Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
 
Retour au forum
 

Ajouter une réponse

Pseudo :    S'inscrire ?
Mot de passe :    Mot de passe perdu ?
Icône :
                                
                                
Message :
 
 
 
Smilies personnalisés
 
Options :
Notification par email en cas de réponse
Désactiver les smilies
Activer votre signature
 
 
Dernières réponses
Xuan
Le Vietnam et la Chine boostent leur partenariat de coopération stratégique
intégrale07/09/2021 18:15

https://lecourrier.vn/le-vietnam-et-la-chine-boostent-leur-partenariat-de-cooperation-strategique-integrale/928083.html

La Commission centrale de contrôle du Parti communiste du Vietnam (PCV) et la Commission centrale de contrôle de la discipline du Parti communiste chinois (PCC) ont plaidé mardi 7 septembre pour la promotion des relations de partenariat de coopération stratégique intégrale Vietnam - Chine.

Lors de leur entretien téléphonique, le membre du Bureau politique, secrétaire du Comité central et chef de la Commission centrale de contrôle du PCV, Trân Câm Tu, a proposé au membre permanent du Bureau politique et secrétaire de la Commission centrale de contrôle de la discipline du PCC, Zhao Leji, de maintenir leurs échanges et contacts de haut niveau, de dynamiser leur coopération dans la lutte contre le COVID-19.

Il a invité les deux parties à travailler ensemble pour maintenir un environnement de paix pour faciliter le développement de chaque pays, à traiter de manière satisfaisante les divergences, y compris les questions maritimes, par des moyens pacifiques, conformes au droit international.
Le dirigeant vietnamien a également demandé de multiplier les échanges de visites et d’expériences entre les organes de la Commission centrale de contrôle du PCV et de la Commission centrale de contrôle de la discipline du PCC, notamment en matière de surveillance, de prévention et de lutte contre la corruption, et de formation de cadres au contrôle, à l’inspection et à la lutte contre la corruption.

Notant les progrès des liens bilatéraux, les deux parties ont convenu de la nécessité de renforcer leur collaboration, de redoubler leurs efforts pour réaliser efficacement les accords bilatéraux conclus par les hauts dirigeants vietnamiens et chinois et pousser relations de partenariat de coopération stratégique intégrale à se développer de manière saine, stable, durable pour l’intérêt à long terme des deux Partis, des deux États et des deux peuples.

Zhao Leji a félicité et apprécié hautement le succès du XIIIe Congrès national du PCV, les résultats du travail de prévention et de lutte contre la corruption et du combat contre l’épidémie de COVID-19, estimant que sous la direction du secrétaire général Nguyên Phu Trong, le peuple vietnamien réalisera sûrement avec succès les objectifs fixés dans la résolution du XIIIe Congrès national du PCV.
Le dirigeant chinois a fait savoir que ces derniers temps, le PCC, avec pour noyau le secrétaire général et président Xi Jinping, a enregistré de nombreuses réalisations importantes et remarquables dans la lutte contre la corruption et la gestion du PCC qui vise à faire de la Chine un pays socialiste moderne, puissant, démocratique, civilisé et harmonieux.
Xuan
Visite de Wang Yi au Vietnam

dnews
Le 11 septembre 2021, heure locale, Nguyen Phu Trong, secrétaire général du Comité central du Parti communiste du Vietnam, a rencontré à Hanoï le conseiller d'État chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi qui était en visite officielle au Vietnam. Nguyen Phu Trong a déclaré que la relation entre la Chine et le Vietnam est un partenariat stratégique global de "camarades et frères", et a déclaré que personne ne peut ébranler ou changer la solidarité et la coopération entre le Vietnam et la Chine.

Selon des informations du site Internet du ministère chinois des Affaires étrangères le 11 septembre, Ruan Phu Trong a déclaré que face aux changements complexes de la situation internationale, la Chine et le Vietnam doivent travailler ensemble pour surmonter les difficultés et atteindre leurs objectifs respectifs de construction socialiste. on peut ébranler ou changer l'unité entre le Vietnam et la Chine. « Les deux parties devraient faire progresser les échanges et la coopération entre les deux parties, les gouvernements et les localités de manière flexible et diversifiée, et éduquer la jeune génération à hériter et à perpétuer la belle tradition de traitement sincère entre les deux parties et les deux pays, communiquer et communiquer de manière amicale et fraternelle, et promouvoir le développement durable, sain et stable des relations Vietnam-Chine. »

Wang Yi a déclaré que les relations sino-vietnamiennes revêtaient une importance stratégique particulière. Face à la situation internationale complexe et volatile, les deux parties devraient approfondir la confiance politique mutuelle, renforcer l'unité et la coopération et consolider la sécurité politique et institutionnelle. Il a également déclaré que " nous devons renforcer de manière globale la coopération dans divers domaines entre les deux parties et continuer à injecter de nouvelles connotations dans le partenariat de coopération stratégique global sino-vietnamien".

