Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualité en Chine 

 pékin a la pointe des droits des LGBT

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7303 messages postés
   Posté le 26-06-2014 à 17:14:52   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

http://french.peopledaily.com.cn/VieSociale/3536550.html
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10831 messages postés
   Posté le 17-03-2018 à 11:41:01   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Global Times reproduit un article de l'AFP :

Le tourisme LGBT vise de nouveaux horizons

Source: AFP Publié: 2018/3/15 18:35:40


Les gens prennent part au défilé LGBT de Londres le 8 juillet 2017. Photo: VCG

Des destinations de lune de miel gay-friendly aux sorties d'évasion, le tourisme a longtemps répondu aux voyageurs LGBT. Mais au fur et à mesure que l'acceptation grandit, il en va de même pour l'industrie qui veut élargir ses offres et éviter les clichés.
Trop souvent, les professionnels du voyage restent coincés dans la vision stéréotypée des clients lesbiens, gays, bisexuels et transsexuels en tant que vacanciers hédonistes, a déclaré Thomas Boemkes de l'agence de conseil Diversity Tourism au salon ITB de Berlin, le plus grand salon du voyage au monde.

"Les propriétaires d'hôtels me demandent toujours comment être ouvert aux gays, et si par exemple ils devraient offrir des préservatifs" , a déclaré Boemkes à l'AFP.
"Je leur dis que tout ce qu'ils ont à faire est d'être tolérant et accueillant, comme vous le feriez avec toute autre clientèle, sans être intrusif" , a-t-il dit, ajoutant que "c'est apprécié" quand le personnel de la réception demande chambres à deux lits ou un lit partagé.

L'Organisation mondiale du tourisme a estimé dans un rapport de 2016 que les voyageurs LGBT représentent 5 à 10% des touristes dans le monde.
Il les décrit comme un groupe «qui voyage avec une plus grande fréquence et démontre des habitudes de dépenses supérieures à la moyenne» , ce qui fait d'eux et de leurs soi-disant «dollars roses» des visiteurs bienvenus dans de nombreux pays.
"Il est moins fréquent que les voyageurs gais aient des enfants, et ils ont plus d'argent et de temps pour voyager" , a déclaré John Tanzella,

Le tourisme LGBT a explosé depuis qu'il a fait son apparition il y a plus de quatre décennies, lorsqu'une agence de voyage américaine a offert la première tournée gay du Grand Canyon en 1973.
Dix ans plus tard, la société américaine IGLTA a été fondée. les exposants les plus importants de l'influent salon ITB - preuve d'un secteur en pleine expansion.
Au fil des années, de nombreuses villes à travers le monde ont cultivé une réputation de lieux de villégiature favorables aux LGBT, comme Berlin ou Barcelone, dont le quartier animé de l'Eixample a été surnommé "Gayxample" .

Ce sont ces destinations que Juan Julia a ciblées pour sa chaîne d'hôtels Axel destinée aux voyageurs LGBT.
"Cela signifie un endroit où vous vous sentez libre, accueillant, inclusif, vous pouvez rencontrer la communauté locale, comme un sanctuaire" , a-t-il déclaré à l'AFP.

Et l'inclusion va dans les deux sens.
"Nous sommes également très amicaux" , a-t-il ajouté.
Mais bien que certains hotspots restent des favoris éternels, la communauté cherche de plus en plus à élargir son horizon.
De plus en plus de pays deviennent «plus sûrs et accueillants» , a déclaré Tanzella, permettant aux voyageurs LGBT intrépides d'échapper à «l'effet de la bulle gay» et d'explorer des trésors cachés.
Parmi les principales destinations émergentes, la Colombie, que Tanzella a qualifiée de «très connue dans notre communauté avec de nombreux clubs de danse gay» .
"La Colombie est très avant-gardiste" , a-t-il déclaré.
"Et le pays entier est magnifique."

Des cours de surf au Brésil, une visite guidée de la scène de start-up de Tel Aviv ou des retraites de yoga en Thaïlande, les voyagistes se disputent pour courtiser les voyageurs LGBT.
De loin les forfaits les plus populaires sont ceux liés aux mariages et aux lunes de miel, motivés par la légalisation du mariage gay dans les pays du monde entier.
À la foire ITB, les responsables du tourisme californien faisaient partie de ceux qui essayaient activement de courtiser les futurs mariés de même sexe, espérant entendre les caisses populaires sonner autant que les cloches de mariage.

Un sondage réalisé en 2015 par Community Marketing a révélé que les critères principaux pour les touristes LGBT étaient la qualité, le prix et l'emplacement - le même que pour les voyageurs hétérosexuels. En attendant, les familles LGBT avec enfants placent un logement adapté aux enfants au sommet de leur liste.

Mais parallèlement à l'essor du tourisme LGBT, le salon du tourisme berlinois a également mis en lumière les tours opérateurs proposant un type de vacances différent, visant à prendre position dans des lieux encore hostiles aux homosexuels, aux bisexuels, aux transsexuels ou aux transgenres.

M. Tanzella a indiqué que sa fédération de voyage avait créé une fondation pour aider les «destinations LGBT émergentes dans des contextes difficiles» et sponsoriser de petits défilés de fierté gay dans les pays où la communauté travaille pour trouver plus d'acceptation.
En Ouganda, où l'homosexualité est illégale, Tanzella a déclaré que la fédération avait un membre local, «un gars très courageux» , qui essayait d'encourager les voyages LGBT. "L'Ouganda est l'un des Etats les plus homophobes du monde" , a déclaré Tanzella. "Mais il va très bien et nous l'aidons".


Titre de journal: échapper à la «bulle»

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10831 messages postés
   Posté le 16-04-2018 à 23:09:53   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La société chinoise apprend à accepter la communauté LGBT



Par Liu Lulu Source: Global Times Publié: 2018/4/16 23:33:39


La décision de Sina Weibo, de Chine, d'enlever des bandes dessinées et des vidéos ayant des «implications pornographiques, promouvant une violence sanglante ou liée à l'homosexualité» a déclenché un tollé public ce week-end. Les internautes ont immédiatement fustigé Sina pour avoir barbouillé et discriminé les homosexuels en confondant leur identité avec la pornographie. Les hashtags #Iamgay et #Iamgaynotapervert ont été largement diffusés sur les plateformes de médias sociaux.

En tant que société inclusive et diversifiée, la Chine n'a ménagé aucun effort pour offrir à tous les groupes de la population un environnement propice à la vie et à l'épanouissement sur un pied d'égalité. En attendant, la Chine est une société traditionnellement confucéenne, qui attache une grande importance à la nécessité de poursuivre la ligne de la famille. Cela signifie que l'homosexualité est considérée comme en contradiction avec les valeurs traditionnelles de la Chine.

Beaucoup de Chinois ont toujours des points de vue traditionnels sur les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transsexuelles (LGBT). Cela reflète les différences entre les traditions sociales chinoises et occidentales. Ce n'est pas une question de droits de la personne. Des progrès ont déjà été constatés à cet égard après des années d'efforts. Le tollé massif sur la politique de Sina est un signe de l'acceptation croissante de la communauté gay par la Chine. Plus encourageant, Sina a fait marche arrière sur l'interdiction lundi après la réaction en ligne. Cela montre que la Chine est plus disposée à créer un espace de tolérance pour les personnes LGBT.

Cependant, certains médias occidentaux ont utilisé l'interdiction des homosexuels de Sina comme excuse pour critiquer l'emprise de la Chine sur internet et la suppression de la liberté d'expression.

"L'espace en ligne de la Chine est de plus en plus sous contrôle", a commenté The Guardian. La BBC chinoise a cité un cinéaste homosexuel: "Cette [politique de Sina] concerne les droits de l'homme fondamentaux".

En fait, toutes les sociétés civilisées, y compris occidentales, ont vu la discrimination contre les personnes LGBT dans différentes phases de développement. Prenons l'exemple des États-Unis, qui se vantent souvent de son bilan en matière de droits de la personne. Le pays a classé l'homosexualité comme une perturbation de la personnalité sociopathique en 1952.

Les médias occidentaux ont délibérément relié la politique de Sina aux conditions des droits de l'homme en Chine. C'est un vieux truc de l'Occident d'utiliser les droits de l'homme pour attaquer le système politique chinois. Peu à peu, les Chinois s'y sont habitués

Les médias sociaux chinois peuvent tirer des leçons de cette affaire. Tout en gérant conformément à la loi, ils devraient fournir un forum pour discuter de ces types de problèmes sociaux qui élargissent les limites de la connaissance et de la sensibilisation de la société. Nous sommes convaincus que la Chine sera plus ouverte à cet égard.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7303 messages postés
   Posté le 27-04-2018 à 21:28:38   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Ça me fait penser à ces pathétiques individus du forum des marxistes révolutionnaires,des sympathisants du Npa qui soutiennent la cause Lgbt...tout en appuyant le terrorisme d AlQaeda et de Daech.ils sont en contradiction avec eux mêmes.


Edité le 27-04-2018 à 21:29:45 par marquetalia




--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10831 messages postés
   Posté le 13-05-2018 à 23:06:10   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La Chine forme l'acceptation des personnes LGBT à son propre rythme


Par Ai Jun Source: Global Times Publié: 2018/5/13 22:43:39
http://www.globaltimes.cn/content/1102054.shtml

La censure chinoise est-elle en hausse? est-il demandé à la BBC samedi. La BBC n'est pas le seul média occidental dominant à avoir des doutes. The Economist a également fustigé Pékin en affirmant que «la récente répression de l'affichage des tatouages fait partie d'un effort plus large visant à« nettoyer »les sous-cultures».

Tout a commencé lorsque Mango TV, une plate-forme vidéo en ligne du diffuseur chinois Hunan TV, a coupé les éléments LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) de sa diffusion de l'Eurovision Song Contest, un concours international annuel de chansons télévisées en Europe.

Il n'est pas surprenant de voir que l'incident a fait sensation parmi les médias occidentaux. Si la même chose s'est produite aux États-Unis ou en Europe, où un nombre croissant de pays ont adopté des lois légalisant le mariage homosexuel au cours des dernières années, cela peut aller à l'encontre du politiquement correct.

Mais la situation est différente en Chine. Par rapport à il y a des décennies, l'ouverture et l'acceptation de la société chinoise envers les personnes LGBT sont grandement améliorées. Il n'y a pas de persécution contre eux comme dans le monde islamique, ou d'intimidation ou d'humiliation envers eux comme dans certaines parties des États-Unis. Leurs vies sont sûres et peuvent difficilement être interrompues par des étrangers. Pour un pays où le confucianisme et l'idée de perpétuer la lignée familiale sont profondément ancrés dans sa culture, les progrès ne sont pas faciles à réaliser.

Certes, le rythme de la Chine pour créer un environnement accueillant pour les personnes LGBT est plus lent que celui de l'Occident. Mais même en Occident, l'opinion publique et les lois des pays et des régions ne sont pas unanimes sur la question. Avant le 26 juin 2015, lorsque la Cour suprême des États-Unis a statué que les couples de même sexe pouvaient se marier à l'échelle nationale, 13 États de l'ensemble du pays s'y étaient opposés. Même après la décision, les greffiers du bureau du Texas ont toujours refusé de délivrer des licences de mariage aux couples de même sexe.

Au cours de la campagne présidentielle de Hillary Clinton en 2016, elle a déclaré: "Je me présente à la présidence pour défendre les droits fondamentaux des Américains LGBT." Pourtant, en tant que candidate en 2008, sa position était assez différente. Encore moins en 1996, lorsque son mari, Bill Clinton, alors président des États-Unis, a signé la Loi sur la défense du mariage, définissant strictement le mariage comme l'union d'un homme et d'une femme aux fins de la loi fédérale.

Ce n'est pas une question de censure, mais l'évolution de la société. À la lumière du contexte culturel de la Chine, Mango TV a choisi d'éviter d'éventuelles controverses. Mais tous les médias chinois ne contournent pas le sujet.

En 2015, un populaire talk-show en ligne chinois, Qi Pa Shuo, ou U Can U Bibi, a consacré un épisode au thème «Les gays devraient-ils sortir du placard de leurs parents?Brokeback Mountain et Lan Yu sont disponibles sur Internet.

La position de la Chine sur la question est influencée par le monde et progresse pas à pas. Le refus de Mango TV n'est pas forcément correct. Peut-être une plus grande flexibilité menant à une société plus ouverte sera-t-elle plus bienvenue. Mais est-ce vraiment nécessaire pour les médias occidentaux d'imposer leur rectitude politique à la Chine?

Lire aussi : http://www.globaltimes.cn/content/1102065.shtml sur l'agression des deux femmes portant un badge arc-en-ciel par le personnel de sécurité d'un aéroport. On lit :

"Un homme travaillant pour le département de gestion immobilière du Comité administratif de Beijing de 798 Art Zone a déclaré dimanche au Global Times que la zone "a le droit d'arrêter les activités illégales".
"Le port d'un insigne arc-en-ciel est illégal pour moi, et eux, les homosexuels, ont une orientation sexuelle déformée, c'est terrifiant", a-t-il dit, ajoutant que "Dieu a créé les humains tels qu'ils sont".
L'homme a également blâmé les femmes pour avoir déclenché l'incident, affirmant que l'une d'elles "avait donné un majeur à l'un des gardes de sécurité".
"


--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10831 messages postés
   Posté le 21-08-2018 à 13:31:53   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

http://www.globaltimes.cn/content/1116255.shtml

Les étudiants de Guangdong recevront une éducation sur l'égalité des sexes

Par Liu Caiyu Source: Global Times Publié: 2018/8/20 22:28:39

Leçons destinées à éliminer les stéréotypes profondément ancrés, les préjugés
Des étudiants de la province du Guangdong, en Chine du Sud, recevront une éducation à l’égalité des sexes à partir de septembre, ce qui, selon les experts, contribuera à égaliser davantage le statut social des hommes et des femmes dans la société chinoise.

L'éducation à l'égalité entre les sexes dans les écoles primaires et secondaires commencera en septembre pour sensibiliser les élèves à l'égalité des sexes et à la pratique des valeurs socialistes, a déclaré lundi au Global Times le Comité de travail sur les enfants et les femmes du Guangdong.

Les villes de Zhongshan et de Maoming ont été choisies comme villes pilotes pour l’éducation à l’égalité des sexes en 2012. Elles ont inclus l’égalité des sexes dans tous les domaines, a rapporté samedi China News. Le programme dans les deux villes peut être utilisé par la province et le pays, a rapporté Nanfang Daily.

Le programme enseigne aux élèves de première et deuxième années à protéger leur vie privée, tandis que les élèves de cinquième et sixième années apprennent à connaître les préjudices causés par le harcèlement sexuel.

Les collégiens doivent accepter leur nature physique et les lycéens doivent se débarrasser des préjugés sexistes.

Les enseignants fournissent aux élèves des exemples réalistes ou des démonstrations en classe pour les aider à changer les stéréotypes profondément ancrés sur le genre, comme seules les filles pleurent et font le ménage, a indiqué Nanfang Daily.

En juin, environ 40 ateliers et cours de formation ont été donnés à plus de 5 000 enseignants et des cours dans 42 écoles de Zhongshan, a rapporté Zhongshan Daily.

Le comité a cependant refusé de discuter de la manière dont les classes seront enseignées lorsqu’elles seront atteintes par le Global Times.

Chanson Wenzhen, un fonctionnaire au Comité de travail national des femmes et des enfants, a déclaré au Global Times que l' éducation l' égalité des sexes en Chine a gagné du terrain après que le Programme pour le développement des femmes chinoises (2011-2020) a été adoptée en 2011.
L'égalité des sexes implique les droits légitimes, les intérêts et le statut social des hommes et des femmes, c'est pourquoi il devrait être enseigné dans les écoles pour y exposer les élèves à un très jeune âge, a déclaré Song.

La Chine respecte le principe constitutionnel de l'égalité des sexes, qui est également une politique fondamentale de l'État visant à promouvoir le progrès dans le pays et la société.

Peng Xiaohui, sexologue à la Central China Normal University, a déclaré que l’égalité des sexes en Chine s’était améliorée avec l’évolution de l’économie, de la politique et de la culture, plus rapidement qu'au Japon ou en Corée du Sud.

Cependant, le document publié par le Comité de travail sur les enfants et les femmes du Guangdong ne mentionne pas le pluralisme de genre, tel que le groupe LGBT.

Peng a expliqué que le problème des LGBT est sensible en Chine depuis que le groupe est devenu un "mouvement politique".

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualité en Chine  pékin a la pointe des droits des LGBTNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum