Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
 
Retour au forum
 

Ajouter une réponse

Pseudo :    S'inscrire ?
Mot de passe :    Mot de passe perdu ?
Icône :
                                
                                
Message :
 
 
 
Smilies personnalisés
 
Options :
Notification par email en cas de réponse
Désactiver les smilies
Activer votre signature
 
 
Dernières réponses
Grecfrites
Xuan a écrit :


Cela dit les vaccins chinois ne sont pas "reconnus" par l'UE. Si cette excellente idée est prolongée le tertiaire européen pourra se féliciter de l'absence de touristes chinois ou asiatique.

C'est vraiment scandaleux. Le tri idéologique mis en place dans la gestion des vaccins dans l'UE est flagrant et le retour de bâton sera violent.
Le délai de validation des vaccins chinois et russe est incroyablement long en comparaison des vaccins occidentaux.

J'ai vu que la RPC prévoyait un objectif de vaccination pour 1 milliard d'habitant d'ici février 2022.
Xuan
pzorba75 a écrit :

A-t-on à ce sujet "Vaccination" un retour sur ce qui se passe en Chine et en Russie?
Les médias français censurent en permanence ou ne délivrent que des sujets négatifs sur les vaccins produits dans ces deux pays.


Désolé, ta question m'avait échappé.
En Chine la vaccination est encore limitée. 4 % je crois. Elle a concerné en priorité les personnels confrontés au public ou l'armée.

La raison est que le virus s'est peu répandu.
Elle sera développée sous peu, surtout en prévision des voyages.
Cela dit les vaccins chinois ne sont pas "reconnus" par l'UE. Si cette excellente idée est prolongée le tertiaire européen pourra se féliciter de l'absence de touristes chinois ou asiatique.

En ce qui concerne la Russie, le fait est que la population est encore réticente à la vaccination https://fr.sputniknews.com/russie/202103151045352202-pres-de-35-millions-de-russes-ont-recu-les-deux-doses-du-vaccin-spoutnik-v-assure-son-fabricant/
marquetalia
Xuan a écrit :

C'est la même avec l'Europe en fait.
La raison est que la vaccination est la seule solution qui reste aux USA.
À cause du déni de Trump il a été impossible de vaincre l'épidémie. D'où l'égoïsme vaccinal.
pas que Trump,Biden aussi.
pzorba75
A-t-on à ce sujet "Vaccination" un retour sur ce qui se passe en Chine et en Russie?
Les médias français censurent en permanence ou ne délivrent que des sujets négatifs sur les vaccins produits dans ces deux pays.
Xuan
C'est la même avec l'Europe en fait.
La raison est que la vaccination est la seule solution qui reste aux USA.
À cause du déni de Trump il a été impossible de vaincre l'épidémie. D'où l'égoïsme vaccinal.
marquetalia
La stratégie de Biden est contre productive,il se tire une balle dans le pied en refusant d aider les pays d Amérique latine, ceux ci vont se tourner vers la Chine Populaire.Joe Biden est un crétin, comme Donald Trump,qui traitait les néo colonies americaines de "pays de me..e".de ce fait,il brade l Empire, comme son prédécesseur.Et c est tant mieux.


Edité le 12-03-2021 à 16:38:40 par marquetalia


Xuan
Les pays d'Amérique Latine se tournent vers la Chine pour obtenir des vaccins au milieu des États-Unis
La distribution de vaccins, pas de géopolitique: des experts
Par Wang Qi
Publié: 11 mars 2021 23:15


Certains pays d'Amérique latine, considérés comme l'arrière-cour des États-Unis, se sont tournés vers la Chine pour combler leurs besoins nationaux en vaccin COVID-19, alors que les États-Unis ont rejeté la demande de leurs frères latins au nom de la version du président américain Joe Biden de "l'Amérique Première."

Les experts contactés par le Global Times jeudi ont déclaré que certains politiciens et médias américains, qui décrivent la gentillesse de la Chine comme " l'utilisation de vaccins pour exercer un effet de levier sur d'autres pays" , ont révélé leur égoïsme et une vision dépassée de l'ordre mondial.

Reuters a rapporté mercredi que des responsables du ministère brésilien de la Santé ont demandé à l'ambassade de Chine dans le pays d'aider à obtenir 30 millions de doses de vaccin chinois COVID-19, qui s'est avéré efficace au Brésil, au premier semestre 2021, pour assurer le bon déroulement des vaccinations.
Selon les médias, le Brésil, avec un deuxième nombre de décès de COVID-19 le plus élevé, fait face à une pénurie de doses de vaccins étrangers et n'a inoculé que 4% de sa population.

Le Mexique s'est également tourné vers la Chine pour obtenir de l'aide, les États-Unis ayant refusé leurs demandes. Le pays a reçu l'engagement de la Chine de 22 millions de doses, a déclaré mardi son ministre des Affaires étrangères Marcelo Ebrard.
Les médias ont déclaré que trois millions de doses du vaccin chinois CanSino COVID-19 sont arrivées mercredi au Mexique.
Le Mexique a passé une commande de 10 millions de doses supplémentaires du vaccin chinois Sinovac COVID-19 à livrer entre mai et juillet, en plus des 10 millions déjà commandés, qui devraient arriver entre mars et mai.
Le ministre mexicain des Affaires étrangères, Marcelo Ebrard, a déclaré que 12 millions de doses de vaccin Sinopharm seront commandées une fois approuvées par l'autorité sanitaire mexicaine, ont rapporté les médias.

Un employé du géant pharmaceutique chinois Sinopharm Group a déclaré jeudi au Global Times sous couvert d'anonymat que la demande nationale et étrangère de vaccins est très élevée, de sorte que l'approvisionnement externe est difficile à réaliser du jour au lendemain.

En revanche, l'attachée de presse de la Maison Blanche, Jen Psaki, a récemment déclaré que les États-Unis ne partageraient pas une partie du vaccin avant que chaque citoyen américain n'y ait accès. Elle a déclaré début mars que les États-Unis craignaient que la Chine n'utilise des vaccins pour «s'engager avec les pays».

Li Haidong, professeur à l'Institut des relations internationales de l'Université des affaires étrangères de Chine, a déclaré jeudi au Global Times que sur la question de l'approvisionnement en vaccins, il montre que les États-Unis ne traitent pas les pays d'Amérique latine comme des égaux, mais les considèrent comme ses arrière-cour, qui est une vision dépassée de l'ordre international.

La Chine et les États-Unis, en tant que pays capables, devraient tendre la main à d'autres pays dans le besoin, plutôt que d'utiliser les vaccins comme un outil de concurrence et transformer la question des produits de santé publique mondiaux en une question géopolitique, a déclaré Li.

" Les pays d'Amérique latine ont été exploités par les États-Unis. L'attitude des États-Unis envers les pays d'Amérique latine sur les vaccins démontre une fois de plus leur utilitarisme, qui consiste à utiliser ce qui peut être utilisé et à rejeter ce qui ne peut pas être utilisé ", a déclaré Li.

Jiang Shixue, directeur du Centre d'études latino-américaines de l'Université de Shanghai, a déclaré jeudi au Global Times que le conflit d'approvisionnement en vaccins n'affecterait probablement pas les relations entre les États-Unis et l'Amérique latine. Cependant, l'administration Biden, qui a indiqué qu'elle souhaitait restaurer les relations avec les pays d'Amérique latine qui ont régressé sous l'administration Trump, a fait preuve d'égoïsme sur l'approvisionnement en vaccins.

"Les pays occidentaux blâment la Chine pour tout ce qu'elle fait ... Si la Chine ne fournit pas le vaccin aux pays d'Amérique latine, la Chine sera accusée de ne pas assumer ses responsabilités internationales. Si la Chine fournit le vaccin, il y aura d'autres théories du complot" , a déclaré Jiang.

La Chine s'oppose au "nationalisme vaccinal", rejette toute "fracture vaccinale" ou toute tentative de politisation de la coopération vaccinale, a déclaré dimanche le conseiller d'Etat et ministre des Affaires étrangères Wang Yi. Wang a appelé à améliorer la distribution équitable des vaccins et à les rendre accessibles et abordables pour les pays en développement.


Edité le 12-03-2021 à 13:28:50 par Xuan


 
Retour au forum
 
créer forum