Lors de sa visite au Vietnam, Wang Yi a également rencontré le Premier ministre vietnamien Pham Myung Ching. Les deux parties ont convenu de renforcer leur coopération et de discuter de la réponse à l'épidémie de pneumonie à nouveau coronavirus (COVID-19) et de la situation en mer de Chine méridionale.

Fan Mingzheng a remercié la Chine pour avoir fourni 3 millions de doses de vaccin COVID-19 au Vietnam. Il a indiqué qu'il favorisera le développement soutenu des deux pays dans la lutte contre l'épidémie, la coopération économique, commerciale et d'investissement, et maintiendra la stabilité de la chaîne industrielle et de la chaîne d'approvisionnement.

Wang Yi a déclaré que Pékin était disposé à fournir au Vietnam des vaccins et à partager son expérience anti-épidémique pour aider le Vietnam à surmonter l'épidémie à une date précoce et à rétablir un développement économique et social normal. Les deux pays devraient également faire bon usage du mécanisme conjoint de prévention et de contrôle, maintenir les échanges économiques et commerciaux entre les deux pays de manière ordonnée, promouvoir la construction de zones de coopération économique transfrontalières et accélérer le processus d'industrialisation au Vietnam.

Sur la question de la mer de Chine méridionale, Fan Mingzheng estime que les deux pays devraient mettre en œuvre un consensus de haut niveau, gérer correctement les questions maritimes, maintenir la stabilité maritime, mener une coopération maritime de manière ordonnée, promouvoir les négociations sur le « Code de conduite de la mer de Chine méridionale " , et contribuer au maintien de la paix régionale.

Wang Yi estime que les deux parties devraient résoudre les conflits et les différends par le biais de consultations amicales et s'abstenir de prendre des mesures unilatérales pour assurer la stabilité globale de la situation maritime. Les deux pays devraient également accélérer la coopération maritime et explorer des voies de développement communes. Il a réitéré que la Chine est disposée à travailler avec les pays de l'ANASE pour éliminer les interférences, surmonter les difficultés, faire avancer les consultations sur le "Code de conduite en mer de Chine méridionale" , parvenir à des directives substantielles et efficaces et maintenir conjointement la paix et la stabilité en mer de Chine méridionale.

__________________



La Chine et le Vietnam devraient éviter d'étendre les différends sur la mer de Chine méridionale et rester attentifs aux tentatives des forces extérieures de semer la discorde, selon Wang Yi

Par Zhang Han
Publié: 11 sept. 2021 14:49 Mis à jour: 11 sept. 2021 19:07
https://www.globaltimes.cn/page/202109/1233963.shtml

Le conseiller d'Etat chinois en visite et ministre des Affaires étrangères Wang Yi a déclaré que la Chine et le Vietnam devraient éviter de prendre des mesures unilatérales qui compliqueraient la situation ou étendraient le différend en mer de Chine méridionale, et rester attentifs aux interventions des forces extérieures et aux tentatives de semer la discorde entre les deux pays.

Wang a coprésidé vendredi la réunion du 13e Comité directeur pour la coopération bilatérale Vietnam-Chine avec le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères vietnamien Pham Binh Minh, au cours de laquelle les deux ont convenu d'améliorer les échanges de haut niveau et les communications entre les partis, de faire avancer la coopération. sur le commerce et le contrôle du COVID-19, et gérer les différences pour éviter les risques sur la mer de Chine méridionale.

La visite de Wang au Vietnam, dans le cadre de sa tournée d'une semaine en Asie du Sud-Est, a eu lieu environ deux semaines après le voyage du vice-président américain Kamala Harris dans la région. Mais contrairement à la tentative de Washington d'opposer les pays de la région à la Chine par des paroles en l'air et de vagues promesses, Pékin a l'esprit clair sur le renforcement des relations avec ses voisins pour parvenir à une coopération gagnant-gagnant, ont déclaré samedi des observateurs.

Lors de la réunion, Wang a souligné qu'au milieu des changements majeurs rarement vus en un siècle et de la pandémie, les deux voisins socialistes sont destinés à coopérer pour surmonter ensemble les difficultés. La Chine et le Vietnam ont coopéré efficacement sur le contrôle de l'épidémie et le commerce bilatéral a augmenté malgré la pandémie, a noté Wang, selon un communiqué publié sur le site Internet du ministère chinois des Affaires étrangères.

Les données officielles ont révélé que le commerce bilatéral a atteint 133 milliards de dollars en 2020, en hausse de 13,8% sur un an. La Chine reste le premier partenaire commercial du Vietnam. Pendant ce temps, le Vietnam se classe 6e sur la liste des partenaires commerciaux de la Chine, contre 8e l'année précédente.
Wang a également annoncé qu'il fournirait 3 millions de doses supplémentaires de vaccins COVID-19 d'ici la fin de l'année, selon l'agence de presse vietnamienne (VNA).
Wang et Pham ont convenu de promouvoir des visites de haut niveau ; mettre en œuvre efficacement la coopération entre les deux parties ; défendre le rôle des deux ministères des Affaires étrangères dans la coordination et le renforcement des relations bilatérales ; mettre en œuvre des mécanismes d'échange et de coopération en matière de défense, de sécurité et de maintien de l'ordre ; et accroître le partage d'expériences en matière de prévention et de contrôle du COVID-19, y compris la coopération sur les vaccins, a rapporté VNA.

Wang a souligné que la Chine et le Vietnam devraient chérir la paix et la stabilité durement acquises en mer de Chine méridionale, placer la question maritime à sa juste place dans le cadre des relations bilatérales, éviter de prendre des mesures unilatérales qui compliqueraient la situation ou étendraient le différend, et rester attentif aux interventions des forces extérieures et aux tentatives de semer la discorde, en envoyant des signaux positifs à la communauté internationale que les peuples des deux pays ont la capacité et la sagesse de gérer les différences et d'élargir les domaines de coopération.

VNA a rapporté que les deux parties ont convenu de continuer à adhérer strictement aux perceptions communes de haut niveau, de gérer les désaccords, d'éviter de compliquer les situations ou d'étendre les différends, et de maintenir conjointement la paix et la stabilité dans les eaux contestées.

Xu Liping, directeur du Centre d'études sur l'Asie du Sud-Est à l'Académie chinoise des sciences sociales, a déclaré au Global Times que les dirigeants vietnamiens ont la sagesse politique de maintenir un équilibre entre la Chine et les États-Unis.
Les États-Unis ont essayé de dépeindre la Chine comme une menace pour la sécurité de la région et de courtiser l'Asie du Sud-Est vers son camp, mais ce genre de tentatives est voué à l'échec car même le Vietnam, un pays qui a des différends maritimes avec la Chine, sait ce qui est bénéfique -- gérer conjointement les différences et les risques, élargir la coopération et renforcer la confiance mutuelle, a déclaré Xu.

Par rapport au retrait brutal et irresponsable des États-Unis d'Afghanistan et à leur accumulation de vaccins, les efforts de la Chine pour aider ses voisins et renforcer la coopération pour lutter conjointement contre la pandémie sont plus fiables, ont déclaré des observateurs.

Xu a déclaré que la Chine et le Vietnam, en tant que pays socialistes, partagent un système politique similaire, et que la visite de Wang renforcera encore la confiance politique mutuelle entre les deux pays, tout en continuant à consacrer des efforts pour gérer les différences et renforcer le consensus sur la mer de Chine méridionale.

Pendant ce temps, les visites de Harris et du chef de la défense américaine Lloyd Austin au Vietnam n'ont pas permis d'améliorer les relations américano-vietnamiennes en raison de leur méfiance. Même si le Vietnam voulait que les États-Unis fassent pression sur la Chine au sujet de la mer de Chine méridionale, peu de progrès ont été réalisés lors de ces visites fréquentes de hauts responsables américains, a noté Xu.

Juste avant la visite de Harris, le Premier ministre vietnamien Pham Minh Chinh a rencontré l'ambassadeur de Chine au Vietnam Xiong Bo et a souligné que le développement des relations Vietnam-Chine est une priorité absolue dans la politique étrangère du Vietnam.
En effet, les pays d'Asie du Sud-Est ont une stratégie pratique conforme à leurs intérêts nationaux et le voyage de Wang a montré que la Chine et les pays voisins sont déterminés à renforcer leurs relations diplomatiques, ont déclaré des analystes.

Après la visite au Vietnam, Wang poursuivra sa tournée régionale au Cambodge, à Singapour et en Corée du Sud.
Commentant les visites de Wang dans les quatre pays voisins, le ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré mardi que la Chine se concentrerait sur la coopération dans la prévention des épidémies, le développement économique, la mise en œuvre de l'initiative "la Ceinture et la Route" et la construction d'une communauté de destin pour l'humanité


Edité le 12-09-2021 à 17:50:19 par Xuan


Xuan
Nguyên Phu Trong assistera au Sommet entre le PCC et les partis politiques du monde

lundi, juillet 05, 2021 19:30

http://mouvementcommuniste.over-blog.com/2021/07/nguyen-phu-trong-assistera-au-sommet-entre-le-pcc-et-les-partis-politiques-du-monde.html?fbclid=IwAR10qJ5Tdhg-2d7Lr3E8uCcDdsXUqz7WTmpbY14wzQFlf41fDHBEpncjI3A
https://fr.vietnamplus.vn/le-leader-assistera-au-sommet-entre-le-pcc-et-les-partis-politiques-du-monde/161052.vnp

5 Juillet 2021

Le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam, Nguyên Phu Trong. Photo : VNA
Hanoi (VNA) – Le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV), Nguyên Phu Trong, assistera au Sommet entre le Parti communiste chinois (PCC) et les partis politiques du monde qui se déroulera le 6 juillet 2021.

Le chef du PCV conduira une haute délégation du PCV à cet événement sur l’invitation du comité central du PCC.
Le sommet sera organisé par visioconférence sur le thème “Pour le bonheur du peuple, la responsabilité du parti politique”. – VNA
marquetalia
Les deux pays socialistes et leurs peuples se sont réconciliés.
Xuan
Développer le partenariat de coopération stratégique intégrale Vietnam - Chine


06/07/2019 18:57
Le Courrier du Vietnam

La présidente de l’Assemblée nationale vietnamienne Nguyên Thi Kim Ngân effectuera une visite officielle en Chine du 8 au 12 juillet, sur invitation de Li Zhanshu, président du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale (APN, parlement chinois).
>>La présidente de l'AN vietnamienne en visite en Chine la semaine prochaine
>>Nguyên Thi Kim Ngân reçoit l’ambassadeur de Chine à Hanoï


La présidente de l’AN, Nguyên Thi Kim Ngân, et l’ambassadeur de Chine au Vietnam, Xiong Bo, le 4 juillet à Hanoï.
Photo: Trong Duc/VNA/CVN


Le Vietnam et la Chine ont établi des relations diplomatiques le 18 janvier 1950. Les deux parties maintiennent régulièrement des visites et rencontres de haut rang. En particulier, les secrétaires généraux du Parti communiste du Vietnam (PCV) et du Parti communiste chinois (PCC) ont effectué des visites historiques dans chaque pays en 2015 et 2017.

L’année dernière, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a eu une rencontre importante avec le secrétaire général du PCC et président chinois, Xi Jinping, à l’occasion de sa participation à la première Foire internationale des importations de Chine (CIIE) tenue à Shanghai; et deux entrevues avec le Premier ministre chinois Li Keqiang lors du Sommet de coopération Mékong-Lancang au Cambodge et du 12e Sommet Asie-Europe (ASEM 12) en Belgique.

Toujours en 2018, le secrétaire de la Commission de contrôle de la discipline du PCC, Zhao Leji, a effectué une visite officielle au Vietnam.

Concernant les relations entre l’Assemblée nationale du Vietnam et l’Assemblée populaire nationale de Chine, après la tournée en Chine du président de l’AN du Vietnam Nguyên Sinh Hùng en 2015, le président du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale Zhang Dejiang avait également effectué une visite officielle au Vietnam en novembre 2016.

Lors de ces rencontres, les hauts dirigeants des deux pays ont insisté sur l’amitié traditionnelle entre les deux Partis et les deux États cultivée par différentes générations de hauts dirigeants.

Échanges commerciaux:
106,7 milliards de dollars en 2018

La coopération économique et commerciale continue d’être un point lumineux des relations bilatérales. La Chine est actuellement le premier partenaire commercial, le plus grand importateur et le deuxième plus grand débouché d'exportation du Vietnam (après les États-Unis).

Le Vietnam est le premier partenaire commercial de la Chine au sein de l’ASEAN et le 8e au monde, le 5e plus grand marché d’exportation et le 9e marché d'importation de la Chine.

Les échanges bilatéraux ont atteint 106,7 milliards de dollars en 2018, en hausse de 13,8% sur un an, selon des données de la douane vietnamienne. Au cours des quatre premiers mois de cette année, le commerce bilatéral a atteint de 33,24 milliards de dollars, en hausse de 11,58% en variation annuelle.

Jusqu’en mai dernier, la Chine comptait 2.387 projets d’investissement en vigueur au Vietnam, avec un capital enregistré de 15,1 milliards de dollars, se classant 7e dans la liste des 131 pays et territoires investissant au Vietnam.

S’agissant du tourisme, sur les quatre premiers mois de 2019, 1,3 million de touristes chinois se sont rendus au Vietnam. Chaque année, plus d'un million de touristes vietnamiens visitent la Chine.

Les deux parties maintiennent des échanges réguliers sur les questions maritimes lors des rencontres à tous les niveaux. Les deux parties ont signé l'"Accord sur les principes directeurs fondamentaux de règlement des problèmes maritimes" et sont parvenues à de nombreuses conceptions communes sur le contrôle des différends, le maintien de la paix et de la stabilité en Mer Orientale.

La visite officielle en Chine de la présidente de l'Assemblée nationale, Nguyên Thi Kim Ngân, réaffirme la volonté du Parti, de l'État et de l'Assemblée nationale du Vietnam de donner de l'importance au développement des relations d’amitié traditionnelle et du partenariat de coopération stratégique intégrale Vietnam - Chine, et aussi le souhait d'édifier et de porter la coopération entre les deux organes législatifs à une nouvelle hauteur.

La visite vise également à accroître la confiance politique, à promouvoir la mise en œuvre des conceptions communes et accords de haut niveau conclus entre les hauts dirigeants, à mettre en œuvre efficacement l'accord de coopération entre les deux Assemblées nationales, des documents, programmes et projets de coopération déjà conclus, et à définir des orientations futures de coopération entre les deux organes législatifs.

Les deux parties discuteront de mesures pour le renforcement de la coopération intégrale dans la politique, l'économie, la sécurité, la défense et l'éducation ainsi que de la coopération lors des forums multilatéraux. Elles échangeront également sur des questions internationales d'intérêt commun.

VNA/CVN
Xuan
Hô Chi Minh-Ville : célébration du 68e anniversaire des relations Vietnam - Chine


analyse communiste internationale
Publié le 28 janvier 2018

L'Union des organisations d'amitié de Hô Chi Minh-Ville (HUFO) et l'Association d'amitié Vietnam - Chine de cette ville (AAVCH) ont organisé vendredi 26 janvier une rencontre célébrant le 68e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques Vietnam - Chine (18 janvier 1950).

>>Une délégation du PCV en visite de travail en Chine
>>Célébration du 68e anniversaire des relations diplomatiques Vietnam - Chine à Hong Kong
>>Les 68 ans des relations diplomatiques Vietnam - Chine fêtés à Hanoï


Photo de famille entre des participants à la rencontre célébrant le 68eanniversaire de l'établissement des relations diplomatiques Vietnam - Chine, le 26 janvier à Hô Chi Minh-Ville. Photo : Minh Hiêp/CVN

Duong Quan Hà, président de l'Association d'amitié Vietnam - Chine, a souligné que les relations d'amitié traditionnelles de longue date Vietnam - Chine qui ont été cultivées par plusieurs générations de dirigeants et les habitants des deux pays, sont devenues une fortune précieuse des deux peuples.

Il a également souligné la coopération efficace dans plusieurs domaines entre l'HUFO, l'AAVCH et le consulat général de Chine.

Pour sa part, le consul général de Chine à Hô Chi Minh-Ville, Chen Dehai a apprécié les contributions de l'HUFO et de l'AAVCH dans la valorisation de la diplomatie populaire.

Ces dernières années, la Chine et le Vietnam sont leurs partenaires commerciaux importants. Les activités d'échanges entre les peuples, d'échanges touristiques, culturelles et artistiques entre les deux pays ne cessent d'être renforcées, contribuant à resserrer l'amitié de bon voisinage entre les deux peuples.

VNA/CVN
source: http://lecourrier.vn/ho-chi-minh-ville-celebration-du-68e-anniversaire-des-relations-vietnam-chine/454288.html
Xuan
La Chine et le Vietnam établissent un "corridor logistique d'or"


agence vietnamienne d'information - Vietnam +
LUNDI 25 DÉCEMBRE 2017


Photo: VNA

Hanoï (VNA) - La Chine et le Vietnam sont en train de renforcer leur coopération pour les transports internationaux ferroviaires, a annoncé le 23 décembre le Bureau des chemins de fer du Nanning, de la région autonome Zhuang du Guangxi.

Le secteur ferroviaire de la Chine et du Vietnam s'efforce d'accélérer la connexion des trains de conteneurs chargés de marchandises vietnamiennes via la Chine vers les pays tiers, et ​inversement sur le train de fret Chine-Europe.

Lors de la 41e conférence ferroviaire Vietnam-Chine à la mi-décembre, la normalisation des trains conteneurs transfrontaliers entre Nanning et Hanoï a été inclus dans le nouveau protocole.

Le 28 novembre, le train de fret Chine-Europe a transporté des marchandises de Nanning à Hanoï pour la première fois, en 20 heures. Plus tard, le 1er décembre, ce train a continué de transporter des marchandises vietnamiennes vers la gare chinoise de Pingxiang, ouvrant le transport de marchandises par voie ferroviaire entre les deux pays.

Selon le Bureau des chemins de fer du Nanning, en seulement 20 jours, le train de fret Chine-Europe a effectué quatre fois le trajet de transport de marchandises Hanoï - Piangxiang pour un volume total de 1.880 tonnes, démontrant les efforts des deux pays dans la mise en place d'un corridor logistique bilatéral.

Auparavant, le projet de construction d'un chemin de fer d'une longueur de 47,6 kilomètres, qui reliera Dongxing à Fangchenggang, a été mis en chantier le 18 décembre. Une fois achevé, la province du Guangxi disposera de trois lignes ferroviaires à la frontière Chine-Vietnam, ce qui facilitera la connectivité entre les deux pays. -VNA


Edité le 25-12-2017 à 22:37:44 par Xuan


marquetalia
donc,d évidence,le torchon"le Monde" ment,le Vietnam ne résiste pas à l "impérialisme chinois".
Xuan
La Chine et le Vietnam s’engagent à conjuguer leurs efforts pour prospérer ensemble



sur histoire et société
12
NOV


© Chine Nouvelle (Xinhua) – Cai Shihao, le 04/11/2017 14:05
La Chine et le Vietnam se sont engagés à saisir les opportunités offertes par l’initiative chinoise « La Ceinture et la Route » afin de se développer et de prospérer ensemble.

Cet engagement a été pris à l’occasion de la rencontre entre le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, en visite au Vietnam, et le secrétaire général du Comité central du Parti communiste vietnamien, Nguyen Phu Trong, ainsi que le Premier ministre vietnamien, Nguyen Xuan Phuc.

Lors de son entretien avec Wang Yi vendredi, Nguyen Phu Trong a adressé ses félicitations à Xi Jinping pour sa réélection au poste de secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) ainsi que pour l’inscription dans les statuts du PCC de sa pensée sur le socialisme aux caractéristiques chinoises pour une nouvelle ère.

Nguyen Phu Trong a déclaré que son pays devrait tirer des enseignements des réussites de la Chine afin d’accélérer la promotion de sa propre cause socialiste.

La prochaine visite au Vietnam du président chinois Xi Jinping montre que la Chine attache une grande importance au partenariat de coopération stratégique global entre les deux pays, et le Vietnam envisage de travailler avec la Chine pour approfondir davantage la coopération entre les deux parties dans tous les domaines, a-t-il déclaré.

Pour sa part, Wang Yi a indiqué qu’il y a quelques jours, le président Xi Jinping, lors d’un entretien avec Hoang Binh Quan, envoyé spécial de Nguyen Phu Trong, avait souligné que les deux pays devaient rester fidèles à leurs aspirations et garder leur mission toujours à l’esprit dans le développement de leurs relations, voir plus loin et plus profondément et promouvoir fermement la construction d’une communauté de destin.

Les deux pays doivent élever le niveau de leurs relations bilatérales et ouvrir un nouveau chapitre du partenariat de coopération stratégique global entre les deux pays en construisant cette communauté de destin, a déclaré Wang Yi.

Le même jour, lors d’un entretien avec Wang Yi, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a rappelé que le Vietnam et la Chine étaient des pays socialistes et que le Vietnam souhaitait avancer fermement sur cette voie avec la Chine.

Consolider davantage les liens d’amitié traditionnels et approfondir la coopération bilatérale dans tous les domaines sont dans l’intérêt des deux peuples et rien ne peut empêcher le développement des relations bilatérales, a-t-il souligné.

De son côté, Wang Yi a expliqué que l’initiative « La Ceinture et la Route » offrait à la Chine et au Vietnam des opportunités précieuses de mettre en oeuvre la coopération pragmatique, qui accélérera le développement et la prospérité des deux pays.

Dans son entretien avec Wang Yi, le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères du Vietnam, Pham Binh Minh, a déclaré que la prochaine visite du président Xi Jinping au Vietnam marquerait une étape importante dans l’histoire des relations entre les deux pays et que le Vietnam travaillerait avec la Chine pour garantir le succès de la visite du président chinois.

Wang Yi a fait observer que la prochaine visite au Vietnam du président Xi Jinping était l’événement politique le plus important de leurs relations bilatérales cette année.

Il a estimé que la visite raffermirait la confiance mutuelle politique et stratégique ainsi que la base des relations amicales entre les deux pays dans l’opinion publique.


______________________________



Sur le Courrier du Vietnam :

Vietnam - Chine : entretien entre Nguyên Phu Trong et Xi Jinping




Le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam, Nguyên Phu Trong, et le secrétaire général du Parti communiste chinois et président chinois, Xi Jinping, le 12 novembre à Hanoï

Le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV) Nguyên Phu Trong et le secrétaire général du Parti communiste chinois (PCC) et président chinois Xi Jinping ont convenu de développer stablement et durablement le partenariat de coopération stratégique intégrale Vietnam - Chine.

Dans une atmosphère amicale et sincère, les deux dirigeants ont eu des échanges profonds et atteint nombre de conceptions communes importantes sur les orientations et mesures majeures destinées à promouvoir les relations entre le PCV et le PCV dans les temps à venir.

Les deux parties se sont réjouies des évolutions positives des relations de partenariat de coopération stratégique intégrale Vietnam - Chine durant ces derniers temps, des contacts réguliers de haut niveau et des échanges accrus à divers niveaux, de la coopération renforcée dans l’économie, le commerce et l’investissement, de la situation sur la frontière terrestre commune et dans le golfe du Bac Bô (golfe du Tonkin) restant pour l’essentiel stable.

Elles ont convenu de promouvoir les fruits de la coopération bilatérales, de régler activement les difficultés et obstacles dans les relations entre les deux pays afin de conduire les relations de partenariat de coopération stratégique intégrale Vietnam - Chine à sans cesse se développer de manière stable et durable.

Resserrer les liens sino-vietnamiens

Le Parti, l’État et le peuple vietnamien attachent une grande importance et souhaitent sincèrement promouvoir le développement stable et de plus en plus approfondi des relations de voisinage amical, de partenariat de coopération stratégique intégrale, a affirmé le secrétaire général Nguyên Phu Trong.

Le Parti, l’État et le peuple vietnamien soutiennent la Chine dans ses efforts de devenir un pays puissant, de promouvoir son rôle actif et de contribuer de manière subtantielle à la paix, à la stabilité et à la prospérité de la région et du monde, a-t-il poursuivi.



Le programme d'échange d'amitié sur la défense Vietnam - Chine en septembre dernier à Lai Châu (Nord du Vietnam).
Photo : VNA/CVN


Le leader vietnamien a invité les deux pays à intensifier les échanges de haut niveaux et à divers niveaux, à améliorer l’efficacité des liens et de la coopération via le canal de Parti à Parti afin de renforcer la confiance politique, de donner des orientations globales et de renforcer les relations entre les deux pays.

Il a demandé aux deux pays de promouvoir davantage le rôle de coordination du Comité de pilotage de la coopération Vietnam - Chine, d’accélérer la coopération dans les domaines de la diplomatie, de la défense, de la sécurité et de l’application de la loi, de bien mettre en œuvre la Déclaration sur la vision commune de la coopération dans la défense d’ici à 2025.

Les deux pays sont invités à bien organiser les échanges d’amitié frontalière, le dialogue sur la stratégie de défense, les mécanismes de coopération entre les garde-frontières, les marines, les garde-côtes, à multiplier les échanges d’expériences en matière d’édification du Parti, de médecine, d’activités de maintien de la paix de l’ONU, de sécurité, de lutte contre la criminalité, et à maintenir les mécanismes de consultation entre les deux ministères des Affaires étrangères dans la promotion des liens bilatéraux ainsi que dans les forums multilatéraux.

Coopération renforcée dans divers domaines

Il a aussi demandé aux deux pays de promouvoir et d’élever l’efficacité de la coopération dans l’économie et d’autres domaines, avec l’accent mis sur le renforcement de la coopération bilatérale dans l’investissement, le commerce, mais aussi dans l’agriculture, l’environnement, l’adaptation au changement climatique, la science et la technologie, et les transports.

Le secrétaire général Nguyên Phu Trong a demandé aux deux parties de régler de manière satisfaisante le problème des bateaux de pêche et des pêcheurs ; de gérer, de protéger et d’utiliser durablement les ressources en eau des fleuves et ruisseaux frontaliers ; de coopérer dans la prévention et la lutte contre les inondations, et dans la sûreté nucléaire ; et de faciliter l’établissement de liaisons routières, ferroviaires et aériennes.

Il a souligné que le maintien de la paix, de la stabilité durable, la réduction des risques d’instabilité, la contruction de la confiance sur le problème de la Mer Orientale entre les pays concernés était d’une grande nécessité et profitait à tous, à la région et au monde. Les parties concernées devraient faire preuve de retenue, de s’abstenir de tout acte susceptible de complexifier la situation ou d’élargir les différends, de respecter les droits et intérêts légitimes de l’une et de l’autre, d’œuvrer au maintien de la paix, de la stabilité en mer pour prioriser le développement socio-économique.

Le secrétaire général Nguyên Phu Trong a demandé aux deux parties de mettre en œuvre pleinement et efficacement l’Accord sur les principes directeurs fondamentaux guidant le règlement de la question maritime entre le Vietnam et la Chine, la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), de procéder aux négociations substantielles pour construire le Code de conduite en Mer Orientale (COC) effectif et efficace.

Il a aussi demandé d’établir des modalités de coopération appropriées dans certaines zones d’enchevêtrement conformément au droit international, de se concentrer sur la mise en œuvre de l’itinéraire conclu, de promouvoir les expériences en matière de délimitation maritime et de coopération dans les eaux à l’extérieur du golfe du Bac Bô, et en même temps, d’examiner les possibilités et plans de coopération entre les parties concernées, entre l’ASEAN et la Chine, dans certains domaines porteurs d’avantages réciproques et moins sensibles tels que la gestion de la pêche et la protection de l’écosystème marin en vue de consolider la confiance, de maintenir la paix, la stabilité durables en Mer Orientale.



Une exposition sur les bonnes relations Vietnam - Chine à Hanoï.
Photo : Quang Quyêt/VNA/CVN


Le secrétaire général et président chinois Xi Jinping qui est arrivé dimanche 12 novembre à Hanoi pour une visite d’État au Vietnam, après sa participation au Sommet des dirigeants économiques de l’APEC 2017 à Dà Nang (Centre), a affirmé que le Parti et l’État chinois attachaient de l’importance à la consolidation et au développement continus du partenariat de coopération stratégique intégrale Chine-Vietnam selon la devise "voisinage amical, coopération intégrale, stabilité durable et orientation vers l’avenir" et l’esprit de "bon voisinage, bonne amitié, bonne camaraderie et bon partenariat".

Questions maritimes au menu

Il a exprimé son approbation des principales orientations et mesures proposées par le secrétaire général Nguyên Phu Trong pour développer les relations entre les deux Partis, les deux pays. Il a affirmé l’importance de maintenir et de promouvoir l’amitié traditionnelle entre les deux pays, et indiqué que les deux parties devraient considérer la relation sino-vietnamienne à partir d’une perspective stratégique et à long terme, et promouvoir une relation sino-vietnamienne stable, saine et durable, apportant de réels avantages aux deux peuples, contribuant à la paix, au développement et à la prospérité de la région.

Il a fait savoir que la Chine continuera à fournir 600 millions de yuans d’aide non remboursable sur trois ans pour améliorer le bien-être social dans les provinces du Nord du Vietnam; redoublera ses efforts pour bien contrôler les différends maritimes, maintenir la paix et la stabilité dans la Mer Orientale/Mer de Chine méridionale.

Le dirigeant chinois a affirmé que la Chine souhaitait travailler avec l’ASEAN à la mise en œuvre complète et effective de la DOC, à la négociation et à l’élaboration du COC. Il a également demandé aux deux parties de renforcent leur coordination dans les mécanismes multilatéraux tels que les Nations unies, l’APEC, Chine - ASEAN, Lancang-Mekong, contribuant au maintien de la paix, la prospérité et le développement de la région et du monde.

À l’issue de leur entretien, le secrétaire général Nguyên Phu Trong et le secrétaire général et président chinois Xi Jinping ont supervisé la signature des documents de coopération entre les deux parties.

VNA/CVN
Xuan
La Chine et le Vietnam s'engagent à approfondir leur coopération pour renforcer leurs relations bilatérales



Publié le 7 mars 2017 par http://french.cri.cn/621/2017/03/07/562s506616.htm
2017-03-07 21:25:56 xinhua

La Chine et le Vietnam tâcheront cette année de conjuguer leurs efforts pour favoriser le développement continu et stable des relations bilatérales, ont récemment promis à Hanoï le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Liu Zhenmin, et son homologue vietnamien, Le Hoai Trung.
Les deux responsables ont pris cet engagement lors de la consultation diplomatique tenue au cours de la visite de M. Liu dans ce pays d'Asie du Sud-Est du 6 au 7 mars.

Lors de leur consultation, les deux hauts diplomates sont convenus que les deux pays devraient notamment continuer à coordonner leurs activités, maintenir leurs échanges à divers niveaux, développer les investissements dans les domaines économique et commercial et renforcer leur coopération maritime pour sauvegarder la stabilité en mer de Chine méridionale, afin d'élever le partenariat stratégique global de coopération entre la Chine et le Vietnam à un niveau supérieur.

Les deux vice-ministres des Affaires étrangères ont également passé en revue les progrès réalisés l'année dernière dans le développement des relations bilatérales, mettant l'accent sur l'approfondissement des échanges et de la coopération dans divers domaines. Alors que la Chine est depuis plusieurs années le plus grand partenaire commercial du Vietnam, le volume commercial du Vietnam avec la Chine est devenu l'un des plus importants pour tous les membres de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN).

Le développement des relations bilatérales de bon voisinage et de coopération amicale a apporté des avantages concrets aux deux pays et aux deux peuples, tout en contribuant à la paix, à la stabilité et à la prospérité de la région, selon les deux responsables.

Ils ont en outre discuté des relations entre la Chine et l'ASEAN, ainsi que d'autres questions d'intérêt commun, acceptant de renforcer la coordination dans le cadre Chine-ASEAN en vue de poursuivre le développement global et approfondi du partenariat stratégique Chine-ASEAN.
 
Retour au forum
 
créer forum