Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Palestine vaincra ! Les luttes au Moyen Orient 

 Ankara intervient contre les Kurdes-et non Daech!

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7005 messages postés
   Posté le 24-08-2016 à 19:43:58   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

http://www.lemonde.fr/syrie/article/2016/08/24/syrie-lancement-de-la-plus-grosse-operation-turque-contre-l-ei-depuis-le-debut-du-conflit_4987179_1618247.html


Edité le 21-01-2018 à 00:18:21 par Xuan




--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7005 messages postés
   Posté le 24-08-2016 à 19:46:00   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

l attaque turque vise aussi bien les Kurdes et le régime syrien-dernier des pays baathistes,nationalistes arabes de toute la région.

--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7005 messages postés
   Posté le 24-08-2016 à 20:21:16   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

www.humanite.fr/syrie-erdogan-lance-loffensive-contre-daech-et-surtout-contre-les kurdes-614338

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10275 messages postés
   Posté le 24-08-2016 à 23:07:38   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Un article intéressant sur Al Manar :
http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=322243&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7005 messages postés
   Posté le 24-08-2016 à 23:11:31   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

La Turquie poignarde dans le dos ses anciens alliés qu elle appuyait contre les Kurdes.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10275 messages postés
   Posté le 24-08-2016 à 23:28:57   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La Russie se dit "profondément préoccupée" par l’intervention turque en Syrie


L’équipe du site Al Manar

La Russie s'est dite "profondément préoccupée" mercredi par l'importante opération lancée dans la nuit par l'armée turque en Syrie, s'inquiétant d'une possible aggravation des tensions avec les milices kurdes.

"Moscou est profondément préoccupée par ce qu'il se passe à la frontière turco-syrienne. La possibilité d'une dégradation supplémentaire de la situation dans la zone du conflit est inquiétante", a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

La Russie s'inquiète notamment "des éventuelles victimes collatérales dans la population civile" et de "l'aggravation des divergences entre les Kurdes et les Arabes".

"La crise syrienne ne peut être réglée que sur la base du droit international, à travers un dialogue inter syrien, avec la participation de tous les groupes ethniques et confessionnels, y compris les Kurdes", a ajouté le ministère dans son communiqué.

L'opération "Bouclier de l'Euphrate" a été lancée mercredi avant l'aube par l'armée turque, soutenue par les forces de la coalition internationale antijihadiste, avec avions de combat et forces spéciales, dans le but de chasser le groupe Etat islamique (EI) de la localité de Jarablos, près de la frontière turco-syrienne.

Cette intervention rend encore plus complexe le conflit en Syrie qui implique plusieurs pays étrangers: les Etats-Unis, l'Arabie saoudite et la Turquie du côté des miliciens, et la Russie et l'Iran du côté de Damas.


D'après le président turc Recep Tayyip Erdogan, l'offensive vise non seulement l'EI mais aussi les autonomistes kurdes syriens, bête noire d'Ankara.

Avec AFP

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7005 messages postés
   Posté le 25-08-2016 à 13:32:19   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

la Russie livrait elle des armes aux Kurdes du Pkk il y a encore peu?

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10275 messages postés
   Posté le 25-08-2016 à 13:38:46   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

L'article d'Al Manar sur l'intervention turque :


Syrie: L’armée turque envoie ses F-16 et chars à Jarablos. Daesh s’effondre vite


L’équipe du site


Après avoir été longtemps accusée de complaisance à l'égard des miliciens jihadistes takfiristes qui se rendaient en Syrie, la Turquie prend pour prétexte de les éradiquer pour entrer dans ce pays.

Ce mercredi matin, son armée, soutenue par les forces de la coalition internationale antijihadiste, et par 1500 miliciens syriens, a lancé une opération sans précédent en envoyant ses chars et ses avions de combat à Jarablos.

Pas de fait accompli

Le but affiché son opération baptisée "Bouclier de l'Euphrate" étant de chasser la milice wahhabite takfiriste Daesh (Etat islamique-EI), qui occupe cette ville de 30.000 habitants, essentiellement arabe avec, avant son arrivée en janvier 2014, des minorités turkmène et kurde, selon l'AFP.


Mais les responsables turcs ne cachent pas non plus leur volonté d’empêcher l’avancée des kurdes dans le nord syrien.

"Depuis 04H00 (01H00 GMT), notre armée a lancé une opération contre les groupes terroristes Daech (acronyme arabe de l'EI) et le PYD (Parti de l'Union démocratique - kurde) qui menacent notre pays dans le nord de la Syrie", a annoncé le président turc Recep Tayyip Erdogan.

"La Turquie ne tolérera aucun fait accompli en Syrie", a encore dit le chef de l'Etat turc.
Selon l’AFP, la Turquie est également soucieuse d'empêcher l'avancée de Minbej vers Jarablos des Forces démocratiques syriennes (FDS), l’alliance de combattants kurdes et de quelques éléments arabes qui a été formée par les Américains pour lutter contre l'EI.

Elle voit avec anxiété toute tentative des Kurdes de Syrie de créer une unité territoriale autonome le long de sa frontière.

Dans le bourbier syrien

La réponse du PYD à cette offensive ne s’est pas fait attendre.


"La Turquie dans le bourbier syrien, sera vaincue comme Daech" , a dit Saleh Muslim, le coprésident du PYD, sur Twitter.

Selon lui, « la Turquie a toujours participé dans la guerre en Syrie, en combattant avec les bras des mercenaires comme Daesh, le front al-Nosra , la milice Sultane Mourad, et d’autres factions » .

« L’armée turque va certainement essuyer des pertes énormes après son intervention en Syrie » , a-t-il averti.

Le nombre des soldats turcs investis est estimé à 1300, a indiqué un notable de la ville de Jarablos pour la télévision panarabe al-Mayadeen

Une violation de la souveraineté

Pour sa part, le gouvernement syrien a taxé l'opération turque de "violation flagrante" de la souveraineté syrienne, réclamant des Nations-Unies de faire exécuter les résolutions relatives au respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale des Etats.

« Quelle que soit la partie qui mène le combat contre le terrorisme sur le territoire syrien, elle doit le faire en coordination avec le gouvernement et l’armée arabe syrienne qui mène la bataille contre le terrorisme depuis plus de cinq ans» , a fait savoir la source du ministère syrien des AE.

Selon le ministère syrien, « la lutte contre le terrorisme ne se fait pas par l’expulsion de Daech pour le substituer par d’autres réseaux terroristes soutenus directement par la Turquie ».

Avec l'aide des USA et de l'ASL

L’armée turque est assistée dans sa campagne par 1500 miliciens syriens de l'Armée syrienne libre, et par les Etats-Unis qui lui ont apporté leur soutien à en matière de renseignements, de surveillance et de reconnaissance et avec des conseillers militaires.



Les Américains pourraient également fournir un soutien aérien au sol si le besoin s'en faisait sentir, a expliqué un responsable américain, qui voyage avec le vice-président américain Joe Biden, arrivé en Turquie mercredi, pour parler notamment de la résolution de la guerre en Syrie, dans laquelle Ankara a déclaré vouloir jouer un "rôle plus actif".

"Nous voulons aider les Turcs à débarrasser la frontière de l'EI" , a expliqué ce responsable sous couvert de l'anonymat.

Les Kurdes ne doivent pas traverser le fleuve



M. Biden a mis en garde la milice kurde qu'elle devra retourner à l'Est de l'Euphrate, comme le réclame la Turquie.

"Nous avons dit très clairement" que ces forces "doivent retraverser le fleuve" et "n'auront, en aucune circonstance, le soutien des Etats-Unis si elles ne respectent pas leurs engagements, un point c'est tout" , a-t-il dit devant la presse à Ankara, le Premier ministre turc Binali Yildirim à ses côtés.

Ce dernier a réaffirmé que la Turquie "ne tolérera aucun entité kurde à sa frontière " avec la Syrie.

Daesh a livré Jarablos à la Turquie?

L'effondrement de Daesh face à l'avancée des Turcss'est fait avec une rapidité inouïe.
En début d'après-midi, les forces turques avaient pris le village de Keklija, à 5 km à l'ouest de Jarablos et 3 km à l'intérieur du territoire syrien", a annoncé l'agence progouvernementale Anadolu.

En fin d’après-midi, les médias turcs faisaient état que toute la ville de Jarablos est tombée.


Selon l'AFP, un porte-parole d'une milice de l'ASL, Noureddine al-Zinki, (celle qui a decapité le petit palestinien de 12 ans Abdallah Issa) , a confirmé la chute totale de la ville aux mains des insurgés.
Selon lui, les combattants de l'EI s'étaient retirés en direction d'Al-Bab, un autre fief des jihadistes au sud-ouest de Jarablos.
Par contre, un notable de la ville, Sabri Othmane, a assuré pour Al-Mayadeen que Daesh a volontairement livré Jarablos au Turcs, et ses miliciens se sont enfuis vers la Turquie.

Selon des sources de l’armée turque, citées par cette télévision, l’opération turque devrait prendre une quinzaine de jours. "Cette menace sera éradiquée dans un court délai" , a déclaré le ministre de l'Intérieur Efkan Ala, laissant entrevoir une opération militaire rapide.
Des observateurs avisés n'excluent pas qu'elle se prolonge, si les Kurdes s'ostinent à la repousser.

Sources: AFP, al-Mayadeen, Al-Alam

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7005 messages postés
   Posté le 25-08-2016 à 14:02:41   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

une épuration ethnique va avoir lieu en Syrie,dans la partie kurdophone.

--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7005 messages postés
   Posté le 25-08-2016 à 19:32:45   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

les Etats Unis trahisent les Kurdes de Syrie,qui vont etre dévorés par Erdogan http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2016/08/25/recep-tayyip-erdogan-engage-l-armee-turque-dans-le-nord-de-la-syrie_4987899_3218.html

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10275 messages postés
   Posté le 26-01-2018 à 08:53:44   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Traduction NK pour Solidarité Internationale PCF



Dans un communiqué publié le 21 janvier, le Comité central du Parti communiste de Turquie (TKP) condamne l'opération militaire du gouvernement Erdogan contre la Syrie. Notant que la Syrie a longtemps été transformée en arène pour les jeux sanglants des puissances impérialistes, et que le gouvernement AKP de Turquie a cherché par différents moyens à s'intégrer dans ces projets impérialistes, le TKP souligne que la récente opération militaire du gouvernement turc AKP en Syrie n'a "rien à voir avec un problème d'intérêt national ou de sécurité de la Turquie."

Le TKP rappelle que la Turquie est un membre allié de l'OTAN et met en lumière l'hypocrisie du gouvernement AKP qui ne "remet pas en question l'existence militaire de l'OTAN en Turquie, mais qui argumente sur une menace en Syrie" .

Affirmant que l'AKP est au service des plans impérialistes visant à diviser la Syrie, le TKP souligne enfin que le peuple turc "ne saurait être trompé par l'héroïsme ou la démagogie nationaliste: la Syrie doit être débarrassée des projets impérialistes, des conflits d'intérêt entre les grandes puissances et des puissances fondamentalistes de la région. C'est le peuple syrien lui-même qui va le faire. "



Baris Dernegi: Non à l'intervention étrangère en Syrie !

De son côté, le Comité pour la paix de Turquie (Baris Dernegi) a publié une déclaration condamnant la soi-disant opération à Afrine des forces militaires turques en Syrie:

L'opération d'Afrine des Forces armées turques (TSK) n'a rien à voir avec les intérêts nationaux de notre pays. Cette opération est un nouvelle étape dans les interventions du Parti pour la Justice et le Développement (AKP) contre la souveraineté de la Syrie.

Les attaques des forces réactionnaires soutenues par l'impérialisme ont transformé le pays en un bain de sang et déplacé des millions de Syriens depuis 2011. Bien que les gangs djihadistes aient largement été repoussés, les développements récents prouvent que toutes les puissances sont les ennemis de la stabilité et de la paix en Syrie.


La liquidation de l'État islamique n'est pas suffisante, il est évident que la paix ne sera pas atteinte avant que le peuple syrien ne prenne le contrôle total du pays et que toutes les puissances étrangères se retirent.

L'attaque de la Turquie avec le consentement des États-Unis et de la Russie est illégitime, et renforce la partition de la Syrie au service de l'impérialisme. Le discours anti-américain de l'AKP est complètement démagogique.

L'escalade du nationalisme et du chauvinisme va de pair avec l'intervention des TSK, tandis que le bellicisme augmente et que l'on tente de légitimer la guerre à travers un discours religieux. Il est nécessaire de rejeter cette politique qui entraîne la division non seulement en Syrie mais aussi en Turquie.

Diverses entités soutenues par les États-Unis sont signalées comme une menace. Toutes les tentatives des États-Unis constituent des menaces extrêmement graves pour tous les peuples de la région, en particulier pour la Syrie et la Turquie. Toutes les politiques ouvrant la voie à l'impérialisme sont contre les peuples.

Il est nécessaire de mettre fin à toutes les interventions étrangères en Syrie immédiatement et sans condition. L'impérialisme et toutes les grandes puissances devraient laisser la Syrie tranquille, et le peuple devrait déterminer lui-même son propre avenir.

Nous appelons tous les peuples voisins et pacifistes à s'unir contre l'impérialisme et la réaction.


Manifestation à Afrine, le 19 janvier 2018, contre l'offensive turque.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Palestine vaincra ! Les luttes au Moyen Orient  Ankara intervient contre les Kurdes-et non Daech!Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum