Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  La subversion impérialiste en Libye 

 Obama Sarkozy bas les pattes devant la Libye !

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 Page suivante
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9526 messages postés
   Posté le 28-02-2011 à 21:02:40   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

L’impérialisme US croit-il abuser le monde sur ses intentions ?

Il ne suffit pas de crier « liberté ! liberté ! » ni « à bas les tyrans !» pour laver de ses mains le sang des peuples ni faire oublier l’absolution des massacres de Gaza.

Tandis qu’Hillary Clinton annonçait qu’ « aucune action militaire n’est prévue » , le New York Times rappelle que « les Etats-Unis et l'Otan disposent de plusieurs bases en Italie qui pourraient être utilisées pour des actions contre la Libye, ainsi que la 6e flotte de l'US Navy dont le port d'attache est Naples » . ...
Grossière intoxication puisque dans le même temps l'Italie suspend son pacte de non-agression et que la flotte US s’approche des côtes libyennes.


A l’évidence Obama se préoccupe essentiellement de la liberté de puiser le pétrole, de maintenir la main de fer de l’impérialisme sur le Maghreb et sur le moyen orient, et de protéger Israël contre le réveil des peuples arabes.
De fait "conservateurs" et "démocrates" US sont à l'unisson sur cet objectif comme l'indique aljazeera

Mais les temps ont changé.

Les peuples arabes et les peuples du monde ne permettront pas une nouvelle intervention US « au nom de la liberté du peuple Libyen».


Edité le 20-03-2011 à 11:27:02 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9526 messages postés
   Posté le 28-02-2011 à 22:22:09   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Info-Palestine publie ici un article de K. Selim - Le Quotidien d’Oran

Libye : Suspicion légitime, dangereuse inaction


Dont voici un extrait :

« Des voix s’élèvent ici et là pour suggérer une intervention militaire occidentale pour sauver le peuple libyen et renverser définitivement le régime de Kadhafi.
Or, les Libyens insurgés le disent et le redisent sur tous les tons : ils s’en occupent eux-mêmes et ne veulent pas d’une intervention occidentale dont ils devinent clairement les intentions peu humanitaires. Les médias occidentaux n’accordent pratiquement aucune place à cette opposition populaire à une intervention « humanitaire » aux arrière-pensées pétrolières évidentes.
Les dénégations du chef de l’Otan et des dirigeants occidentaux ne sont guère convaincantes. Une intervention « militaro-humanitaire » est rendue de plus en plus plausible par la constitution d’une force navale substantielle à proximité des eaux territoriales libyennes. La suspension par l’Italie de son pacte de non-agression avec la Libye conforte les inquiétudes des observateurs, qui voient dans la programmation des réactions occidentales une mise en condition de l’opinion publique internationale pour une aventure militaire destinée à « sécuriser » les puits et les canalisations pétrolières sous le prétexte de protection du peuple libyen. »



Edité le 28-02-2011 à 22:24:18 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9526 messages postés
   Posté le 28-02-2011 à 22:44:35   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

à lire également l'article de il manifesto

Vers une autre « guerre humanitaire » ?

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
908 messages postés
   Posté le 01-03-2011 à 00:41:46   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

Petits arrangements entre « amis » ou vision « identique » sur l’avenir de leurs affaires communes en Libye ?

Selon l’Agence russe d'information internationale RIA Novosti : La France ayant suspendu le 26 février les activités de son ambassade à Tripoli, la protection des intérêts de ce pays européen a été confiée à l'ambassade de Russie en Libye, rapporte dimanche la presse occidentale.

"En raison de la dégradation des conditions de sécurité en Libye" la France a suspendu samedi les activités de sa représentation diplomatique dans ce pays nord-africain, en proie depuis le 15 février à des troubles sanglants. En accord avec Moscou, la protection des intérêts français a été confiée à l'ambassade de Russie à Tripoli, indiquent les médias.

D’après le journal « libération »
L'UE est en train «d'établir des contacts» avec les autorités de transition libyennes mises en place par les insurgés au régime de Mouammar Kadhafi, a indiqué lundi une porte-parole de la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton.


Bientôt Juppé (comme mame) mais en Tupolev jusqu'à Tripoli pour soutenir la jeune « démocratie » libyenne dirigée par d’anciens ministres de Kadhafi démissionnaires-visionnaires ????

Les suppôts sociaux-démocrates de l’impérialisme Français ne sont pas non plus en reste…

D’après le même journal, L'ancien premier ministre PS Laurent Fabius a estimé lundi que «la France devrait proposer à ses partenaires européens un 'pacte des libertés' entre l'Europe et les pays arabes qui se démocratisent».
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
908 messages postés
   Posté le 01-03-2011 à 01:23:46   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

Beaucoup d'observateurs s'étonnent de l'empressement des pays occidentaux et des autres grandes puissance à s'emparer du dossier Libyen alors qu'en Tunisie en Égypte rien n'est vraiment encore régler du point de vue de la défense de leurs intérêts d'ensemble.

J'ai retrouvé cette article qui date de déjà de deux ans (janvier 2009) mais qui nous en dis long sur la question:

" Des journaux officiels libyens ont appelé dimanche à la nationalisation des compagnies pétrolières étrangères opérant dans le pays, en vue de mieux contrôler la production et réagir à la baisse des prix.

La Libye nationalisera-t-elle les compagnies pétrolières ?

« Il n’est plus permis désormais de laisser le robinet du pétrole libyen aux mains des compagnies étrangères », souligne le journal Al Jamahiriya dans un éditorial.

Le journal a lancé un appel « urgent » aux congrès populaires, la plus haute autorité législative du pays, pour qu’ils décident de la nationalisation des compagnies pétrolières, au cours de leurs réunions prévues dans les prochains jours. Le contrôle de la production de pétrole, selon Al Jamahiriya, vise à « protéger les richesses pétrolières du pays » face à la baisse des prix.

Le journal A’Chams rappelle que la Libye « a réussi à diriger, développer et commercialiser son pétrole lors de la nationalisation des compagnies pétrolières », au lendemain de l’arrivée au pouvoir du numéro un libyen Mouammar Kadhafi, le 1er septembre 1969.

« Après la première opération de nationalisation, nous avons l’expérience nécessaire pour contrôler la production au niveau national. Nous ne devrions pas laisser un jour de plus notre pétrole aux mains des compagnies étrangères », ajoute le journal.

A l’arrivée au pouvoir du colonel Kadhafi, les compagnies pétrolières, majoritairement américaines, extrayaient du sol libyen plus de 2 millions de barils par jour. Mais très vite, le numéro un libyen nationalise le pétrole. Il limitera également la production. Le gouvernement crée alors la Compagnie nationale du pétrole (NOC) qui constituera des joint-ventures avec des participations minoritaires des compagnies étrangères.

La Libye qui produit près de 1,7 millions de barils par jour souhaite « rétablir l’équilibre des cours de pétrole » qui ont perdu plus de 100 dollars depuis juillet, quand ils avaient atteint des sommets au dessus de 147 dollars le baril. Le pays possède des réserves de pétrole évaluées à 42 milliards de barils et envisage de doubler sa production pour atteindre 3 millions de barils par jour en 2013. *

* souligné par moi gorki!



--------------------
L'émancipation des ouvriers sera l'œuvre des ouvriers eux-mêmes
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9526 messages postés
   Posté le 01-03-2011 à 23:04:06   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Dans le monde arabe, personne n’est dupe des intentions amicales cousues de fil blanc de l’impérialisme US.

Info Palestine publie un article de K. Selim - Le Quotidien d’Oran, intitulé « La démocratie arabe, selon Mme Clinton »

Le peuple libyen et les autres peuples arabes rejettent formellement l’hypothèse d’une intervention étrangère en Libye, mais l’impérialisme ne peut renoncer à ses appétits insatiables, en particulier s'agissant du pétrole libyen.

Tandis que le quai d’Orsay essaie de réparer les dégâts dans le Maghreb en temporisant, les impérialistes US, anglais et italien préparent activement une telle intervention.

Selon le site aufaitmaroc,

L'OTAN prépare une intervention militaire en Libye


La Grande-Bretagne et ses alliés au sein de l'Organisation du traité de l'atlantique nord (OTAN) sont en train d'élaborer des plans d'envoyer des avions de chasse en Libye et d'armer les rebelles qui se révoltent contre le colonel Moammar Kadhafi, rapporte mardi le quotidien britannique The Times.
Le Premier ministre britannique, David Cameron, a été le premier chef de gouvernement occidental à brandir la menace d'intervention militaire en Libye, quand il a annoncé lundi devant le parlement de Westminster avoir demandé à son ministre de la Défense et à l'Etat-major des forces armées britanniques d'élaborer des plans pour la mise en place d'une zone d'exclusion aérienne en Libye en réponse à l'escalade de la violence dans ce pays.
Des avions de chasse occidentaux seront déployés pour empêcher Kadhafi de bombarder les manifestants, indique le Times.
Lors de son intervention devant le parlement de son pays, Cameron a insisté que le monde ne tolérera pas davantage d'escalade de la violence en Libye, où le peuple demande le départ de l'homme qui préside aux destinées de la Libye depuis 42 ans.
D'après le Times, l'intervention militaire de l'occident sera décisive. Des sources militaires, citées par le journal, ont indiqué que la Grande-Bretagne dispose d'un nombre d'avions Typhoon capables d'assurer la surveillance de la zone d'exclusion projetée.
Parmi les autres options évoquées par Cameron figure l'armement des groupes rebelles libyens, indique le Times, ajoutant que le chef du Downing Street est également prêt à envoyer, le cas échéant, des troupes terrestres en Libye. Des responsables de la primature britannique ont indiqué que cette dernière option ne bénéficie toujours pas de l'unanimité.
Par ailleurs, certains journaux comme le Daily Telepgraph, ont rapporté que le colonel Kadhafi pourrait utiliser des armes chimiques contre la population en cas d'intervention étrangère.



Edité le 01-03-2011 à 23:04:32 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9526 messages postés
   Posté le 02-03-2011 à 20:47:54   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le Petit Blanquiste écrit le 1er mars :

LIBYE : LES OCCIDENTAUX PREPARENT LA GUERRE


Les Etats-Unis et leurs alliés - dont la France - sont-ils en train de rééditer le coup de l’invasion de l’Irak de 2003 ? Par expérience, on sait qu'ils excellent dans la façon de préparer l'opinion à une intervention militaire : mensonges, intoxication, provocations, etc. Le tout relayé par des médias et des « experts » plus que complaisants et méritant bien leur nom de « chiens de garde » du système.


5 février 2003 : Colin Powell produit à l'ONU des preuves « irréfutables » de la présence d'armes de destruction massive en Irak

Il ne s’agit pas de défendre le régime de Kadhafi, aujourd’hui, pas plus que celui de Milosevic ou de Saddam Hussein, hier. Mais de bien voir que l’intérêt des peuples des pays concernés est le dernier souci de nos dirigeants. Seule leur importe la domination économique, politique et militaire de la planète ; et, en Libye comme en Irak, particulièrement, la mainmise sur les ressources en pétrole. [1]

INTOX

Si on prend soin de lire la presse française avec attention, on constate que peu d’informations fiables filtrent sur la situation réelle en Libye. Ainsi Le Figaro de ce mardi donne un récapitulatif « minute par minute » de l'actualité du lundi 28 février [2]. On lit :

16h : Selon des SOURCES CONCORDANTES à Benghazi, des raids aériens des forces fidèles à Mouammar Kadhafi visent des dépôts de munitions dans des zones sous le contrôle de la rébellion dans l'est de la Libye. Les autorités libyennes ont démenti ces informations.

18h : Selon PLUSIEURS TEMOINS , des centaines de manifestants ont scandé des slogans hostiles au dirigeant libyen et ont déployé le drapeau vert, noir et rouge adopté comme symbole de la rébellion contre le régime de Kadhafi.

19h30 : Mouammar Kadhafi AURAIT limogé le chef de son service de renseignement, considéré comme un acteur clé dans la répression exercée dans le pays, selon le journal libyen Quryna, basé à Benghazi, bastion de l'opposition. Il AURAIT remplacé Abdallah Al-Senoussi par un de ses gardes du corps, Mansour Al-Qahsi. Cette information n'a pu être confirmée de source officielle à Tripoli.

19h35 : Les ESTIMATIONS de morts en Libye du fait de la répression menée par Mouammar Kadhafi varient entre des CENTAINES et des MILLIERS ...

21h53 : Des forces fidèles à Mouammar Kadhafi ont tiré ce soir sur des passants à Misrata, à est de Tripoli, faisant au moins deux morts et un blessé grave, selon UN TEMOIN joint au téléphone par l'AFP.

Quelles certitudes nous offre le quotidien ?

Des informations fournies par des SOURCES CONCORDANTES. Lesquelles ?
Par PLUSIEURS TEMOINS . Lesquels ? Parfois par UN SEUL TEMOIN joint par téléphone. Qui est-il ? Quelle est sa qualité ? Rien de tout cela n’a de valeur d’un point de vue informatif.

Le journal abuse également du conditionnel de précaution. Ce qui permet de dire n’importe quoi avec la certitude que l’on ne pourra pas vous reprocher votre partialité. Quant au nombre de morts, il apparaît que les estimations varient dans un rapport de un à dix. [3]



Dans cette avalanche d’approximations suspectes, une seule chose est certaine : ce même jour, la journaliste Christiane Amanpour, du canal américain ABC News , a rencontré Kadhafi à Tripoli pour une interview. [4]

PREPARATIFS DE GUERRE

Cependant, dans le même récapitulatif, Le Figaro peut nous offrir quelques certitudes. Elles concernent les préparatifs d’invasion de la Libye par les forces de l’OTAN.

7h50 : François Fillon évoque sur RTL une possible interdiction de survol de la Libye, qui nécessiterait l'aide de l'OTAN.



15h30 : Hillary Clinton demande aux pays réunis au Conseil des droits de l'homme de préparer « des mesures supplémentaires ». «Kadhafi doit partir maintenant » a-telle répété. « Rien n'est à exclure tant que le régime de Kadhafi menace et tue des civils » a-t-elle indiqué, rappelant que le pouvoir libyen utilisait des mercenaires contre sa population. [5]

16h16 : Jay Carney [porte-parole de la Maison Blanche] a affirmé que les Etats-Unis étaient en contact avec des groupes de la rébellion en Libye.

18h : Aucune action militaire n'est prévue en Libye impliquant des navires américains, a affirmé lundi à Genève la secrétaire d'Etat Hillary Clinton. Les Etats-Unis vont envoyer deux équipes humanitaires aux frontières de la Libye avec la Tunisie et l'Egypte.

19h : L'armée américaine positionne des forces navales et aériennes autour de la Libye, a indiqué lundi le Pentagone.


Le porte-avions USS Kearsarge fait route vers la Libye

20h45 : Barack Obama a reçu le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon pour évoquer en particulier la situation en Libye. Aucune information sur le contenu de leurs discussions n'a pour l'instant été révélée.

En plus de nous réjouir des mouvements populaires en cours dans les pays arabes, il nous revient de nous oppposer aux manœuvres de toute nature déployées par les Etats-Unis et leurs alliés afin de conserver le contrôle de la région. Et de dénoncer leur cynisme.
Eux qui - chaque jour - tuent des civils en Afghanistan prétendent les protéger en Libye !


JPD

[1] C'est aussi l'opinion du Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, qui s'est prononcé contre toute sanction à l'encontre de la Libye, accusant les grandes puissances de « calculs » concernant les ressources pétrolières du pays. « Toute intervention rendra la situation encore plus difficile. Cela frapperait non pas le gouvernement mais le peuple libyen. Vous ne pouvez pas assurer la paix dans le monde en ayant recours à des sanctions à chaque incident » , a-t-il ajouté.

[2] http://www.lefigaro.fr/international/2011/02/28/01003-201...

[3] A noter que le reporter du Figaro - qui se trouve à Benghazi - donne ce même jour un ton différent : « Désormais la révolution piétine. Tripoli tarde à tomber et peu à peu l'inquiétude s'installe. [...] Il ne semble exister encore aucune coordination militaire pour venir soutenir les populations de Tripoli » , écrit-il.

[4] http://abcnews.go.com/International/christiane-amanpour-i...

[5] Hillary Clinton parle en connaisseuse quand on sait que ce sont des mercenaires - à la gachette facile - qui, en Irak, remplacent en partie les troupes régulières des Etats-Unis.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9526 messages postés
   Posté le 02-03-2011 à 22:14:58   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Sur le site de Michel Collon :

http://www.michelcollon.info/Bush-en-Irak-c-etait-formidable.html

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9526 messages postés
   Posté le 02-03-2011 à 23:03:49   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

L'Humanité révisionniste relaie les mêmes infos que les médias bourgeois :

http://www.humanite.fr/02_03_2011-libye-la-r%C3%A9pression-aurait-fait-6-000-morts-466385#comment-110947

sans s'inquiéter plus que ça des bruits de bottes US... attendent-ils que les bombardements commencent pour s'en aviser ? Ou bien comptent-ils faire la claque ?


Edité le 02-03-2011 à 23:07:13 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9526 messages postés
   Posté le 02-03-2011 à 23:12:31   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

info-palestine publie un nouvel article de Manlio Dinucci :

Opération Libye en préparation


Dont voici la conclusion :


[...]
Ce qui apparaît ressemble à un plan de « balkanisation » de la Libye, qui exploite le mécontentement et la haine évidente pour le chef et son clan accumulés chez une partie de la population et, donc, la lutte de ceux (surtout des jeunes) qui se battent sincèrement pour la démocratie et la justice sociale.
Un plan, conçu à Washington, qui ne prévoit pas d’éteindre les flammes de la guerre civile, mais de les alimenter pour affaiblir ultérieurement la Libye.
La mise est claire : le contrôle des précieuses réserves énergétiques libyennes. Le mot « révolution » dans la bouche de la secrétaire d’Etat Hillary Clinton devrait résonner comme un signal d’alarme quant au type d’ « assistance » qu’elle offre « à quiconque désire la recevoir des Etats-Unis » .


--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9526 messages postés
   Posté le 03-03-2011 à 15:20:38   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Libye - L’Appel Franco-Arabe contre l’ingérence


René Lacroix

3 mars 2011


L'Appel Franco-Arabe souhaite la poursuite des processus en cours de réaffirmation de l'indépendance des pays arabes et dénonce toutes les forces extérieures d'ingérence qui s'opposent à ces processus.

Les peuples de Tunisie et d'Egypte en lançant leurs grands mouvements insurrectionnels ont réussi à renverser des dictateurs liés et soutenus par des puissances impérialistes. La revendication de dignité et de souveraineté populaire a été omniprésente lors des journées révolutionnaires qui ont inauguré un processus de revendications massives qui s'est rapidement élargi à d'autres pays soumis à des pouvoirs oppressifs créés par l'étranger comme dans le cas de l'Irak, abritant des bases militaires étrangères comme dans le cas de Bahrein et de l'Arabie saoudite ou fortement liés à certaines grandes puissances comme la Jordanie ou le Yémen.

Cette dimension visant à ce que les peuples arabes retrouvent leur dignité et leur souveraineté nationales constitue un élément essentiel des révolutions arabes qui ne peut être ignoré.

C'est dans cette perspective qu'il faut analyser les événements en cours en Libye. Comme dans le cas des autres peuples, il appartient au peuple libyen et à lui seul de décider de son avenir par les moyens qu'il jugera utile pour trancher le conflit et les drames intérieurs qu'il traverse en ce moment. Comme il en va pour les autres pays arabes, aucune ingérence étrangère dans ses affaires intérieures ne peut être tolérée en Libye. Cela violerait les principes de la Charte des Nations Unies et du Mouvement des non alignés auxquels la Libye a adhéré et auxquels sont tenus tous les Etats membres de ces organismes. L'Appel Franco-Arabe réitère à cette occasion ce principe à propos de la Libye et manifeste son souhait que les Libyens parviennent à sortir de la grave crise qu'ils traversent par leurs propres moyens et qu'ils préservent l'unité et l'intégrité territoriale de leur pays.

La protection des ressortissants étrangers présents en Libye ne peut servir de prétexte à des activités militaires étrangères sur son territoire. Des pays comme la Chine et la Turquie sont parvenus à rapatrier leurs ressortissants sans avoir imaginé recourir à la force militaire. Il doit en être de même des autres Etats, en particulier des anciennes puissances coloniales comme la France, la Grande-Bretagne ou les Etats-Unis, qui dans un passé pas si éloigné ont souvent pris prétexte du sort de leurs ressortissants pour lancer des opérations militaires qui ont abouti en fin de compte à la colonisation des pays concernés. Il est à craindre que ces puissances impérialistes cherchent surtout à se venger d’un régime qui leur a tenu tête et à établir des concessions pétrolières.

Si les peuples ont le droit de manifester leurs sentiments envers ce qui se passe dans des pays étrangers, les Etats n'ont de leur côté aucunement le droit de soutenir un camp contre un autre lors de conflits internes, que ce soit au nom de convictions idéologiques, de soutien à la démocratie ou de prétextes humanitaires. Ce principe concerne en particulier les grandes puissances qui, dans de nombreux cas, participent elles-mêmes à des actions meurtrières dans les pays qu'elles occupent ou dans lesquels elles participent à la formation des forces policières de répression. Chaque pays est le maître absolu de son territoire et de son espace aérien et maritime. Aucune puissance ni aucun organisme international ne peuvent limiter le libre exercice de ce droit. L'ONU n'a de droit dans ce domaine que lorsqu'un Etat en agresse un autre, ce qui n'est pas le cas de la Libye et d'aucune des forces participant au conflit interne actuel. Cela concerne en particulier les Etats qui, malgré le rapport Goldstone portant sur les crimes de guerre avérés commis par Israël lors de son attaque contre Gaza, n'ont pris aucune mesure pour faire respecter le droit international.

Ce constat est d'autant plus d'actualité dans la cas de la Libye d'où nous parviennent de nombreuses informations incontrôlées permettant le lancement d'un battage médiatique unilatéral qui ne peut être contrebalancé par un accès à des sources réellement contradictoires sur ce qui se passe vraiment dans les diverses parties du territoire libyen. Ce qui devrait d'autant plus pousser les acteurs internationaux à faire preuve d'un maximum de retenue. Personne en effet n'est en état de donner des chiffres tangibles sur le nombre des victimes du conflit en cours, leurs origines ni même de faire savoir quelles sont les forces qui participent aux combats. En tout état de cause, c'est aux Libyens de décider de l'avenir de leur pays.

L'Appel Franco-Arabe souhaite la poursuite des processus en cours de réaffirmation de l'indépendance des pays arabes et dénonce toutes les forces extérieures d'ingérence qui s'opposent à ces processus.



L'Appel Franco-Arabe - s/c Sliman Doggui, 32 r. Javelot 75013 Paris
Président : René Lacroix ; Vice-président : Sliman Doggui ;
Secrétaire généraux : Patricia Latour ; Bruno Drweski ;
Bureau : Jean-Pierre Bastid, Maurice Cury, M. Da-Rhobi, Christiane Suchet, Jean-Gabriel Cochet, Serge Roux
Coordinateur : Yves Vargas

L'Appel Franco-Arabe a publié : « Irak, la résistance a la parole », « Vivre au Soudan », « Pour une paix véritable au Darfour », « Le chemin de Damas - L'avenir d'un peuple »

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9526 messages postés
   Posté le 03-03-2011 à 20:38:12   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La Chine s'est exprimée officiellement sur la question de la Libye :



La Chine souhaite un rétablissement pacifique de la stabilité en Libye


[Publié le 2011-03-03 par Xinhua]

BEIJING, 3 mars (Xinhua) -- La Chine souhaite que tous les acteurs en Libye oeuvrent ensemble pour sortir de la crise et rétablir de manière pacifique l'ordre le plus vite possible, a déclaré jeudi 3 mars Jiang Yu, la porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Mme Jiang a commenté, lors d'un point de presse, la situation actuelle en Libye et au Bahreïn.

Elle a souligné trois principes à respecter dans la résolution du problème libyen :

la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Libye,
la recherche de solutions pacifiques pour régler la crise en cours
et la pleine prise en considération par le Conseil de Sécurité de l'ONU des opinions des pays arabes et africains
.

Concernant le Bahreïn, Jiang Yu a indiqué que la Chine a salué les efforts faits par les dirigeants du pays pour atténuer les tensions par le dialogue et qu'elle était convaincue que ces dirigeants avaient la capacité et la sagesse de calmer la situation.

"Tous les pays du Moyen-Orient sont les amis de la Chine...Elle a toujours développer des relations d'amitié et de coopération avec ces nations sur la base du respect mutuel, de l'égalité et du bénéfice réciproque" , a-t-elle ajouté.


--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9526 messages postés
   Posté le 03-03-2011 à 23:17:47   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Ci-dessous la vidéo de la déclaration de Chavez proposant une médiation en Libye :

http://chavezhugo.wordpress.com/2011/03/03/chavez-la-situation-en-libye-et-lempire/

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9526 messages postés
   Posté le 03-03-2011 à 23:55:45   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

"La Russie et l'Arabie saoudite sont opposées à une ingérence étrangère, tant politique que militaire, en Libye, qui ne pourrait qu'aggraver la situation, rapporte jeudi, dans un communiqué, le ministère russe des Affaires étrangères." [ria novotsi le 3 mars]

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9526 messages postés
   Posté le 04-03-2011 à 20:34:57   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le Quotidien du Peuple souligne l'hostilité générale à une intervention US :

Des navires de guerre américains s'approchent de la Libye mais le climat général reste hostile à toute intervention

Les Etats-Unis et leurs alliés occidentaux renforcent actuellement la présence de leur force navale dans une zone méditerranéenne à proximité de la Libye, en proie aux violences liées à une insurrection, bien que des voix s'élèvent pour préconiser la prudence ou exprimer leur opposition à toute intervention militaire.

Les installations navales des Etats-Unis et de l'OTAN situées dans la baie de Souda qui borde l'île grecque de Crète, ont été placées en état d'alerte, ont rapporté mercredi des médias locaux.

Les navires d'assaut amphibie américains USS Kearsarge et USS Ponce sont entrés dans la Méditerranée et devraient arriver vendredi dans la baie de Souda, selon les informations de la presse grecque, qui n'ont pu être vérifiées pour l'instant.

Sont également attendus dimanche dans cette zone un sous-marin ainsi qu'un contre-torpilleur américains, lesquels devraient être rejoints le 15 mars par deux autres navires de guerre américains, toujours selon des médias grecs.

Ces informations rapportées par la presse, non confirmées pour l'instant, signalent également que deux porte-avions américains se trouvent déjà dans les eaux au sud de la Crète. D'autres sources médiatiques ont indiqué que les Etats-Unis disposaient d'un porte-avions en mer Rouge, mais n'ont pas révélé si ce bâtiment de guerre serait déployé en Méditerranée.

Par ailleurs, trois navires de transport américains ont demandé aux autorités grecques l'autorisation d'accoster en Crète dans le cadre des opérations entreprises par Washington pour évacuer les ressortissants américains de Libye, ont annoncé les médias locaux.

Dans le même temps, le Canada, la Grande-Bretagne et la France, entre autres pays, ont aussi envoyé des bâtiments de guerre en mer Méditerranée, en déclarant que cette mesure visait à assister les opérations d'évacuation des ressortissants étrangers de Libye et à offrir de l'aide humanitaire.

Des sources du ministère grec de la Défense ont affirmé qu'aucune requête n'avait été formulée pour une "utilisation clairement militaire" des installations de la baie de Souda. Néanmoins, les médias locaux ont indiqué qu'une éventuelle intervention en Libye ne pouvait pas être écartée du fait que la base militaire américaine de Souda avait déjà soutenu par le passé les forces américaines et celles de l'OTAN dans diverses opérations militaires.

L'actuelle mobilisation des forces militaires est largement interprétée comme une mesure visant à accroître les pressions sur le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi à la suite des récentes sanctions prises à son encontre par le Conseil de sécurité des Nations Unies.

Cette démonstration de force a également attisé les discussions sur une éventuelle intervention militaire, présagée à travers l'attitude de Washington, la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton ayant de nouveau affirmé, lors d'une audience au Sénat américain, que les Etats-Unis "n'écartaient aucune option" .

Néanmoins, elle a également mis en garde contre le fait que toute intervention américaine destinée à aider les opposants de Kadhafi serait "controversée" , et ce non seulement à l'intérieur de la Libye mais également dans le monde arabe tout entier.

Se faisant l'écho de plusieurs responsables de la défense américaine, Mme Clinton a souligné qu'imposer une zone d'exclusion aérienne serait extraordinairement compliqué et que le gouvernement américain était très prudent quant à toute action dépassant le cadre des missions humanitaires.

"Je pense que nous sommes loin de prendre une telle décision" d'intervention militaire, a déclaré Mme Clinton, faisant remarquer que l'OTAN n'était pas encore parvenue à un accord sur une quelconque action militaire.

Le président français Nicolas Sarkozy a signalé mercredi que toute action militaire en Libye serait inappropriée à moins que le Conseil de sécurité des Nations Unies ne prenne une telle décision.

Le nouveau ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, a affirmé que son pays était opposé à toute intervention militaire en Libye sans l'autorisation du Conseil de sécurité.

M. Juppé a souligné que le Conseil de sécurité de l'ONU était la seule institution habilitée à décider d'avoir ou non recours à une action militaire, ou d'imposer ou non une zone d'exclusion aérienne au-dessus de la Libye.

La Turquie, un membre influent au sein de l'OTAN, a souligné que l'alliance ne pouvait intervenir que dans le cas où l'un de ses membres était attaqué. Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé, lors d'une visite en Allemagne, que "l'OTAN n'avait rien à faire" en Libye et qu'une intervention militaire était "impensable" .

La Ligue arabe, composée de 22 membres, a également déclaré être opposée à toute intervention militaire étrangère directe, mais a laissé entendre qu'elle envisageait plutôt d'imposer, en coopération avec l'Union africaine, une zone d'exclusion aérienne au-dessus de la Libye.

Mercredi, dans son troisième discours télévisé depuis le début de la vague de manifestations antigouvernementales en Libye, Kadhafi a mis en garde l'Occident contre toute intervention militaire.

Une invasion de la Libye par les forces occidentales ferait de ce pays d'Afrique du Nord un autre Irak ou un autre Afghanistan, et le peuple libyen n'acceptera jamais que sa propre sécurité et ses ressources pétrolières soient menacées, a-t-il affirmé.

Kadhafi a également averti que si la Libye s'enfonçait dans le chaos, l'Europe verrait alors affluer des millions de réfugiés.

Accusant les extrémistes d'avoir incité les manifestants pacifiques à l'insurrection, Kadhafi a affirmé que le gouvernement et le peuple libyens pardonneraient les jeunes qui ont été leurrés à partir du moment où ils renonceraient à la violence, mais que les instigateurs des troubles ne seraient jamais pardonnés.

Kadhafi a critiqué les sanctions récemment adoptées par l'ONU contre son régime, affirmant que la décision onusienne avait été prise sur la base d'informations fausses émanant des médias. Il a invité l'ONU à envoyer aussi rapidement que possible des émissaires pour ouvrir des enquêtes en Libye afin de faire la lumière sur ce qui s'est réellement passé.

Source: xinhua le 04/03/11


NB : Le ministre allemand des Affaires étrangère Guido Westerwelle s'est prononcé contre l'intervention militaire en Libye pour le même motif de contre-productivité que son collègue Juppé.


Edité le 04-03-2011 à 20:35:16 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Druze
Le prolétariat règnera !
Jeune Communiste
Druze
82 messages postés
   Posté le 06-03-2011 à 11:20:23   Voir le profil de Druze (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Druze   

Le leader libyen Mouammar Kadhafi s'est entretenu samedi 5 mars avec le Journal du Dimanche et affirme que les contestations d'une partie de son peuple sont clairement orchestrée par Al-Qaïda.

Lorsque la "confusion" en Tunisie et en Egypte grandissait, l'organisation terroriste "a donné instruction à ses cellules dormantes en Libye de faire surface. Les jeunes ne connaissaient pas Al-Qaïda ni l’idéologie de cette organisation". Selon lui, comme il l'avait déjà annoncé lors de son allocution télévisée, "les membres de ces cellules vont jusqu’à leur donner des pilules hallucinogènes et pensent maintenant que les mitraillettes sont une sorte de feu d’artifice."

"Une catastrophe pour tout le monde."


Mouammar Kadhafi s'étonne que l'occident ne comprenne pas qu'il s’agisse ici d’un combat contre le terrorisme. "Nos services de renseignement coopèrent. Nous vous avons beaucoup aidé ces dernières années! Alors pourquoi lorsque nous sommes dans un combat contre le terrorisme ici en Libye on ne vient pas nous aider en retour!" Le leader libyen déclare qu'il y aura un "Djihad islamique en Méditerranée". "Ce sera vraiment une crise mondiale et une catastrophe pour tout le monde."

"L'attitude de la France doit changer"


Mouammar Kadhafi souhaite qu’une équipe d’enquête des Nations unies ou de l’Union africaine se rende en Libye. Cette commission sera libre d'"aller sur le terrain, sans aucune entrave." La France aurait "dû être la première à envoyer une commission d'enquête" a-t-il dit mais espère que l'attitude de la France changera car "la France a de grands intérêts en Libye. Le leader veut " que la France prenne vite la tête de la commission d’enquête, qu’elle bloque la résolution de l’Onu au Conseil de sécurité, et qu’elle fasse arrêter les interventions étrangères dans la région de Benghazi."

"Chez nous, le pouvoir est au peuple"


"Pas de président qui démissionne, pas de parlement à dissoudre, pas d’élection qu’on falsifie, pas de Constitution qu’on peut amender. Nous n’avons pas de réclamations de justice sociale, parce qu’ici, c’est le peuple qui décide. Moi, je n’ai pas de pouvoir comme en avaient Ben Ali ou Hosni Moubarak." Mouammar Kadhafi affirme que le régime libyen est "stable" et veut être clair. Sans cette certitude de la part de l'occident, le dirigeant pense que des "milliers de gens iront envahir l'Europe". Lui-même ne retiendra pas le peuple libyen aux frontières comme il le fait depuis une dizaine d'année.

"Je n’ai jamais tiré sur mon peuple!"


"Et vous ne croyez pas que le régime algérien depuis des années combat l’extrémisme islamiste en faisant usage de la force! Et vous ne croyez pas que les Israéliens bombardent Gaza et des victimes civiles à cause des groupes armés qui s’y trouvent? Et en Afghanistan ou en Irak, vous ne savez pas que l’armée américaine fait régulièrement des victimes civiles? Est-ce que l’Otan en Afghanistan ne tire jamais sur des civils? Ici, en Libye, on n’a tiré sur personne."

Le gel de ses avoirs à l'étranger n'est qu'"une piraterie" imposée sur l'argent libyen. Selon lui, "c'est voler l'argent du peuple libyen". Une enquête est en cours pour savoir à qui appartient cet argent mais le guide met au défi de prouver qu'il possède "un seul dinar".

(Nouvelobs.com)


--------------------
Si nous vivons, nous vivons pour marcher sur la tête des puissants… car les puissants ne travaillent qu’à marcher sur nos vies.
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9526 messages postés
   Posté le 06-03-2011 à 20:10:37   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Kadhafi a pris des positions ambigües et contradictoires vis-à-vis de l’impérialisme, mais une chose est certaine :
les banques occidentales n’ont aucun mandat pour mettre la main sur l’argent de la Libye.
Les ingérences occidentales n’ont pas de limite, au prétexte de soutenir la « révolution de jasmin ». Mais les puissances occidentales n’ont jamais soutenu la lutte des peuples pour leur émancipation.

Aujourd’hui la Libye risque la guerre civile voire la dislocation. Le peuple libyen n’a aucun intérêt là-dedans et cela ne peut servir que des intérêts occidentaux, par le truchement d’ambitions claniques.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
908 messages postés
   Posté le 07-03-2011 à 17:09:57   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

Impérialisme Français et « ses alliées » insoupçonnés bas les pattes devant la Libye


Déclarations Quasiment en simultané

Le Conseil national créé par l'insurrection le 27 février, qui s'est réuni samedi pour la première fois et s'est déclaré "le seul représentant de la Libye", a reçu le soutien de la France.

L’URCF affirme sa solidarité avec le combat de ceux qui veulent plus de démocratie véritable et populaire, la satisfaction des besoins, une politique indépendante de la Libye (mise à mal ces dernières années), le droit aux libertés fondamentales : presse, opinions, réunions.

« C’est beau la démocratie véritable et populaire dirigé par des diplomates retournés libyen à l’ONU et des transfuges sur place du pouvoir de l’oligarchie Kadhafienne »

Comme quoi la voie la de la France, son rayonnement la défense de ses intérêts, cela reste profond et politiquement impénétrable.

Et la classe ouvrière dans tout cela me direz-vous ! et bien sans vouloir paraphraser l’illustre comique Coluche, je vous répondrais : « qu’elle est comme le sucre dans le café, dissoute partout mais politiquement organisé, ont ne la sent nulle part. !)

Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9526 messages postés
   Posté le 07-03-2011 à 20:22:08   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Sous le titre « LIBYE: refuser l’alibi démocratique de l’intervention néo-coloniale US »

Le PRCF s’oppose aux interventions impérialistes et appuie la médiation d’Hugo Chavez.
" celle initiée par Chavez et reprise par les pays de l’ALBA – une mission internationale de médiation et de paix – a été immédiatement rejetée par les gouvernements des pays impérialistes et en premier lieu par Juppé au nom de la France."

Mais il ne sait pas trop sur quel pied danser en accordant son « Soutien total donc, au peuple et à la nation libyennes en lutte » tout en s’interrogeant sur la nature de cette lutte.

Néanmoins l'aspect principal de cet article réside dans son opposition à l'intervention US.
"Plus que jamais, l’impérialisme, et les tyrans qu’il rejette après avoir tiré leurs fils pendant des décennies, est et reste l’ennemi principal des peuples."

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9526 messages postés
   Posté le 07-03-2011 à 20:24:37   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La position des Cercles Communistes "Les peuples du Maghreb et du Moyen-Orient nous montrent la voie ! "

Je cite la fin : 'Le Rassemblement des Cercles Communistes manifeste son soutien internationaliste aux peuples arabes en lutte révolutionnaire pour l’indépendance et la démocratie véritable, au sein de collectifs et lors des manifestations et initiatives organisées actuellement.
Elle soutient les luttes populaires héroïques qui se développent dans ces pays, avant, pendant, et après la destitution des dictateurs pro-impérialistes.
Faisant clairement la distinction entre les révolutions nationales démocratiques qui déstabilisent jusqu'à nos propres gouvernements (démission récente de la Ministre des Affaires étrangères) et l'instrumentalisation des luttes et des aspirations des peuples par les puissances impérialistes (comme en Libye ou en Iran), le Rassemblement des Cercles Communistes appelle à la vigilance et au refus de toute intervention étrangère qui ne pourrait conduire qu'à une nouvelle « guerre du Golfe » génocidaire.
En ce sens nous soutenons les revendications légitimes des peuples et combattons la propagande médiatique qui prépare les esprits à la confiscation des révolutions populaires et à l'intervention militaire des puissances impérialistes.

Vive l'émancipation des peuples! A bas l'impérialisme!"



Edité le 07-03-2011 à 20:26:51 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9526 messages postés
   Posté le 07-03-2011 à 21:08:57   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Alger Républicain publie « Libye la guerre inévitable de l’OTAN » - réflexions du compañero Fidel

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Druze
Le prolétariat règnera !
Jeune Communiste
Druze
82 messages postés
   Posté le 07-03-2011 à 21:26:32   Voir le profil de Druze (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Druze   

L'Otan examine des options militaires concernant la Libye, a déclaré le Président américain Barack Obama, à l'issue d'un entretien avec le Premier ministre australien, Julia Gillard. Il a mis en garde les collaborateurs du Guide de la « Jamahiriya » contre les violences sur les populations civiles.

Le chef de la diplomatie émiratie Cheick Abdallah Ben Zayed a appelé l’Onu à «intervenir pour sauver le peuple libyen».

Même si l’option militaire est étudiée par l’Otan, elle aurait certainement du mal à aboutir, vu que la Russie s’oppose fermement à une intervention militaire en Libye. «Nous ne considérons pas une intervention étrangère, qui plus est à caractère militaire, comme un moyen de régler la crise en Libye. Les Libyens doivent trouver par eux-mêmes une solution à leurs problèmes», a déclaré Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères.

Le «gouvernement provisoire de la Libye libre» demande aux Occidentaux de «neutraliser» les avions de Mouammar Kadhafi qui bombardent les villes libyennes aux mains des rebelles, a déclaré le philosophe français, Bernard-Henri Lévy, de retour de Benghazi, ville symbole de la résistance.

Les combats se poursuivent en Libye entre les pro et les anti-Kadhafi. Les insurgés assurent progresser vers l'ouest, alors que les forces fidèles à Mouammar Kadhafi affirment, de leur côté, avoir repris des villes aux mains des opposants.

Selon le président local du Croissant-Rouge, plus de 110.000 réfugiés libyens ont franchi la frontière tunisienne, depuis le début de la révolte, le 20 février dernier.


Source: afreekelection.com

A mon avis, l'OTAN est déjà rentré en guerre, et son combat le plus difficile sera la conquête de l'opinion public.

--------------------
Si nous vivons, nous vivons pour marcher sur la tête des puissants… car les puissants ne travaillent qu’à marcher sur nos vies.
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9526 messages postés
   Posté le 07-03-2011 à 23:09:56   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

L'ingérence manifeste des impérialistes occidentaux afin de démembrer la Libye est relevée par le chef de la diplomatie libyenne, Moussa Koussa, qui accuse la France, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis de "conspirer" en vue de diviser la Libye.
"Il est clair que la France, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis prennent maintenant contact avec ceux qui ont fait défection (et sont passés dans l'opposition) dans l'Est libyen. Cela veut dire qu'il y a une conspiration pour diviser la Libye" , a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à Tripoli.

Les impérialistes occidentaux négocient avec les pays du Golfe un accord pour une intervention aérienne baptisée "zone d'exclusion aérienne" .
Quel que soit le nom qu'on lui donne une telle zone ne peut exister qu'au moyen d'une intervention militaire aérienne au-dessus du territoire de la Libye, ce qui constitue un acte de guerre.

Selon le ministre russe des Affaires étrangères, "les Libyens doivent résoudre eux-même leurs problèmes"


Edité le 07-03-2011 à 23:21:30 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
908 messages postés
   Posté le 07-03-2011 à 23:19:28   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

Dans les bagages des troupes de l'OTAN, un petit revenant lui aussi pour la démocratie véritable et populaire

"Vaclav Havel appelle à une utilisation de la force contre le régime Kadhafi L'ancien président tchèque, grand artisan de la chute du communisme dans son pays, a déclaré au quotidien slovaque Hospodarske Noviny qu'une intervention militaire étrangère devait être utilisée pour empêcher le régime Kadhafi de poursuivre ses assauts contre les cvils, rapporte la BBC. «Le monde entier s'est trompé» quand il a considéré Mouammar Kadhafi comme un «curieux excentrique», a-t-il indiqué, parce qu'il est en réalité «un criminel dément». Vaclav Havel préconise ainsi «des attaques ciblées contre les lieux où il pourrait se cacher".

Pour aider un peu à cerner le personnage ici
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9526 messages postés
   Posté le 10-03-2011 à 14:12:01   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Sans parler de Sarkozy qui joue les mouches du coche avec son histrion BHL ...

___________________________


Le blog canempechepasnicolas fait un appel à signatures :


Non à l’intervention étrangère en Libye ! Un appel à signatures de la Polex

Non à l’intervention étrangère en Libye !



Les soussignés, attachés à l’idéal de paix et d’égalité entre les hommes et entre les peuples et les nations, portent, en fonction des informations diffusées par les médias, des appréciations différentes sur les événements de Libye, et sur les protagonistes de la guerre qui s’y déroule, d’autant que le matraquage médiatique laisse peu de place à la réalité des faits. Mais nous ne pouvons rester silencieux face au danger de guerre qui menace la Méditerranée et le monde.

Chaque peuple a le droit absolu de choisir lui-même ses dirigeants, son régime politique et social et de s’exprimer librement. C’est au seul peuple libyen de décider de son avenir, non aux puissances occidentales ou aux sociétés pétrolières multinationales. Toutes interventions armées, notamment le contrôle de l’espace aérien libyen par l’OTAN, les États-Unis ou les pays européens, a fortiori tout bombardement ou déploiement au sol, seraient des actes de guerre et d’occupation inacceptables. Les politiciens, les journalistes et les médias en général, les juristes de la Cour Pénale Internationale, les responsables de l’ONU, qui les proposent sous des prétextes hypocritement humanitaires, sont en fait les vecteurs de la vieille mentalité coloniale et impérialiste européenne, et jouent avec la paix du monde
.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 Page suivante
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  La subversion impérialiste en Libye  Obama Sarkozy bas les pattes devant la Libye !Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum
   Hit-Parade