Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises 

 Front républicain et mesures réactionnaires

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9133 messages postés
   Posté le 16-12-2015 à 23:34:02   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Front républicain de droite et Front Républicain de gauche


On peut lire dans le long courrier de Gilbert Remond publié sur le fil des Régionales, mais aussi sur le site faire vivre... :

"Ces stratèges du pouvoir reprennent une maxime de Bismarck pour en faire leur machine de guerre politique. Une maxime qui disait:
"dans un jeux a trois, mieux vaut ne pas être le troisième" .
Ils en déduisent la brillante stratégie du front républicain (nous avons déjà appris a nos dépend ce qu'il en pouvait coûter avec l'appel a voter Chirac). ils la maintiennent comme un trait de génie et l'accompagnant du refrain désormais classique "their is no alternative"
.

Il leur faut d'urgence l'institutionnalisation de la bipolarité de la vie politique, c'est a dire, la mise en place d'un synthème d'alternance fictif, écartant une bonne fois pour toute, le retour possible d'une gauche archaïque qui au pouvoir appliquerait son programme où pire encore se trouverait débordée par un mouvement social, comme en 36 ou a la libération avec le front populaire ou le CNR.
Ils pensent enfin pouvoir s'assurer le socle d'une majorité indéboulonnable justifiée et renforcée par la présence d'un croque mitaine qu'il peuvent agiter à chaque fois qu'une partie de l'électorat est tenté de réclamer plus que le raisonnable:
Si vous ne vous contentez pas de ce que nous vous laissons alors vous aurez " la peste ".


Stratégie immédiatement mise en oeuvre et reprise en chœur par tous les médias. L'Union Sacrée autour du Front Républicain des partis de droite et de droite.
Opération aussitôt reprise par d’indécents appels du pied de Cambadélis aux associations et syndicats qui s’opposent au capitalisme, autour d'une prétendue "alliance populaire".

Appels reçus 5/5par Dartigolles :
"suite aux propos de Jean-Christophe Cambadélis, on va enfin pouvoir avoir un débat de fond sur la nature de la politique qu'il faudrait mener"
D'ores et déjà le parti révisionniste se prépare à arrimer syndicats et associations au projet réactionnaire du PS au prétexte de s'allier avec des députés frondeurs .

Il va sans dire que ce projet vise à institutionnaliser le "Front Républicain" du second tour, d'une part en direction du groupe LR, et d'autre part - mais avec des arguments différents - en direction du Front de Gauche et des écolos.

La bourgeoisie mesure les effets néfastes du bipartisme actuel. Chaque décision fait l'objet d'âpres querelles internes entre "droite" et "gauche" de sorte que ce jeu à somme nulle entrave les réformes ou les ralentit énormément. Les politiciens bourgeois sont conscients que le fonctionnement de la 5e république est dégradé et nécessite une nouvelle constitution qui enregistre et institutionnalise l'absence d'opposition réelle.
Moyennant quoi les réformes réactionnaires pourront être mises en place avec efficacité.

______________________


Relevons quelques unes des forfanteries récentes.
Il y a peu a été supprimée l'obligation pour les soldes commerciales de barrer des prix affichés uniquement dans l'intervalle des 30 derniers jours précédant les soldes. Dorénavant les prix faisant l'objet d'un "rabais" pourront être ceux de concurrents ou d'il y a deux ans ou encore jamais pratiqués, de sorte que personne ne pourra vérifier l'étendue du "rabais" consenti, fut-il de 50 % ou davantage.
Voilà qui tombe à pic avant les fêtes et les soldes de janvier pour vider davantage les paniers des ménages et enrichir la distribution.

Coup de force en faveur de l'exil fiscal

Ce n'est qu'un détail. La nuit dernière le gouvernement a fait le forcing auprès des députés pour faire capoter une loi promise par les socialos, hostile à l'exil fiscal :

Sur Boursorama : Loi / déclaration impôts entreprise

PARIS, 16 décembre (Reuters) - Les multinationales échapperont en France à l'obligation de rendre publics leurs activités et impôts payés à l'étranger, grâce à un vote in extremis des députés, qui ont rejeté dans la nuit de mardi à mercredi l'amendement instaurant ce "reporting".

Le projet de loi de finances (PLF) pour 2016 comporte une disposition qui, comme le préconise l'OCDE, instaure ce "reporting" pays par pays auprès de l'administration fiscale afin de mieux lutter contre l'optimisation fiscale.

Mais un amendement avait été présenté par les élus "frondeurs" du Parti socialiste dans le cadre de la loi de finances rectificative pour 2015 (PLFR) pour obliger les entreprises au chiffre d'affaires supérieur à 40 millions d'euros ou employant plus de 250 salariés à le rendre public.

Soutenu par les écologistes et le Front de gauche, il visait à lutter contre l'"optimisation fiscale", qui permet aux multinationales de payer le moins d'impôts possible en France.

Le gouvernement a demandé dans la nuit un deuxième vote sur cette disposition et obtenu son rejet par 25 voix contre 21.

L'organisation non gouvernementale Oxfam a dénoncé mercredi une "manoeuvre" : "Le gouvernement a montré un bien triste visage cette nuit à l'Assemblée nationale" , écrit-elle. "Après un premier vote de l'Assemblée favorable à la transparence fiscale, le gouvernement a manœuvré en coulisses, mobilisé des députés au milieu de la nuit pour un nouveau vote."
"Ce coup de force de l'exécutif ralentit dangereusement la lutte contre l'évasion fiscale"
, ajoute l'ONG.

Le Sénat devait examiner mercredi après-midi en nouvelle lecture le PLFR 2015. L'Assemblée nationale, qui a le dernier mot, procédera jeudi à la lecture définitive du projet de loi et l'adoptera dans sa version votée mercredi matin par les députés.

(Emile Picy, édité par Emmanuel Jarry


A lire également sur Médiapart

______________________



Justice de classe et racisme

Parallèlement quelques décisions de la justice bourgeoise démontrent combien la criminalisation du FN est une supercherie :

Ainsi a été annulée la condamnation du député-maire de Cholet, qui avait manifesté son "regret que le crime contre l'Humanité exercé par les autorités allemandes contre les gens du voyage durant la Seconde Guerre mondiale n'ait pas été mené assez loin" .

Le procureur de la République a demandé hier la relaxe pour Marine Le Pen :
En décembre 2010, elle avait fait un parallèle entre les prières de rues de musulmans et l'occupation nazie. " C'est une occupation de pans du territoire, des quartiers, dans lesquels la loi religieuse s'applique, c'est une occupation. Certes, il n'y a pas de blindés, pas de soldats, mais c'est une occupation tout de même et elle pèse sur les habitants"

______________________



Le racisme en deçà et au-delà de Caroline Fourest


Enfin Fourest dans une inimitable leçon de morale, résume tous les commentaires des médias dans la défense et l’illustration du parti républicain nouveau-né, qui n’existe finalement que dans l’opposition à son alter ego FN.

On relèvera cette perle qui peut figurer en bonne place dans notre bêtisier de fin d’année :

« Certains à gauche ont préféré rester purs, ne pas voter contre le Front National. Ils se demandent ceux-là s’il existe encore une différence entre la droite ultra sarkozyste et l’extrême-droite. Ils n’ont pas tort sur le papier mais ils oublient d’intégrer une donnée qui change absolument tout en politique, le non-dit.
Quand un élu LR tient des propos très musclés sur l’immigration ou sur l’islam, c’est souvent une provocation verbale destinée à appâter le vote frontiste, qui va bien au-delà de ce qu’il pense en réalité et de ce qu’il ferait une fois élu.
Quand un élu frontiste dit la même chose c’est exactement l’inverse, une version édulcorée de ce qu’il pense en réalité et de ce qu’il ferait si son parti gagnait l’élection suprême. »


Pauvres de nous pauvres communistes sectaires et dogmatiques, qui prenons pour argent comptant les propos racistes des politiciens bourgeois, sans y voir ce fameux non-dit qui change tout, et le bruit et l’odeur, et qui fait toute la différence entre le bon Dr Jekill et l’abominable Mr Hyde.

Ce parti républicain laisse encore à ses opposants le loisir d’utiliser leur vote pour protester vigoureusement contre ses propres mesures réactionnaires et anti sociales, dans le cadre du parlement, des régions, des départements, etc. mais sans remettre en cause les choix fondamentaux de l’ordre bourgeois et à condition de légitimer par le plébiscite cette Union Sacrée.
Ces voix restent au crédit des électeurs et de leurs partis : verts, PCF, Front de Gauche, etc. comme un compte bancaire reste au crédit de son utilisateur, mais ce n’est pas gratuit.

Poursuivons la comparaison :
Le compte bancaire est la propriété du particulier mais c’est aussi un fond captif de la banque, qui prélève taxe (et agio à 10% si le compte n’est pas approvisionné), et qui sert de caution aux opérations spéculatives du banquier. Mieux les banques chypriotes ont inauguré le sauvetage des banques en piochant dans les comptes des particuliers. Et l’idée fait des petits en Italie et en Suisse suivant la Directive européenne sur le redressement des banques et la résolution de leurs défaillances » (BRRD).

Il est à prévoir que la récente décision de le FED de ne plus cautionner les too big to fall ne pourra qu’accélérer la généralisation du racket sur les comptes bancaires en cas de défaut.

Dans le cas de la nouvelle Union Sacrée, le vote « républicain » devient le racket organisé du vote populaire, dont le Front républicain retire la caution politique solidaire de sa légitimité.
Mais ce vote n’entraine en retour aucune obligation pour le Front Républicain qui en dispose à son gré, sauf ce généreux cadeau de fin d’année : 6 centimes de l’heure sur le SMIC.


Edité le 16-12-2015 à 23:41:19 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises  Front républicain et mesures réactionnairesNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum