Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises 

 Résultat Présidentiel, Président de la République!

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
ludo90290
Tout un monde à refaire!
Grand classique (ou très bavard)
ludo90290
371 messages postés
   Posté le 06-05-2007 à 19:53:11   Voir le profil de ludo90290 (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.orange.fr/marieludovic/   Envoyer un message privé à ludo90290   

Sarko: 53%.

Ségolène: 47% .


Vraiment le prévisible est arriver, Sarko et Président de la République...

Moi cela me laisse le c-l à terre, pour vous cela signifie quoi?
Vous en penser quoi?
Que nous réserve l'avenir?
A quoi allons nous être confronter?

Message édité le 06-05-2007 à 20:06:35 par ludo90290


--------------------
Mon Forum|--->http://tout-un-monde-a-refaire.aceboard.fr/index.php

Mon site|-->http://perso.orange.fr/marieludovic/
Membre désinscrit
   Posté le 06-05-2007 à 20:23:37   

La totalité des partis politiques font depuis des années le jeu de la bipôlarisation, à l'image de ce qui se passe dans la plupart des "démocraties". Tous ces collabos ont contribué à "responsabiliser" les indécis. Le message étant "C'est important d'aller voter, c'est un devoir, c'est un acte citoyen". Le problème c'est qu'on ne leur a pas expliqué pour qui et pour quoi aller voter. Par ailleurs, le FN est proche de l'UMP, qui est proche du PS/UDF, etc... et ceci jusqu'à LO. Ca s'est bien évidemment amplifié au 2nd tour avec un plébiscite à "gauche" pour Royal, quand bien même c'était une candidate de droite.
Je pense aussi que tous ceux qui ont appelé à voter non au référendum en 2005 portent une part de responsabilité. On n'a peut-être pas suffisamment envisagé les conséquences d'un tel appel.

Quoi qu'il en soit, on ne va pas dire après coup le contraire de ce qu'on dit depuis des semaines, Sarkozy ou Royal c'est schtroumpf vert et vert schtroumpf. De la même façon que le oui ou le non au référendum n'avait aucune incidence sur la vie quotidienne des Français, l'élection de Sarkozy ne va rien changer, tout au plus cela va accélérer certaines réformes qui figuraient au programme des 2 candidats. Tous ceux qui se sont abstenus, qui n'ont pas participé à cette mascarade et ceci de façon consciente, peuvent être fiers de leur choix. Pour nous la lutte continuera au sein de la société, les autres repartent pour 5 années de préparation aux présidentielles, puisque visiblement l'essentiel de leur activité se concentre sur les campagnes électorales.

Pour un bilan au sein du "camp ML", j'ai ouvert un autre topic à cette adresse http://humaniterouge.alloforum.com/sujet-19525-0-1083-0-0-1-2456-1.html#p30393
Membre désinscrit
   Posté le 06-05-2007 à 20:29:31   

En tout cas, si certains vont passer une mauvaise nuit, ce ne sera pas le cas de Royal ou des autres dirigeants du PS.
Ils vont tranquillement laisser passer les réformes pendant 5 ans, en s'opposant à tout ce qu'ils auraient fait voter eux-mêmes s'ils avaient été au pouvoir.
C'est sûr qu'on gagne encore plus de thunes en étant au pouvoir, mais être dans l'opposition permet d'avoir quand même suffisamment de quoi subsister, et c'est une position beaucoup plus confortable sur un plan médiatique.
ludo90290
Tout un monde à refaire!
Grand classique (ou très bavard)
ludo90290
371 messages postés
   Posté le 06-05-2007 à 21:10:11   Voir le profil de ludo90290 (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.orange.fr/marieludovic/   Envoyer un message privé à ludo90290   

Vu le total quel à fait, elle risque pas de s'appauvrire, aux contraires!

Perso jais pas de regret, j'appeler au boycott, au dernier moment je suis aller voter sans conviction, de plus jais fermer les yeux et laisser le hasard faire, donc je c'est pas pour qui ou quoi jais voter, c'est mieux ainsi en fin de compte...

Arf, comme on dit la vie continue, la lutte s'amplifies!


--------------------
Mon Forum|--->http://tout-un-monde-a-refaire.aceboard.fr/index.php

Mon site|-->http://perso.orange.fr/marieludovic/
KGB Shpion
Grand classique (ou très bavard)
416 messages postés
   Posté le 06-05-2007 à 21:50:59   Voir le profil de KGB Shpion (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à KGB Shpion   

PARIS (AFP) - Marie-George Buffet, secrétaire nationale du parti communiste français, a qualifié la victoire de Nicolas Sarkozy de "véritable catastrophe politique", dans un communiqué publié dimanche.
"Je veux dire aux femmes et aux hommes de gauche, aux démocrates, que je partage ce soir leur désarroi, leur amertume et leur très grande inquiétude", a déclaré Mme Buffet, "je le dis avec solennité, l'élection du président de l'UMP, et le grave échec de la gauche, constituent une véritable catastrophe politique".

Pour Mme Buffet, "il faut se rassembler pour faire barrage à la politique que la droite va vouloir mettre en oeuvre". La numéro un du PCF a lancé un appel "dans l'urgence, à une mobilisation de toutes les forces de gauche pour organiser la riposte".

"Le Parti communiste ne baissera pas les bras", a-t-elle assuré, "face à toutes les attaques", les élus communistes "travailleront sans relâche au rassemblement de toutes celles et tous ceux qui ont le progrès social au coeur, de tous les démocrates pour organiser la vigilance et la lutte".

Quant à la défaite de Ségolène Royal, "après celle de 2002, elle pose à toute la gauche des questions cruciales". "Cet échec est celui de chacune des forces qui composent la gauche", a-t-elle ajouté, "elles sont toutes placées - le Parti communiste aussi - devant leurs responsabilités pour en comprendre les raisons et reconstruire l'espoir en ouvrant une véritable perspective de changement." "Je suis fermement décidée à m'y engager".

Droite, gauche, droite, gauche, droite, gauche, ... elle n'a que ces mots à la bouche.
RIDICULE !
Enfin, on avait pas besoin de se convaincre que le PCF n'est plus communiste, on le savait déjà...


--------------------
PcMaN
Grand classique (ou très bavard)
72 messages postés
   Posté le 06-05-2007 à 21:51:08   Voir le profil de PcMaN (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PcMaN   

oppong a écrit :

En tout cas, si certains vont passer une mauvaise nuit, ce ne sera pas le cas de Royal ou des autres dirigeants du PS.
Ils vont tranquillement laisser passer les réformes pendant 5 ans, en s'opposant à tout ce qu'ils auraient fait voter eux-mêmes s'ils avaient été au pouvoir.
C'est sûr qu'on gagne encore plus de thunes en étant au pouvoir, mais être dans l'opposition permet d'avoir quand même suffisamment de quoi subsister, et c'est une position beaucoup plus confortable sur un plan médiatique.


Voila les cinq prochaines années bien résumées !!
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2154 messages postés
   Posté le 07-05-2007 à 08:29:37   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

Préparons nous à contrer l'offensive de Sarkozy !
Lu sur Zpajol :
 
Par Aurélie Messaoudi-Lévy
dimanche 6 mai 2007
www.mouvement-egalite.org
 
Une chronique rédigée « à chaud », au soir du second tour des présidentielles...
 
Entre deux programmes libéraux - le « social-libéralisme »
(s'éloignant de plus en plus de son social-démocratisme originel) et
le « populo-libéralisme » (se rapprochant de plus en plus de l'extrême
droite) -, la « France » ( !) a donc choisi le plus « musclé ».
 
Un programme aux fiers accents revanchards qui a rassemblé tout ce que ce pays compte de forces conservatrices, jusque dans ses bas-fonds lepénistes. Tout en cherchant à ratisser large - depuis des
personnalités de gauche (les Besson et autres Tapie) jusqu'aux «
accidentés de la vie », objet soudain de la démagogique sollicitude de
Sarkozy. Grotesque et obscène... Surtout de la part de celui qui veut
briser un « Etat providence » (et son soi-disant « assistanat ») déjà
bien mis à mal par ses prédécesseurs de droite comme de gauche.
 
Un programme qui, glorifiant le « travail » et l'effort individuel, a
su rallier une partie des salariés qui, de plus en plus atomisés,
triment dur au boulot, sans grande reconnaissance personnelle et
financière, et qui croient au mirage d'une économie franchement
libérale (libérée de tout « dirigisme »), récompensant enfin leurs
mérites... Et qui ne croient pas ou plus aux promesses d'une gauche
gouvernementale à défendre leurs intérêts...
 
Un programme qui, prônant l'« autorité », est le plus apte aussi à
conjurer les peurs. Peur de l'étranger - le concurrent asiatique ou
américain mais surtout le « voleur » africain de travail et de
prestations sociales. Peur du jeune (de préférence « de banlieue »).
Peur du « privilégié » (fonctionnaire ou assimilé, et même quiconque «
bénéficie » d'un emploi stable) dont la grève pénalise l'« usager »
(du train, du métro, de la Poste, etc.). Peur de la « décadence
nationale ». Peur du chômage. Peur pour sa retraite. Peur d'un nouveau Mai 68...
 
Sarkozy, se présentant lui-même tout au long de sa campagne comme une « victime » ( !) à laquelle chacun pourrait s'identifier, a surfé sur
les peurs de tous ceux qui se croient victimes de l'« autre ». Et cet
« autre », il a promis de l'écraser sous son talon de fer ! Démagogie
populiste et langage guerrier (de « guerre sociale » !), sur fond de
large consensus « libéral », chauvin et anti-immigré avec sa
concurrente.
 
La droite, mise sur la défensive et en danger par les échecs répétés
de Chirac, s'est trouvé un nouvel « homme fort » ; bénéficiant du
soutien des grands médias « faiseurs d'opinion », il a su se démarquer
de son ancien patron discrédité et sauver son camp d'une débâcle
annoncée. Il lui fait même espérer - ainsi qu'à ses amis du Medef -
que l'heure de la revanche sociale a sonné. Qu'à jamais disparaisse ce
spectre révolutionnaire de Mai 68 qui ne cesse de les hanter depuis
quelque quarante ans...
 
Que Sarko-Kärcher veuille en découdre ne fait aucun doute. Qu'il le
puisse aisément est plus douteux. Tous ceux qui se sont mobilisés dans la dernière période - dans les banlieues, dans les rues et les
entreprises en défense des sans-papiers, dans les lycées et les facs
contre le CPE, dans les boîtes contre les « plans sociaux » et pour
des augmentations de salaire, etc. - ne vont certainement pas subir
ses coups sans réagir. Bien au contraire. Sarkozy a même le
désavantage d'avoir déjà sévi - et d'être (tristement !) connu ; l'«
état de grâce » dont bénéficie généralement tout nouveau président
risque cette fois d'être raccourci...
 
Mais, quelle que soient les conclusions qu'ils tirent de leur défaite
(qui pourrait d'ailleurs bien produire de sérieuses crises internes et
même des « recompositions »), les dirigeants de la gauche
institutionnelle et certains de ses satellites d'extrême gauche misent
déjà sur... les législatives - en attendant 2012... Le « crétinisme »
électoraliste est décidément une maladie incurable ! D'autres en
appellent à un « troisième tour social ». Fort bien mais encore
aurait-il fallu ne pas créer d'illusions démobilisatrices sur Royal
comme pouvant nous éviter Sarkozy et sa politique. Toute la « gauche
antilibérale » s'est précipitamment ralliée, sans même mettre la
moindre condition, à Royal dont elle dénonçait la veille encore le
libéralisme. Bové (dont certains soutiens se prenaient pour des
porte-parole de la banlieue et de l'immigration !) était même prêt à
servir (une « mission d'étude ») dans un gouvernement Royal... La
croyance en un « moindre mal » est une autre maladie incurable qui
frappe avec une obstination toute particulière la « gauche de la
gauche »...
 
Le bilan de la gauche au pouvoir est pourtant accablant - je n'y
reviendrai pas ici (nous et d'autres ont largement écrit là-dessus).
Ségo n'est certes pas Sarko, et si leurs méthodes diffèrent, leur
objectif est fondamentalement le même : servir les intérêts du
capitalisme français contre la grande majorité de la population. C'est
totalement irresponsable de laisser croire que nous n'aurions pas à
nous défendre avec la même intensité contre un gouvernement de gauche que contre un gouvernement de droite. En vérité, quand cette gauche est au pouvoir, nous avons à nous battre non seulement contre sa politique mais aussi contre les illusions qui sont dangereusement répandues par ses supporters.
 
Et un « troisième tour social » pourquoi faire ? Pour ramener cette «
gauche » au pouvoir à l'occasion d'une future élection ? Pour un
gouvernement « Royal-4B » (Bayrou, Buffet, Bové, Besancenot) ? Ou
alors pour s'engager d'une véritable transformation de la société ?
C'est la seule issue pour en finir avec toutes les inégalités
produites par le capitalisme.
 
La victoire de Sarkozy a tout pour nous inquiéter. Néanmoins, elle ne
doit pas nous accabler et nous paralyser. Le terrain électoral est
loin de constituer l'alpha et l'oméga de la lutte sociale et
politique. C'est même un terrain par nature miné. Notre terrain
principal de lutte, c'est l'action directe de masse. (Lire les
documents du MPE « Pour un programme de combat pour l'égalité » et «Elections et lutte pour l'égalité »)
 
Mais soyons bien conscients d'une chose : pour contrer l'offensive que
nous concoctent Sarkozy et le Medef, il faudra vraiment mettre les
bouchées doubles. Le combat s'annonce rude. Il faudra surmonter les
divisions (raciste, sexiste, public/privé, etc.) qui affaiblissent nos
rangs - pour l'unité dans l'action. Il faudra redonner confiance
notamment aux salariés du privé dans l'action collective. Pour toutes
ces raisons, il faudra que ceux qui prétendent diriger nos luttes
soient vraiment à la hauteur de la tâche, dévoués et déterminés à tout
mettre en ?uvre pour défaire cette offensive. Pas ces « représentants
» actuels de la gauche institutionnelle qui espèrent contenir et
utiliser les futures luttes contre Sarkozy afin de se refaire une
santé (et une virginité) et... revenir au pouvoir, à l'occasion d'une
prochaine élection, pour gérer à nouveau respectueusement cette
société inégalitaire. Une des conditions pour mettre en échec Sarkozy
sera précisément de nous débarrasser de toute illusion entravante dans cette « gauche »
 
Nous ne sommes pas condamnés à rester prisonniers du cercle vicieux de l'alternance gauche/droite (et, bientôt, centre-gauche/droite plus ou moins « extrémiste » ?). Il y a une alternative. La seule qui soit
réelle, même si elle difficile. C'est celle que propose le « programme
» que vient de publier le MPE : « La transformation de la société à
laquelle nous aspirons viendra avant tout des actions et
mobilisations, sur le terrain, de tous ceux qui vivent une
exploitation économique et/ou une inégalité...La réalisation de
l'égalité sera l'?uvre des opprimés et exploités eux-mêmes. Il ne nous
faut compter que sur nos propres forces. Il nous faut prendre en main
nous-mêmes, collectivement, aussi bien notre quotidien que nos luttes
et que la société elle-même - depuis l'économie (moyens de production, de transport, de communication, de distribution...) jusqu'au pouvoir
politique. »
 
Il y a urgence que tous ceux qui veulent s'engager dans une telle
transformation radicale se regroupent, s'organisent et agissent pour
sa réalisation.
 
Aurélie Messaoudi-Lévy

ZPAJOL liste sur les mouvements de sans papiers
* abonnement/desabonnement via le web a http://listes.rezo.net/mailman/listinfo/zpajol/
* abonnement par mail : ecrire a zpajol-on@rezo.net
* desabonnement par mail : ecrire a zpajol-off@rezo.net
* archives : http://news.gmane.org/gmane.politics.activism.zpajol


--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2154 messages postés
   Posté le 07-05-2007 à 08:36:48   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

Lu sur Forum Communiste

Dimanche 06 mai 2007
Election de Nicolas Sarkozy
à la Présidence de la République
Déclaration de Marie-George Buffet

Aujourd'hui les françaises et les français ont voté massivement. Nicolas Sarkozy a été élu Président de la République.
En cet instant, je pense surtout à celles et à ceux qui sont les premiers menacés par les projets du nouveau Président de la République. Je pense aux salariés qui s'épuisent au travail sans en retirer les moyens de vivre dignement, aux retraités, aux jeunes des milieux populaires, à toutes les victimes des inégalités et des discriminations, aux chômeurs et aux précaires. Je veux leur dire que les communistes seront à leurs côtés. Partout, sur tous les terrains, nous prendrons avec elles et avec eux les initiatives permettant de faire face avec détermination et responsabilité.Je veux dire ensuite aux femmes et aux hommes de gauche, aux démocrates, que je partage ce soir leur désarroi, leur amertume et leur très grande inquiétude.
Je le dis avec solennité : l'élection du président de l'UMP, et le grave échec de la gauche, constituent une véritable catastrophe politique. Pour la première fois depuis la Libération se trouve porté aux plus hautes responsabilités de l'Etat un homme qui a repris à son compte la plupart des grands thèmes politiques de l'extrême droite et qui porte ouvertement le programme économique et social ultra-libéral du Medef. Notre système social, déjà très abîmé par des années de politiques libérales, nos droits démocratiques sont en danger. Il faut se rassembler pour faire barrage à la politique que la droite va vouloir mettre en oeuvre. J'appelle, dans l'urgence, à une mobilisation de toutes les forces de gauche pour organiser la riposte.
Le Parti communiste ne baissera pas les bras. Partout, dans les villes, les quartiers et les entreprises, ses militantes et ses militants, ses élu-e-s municipaux, départementaux et régionaux, ses parlementaires seront aux côtés de notre peuple pour s'opposer à la casse sociale et aux atteintes aux libertés. Face à toutes les attaques, elles, ils travailleront sans relâche au rassemblement de toutes celles et tous ceux qui ont le progrès social au coeur, de tous les démocrates pour organiser la vigilance et la lutte.
Dès ce soir, j'appelle à un sursaut des forces vives de la gauche pour faire des élections législatives une réaction à la défaite très lourde que nous venons de subir. Il ne faut pas laisser tous les pouvoirs entre les mains de Nicolas Sarkozy. Il faut que toutes celles et tous ceux qui veulent contribuer à la riposte puissent faire front ensemble pour élire le plus grand nombre possible de députés résolus à s'opposer à la droite.
J'appelle les électrices et les électeurs de gauche, dans ce cadre, à élire de nombreux députés présentés ou soutenus par le Parti communiste. Elles, ils seront, avec un groupe parlementaire, une force indispensable de résistance à la droite, et autant de points d’appui essentiels au soutien des luttes et des mobilisations sociales.
Au-delà, je veux dire que la défaite de Ségolène Royal ce soir, après celle de 2002, pose à toute la gauche des questions cruciales. L'importance du résultat de Nicolas Sarkozy montre qu'il a réussi à rendre crédibles au delà-même de l’électorat de droite, dans leur brutalité, les réponses qu'il apporte aux problèmes de notre société. L'échec de la gauche révèle à l'inverse l'exigence de faire vivre les valeurs d'égalité, de liberté et de justice sociale dans un projet politique en prise avec l'Europe et le monde dominés par le capitalisme financier globalisé.
Cet échec est celui de chacune des forces qui composent la gauche. Elles sont toutes placées – le Parti communiste aussi – devant leurs responsabilités pour en comprendre les raisons et reconstruire l'espoir en ouvrant une véritable perspective de changement. Je suis fermement décidée à m'y engager.
Plus que jamais, notre peuple a besoin d'une grande force de résistance et de proposition. J'appelle toutes celles et tous ceux qui veulent s'engager dans les batailles à venir à rejoindre le Parti communiste français.

ForumCommuniste

- Pour visiter le site, allez à :
http://perso.wanadoo.fr/forumcommuniste/index.htm
- Pour vous inscrire à la liste de diffusion, envoyez un message à :
ForumCommuniste-subscribe@yahoogroupes.fr
----
Pour vous abonner à ce groupe, envoyez un email à :
ForumCommuniste-subscribe@yahoogroups.com
Visitez le site de ForumCommuniste
http://perso.wanadoo.fr/forumcommuniste/index.htm
 
 


--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Vassine
Militant expérimenté
Vassine
217 messages postés
   Posté le 07-05-2007 à 18:33:02   Voir le profil de Vassine (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Vassine   

Just for fun:

"Selon Sarkosy, le préservatif représentera désormais la droite. Il estime que le préservatif reflète le mieux l'image de l'UMP. En effet, le préservatif tolère l'inflation, vide les bourses, ralentit la production, détruit la prochaine génération et surtout protège les glands ... ! Enfin, il donne un sentiment de sécurité alors que vous vous faites baiser !"


--------------------
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2154 messages postés
   Posté le 13-05-2007 à 07:08:30   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

Lu sur la liste de diffusion ForumCommuniste

"Une force ou d'un mouvement à la gauche de la social-démocratie recomposée au centre"

vendredi 11 mai 2007
Gayssot appelle à la création d'une nouvelle force à la gauche du PS

Jean-Claude Gayssot, ancien ministre communiste, a proposé la création d'"une nouvelle formation" politique intégrant des communistes, des socialistes, des altermondialistes et écologistes, et n'exclut pas un abandon de la référence au Parti communiste.
"Il y a urgence que nous travaillions à la construction d'une force ou d'un mouvement à la gauche de la social-démocratie recomposée au centre", a affirmé vendredi M. Gayssot.
"Nos résultats s'amenuisent à chaque élection présidentielle" et parallèlement, une "bipolarisation" est engagée, avec un Parti socialiste qui s'oriente vers "le centre gauche" et d'où "serait exclue la contestation du système capitaliste", analyse ce proche de l'ancien leader du PCF Robert Hue.
Selon lui, "cette force nouvelle", à la fois "contestataire et constructive", peut intégrer des "socialistes qui refusent la dérive social-libérale de leur parti" et des militants "altermondialistes, écologistes ou d'extrême gauche".
Mais, "il ne s'agit pas de se transformer en aile gauche du PS", prévient M. Gayssot qui se dit en opposition avec Henri Emmanuelli qui propose une force nouvelle "autour du PS".
Sans préjuger de la forme que prendrait cette initiative, l'ancien ministre des Transports du gouvernement Jospin précise: "Je ne fais pas du maintien de la référence exclusive au titre du Parti communiste la condition sine qua non de la création de cette force nouvelle".
"A l'échelle de la planète, des partis communistes se sont transformés, ce n'est pas le titre qui fait obligatoirement la démonstration d'une détermination combative et révolutionnaire", ajoute-t-il appelant à "faire preuve d'audace et de créativité".

ForumCommuniste

- Pour visiter le site, allez à :
http://perso.wanadoo.fr/forumcommuniste/index.htm

- Pour vous inscrire à la liste de diffusion, envoyez un message à :
ForumCommuniste-subscribe@yahoogroupes.fr

---

Pour vous abonner à ce groupe, envoyez un email à :
ForumCommuniste-subscribe@yahoogroups.com


--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9622 messages postés
   Posté le 13-05-2007 à 14:02:10   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le libéralisme honteux ou social n'a pas d'avenir.
Les capitalistes font leur 'coming out'. La classe ouvrière doit le faire aussi.
Comme dit la chanson "pas d'arrangement, pas de grimace !"


--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Membre désinscrit
   Posté le 14-05-2007 à 21:03:05   

Un site très intéressant pour mieux comprendre ce qui se passe au PS: blog de DSK

On y trouve notamment ce texte, posté... le soir du 6 mai!

La nécessité du renouveau

Ce soir, je suis triste pour la France et pour la gauche. Nous avons connu une grave défaite.
Mes pensées vont d’abord à Ségolène Royal qui a mené ces derniers mois une campagne innovante et courageuse.
Elles vont ensuite aux milliers des militants et sympathisants socialistes qui ont porté et diffusé le pacte présidentiel de notre candidate dans des réunions publiques, sur les marchés, partout dans le pays.
Je partage leur déception de voir l’espoir de renouveau porté par la gauche rejeté dans les urnes. Je partage aussi leurs inquiétudes sur ce qui peut arriver en France dans les mois et les années à venir.
Pour autant, nous devons dire la vérité aux Français et à la gauche , c’est notre devoir.
La gauche a perdu cette élection présidentielle dès le premier tour. Jamais la gauche n’avait connu un score aussi faible. Pourquoi ? Parce que depuis cinq ans, nous ne nous sommes pas assez renouvelés . Nous nous sommes laissés bercer par les illusions des victoires aux élections régionales et européennes, alors que les Français ne faisaient que rejeter massivement la politique de Jacques Chirac.
Nos concitoyens ne veulent plus des solutions du passé. Ils voient bien que la gauche doit apporter autre chose que ce qu’elle a toujours dit. J’ai tenté une révolution social-démocrate pendant la primaire socialiste. Elle n’a pas abouti. Ce renouveau est aujourd’hui nécessaire .

dsk

PS: je serai demain matin l'invité de Jean-Pierre Elkabbach sur Europe 1 à 8h30.


Rédigé par Dominique Strauss-Kahn le 06 mai 2007 à 22:52

On y apprend également que DSK est donc chez Elkabbach dès lundi, puis chez Demorand (Fr Inter) jeudi matin et chez Bourdin (RMC) lundi 14 pour vendre son programme (pour 2012!)
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9622 messages postés
   Posté le 14-05-2007 à 22:39:36   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Nicolas Sarkozy verrouille l'UMP, le PS s’enfonce


Nicolas Sarkozy avait été élu le 28 novembre 2004 à la présidence de l'UMP après le départ d'Alain Juppé, contraint à la démission en raison de ses ennuis judiciaires .
En annonçant sa démission devant les élus et cadres de l'UMP réunis à Paris pour un Conseil national, Nicolas Sarkozy leur a déclaré «Mes chers amis, mon devoir est de vous quitter. Cela me déchire le cœur. Je le fais parce que c'est la seule façon de bien servir l'intérêt de la France» .
L’UMP n’aura plus un président élu mais un secrétaire général désigné. Ainsi Nicolas Sarkozy assure ses arrières : il ne laisse pas de futur concurrent derrière lui ! . Jean-Claude Gaudin, sénateur-maire de Marseille et président délégué de l'UMP, assurera l'intérim.

Ses alliés de l’UDF auront le droit de soutenir l’UMP en échange de quelques députés, tandis que Bayrou trahi par les siens (encore un!) se retrouve Grosjean comme devant.

Enfin, Sarkozy en profite pour récupérer quelques naufragés du PS, qui s’enfonce dans la crise.
Par exemple l'ancien ministre socialiste Bernard Kouchner est cité pour le ministère des Affaires étrangères.

Dominique Strauss-Kahn a déclaré sur RMC Info et BFM-TV. "Le PS, depuis 2002, a été incapable de se renouveler" et François Hollande en est "le responsable principal" .
Dans tous les cas, avec Royal ou DSK, le PS s’oriente vers un libéralisme affiché, et envoie le coup de pied de l’âne aux révisionnistes, refondateurs, altermondialistes, anarchistes et trotskystes qui lui ont tiré les marrons du feu.

Certains journalistes ont dit que les élections avaient été marquées par les trahisons.
On peut même dire que c'était les élections de toutes les trahisons, puisqu'elles ont commencé bien avant et se poursuivent après le second tour !
Mais en y regardant de plus près, on pourrait dire aussi que c'était les élections de la sincérité retrouvée, puisque les masques sont tombés les uns après les autres.

Notre forum ainsi que tous les organisations marxistes-léninistes et d’autres non communistes) qui ont refusé de s’associer à la mascarade électorale ont fait un choix légitime, conforme aux intérêts de la classe ouvrière et du peuple.

Nous pouvons dire cela aux masses, également.


--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9622 messages postés
   Posté le 19-05-2007 à 15:02:38   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

images d'archive extraites de la bibliothèques des Editions Prolétariennes :

L'HUMANITÉ ROUGE BIMENSUEL Journal des communistes marxistes-léninistes de France
Supplément à l'Humanité rouge n°738 n°15 - du 29 septembre au 14 octobre 1977



L'HUMANITÉ ROUGE BIMENSUEL Journal des communistes marxistes-léninistes de France
Supplément à l'Humanité rouge n°646 n°1 - 17-30 mars 1977



Message édité le 19-05-2007 à 15:09:23 par Xuan


--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2154 messages postés
   Posté le 19-05-2007 à 15:09:39   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

Xuan a écrit :

image d'archive extraite de la bibliothèques des Editions Prolétariennes :

[L'HUMANITÉ ROUGE BIMENSUEL Journal des communistes marxistes-léninistes de France
Supplément à l'Humanité rouge n°646 n°1 - 17-30 mars 1977]



Le travail d'archivage est bien avancé, il reste maintenant un énorme travail de numérisation de milliers de journaux.


--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9622 messages postés
   Posté le 19-05-2007 à 15:11:45   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Gros travail en effet, comme on voit il y a des sujets toujours d'actualité !


--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9622 messages postés
   Posté le 13-06-2007 à 21:51:37   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

un article intéressant paru sur "oùvalacgt" :
http://ouvalacgt.over-blog.com/article-10513587.html
commente l'analyse du vote pour les présidentielles en fonction de l'appartenance syndicale (statistiques provenant de Liaisons sociales du 25 avril 2007).
L'article met justement en relief "le chauvinisme d'entreprise et le patriotisme économique" développés dans la CGT, en écho d'ailleurs à la propagande patronale.
Il dénonce également la concurrence encouragée par la direction de la CGT "entre travailleurs français et immigrés" .
Enfin il relève l'émergence des trotskystes de la LCR, qui correspond également à une réalité dans l'entreprise notamment pour des sympathisants du parti révisionniste.


--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Membre désinscrit
   Posté le 16-06-2007 à 13:01:45   

Merci pour l'info xuan, extrêmement intéressant ce sondage, qui vient confirmer ce qui n'étaient jusqu'à présent que des impressions.
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises  Résultat Présidentiel, Président de la République!Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum
   Hit-Parade