Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises 

 La fraude sociale et les classes sociales

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9270 messages postés
   Posté le 22-06-2011 à 23:04:45   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Un rapport parlementaire dénonce la « fraude sociale » afin de renforcer les contrôles. Mais qui sont les « fraudeurs » ?

Selon le rapport de Dominique Tian, député UMP et rapporteur des travaux de la Mission d'évaluation des comptes de la sécurité sociale (Mecss), le montant de ces fraudes s’élèverait à 20 millions d’Euros, soit à peu près le trou de la Sécu.
Mais une somme quand même inférieure à la moitié de la fraude fiscale, qui s’élèverait à 45 milliards d’euros selon les dernières estimations de la Cour des Comptes.

On comprend d’emblée que ce rapport tombe à pic pour justifier une nouvelle cure d’austérité en dénonçant l’assistanat et l’Etat Providence .

Or la fraude sociale comprend à la fois la fraude aux prestations (indemnités d'arrêts maladie, allocations familiales, RSA etc..), et la fraude aux cotisations sociales (travail au noir, recours abusif aux primes et avantages en nature etc.).
Selon ce même rapport, la fraude aux prestations ne représenterait que 2 à 3 milliards d'euros tandis que les cotisations impayées de 8 à 15,8 milliards d'euros.

En clair, ce sont essentiellement les entreprises qui fraudent.

Près des deux-tiers (63%) des entreprises contrôlées par les Urssaf en 2009 ont fait l'objet d'un redressement fiscal
La principale cause des redressements des entreprises est le recours abusif par l'employeur des primes et avantages en nature (voitures de fonction). Autrement dit des formes de rémunération non soumises à cotisation.
L'Urssaf a aussi détecté des irrégularités dans le calcul des allégements de charge pour les bas salaires, ainsi que les déclarations de frais professionnels (repas d'affaires non justifiés).

De plus cette fraude-là passe pour l’essentiel inaperçue :
Concernant le travail au noir, 80% des sociétés de plus de 200 salariés et 90% des sociétés de moins de 200 salariés ne sont jamais contrôlés.

Mais c’est le peuple qui est montré du doigt

Cependant, selon le même rapport et selon la volonté du gouvernement, l'augmentation des contrôles de l'Urssaf (organismes chargés de collecter les cotisations salariales et patronales qui financent la Sécurité sociale) ne sera pas une priorité.

Par contre il est préconisé de contrôler prioritairement les masses :
Création d'une carte vitale biométrique globale, recoupement d'informations entre les administrations, développement des contre-visites en cas d'arrêt maladie ou encore prime de présentéisme...

Clairement ce rapport n’est qu’un prétexte pour diminuer la protection sociale en accusant les masses de tricher et d’abuser de prestations déjà largement réduites.
Et l’argent détourné par les capitalistes y est amalgamé afin de gonfler la note, et semer la suspicion au sein du peuple envers « ceux qui abusent », quand il ne s’agit pas directement de fomenter la haine raciale.
Mais cette puante escroquerie ne dupe personne. Unissons-nous classe contre classe pour abattre le capitalisme.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises  La fraude sociale et les classes socialesNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum