Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  l'impérialisme, le Tiers Monde et la Chine 

 Escalade en Corée : les USA responsables

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9423 messages postés
   Posté le 10-01-2016 à 09:35:14   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Xinhua publie un article dénonçant la responsabilité US dans l'escalade régionale dans la péninsule coréenne.

Washington responsable de la détérioration du dossier nucléaire dans la péninsule coréenne


Publié le 2016-01-09 à 18:09

BEIJING, 9 janvier (Xinhua) -- L'augmentation des tensions dans la péninsule coréenne suite à l'essai nucléaire mené par la République populaire démocratique de Corée (RPDC) est une conséquence directe des politiques antagonistes de Washington envers Pyongyang. Les Etats-Unis devraient ainsi être tenus grandement responsables pour la détérioration du dossier nucléaire, ont indiqué des experts.

Dans une récente interview accordée à Xinhua, Lü Chao, chercheur à l'Académie des sciences sociales de la province chinoise du Liaoning (nord-est), a déclaré que la balle est maintenant dans le camp des Etats-Unis.

L'essai nucléaire a été apparemment mené pour attirer l'attention des Etats-Unis, et le communiqué diffusé ensuite par Pyongyang s'adressait directement à Washington, a fait savoir M. Lü.

"Washington n'a pas mis en œuvre l'Accord cadre signé avec la RPDC dans les années 1990, et n'a pas rempli son engagement de fournir son assistance à la RPDC" , a-t-il expliqué.

"Toutes les parties doivent prendre ce dossier au sérieux, et ne pas seulement critiquer les autres et se cacher en retrait" , a indiqué M. Lü.

Ling Shengli, secrétaire général du Centre d'études international sur la sécurité à l'Université chinoise des Affaires étrangères, est allé plus loin, déclarant que les sanctions économiques imposées contre la RPDC ont poussé le pays à agir arbitrairement et à saisir sa chance de développer l'arme nucléaire.

Excepté pour une brève période dans les années 1990, la méfiance et un antagonisme mutuels ont été les thèmes principaux des relations entre les Etats-Unis et la RPDC.

Depuis 2003, la RPDC a souligné qu'elle n'abandonnerait son programme nucléaire que si les Etats-Unis abandonnaient leurs politiques hostiles envers Pyongyang.

Un grand nombre d'observateurs et d'analystes ont également fait remarquer que tout avancement vers une dénucléarisation de la péninsule coréenne dépend de l'amélioration des liens entre les Etats-Unis et la RPDC.

Jin Canrong, vice-président de l'Ecole des études internationales à l'Université du Peuple de Chine, a indiqué que la principale source de tensions dans la péninsule coréenne repose également au sein des liens entre les Etats-Unis et la RPDC.

"L'origine et le point fondamental du dossier ne se trouve pas en Chine. La Chine ne représente donc pas la solution à ce problème", a ajouté M. Jin. "La Chine ne jour qu'un rôle de 'promoteur des pourparlers de paix' et ne devrait pas porter une trop grande responsabilité" .

Selon M. Lü, après que la RPDC s'est retirée des Pourparlers à Six, les Etats-Unis ont commencé à faire pression sur la Chine pour qu'elle prenne un rôle de dirigeant alors que le géant américain se cachait en retrait.

Parallèlement, les Etats-Unis et d'autres pays exagèrent l'influence de la Chine sur la RPDC et utilisent cela en tant qu'excuse pour échapper à leurs responsabilités dans le développement du programme nucléaire de la RPDC, a déclaré M. Jin.

"S'il y doit avoir un débat sur l'échec du dossier nucléaire dans la péninsule coréenne, alors l'échec appartient à l'ensemble de la région" , a-t-il poursuivi.

La Chine a fait tout son possible pour reprendre les Pourparlers à Six, mais a également contribué à l'ouverture économique de la RPDC, a ajouté M. Jin.

Les experts en relations internationales prédisent que les Etats-Unis vont afficher une position plus dure envers la RPDC, avec des sanctions économiques comme réaction superficielle et avec la dissuasion militaire comme réponse substantielle.

Selon certains rapports, Washington déploiera davantage d'installations militaires en Corée du Sud, y compris des avions bombardiers et un sous-marin nucléaire, pour servir de moyens de dissuasion contre la RPDC, ce qui susciterait des conflits et mettrait la Chine "mal à l'aise" , a jugé M. Jin, ajoutant que le Japon et la Corée du Sud seraient pourtant favorables à une telle possibilité.

Afin de résoudre cette crise, toutes les parties impliquées devraient faire preuve de sincérité, œuvrer pour une solution pacifique et éviter toute action qui pourraient exacerber les tensions régionales, a signalé M. Jin.

Parallèlement, il est important de créer une atmosphère positive et de se conformer au cadre des Nations Unies, a-t-il ajouté.

Comparé aux sanctions et à l'isolement, collaborer avec la RPDC et encourager sa réforme économique serait une meilleure solution afin d'amener le pays vers la dénucléarisation, a souligné M. Ling.


Edité le 10-01-2016 à 09:36:57 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9423 messages postés
   Posté le 28-03-2016 à 12:09:48   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Moscou explique les raisons du regain d’activité militaire de Pyongyang



Al Manar 27-03-2016



Les démarches militaires de Pyongyang de ces derniers temps s'expliquent par sa disposition à reprendre les négociations à six, a confié une source au sein du ministère russe des Affaires étrangères. La Corée du Nord a abandonné ces négociations en 2009.

Cette source anonyme a confié que la Corée du Nord était en effet intéressée à rejoindre les négociations avec la Chine, les Etats-Unis, la Russie, la Corée du Sud et le Japon, et l'activité militaire intensifiée de Pyongyang de ces derniers mois s'explique par le refus de négocier qui lui a été signifié.

"La Corée du Nord souhaite, mais ne parvient pas à obtenir des négociations avec les Etats-Unis. Chaque nouveau test de telle ou telle autre arme intervient suite à un nouveau refus de reprendre les négociations accompagné d'une intensification des manœuvres militaires à ses frontières", signale le diplomate.

Lundi dernier, la Corée du Nord a réalisé cinq tirs de missiles en direction de la mer du Japon. Il s'agissait du troisième essai de missiles réalisé par Pyongyang en deux semaines. Cette démonstration de force était une réponse à l'organisation d'exercices américano-sud-coréens engageant 17.000 militaires américains. Les manœuvres visaient notamment à simuler la neutralisation, en cas de guerre, des dirigeants nord-coréens et de leurs arsenaux nucléaires.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  l'impérialisme, le Tiers Monde et la Chine  Escalade en Corée : les USA responsablesNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum