complète dans le système et le mécanisme, et dans un fonctionnement et une gestion plus efficaces.

Les "propositions" et les "grandes lignes" du "14e plan quinquennal" sont très riches en contenu. Elles contiennent à la fois une réflexion macroéconomique, des principes directeurs et une réflexion stratégique, ainsi que des exigences spécifiques. Elles incluent à la fois le déploiement stratégique cohérent depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois et de nouveaux Jugements majeurs et nouveaux mouvements stratégiques. Le secrétaire général Xi Jinping a souligné en particulier que «vous ne pourrez pas apprendre si vous ne travaillez pas dur» et «si vous n'apprenez pas, vous ne pourrez pas saisir les points clés, avancer sur les points, et mettre en œuvre l'esprit de la réunion plénière. » À cette fin, le secrétaire général présente des exigences claires pour les cadres dirigeants à tous les niveaux, en particulier les cadres supérieurs, pour apprendre du texte original, comprendre un par un, sous le principe d'une compréhension globale, mettre en évidence les points clés et les innovations, et promouvoir l'excellent style d'étude de la combinaison de la théorie et de la pratique. Basé sur la perspective actuelle à long terme, améliore l'enthousiasme au travail, l'initiative et la créativité.



Les << propositions >> et << les grandes lignes >> du << 14e plan quinquennal >> mettent l'accent sur l'adhésion à la position directrice du marxisme dans le domaine de l'idéologie, renforcent la confiance en soi culturelle et promeuvent la société sur la base de la mission et des tâches de lever la bannière , rassembler le cœur des gens, cultiver les nouveaux arrivants, revigorer la culture et exposer des images Construire un pays fort avec une culture idéologique. La photo montre des lecteurs lisant des livres dans la branche Taohuayuan de la bibliothèque Songpo de la ville de Shaoyang, province du Hunan. Zeng Yong / Photo par l'agence de presse Xinhua

L'économie est le fondement de la politique et la politique est un reflet concentré de l'économie. Le secrétaire général Xi Jinping a insisté à plusieurs reprises sur la nécessité «d'être doué pour examiner les problèmes politiquement», «les cadres supérieurs doivent devenir des politiciens marxistes et les cadres dirigeants à tous les niveaux doivent devenir politiquement sensés». Le travail économique n'a jamais été abstrait ou isolé. Ce n'est qu'en faisant un travail économique d'un point de vue politique que nous pouvons vraiment bien faire notre travail. Ce n'est qu'en observant et en analysant les problèmes économiques et sociaux dans une perspective politique que nous pouvons vraiment comprendre les problèmes. Le secrétaire général a clairement demandé que les cadres dirigeants à tous les niveaux, en particulier les cadres supérieurs, doivent se baser sur la stratégie globale du grand rajeunissement de la nation chinoise et des grands changements dans le monde invisibles en un siècle, et améliorer continuellement leur jugement politique, perspicacité politique et capacité d'exécution politique, avec une «grande nation» à l'esprit, Améliorer continuellement la capacité politique, la vision stratégique et le niveau professionnel pour saisir la nouvelle étape de développement, mettre en œuvre le nouveau concept de développement et construire un nouveau modèle de développement, osez assumer ses responsabilités, être doué pour agir et mettre en œuvre la prise de décision et le déploiement du Comité central du Parti.

Si notre parti veut diriger un grand pays de l'Est avec une population de plus d'un milliard d'habitants pour réaliser la modernisation socialiste, il doit adhérer à la recherche de la vérité à partir des faits, à la recherche de progrès dans la stabilité et à l'avancement coordonné, en renforçant la réflexion prospective, la planification globale. , disposition stratégique et avancement global, afin d'atteindre la qualité du développement, La structure, l'échelle, la vitesse, l'efficacité et la sécurité sont unifiées. Le Secrétaire général Xi Jinping a clairement demandé que dans la construction globale de la modernisation socialiste, ni une région ni une nation ne puissent être laissées pour compte. En même temps, les différences régionales et le développement inégal de mon pays empêchent le processus de modernisation de suivre le rythme. est nécessaire pour encourager les régions qui ont des conditions à prendre les devants dans la réalisation de la modernisation et à en soutenir les autres. La région est modernisée.

Notre pays est le plus grand pays socialiste du monde. Lorsque notre pays est pleinement intégré dans un pays socialiste modernisé et est devenu le premier pays modernisé au monde à avoir été construit avec succès non sur la voie capitaliste mais sur la voie socialiste, notre parti a conduit le peuple à mener à bien l'œuvre en Chine La grande révolution sociale démontrera plus pleinement sa grande portée historique. Le parti tout entier et les gens de tous les groupes ethniques du pays sont étroitement unis autour du Comité central du Parti avec le camarade Xi Jinping comme noyau, assumant courageusement de lourdes responsabilités et assumant de lourdes responsabilités, et travaillant dur et travaillant dur, sera sûrement en mesure de soyez digne du parti, digne du peuple, digne de l'histoire Réalisations, et avancez courageusement vers l'objectif de construire un pays socialiste moderne et puissant de manière globale!

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Chine : capitalisme ou socialisme ?  caractéristique essentielle : la direction du PCCNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum