Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises 

 le 17 octobre 1961 et la confédération CGT

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9423 messages postés
   Posté le 21-10-2011 à 20:12:30   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le blog ouvalacgt publie un article remarquable sous le titre

17 octobre 1961: le silence assourdissant de la confédération CGT


Jacques Tourtaux a repris intégralement cet article, j’invite à lire les
commentaires bien étayés du débat qui le suivent.

Voici l'article :

Le cinquantième anniversaire du massacre du 17 octobre n'est pas passé inaperçu. Année après année, il reprend sa place tragique dans l'histoire du mouvement ouvrier, avec un difficile bilan et des leçons encore mal assimilées (c'est ce que nous développons dans le tract diffusé pour l'occasion, (ici)

Mais il y a eu des articles dans toute la presse, des archives publiées, des dossiers, des témoignagnes. On lira en particulier avec profit un dossier de Acrimed sur la presse à l'époque (ici), et un dossier d'archives sur les arrestations (ici).

Il y a des films qui paraissent, il y a eu la manifestation parisienne, importante, autour de la reconnaissance du crime d'Etat.
Beaucoup d'hypocrisie, beaucoup de récupération de tous ceux qui n'ont rien dit à l'époque, par exemple une présence importante du PC (L'Humanité va même jusqu'à faire un dossier de 8 pages sur le sujet). Même le PS s'est mobilisé pour inaugurer plaques et noms de rues.
Il n'empêche, au delà de la récupération évidente, la chape de plomb de l'oubli programmé est rompue, et au fil des ans, la vérité se fera jour.

Partout donc interventions, communiqués, dossiers et témoignages.
Pourtant, à la confédération, RIEN. Absolument RIEN. Pas un mot, pas une ligne, pas un signe. Même pas un communiqué, ce que la CGT avait malgré tout réussi à faire dans le passé.
Au lendemain de la manifestation, le site de la CGT était SILENCIEUX sur le sujet (voir ci-contre). Rien non plus sur le site de l'URIF (Région Ile de France), sur celui de l'UD 75.
Il était paraît-il annoncé ultra-confidentiellement une représentation de la CGT à la manifestation parisienne. On a bien vu Francine Blanche et Raymond Chauveau dans la foule, mais comme des centaines d'autres anonymes présents en même temps. Autant dire que si la confédération tente de se dédouaner ainsi, ce serait juste minable.

Serait-ce que la CGT se désintéresse de l'histoire ? Certainement pas à voir la mobilisation (légitime) en cours pour le 70ème anniversaire des fusillés de Châteaubriand, courrier personnel de Bernard Thibault à l'appui. Car le syndicalisme doit faire vivre l'histoire du mouvement ouvrier et sa lutte pour la liberté.
De plus, on sait que la confédération prépare une commémoration de la fin de la guerre d'Algérie pour février/mars, autour de Charonne et du 19 mars.

Alors ? Pourquoi même pas un communiqué pour le 17 octobre ? On aurait même pu imaginer une participation marquante avec prise de parole d'un membre du Bureau Confédéral, par exemple Mohamed Oussedik, lui-même d'origine algérienne, ça aurait eu de la gueule, non ?
Mais sait-on même au Bureau Confédéral ce qui s'est passé ce jour-là ?

En fait, la confédération ne se sent pas concernée. Il s'agit d'un problème "d'Algériens", pas de la classe ouvrière en France. Beaucoup des morts d'Octobre 61 étaient syndiqués CGT, mais cela ne compte pas.
Déjà en 1961, les réactions avaient été plus que timides. Aujourd'hui, le nationalisme light (et parfois hard !), le poison de la division gangrènent nos rangs.
Dans notre tract, nous disons que les enjeux de 1961 sont toujours vivants aujourd'hui, celui de l'unité de la classe ouvrière internationale et multinationale contre le gouvernement et le patronat de la France impérialiste.
Il nous reste du chemin à faire, mais c'est NOTRE chemin !

Pour conclure, nous invitons tous les camarades de la CGT à méditer ce texte du grand poète algérien Kateb Yacine , écrit autour du 17 octobre : "Et maintenant, vas-tu parler ? Et maintenant vas-tu te taire ?"
Oui, camarades de la CGT : allons-nous nous taire encore longtemps ?

Peuple français, tu as tout vu
Oui, tout vu de tes propres yeux.
Tu as vu notre sang couler
Tu as vu ta police
Assommer les manifestants
Et les jeter dans la Seine.
La Seine rougissante
N’a pas cessé les jours suivants
De vomir à la face
Du peuple de la Commune
Ces corps martyrisés
Qui rappelaient aux Parisiens
Leurs propres révolutions
Leur propre résistance.
Peuple français, tu as tout vu
Oui tout vu de tes propres yeux,
Et maintenant vas-tu parler ?
Et maintenant vas-tu te taire ?



Edité le 21-10-2011 à 20:19:18 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises  le 17 octobre 1961 et la confédération CGTNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum