Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
 
Retour au forum
 

Ajouter une réponse

Pseudo :    S'inscrire ?
Mot de passe :    Mot de passe perdu ?
Icône :
                                
                                
Message :
 
 
 
Smilies personnalisés
 
Options :
Notification par email en cas de réponse
Désactiver les smilies
Activer votre signature
 
 
Dernières réponses
Xuan
[suite et fin]

Notes

(Note 1) Les trois grandes batailles font référence aux trois grandes batailles de Liaoshen, Huaihai et Pingjin lancées par l'Armée populaire de libération chinoise sous la direction du parti contre l'armée du Kuomintang lors de l'étape décisive de la victoire nationale dans la guerre de libération à partir de septembre 1948. à janvier 1949. Les trois batailles majeures ont essentiellement détruit la principale force militaire sur laquelle le Kuomintang comptait pour maintenir son régime réactionnaire.

(Note 2) Le 5 septembre 2014, Xi Jinping a souligné dans son discours à l'occasion de la célébration du 60e anniversaire de la fondation de l'Assemblée populaire nationale : Pour évaluer si le système politique d'un pays est démocratique et efficace dépend principalement les dirigeants peuvent être remplacés de manière ordonnée conformément à la loi. Si tout le monde peut gérer les affaires de l'État et les affaires sociales, gérer les entreprises économiques et culturelles conformément à la loi, si le peuple peut exprimer ses besoins en douceur, si tous les aspects de la société peut effectivement participer à la vie politique du pays, si la prise de décision nationale peut être scientifique et démocratique, si les talents de divers domaines peuvent entrer dans le système national de direction et de gestion grâce à une concurrence loyale, si le parti au pouvoir peut prendre la direction des affaires nationales conformément avec les dispositions de la Constitution et des lois, et si l'exercice du pouvoir peut être efficacement limité et contrôlé.

(Note 3) Le contenu de base des valeurs fondamentales socialistes est la prospérité, la démocratie, la civilisation, l'harmonie, la liberté, l'égalité, la justice, l'état de droit, le patriotisme, le dévouement, l'intégrité et la convivialité. La prospérité, la démocratie, la civilisation et l'harmonie sont les valeurs requises au niveau national. La liberté, l'égalité, la justice et l'état de droit sont les valeurs requises au niveau social, et le patriotisme, le dévouement, l'intégrité et la convivialité sont les valeurs requises. au niveau citoyen.

(Note 4) Le cinquième anti-"encerclement et suppression" fait référence au cinquième "encerclement et suppression" militaire mené par l'Armée rouge centrale contre l'armée du Kuomintang de septembre 1933 à octobre 1934. De 1930 à 1934, l'armée du Kuomintang a lancé cinq offensives militaires à grande échelle contre la base révolutionnaire centrale avec Ruijin dans le Jiangxi comme centre, appelées cinq campagnes « d'encerclement et de suppression ». Après l'échec de la cinquième campagne anti-"encerclement et suppression", l'Armée rouge a commencé à mettre en œuvre un virage stratégique.

(Note 5) La Longue Marche fait référence au transfert stratégique de la principale force de l'Armée rouge dirigée par le parti des régions soviétiques au sud du fleuve Yangtze vers la région soviétique du Shaanxi-Gansu d'octobre 1934 à octobre 1936. La Longue Marche a réalisé le grand tournant du Parti communiste chinois et la cause de la révolution chinoise des revers à la victoire.

(Note 6) Le plan « 863 » fait référence au plan national de recherche et de développement de haute technologie mis en œuvre conformément au « Plan de recherche et de développement de haute technologie » transmis par le Comité central du Parti communiste chinois et le Conseil d'État le 18 novembre 1986. Le plan « 973 » fait référence au plan national de développement de la recherche fondamentale clé organisé et mis en œuvre conformément à la décision de la troisième réunion du Groupe directeur national de la science et de la technologie du 4 juin 1997 pour formuler le « Plan national de développement de la recherche fondamentale clé » .

(Note 7) « Deux de façon inébranlable » se réfère à la consolidation et au développement inébranlables de l'économie publique, encourageant, soutenant et guidant sans relâche le développement de l'économie non publique.

(Note 8) La disposition générale de « cinq en un » fait référence à la disposition générale de la cause du socialisme aux caractéristiques chinoises, y compris la construction économique, la construction politique, la construction culturelle, la construction sociale et la construction de la civilisation écologique.

(Note 9) Le schéma stratégique des « quatre globalités » fait référence au schéma stratégique de la cause du socialisme aux caractéristiques chinoises, y compris la construction d'une société modérément prospère de manière globale, l'approfondissement des réformes de manière globale, la gouvernance du pays d'une manière tous azimuts, et gouverner le parti strictement de manière tous azimuts. En fonction de l'évolution de la situation et des tâches, la cinquième session plénière du 19e Comité central du Parti a changé "la construction d'une société aisée de manière globale" en "la construction d'un pays socialiste moderne de manière globale ."

(Note 10) "Huit définitions" se réfèrent clairement au maintien et au développement du socialisme aux caractéristiques chinoises. La tâche globale est de réaliser la modernisation socialiste et le grand rajeunissement de la nation chinoise, et sur la base de la construction d'une société aisée dans un -en rond, au milieu de ce siècle en deux étapes Construire un pays socialiste moderne prospère, fort, démocratique, civilisé, harmonieux et beau ; faire comprendre que la principale contradiction de notre société dans la nouvelle ère est la contradiction entre le peuple les besoins croissants d'une vie meilleure et le développement déséquilibré et inadéquat. Nous devons adhérer au concept de développement centré sur l'être humain et continuer Promouvoir le développement global des êtres humains et la prospérité commune de tous les peuples ; indiquer clairement que l'agencement général du la cause du socialisme aux caractéristiques chinoises est le « cinq en un » et la disposition stratégique est le « quatre globals », mettant l'accent sur une confiance ferme dans la route, la théorie, le système et la culture ; clair L'objectif global de l'approfondissement global de la réforme est d'améliorer et développer le système socialiste aux caractéristiques chinoises et promouvoir la modernisation du système national de gouvernance et des capacités de gouvernance ; pour indiquer clairement que l'objectif global de faire progresser globalement l'état de droit est de construire un système juridique socialiste avec des caractéristiques chinoises et un pays sous l'autorité de la loi ; préciser que le parti est à New York L'objectif du renforcement de l'armée de l'époque est de construire une armée populaire qui obéit aux ordres du parti, qui peut gagner des batailles et qui a un bon style, et qui construit le peuple en une armée de classe mondiale ; il est clair que la diplomatie des grands pays aux caractéristiques chinoises doit favoriser la construction d'un nouveau type de relations internationales et favoriser la construction d'une communauté de destin pour l'humanité ; il est clair que le plus La caractéristique essentielle du socialisme aux caractéristiques chinoises est la direction du Parti communiste chinois. Le plus grand avantage du système socialiste aux caractéristiques chinoises est la direction du Parti communiste chinois. Le parti est la plus haute force de direction politique. Il met en avant les exigences générales pour la construction de partis dans la nouvelle ère et souligne que la construction politique est dans la construction de partis. Une position importante en Chine.

(Note 11) "Quatorze Persistances" se réfèrent à l'adhésion à la direction du parti dans tous les travaux, adhérer à l'approche centrée sur le peuple, adhérer à l'approfondissement global des réformes, adhérer au nouveau concept de développement, adhérer au peuple en tant que maître de le pays, adhérer à l'état de droit global, adhérer au socialisme Le système de valeurs fondamentales, adhérer à la protection et à l'amélioration des moyens de subsistance des personnes dans le développement, adhérer à la coexistence harmonieuse de l'homme et de la nature, adhérer au concept global de sécurité nationale, adhérer au leadership absolu du parti sur l'armée populaire, adhérer à "un pays, deux systèmes" et faire avancer la réunification de la patrie, et adhérer à promouvoir la construction d'une communauté de destin pour l'humanité, persister à administrer le parti strictement dans une manière tous azimuts. Les « quatorze persistances » sont la stratégie de base pour maintenir et développer le socialisme aux caractéristiques chinoises dans la nouvelle ère.

(Note 12) Le centralisme démocratique fait référence à un système qui combine le centralisme basé sur la démocratie et la démocratie sous une direction centralisée. Le centralisme démocratique est le principe organisationnel fondamental et le système de direction du Parti communiste chinois.

(Note 13) En 1953, le Comité central du Parti propose la ligne générale du parti pendant la période de transition. C'est : de l'établissement de la République populaire de Chine à l'achèvement de la transformation socialiste, c'est une période de transition. La ligne générale et la tâche générale du parti pendant cette période de transition sont de réaliser progressivement l'industrialisation socialiste du pays et la transformation socialiste du pays de l'agriculture, des industries rivales, de l'industrie et du commerce capitalistes sur une période de temps assez longue.

(Note 14) En 1987, le système du 13e Congrès national du Parti a clarifié la ligne de base du Parti consistant à construire un socialisme aux caractéristiques chinoises dans la phase initiale du socialisme. C'est : diriger et unir le peuple de tous les groupes ethniques du pays, se concentrer sur la construction économique, adhérer aux quatre principes de base (adhérer à la voie socialiste, adhérer à la dictature démocratique du peuple, adhérer à la direction du Parti communiste de Chine, adhérant au marxisme-léninisme et à la pensée de Mao Zedong), adhérant à la réforme et à l'ouverture, l'autonomie, le travail acharné et s'efforcer de faire de notre pays un pays socialiste moderne prospère, démocratique et civilisé. Cet itinéraire de base est appelé « un centre, deux points de base » en abrégé.

(Note 15) Le concept « en deux étapes » renvoie au concept stratégique de modernisation en deux étapes déterminé par le Comité central du Parti dans les années 1960 : à partir du troisième plan quinquennal en 1966, la première étape a suivi trois Au cours de la période du plan annuel, un système industriel indépendant et relativement complet et un système économique national seront construits ; la deuxième étape consiste à moderniser l'agriculture, l'industrie, la défense nationale et la science et la technologie à travers le pays, faisant de l'économie chinoise un leader dans le monde.

(Note 16) En 1987, le 13e Congrès national du Parti communiste chinois a proposé une stratégie de développement en « trois étapes » : la première étape consistait à doubler le PIB en 1980 d'ici la fin des années 1980 et à résoudre le problème de l'alimentation et de l'habillement du peuple. problème ; dans la deuxième étape, d'ici la fin du 20e siècle, le produit national brut sera doublé et le niveau de vie des gens atteindra un niveau aisé ; dans la troisième étape, d'ici le milieu du 21e siècle, le par le PIB par habitant atteindra le niveau des pays moyennement développés, et la population vivra relativement prospère et réalisera fondamentalement la modernisation.

(Note 17) En 1997, le 15e Congrès national du Parti communiste chinois a proposé une nouvelle stratégie de développement en « trois étapes » : d'ici 2010, le PIB sera doublé par rapport à 2000, afin que la vie aisée de la population être plus prospère et relativement complet Le système d'économie de marché socialiste ; d'ici 2020, l'économie nationale sera plus développée et divers systèmes seront plus complets ; d'ici le 100e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine au milieu du 21 siècle, il sera fondamentalement modernisé et deviendra un pays socialiste prospère, démocratique et civilisé.

(Note 18) « Trois disciplines et huit points d'attention » fait référence aux règles disciplinaires formulées par Mao Zedong et d'autres dirigeants du parti et de l'armée pour l'Armée rouge des travailleurs et des paysans chinois pendant la guerre révolutionnaire agraire, qui devint plus tard la discipline de la Huitième Armée de Route et la Nouvelle Quatrième Armée, et devint plus tard la discipline de l'Armée Populaire de Libération. . Le contenu spécifique de cette discipline diffère légèrement des différentes unités à différents moments. En octobre 1947, le quartier général de l'Armée populaire de libération chinoise a adopté des règlements unifiés sur son contenu et les a réédités.

Les "Trois Disciplines Majeures" :
(1) Obéir au commandement dans toutes les actions ;
(2) Ne rien prendre aux masses ;
(3) Toutes les saisies doivent aller au public.

« Huit points d'attention » :
(1) Parler amicalement ;
(2) Commerce équitable ;
(3) Rembourser les choses empruntées ;
(4) Compenser les choses endommagées ;
(5) Ne pas frapper ou gronder les autres ;
(6) Ne pas endommager les récoltes ;
(7) Ne pas agresser les femmes ;
(8) Ne pas maltraiter les prisonniers.

(Note 19) « Quatre exigences pour toutes les mentions » signifie que les dossiers des cadres qui doivent être promus ou utilisés ultérieurement doivent être examinés, les rapports sur des questions personnelles doivent être examinés, les avis des organismes d'inspection et de surveillance de la discipline doivent être entendus, et des les indices doivent être recherchés.

(Note 20) Le "Grand Bond en avant" fait référence au mouvement de construction socialiste lancé de l'hiver 1957 au début de 1960, marqué par la poursuite unilatérale de la production et de la construction industrielles et agricoles à grande vitesse, et la poursuite amélioration substantielle et révision des indicateurs prévus. Le mouvement du "Grand Bond en avant" reflétait le désir général du peuple de changer d'urgence le retard économique et culturel du pays, mais ignorait les lois économiques objectives.

(Note 21) « Révolution culturelle », appelée « Révolution culturelle ». Fait référence à une campagne politique menée en Chine de mai 1966 à octobre 1976 qui a été lancée par erreur par Mao Zedong, à laquelle ont participé les larges masses et impliquées, et a été utilisée par Lin Biao et le groupe Jiang Qing pour provoquer de graves catastrophes au Parti communiste chinois , le pays et les gens de tous les groupes ethniques.

(Note 22) Les huit règlements du Comité central, c'est-à-dire les huit règlements du Bureau politique du 18e Comité central du PCC sur l'amélioration du style de travail et le maintien d'un contact étroit avec les masses. Les principaux contenus sont : l'amélioration des enquêtes et des recherches, rationaliser les activités de conférence, rationaliser les briefings sur les documents et normaliser les activités sortantes. , Améliorer le travail de sécurité, améliorer les reportages, publier strictement les manuscrits et faire preuve de diligence et d'économie.

(Note 23) Les "Quatre Vents" renvoient au formalisme, à la bureaucratie, à l'hédonisme et à l'extravagance.

(Note 24) L'étude collective du Politburo du Comité central fait référence au système d'étude régulier du Politburo du Parti communiste chinois. Le Secrétaire général du Comité central du PCC a présidé et prononcé un discours. Tous les membres du Bureau politique du Comité central du PCC ont participé. Les dirigeants des départements concernés, des experts et des universitaires ont été invités à donner des conférences spéciales sur les thèmes économiques, politiques, questions culturelles, sociales, scientifiques et technologiques, militaires et diplomatiques. Le 18e Politburo du Comité central a mené 43 études collectives. Au 30 juillet 2021, le 19e Politburo du Comité central a réalisé un total de 32 études collectives.

(Note 25) Les « Trois mondes » Le 22 février 1974, lorsque Mao Zedong rencontra le président zambien Kaunda, il proposa l'idée de diviser les trois mondes. Selon ce point de vue, le premier monde fait référence aux deux superpuissances qui ont la puissance militaire et économique la plus forte et l'hégémonie dans le monde ; le tiers monde fait référence aux pays en développement d'Asie, d'Afrique, d'Amérique latine et d'autres régions. ; le deuxième monde fait référence aux pays développés entre les deux.

(Agence de presse Xinhua, Pékin, 26 août)
Xuan
[suite]

5. Contribuer à la paix et au développement de l'humanité

Le Parti communiste chinois est un parti politique qui cherche le bonheur pour le peuple chinois et est également un parti politique qui lutte pour la cause du progrès humain. Quelle que soit l'évolution de la situation internationale, le Parti communiste chinois défend toujours les valeurs communes de paix, de développement, d'équité, de justice, de démocratie et de liberté pour toute l'humanité, promeut toujours l'esprit d'internationalisme, se tient toujours du bon côté de l'histoire, se tient du côté du progrès humain, et sert le monde. Contribuer au développement pacifique. Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, la Chine s'est de plus en plus rapprochée du centre de la scène mondiale. Le parti a largement promu la diplomatie des grands pays aux caractéristiques chinoises et promu la construction d'une communauté de destin pour l'humanité, jouant un rôle plus actif dans les affaires internationales. Avec des actions concrètes, le Parti communiste chinois a gagné le respect des pays et des peuples épris de paix du monde.Le Parti communiste chinois et le peuple chinois ont des amis partout dans le monde.

(1) Maintenir la paix dans le monde

Le Parti communiste chinois est venu de la souffrance et a traversé des épreuves indicibles pour lutter pour l'indépendance nationale et la libération du peuple.Il sait que la paix est durement gagnée. Dans la situation internationale complexe, le Parti communiste chinois a toujours brandi haut la bannière de la justice, soutenant la paix, s'opposant à la guerre, à la démocratie et au pouvoir, le multilatéralisme et l'unilatéralisme, maintenant la paix mondiale et maintenant l'équité et la justice internationales.

Défendez la paix de l'humanité dans la guerre mondiale antifasciste. Dans cette bataille historique décisive concernant l'avenir et le destin de l'humanité, le Parti communiste chinois s'est battu pour la paix et pour la justice. Face aux contradictions nationales complexes et aux contradictions de classe nationales, le parti place les intérêts nationaux au premier plan, soutient fermement la bannière de l'agression antifasciste et soutient l'espoir de sauver la nation chinoise pour sa survie. Le parti a proposé une ligne anti-japonaise globale et a promu l'établissement d'un front uni national anti-japonais, réalisant une nouvelle situation dans laquelle toute la nation a résisté à l'ennemi ensemble, ce qui n'a pas été vu dans les temps modernes. La politique stratégique générale du parti consistant à mener une guerre prolongée a considérablement renforcé la conviction du peuple chinois d'adhérer à la guerre de résistance et a indiqué la direction de la guerre de résistance de la Chine. Le parti a non seulement promu le premier front uni national anti-japonais dans l'est du monde, mais a également activement promu la création d'un front uni international antifasciste. Dans la dernière partie de la guerre, le parti a activement soutenu la création des Nations Unies et a joué un rôle actif dans la promotion de l'établissement d'un ordre de paix d'après-guerre. Le parti a conduit le peuple à ouvrir le principal champ de bataille oriental de la guerre antifasciste mondiale, a joué un rôle de premier plan dans la guerre de résistance chinoise contre l'agression japonaise et a apporté d'importantes contributions à la guerre antifasciste mondiale.

Une position claire contre l'hégémonisme et la politique du pouvoir. Le Parti communiste chinois est né de la résistance à l'invasion étrangère. L'hégémonie et le pouvoir opposés sont les qualités distinctives inhérentes du parti. Après la fondation de la République populaire de Chine, il a adhéré au principe de l'indépendance et de l'autonomie dans sa politique étrangère. Il a insisté sur le fait que les affaires du Parti communiste chinois doivent être traitées par le Parti communiste chinois et les affaires de La Chine doit être gérée par le peuple chinois. Aucune force extérieure ou aucune forme d'ingérence n'est autorisée, et elle ne cédera jamais. Face à toute pression extérieure, assurez-vous toujours que la souveraineté nationale, la sécurité et les intérêts de développement sont fermement dans leurs propres intérêts. mains. Le parti a clairement déclaré que « tous les réactionnaires sont des tigres de papier ». Face aux provocations brutales de l'impérialisme américain, mettre fin à la guerre par la guerre et combattre par la force, et gagner la guerre pour résister à l'agression américaine et aider la Corée, les faits montrent que l'hégémonisme est impopulaire et voué à l'échec. Dans les années 1970, le parti a proposé la division des "trois mondes" et a souligné que la Chine appartient au tiers monde. Elle doit unir toutes les forces du monde qui peuvent être unies pour former le plus large front uni international anti-hégémonie. Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, il a été confronté à l'hégémonisme et à l'unilatéralisme de certains pays, et certaines forces étrangères ont affronté la Chine sur des questions concernant le Xinjiang, le Tibet, Hong Kong et Taïwan, ainsi que le soi-disant les droits de l'homme, les questions ethniques, religieuses, judiciaires et autres. L'ingérence grossière dans les affaires intérieures, divers complots et actions qui mettent en danger la souveraineté territoriale et la sécurité de la Chine sur des questions telles que la mer de Chine méridionale et la mer de Chine orientale, le parti a des principes fermes, une position claire, osant affronter des luttes dures et résolues, et protégeant résolument la souveraineté nationale, la sécurité et les intérêts de développement. Dans le monde d'aujourd'hui, la multipolarisation est la tendance générale, et il n'est plus possible pour certains pays d'essayer de régner sur le roi et de dominer comme avant. Aucun pays n'a le pouvoir de prendre en charge les affaires internationales, de dominer le destin d'autres pays et de monopoliser les avantages du développement, sans parler de suivre son propre chemin dans le monde, de s'engager dans l'hégémonie, l'hégémonie et l'intimidation. La Chine d'aujourd'hui n'est pas la Chine d'il y a 100 ans. Le peuple chinois n'a jamais intimidé, opprimé ou asservi le peuple d'autres pays, et ne permettra jamais à des forces étrangères d'intimider, d'opprimer ou d'asservir le peuple chinois. par plus de 1,4 milliard de Chinois.

Apportez sagesse et force au maintien de la paix mondiale. Des cinq principes de coexistence pacifique, une politique étrangère de paix indépendante et non alignée, à la construction d'un monde harmonieux de paix durable et de prospérité commune, à la construction d'une communauté de destin pour l'humanité, à la construction d'un nouveau type de relations internationales, et la construction de la « ceinture et de la route » et d'autres concepts importants. Initiative importante, le Parti communiste chinois contribue activement à la sagesse chinoise et aux solutions chinoises au maintien de la paix mondiale. Le Parti communiste chinois a non seulement un engagement solennel à sauvegarder la paix mondiale, mais également des actions pratiques pour sauvegarder la paix mondiale. Depuis la fondation de la République populaire de Chine, la Chine n'a provoqué aucune guerre ou conflit de sa propre initiative, et n'a pas non plus envahi un pouce de terre dans d'autres pays. Depuis le premier jour où elle a possédé des armes nucléaires, la Chine a activement préconisé l'interdiction complète et la destruction complète des armes nucléaires, et a toujours scrupuleusement respecté le fait de n'être la première à utiliser des armes nucléaires à aucun moment et en aucune circonstance. La Chine s'engage inconditionnellement à ne pas utiliser ou menacer d'utiliser des armes nucléaires contre des États non dotés d'armes nucléaires et des zones exemptes d'armes nucléaires. Depuis la réforme et l'ouverture, la Chine s'est engagée à promouvoir la paix dans le monde et a pris l'initiative de réduire le nombre de ses effectifs militaires de plus de 4 millions. La Chine a poursuivi sans relâche une politique de défense nationale défensive et a adhéré à la voie d'une armée forte aux caractéristiques chinoises. L'armée chinoise met en œuvre fidèlement le concept d'une communauté de destin pour l'humanité, remplit activement les responsabilités internationales de l'armée des grandes puissances , promeut de manière globale la coopération militaire internationale dans la nouvelle ère et s'efforce de construire une paix durable Contribuer à un monde meilleur de sécurité universelle. La Chine participe activement au processus international de contrôle des armements, de désarmement et de non-prolifération, s'oppose à une course aux armements et maintient l'équilibre stratégique mondial et la stabilité. La Chine s'est toujours engagée à traiter les questions territoriales et les différends relatifs à la délimitation maritime par le biais de négociations et de consultations. Elle a complètement résolu les problèmes de frontières terrestres avec 12 de ses 14 pays voisins et délimité la frontière maritime entre la Chine et le Vietnam dans le golfe de Beibu, qui est un solution à l'histoire des relations interétatiques.Les problèmes hérités du passé et les différends internationaux ont ouvert une nouvelle voie. La Chine participe activement à la résolution des principaux problèmes internationaux et régionaux des points chauds, rend des jugements justes sur la base du bien-fondé de la question elle-même, persuade la paix et favorise les pourparlers, maintient la stabilité et prévient le chaos, et joue un rôle constructif dans le maintien de la paix internationale et régionale et tranquillité.

Protéger fermement le système international avec les Nations Unies en son cœur. En tant que membre fondateur des Nations Unies, membre permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies et plus grand pays en développement, la Chine a toujours fermement défendu l'autorité et le statut des Nations Unies, respecte les buts et principes de la Charte des Nations Unies, défend l'ordre international basé sur le droit international, et travaille avec d'autres pays pour adhérer au multilatéralisme Doctrine, s'opposer à l'unilatéralisme. La Chine participe activement aux opérations de maintien de la paix de l'ONU. Elle est un contributeur et contributeur aux contributeurs au maintien de la paix à la deuxième Assemblée générale des Nations Unies. Elle est également le plus grand contributeur aux opérations de maintien de la paix en tant que membre permanent du Conseil de sécurité. L'armée chinoise dans la nouvelle ère est devenue un élément clé et une force clé dans les opérations de maintien de la paix de l'ONU, injectant une énergie plus positive dans la paix et le développement dans le monde. La Chine applique strictement l'Accord de Paris, la Convention sur la sûreté nucléaire, le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires, la Convention sur l'interdiction des armes biologiques et la Convention sur l'interdiction des armes chimiques. Échanges et coopération internationaux dans les domaines de la sécurité, les régions polaires, l'espace extra-atmosphérique et les océans. Le monde d'aujourd'hui est confronté à une crise profonde des règles et de l'ordre, et il est très urgent de maintenir les règles et l'ordre. Il n'y a qu'un seul système et un seul ordre dans le monde, c'est-à-dire le système international avec les Nations Unies comme noyau et l'ordre international fondé sur le droit international ; il n'y a qu'un seul ensemble de règles, qui sont les normes fondamentales des relations internationales sur la base des buts et principes de la Charte des Nations Unies. Un pays ou un petit nombre de pays conspirent pour développer des "systèmes" hégémoniques et des "règles" hégémoniques, et ils pratiquent "l'hégémonie" sous la bannière de la "justice". La Chine s'y oppose fermement, et la plupart des pays ne l'accepteront pas.

Promouvoir la démocratisation des relations internationales. Le Parti communiste chinois est un chercheur loyal, un explorateur actif et un praticien modèle de la démocratie. Non seulement il met en œuvre la démocratie au sein du parti et développe la démocratie populaire dans toute la Chine, mais il promeut également vigoureusement la démocratisation des relations internationales au niveau international. Au début de la fondation de la Chine nouvelle, il était clairement indiqué que les cinq principes de coexistence pacifique devaient devenir les normes pour l'établissement et le développement de relations mutuelles entre les pays du monde. Selon ce principe, la Chine a établi et développé des relations bilatérales avec de nombreux pays. Face à des changements majeurs dans le monde depuis un siècle, la Chine porte haut le drapeau de la paix, du développement, de la coopération et du gagnant-gagnant, promeut la construction d'un nouveau type de relations internationales caractérisées par le respect mutuel, l'équité, la justice et coopération gagnant-gagnant, et favorise la démocratisation des relations internationales. Face à la concurrence mondiale dans les domaines économiques, technologiques et autres, la Chine ne se considère pas comme des rivaux, mais comme des partenaires ; au lieu de s'engager dans la guerre froide et la confrontation, le contrôle et la manipulation, elle favorise les échanges et la coopération et réalise des bénéfices mutuels et résultats gagnant-gagnant. La Chine a toujours adhéré à l'esprit de partenariat pour développer des relations avec d'autres pays, en construisant un cadre global stable et équilibré pour les relations avec les grands pays, en approfondissant les relations avec les pays voisins conformément au concept d'amitié, de sincérité et d'inclusivité et à la politique diplomatique. d'être bon et de s'associer avec les voisins, et de défendre la droiture et les intérêts.Renforcer l'unité et la coopération avec les pays en développement grâce au concept d'honnêteté et de sincérité.

Dans le monde d'aujourd'hui, l'équité et la justice sont loin d'être réalisées. Quelques pays ignorent les axiomes internationaux, piétinent les règles internationales, violent l'opinion publique internationale, enfreignent ouvertement la souveraineté d'autres pays, s'ingèrent dans les affaires intérieures d'autres pays, intimident les petits et intimident à chaque instant, transformant le « village mondial » dans une jungle primitive où les faibles peuvent manger les forts. Certains politiciens ont éteint leur conscience, brisé la ligne de fond de la moralité, répandu des mensonges pour leur propre intérêt politique et attaqué et discrédité d'autres pays et peuples. Face à un monde plein de crises, le Parti communiste chinois préconise que les pays, grands ou petits, forts ou faibles, riches ou pauvres, soient égaux dans les relations internationales ; un grand pays doit ressembler à un grand pays, et l'avenir et le destin de l'humanité doit être la clé de la paix et du développement dans le monde. Assumer une plus grande responsabilité, au lieu de compter sur la force pour s'engager dans l'autosuffisance et l'intimidation; le destin du monde doit être contrôlé par les peuples de tous les pays, et tous les pays et tous les peuples devraient jouir de la dignité, des fruits du développement et de la sécurité.

Les partis politiques sont une force importante pour maintenir la paix dans le monde et promouvoir le progrès humain. Les contextes historiques et les conditions de naissance des divers partis politiques dans le monde sont différents, les missions fonctionnelles qu'ils exercent sont différentes et les manières dont ils obtiennent le statut de dirigeant et s'acquittent de leurs responsabilités dirigeantes sont différentes. Le monde est riche et coloré. Ce n'est pas une seule couleur de "noir ou blanc". La manière logique d'avoir raison ou tort avec moi n'est pas conforme à la tendance de développement de la civilisation humaine. Pour juger si un parti au pouvoir est avancé et qualifié, pour juger si un système politique est faisable, efficient et efficace, la pratique est la plus convaincante, et le peuple a le plus son mot à dire. Les partis politiques de tous les pays devraient assumer la responsabilité de montrer la voie, de dégager un consensus, de promouvoir le développement, de renforcer la coopération et d'améliorer la gouvernance, de rechercher un terrain d'entente tout en réservant les différences, de se respecter, d'apprendre les uns des autres, de renforcer les échanges et la coopération, et de rechercher bonheur commun pour le peuple.

(2) Promouvoir un développement commun

Le développement est le droit de tous les pays du monde, pas le brevet de quelques pays. Le Parti communiste chinois espère non seulement que le peuple chinois vivra une bonne vie, mais espère également que les peuples des autres pays vivront une bonne vie. Sur la question du développement, le Parti communiste chinois a toujours insisté sur son propre développement, au profit du monde et du monde. Tout en s'engageant à réaliser son propre développement, il contribue également à la promotion du développement commun.

La stabilité et le développement à long terme de la Chine sont une contribution à l'humanité. La Chine est le plus grand pays en développement au monde. Le Parti communiste chinois dirige le peuple et concentre ses efforts sur ses propres affaires, rendant le pays plus prospère et le peuple plus heureux, ce qui en soi est une contribution à la paix et au développement dans le monde. Le développement soutenu et sain de l'économie chinoise est devenu le principal stabilisateur et source d'énergie pour la croissance économique mondiale. La Chine a achevé la tâche d'éradiquer la pauvreté absolue, atteint l'objectif de réduction de la pauvreté de l'Agenda 2030 des Nations Unies pour le développement durable 10 ans plus tôt que prévu et a contribué à plus de 70 % à la réduction de la pauvreté dans le monde. L'innovation scientifique et technologique de la Chine a apporté plus de commodité à la production et à la vie des personnes dans d'autres pays, et a donné un nouvel élan à l'innovation scientifique et technologique et à la croissance économique mondiales. La Chine représente 9 % des terres arables du monde et nourrit près de 20 % de la population mondiale. La Chine renforce vigoureusement la gouvernance environnementale et est une force importante dans la construction de la civilisation écologique mondiale. La Chine promeut activement un développement vert et sobre en carbone, atteignant plus tôt que prévu l'objectif de réduction des émissions de carbone pour 2020 promis à la communauté internationale, et s'engage à s'efforcer d'atteindre un pic de carbone d'ici 2030 et à atteindre la neutralité carbone d'ici 2060. L'ouverture totale de la Chine sur le monde extérieur a créé plus d'opportunités pour les pays de partager le "dividende chinois", et l'énorme demande des consommateurs a fourni un énorme marché pour les pays du monde entier. Depuis la fondation de la République populaire de Chine, la Chine a subi d'énormes changements économiques et sociaux sans précédent dans l'histoire de la nation chinoise et même dans l'histoire du développement humain, et a continué à maintenir la stabilité politique et sociale nationale. le bien-être du peuple chinois, mais aussi la contribution de la Chine à la paix et à la stabilité mondiales.

Renforcer la coopération internationale au développement. La Chine elle-même est un pays en développement, compatissant à la pauvreté et aux souffrances que connaissent d'autres pays en développement, s'engage activement dans la coopération internationale au développement et leur fournit une assistance dans la mesure de ses capacités. Depuis la fondation de la Chine nouvelle, la Chine a fourni une assistance à d'autres pays en développement sans aucune condition politique. Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, l'aide étrangère de la Chine s'est conformée aux exigences de l'époque, s'est transformée et améliorée en coopération internationale au développement, et a injecté la force de la Chine dans la résolution des problèmes de développement mondial et la promotion de la mise en œuvre des Nations Unies 2030. Agenda pour le développement durable. De 2013 à 2018, la Chine a fourni un total de 270,2 milliards de yuans d'aide étrangère, mis en œuvre 423 projets complets, fourni 890 lots d'assistance matérielle, achevé 414 projets de coopération technique et accueilli plus de 7 000 projets de coopération pour le développement des ressources humaines, avec un total de environ 200 000 personnes. La Chine a activement mené une coopération mondiale dans la lutte contre la nouvelle épidémie de pneumonie coronaire et a fourni une assistance aux organisations internationales et à d'autres pays dans la mesure de ses capacités. En juin 2021, un total de 2 milliards de dollars US avait été fourni aux pays en développement touchés par le épidémie dans la lutte contre l'épidémie et le rétablissement du développement économique et social. Plus de 150 pays et 13 organisations internationales ont fourni une assistance matérielle anti-épidémie, fourni plus de 290 milliards de masques, plus de 3,5 milliards de vêtements de protection et plus de 4,6 milliards de kits de test pour plus de 100 pays et organisations internationales Avec plus de 520 millions de doses de vaccins, 33 lots d'experts médicaux anti-épidémiques ont été envoyés dans 31 pays pour aider à lutter contre l'épidémie. Le monde d'aujourd'hui est toujours confronté à de graves difficultés de développement et de nombreuses personnes sont toujours aux prises avec la pauvreté, la faim et la maladie. Certains pays s'enrichissent et d'autres s'appauvrissent de plus en plus. Le monde ne peut pas être pacifique et prospère pendant longtemps. Le Parti communiste chinois préconise que pour accélérer le processus de réduction de la pauvreté mondiale, les pays développés devraient augmenter leur aide au développement aux pays en développement, et les pays en développement devraient augmenter leur élan de développement endogène. La Chine fera de son mieux pour poursuivre la coopération internationale au développement, approfondir la coopération Sud-Sud et apporter sagesse et force à la réduction de la pauvreté dans le monde.

Participer activement à la conduite de la réforme et de la construction du système de gouvernance mondiale. Le système international mis en place après la Seconde Guerre mondiale a joué un rôle important dans la restauration de l'économie mondiale après la guerre. Cependant, les problèmes de développement et d'équité engendrés par la mondialisation économique sont devenus de plus en plus importants. En tant que grand pays responsable, la Chine a toujours respecté l'équilibre des droits et des obligations, participé activement à la réforme et à la construction du système de gouvernance mondiale et promu l'établissement d'un nouvel ordre politique et économique international plus juste et raisonnable. Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, la Chine a activement promu la réforme et la construction du système de gouvernance mondiale, a participé à la formulation de règles de gouvernance dans un certain nombre de domaines émergents et a promu la réforme d'arrangements injustes et déraisonnables dans le système de gouvernance mondiale ; fermement soutenu le multilatéralisme et établi des plates-formes multilatérales politiques, économiques et de sécurité dans des domaines tels que les sciences humaines et d'autres domaines pour promouvoir le dialogue et la coopération ; lancer la création de la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures et la création de la Route de la soie Fonds pour contribuer davantage à la construction d'une économie mondiale ouverte et à la promotion d'un développement mondial inclusif et durable. À l'heure actuelle, la réforme et la construction du système de gouvernance mondiale se heurtent encore à de nombreuses difficultés et défis, et il reste encore beaucoup de chemin à parcourir. La Chine mettra en œuvre une stratégie d'ouverture plus proactive, maintiendra la mondialisation économique par des actions concrètes et favorisera la construction d'une économie mondiale innovante, dynamique, interconnectée et inclusive. La Chine continuera de jouer son rôle de grand pays responsable, de défendre le concept de gouvernance mondiale de consultation approfondie, de contribution conjointe et de bénéfices partagés, de participer activement à la direction de la réforme et de la construction du système de gouvernance mondiale et de promouvoir le développement de la gouvernance mondiale. système dans une direction plus juste et raisonnable, afin que les résultats du développement soient plus nombreux et meilleurs au profit de tous les pays.

(3) Prendre la route du développement pacifique

Le développement pacifique est la poursuite inébranlable du Parti communiste chinois et une caractéristique distinctive du développement de la Chine. Au cours des 100 dernières années, le parti a conduit le peuple sur une nouvelle voie de rajeunissement, forte mais non hégémonique, celle de la poursuite, du maintien et de la défense de la paix. Cette route est basée sur l'autonomie et le travail acharné du peuple chinois, et non sur la colonisation et l'agression. C'est une route qui non seulement favorise son propre développement, mais contribue également au développement pacifique du monde. Les faits montrent pleinement que le Parti communiste chinois est un parti épris de paix, que la Chine est un pays épris de paix et que le peuple chinois est un peuple épris de paix, sincère et bienveillant.

Il y a des pays dans l'histoire qui sont devenus hégémoniques parce qu'ils sont forts, mais ce n'est pas une loi de l'histoire qu'un pays soit fort et doive être hégémonique. En utilisant l'expérience de développement de certains pays occidentaux pour juger la Chine, et en appliquant la logique de développement de certains pays occidentaux à la Chine, les conclusions tirées seront forcément absurdes et déformées. La voie du développement pacifique de la Chine n'est pas la rhétorique diplomatique, l'expédient ou l'ambiguïté stratégique, mais l'unité organique de la confiance en soi dans la pensée et de la conscience de soi dans la pratique. À partir des gènes culturels transmis par la nation chinoise, du processus de développement de la Chine du passé au présent et de la comparaison de la montée en puissance de la Chine et des puissances occidentales, on peut clairement voir que le développement pacifique est la voie et la logique dominantes du mouvement communiste. Parti de la Chine.La direction de la gouvernance est la voie de développement, la logique de développement et la direction du développement de la Chine.

La voie du développement pacifique de la Chine découle du profond héritage de la civilisation chinoise. La culture chinoise contient la vision universelle de l'unité de l'homme et de la nature, la vision internationale de l'harmonie entre les nations, la vision sociale harmonieuse mais différente, et la vision morale du cœur humain et de la bonté. La paix, l'harmonie et l'harmonie sont les concepts que la nation chinoise poursuit et hérite depuis plus de 5 000. Le Parti communiste chinois est un fidèle héritier de l'excellente culture traditionnelle de la Chine et n'a aucun gène pour envahir les autres et dominer le monde.

La voie du développement pacifique de la Chine découle de la reconnaissance des conditions pour atteindre les objectifs de développement de la Chine. Le développement est la priorité absolue du parti pour gouverner et rajeunir le pays. Le développement de la Chine bénéficie d'un environnement extérieur pacifique et stable, et la poursuite du développement de la Chine a également besoin d'un environnement extérieur pacifique et stable. L'expansion et l'hégémonie étrangères ne sont pas dans l'intérêt de la Chine et contraires aux souhaits du peuple. Lutter activement pour un environnement international pacifique pour nous développer et utiliser notre propre développement pour mieux maintenir la paix mondiale et promouvoir le développement commun a toujours été le choix inébranlable du Parti communiste chinois.

La voie du développement pacifique de la Chine découle d'une compréhension profonde de la tendance générale du développement mondial. Dans le monde d'aujourd'hui, la paix, le développement, la coopération et le gagnant-gagnant sont les tendances de l'époque. Tout pays, grand ou petit, ne peut parvenir à un développement durable que s'il participe à la coopération internationale sur la base de l'égalité, des avantages mutuels et d'une situation gagnant-gagnant. Au contraire, chasser l'hégémonie et utiliser la force militaire ne fera que consommer la puissance nationale et décliner . Dans l'histoire de l'humanité, la lutte pour l'hégémonie entre les nations puissantes a conduit à des guerres fréquentes, des vies désastreuses, des revers et même des régressions dans la civilisation humaine, et les leçons sont douloureuses et profondes. La paix sans guerre, le développement sans pauvreté, la stabilité sans chaos sont les aspirations communes simples et vraies des peuples de tous les pays. La voie du développement pacifique de la Chine est conforme à la tendance historique et conforme à la tendance générale du monde.

La Chine a le droit au développement et le peuple chinois a le droit de mener une vie meilleure. En tant que grand pays qui a été victime d'intimidation et d'humiliation dans l'histoire, le but du développement de la Chine est de gagner la dignité et la sécurité, afin que les personnes qui ont connu des difficultés puissent vivre une bonne vie. En poursuivant cet objectif, la Chine s'est naturellement développée et est devenue plus forte, mais elle ne veut pas surpasser, menacer, défier ou remplacer, et encore moins dominer le monde. L'avenir de la Chine est entre ses propres mains et le destin de la Chine est déterminé par le peuple chinois. Personne ne peut priver le peuple chinois du droit de mener une vie meilleure, et personne ne peut empêcher la Chine d'aller de l'avant.

La Chine suivra indéfectiblement la voie du développement pacifique et espère que tous les pays du monde suivront conjointement la voie du développement pacifique. Ce n'est que lorsque les pays s'engagent sur la voie du développement pacifique qu'ils peuvent se développer ensemble et que les pays peuvent vivre en paix. La Chine ne se développera jamais aux dépens des intérêts des autres, ni ne renoncera à ses droits et intérêts légitimes. Aucun pays ne devrait s'attendre à ce que la Chine échange ses intérêts fondamentaux, et personne ne devrait s'attendre à ce que la Chine avale les fruits amers qui sapent la souveraineté nationale, la sécurité et les intérêts de développement.

(4) Promouvoir la construction d'une communauté de destin pour l'humanité

Le monde d'aujourd'hui est à un autre carrefour, et l'humanité est confrontée à deux futurs et deux destins : en avant ou en arrière, de lumière ou d'obscurité. Un siècle de changement est étroitement lié à l'épidémie du siècle. La mentalité de la guerre froide et la mentalité à somme nulle ont émergé. L'unilatéralisme, l'hégémonisme et les politiques de puissance sont en hausse. La mondialisation économique est confrontée à des contre-courants. La course aux armements s'est intensifiée, le changement climatique , le terrorisme, les cyberattaques et la biosécurité. , Les principales maladies infectieuses et d'autres problèmes de sécurité traditionnels et non traditionnels sont étroitement liés, menaçant gravement la sécurité mondiale et régionale. Cette belle planète où l'humanité vit ensemble est confrontée à une énorme crise de l'humanité elle-même.

Confrontée à des changements majeurs jamais vus depuis un siècle, confrontée à des déficits de développement et à des problèmes de gouvernance, la société humaine a un besoin urgent d'établir une nouvelle vision du développement et de construire un système international et un ordre international plus justes et raisonnables. Le Parti communiste chinois propose de construire une communauté de destin pour l'humanité, de construire un monde de paix durable, de sécurité universelle, de prospérité commune, d'ouverture, de tolérance, de propreté et de beauté, en se concentrant sur la résolution des problèmes pratiques auxquels le monde est confronté aujourd'hui, réaliser le développement pacifique et durable de la société humaine, et ouvrir la coopération et gagnant-gagnant, Construire et partager une nouvelle voie de développement.

Construire une communauté de destin pour l'humanité est un choix incontournable qui s'inscrit dans la tendance générale du développement historique. À cette époque, les pays sont plus interconnectés et interdépendants que jamais. La coexistence des pays du "village global" n'a pas seulement leurs propres intérêts, mais aussi des intérêts communs qui doivent être sauvegardés avec d'autres pays. De nombreux problèmes ne sont plus confinés à un pays, et de nombreux défis ne peuvent être traités par un seul pays. Aucun pays ne peut se développer seul ou se prendre en charge. Ce n'est que lorsque les pays travaillent ensemble qu'ils peuvent répondre efficacement aux divers risques et défis et parvenir à un développement commun sur la base de leur propre développement.

Construire le concept d'une communauté de destin pour l'humanité, défendre le concept de coopération gagnant-gagnant, abandonner la loi de la jungle, s'abstenir de monopoliser le pouvoir et aller au-delà des jeux à somme nulle. Politiquement, nous prônons le respect mutuel, la consultation égalitaire, abandonnons la mentalité de la guerre froide et la politique de puissance, et prenons une nouvelle voie d'échanges d'État à État qui sont le dialogue mais pas la confrontation, et le partenariat mais pas l'alliance ; en termes de sécurité, nous préconiser l'utilisation du dialogue pour résoudre les différends, les consultations pour résoudre les différends et élaborer des plans d'ensemble. promouvoir la mondialisation économique vers une direction plus ouverte, inclusive, inclusive, équilibrée et gagnant-gagnant Développement; culturellement, prônant le respect de la diversité des civilisations dans le monde, transcendant les barrières de civilisation avec les échanges de civilisations, transcendant les conflits de civilisation avec l'apprentissage mutuel entre les civilisations , et transcender la supériorité des civilisations avec les civilisations coexistantes ; écologiquement, prôner le respect de l'environnement et renforcer les réponses au changement climatique et à la biodiversité Conservation et coopération, pour protéger la patrie de la terre dont l'humanité dépend pour sa survie.

Le concept de communauté de destin pour l'humanité révèle les lois objectives de l'interdépendance des pays du monde et le destin de l'humanité, reflète les valeurs communes de toute l'humanité, et trouve le plus grand diviseur commun pour construire un monde meilleur ensemble. Construire une communauté de destin pour l'humanité n'est pas une revendication unilatérale de promouvoir une ou quelques civilisations, ni un acteur cherchant à construire un monde unifié dans le monde, ni une revendication qu'un système remplace un autre système ou un civilisation remplace une autre civilisation. Les pays avec des systèmes sociaux différents, des idéologies différentes, des civilisations historiques différentes et des niveaux de développement différents ont des objectifs cohérents, une symbiose d'intérêts, des droits partagés et des responsabilités partagées dans les activités internationales pour promouvoir le développement global de la société humaine.

L'initiative « La Ceinture et la Route » est une plate-forme de pratique importante pour promouvoir la construction d'une communauté de destin pour l'humanité. La co-construction de haute qualité de la « Ceinture et de la Route » est guidée par l'esprit de coopération pacifique, d'ouverture et de tolérance, d'apprentissage mutuel, d'avantages mutuels et de résultats gagnant-gagnant de la Route de la soie, et se concentre sur la communication politique, la connectivité des installations, le commerce sans entrave Adhérer au principe de consultation étendue, de contribution conjointe et de bénéfices partagés, adhérer au concept d'ouverture, d'écologie et d'intégrité, et s'efforcer d'atteindre des normes élevées, des moyens de subsistance des gens et des objectifs durables Le concept s'est transformé en action, la vision en réalité et l'initiative en popularité mondiale Biens publics. La Chine a signé plus de 200 documents de coopération pour la construction conjointe de "la Ceinture et la Route" avec 140 pays et 32 organisations internationales. Selon un rapport de recherche de la Banque mondiale, l'initiative "La Ceinture et la Route" sortira 7,6 millions de personnes de l'extrême pauvreté et 32 millions de personnes de la pauvreté modérée dans les pays concernés, et augmentera le commerce des pays participants de 2,8 % pour atteindre 9,7% et le commerce mondial de 1,7% à 6,2%, le chiffre d'affaires mondial a augmenté de 0,7% à 2,9%. La construction conjointe de l'initiative "La Ceinture et la Route" est originaire de Chine, mais les opportunités et les résultats appartiennent au monde. Construire ensemble la « la Ceinture et la Route » poursuit le développement, prône une situation gagnant-gagnant et véhicule de l'espoir.

Le Parti communiste chinois est un parti politique aux grandes ambitions, cette ambition n'est pas de dominer le monde, mais de contribuer au monde. Au cours des 100 dernières années, sur la scène mondiale en constante évolution, le Parti communiste chinois et la Chine ont non seulement maintenu fermement leur confiance en eux, mais ont également maintenu une attitude humble et un esprit de partenariat avec d'autres partis politiques et pays. Le Parti communiste chinois a toujours fermement cru que le grand parti et le grand pays ne résident pas dans la taille, la taille et le poing, mais dans la responsabilité à grande échelle et à grande échelle. Le Parti communiste chinois a toujours fermement cru que la paix au lieu de la guerre, la coopération au lieu de l'hégémonie, le dialogue au lieu de la confrontation et l'ouverture au lieu de la fermeture sont la bonne voie dans le monde et gagnent l'avenir.

Remarques finales

Cent ans n'est qu'un prologue.

Le Parti communiste chinois a traversé une magnifique centaine d'années et a joué le drame historique puissant et majestueux du grand rajeunissement de la nation chinoise.

Ces 100 ans ont été extrêmement extraordinaires et extrêmement difficiles. Le Parti communiste chinois a conduit le peuple à créer des réalisations brillantes dont il est fier. Cependant, il ne sera ni arrogant ni complaisant et continuera à lutter et à aller de l'avant.

Se tenant à un nouveau point de départ d'un siècle d'histoire, le Parti communiste chinois et le peuple chinois se sont lancés dans un nouveau voyage visant à construire de manière globale un pays socialiste moderne. D'ici 2035, la Chine réalisera fondamentalement la modernisation socialiste ; d'ici le 100e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine au milieu de ce siècle, la Chine sera un pays socialiste moderne prospère, démocratique, civilisé, harmonieux et beau dans un tout- façon ronde. Après cela, le Parti communiste chinois conduira le peuple à avancer vers un objectif plus élevé.

L'histoire centenaire du Parti communiste chinois reflète clairement le chemin du passé et montre avec force le chemin de l'avenir. Doit maintenir la forte direction du Parti communiste chinois, doit s'unir et conduire le peuple chinois à lutter continuellement pour une vie meilleure, doit continuer à promouvoir la sinisation du marxisme, doit défendre et développer le socialisme aux caractéristiques chinoises, doit accélérer la modernisation des défense et l'armée, doivent continuer à promouvoir la construction d'une communauté de destin pour l'humanité Il est nécessaire de mener un grand combat avec de nombreuses nouvelles caractéristiques historiques, de renforcer l'unité des fils et des filles chinois et de progresser continuellement le grand nouveau projet de construction du parti. Ce sont le résumé profond de l'expérience historique centenaire du parti et le fondement de la direction du parti du peuple pour créer l'avenir.

Réaliser le grand rajeunissement de la nation chinoise est la mission historique du Parti communiste chinois. Le Parti communiste chinois s'unira et conduira le peuple à poursuivre sa lutte, à faire des efforts plus ardus et ardus et à continuer à faire avancer la grande cause du renouveau national. Réaliser la réunification complète de la patrie est la tâche historique du Parti communiste chinois. Le Parti communiste chinois et le peuple chinois ont une forte détermination, une volonté ferme et des capacités puissantes. Personne ni aucune force ne peut l'arrêter.

Laisser les gens vivre une bonne vie est l'objectif inébranlable du Parti communiste chinois. Réaliser une prospérité commune et permettre à plus de 1,4 milliard de personnes de profiter d'une vie moderne n'est pas une tâche facile. Dans le nouveau voyage, le Parti communiste chinois place toujours le peuple au premier plan de son cœur, s'efforce de résoudre les problèmes de développement déséquilibré et inadéquat et les attentes désespérées du peuple, et brise résolument les obstacles et les contraintes pour parvenir à la prospérité commune et à l'équité. et la justice. , Pour promouvoir le développement global des personnes et la prospérité commune de toutes les personnes continuent de faire des progrès substantiels. En marchant indéfectiblement sur son propre chemin, en gérant bien ses propres affaires et en satisfaisant constamment les nouvelles attentes des gens pour une vie meilleure, la fête sera invincible pour toujours.

Face à l'avenir, le Parti communiste chinois considérera indéfectiblement le développement comme la priorité absolue pour gouverner et rajeunir le pays, appliquera toujours la philosophie de développement centrée sur l'être humain, approfondira de manière globale les réformes et élargira l'ouverture, et promouvra profondément la modernisation à la chinoise, donc Un développement efficace, plus juste, plus durable et plus sûr, afin que les gens puissent profiter de plus et de meilleures réalisations dans la civilisation économique, politique, culturelle, sociale et écologique, et offrir de nouvelles opportunités pour le monde et développement commun pour tous les pays avec le nouveau développement de la Chine Insuffler un nouvel élan.

Face à l'avenir, le Parti communiste chinois portera haut et fort l'étendard du socialisme, continuera de promouvoir la modernisation du marxisme en Chine, adhérera et développera le socialisme aux caractéristiques chinoises, et laissera les perspectives brillantes du socialisme s'afficher plus clairement sur le terre de Chine, de sorte que par la pratique La théorie socialiste scientifique testée irradie une lumière de vérité plus brillante, permettant à la pratique du socialisme de réaliser de plus grandes réalisations dans le processus de civilisation humaine et de contribuer davantage à l'exploration par l'humanité d'un meilleur système social.

Face à l'avenir, le Parti communiste chinois se tiendra indéfectiblement du bon côté de l'histoire, du côté du progrès humain et continuera à travailler avec tous les pays et peuples épris de paix pour promouvoir la paix, le développement, l'équité, la justice, la démocratie , et la liberté pour toute l'humanité.Valoriser, adhérer à la coopération, ne pas s'engager dans la confrontation, adhérer à l'ouverture, ne pas s'engager dans la fermeture, adhérer au bénéfice mutuel et gagnant-gagnant, ne pas s'engager dans des jeux à somme nulle, s'opposer à l'hégémonisme et au pouvoir politique, pousser la roue de l'histoire vers un objectif brillant et promouvoir la construction d'une communauté de destin pour l'humanité. Un monde meilleur.

Face à l'avenir, le Parti communiste chinois promouvra sans relâche l'auto-révolution, renforcera la construction d'une nature et d'une pureté avancées, améliorera le niveau de leadership et de gouvernance, et renforcera la capacité de résister à la corruption, de prévenir la dégénérescence et de résister aux risques, et de toujours marcher dans le processus historique de profonds changements dans la situation mondiale. À l'avant-garde de l'époque, il a toujours été l'épine dorsale du peuple chinois dans le processus historique de réponse à divers risques et défis à la maison et à l'étranger, et a toujours été le noyau d'un leadership fort dans le processus historique de maintien et de développement du socialisme aux caractéristiques chinoises. Le parti lui-même est aussi fort que le fer, et aucune force extérieure ne peut le vaincre.

Il y a une logique à suivre dans le développement de tout, et les partis politiques aussi. Du passé du Parti communiste chinois, nous pouvons expliquer son présent et voir son avenir.

Le chemin à parcourir ne sera pas facile et les perspectives sont brillantes et vastes. Dans le futur voyage, le Parti communiste chinois s'unira plus étroitement, le peuple chinois s'unira plus étroitement et le peuple chinois à la maison et à l'étranger s'unira plus étroitement et travaillera ensemble pour un avenir meilleur. L'objectif de la Chine de construire un pays socialiste moderne puissant de manière globale sera sûrement réalisé, le rêve chinois du grand rajeunissement de la nation chinoise sera sûrement réalisé, et la nation chinoise sera sûrement en mesure d'apporter de nouvelles et plus grandes contributions à l'humanité.
Xuan
[suite]

4. Toujours maintenir vigueur et vitalité

Les révolutionnaires sont toujours jeunes. Après cent ans de hauts et de bas, le parti reste à la pointe de l'air du temps et conserve sa vitalité juvénile. C'est qu'il peut non seulement conduire le peuple à faire une grande révolution sociale, mais aussi mener une grande -révolution Promouvoir l'auto-purification, l'auto-amélioration, l'auto-renouvellement et l'auto-amélioration, et toujours garder le corps sain et vigoureux.

(1) Maintenir la démocratie au sein du parti

Le Parti communiste chinois prône la démocratie, promeut la démocratie et met d'abord en œuvre la démocratie au sein du parti. Le parti continue d'explorer les moyens de réaliser la démocratie au sein du parti, stimule la vitalité et la créativité de l'ensemble du parti et s'efforce de créer une situation politique à la fois centralisée et démocratique, disciplinée et libre, une volonté unifiée, et personnellement confortable et vivante.

Développer continuellement la démocratie au sein du parti. Au début de sa création, le parti a pris des dispositions spécifiques sur les qualifications des membres du parti, les organisations du parti à tous les niveaux et la discipline du parti, qui incarne le principe du centralisme démocratique. Après la fondation de la Chine nouvelle, le parti a pris d'importantes décisions sur la construction de la démocratie au sein du parti, notamment l'amélioration du centralisme démocratique, la mise en œuvre des affaires ouvertes du parti, l'établissement d'un système permanent de congrès du parti et la protection et l'élargissement des droits démocratiques des membres du parti, qui a favorisé le développement sain de la démocratie au sein du parti. Après la réforme et l'ouverture, le parti a avancé la thèse importante que « la démocratie interne au parti est la vie du parti ». Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, le parti a vigoureusement promu la construction d'une démocratie interne au parti. À partir du Comité central du Parti, le taux supérieur et les niveaux inférieurs ont été promus. Le bon style et les traditions de l'intérieur la démocratie de parti a été héritée et développée, et l'atmosphère de démocratie au sein du parti est devenue de plus en plus forte. ; La prise de décision démocratique est encore développée. Devant le Comité central, le Bureau politique du Comité central et le Comité permanent du Le Bureau politique du Comité central prend des décisions et des déploiements importants, mène des enquêtes et des études approfondies et écoute attentivement les opinions et les suggestions des organisations du parti de niveau inférieur et de la majorité des membres du parti ; rapports de congrès du parti, réunions plénières du parti Documents, des documents importants du parti et des décisions importantes, des réformes importantes et des mesures de développement, etc., sont sollicités au sein d'une certaine gamme du parti, et certains ont sollicité des opinions à plusieurs reprises ; vie politique sérieuse au sein du parti, le Bureau politique central prend la tête de la mise en œuvre le système de réunion de la vie démocratique, et mener sérieusement la critique et l'autocritique ; certaines opinions différentes sur les politiques et le travail de la direction du parti peuvent parvenir à une coordination des opinions ou à un consensus de compréhension grâce à des discussions normales au sein du parti. Sous la direction du Comité central du Parti, les organisations du parti à tous les niveaux ont continuellement promu la démocratie au sein du parti, la vie du parti est devenue plus active et plus saine, et le style démocratique des cadres dirigeants a continué à augmenter.

Respecter le statut dominant des membres du parti et protéger les droits démocratiques des membres du parti. Les membres du parti sont l'organe principal de la démocratie au sein du parti. Tous les membres du parti, quel que soit leur type d'occupation sociale, le type de poste qu'ils occupent, la durée de leur adhésion au parti et leur âge, sont égaux dans la vie politique du parti et jouissent des mêmes droits. Les membres du parti ont le droit de participer aux réunions pertinentes du parti, de lire les documents pertinents du parti et de recevoir une éducation et une formation du parti ; ont le droit de participer aux discussions sur les questions de politique du parti lors des réunions du parti et dans les journaux et magazines du parti ; ont le droit de discuter problèmes avec le parti Le droit de faire des suggestions et des initiatives au travail ; le droit d'exercer le droit de vote, le droit de vote et le droit d'être élu ; etc. Au sein du parti, les canaux démocratiques sont débloqués. Les membres du parti peuvent s'exprimer librement lors des réunions du parti, dire la vérité, dire la vérité et dire leur cœur. L'égalité et les conflits d'opinions sont encouragés. De nombreuses situations réelles au niveau local sont débloquées. Elle est pleinement reflétée par les canaux démocratiques. Une démocratie réelle et étendue à l'intérieur du parti a renforcé l'enthousiasme, l'initiative et la créativité des membres du parti pour participer aux affaires du parti et a permis aux larges masses des membres du parti de mettre pleinement à profit leur sagesse et leurs talents.

Mettre en œuvre la démocratie interne au parti dans les élections démocratiques, la prise de décision démocratique, la gestion démocratique et la supervision démocratique. Les principaux dispositifs décisionnels du parti sont largement sollicités au sein du parti pour avis. Le parti adhère au système de direction collective. Les comités à tous les niveaux mettent en œuvre un système qui combine une direction collective et une division individuelle des responsabilités. Pour les questions majeures au sein du parti, les principes de direction collective, de centralisme démocratique, de délibérations individuelles et de décisions de réunion seront discuté collectivement et déterminé par les groupes minoritaires Obéir à la majorité pour prendre une décision. Établir et améliorer continuellement le système électoral du parti. Les représentants et les comités des congrès du parti à tous les niveaux sont tous élus pour refléter la volonté des électeurs. Se concentrer sur les organes dirigeants du parti et les cadres dirigeants à tous les niveaux, en particulier les principaux responsables des groupes dirigeants à tous les niveaux, et renforcer continuellement la supervision interne du parti. Dans la sélection et la nomination des cadres, la recommandation démocratique et l'évaluation démocratique sont devenues des procédures et des liens de base nécessaires. Il existe diverses formes de démocratie au sein du parti populaire, et la plupart des organisations du parti populaire ont mis en place des élections directes.

En tant que parti au pouvoir, le développement de la démocratie au sein du Parti communiste chinois a eu un impact important et positif sur les domaines politique, économique et social du pays. Les cadres dirigeants à tous les niveaux du parti et la majorité des membres du parti ont apporté les concepts, les habitudes, les styles démocratiques et les traditions démocratiques qui ont été établis au sein du parti dans leurs fonctions respectives, le respect exemplaire des lois et des systèmes du peuple démocratie et influence Et pour promouvoir l'atmosphère démocratique dans le domaine du travail, renforcer la conscience démocratique des personnes qui l'entourent et promouvoir et promouvoir avec force le développement de la démocratie populaire.

(2) Avoir le courage de corriger les erreurs

Tout en conduisant le peuple à réaliser de grandes réalisations dans la révolution, la construction et la réforme, le Parti communiste chinois a également connu des erreurs et des rebondissements. Cependant, le parti est capable de faire face à ses propres problèmes, de défendre courageusement la vérité, de corriger ses erreurs, de se vaincre et de se dépasser constamment et de conduire le peuple à aller de l'avant.

Adoptez une attitude correcte envers les problèmes et les erreurs, ne les dissimulez pas et ne les évitez pas. Le Parti communiste chinois est un parti qui sert le peuple de tout cœur. Il a des défauts et des erreurs et n'a pas peur des critiques et des remarques des autres. Il ose s'en tenir au droit et corriger les erreurs pour le bien du peuple. Après le "Grand Bond en avant", le camarade Mao Zedong a pris l'initiative d'assumer la responsabilité des erreurs de travail causées par le "Grand Bond en avant". la période du "Grand Bond en avant" étaient responsables à tort du Parti communiste chinois. La responsabilité principale incombe au Comité central du Parti, et une autocritique sincère a été faite. L'attitude d'un parti politique marxiste envers ses propres erreurs est une mesure importante pour savoir si le parti est vraiment responsable du peuple et s'il est vraiment puissant. Face aux erreurs, le parti a toujours démontré le modèle, le comportement et la responsabilité qu'un parti marxiste et un grand parti devraient avoir, recherchant la vérité à partir des faits, étant honnête et franc, et gagnant la compréhension et le soutien du peuple.

Résumez les leçons de manière réaliste et continuez d'avancer dans la correction des erreurs. Les sentiments profonds de la suprématie du peuple, un sens élevé des responsabilités pour la cause du parti, les principes organisationnels fondamentaux du centralisme démocratique et une arme puissante pour la critique et l'autocritique donnent au parti le courage de faire face aux erreurs et la capacité de reconnaître et corriger les erreurs. Le parti a toujours adopté une attitude solennelle envers les erreurs et les erreurs de ses propres dirigeants, l'un est de l'admettre, l'autre est de l'analyser correctement, et le troisième est de le corriger résolument. l'expérience réussie du parti un précieux manuel historique. Pendant la période de la Nouvelle Révolution Démocratique, le parti a tiré les leçons de l'échec de la Grande Révolution et de l'échec du cinquième contre- « encerclement et suppression » et a conduit la révolution chinoise sur la bonne voie. Au cours de la période de révolution et de construction socialistes, le parti a corrigé les erreurs du «Grand Bond en avant» et de la «Révolution culturelle», a résumé en profondeur et en détail les leçons et a jeté les bases pour ouvrir la voie du socialisme aux caractéristiques chinoises. Au cours de la longue lutte contre les tendances fausses de la "gauche" et de la droite, le Parti a résumé de manière exhaustive et systématique l'expérience et les leçons, et a successivement pris des "Résolutions sur certaines questions historiques" et des "Résolutions sur certaines questions historiques du Parti depuis la fondation de la République populaire", qui sont profondes Analyser les causes profondes des erreurs commises, faire des évaluations réalistes d'événements historiques importants et de personnages historiques importants, unifier la pensée de l'ensemble du parti, maintenir l'unité de l'ensemble du parti et fournir une garantie importante pour l'avancement continu du parti.

Aucun parti politique ne fait d'erreurs, l'important est de savoir s'il peut apprendre de ses erreurs et en tirer des leçons. Le Parti communiste chinois est un parti grand, glorieux et correct, non parce qu'il ne fait jamais d'erreurs, mais parce qu'il peut correctement reconnaître et apprendre de ses erreurs, et améliorer la compréhension des lois objectives grâce aux leçons des erreurs, afin de corriger erreurs et corriger les erreurs. Maintenir la vérité et corriger les erreurs sera toujours l'attitude du parti consistant à persister à servir le peuple et à adhérer à la suprématie du peuple.

(3) Gardez le corps en bonne santé

Au cours de la révolution, de la construction et de la réforme, le Parti communiste chinois est confronté à divers tests. Toutes sortes de tentations du monde extérieur, la négligence dans la gouvernance du parti et des membres du parti, et de mauvais changements dans le comportement idéologique des membres du parti causeront tous du tort au corps du parti. Le parti lutte résolument contre divers phénomènes qui affectent la nature avancée du parti et affaiblissent la pureté du parti, traitent en continu les maladies, éradiquent résolument les tumeurs malignes et maintiennent la santé physique.

Maintenir la vitalité des membres du parti. Les membres du parti constituent le corps principal des activités du parti. Le parti attache une grande importance à la construction de l'équipe des membres du parti, en augmentant le nombre tout en améliorant la qualité et en forgeant les membres du parti en des individus forts. L'équipe du parti devient de plus en plus unie et plus forte. À différentes périodes historiques, le parti s'est concentré sur la combinaison des caractéristiques de l'époque, en absorbant les éléments les plus avancés dans tous les aspects de la société et en reconstituant du sang frais, de sorte que le parti représente toujours les intérêts fondamentaux de l'écrasante majorité du peuple. . Bien que les conditions et les procédures d'adhésion au parti aient changé au cours des différentes périodes, les exigences pour les membres du parti sont très élevées et les procédures d'adhésion au parti sont très strictes. Devenir membre du parti n'a pas d'exigences d'identité, d'éducation, de richesse, etc., mais a des exigences politiques et morales très strictes. Pour demander à rejoindre le parti, vous devez suivre des procédures strictes, une éducation sérieuse et une inspection stricte avant de pouvoir devenir membre à part entière du parti. Le parti a toujours attaché de l'importance au renforcement de l'éducation et de la gestion des membres du parti, afin que les membres du parti de différentes sources puissent être transformés en de fermes combattants communistes dans le creuset du parti. Les membres du parti, quelle que soit leur position, doivent être incorporés dans une branche du parti, un groupe ou une autre organisation spécifique, participer à la vie organisationnelle du parti, accepter la supervision des masses à l'intérieur et à l'extérieur du parti, et effectuer des critiques et des autocritiques . Tout en renforçant l'éducation et la gestion au jour le jour, le parti s'est également concentré sur la situation et les tâches rencontrées pendant une période de temps, et a mené une éducation centralisée au sein du parti en réponse aux problèmes en suspens des membres du parti. Le parti attache une grande importance à la construction du style de travail, et le considère comme un problème majeur qui affecte le cœur des gens et la vie et la mort du parti. Par des mesures résolues et puissantes, il prévient et punit toutes sortes de comportements qui se séparent de le peuple et portent atteinte aux intérêts du peuple, et maintiennent toujours les liens de chair et de sang entre le parti et le peuple. . Le corps principal du parti est composé d'éléments solides et forts, mais il est aussi inévitablement mélangé avec des éléments instables, des transfuges, des éléments dissidents et des éléments corrompus. Pour les membres du parti non qualifiés, le parti a rapidement émis des avertissements et les a exhortés à apporter des corrections, et ceux qui étaient sérieux ont été résolument exclus du parti.

Renforcer la restriction et la surveillance du pouvoir. Le pouvoir du Parti communiste chinois est donné par le peuple et ne peut être utilisé que pour le bien du peuple.Le parti a toujours gardé une compréhension claire de cela. Dès le début de la fondation du parti, il a été souligné que les finances, les activités et les politiques des comités locaux devraient être supervisées par le Comité exécutif central. Pendant la guerre de résistance contre le Japon, le parti a proposé que ce n'est qu'en laissant le peuple superviser le gouvernement que le gouvernement n'oserait pas se détendre. Peu de temps après la fondation de la Chine nouvelle, le parti a établi des comités centraux et locaux d'inspection de la discipline à tous les niveaux, et a établi un département national de supervision administrative pour renforcer la supervision des cadres dirigeants, en particulier les cadres supérieurs. Dans la nouvelle période de réforme et d'ouverture, le parti a activement promu la réforme du système de direction du parti et de l'État, amélioré les mécanismes internes de discussion et de prise de décision du comité du parti et établi une structure de pouvoir et un mécanisme de fonctionnement solides qui restreignent et coordonne mutuellement le pouvoir de décision, le pouvoir d'exécution et le pouvoir de surveillance. Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, le parti considère le renforcement de la restriction et de la supervision du pouvoir comme un élément important d'une gouvernance complète et stricte du parti, en se concentrant sur « la fermeture du pouvoir dans la cage du système » et en mettant en évidence les "dirigeants supérieurs" et la "minorité clé" de l'équipe de direction. En nous concentrant sur les règlements du travail d'inspection et les règlements de supervision interne du parti, nous améliorerons le système de supervision et de réglementation interne du parti, forgerons des épées d'inspection et organiserons des inspections à grande échelle, réaliserons les déploiement complet des agences d'inspection disciplinaire dans les agences centrales du parti et de l'État, et approfondir la réforme du système de contrôle national. peut fonctionner sous le soleil.

Luttez résolument contre la corruption. La corruption est un problème majeur lié à la vie et à la mort du parti. Le Parti communiste chinois est bien conscient que la corruption est incompatible avec la corruption. Au début de la mise en place du parti, il a été proposé que le phénomène de mélange d'éléments corrompus dans le parti soit très vigilant, nécessitant un nettoyage résolu des éléments sans scrupules et luttant contre les tendances malsaines. Au tout début de la fondation de la République populaire de Chine, la campagne des « Trois antis » a été lancée parmi le personnel du parti et des agences gouvernementales pour s'opposer à la corruption, au gaspillage et à la bureaucratie, en particulier Liu Qingshan et Zhang Zishan, qui avaient contribué à la guerre d'Indépendance mais sont devenus des criminels corrompus.La peine de mort a provoqué un choc dans tout le parti. Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, face à une situation de corruption relativement grave au sein du parti depuis un certain temps, le parti est déterminé à « offenser des centaines de personnes et à ne pas perdre 1,4 milliard », et utiliser une médecine féroce pour guérir la maladie.Avec le courage de gratter les os pour guérir les poisons et briser les bras des forts, insistez sur la lutte contre la corruption sans zones interdites, une couverture complète et une tolérance zéro, sans hésiter "combattre les tigres", "échanger mouches" et "chasse au renard", punissant la corruption avec le tonnerre et la foudre, et continuent à former une forte dissuasion, et en même temps, a insisté sur un traitement systématique et à la fois les symptômes et les causes profondes, et a promu la lutte anti-corruption avec une victoire écrasante et consolidation globale. Le parti a non seulement une attitude claire, mais prend également des mesures pratiques pour résoudre la corruption, une maladie chronique de la gouvernance dans le pays et à l'étranger.

Empêcher résolument la formation d'une classe privilégiée au sein du parti. Le Parti communiste chinois a profondément appris les leçons profondes de la Chine ancienne et moderne et des pays étrangers qui ne sont pas déjà stricts dans la gouvernance du parti et du pays. Pendant les années de guerre révolutionnaire, des chefs de parti et des chefs de parti aux cadres dirigeants à tous les niveaux, ils ont partagé les joies et les peines avec les soldats ordinaires et les larges masses, et ont formé une efficacité de combat invincible. Après la fondation de la Chine nouvelle, le parti a pris des mesures efficaces pour renforcer la supervision des cadres supérieurs du parti. Au début de la réforme et de l'ouverture, le parti a adopté plusieurs règlements sur les conditions de vie des cadres supérieurs, soulignant que les cadres supérieurs doivent prendre l'initiative de promouvoir les belles traditions du parti. Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, le Comité central du Parti a donné l'exemple et appliqué strictement les huit règlements du Comité central selon le taux mentionné ci-dessus. Une série de mesures de redressement ont été introduites en termes de véhicules, matériel de secrétariat, consommation officielle, etc., réglementant strictement le travail et le traitement de la vie des cadres dirigeants, en particulier les cadres supérieurs, ce qui a favorisé le changement global de l'atmosphère de tout le parti et de toute la société, a uni les cœurs du parti et le peuple, et a amélioré le parti.L'image et le prestige dans le cœur du peuple.

(4) Faites attention au résumé de l'étude

Le Parti communiste chinois est un parti capable. Au cours des 100 dernières années, le parti a conduit le peuple à créer le miracle de la guerre dans lequel quelques-uns gagnent le plus et les faibles gagnent les forts, créant un miracle de développement économique rapide et un miracle de stabilité sociale à long terme, rendre l'impossible possible encore et encore. L'un des facteurs clés pour lesquels le parti peut être à l'avant-garde, diriger la tendance, répondre à des situations complexes et accomplir des tâches difficiles, est que le parti prête attention à l'apprentissage, à la synthèse et à l'absorption des références, et à l'amélioration continue des compétences pratiques. requis pour la révolution, la construction et la réforme.

Le Parti communiste chinois est un parti apprenant. La nature du parti et sa mission exigent que le parti se concentre sur l'apprentissage, soit bon dans l'apprentissage et continue d'apprendre. Face à la situation et aux tâches en constante évolution, le parti a toujours voulu être un élève du primaire, apprenant des masses, de la pratique, de l'histoire et des autres. Pendant les années de guerre révolutionnaire, le parti a trouvé la bonne voie pour la révolution chinoise en étudiant. Aux premiers jours de la fondation de la Chine nouvelle, le parti comptait sur l'apprentissage pour restaurer rapidement l'économie nationale, de sorte que les gens au pays et à l'étranger qui doutaient que le Parti communiste puisse faire du bon travail dans l'économie ne pouvaient s'empêcher d'exprimer leur admiration. Après la réforme et l'ouverture, le parti a exploré la voie du socialisme aux caractéristiques chinoises en étudiant. En entrant dans la nouvelle ère, face au développement rapide des technologies de l'information modernes et à l'environnement national et international complexe, le parti s'est proposé la tâche principale de construire un parti au pouvoir marxiste innovant, axé sur les services et axé sur les services, et de promouvoir vigoureusement le le style d'apprentissage, la capacité de gouverner et la gouvernance dans l'ensemble du parti. Le niveau s'est considérablement amélioré. Le parti attache une grande importance à l'étude des cadres dirigeants, en particulier des cadres dirigeants supérieurs, et a cultivé une force de base pour diriger le parti, le pays et l'armée. Le Politburo du Comité central du PCC a mis en place un système d'apprentissage collectif, qui a joué un rôle important en prenant les devants et en manifestant pour l'ensemble du parti. Le système d'apprentissage en groupe du centre d'apprentissage théorique du comité du parti (groupe du parti) est établi et les membres du groupe de direction du comité du parti (groupe du parti) à tous les niveaux étudient régulièrement différents sujets. Éduquez l'ensemble du parti sur la situation et les politiques de façon régulière ou irrégulière. S'appuyer sur les écoles centrales et locales du parti (écoles administratives) à tous les niveaux pour réaliser des formations multiniveaux à grande échelle. Accorder de l'importance à l'apprentissage et être bon dans l'apprentissage permettra au groupe de s'adapter à une situation en constante évolution, d'établir de nouveaux concepts, de maîtriser de nouvelles compétences et de résoudre de nouveaux problèmes. Le parti gagne le passé en s'appuyant sur l'apprentissage, et gagnera également l'avenir en s'appuyant sur l'apprentissage.

Le Parti communiste chinois a grandi en résumant l'expérience. Qu'il s'agisse de la guerre révolutionnaire ou de la période de consolidation de la paix, du Comité central du Parti aux organisations de base, après avoir achevé le travail par étapes et les tâches majeures, ils doivent résumer, porter les avantages, surmonter les lacunes, continuer à avancer, et remporter une nouvelle bataille. Être assidu à résumer et bon à résumer est devenu une méthode importante de réflexion et de travail du parti. Le parti attache non seulement de l'importance à résumer une expérience réussie, mais accorde également plus d'attention à l'apprentissage de l'échec. Les erreurs que vous faites sont particulièrement de grosses erreurs.Les problèmes exposés et les lois révélées sont souvent plus profonds et plus dignes d'être résumés. Dans l'histoire, le parti a su tirer les leçons de grosses erreurs à chaque fois et faire avancer la cause du parti. Dans la spirale de l'exploration, du résumé et de l'amélioration, le parti a réalisé le raffinement et la sublimation d'une expérience importante et a atteint un tournant historique d'une grande importance. La Chine contemporaine est la continuation et le développement de la Chine historique. Le parti attache une grande importance à l'étude de l'histoire et met l'accent à plusieurs reprises sur l'étude de l'histoire chinoise, l'histoire du parti, l'histoire de la Chine nouvelle, l'histoire de la réforme et de l'ouverture, et l'histoire du développement socialiste, et maintient aller de l'avant tout en absorbant l'expérience historique. Le parti tire des leçons de l'histoire, non seulement s'attache à absorber la sagesse et la nutrition de gouverner le pays à partir de l'excellente culture traditionnelle chinoise, mais apprend aussi profondément les leçons des changements de pouvoir et du déclin de diverses forces politiques au cours des dynasties passées, alerter à plusieurs reprises toute la partie pour éviter de répéter les mêmes erreurs. Le parti s'attache non seulement à résumer et à tirer parti de l'expérience de sa propre et de sa propre histoire, mais aussi de résumer et d'absorber l'expérience et les leçons des partis politiques mondiaux, en particulier du mouvement socialiste mondial, et de l'utiliser comme un miroir de réfléchir et d'améliorer le travail du parti, et d'améliorer continuellement sa capacité à gouverner, à résister à la corruption et à prévenir la dégénérescence.

Le Parti communiste chinois est un parti éclairé et ouvert. Malgré toutes les réalisations exceptionnelles de la civilisation humaine, le parti a toujours combiné la réalité et l'a activement absorbée et empruntée avec une attitude ouverte. Après la fondation de la Chine nouvelle, le parti a utilisé l'expérience de l'Union soviétique pour mener à bien la révolution et la construction socialistes, qui ont joué un rôle important dans la restauration et le développement de l'économie nationale, en promouvant la transformation socialiste et l'industrialisation. Après la réforme et l'ouverture, le parti a activement absorbé et emprunté à tous les pays du monde, y compris les pays capitalistes développés, toutes les méthodes de gestion avancées, les méthodes de gestion, la science et la technologie qui reflètent les lois de la production socialisée moderne, et a considérablement amélioré le niveau de construction de modernisation. Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, le parti a activement promu les échanges et l'apprentissage mutuel entre les civilisations, approfondi les échanges d'expériences en matière de gouvernance avec d'autres partis politiques, renforcé diverses formes et niveaux d'échanges et de coopération internationaux entre les partis et promu la coordination. et la coopération entre les pays par le biais de consultations et d'une coopération entre les parties Promouvoir un développement commun et obtenir des avantages mutuels et des résultats gagnant-gagnant.

Pendant 100 ans, le Parti communiste chinois a été vigoureux et vigoureux après des milliers d'épreuves et de tribulations. Une raison très importante est qu'il a le courage de se révolutionner. À l'avenir, le parti sera toujours confronté au danger de relâchement mental, au danger d'une capacité insuffisante, au danger d'être séparé des masses, au danger de corruption passive, et au défi de la gouvernance, de la réforme et de l'ouverture, de l'économie de marché, et environnement extérieur. Cependant, après cent ans de dur labeur, le parti a le courage et la capacité de s'auto-révolutionner, peut résister à divers défis et tests, ne dégénère pas, ne change pas de couleur et ne change pas de goût, et maintient toujours vigueur et vitalité .
Xuan
[suite]

3. Un leadership et une gouvernance solides

La Chine est immense, avec une population nombreuse et des conditions nationales complexes. Pour rechercher l'indépendance, le développement et la prospérité, la Chine doit avoir un leadership fort. Un grand parti comme le Parti communiste chinois, dans un grand pays comme la Chine, peut unir et unir des centaines de millions de personnes, traverser des rapides et des rapides encore et encore, et surmonter les difficultés et les crises. .

(1) Le Comité central du Parti est fort et puissant

Le Parti communiste chinois est un parti marxiste organisé conformément aux principes du centralisme démocratique. Maintenir l'autorité du Comité central du Parti et une direction centralisée et unifiée sont les principaux principes de construction du parti d'un parti au pouvoir marxiste mature. Adhérer au principe du centralisme démocratique, adhérer à l'autorité du Comité central du Parti et de la direction centralisée et unifiée, insister pour que les individus obéissent à l'organisation, la minorité obéisse à la majorité, les niveaux inférieurs obéissent aux supérieurs et l'ensemble du parti obéisse à l'autorité centrale. La centralisation sur la base de la promotion totale de la démocratie est l'accent mis par le parti sur la révolution, la construction et les avantages politiques et l'expérience précieuse formée dans la réforme.

L'autorité et la direction centralisée et unifiée du Comité central du Parti ont assuré le bon déroulement de la révolution, de la construction et de la réforme, ainsi que la consolidation de la position dirigeante du parti et la stabilité à long terme du pays. Le collectif de direction centrale de première génération du parti avec le camarade Mao Zedong comme noyau s'est uni et a dirigé l'ensemble du parti et le peuple de tout le pays, ouvrant avec succès la voie de la révolution chinoise dans laquelle la campagne a entouré les villes et la saisie armée du pouvoir, a achevé la nouvelle révolution démocratique, a établi la République populaire de Chine et a achevé la révolution socialiste a établi le système de base du socialisme, a promu la construction socialiste et a achevé la transformation sociale la plus vaste et la plus profonde de l'histoire de la nation chinoise, posant les conditions politiques fondamentales et le fondement institutionnel de tout développement et progrès dans la Chine contemporaine, et l'ouverture d'une nouvelle période historique.Le socialisme aux caractéristiques chinoises fournit une expérience précieuse, une préparation théorique et une base matérielle. Après la troisième session plénière du onzième comité central du parti, le groupe de direction central de la deuxième génération avec le camarade Deng Xiaoping comme noyau s'est uni et a dirigé l'ensemble du parti et le peuple de tout le pays, et a décidé de déplacer le travail centre du parti et du pays à la construction économique et à la mise en œuvre des réformes et de l'ouverture. caractéristiques, a répondu scientifiquement à une série de questions fondamentales sur la construction du socialisme avec des caractéristiques chinoises et a réussi à créer des caractéristiques chinoises. Après la quatrième session plénière du 13e Comité central du Parti, le collectif de direction centrale de troisième génération avec le camarade Jiang Zemin au centre s'est uni et a dirigé l'ensemble du parti et le peuple de tout le pays, faisant face à la dure épreuve de la et la situation internationale et les méandres graves du socialisme mondial. Il a défendu le socialisme aux caractéristiques chinoises, a établi les objectifs de réforme et le cadre de base du système économique de marché socialiste, a établi le système économique de base et le système de distribution pour la première étape du socialisme, et avec succès poussé le socialisme aux caractéristiques chinoises dans le 21e siècle. Après le 16e Congrès national du Parti communiste chinois, le Comité central du Parti avec le camarade Hu Jintao comme secrétaire général s'est uni et a conduit l'ensemble du parti et le peuple de tout le pays à promouvoir des innovations pratiques, théoriques et institutionnelles dans le processus de construire une société aisée de manière globale, en mettant l'accent sur l'adhésion à un développement axé sur les personnes, global, coordonné et durable et sur le succès dans le maintien et le développement du socialisme aux caractéristiques chinoises à un nouveau point de départ historique. Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, le Comité central du Parti avec le camarade Xi Jinping en son sein s'est uni et a conduit l'ensemble du parti et le peuple de tout le pays à superviser de grandes luttes, de grands projets, de grandes entreprises et de grandes rêves, maintenir et renforcer la direction globale du parti et coordonner la promotion des « Cinq La disposition globale de « l'intégrité », la promotion coordonnée de la disposition stratégique « quatre globale », adhérer et améliorer le système socialiste aux caractéristiques chinoises, promouvoir la modernisation du système national de gouvernance et des capacités de gouvernance, et promouvoir des changements historiques et des réalisations historiques dans la cause du parti et du pays.Le socialisme caractéristique est entré dans une nouvelle ère, inaugurant une perspective brillante pour le grand rajeunissement de la nation chinoise.

Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, le Comité central du Parti, dont le noyau est le camarade Xi Jinping, a pris une série de mesures puissantes pour renforcer globalement la direction du Parti, et continuer à soutenir et à maintenir l'autorité et la direction centralisée du Parti. Comité central. Le Comité central du Parti a clairement déclaré que le parti, le gouvernement, l'armée et les sciences civiles, à l'est, à l'ouest, au nord, au sud et au nord, le parti est le chef de tout et est la plus haute force de direction politique ; adhérer à la direction du parti, tout d'abord, adhérer à l'autorité du comité central du parti et de la direction centralisée et unifiée. C'est le principe suprême de la direction du parti. , Est la discipline politique la plus fondamentale et les règles politiques; il est nécessaire de renforcer la politique la conscience, la conscience globale de la situation, la conscience fondamentale et la conscience de l'alignement, renforcer la confiance dans la voie socialiste avec les caractéristiques chinoises, la confiance théorique, la confiance institutionnelle et la confiance culturelle, et sauvegarder résolument l'engagement du Comité central du Parti envers le secrétaire général Xi Jinping. position centrale de l'ensemble du parti, sauvegarder l'autorité du Comité central du Parti et une direction centralisée et unifiée. Le 19e Congrès national du Parti communiste chinois a établi que « la caractéristique la plus essentielle du socialisme aux caractéristiques chinoises est la direction du Parti communiste chinois, le plus grand avantage du système socialiste aux caractéristiques chinoises est la direction du Parti communiste chinois. La Chine, et le parti est la plus haute force de leadership politique » comme fondement de la Pensée de Xi Jinping sur le socialisme avec des caractéristiques chinoises pour une nouvelle ère Contenu important, et inscrire ce principe politique important dans la constitution du parti. La première session du 13e Congrès national du peuple a adopté un amendement constitutionnel. Sur la base du préambule constitutionnel pour déterminer la direction du parti, il stipule également clairement dans les grandes lignes que la direction du Parti communiste chinois est le plus essentiel caractéristique du socialisme aux caractéristiques chinoises, qui renforce l'ensemble du parti dans son ensemble et sa coordination Leadership de tous les partis.

Pour s'assurer que les conditions requises pour maintenir l'autorité du Comité central du Parti et une direction centralisée et unifiée sont remplies, le Parti a encore amélioré son système de direction et son mécanisme de travail. Le Comité central du Parti a formulé une série de règlements internes au parti, qui stipulent clairement le maintien de l'autorité du Comité central du Parti et une direction centralisée et unifiée. Adhérer à la couverture complète de l'organisation et du travail du parti, améliorer le système de direction du Comité central du Parti sur les tâches principales, renforcer le rôle des agences de prise de décision et de coordination des discussions du Comité central du Parti, améliorer le mécanisme de promotion de la mise en œuvre des principaux décisions du Comité central du Parti, appliquer strictement le système de demande et de rapport et promouvoir le maintien du Comité central du Parti Une direction unifiée faisant autorité et centralisée est spécifique, institutionnalisée et standardisée. Ces dernières années, le Comité permanent du Bureau politique du Comité central a écouté les rapports sur les travaux du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale, du Conseil des Affaires d'État, du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois, de l'Assemblée populaire suprême Tribunal, le Parquet populaire suprême et le Secrétariat du Comité central Un rapport écrit du secrétaire est devenu un dispositif institutionnel important pour renforcer et maintenir la direction centralisée et unifiée du Comité central du Parti.

Pour maintenir l'autorité du Comité central du Parti et une direction centralisée et unifiée, avoir un noyau de direction fort et puissant est le plus important et le plus important. Pendant la période de la Révolution de Nouvelle Démocratie, c'est précisément parce que la Conférence de Zunyi a en fait établi la direction du camarade Mao Zedong au sein du Comité central du Parti et de l'Armée rouge, et a commencé à former le collectif de direction centrale de première génération avec le camarade Mao Zedong comme noyau , la cause révolutionnaire a transformé le danger en paix. Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, c'est précisément à cause de l'établissement de la position centrale du camarade Xi Jinping au Comité central du Parti et de la position centrale de l'ensemble du parti que le visage du parti, le visage du pays , le visage du peuple, le visage de l'armée et le visage de la nation chinoise ont été sans précédent. Au cours des 100 dernières années, la raison fondamentale pour laquelle le parti a été capable d'unifier sa pensée et d'avancer à l'unisson est qu'il a formé un noyau de direction solide ; le parti a continué à se développer et à croître, à surmonter de nombreuses difficultés et obstacles pour rester invincible, et le noyau de direction du parti a joué un rôle unique. , Un rôle irremplaçable. L'histoire et la réalité ont pleinement montré que le parti tout entier a le noyau, le comité central du parti a l'autorité et le parti a la force. La formation et le soutien de la direction centrale du parti ne sont en aucun cas un vulgaire « culte personnel ». constitution du parti. Le noyau de la direction du parti ne signifie pas un pouvoir illimité et une prise de décision volontaire. Le parti est organisé conformément au principe du centralisme démocratique. Le noyau de la direction du parti doit également jouer son rôle conformément au principe du centralisme démocratique, respecter le système de direction collective et respecter le principe de l'État de droit. pour les activités du parti dans le cadre de la Constitution et des lois. Le noyau de la direction du parti n'est pas né, il n'est pas non plus autoproclamé, mais est formé par une direction correcte dans la pratique à long terme.C'est le choix commun de l'ensemble du parti et du peuple de tout le pays.

Qu'il s'agisse des milliers d'années d'histoire de la Chine ou de la révolution, de la construction et des réformes de la Chine, cela a pleinement démontré que le gouvernement central est fort et fort et maintient une situation unifiée. Seul le pays peut être prospère, pacifique et stable, et le les gens peuvent vivre et travailler dans la paix et le contentement. La direction centralisée et unifiée du PCC est dans l'intérêt du peuple, conformément aux conditions nationales de la Chine et aux traditions historiques et culturelles de la Chine. Elle a été largement soutenue par le peuple. C'est une expérience précieuse tirée de la direction du parti. et l'exploration et la pratique à long terme du peuple. Protéger résolument l'autorité et la direction centralisée du Comité central du Parti, sauvegarder résolument le noyau, défendre le noyau et rester fidèle au noyau sont la compréhension commune et l'action consciente du Parti communiste chinois et du peuple chinois.

(2) Formuler le bon itinéraire et la bonne stratégie stratégique

Un leadership fort vient d'un leadership correct ; un leadership correct vient d'une prise de décision correcte. Pour un grand parti comme le Parti communiste chinois, les politiques et les stratégies sont la vie du parti. Au cours des 100 dernières années, le parti a pu analyser et étudier la situation de manière relativement bonne, prévisible, complète et objective à l'arrivée d'un tournant historique majeur des 100 dernières années, et sur cette base, formuler des les objectifs et les tâches, les politiques et les chemins, afin que l'ensemble du groupe puisse suivre la bonne ligne.Travailler de manière ordonnée sous la direction.

Formuler des itinéraires, des lignes directrices et des politiques corrects. À différentes périodes historiques, le parti a analysé scientifiquement la situation à laquelle il faisait face, saisi avec précision les conditions internes et externes et formulé sa ligne, ses principes et sa politique sur cette base. Au début de sa création, le parti a formulé le programme maximum et le programme minimum, soulignant que la révolution chinoise doit être réalisée en deux étapes et clarifiant la direction fondamentale de la lutte révolutionnaire. Pendant la guerre de résistance contre le Japon, le parti a formulé une ligne de résistance globale et une politique stratégique pour une guerre prolongée, qui a indiqué la direction de la victoire dans la guerre de résistance. Pendant la révolution socialiste, la ligne générale pour la période de transition « une transformation et trois réformes » a été formulée, qui a indiqué la voie vers une société socialiste. Après la réforme et l'ouverture, le parti a formulé la ligne de base "un centre, deux points de base" dans la phase initiale du socialisme, garantissant que le socialisme aux caractéristiques chinoises continue de se développer dans la bonne direction. Après le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, le parti a adhéré aux théories de base, aux lignes de base et aux stratégies de base, a proposé de coordonner la promotion de la disposition globale "cinq en un" et a coordonné la promotion du " quatre « plan stratégique global », établissant l'adhésion et le développement du socialisme aux caractéristiques chinoises dans la nouvelle ère. Planification stratégique et déploiement. C'est avec la ligne et la politique correctes que la cause du parti peut être soulignée, tout le parti peut s'y fier, et le peuple a une tendance, et c'est une force puissante pour travailler ensemble pour atteindre l'objectif.

Formuler des objectifs et des stratégies de développement par étapes. Afin d'atteindre des objectifs à long terme, le Parti communiste chinois adopte une stratégie graduelle, propose des objectifs, des tâches et des chemins à atteindre dans un laps de temps donné et la fait progresser étape par étape. Dans les années 1960, après l'achèvement de la révolution socialiste et les résultats remarquables de la construction socialiste, le parti a avancé l'objectif de réaliser les « quatre modernisations » au sein du 20e siècle et la vision « en deux étapes » d'atteindre cet objectif. Au début de la réforme et de l'ouverture, le parti s'était fixé pour objectif d'atteindre un niveau de vie aisé d'ici la fin du 20e siècle. Au milieu des années 1980, le parti a formulé une stratégie de développement en « trois étapes » ; au milieu des années 1990, il a formulé une nouvelle stratégie de développement en « trois étapes ». Dans le nouveau siècle, le parti propose de construire de manière globale une société aisée d'un niveau supérieur qui profitera à plus d'un milliard de personnes au cours des 20 premières années du 21e siècle. Le 18e Congrès national du Parti communiste chinois a proposé de construire une société aisée de manière globale d'ici le 100e anniversaire de la fondation du parti. Le 19e Congrès national du Parti communiste chinois a avancé l'objectif de parvenir à la modernisation socialiste d'ici 2035 après l'achèvement d'une société aisée de manière globale, et de construire un pays socialiste moderne et puissant d'ici le milieu du 21e siècle. Ces objectifs et déploiements maintiennent non seulement un certain degré de continuité et de stabilité, mais effectuent également des ajustements opportuns en fonction des conditions réelles pour mieux s'adapter à la nouvelle situation de développement. L'avantage politique d'un leadership centralisé et unifié permet au parti de formuler des objectifs progressifs basés sur des stratégies à long terme, de coordonner efficacement les intérêts globaux et les intérêts partiels, les intérêts à long terme et les intérêts immédiats, d'unir toutes les parties pour travailler ensemble pour atteindre des objectifs communs, et stabiliser les lois et politiques nationales Mise en œuvre cohérente. L'établissement et la réalisation d'objectifs échelonnés à différentes périodes historiques ont permis à la Chine d'aller de l'avant pendant des décennies et de faire de l'objectif de la modernisation socialiste une réalité étape par étape.

Diriger le développement et résoudre les défis grâce à la planification. La formulation et la mise en œuvre du plan quinquennal (plan) pour le développement économique et social national est l'expérience réussie du Parti communiste chinois dans la promotion et la réalisation du développement. Prendre cinq ans comme étape de développement, avec une durée appropriée, peut maintenir la stabilité et la continuité de la politique, et à la fois planifier et accomplir de grandes choses. Depuis la mise en œuvre du premier plan quinquennal de l'économie nationale en 1953, le quatorzième plan quinquennal est en cours d'exécution. Depuis les années 1990, le parti a combiné la formulation du plan quinquennal avec le plan décennal, et a déterminé le plan quinquennal sur la base de la tendance générale et des objectifs de développement économique pour dix ans ou plus, faisant des cinq plan annuel à plus long terme. Au cours du processus de formulation du plan quinquennal, des enquêtes et des études approfondies, des consultations approfondies, des consultations répétées et un consensus ont été formés. Afin de réaliser la mise en œuvre du plan national, un système de planification dirigé par le plan de développement national doit être établi, et l'objectif général national doit être décomposé en plusieurs sous-objectifs selon différents niveaux et catégories, de sorte que l'ensemble du pays est devenu un jeu d'échecs. Diriger le développement par la formulation de plans s'est étendu des domaines économiques et sociaux à d'autres domaines de la gouvernance nationale. La combinaison d'une planification du développement tournée vers l'avenir et de mesures concrètes réalisables permet non seulement d'éviter le discours creux de « ne parler que d'objectifs à long terme » et de « manque d'actions spécifiques », mais également d'éviter « de simplement regarder vers le bas pour tirer la charrette » et « » oublier de lever les yeux sur la route" Sa myopie a joué un rôle important dans le développement à long terme et stable de la cause du parti.

Les projets pilotes sont avancés et progressent régulièrement. En ce qui concerne les grandes questions liées à l'économie nationale et aux moyens de subsistance de la population, le parti s'oppose aux progrès à la fois conservateurs et téméraires. Il essaie et s'aventure avec audace, mais cherche également la vérité à partir des faits, de manière constante et constante, et recherche le progrès dans un équilibre global. En combinant la formulation d'objectifs politiques à long terme avec des expériences politiques approfondies, le gouvernement central fixe de grands objectifs politiques, établit des pilotes ou des zones pilotes dans les localités pour explorer des méthodes de mise en œuvre spécifiques, puis résume l'expérience des pilotes et les promeut à d'autres endroits dans une manière point par point et en croix.Réaliser le développement en spirale de l'exploration, de l'essai et de l'erreur, de la correction d'erreur et du progrès. Le parti propose et met en œuvre le lien entre les décisions de réforme et les décisions législatives afin de garantir que les réformes majeures soient fondées sur la loi et mises en œuvre sans heurts. Prêtez attention au rôle de sauvegarde de l'état de droit, stabilisant les fondements, stabilisant les attentes et profitant à long terme, et valorisez rapidement les résultats des réformes qui se sont avérées efficaces dans la pratique dans les systèmes juridiques et les politiques nationales. Le parti a analysé en temps opportun les risques et les défis du projet pilote et a procédé aux ajustements politiques et systémiques correspondants, évitant ainsi des erreurs politiques à grande échelle et même déclenchant des chocs sociaux dans la mise en œuvre du pays. De la création de zones économiques spéciales à la création de la zone pilote de libre-échange de Chine (Shanghai), de la construction de la nouvelle zone de Xiongan au soutien à la construction par Shenzhen d'une zone de démonstration pionnière du socialisme aux caractéristiques chinoises, en soutenant la réforme et l'ouverture de haut niveau de la nouvelle zone de Pudong, construisant une zone de pointe pour la modernisation socialiste et soutenant le lycée du Zhejiang Grâce à la méthode pilote, le parti a activement et régulièrement avancé une série de réformes majeures. La méthode de travail directe axée sur le pilote a non seulement permis de « stabiliser » les réformes, mais a également intégré l'esprit d'innovation local dans le processus central d'élaboration des politiques, favorisé l'interaction bienveillante entre les gouvernements central et locaux, et amélioration de l'innovation politique Puissance et résilience. Après une exploration et une pratique à long terme, la Chine a réalisé un cercle vertueux de projets pilotes pour promouvoir la réforme, la réforme pour promouvoir le développement et le développement pour promouvoir la stabilité, et le peuple soutiendra davantage la réforme après avoir partagé les « dividendes » du développement et de la stabilité.

(3) Mise en œuvre efficace de la prise de décision et du déploiement

Si un grand parti comme le Parti communiste chinois n'a pas de soutien organisationnel solide, de discipline et de retenue, ce sera un gâchis, grand mais pas fort, et sans force. Au cours des 100 dernières années, le Parti communiste chinois a établi son organisation, une discipline stricte et un État de droit solide, qui a véritablement rassemblé des millions de membres du parti et organisé des centaines de millions de personnes, garantissant que la prise de décision et le déploiement du parti peut être mis en œuvre de manière opportune, résolue et efficace.

Établissez un système organisationnel qui se connecte de haut en bas et s'exécute efficacement. Les délibérations et le lancement du Parti communiste chinois visent à « établir une organisation forte et sophistiquée ». Après un développement à long terme, le parti a établi un système d'organisation scientifique et rigoureux composé de l'organisation centrale du parti, d'organisations locales et d'organisations de base. Le plus haut organe dirigeant du parti est le Congrès national du parti et le Comité central qu'il produit. Le Comité central, le Bureau politique du Comité central et le Comité permanent du Bureau politique du Comité central sont le cerveau et le centre du système d'organisation du parti. L'autorité qui est établie en un seul, le dernier mot. Les organisations locales du parti à tous les niveaux sont responsables de la mise en œuvre des décisions et des déploiements du comité central du parti dans leurs régions respectives, et de soumettre les avis et suggestions de la base et des membres du parti au comité central du parti. le passé et la réalisation des commandes du gouvernement en douceur. Plus de 4,86 millions d'organisations de partis populaires sont largement réparties dans les entreprises, les zones rurales, les agences gouvernementales, les écoles, les instituts de recherche scientifique, les communautés de quartier, les organisations sociales et les entreprises de l'APL. la fin du niveau de base, et les opinions et suggestions des membres du parti et des masses sont recueillies et reflétées. Plus de 95 millions de membres du parti ont joué un rôle d'avant-garde et exemplaire dans les organisations de base. S'appuyant sur ce système d'organisation étendu, rigoureux et solide, le Comité central du Parti peut « agir comme s'il était un bras, comme un bras comme guide », et diriger le commandement avec souplesse et efficacité, de sorte que les principales politiques et décisions du parti la prise d'arrangements peut se faire de manière opportune et infaillible.La mettre en œuvre au niveau local peut également permettre aux organisations et aux membres du parti de s'enraciner dans la population et de consolider en permanence les assises dirigeantes du parti.

Avoir une discipline et des règles strictes. La discipline est la pierre angulaire de la fête. Sans discipline de fer, il n'y aura pas d'unité du parti, et les décrets du gouvernement ne seront pas accessibles, et la cohésion, l'efficacité au combat, le leadership et l'exécution du parti seront considérablement affaiblis. Pendant les années de guerre révolutionnaire, le parti a élaboré les « Trois disciplines et huit points d'attention » et d'autres règlements disciplinaires, et a proposé que « renforcer la discipline, la révolution est invincible », a renforcé l'unité interne et a gagné le soutien du peuple. Dans la nouvelle ère de réforme et d'ouverture, en réponse à l'impact de la tendance à la libéralisation bourgeoise et au mode de vie décadent de l'Occident, le parti a avancé que « l'un s'appuie sur les idéaux et l'autre sur la discipline pour s'unir » et s'efforce de renforcer la discipline construction. Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, le parti a fait de la construction de la discipline une politique fondamentale pour gouverner le parti de manière globale et stricte, mettant en premier lieu une discipline politique stricte et des règles politiques, insistant sur le fait de gouverner le parti conformément aux règlements. , formant un système juridique interne au parti relativement complet et renforçant les membres du parti. La gestion de l'éducation, les enquêtes sérieuses et la sanction des violations des règlements et des disciplines, le respect de la constitution du parti, de la discipline et des règles ont été plus clairement établis au sein du parti. Une discipline et des règles strictes combinées à un système organisationnel strict font du parti une machine sophistiquée avec une structure complexe qui fonctionne de manière étroite, coordonnée et efficace, et génère des forces puissantes.

Mettre en œuvre le leadership du parti dans tous les domaines et maillons de la gouvernance nationale. Le Parti communiste chinois, en tant que parti au pouvoir, mène des activités au pouvoir et atteint les objectifs du pouvoir en établissant et en améliorant le système de gouvernance national. En dirigeant les organes du pouvoir de l'État, la direction du parti s'est reflétée dans la conception, l'arrangement et le fonctionnement des institutions, des systèmes et des systèmes du pouvoir de l'État, réalisant effectivement l'unité organique des propositions du parti et de la volonté de l'État. Le parti soutient et garantit toujours que les organes du pouvoir de l'État sont proactifs, indépendants, responsables et coordonnés pour mener à bien leur travail conformément à la Constitution et aux lois. Conformément aux principes de gestion des cadres du parti et de gestion des talents du parti, le parti sélectionne des talents exceptionnels dotés à la fois de capacités et d'intégrité politique, et les recommande aux organes étatiques du pouvoir d'État et devient leurs dirigeants conformément aux procédures légales ; il réalise également la direction du parti du pays et de la société à travers les organes de pouvoir de l'État pour s'assurer que la volonté de la direction du parti est mise en œuvre dans la gouvernance du pays. Les comités du parti (groupes du parti) sont établis dans les organes de l'État, les institutions publiques, les organisations de masse, les organisations sociales, les entreprises et autres organisations, sous la direction unifiée de l'organisation du parti qui a approuvé leur création. Établir et améliorer les organisations du parti dans les organisations économiques non publiques et les organisations sociales, de sorte que partout où se développe la cause du parti et du peuple, les organisations du parti couvrent où qu'elles soient. Après le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, le parti a approfondi la réforme des institutions du parti et de l'État et a procédé à une reconstruction systématique et globale de la structure organisationnelle et du système de gestion du parti et de l'État. ont été encore améliorées, et la direction du parti et la mise en œuvre du gouvernement La force est encore renforcée. Le socialisme aux caractéristiques chinoises a des avantages institutionnels. Un aspect important est que les avantages politiques de la direction du parti sont organiquement combinés avec les avantages systémiques de la gouvernance de l'État, faisant du parti, du pays et du peuple un tout unifié avec les mêmes objectifs, le mêmes intérêts, fusion mutuelle et même direction. Une grande force de couplage est évitée, les frictions internes sont évitées au maximum et l'efficacité de la gouvernance nationale est considérablement améliorée.

Assurer la mise en œuvre effective des politiques du parti à travers l'état de droit. La défense de l'état de droit, d'un bon état de droit et d'une application stricte de l'état de droit sont les moyens inévitables d'atteindre une bonne gouvernance et d'assurer la mise en œuvre des politiques du parti. Le Parti communiste chinois a toujours adhéré à la primauté du droit, utilisant la pensée et les méthodes de la primauté du droit pour consolider sa position au pouvoir, améliorer ses méthodes de gouvernance et renforcer sa capacité à gouverner. Pendant la période de la Révolution de Nouvelle Démocratie, le parti a dirigé la formulation et la mise en œuvre de lois sur la terre, le mariage, le travail, les finances et d'autres domaines dans la zone soviétique centrale et la région frontalière du Shaanxi-Gansu-Ningxia. Après la fondation de la Chine nouvelle, tout en abolissant l'ancien système juridique, le parti a activement utilisé l'expérience réussie de la construction du système juridique de la zone de base pendant la nouvelle révolution démocratique pour jeter les bases de l'État de droit socialiste. Après la troisième session plénière du onzième comité central du parti, le parti a résumé les expériences positives et négatives de la construction d'un système juridique démocratique, accéléré la construction de l'État de droit socialiste, établi « l'État par la loi » comme stratégie de base pour le parti pour conduire le peuple à gouverner le pays, et a établi « la règle par la loi. » La manière fondamentale de gouverner le pays pour le parti. Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, le parti est à l'apogée de la consolidation de sa position au pouvoir et de la stabilité à long terme du pays, positionnant l'état de droit, énonçant l'état de droit et mettant strictement en œuvre la primauté du droit. Faire respecter la loi, soutenir la justice, prendre l'initiative d'observer la loi et adhérer à la primauté du droit. Premièrement, nous devons adhérer à la primauté du pays conformément à la constitution, améliorer encore le système et mécanisme de travail de la direction du parti pour gouverner le pays conformément à la loi et mieux adopter des procédures juridiques pour faire des propositions du parti la volonté du pays, former des lois et adopter des lois. modernisation du système de gouvernance du pays et des capacités de gouvernance.

(4) Unir et rassembler les forces de toutes les parties

La force du Parti communiste chinois réside dans le fait que le parti a toujours placé le front unique dans une position importante à différentes périodes historiques, a insisté sur une grande unité et unité, a insisté sur l'unité et la diversité, a renforcé le leadership idéologique et politique, largement a rassemblé le consensus, et les talents rassemblés de partout dans le monde. , S'efforcer de trouver le plus grand diviseur commun, dessiner le plus grand cercle concentrique, continuer à consolider et développer le front uni le plus large, unir toutes les forces qui peuvent être unies, mobiliser tous les facteurs positifs qui peuvent être mobilisés et maximiser la force de la lutte commune. Le front uni patriotique est une arme magique importante pour le parti afin d'unir tous les fils et filles chinois à la maison et à l'étranger pour réaliser le grand rajeunissement de la nation chinoise.

Unissez et rassemblez les forces de toutes les parties pour vaincre de puissants ennemis. Pendant la Grande Révolution, le Parti communiste chinois a activement encouragé la coopération avec le Kuomintang chinois, établi un front national unique révolutionnaire et porté un coup fatal aux forces impérialistes agressives en Chine et au régime réactionnaire des seigneurs de la guerre de Beiyang. Pendant la guerre anti-japonaise, le parti a promu la création du Front national uni anti-japonais. La classe ouvrière, la paysannerie, la petite bourgeoisie urbaine, la bourgeoisie nationale, les Chinois d'outre-mer et une partie de la classe des propriétaires fonciers et des compradores ont participé à la guerre anti-japonaise. Front uni national japonais sous diverses formes, faisant de la guerre anti-japonaise une guerre complète. Guerre nationale contre l'agression. Pendant la guerre de libération, le parti a réuni toutes les forces qui peuvent être unies à la campagne, dans les villes et dans l'armée du Kuomintang pour établir le front uni démocratique et populaire le plus large. de toutes les parties.

Établir un pouvoir populaire avec la participation des masses et de tous les partis. Pendant la période Yan'an, le parti a préconisé la mise en place d'un « gouvernement de coalition démocratique » ; le gouvernement de la région frontalière Shaanxi-Gansu-Ningxia a mis en place un régime de « système trois-trois » dans lequel les communistes, les progressistes sans parti et les centristes chacun représentaient un tiers, ce qui a fortement mobilisé des personnes de tous horizons.Enthousiasme à participer à la construction de la zone frontalière. A la veille de la fondation de la Chine nouvelle, à l'initiative du Parti communiste chinois, s'est tenue la Conférence consultative politique du peuple chinois. Le Parti communiste chinois, tous les partis démocratiques, les personnes sans affiliation à un parti, diverses organisations populaires, L'Armée de libération, des représentants de diverses régions, nationalités et Chinois d'outre-mer représentaient 400 millions de Chine. Le peuple a pleinement promu la démocratie, mené des discussions animées et négocié pour mener à bien la grande cause de l'édification de la nation. Après la fondation de la Chine nouvelle, le parti a continué à adhérer à la voie d'un front uni démocratique populaire et a rassemblé toutes les forces pour construire le pays. Depuis la réforme et l'ouverture, le parti s'est uni aux travailleurs, aux paysans et aux intellectuels de tous les groupes ethniques du pays, ainsi qu'aux forces patriotiques de tous les partis démocratiques, des personnes sans affiliation à un parti et de tous les groupes ethniques pour développer et renforcer davantage la construction des ouvriers socialistes et la cause du socialisme. Le plus large front uni patriotique composé de patriotes, de patriotes qui soutiennent le socialisme, de patriotes qui soutiennent la réunification de la patrie, et qui s'engagent pour le grand rajeunissement de la nation chinoise, rassemble toutes les forces pour la grande cause du renouveau national.

Explorez la formation d'un nouveau système de partis politiques. Dans le processus à long terme de révolution, de construction et de réforme, le Parti communiste chinois a coexisté, s'est supervisé, a partagé l'honneur et la disgrâce pendant longtemps avec tous les partis démocratiques et les personnes sans affiliation à un parti, formant une coopération multipartite. et un système de consultation politique sous la direction du Parti communiste chinois. Ce nouveau type de système de partis politiques peut véritablement, largement et durablement représenter et réaliser les intérêts fondamentaux de la majorité de la population et de tous les groupes ethniques et de tous les horizons dans le pays, évitant efficacement les défauts du système des partis politiques à l'ancienne. qui ne représente qu'une minorité de personnes et de groupes d'intérêt minoritaires, et surmonte efficacement les relations entre les partis politiques. En tant que parti au pouvoir, le Parti communiste chinois occupe une position de leader et de pouvoir. Il est doué pour écouter les opinions, prêt à accepter la supervision et assez courageux pour accepter les critiques. En tant que partis participants du socialisme à la chinoise, les partis démocrates sont de bons conseillers, aides et collègues du Parti communiste chinois. Ils participent activement à la construction du pouvoir d'État et à la formulation des grandes politiques nationales, et jouent un rôle important. rôle dans la promotion de la formulation et de la mise en œuvre des politiques et lois et réglementations nationales.

Inspirez continuellement toutes les personnes à s'unir et à aller de l'avant. L'enrichissement croissant de la vie matérielle et le temps de paix prolongé peuvent engendrer le culte de l'argent, l'hédonisme et l'individualisme, entraînant le déclin des idéaux et des croyances, le manque de combativité et le déclin de la cohésion sociale. Le parti maintient une compréhension claire de cela, et tout en faisant progresser le développement continu de la civilisation matérielle, il attache une grande importance à la construction de la civilisation spirituelle, développe sans relâche la théorie innovante du parti, ses idéaux et ses croyances, et l'esprit de lutte dans toute la société, renforce l'orientation idéologique et de l'opinion publique et démontre une société pleine d'entrain. Le courant dominant reflète la nature sociale du développement et du progrès et crée une atmosphère sociale d'unité et de progrès. Renforcer l'éducation des jeunes, les guider pour renforcer leurs idéaux et leurs croyances, hériter de l'esprit révolutionnaire, hériter du gène rouge, boucler le premier bouton de leur vie et garder le monde rouge sous la direction du parti, et le transmettre de génération en génération.

Rassemblez la force des Chinois d'outre-mer. Les Chinois d'outre-mer sont des membres importants de la grande famille de la nation chinoise et une force importante dans la réalisation du grand rajeunissement de la nation chinoise. À différentes périodes historiques, le parti s'est uni et a appelé les Chinois d'outre-mer à participer activement à la grande cause du rajeunissement national chinois. Le grand nombre de Chinois d'outre-mer n'oublient pas leur patrie et leurs ancêtres et soutiennent avec enthousiasme la révolution, la construction et les réformes de la Chine. Ils ont apporté d'importantes contributions au développement et à la croissance de la nation chinoise, promouvant la grande cause de la réunification pacifique de la patrie. , et le renforcement de la coopération amicale entre le peuple chinois et les peuples d'autres pays. La prospérité du pays et le rajeunissement de la nation ont grandement renforcé la fierté nationale et la force centripète des Chinois d'outre-mer.

(5) Construire une équipe de cadres de haute qualité

Une fois la ligne politique déterminée, les cadres sont le facteur décisif. La clé du leadership global du parti sur la cause du parti et du pays, et du leadership dans divers domaines et industries, est d'avoir une équipe à grande échelle de cadres de haute qualité, et la clé est de pouvoir rassembler des talents de partout dans le monde et les utiliser.

Attirer des molécules avancées. Depuis les temps anciens, les Chinois aux idéaux élevés se sont souciés du pays et du peuple. La cohérence des idéaux, des croyances, de la nature et du but du Parti communiste chinois avec la poursuite de la valeur des éléments avancés de la Chine fait du parti une forte attirance pour les éléments avancés et devient la base pour laquelle ils aspirent, affichent leurs aspirations et réalisent de la valeur. . Au début de la fondation du parti, de nombreux jeunes intellectuels issus de familles aisées ont abandonné leur riche vie et ont rejoint le Parti communiste chinois, choisissant une cause révolutionnaire qui pourrait sacrifier leur vie. Durant la période Yan'an, de nombreux progressistes de tous horizons à travers le pays se sont précipités à Yan'an les uns après les autres, et de nombreux jeunes enthousiastes même « tant qu'ils ont un souffle, ils doivent monter à la ville de Yan 'un." Après la fondation de la Chine nouvelle, de nombreux scientifiques exceptionnels à l'étranger ont brisé le blocus et sont retournés en Chine pour contribuer à la construction de la Chine nouvelle. La prospérité et le développement de la Chine d'aujourd'hui ont construit une scène plus large permettant à tous les talents de réaliser leurs idéaux dans la vie. À différentes périodes historiques, le parti peut attirer et rassembler les meilleurs groupes en Chine pour travailler ensemble pour l'indépendance nationale, la libération du peuple, la prospérité nationale et le bonheur du peuple.

Accorder de l'importance à la sélection et à la nomination des talents. Le parti a toujours considéré la sélection et la nomination des personnes comme une question clé et fondamentale liée à la cause du parti et du peuple. Pendant les années de guerre révolutionnaire, le parti a formé un grand nombre de cadres exceptionnels qui étaient fidèles au parti, étaient courageux et bons au combat et n'avaient pas peur du sacrifice. Après la fondation de la Chine nouvelle, alors que le centre du travail du parti est passé de la campagne à l'urbain, de la guerre à la production et à la construction, le parti a formé un grand nombre de cadres exceptionnels qui comprennent la politique, les affaires et sont à la fois populaires et professionnels. Après la réforme et l'ouverture, pour répondre aux nouvelles exigences de la modernisation socialiste, le parti a mis en avant les exigences pour la constitution d'une équipe de cadres « révolutionnaire, jeune, instruite et professionnelle », et d'un groupe de cadres exceptionnels, jeunes, vigoureux et déterminés à réformer occupent des postes de direction. Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, le parti a résumé son expérience dans la constitution d'équipes de cadres, la gestion stricte des fonctionnaires, la formation et la sélection de bons cadres nécessaires au parti et au peuple comme un élément important d'une gouvernance stricte de le parti, et a clarifié les critères utilisés pour sélectionner les personnes et quel type de personnes sont sélectionnées. Les personnes et la façon de choisir les personnes ont créé de meilleures conditions pour que des talents exceptionnels se manifestent et ont cultivé et sélectionné un grand nombre de bons cadres pour la nouvelle ère.

Sélectionnez et utilisez de bons cadres. Dans son exploration à long terme, le Parti communiste chinois a hérité de la belle tradition de sélection et de nomination des talents de l'histoire chinoise, en s'inspirant des pratiques utiles d'autres pays, et en formant un ensemble relativement complet de sélection, de nomination, de formation, de gestion, d'évaluation, et système d'incitation pour la sélection et la nomination des talents.Les talents peuvent être découverts, bien cultivés et utilisés. Formuler la politique de travail des cadres du parti, mettre l'accent sur le principe de s'en tenir à la gestion des cadres du parti, insister sur la capacité et l'intégrité politique, mettre la moralité au premier plan, insistant sur la nomination des personnes en fonction de leurs mérites, insistant sur la carrière d'abord, l'équité et la dignité, insistant se concentrer sur la performance réelle et être reconnu par les masses. Mettre en avant les bonnes normes de cadre de « foi ferme, au service du peuple, diligent et pragmatique, osant prendre ses responsabilités, et honnête et propre », qui reflète les exigences de la qualité globale des cadres. Le recrutement des cadres se fait principalement par le biais d'examens stricts et équitables et d'une sélection parmi les talents exceptionnels de l'ensemble de la société. Les cadres sont promus et promus, conformément aux normes de bons cadres, en se concentrant sur la moralité, la capacité, la diligence, la performance et l'intégrité, à travers des recommandations d'organisation, une évaluation démocratique, des entretiens individuels, des décisions de réunion et d'autres procédures d'inspections approfondies. en même temps, appliquer strictement les « quatre impératifs pour toute promotion ». Les cadres du parti à tous les niveaux ont grandi pas à pas, et ce sont tous des personnes exceptionnelles sélectionnées par des évaluations à plusieurs niveaux. Le parti attache une grande importance à l'utilisation et à la formation des cadres, et à travers diverses formes telles que la formation en cours d'emploi, la formation en cours d'emploi, la rotation interservices et multipostes, il améliore la qualité de l'exercice des fonctions. et responsabilités, et s'efforce de constituer une équipe loyale, propre et responsable de cadres professionnels de haute qualité.

Au cours des 100 dernières années, le Parti communiste chinois est passé d'un petit arbre à un arbre imposant aux branches luxuriantes. Ce grand arbre aspire les nutriments de la théorie scientifique marxiste et est profondément enraciné dans le sol riche de plus de 1,4 milliard de personnes. branches, avec plus de 95 millions de personnes.Les membres du parti sont des feuilles. Un arbre aussi luxuriant et feuillu a le pouvoir endogène de croissance continue et a la force puissante de résister au vent et à la pluie.
Xuan
[suite]
2. S'efforcer sans relâche de réaliser ses idéaux

La lutte est la qualité distinctive du Parti communiste chinois. La révolution, la construction et la réforme de la Chine se déroulent dans un environnement interne et externe compliqué.Les dangers et les défis des routes étaient rares dans le passé. Au cours des 100 dernières années, le parti a rencontré des difficultés et des obstacles, vécu l'épreuve de la vie et de la mort et fait des sacrifices tragiques, mais il a toujours lutté. L'histoire séculaire du développement du parti est une histoire de luttes incessantes sous la direction du marxisme, avec une ferme conviction, le courage d'explorer, la persévérance et la persévérance.

(1) Adhérer à l'orientation de la théorie scientifique

Le marxisme est l'idéologie directrice fondamentale du Parti communiste chinois, l'âme du parti et la bannière glorieuse guidant le progrès continu du parti. Pourquoi le Parti communiste chinois le peut et pourquoi le socialisme à la chinoise est bon ?En dernière analyse, c'est à cause du marxisme. L'histoire de la lutte du parti est l'histoire de l'avancement continu de la sinisation du marxisme et l'histoire de l'exploration théorique qui promeut continuellement l'innovation théorique et la création théorique.

Écrivez le marxisme sur votre bannière. Le marxisme a profondément révélé la loi universelle du développement de la nature, de la société humaine et de la pensée humaine, a indiqué la direction du développement et du progrès de la société humaine et a grandement favorisé le progrès de la civilisation humaine. Les idéaux du communisme et du socialisme mis en avant par le marxisme sont cohérents avec la philosophie de la civilisation chinoise consistant à mettre l'accent sur le peuple, à prôner l'harmonie et à rechercher une grande unité. Il est compatible avec les rêves des personnes ayant de nobles idéaux dans le passé en Chine de poursuivre le rêve de rendre le peuple prospère et le pays fort, conformément à ses souhaits. Ce qui est plus précieux, c'est que le marxisme a non seulement mis en avant le noble idéal du communisme, mais a également indiqué la méthode et la voie pour réaliser cet idéal. Après l'introduction du marxisme en Chine, les premiers fondateurs du Parti communiste chinois ont choisi le marxisme par le biais d'une pratique personnelle, d'une réflexion approfondie et d'activités répétées. Une fois que les communistes chinois auront choisi le marxisme, ils s'y tiendront toujours, le développeront et le maintiendront de manière cohérente et inébranlable. Ils n'ont jamais hésité, changé ou abandonné.

Considérez le marxisme comme une arme idéologique puissante pour comprendre le monde, saisir les lois, rechercher la vérité et transformer le monde, plutôt qu'un dogme rigide. Se combiner avec la réalité et se combiner avec les masses sont les caractéristiques et les avantages de l'utilisation du marxisme par le Parti communiste chinois pour résoudre les problèmes de la Chine. Au cours des 100 dernières années, le parti n'a a produit Xi Jinping Pensée sur le socialisme à la chinoise pour une ère nouvelle Il fournit des orientations scientifiques et théoriques pour le développement de la cause du parti et du peuple, et apporte une contribution originale majeure à l'enrichissement et au développement du marxisme.

La raison pour laquelle le Parti communiste chinois a continuellement remporté la victoire dans le processus de révolution, de construction et de réforme réside dans sa maîtrise d'armes idéologiques puissantes, sa capacité à utiliser des positions, des points de vue et des méthodes marxistes pour comprendre correctement les problèmes, analyser les problèmes scientifiquement. , et résoudre efficacement les problèmes. La pratique a montré que le choix du marxisme par le Parti communiste chinois est tout à fait correct. Au cours de ce nouveau voyage, le parti a examiné les fondements réalistes et les besoins pratiques du développement contemporain du marxisme avec une vision plus large, a insisté pour combiner les principes de base du marxisme avec la réalité spécifique de la Chine et avec l'excellente culture traditionnelle de la Chine, et en utilisant le marxisme pour observer l'époque. , Saisir les temps, diriger les temps et continuer à développer le marxisme chinois contemporain et le marxisme du 21e siècle.

(2) Adhérer aux idéaux et aux convictions

Une fois le Parti communiste chinois fondé, il a pris comme programme la lutte pour le communisme et le socialisme. Depuis 100 ans, le parti a toujours adhéré aux idéaux et aux croyances du communisme et du socialisme, et a conduit le peuple à avancer fermement vers le but de la lutte. Non seulement il a établi le socialisme, il a également maintenu et développé le socialisme, et a socialisme élevé aux caractéristiques chinoises dans le monde La grande bannière montre la vitalité et les perspectives brillantes du socialisme. Le socialisme n'a pas failli à la Chine, et la Chine n'a pas failli au socialisme.

S'élever face à l'adversité, aux revers et aux échecs. Pendant les années de guerre révolutionnaire, le parti a fait face à de nombreuses difficultés et revers, et était même sur le point d'être anéanti par l'ennemi. Après l'échec de la Grande Révolution, le parti est passé de près de 60 000 à plus de 10 000. Après l'échec de la cinquième campagne contre « l'encerclement et la répression », le pouvoir du Parti et de l'Armée rouge s'est considérablement affaibli. Sur le chemin de la Longue Marche, lors de la bataille de Xiangjiang, le nombre de l'Armée rouge centrale de plus de 86 000 au moment de la Longue Marche a fortement chuté à plus de 30 000. A un moment où l'avenir de la révolution devenait très sombre, le parti ne fléchissait pas dans sa foi en lui-même, se développait et s'étendait dans les difficultés, se dressait dans le désespoir et se dressait résolument dans l'adversité. Après la fondation de la Chine nouvelle, face aux difficultés et aux défis militaires, économiques et internationaux, le parti a conduit le peuple à faire avancer l'esprit révolutionnaire de « pas de peur des épreuves et pas de peur de la mort », de renforcer sa confiance, de surmonter difficultés, et raffermir la Chine socialiste. À la fin des années 1980 et au début des années 1990, le mouvement socialiste dans le monde est tombé dans un bas reflux. Le parti a conduit le peuple à résister au courant contraire, à éliminer les interférences et à avancer fermement sur la voie du socialisme aux caractéristiques chinoises. En entrant dans la nouvelle ère, confronté aux tâches ardues de la réforme intérieure, du développement et de la stabilité, face à la grave situation internationale et à la pression extérieure, le parti mène le peuple dans une grande lutte avec de nombreuses nouvelles caractéristiques historiques, et continue de faire avancer le socialisme avec les Chinois. caractéristiques. Au cours des 100 dernières années, les difficultés, les échecs et les revers n'ont pas empêché le Parti communiste chinois d'avancer, mais l'ont seulement rendu plus fort et plus mature. Dans les grands moments historiques et les moments de crise, le parti a adhéré à ses idéaux et à ses croyances, n'a pas craint, n'a pas reculé, a affronté les difficultés et a avancé avec courage. Il a démontré à maintes reprises la force du parti, renforcé la confiance du peuple et la confiance dans le parti, et renversé maintes et maintes fois.L'avenir et le destin du parti et du pays ont fait avancer la cause du socialisme maintes et maintes fois.

Combattez dur dans l'adversité et continuez à lutter dans les bons moments. Face à une victoire en douceur, le Parti communiste chinois s'est gardé de l'arrogance et de la complaisance et a maintenu l'esprit de lutte. Après avoir obtenu la position dominante, dans les conditions historiques d'entrer dans une ville prospère, de prendre le contrôle du pouvoir politique du pays et de s'engager dans la construction de la paix, le parti a continué à maintenir un style de travail modeste, prudent, arrogant et non irritable et travail acharné et n'a pas été renversé par des boulets de canon enrobés de sucre. Après la réforme et l'ouverture, le parti a résisté à l'influence et à l'érosion des idées décadentes du capitalisme et du féodalisme. Dans la nouvelle ère, diverses entreprises du parti et du pays prospèrent. Le parti maintient une compréhension claire et avertit à plusieurs reprises que l'ensemble du parti ne doit pas avoir la moindre arrogance et complaisance, rester immobile, et ne doit pas hésiter, hésiter, rester vigilant et continuer à lutter. Au cours des 100 dernières années, le parti ne s'est pas endormi sur ses mérites, n'a pas faibli en raison de ses réalisations, n'a pas perdu sa combativité au milieu des applaudissements et des louanges et a toujours maintenu un esprit de progrès fulgurant.

Non seulement ancrée dans des objectifs ambitieux, mais aussi terre-à-terre, une génération assume la mission d'une génération, et continue d'avancer vers l'objectif de lutte. L'idéal le plus élevé du communisme poursuivi par le parti ne peut être réalisé que sur la base d'une société socialiste pleinement développée et hautement développée. La raison pour laquelle les communistes chinois ont réussi dans le passé est qu'ils croient fermement que les nobles idéaux seront sûrement réalisés si les gens continuent à lutter de génération en génération. Dans la course à relais du grand rajeunissement de la nation chinoise, des générations de communistes chinois et des générations de Chinois ont couru un bâton après l'autre, luttant pour diriger leur propre bâton et obtenir de bons résultats pour la génération suivante.

Cultivez l'esprit de lutte dans l'action de lutte et utilisez l'esprit de lutte pour inspirer l'action de lutte. Les communistes chinois ont poursuivi le grand esprit de construction du parti, ont travaillé dur et sans relâche, et ont émergé un grand nombre de martyrs révolutionnaires qui considéraient la mort comme leur foyer, un grand nombre de héros tenaces et un grand nombre de modèles avancés de dévouement désintéressé. Ils ont formé une série de grands esprits et ont construit les communistes chinois. Ces précieux trésors spirituels sont profondément intégrés dans le sang de la nation chinoise, ce qui a provoqué d'énormes changements dans la vision spirituelle du peuple chinois et a fourni un soutien plus durable, plus profond et plus puissant pour le rajeunissement national. Au cours des 100 dernières années, le parti a conduit les gens à travailler dur et à construire non seulement des immeubles de grande hauteur partout en Chine, mais aussi un bâtiment imposant de l'esprit national chinois.

(3) Avancer dans l'exploration continue

La révolution, la construction et la réforme de la Chine ont suivi un chemin que personne n'a emprunté auparavant, et il n'y a aucune expérience existante à copier. Face à de nouvelles situations sans fin et de nouveaux problèmes sur la voie à suivre, le Parti communiste chinois a conduit le peuple à explorer, à oser essayer et à réaliser constamment le saut de l'inconnu au connu, du royaume de la nécessité à le royaume de la liberté, et faire constamment avancer la cause du socialisme.

Saisir la tendance générale du monde, saisir et faire bon usage des opportunités historiques. L'histoire humaine a sa logique de développement. Au cours des 100 dernières années, le parti a avancé dans la logique de l'avancement historique et s'est développé dans la tendance du temps, il a pris l'initiative historique en cherchant, en répondant et en suivant la tendance. La naissance du Parti communiste chinois, l'établissement de la Chine socialiste et la mise en œuvre de la réforme et de l'ouverture sont autant de résultats de la conformité à la tendance générale du développement mondial. Après la réforme et l'ouverture, le parti a saisi le thème de l'ère de la paix et du développement, de la réforme accélérée, de l'ouverture et de la modernisation ; a fermement saisi les opportunités pour le développement rapide de la science et de la technologie mondiales, a avancé la thèse importante que " la science et la technologie sont la principale force productive", et ont concentré les efforts de tout le pays pour mettre en œuvre le "plan" "863", le plan "973", le plan national de R & D clé et d'autres plans scientifiques et technologiques ont grandement favorisé l'amélioration de l'original les capacités d'innovation et le développement de la haute technologie et de ses industries ; conformément à la tendance de la mondialisation économique, une série de mesures d'ouverture majeures ont été mises en œuvre et établies Zone économique spéciale, développer et ouvrir Shanghai Pudong, mettre en œuvre la stratégie de " entrer" et "sortir", rejoindre l'Organisation mondiale du commerce et promouvoir l'intégration de l'économie chinoise dans le monde. Dans le nouveau siècle, le parti a saisi l'importante période d'opportunité stratégique des 20 premières années du 21e siècle et a concentré son énergie pour accélérer le développement. En entrant dans la nouvelle ère, le parti a coordonné la stratégie globale du grand rajeunissement de la nation chinoise et des changements majeurs dans le monde sans précédent depuis un siècle, et a fait le jugement stratégique que "le développement de la Chine est toujours dans une période importante d'opportunités stratégiques" , "les opportunités et les défis sont sans précédent, et les opportunités globales l'emportent sur les défis". Se conformer à la tendance des temps de paix, de développement, de coopération et de gagnant-gagnant, se conformer à la tendance générale de la multipolarisation mondiale et de la démocratisation des relations internationales , se conformer à la tendance générale de la mondialisation économique, promouvoir un développement de haute qualité en interne, saisir la nouvelle étape de développement, mettre en œuvre de nouveaux concepts de développement et construire un nouveau modèle de développement : mettre en œuvre une ouverture de haut niveau sur le monde extérieur, mettre en œuvre plus large, plus large, et une ouverture globale plus profonde, promouvoir une coopération gagnant-gagnant et mieux nous développer tout en apportant de meilleures contributions au monde.

Persévérez dans l'indépendance et suivez votre propre chemin avec détermination. La question routière est la question la plus fondamentale pour la révolution, la construction et la réforme dans un grand pays oriental avec une population nombreuse et une économie et une culture arriérées comme la Chine. Pendant la période de la Révolution de Nouvelle Démocratie, le parti voulait emprunter la voie des émeutes dans les villes centrales comme l'Union soviétique. La pratique a prouvé que cette voie est impraticable. En résumant les expériences et les leçons et en approfondissant sa compréhension des conditions nationales, le Le parti a trouvé l'utilisation des zones rurales pour encercler les villes et s'emparer du pouvoir par les forces armées. Après la fondation de la Chine nouvelle, le parti s'est d'abord concentré sur l'apprentissage de l'Union soviétique, mais a découvert plus tard qu'il y avait également des problèmes avec le modèle soviétique et a commencé à explorer la propre voie de la Chine vers la construction socialiste. Depuis la réforme et l'ouverture, le parti a conduit le peuple à trouver, à persister et à élargir la voie du socialisme aux caractéristiques chinoises qui convient aux conditions nationales de la Chine, et a suivi inébranlablement cette voie. Dans la construction économique, le parti a toujours adhéré au principe d'autosuffisance et a fermement saisi l'initiative du développement dans ses propres mains. Ces dernières années, face aux incertitudes croissantes et aux facteurs d'instabilité de la situation internationale, le parti a accéléré la construction d'un cycle domestique majeur. , Le déploiement stratégique majeur du nouveau modèle de développement de promotion mutuelle des doubles cycles domestique et international, basé sur le sien pour lisser le cycle domestique, laisser la situation internationale changer, et toujours vivre et se développer vigoureusement. Dans le domaine de la science et de la technologie, le parti conduit le peuple à être autonome, insiste sur l'indépendance et l'autonomie, s'appuie sur la propre force du peuple chinois, établit un système de discipline indépendant et complet et un plan de recherche scientifique, ouvre la voie d'innovation indépendante avec des caractéristiques chinoises, et réaliser la force scientifique et technologique et les capacités d'innovation. Dès les premiers jours de la fondation de la Chine nouvelle, même des allumettes et des clous ont été importés, aux leaders mondiaux des communications quantiques, de l'intelligence artificielle et de la 5G, à « Shenzhou » voyageant dans l'espace, « Zhu Rong » explorant Mars, l'espace « Tiangong » construction de stations, et "Jiaolong" entrant dans la mer Etc., la Chine se dirige vers une autonomie technologique de haut niveau. Dans le processus de modernisation socialiste, le parti a conduit le peuple à promouvoir le développement coordonné de la civilisation matérielle, de la civilisation politique, de la civilisation spirituelle, de la civilisation sociale et de la civilisation écologique, créant une nouvelle voie vers la modernisation à la chinoise, créant une nouvelle forme de civilisation, et briser la domination du capitalisme.Seul le modèle de modernisation peut réaliser le mythe de la modernisation. Persévérer dans l'indépendance, insister pour que les affaires de la Chine soient gérées conformément aux caractéristiques de la Chine et à la réalité chinoise, et suivre indéfectiblement sa propre voie est une expérience fondamentale de la victoire du parti. Le peuple chinois a la colonne vertébrale, la confiance et la capacité de faire ce qu'il veut et de suivre son propre chemin.

Émancipez l'esprit, cherchez la vérité dans les faits et osez essayer. Qu'il s'agisse de révolution, de construction ou de réforme, le Parti communiste chinois insiste pour partir de la réalité en tout, pas seulement sur les livres, pas seulement sur le dessus, seulement sur les faits, oser briser les règles et les modèles existants, et explorer constamment de nouveaux chemins. Dans la pratique à long terme de diriger la construction économique, le parti a non seulement adhéré aux principes de base et à la méthodologie de l'économie politique marxiste, mais a également innové avec audace à la lumière des conditions réelles de la Chine. le système économique de marché socialiste, du rôle fondamental du marché dans l'allocation des ressources au rôle décisif du marché dans l'allocation des ressources, et une série de nouvelles explorations et de nouvelles pratiques. Cela garantit non seulement que la bouée de sauvetage de l'économie nationale est fermement entre les mains de le parti et le peuple, et que le développement économique sert les intérêts du peuple, les intérêts publics et nationaux, mais favorise également l'indépendance et la créativité des entités de marché, et libère et développe considérablement les forces productives sociales. Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, confronté à des réformes entrant dans une période critique et en eaux profondes, le parti a fait preuve d'un grand courage politique pour promouvoir des réformes globales et profondes, éliminer les inconvénients profondément enracinés qui restreignent et restreignent le développement, et introduire plus de 2 400 mesures de réforme dans des domaines importants et des liens clés. Obtenu des résultats décisifs, activé l'élan du développement et libéré la vitalité du développement. Dans la pratique de faire avancer les réformes, le parti explore et innove avec audace tout en saisissant la bonne direction. Il s'est toujours concentré sur l'adhésion et l'amélioration du système socialiste aux caractéristiques chinoises et la promotion de la modernisation du système de gouvernance du pays et des capacités de gouvernance, pas poursuivi l'isolement et la rigidité. L'ancienne voie de la réforme, du développement et de la stabilité a été réalisée sans prendre la mauvaise voie du changement de drapeau.

Étudiez la loi, comprenez la loi et suivez la loi. Être doué pour saisir les lois et agir conformément aux lois objectives est un facteur important dans l'avancement des partis marxistes. Le parti explore constamment les lois de la gouvernance du Parti communiste, de la construction socialiste et du développement de la société humaine, et applique ces lois à la pratique pour guider et corriger ses actions. Dans la pratique de la construction socialiste, l'attitude du parti envers « qu'est-ce que le socialisme et comment construire le socialisme », « quel genre de parti construire, comment construire un parti », « quel genre de développement réaliser, comment développer », et quel type de persistance et de développement dans la nouvelle ère La compréhension de problèmes majeurs tels que le socialisme à la chinoise et la manière de maintenir et de développer le socialisme à la chinoise n'a cessé de s'approfondir. Une série de nouveaux points de vue et conclusions ont été avancés, et une série de nouvelles explorations et pratiques ont été menées pour enrichir et développer le socialisme scientifique. De « La pauvreté n'est pas le socialisme, et un développement trop lent n'est pas le socialisme », à « L'essence du socialisme est de libérer les forces productives, de développer les forces productives, d'éliminer l'exploitation, d'éliminer la polarisation et, en fin de compte, d'atteindre la prospérité commune », à « réaliser la prospérité commune est la société Les exigences essentielles du socialisme", le parti n'a cessé d'approfondir sa compréhension de la nature du socialisme. De l'établissement du système socialiste de base après la fondation de la Chine nouvelle, à l'exploration de l'établissement d'un système socialiste aux caractéristiques chinoises après la réforme et l'ouverture, à l'adhésion et à l'amélioration du système socialiste aux caractéristiques chinoises depuis le XVIIIe Congrès national du Parti communiste chinois, établissement de systèmes de base, de systèmes de base et de systèmes importants Le cadre général du système national et du système de gouvernance inclus a rendu le système socialiste aux caractéristiques chinoises plus mature et plus stéréotypé, et la compréhension du parti de la construction du système socialiste n'a cessé de s'approfondir. De "rapide et bon" à "bon et rapide", du "mode de croissance économique" au "mode de développement économique", de la croissance rapide au développement de haute qualité, de l'accélération du développement à la coordination du développement et de la sécurité, de l'ensemble, coordonné, et le concept de développement durable a vu le nouveau concept de développement d'innovation, de coordination, d'écologie, d'ouverture et de partage, et la compréhension du parti des lois du développement économique et social a continué à s'approfondir. Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, le parti a proposé de coordonner la promotion de la disposition globale « cinq en un », de coordonner la promotion de la disposition stratégique « quatre globales » et de proposer « huit clairs » « quatorze persévérances », marquant l'engagement du parti envers le Parti communiste La compréhension des lois de gouvernance, des lois de la construction socialiste et des lois du développement de la société humaine a atteint un nouveau sommet.

Le socialisme est bon, cela signifie résoudre les problèmes que d'autres formes sociales ne peuvent pas résoudre, et promouvoir constamment le développement global des personnes et réaliser la prospérité commune. Le socialisme chinois n'est engagé que depuis quelques décennies, et il en est encore à ses balbutiements. La compréhension et la compréhension du socialisme par le parti sont encore très limitées, et il est toujours confronté à de nombreux problèmes flous et non résolus, et sa compréhension et sa gestion de nombreux problèmes majeurs sont toujours en train de s'approfondir. Le parti continuera d'explorer, de mieux saisir les tendances et les lois du développement du socialisme aux caractéristiques chinoises et de mieux continuer à faire avancer le socialisme aux caractéristiques chinoises dans la nouvelle ère.

(4) Le courage de surmonter les risques et les défis

La révolution, la construction et la réforme de la Chine sont confrontées à une variété de risques et de défis complexes et graves à l'intérieur et à l'extérieur du parti, nationaux et internationaux, traditionnels et non traditionnels, de la société humaine et de la nature. Le parti amène le peuple à relever les défis, à les relever calmement, à oser se battre, à oser gagner, à promouvoir le développement de carrière pour faire face aux défis et à désamorcer les risques, à acquérir et à consolider la position dominante, à assurer la sécurité nationale et à maintenir la continuité et la stabilité. de développement.

Gardez un sentiment d'inquiétude et soyez toujours prêt au danger en temps de paix. Le Parti communiste chinois est né dans la misère et a grandi dans la lutte, gardant toujours à l'esprit "la sécurité et sans oublier le danger, la survie mais pas la mort, et la gouvernance mais pas le chaos". Pendant les années de guerre révolutionnaire, dans l'environnement cruel de la lutte, le parti a toujours maintenu un haut degré de vigilance et a grandi dans la lutte à long terme contre des ennemis puissants. Dans la nouvelle ère de réforme et d'ouverture, face aux contradictions sociales qui sont sujettes à de fréquentes occurrences, et face aux graves rebondissements du socialisme mondial, le parti considère le renforcement de la capacité de résistance aux risques comme une tâche historique majeure. de la construction du parti, et a répondu avec succès à divers risques et défis. Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, le Parti a clairement compris les nouveaux changements majeurs dans l'environnement interne et externe et les risques et défis auxquels il est confronté. Il a fallu renforcer la conscience du danger et se préparer au danger dans les temps de paix comme les grands principes auxquels il faut adhérer pour gouverner le pays. En tant que priorité absolue du développement du socialisme aux caractéristiques chinoises, nous devons regarder le pire, faire les préparatifs les plus adéquats, travailler dans la bonne direction, lutter pour le meilleur résultats et maîtriser l'initiative stratégique pour faire face aux risques et aux défis. C'est précisément parce que le parti a gardé la tête froide à différentes périodes de l'histoire, analysé la situation scientifiquement, joué les bons premiers coups et joué l'initiative. remporter la victoire.

Face à des risques et défis majeurs, affrontez les difficultés et osez gagner. Pour les défis majeurs à risque qui mettent en danger la position dirigeante du parti, la stabilité du pouvoir du pays, les intérêts fondamentaux du pays et les intérêts fondamentaux du peuple, le parti n'a pas hésité et a agi avec détermination pour se battre et gagner résolument. Après la fondation de la Chine nouvelle, face aux menaces et aux provocations de l'impérialisme américain, le parti a pris la décision historique de résister à l'agression américaine et d'aider la Corée et de défendre le pays avec la détermination et le courage de « détruire le pays et de le reconstruire », et a finalement remporté une grande victoire et l'a écrasée. L'agresseur Chen Bingguomen, puis étranglant la Nouvelle Chine au berceau, a donné à la Nouvelle Chine un pied ferme. Dans la nouvelle ère de réforme et d'ouverture, le parti a conduit le peuple à résister à l'épreuve des troubles politiques de 1989, à surmonter la crise financière asiatique et la crise financière internationale, à surmonter les inondations catastrophiques et à remporter la lutte contre le SRAS et le Wenchuan. les secours en cas de tremblement de terre, réprimer résolument et gérer correctement la lutte contre Lhassa et Urumqi conformément à la loi. L'écrasement, le pillage et l'incendie de crimes violents graves ont résisté à l'isolement, à la répression et à l'endiguement de la Chine par certaines forces politiques étrangères. Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, confronté à la situation internationale turbulente, à l'environnement complexe et sensible, et aux tâches ardues et ardues de réforme, de développement et de stabilité, le parti a coordonné le développement et la sécurité, mis en œuvre l'ensemble national concept de sécurité, et a conduit les gens à répondre efficacement aux défis majeurs. Résister aux risques majeurs, surmonter les obstacles majeurs, résoudre les contradictions majeures, entretenir des opportunités de première main dans les crises et créer de nouvelles opportunités dans la situation changeante. Promouvoir des réformes structurelles du côté de l'offre pour résoudre les risques économiques, répondre de manière décisive aux frictions économiques et commerciales sino-américaines provoquées unilatéralement par les États-Unis et obtenir des résultats stratégiques majeurs dans la lutte contre la nouvelle épidémie de pneumonie coronaire. et la situation sociale globale est stable.

Le grand rajeunissement de la nation chinoise ne peut pas être réalisé facilement et à coups de gongs et de tambours. Diverses difficultés et défis prévisibles et imprévisibles apparaîtront sur la voie à suivre. Le Parti communiste chinois est un grand parti tempéré depuis cent ans et possédant une longue et riche expérience pratique de la lutte, il a la capacité de résister à divers risques et de gérer diverses situations complexes. Tant qu'un défi de risque se présente, le parti conduira le peuple dans une lutte résolue, inébranlable et inébranlable, jusqu'à ce que la victoire soit remportée.

Au cours de cent ans de lutte, le Parti communiste chinois a tempéré le caractère et la qualité de ne pas craindre les ennemis puissants, de ne pas craindre les risques, d'oser se battre et d'oser gagner. caractéristiques et caractéristiques distinctives. Toutes les réalisations sont le résultat d'une lutte continue, et toutes les entreprises doivent être promues à l'avenir. Le Parti communiste chinois a construit l'histoire par la lutte, et il créera certainement l'avenir par la lutte.
Xuan
La mission historique et la valeur d'action du Parti communiste chinois


Source : Quotidien du Peuple Auteur : Département de la propagande 2021-08-27 13:13:23
http://www.qstheory.cn/qshyjx/2021-08/27/c_1127800273.htm
Contenu
Préface
1. Servir les gens de tout cœur
(1) Mettre les masses dans la position la plus élevée dans le cœur
(2) S'appuyer sur le peuple pour une victoire continue
(3) Se rendre compte que le peuple est le maître du pays
(4) Laissez les gens vivre une bonne vie

2. S'efforcer sans relâche de réaliser ses idéaux
(1) Adhérer à l'orientation de la théorie scientifique
(2) Adhérer aux idéaux et aux convictions
(3) Avancer dans l'exploration continue
(4) Le courage de surmonter les risques et les défis

3. Leadership et gouvernance solides
(1) Le Comité central du Parti est fort et puissant
(2) Formuler le bon itinéraire et la bonne stratégie stratégique
(3) Mise en œuvre efficace de la prise de décision et du déploiement
(4) Unir et rassembler les forces de toutes les parties
(5) Construire une équipe de cadres de haute qualité

4. Toujours maintenir vigueur et vitalité
(1) Maintenir la démocratie au sein du parti
(2) Avoir le courage de corriger les erreurs
(3) Gardez le corps en bonne santé
(4) Faites attention au résumé de l'étude

5. Contribuer à la paix et au développement de l'humanité
(1) Maintenir la paix dans le monde
(2) Promouvoir un développement commun
(3) Prendre la route du développement pacifique
(4) Promouvoir la construction d'une communauté de destin pour l'humanité

Remarques finales

Préface
Depuis sa naissance, le Parti communiste chinois a traversé 100 ans de lutte.

Ces 100 années ont été pleines de turbulences et de changements drastiques dans la société humaine. Il y a eu d'énormes développements dans la productivité, des changements sociaux sans précédent et d'énormes progrès dans la civilisation humaine, ainsi que des guerres fréquentes, des vies dévastatrices et une grande destruction de la civilisation humaine. .
Au cours des 100 dernières années, la Chine a subi d'énormes changements et a changé le monde. La raison fondamentale de ce grand changement est l'existence du Parti communiste chinois.
La nation chinoise est une grande nation au monde. Elle a une longue histoire de civilisation depuis plus de 5 000 ans et a apporté des contributions indélébiles au progrès de la civilisation humaine. Après la guerre de l'Opium en 1840, la Chine est progressivement devenue une société semi-coloniale et semi-féodale. Le pays a été humilié, le peuple a souffert, et la civilisation a été saupoudrée. La nation chinoise a subi des calamités sans précédent. Le peuple chinois a toujours été inflexible et lutté pour se battre, échouant et cherchant encore et encore sur la voie du salut de la nation.

L'explosion de la Révolution d'Octobre a amené le marxisme-léninisme en Chine. La propagation du marxisme-léninisme en Chine a favorisé le grand réveil du peuple chinois, a donné naissance au Parti communiste chinois et a enflammé le rajeunissement de la nation chinoise.

En 1921, le Parti communiste chinois a été créé. Ce fut un grand événement qui a ouvert la voie et a profondément changé la direction et le processus de développement de la nation chinoise après les temps modernes, a profondément changé l'avenir et le destin du peuple chinois et de la nation chinoise, et a profondément changé la tendance et le modèle de développement mondial. Dans la pratique d'une grande construction du parti et la pratique d'un siècle de lutte, le parti a formé et promu le maintien de la vérité, adhérant aux idéaux, réalisant ses aspirations originales, assumant la mission, n'ayant pas peur du sacrifice, combattant avec courage, étant loyal envers le parti, vivant à la hauteur du grand esprit de construction du parti du peuple, et inspirant et inspirant le Parti communiste chinois Le peuple travaille dur et va de l'avant.

En tant que parti marxiste, le Parti communiste chinois s'est débarrassé de la limitation de toutes les forces politiques antérieures dans la poursuite de ses propres intérêts particuliers. Une fois né, il a établi sa mission initiale de rechercher le bonheur pour le peuple chinois et pour le rajeunissement de la nation chinoise. C'est comme un phare rayonnant, indiquant le chemin et la direction du peuple chinois.

Au cours des 100 dernières années, le Parti communiste chinois est passé de plus de 50 membres au début de sa création au plus grand parti au pouvoir au monde avec plus de 95 millions de membres, dirigeant un pays avec une population de plus de 1,4 milliard et une influence mondiale significative.Le pays est au pouvoir depuis plus de 70 ans et a conduit le peuple à tracer la bonne voie pour réaliser le rajeunissement et la modernisation nationales, et a obtenu le plus large soutien et soutien du peuple chinois.

Au cours des 100 dernières années, le Parti communiste chinois a uni et dirigé le peuple dans toutes les luttes, tous les sacrifices et toutes les créations, qui se résument à un thème : réaliser le grand rajeunissement de la nation chinoise. Les communistes chinois, principalement représentés par les camarades Mao Zedong, Deng Xiaoping, Jiang Zemin, Hu Jintao et Xi Jinping, ont combiné les principes de base du marxisme avec la réalité spécifique de la Chine et avec l'excellente culture traditionnelle de la Chine, et ont fait des progrès continus sur la route au grand rajeunissement de la nation chinoise.

Afin de réaliser le grand rajeunissement de la nation chinoise, le Parti communiste chinois a uni et dirigé le peuple chinois, combattu de manière sanglante et indomptable et a créé les grandes réalisations de la nouvelle révolution démocratique. Après l'expédition du Nord, la guerre révolutionnaire agraire, la guerre anti-japonaise et la guerre de libération, la révolution armée s'opposa à la contre-révolution armée, renversa les trois montagnes de l'impérialisme, du féodalisme et du capitalisme bureaucratique. , et a établi une Chine où le peuple est maître.La République populaire a obtenu l'indépendance nationale et la libération du peuple. La victoire de la nouvelle révolution démocratique a complètement mis fin à l'histoire de la société semi-coloniale et semi-féodale de l'ancienne Chine, a complètement mis fin à la situation de sable dispersé dans l'ancienne Chine et a complètement aboli les traités inégaux imposés à la Chine par les puissances étrangères. et tous les privilèges de l'impérialisme en Chine.Le grand rajeunissement de la nation chinoise a créé des conditions sociales fondamentales. Le Parti communiste chinois et le peuple chinois déclarent solennellement au monde avec une lutte courageuse et tenace que le peuple chinois s'est levé et que l'époque où la nation chinoise a été massacrée et intimidée est révolue pour toujours.

Afin de réaliser le grand rajeunissement de la nation chinoise, le Parti communiste chinois a uni et dirigé le peuple chinois, s'est appuyé sur ses propres efforts et a travaillé dur pour réaliser de grandes réalisations dans la révolution et la construction socialistes. Le parti a uni et dirigé le peuple, mené la révolution socialiste, éliminé le système féodal d'exploitation et d'oppression qui avait duré des milliers d'années en Chine, établi le système socialiste de base, promu la construction socialiste, vaincu la subversion, la destruction et les provocations armées de l'impérialisme et de l'hégémonisme, et de la Chine réalisée Le changement social le plus vaste et le plus profond de l'histoire de la nation a permis de faire le grand saut d'un pays oriental pauvre, blanc et peuplé vers une société socialiste, posant la condition politique fondamentale et le fondement institutionnel de la grand rajeunissement de la nation chinoise. Le Parti communiste chinois et le peuple chinois déclarent solennellement au monde avec une lutte courageuse et tenace que le peuple chinois est non seulement bon pour détruire un vieux monde, mais aussi bon pour construire un nouveau monde. Seul le socialisme peut sauver la Chine et seul le socialisme peut développer la Chine.

Afin de réaliser le grand rajeunissement de la nation chinoise, le Parti communiste chinois a uni et dirigé le peuple chinois, émancipé l'esprit et aller de l'avant avec détermination, et a réalisé de grandes réalisations en matière de réforme, d'ouverture et de modernisation socialiste. Le parti unit et conduit le peuple à réaliser un grand tournant dans l'histoire du parti depuis la fondation de la République populaire de Chine, établir la ligne de base du parti dans la phase primaire du socialisme, promouvoir sans relâche la réforme et l'ouverture, surmonter les risques et les défis de tous les quartiers, créer et persister , Défendre et développer le socialisme aux caractéristiques chinoises, a réalisé une transformation historique d'un système économique planifié hautement centralisé à un système économique de marché socialiste dynamique, d'un système fermé et semi-fermé à une ouverture totale, et d'un état de productivité relativement arriéré à La percée historique du deuxième plus grand agrégat économique du monde, a réalisé le saut historique des personnes vivant de l'insuffisance de nourriture et de vêtements à une vie globalement aisée et vers une vie aisée de manière globale, et a fourni de nouvelles garanties institutionnelles vigoureuses et des progrès rapides pour le grand rajeunissement de la nation chinoise.Conditions matérielles pour le développement. Le Parti communiste chinois et le peuple chinois déclarent solennellement au monde avec une lutte courageuse et tenace que la réforme et l'ouverture sont la clé pour déterminer l'avenir et le destin de la Chine contemporaine, et que la Chine a fait de grands progrès pour rattraper son temps .

Afin de réaliser le grand rajeunissement de la nation chinoise, le Parti communiste chinois a uni et dirigé le peuple chinois, sûr de lui, autonome, droit et innovant, et a commandé de grandes luttes, de grands projets, de grandes entreprises et de grands rêves et a créé de grandes réalisations dans le socialisme avec des caractéristiques chinoises dans la nouvelle ère. Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, le socialisme aux caractéristiques chinoises est entré dans une nouvelle ère. Le parti a uni et dirigé le peuple, soutenu et renforcé la direction générale du parti, coordonné la promotion du « cinq en un » dans l'ensemble. mise en page, a coordonné la promotion de la mise en page stratégique «quatre globale» et a insisté sur l'harmonie.Améliorer le système socialiste aux caractéristiques chinoises, promouvoir la modernisation du système de gouvernance national et des capacités de gouvernance, adhérer à la règle du parti, former un relativement compléter le système juridique interne du parti, surmonter une série de risques et de défis majeurs, atteindre le premier objectif centenaire et atteindre clairement le second L'arrangement stratégique pour l'objectif d'un siècle de lutte, le parti et la cause du pays ont réalisé des réalisations historiques et les changements historiques ont fourni une garantie institutionnelle plus complète, une base matérielle plus solide et une force spirituelle plus active pour la réalisation du grand rajeunissement de la nation chinoise. Le Parti communiste chinois et le peuple chinois déclarent solennellement au monde avec une lutte courageuse et tenace que la nation chinoise a inauguré un grand pas en avant de se lever, de s'enrichir pour devenir forte, et de réaliser que le grand rajeunissement de la nation chinoise est entré un processus historique irréversible.

Le 1er juillet 2021, le secrétaire général Xi Jinping a solennellement déclaré lors de la célébration du 100e anniversaire de la fondation du Parti communiste chinois : « Grâce à la lutte continue de l'ensemble du parti et du peuple de tous les groupes ethniques, nous avons atteint le objectif du premier centenaire de notre lutte, et nous avons construit une base globale sur la terre de Chine. Une société modérément prospère a historiquement résolu le problème de la pauvreté absolue, et elle se dirige vers le deuxième objectif du centenaire de construire un pays socialiste moderne et puissant C'est la grande gloire de la nation chinoise ! C'est la grande gloire du peuple chinois ! C'est le Parti communiste chinois. La grande gloire du monde ! la société d'une manière globale a réalisé le rêve du millénaire et l'aspiration longtemps chérie de la nation chinoise, a tenu la promesse solennelle du Parti communiste chinois au peuple et à l'histoire, a considérablement réduit la carte de la pauvreté dans le monde et a apporté d'importantes contributions à la développement et progrès de l'humanité.

Au cours des 100 dernières années, le Parti communiste chinois a conduit le peuple à réécrire l'histoire humiliante de la nation chinoise après les temps modernes et à changer le destin tragique du peuple chinois après les temps modernes. Sans le Parti communiste, il n'y aurait pas de Chine nouvelle et il n'y aurait pas de grand rajeunissement de la nation chinoise. C'est la conclusion la plus fondamentale et la plus importante tirée par le peuple chinois sur la base de l'expérience historique de la révolution, de la construction et de la réforme chinoises. C'est la confirmation profonde du peuple chinois basée sur son expérience personnelle. La direction du Parti communiste chinois est le choix de l'histoire et du peuple. C'est le fondement et la force vitale du parti et du pays. Elle est liée aux intérêts et au destin du peuple de tous les groupes ethniques du pays.

Au cours des 100 dernières années, le Parti communiste chinois a uni et conduit le peuple chinois à écrire la plus magnifique épopée de l'histoire de la nation chinoise depuis des milliers d'années avec l'esprit intrépide de « pour le sacrifice et l'ambition, osez apprends au soleil et à la lune à changer le ciel." Les grandes routes, les grandes entreprises et les grandes réalisations réalisées au cours des 100 dernières années seront sûrement enregistrées dans les annales du développement de la nation chinoise et de l'histoire du développement de la civilisation humaine !

1. Servir les gens de tout cœur

Le Parti communiste chinois est l'avant-garde de la classe ouvrière chinoise et en même temps l'avant-garde du peuple chinois et de la nation chinoise.C'est le but fondamental du parti de servir le peuple de tout cœur. Le pays est le peuple, et le peuple est le pays. Le parti combat le pays et garde le pays et garde le cœur du peuple. Venir du peuple, s'appuyer sur le peuple et pour le peuple sont la logique de développement et le code de victoire du Parti communiste chinois au cours des 100 dernières années.

(1) Mettre les masses dans la position la plus élevée dans le cœur

Le Parti communiste chinois est un parti politique qui lutte pour le peuple. Il met toujours le peuple en premier, insiste sur la cohérence du respect des lois du développement social et du respect de la position dominante historique du peuple, insistant sur la cohérence de la lutte pour les nobles idéaux et travailler pour les intérêts de l'écrasante majorité du peuple. Achever le travail du parti et réaliser l'unité des intérêts du peuple, et continuer à faire avancer la cause de bénéficier le peuple.

Du peuple, enraciné dans le peuple. Le Parti communiste chinois est né dans la lutte acharnée du peuple chinois contre la domination féodale et l'agression étrangère, dans la combinaison du marxisme-léninisme et du mouvement ouvrier chinois. Le parti a été largement représentatif depuis sa naissance, représentant non seulement la classe ouvrière chinoise, mais aussi le peuple chinois et la nation chinoise. Le parti n'a pas d'intérêts particuliers qui lui sont propres. Il ne représente jamais les intérêts d'aucun groupe d'intérêt, d'aucun groupe puissant ou d'aucune classe privilégiée. Au contraire, il recherche le bonheur du peuple et le rajeunissement de la nation. L'objectif du parti est cohérent avec les aspirations et les espoirs du peuple. Le parti et le peuple sont unis dans un même esprit, nous sommes en commun et nous dépendons de la vie et de la mort. Le parti a reçu un large soutien du peuple et a gagné en force grâce au peuple, mais il a continué à grandir et à se développer malgré les revers. Les membres du Parti communiste chinois sont des membres ordinaires des travailleurs. Ils aiment la vie, travaillent dur, sont sincères et simples, valorisent l'amour et la justice, jouent un rôle de pionnier dans la production quotidienne, le travail, les études et la vie sociale, et peuvent se protéger face aux difficultés et aux dangers.Les intérêts du pays et du peuple se sont manifestés, se battent héroïquement et n'ont pas peur des sacrifices. Les deux viennent du peuple et ont la nature avancée, tout en maintenant l'avancée sans perdre les vraies qualités du peuple, les membres du Parti communiste sont un tel groupe de chinois ordinaires et extraordinaires.

Mettez les gens dans votre cœur et gravez-le sur votre propre bannière. De "servir le peuple" à "prendre le soutien ou la désapprobation, l'approbation ou la désapprobation, le bonheur ou la désapprobation du peuple comme point de départ et destination pour formuler des politiques et prendre des décisions", "représentant les intérêts fondamentaux de l'écrasante majorité du peuple", et « bien réaliser » « Maintenir et développer les intérêts fondamentaux de l'écrasante majorité du peuple », puis « le désir du peuple d'une vie meilleure est notre objectif ». Tout le travail du parti, qu'il s'agisse de mener des luttes révolutionnaires, de construire des forces armées, de construire des systèmes politiques, de réaliser une construction économique, ou de promouvoir la réforme et l'ouverture, de promouvoir le développement culturel et d'innover en matière de gouvernance sociale, tous prennent les intérêts du peuple comme considération fondamentale. En Chine, le pays établi par le peuple sous la direction du parti est appelé la « République populaire de Chine », les gouvernements à tous les niveaux sont appelés le « gouvernement du peuple », l'armée créée par le parti est appelée « l'Armée populaire de libération ", et les cadres du parti sont appelés « fonctionnaires du peuple ». Le mot « peuple » est profondément intégré dans le sang du parti et est devenu le gène spirituel indélébile des communistes chinois.

Considérant les intérêts fondamentaux de l'écrasante majorité de la population comme la norme la plus élevée pour la prise de décision et l'élaboration des politiques. Dans les différentes périodes historiques de révolution, de construction et de réforme, et aux moments historiques majeurs concernant l'avenir et le destin du parti et du pays, le parti a toujours procédé des intérêts du peuple. Le parti considère le développement comme la priorité absolue pour gouverner et rajeunir le pays, insiste sur le fait que le développement est le dernier mot, libère et développe continuellement les forces productives sociales, améliore continuellement la qualité et le niveau de développement et répond continuellement aux nouvelles attentes de la population en matière de une vie meilleure. Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, le Parti a adhéré à la philosophie du développement centré sur le peuple et a lancé une série de mesures pionnières pour promouvoir la prospérité commune et parvenir à l'équité et à la justice. à lutter contre la nouvelle épidémie de pneumonie coronaire et à soigner les patients À tout prix, de gagner la bataille contre la pauvreté, mettre en œuvre la stratégie de revitalisation rurale à promouvoir un nouveau type d'urbanisation centrée sur l'homme, de « l'eau verte et les montagnes vertes sont des montagnes d'or et d'argent les montagnes" à "les maisons sont faites pour vivre, pas pour la spéculation". Qu'il s'agisse d'empêcher l'expansion désordonnée du capital ou de permettre au peuple de ressentir l'équité et la justice dans chaque affaire judiciaire, le peuple bénéficie de résultats de développement plus tangibles. Au cours des 100 dernières années, quelle que soit l'évolution de la situation nationale et internationale, quels que soient les bons ou les mauvais moments, le parti a placé le peuple dans la position la plus élevée dans son cœur et n'a jamais changé, hésité ou hésité.

Grand sacrifice pour le peuple. De 1921 à 1949, il y eut plus de 3,7 millions de martyrs célèbres dans les rangs révolutionnaires dirigés par le parti. Pendant la période de consolidation de la paix, dans les tâches urgentes, difficiles et dangereuses telles que les secours aux tremblements de terre, la lutte contre les inondations et les interventions d'urgence, il y a des membres du Parti communiste partout où il y a des difficultés et des dangers. Depuis le déclenchement de la nouvelle pneumonie de la couronne, près de 400 membres et cadres du parti ont donné leur précieuse vie dans la lutte contre l'épidémie. Dans la lutte contre la pauvreté, plus de 1 800 membres et cadres du parti ont engagé leur vie sur le chemin de la réduction de la pauvreté. Parmi les membres du parti qui se sont sacrifiés pour le peuple se trouvaient des membres ordinaires du parti, des hauts dirigeants du parti et des membres de la famille et des proches des dirigeants du parti. Le camarade Mao Zedong avait six parents morts pour la révolution, dont cinq membres du Parti communiste.

(2) S'appuyer sur le peuple pour une victoire continue

Le Parti communiste chinois est un parti au service du peuple. Il croit toujours au peuple et s'appuie sur lui, et mobilise et organise le peuple pour lutter le plus largement possible pour ses propres intérêts. Le parti a établi et adhéré à la ligne de masse de tout pour les masses, tout s'appuyant sur les masses, des masses aux masses, partageant les bénédictions avec le peuple, partageant les difficultés avec le peuple, partageant le sel avec du sel et sans sel, et en s'appuyant étroitement sur le peuple, surmonter les difficultés les unes après les autres et remporter les victoires les unes après les autres.

S'appuyant sur le peuple, le Parti communiste chinois, du petit au grand, du faible au fort, a vaincu de puissants ennemis nationaux et étrangers et a remporté la victoire de la nouvelle révolution démocratique. Pendant la guerre d'indépendance agraire, le parti a mobilisé les masses pour participer à la révolution, soutenir la révolution et briser « l'encerclement et la suppression » de l'armée du Kuomintang. Pendant la guerre anti-japonaise, le parti a rassemblé le puissant pouvoir du peuple et a plongé les agresseurs japonais dans le vaste océan de la guerre populaire. Pendant la guerre de libération, les masses populaires ont transporté une grande quantité de matériel à travers leurs épaules et leurs chariots, ce qui a apporté un grand soutien à l'Armée populaire de libération pour remporter une victoire décisive dans les trois grandes batailles. Dans la lutte entre le progrès et la réaction, la justice et l'injustice, les réactionnaires du Kuomintang s'appuyaient sur des bunkers, le Parti communiste chinois s'appuyait sur le peuple ; les agresseurs japonais s'appuyaient sur une forte puissance militaire et le Parti communiste chinois s'appuyait sur le peuple chinois.

Le Parti communiste chinois s'est appuyé sur le peuple, a établi une nouvelle Chine, a mené une révolution et une construction socialistes vigoureuses et a créé un nouveau monde dans un désordre dévasté et appauvri. La fondation de la Chine nouvelle a mis fin à l'histoire de l'esclavage et de l'oppression du peuple chinois. Le peuple chinois qui s'est levé, avec une toute nouvelle posture de maître du nouveau pays et de la nouvelle société, et avec un grand enthousiasme révolutionnaire, se bat pour le pays et la nation. La Chine nouvelle a mis en place un système industriel indépendant et relativement complet et un système économique national dans un laps de temps relativement court, n'a réalisé aucune percée dans les domaines scientifiques et technologiques de pointe tels que la technologie nucléaire, les satellites artificiels et les lanceurs, et a réalisé de grandes réalisations dans la construction nationale.

Le Parti communiste chinois s'appuie sur le peuple, promeut la réforme, l'ouverture et la modernisation socialiste, et s'engage sur la voie du socialisme aux caractéristiques chinoises. La réforme et l'ouverture ont grandement libéré l'esprit du peuple chinois et stimulé son enthousiasme pour l'innovation et la créativité. Du système de responsabilité contractuelle des ménages à l'émergence soudaine des entreprises communales et villageoises, des réformes rurales aux réformes urbaines, de la construction de zones économiques spéciales à l'"entrée" et à la "sortie", le peuple chinois ose essayer d'innover, à des niveaux sans précédent en Chine. La montée en puissance des réformes a insufflé une forte impulsion à l'innovation et au développement en Chine. Avec leur dur labeur et leur sueur, le peuple chinois a construit les gratte-ciel modernes de la Chine brique par brique et a réalisé la plus grande transformation économique et sociale de la société humaine contemporaine.

Le Parti communiste chinois compte sur le peuple pour promouvoir des changements et des réalisations historiques dans la cause du parti et du pays, et pousser le socialisme aux caractéristiques chinoises dans une nouvelle ère. Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, le parti a uni sa force au rêve chinois, stimulé la vitalité en s'emparant de la réforme et inspiré le peuple avec son style de réforme, qui a considérablement stimulé l'esprit du peuple. Le peuple chinois soutient le grand esprit créatif, la grande lutte, la grande unité et le grand esprit de rêve de la nation chinoise, construit une société aisée, combat la pauvreté, promeut les réformes, lutte contre l'épidémie, contrôle la pollution et réduit les risques, s'enroule leurs manches et travaillent dur, et dessinent un plan jusqu'à la fin, formant une force puissante pour aller de l'avant dans la nouvelle ère, créant un miracle qui a admiré le monde, et marchant en avant et en marchant sur la voie du socialisme aux caractéristiques chinoises.

Au cours des 100 dernières années, des centaines de millions de fils et de filles chinois ont versé du sang et de la sueur sur la terre de Chine. Ils ont lutté et travaillé dur pour réaliser le grand rajeunissement de la nation chinoise. Ils ont accompli de grandes réalisations dans l'histoire et ont écrit une épopée héroïque glorieuse. Le peuple est le créateur de l'histoire, le peuple est la source de la force du parti, et le peuple chinois est un peuple grand, glorieux et héroïque. L'histoire séculaire du Parti communiste chinois a profondément démontré cette vérité inébranlable.

(3) Se rendre compte que le peuple est le maître du pays

Le peuple est le maître du pays est l'objectif inébranlable du Parti communiste chinois. Au cours des 100 dernières années, le parti a porté haut la bannière de la démocratie populaire et a conduit le peuple à réaliser la démocratie populaire dans un pays avec des milliers d'années d'histoire féodale et une société semi-coloniale et semi-féodale à l'époque moderne. La démocratie est passée d'un concept de valeur à une forme institutionnelle et à un mécanisme de gouvernance enracinés dans la terre de Chine. Elle traverse tout le processus de révolution, de construction et de réforme mené par le parti au peuple, couvrant tous les aspects de la gouvernance nationale et incarné dans tous les aspects du développement économique et social. Le peuple chinois est vraiment devenu un pays. , Le maître de la société et de son propre destin.

Explorer constamment pour la réalisation de la démocratie populaire. Pendant la période de la Révolution de Nouvelle Démocratie, le parti a avancé des propositions politiques telles que la démocratie ouvrière, paysanne et populaire, et a créé des formes démocratiques telles que les Soviets des ouvriers, des paysans et des soldats, le Sénat et le Congrès du peuple de tous les horizons. de la vie. Après la fondation de la Chine nouvelle, le système étatique de la dictature démocratique du peuple et le système de gouvernement du système du congrès du peuple ont été établis, et le peuple est devenu le maître du pays. Dans la nouvelle ère de réforme et d'ouverture, le parti a organiquement unifié le maintien de la direction du parti, le peuple étant le maître du pays et gouvernant le pays conformément à la loi, et a établi les principes de base de la politique démocratique socialiste aux caractéristiques chinoises. Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, le parti a clairement proposé huit critères pour évaluer si le système politique d'un pays est démocratique et efficace. prendre la construction politique démocratique comme la gestion fondamentale de la vie politique du pays, pour gérer la situation globale et les grands enjeux à long terme, pour s'assurer que les gens sont les maîtres du pays comme le fondamental, pour renforcer la vitalité du parti et le pays, à mobiliser l'enthousiasme du peuple, à étendre davantage la démocratie socialiste, à promouvoir la démocratie électorale et à développer la démocratie délibérative.

Le système du Congrès du peuple est le système politique fondamental de la Chine et une grande création du Parti communiste chinois pour s'assurer que le peuple est le maître du pays. Le parti écoute la voix du peuple, comprend les souhaits du peuple, recueille la sagesse du peuple et formule les propositions politiques du parti. Grâce aux dispositions institutionnelles du parti qui dirige le travail législatif et de l'Assemblée populaire nationale et de son comité permanent qui dirige le travail législatif, la proposition du parti est devenue la loi constitutionnelle du pays par le biais de procédures juridiques, et est devenue le peuple de la nation de tous les groupes ethniques, tous les organes de l'État et les forces armées, et tous les partis et partis politiques. Règles de conduite qui devraient être suivies par toutes les organisations sociales et toutes les entreprises et institutions. Le système du congrès du peuple garantit que la direction du parti, le peuple sont les maîtres du pays et l'état de droit sont organiquement unifiés, et que les propositions du parti, la volonté du peuple et la volonté du pays sont alignées. Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, le système des assemblées populaires n'a cessé d'être consolidé et développé. Le mécanisme permettant aux députés des assemblées populaires de communiquer avec les masses a été encore renforcé. Les députés des assemblées populaires sont mieux assurés d'exercer leur droit les pouvoirs de représentation et les fonctions de l'assemblée populaire et de son comité permanent ont été pleinement mises en œuvre.

Tout en adhérant au système du congrès du peuple et en l'améliorant, le parti a conduit le peuple à créer et à développer des systèmes politiques de base tels que le système de coopération multipartite et de consultation politique sous la direction du Parti communiste chinois, le système d'autonomie régionale ethnique et le système d'autonomie de masse à la base, formant un système de personnes en tant que maîtres du système national. La démocratie consultative est une forme unique, unique et unique de démocratie dans la politique démocratique socialiste avec des caractéristiques chinoises. Elle comprend sept canaux de consultation, notamment la consultation des partis politiques, la consultation du congrès du peuple, la consultation du gouvernement, la consultation de la CCPPC, la consultation des organisations populaires, la consultation de la base et l'organisation sociale. Elle a considérablement enrichi les formes démocratiques, élargi les canaux démocratiques et approfondi les connotations démocratiques. Le système d'autonomie régionale ethnique est un contenu important et une garantie institutionnelle pour la manière correcte de résoudre les problèmes ethniques avec des caractéristiques chinoises. Il assure non seulement l'unité et l'unité du pays, mais réalise également la propriété commune du pays par tous les groupes ethniques , promeut le développement des régions ethniques et promeut l'unité ethnique 56 groupes ethniques S'étreindre comme des graines de grenade, renforçant considérablement la cohésion et la force centripète de la nation chinoise. Le système d'autonomie à la base garantit effectivement que les résidents peuvent exercer directement leurs droits démocratiques dans les affaires publiques et les entreprises de bien-être public dans les communautés urbaines et rurales, et la gouvernance à la base est harmonieuse, ordonnée et pleine de vitalité. Le système de gestion démocratique des entreprises et des institutions basé sur le congrès des travailleurs a joué un rôle positif dans la protection des droits et intérêts légitimes des salariés et du statut des maîtres, en mobilisant l'enthousiasme des salariés et en favorisant le développement des entreprises et des institutions.

Développer la démocratie populaire tout au long du processus. L'essence de la démocratie populaire est qu'il y a quelque chose à discuter, que les affaires de chacun sont discutées par tout le monde et que l'on trouve le plus grand diviseur commun des souhaits et des exigences de toute la société. Dans l'exploration et la pratique à long terme, le parti a conduit le peuple à développer l'ensemble du processus de démocratie populaire. Le peuple jouit de droits et de libertés étendus conformément à la loi. Il exerce ses droits démocratiques par divers canaux et canaux. Ce n'est pas seulement reflété dans le vote une fois toutes les quelques années, mais aussi dans l'économie nationale et les moyens de subsistance du peuple. Prise de décision dans les affaires publiques majeures ; non seulement incarnée dans les élections démocratiques, mais également incarnée dans la consultation démocratique, la prise de décision démocratique, la gestion démocratique, la supervision démocratique et d'autres aspects de la gouvernance nationale; incarné non seulement dans le domaine politique, mais aussi dans les domaines économique, culturel, social et autres , Devenir partie intégrante du travail, de la production et de la vie quotidienne des gens. En Chine, le peuple jouit d'une démocratie large, adéquate, vraie, concrète et efficace, et la vie démocratique du peuple est riche et colorée. De nos jours, la Chine est depuis longtemps loin de l'emprisonnement et de l'isolement, la démocratie est devenue une pratique courante, les gens sont de bonne humeur et la société est pleine de vitalité.

La démocratie chinoise est enracinée dans l'histoire et la culture chinoises, se conforme aux conditions nationales de la Chine et est soutenue par le peuple. La démocratie peut être réalisée sous diverses formes, et ce qui convient est le meilleur. La démocratie est la valeur commune de toute l'humanité, pas le « brevet » d'un certain pays. Il n'y a pas de forme fixe de démocratie dans le monde. La clé pour juger une forme de démocratie est de savoir si elle s'adapte à l'histoire et à la culture du pays, si elle est conforme aux conditions réelles du pays, si elle peut apporter la stabilité politique, le progrès social et améliorer les conditions de vie des gens, si elle peut être soutenue et soutenu par le peuple, et s'il peut contribuer au progrès humain. Le Parti communiste chinois suit indéfectiblement la voie du développement politique du socialisme aux caractéristiques chinoises, enrichit et développe continuellement la démocratie à la chinoise et permet aux branches de la démocratie de s'épanouir pour toujours.

(4) Laissez les gens vivre une bonne vie

La révolution, la construction et le développement du Parti communiste chinois sont tous pour que le peuple mène une vie heureuse. Après cent ans de dur labeur, la Chine a subi d'énormes changements, passant de montagnes et de rivières brisées, délabrées et mourantes, à un développement vigoureux et à la prospérité. Aujourd'hui, la Chine est devenue la deuxième économie mondiale, et sa force globale et son influence internationale se sont considérablement accrues. La Chine d'aujourd'hui est prospère et à la mode, avec des villages harmonieux et beaux, des infrastructures avancées, des transports sûrs et pratiques, des marchés dynamiques et une société stable et ordonnée. En Chine aujourd'hui, les gens ont vécu la belle vie dont ils ont rêvé pendant des milliers d'années et avancent à grands pas vers l'objectif de la prospérité commune.

La vie des gens s'est grandement améliorée. Le peuple chinois s'est débarrassé de la pauvreté absolue, passant d'une vie aisée globale à une vie aisée à tous les niveaux, et a mené une vie de plus en plus prospère avec un sentiment toujours croissant de bonheur et de sécurité, et une protection efficace du droit à survie et développement. Le revenu national brut par habitant dépasse les 10 000 dollars des États-Unis. Il se situe dans les rangs des économies à revenu intermédiaire supérieur et se dirige vers les pays à revenu élevé. L'écart entre les niveaux de vie des résidents urbains et ruraux s'est considérablement réduit, formant le plus grand groupe à revenu intermédiaire au monde avec plus de 400 millions de personnes. La situation de l'emploi est restée globalement stable : fin 2020, le nombre de personnes employées à l'échelle nationale était de 750,64 millions. La Chine a mis en place le plus grand système de sécurité sociale au monde. À la fin juin 2021, le nombre de personnes bénéficiant d'une assurance retraite de base, chômage et accidents du travail atteignait respectivement 1,014 milliard, 222 millions et 274 millions. l'assurance médicale de base couvre plus de 1,3 milliard de personnes. Améliorer et améliorer le système d'assistance sociale pour garantir efficacement les moyens de subsistance de base des personnes dans le besoin. Il est préférable d'avoir une éducation pour les jeunes enfants, une éducation pour apprendre, un revenu du travail, un traitement médical pour les malades, un soutien pour les personnes âgées, un logement pour le logement et un soutien pour les faibles. Les entreprises culturelles et les industries culturelles ont prospéré et se sont développées, et la vie spirituelle du peuple est devenue plus riche et plus active. La construction de la civilisation écologique a obtenu des résultats fructueux et la patrie du peuple a un ciel plus bleu, des montagnes plus vertes et une eau plus claire. La Chine a maintenu l'harmonie et la stabilité sociales pendant longtemps, et son peuple vit et travaille dans la paix et le contentement. La Chine est reconnue comme l'un des pays les plus sûrs au monde.

La perspective spirituelle du peuple a subi de profonds changements de l'intérieur vers l'extérieur. Le peuple chinois est non seulement devenu riche matériellement, mais aussi renforcé spirituellement, et se dirige vigoureusement vers un avenir meilleur. Le peuple chinois peut regarder le monde et sa confiance dans les routes, la théorie, les systèmes et la culture a été considérablement renforcée. Le thème principal de l'époque est un bon parti communiste, un bon socialisme, une bonne réforme et une bonne ouverture, une grande patrie et un bon peuple de tous les groupes ethniques. Le socialisme aux caractéristiques chinoises et le rêve chinois sont profondément enracinés dans les cœurs. des gens. L'esprit de patriotisme, de réforme et d'innovation, et l'esprit d'effort dans la nouvelle ère sont largement promus, les valeurs socialistes fondamentales ③ sont diffusées et pratiquées, l'héritage et le développement de l'excellente culture traditionnelle chinoise, et toute la société est pleine d'énergie positive pour la beauté et la bonté. Le peuple chinois aime la liberté et prône la liberté, intègre la liberté individuelle dans la prospérité et le développement du pays, l'harmonie et la stabilité sociales, et jouit d'une liberté véritable, complète et étendue. Face aux difficultés et aux défis du chemin à parcourir, le peuple chinois est uni, intrépide, osant se battre et vaincre résolument. Les sentiments du peuple chinois comme une seule famille sont plus manifestes, et ils espèrent que le monde sera plus paisible et que la vie des gens de tous les pays sera meilleure. Des générations de jeunes chinois ont intégré leur lutte de jeunesse dans la cause du parti et du peuple, pleins de vigueur, de passion et d'espoir, et sont devenus la force d'avant-garde dans la réalisation du grand rajeunissement de la nation chinoise.

Après des efforts à long terme, la Chine a réalisé de grands progrès en matière de développement, mais les conditions nationales fondamentales selon lesquelles la Chine est encore et sera pendant longtemps au stade primaire du socialisme n'ont pas changé, et le statut international de la Chine en tant que plus grand pays en développement du monde a inchangé. Pour résoudre la contradiction entre le besoin croissant de la population d'une vie meilleure et un développement déséquilibré et inadéquat, afin que plus de 1,4 milliard de personnes puissent vivre une vie prospère, il reste encore un long chemin à parcourir et un travail acharné à long terme est encore nécessaire .

Au cours des 100 dernières années, le Parti communiste chinois a utilisé des idées, des propositions et des actions plus pratiques, et a gagné le soutien sincère du peuple. Le soutien du peuple chinois au parti s'est formé après des comparaisons répétées et de nombreux faits et tests. Une fois que le peuple chinois a reconnu la direction du Parti communiste chinois, il n'a jamais changé. Au cours des 100 dernières années, le parti et le peuple ont partagé leurs cœurs, partagé leurs joies et leurs peines, et travaillé dans l'unité, formant une relation inséparable et étroite. Toute tentative de séparer et de contrarier le Parti communiste chinois du peuple chinois ne réussira pas ; toute tentative visant à faire abandonner le peuple chinois à la direction du Parti communiste chinois ne réussira pas.


Edité le 27-08-2021 à 13:57:58 par Xuan


Xuan
L'intention originelle et la persévérance du Parti communiste chinois


Source : Quotidien du Peuple Auteur : Groupe d'étude sur la théorie Qiushi 03-08-21 10:20:07

http://www.qstheory.cn/qshyjx/2021-08/03/c_1127724529.htm

L'histoire centenaire du Parti communiste chinois est une histoire d'accomplissement de la mission originale du parti, une histoire du parti et des gens qui se connectent, respirent et partagent un destin commun. Le secrétaire général Xi Jinping a souligné lors de la célébration du 100e anniversaire de la fondation du Parti communiste chinois :
« Le pays est le peuple, et le peuple est le pays. Combattre le pays et protéger le pays est le cœur du peuple. ." Les tribulations et les répétitions sans fin reposent sur le fait que le parti place le peuple au plus haut niveau de son cœur à tout moment, prend le cœur du peuple pour cœur, respire avec le peuple, partage le destin et le cœur à cœur . C'est l'aspiration originelle du parti, et c'est aussi la persévérance du parti.

Le siècle de lutte du parti est l'histoire de la recherche du bonheur pour le peuple

Une fois que le Parti communiste chinois est né, il a établi sa mission initiale de rechercher le bonheur pour le peuple chinois et le rajeunissement de la nation chinoise. Il a gravé le mot "peuple" dans son cœur et a clairement écrit sur sa bannière que les intérêts du peuple sont avant tout. Et recherche sans relâche le bonheur pour le peuple chinois et le rajeunissement pour la nation chinoise.

Dans les années de tempête révolutionnaire, le parti a conduit le peuple à se battre contre les tyrans locaux et à diviser les champs pour lutter pour les intérêts fondamentaux du peuple ; mener le peuple dans la guerre de résistance contre le Japon et chasser les agresseurs japonais, c'est combattre pour les intérêts fondamentaux du peuple, pour amener le peuple à renverser la réaction du Kuomintang.
Diriger et établir une nouvelle Chine, c'est lutter pour les intérêts fondamentaux du peuple.
Pendant la période de la construction, le parti a conduit le peuple à mener la révolution et la construction socialistes, et à changer l'apparence d'un pays pauvre et blanc. C'était une lutte pour les intérêts fondamentaux du peuple.
À l'ère des réformes en plein essor, le parti a conduit le peuple à mettre en œuvre des réformes et à s'ouvrir et à promouvoir la modernisation socialiste.
Il se bat également pour les intérêts fondamentaux du peuple.

Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, le Comité central du Parti, dont le noyau est le camarade Xi Jinping, s'est uni et a conduit les peuples de tout le pays à remporter résolument la bataille contre la pauvreté, à résoudre complètement le problème de la pauvreté absolue et à créer un miracle dans l'histoire de la réduction de la pauvreté humaine ; une société aisée s'est construite sur la terre de Chine.
Réaliser le rêve longtemps chéri de la nation chinoise ; s'efforcer d'approfondir les réformes de manière globale et obtenir des résultats en matière de développement de plus en plus équitable au profit de tous... Après un travail acharné à long terme, la vie du peuple chinois a subi des changements bouleversants, et les gens ont un sentiment de bonheur et de sécurité.
Le voyage de cent ans a été magnifique, et le cœur se renforcera au début du siècle. De Shikumen à Tiananmen, de Xingye Road à Fuxing Road, de l'ouverture d'une nouvelle ère à l'entrée dans un nouveau siècle, se tenir sur un nouveau point de départ pour entrer dans une nouvelle ère, tout ce que notre parti a fait et sacrifié est pour le peuple.

L'aspiration du peuple à une vie meilleure est l'objectif inébranlable du Parti communiste chinois. Le secrétaire général Xi Jinping a souligné :
" Notre objectif est ambitieux, mais il est aussi très simple. En dernière analyse, il s'agit de faire en sorte que tous les Chinois vivent une vie meilleure. Dans les besoins croissants et l'insatisfaction des gens pour une vie meilleure. Équilibrer les contradictions entre un développement inadéquat, le désir des gens d'une vie meilleure est plus fort, et ils attendent avec impatience une meilleure éducation, des emplois plus stables, des revenus plus satisfaisants, une sécurité sociale plus fiable, et des services médicaux et de santé de haut niveau. Des conditions de vie plus confortables, un environnement plus beau, une vie spirituelle et culturelle plus riche. Dans le passé, nous devions résoudre le problème « y a-t-il un problème », mais maintenant nous devons résoudre le problème « bon ou pas ».
Des efforts devraient être faits pour améliorer la qualité et l'efficacité du développement, pour mieux répondre aux besoins croissants de la population sous de nombreux aspects et pour mieux promouvoir le développement global des personnes et la prospérité commune de tous. Vouloir toujours être avec les masses et travailler ensemble, prendre les peines et le bonheur des masses comme des peines et du bonheur, considérer les joies et les peines des masses comme leurs joies et leurs peines, apprendre et enseigner, travailler dur, obtenir des soins médicaux, apporter un soutien aux personnes âgées, Continuer à faire de nouveaux progrès, continuer à réaliser, maintenir et développer les intérêts fondamentaux de l'écrasante majorité du peuple, afin que les résultats du développement profitent à tous de plus en plus équitablement.

L'intention initiale est facile à obtenir, mais elle est toujours difficile à tenir. En prenant l'histoire comme un miroir, nous pouvons connaître l'ascension et la chute. Nous devons utiliser l'histoire pour refléter la réalité et voir l'avenir dans une perspective à long terme. À partir des siècles de lutte du Parti communiste chinois, nous devons voir pourquoi nous pouvons réussir dans le passé et comment nous pouvons continuer à réussir à l'avenir, afin que nous puissions être plus déterminés et nous souvenir plus consciemment de notre mission initiale sur le nouveau voyage. Créer un avenir meilleur.

Servir le peuple est la position politique fondamentale du Parti communiste chinois

La popularité est l'attribut fondamental du marxisme et le caractère le plus distinctif du marxisme. Le secrétaire général Xi Jinping a souligné : « Servir le peuple est la position politique fondamentale du Parti communiste chinois, et c'est une marque importante qui distingue un parti marxiste des autres partis » .

La nature et le but du Parti communiste chinois sont dérivés du marxisme. Marx et Engels déclaraient solennellement dans le « Manifeste communiste » :
« Tous les mouvements historiques ont été, jusqu'ici, accomplis par des minorités ou au profit des minorités. Le mouvement prolétarien est le mouvement spontané de l'immense majorité au profit de l'immense majorité.
" Le marxisme est large et profond, en dernière analyse, c'est une phrase pour résoudre le problème de la libération de l'humanité. Le secrétaire général Xi Jinping a souligné :
« La raison pour laquelle le marxisme a l'influence de transcender les pays et les époques, c'est qu'il est enraciné dans le peuple, et il indique la manière juste de s'appuyer sur le peuple pour faire avancer l'histoire. La Chine a toujours représenté les intérêts fondamentaux de la majorité du peuple. Nous vivons et mourons avec le peuple, n'avons aucun intérêt particulier et ne représentons jamais les intérêts d'un groupe d'intérêt, d'un groupe puissant ou d'un classe privilégiée.

En tant que parti marxiste, le Parti communiste chinois a toujours été cohérent et unifié dans son esprit de parti et son caractère populaire. Le Parti communiste chinois est l'avant-garde de la classe ouvrière chinoise, ainsi que l'avant-garde du peuple chinois et de la nation chinoise. La constitution du parti stipule clairement :
« Persistez à servir le peuple de tout cœur » et « Le parti fait passer les intérêts des masses en premier à tout moment, partage les hauts et les bas avec les masses et entretient les liens les plus étroits. La magnifique histoire centenaire du parti le montre clairement : ce n'est qu'en ne recherchant pas de gain personnel que nous pouvons rechercher des avantages fondamentaux et grands, procéder de la nature du parti, toujours adhérer au respect des lois du développement social et de l'unité du sujet historique du ststut du peuple, se battre pour de nobles idéaux et servir la majorité du peuple. Rechercher la cohérence des intérêts, achever le travail du parti et réaliser la cohérence des intérêts du peuple.

« La politique s'épanouit dans l'obéissance aux aspirations du peuple, et la politique est abolie dans l'obéissance aux aspirations du peuple. nous faisons est de servir le peuple. ". Afin d'adhérer à cet objectif, d'innombrables membres du Parti communiste n'hésiteront pas à aller de l'avant. Parmi eux, certains ont dévié de la " classe familière depuis l'enfance" , uniquement parce qu'ils croient que le sens de la vie est "pour l'écrasante majorité" ; parmi eux, certains choisissent d'être une vis pour toujours, simplement parce qu'ils croient que " pour vivre par soi-même il faut faire mieux vivre les autres" ; parmi eux, certains d'entre eux ont prononcé le serment sonore de "Je suis membre du parti, j'irai en premier" pour faire face à la nouvelle épidémie menaçante de pneumonie de la couronne, juste pour "aimer tous les êtres avec un grand amour." Toujours adhérer à l'objectif fondamental de servir le peuple de tout cœur est la raison fondamentale pour laquelle notre parti a toujours été soutenu et aimé par le peuple.

Le peuple est le maître bien mérité de la Chine socialiste. mon pays est un pays socialiste sous une dictature démocratique populaire dirigée par la classe ouvrière et basée sur l'alliance des ouvriers et des paysans. Tout le pouvoir de l'État appartient au peuple. Le peuple gère les affaires de l'État, les entreprises économiques et culturelles et les affaires sociales à travers divers canaux et formes conformément à la loi. Le peuple étant les maîtres du pays est l'essence et le noyau de la politique démocratique socialiste. Le secrétaire général Xi Jinping a souligné :
« Respecter le statut dominant du peuple et s'assurer que le peuple est le maître du pays est la proposition cohérente de notre parti. » La démocratie socialiste de mon pays est la démocratie la plus étendue, la plus vraie et la plus efficace qui protège les intérêts fondamentaux de le peuple Le nom de notre pays Les noms de nos organes d'Etat à tous les niveaux sont tous surnommés "populaire" C'est notre positionnement de base du régime socialiste chinois. Les agences de l'État et leur personnel à tous les niveaux, quel que soit le type de travail qu'ils accomplissent, en dernière analyse, sont au service de la population. Ce positionnement de base ne peut être vague ou dilué à aucun moment. Le développement de la politique démocratique socialiste doit incarner la volonté du peuple, protéger les droits et les intérêts du peuple, stimuler la vitalité créatrice du peuple et utiliser le système pour garantir que le peuple est le maître du pays.

Adhérer à l'orientation de valeur les masses d'abord

La suprématie du peuple est l'expression concentrée du matérialisme historique, et c'est le trait distinctif et le caractère théorique des réflexions de Xi Jinping sur le socialisme aux caractéristiques chinoises de la nouvelle ère. La suprématie du peuple exige que les communistes chinois considèrent toujours le bonheur de la vie du peuple comme le « grand homme du pays » , et les intérêts fondamentaux de l'écrasante majorité du peuple comme le point de départ et le but de tout travail.

La suprématie du peuple n'est pas un concept abstrait et vide de sens, elle doit être mise en œuvre dans tous les domaines et dans tout le processus de gouvernance du pays par notre parti. La cinquième session plénière du dix-huitième Comité central du Parti communiste chinois a d'abord proposé l'idée de développement centré sur le peuple, qui consiste à adhérer à l'application créative de l'orientation des valeurs « le peuple d'abord » dans le concept de développement. Innovation et développement de réflexions sur le développement et réflexions sur la modernisation. Le secrétaire général Xi Jinping a souligné :
« Ce n'est qu'en adhérant à la pensée du développement centrée sur l'être humain, en adhérant au développement pour le peuple, en comptant sur le peuple pour le développement et en partageant les fruits du développement par le peuple, que nous pourrons avoir une vision correcte de développement et modernisation.

« La manière de gouverner le pays commence par l'enrichissement du peuple. » Le secrétaire général Xi Jinping a souligné que le concept de partage dans le nouveau concept de développement « insiste essentiellement sur la pensée du développement centrée sur le peuple, qui incarne les exigences de la réalisation progressive la prospérité." La prospérité commune est un objectif fondamental du marxisme.
Marx et Engels envisageaient que dans la société future, « la production visera la prospérité de tous les peuples » et « tous les peuples partageront les bénéfices créés par tout le monde » . Le secrétaire général Xi Jinping a souligné :
« Le développement que nous poursuivons est le développement qui profite au peuple, et la prospérité que nous poursuivons est la prospérité commune de tous les peuples. » Le secrétaire général Xi Jinping exige une prise en compte globale des besoins et des possibilités, des arrangements institutionnels plus efficaces, et des progrès graduels conformément aux lois du développement économique et social. D'une part, le « gâteau » est continuellement agrandi et, d'autre part, le « gâteau » qui est continuellement agrandi est bien divisé et résout consciemment et activement les problèmes de disparité régionale, de disparité urbaine-rurale et de disparité de revenu, afin que la supériorité du système socialiste puisse se manifester pleinement. Pour que les gens aient plus de sens du gain, et il ne doit pas y avoir de phénomène de « les riches sont accablés, tandis que les pauvres mangent la paille » .

Construire une société aisée de manière globale porte les beaux rêves du peuple chinois. Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, le Comité central du Parti avec le camarade Xi Jinping en son sein a placé la construction d'une société aisée de manière globale au sommet de la disposition stratégique des « quatre globalités », et a fait de la réduction de la pauvreté la tâche essentielle et l'indicateur emblématique de la construction d'une société aisée de manière globale. Un stormtrooper décisif. Après 8 ans de lutte continue, la force économique de mon pays, sa force scientifique et technologique, sa force nationale globale et le niveau de vie de la population ont atteint un nouveau niveau. En 2020, le PIB de mon pays dépassera les 100 000 milliards de yuans et le PIB par habitant dépassera les 10 000 dollars américains. Au cours des huit dernières années, les 98,99 millions de ruraux pauvres selon les normes actuelles sont tous sortis de la pauvreté, et des réalisations décisives ont été accomplies dans les «trois batailles difficiles» de la prévention et de la résolution des risques majeurs, de la réduction précise de la pauvreté et de la prévention de la pollution. . Le taux d'urbanisation a dépassé 60 %, et le groupe à revenu intermédiaire a dépassé les 400 millions de personnes. Le problème de la pauvreté absolue qui a affligé la nation chinoise ces dernières années a pris fin. Une société aisée s'est construite sur la terre de Chine, et un pas solide a été franchi sur la voie de la prospérité commune.

Le voyage n'est pas encore terminé. Une société aisée à tous les niveaux n'est pas la fin, mais le point de départ d'une nouvelle vie et d'une nouvelle lutte. Se tournant vers l'avenir, le secrétaire général Xi Jinping a souligné : « Dans le nouveau voyage, nous devons nous appuyer fermement sur le peuple pour créer l'histoire, adhérer à l'objectif fondamental de servir le peuple de tout cœur, rester ferme sur la position du peuple, mettre en œuvre les objectifs du parti, la ligne de masse, respecter l'initiative du peuple et pratiquer une pensée de développement centrée sur le peuple, développer l'ensemble du processus de démocratie populaire, maintenir l'équité et la justice sociales, se concentrer sur la résolution des problèmes de développement déséquilibré et du désespoir du peuple, et promouvoir le développement global de les gens et la prospérité commune de tous les peuples pour réaliser des progrès substantiels plus évidents !"

Le fondement du parti réside dans le peuple, le sang réside dans le peuple et la force réside dans le peuple

Les arbres imposants doivent avoir des racines, et des milliers de kilomètres de rivières doivent avoir leurs racines. Le parti et le peuple sont inséparables pendant un moment, et ne peuvent être séparés un instant. Le secrétaire général Xi Jinping a souligné :
« Les gens ordinaires sont le ciel et les gens ordinaires sont la terre. Oubliez les masses et séparez-vous des masses, nous deviendrons de l'eau sans source, un arbre sans racine, et rien ne sera accompli."

Les masses sont les créateurs de l'histoire et de vrais héros. Le marxisme croit que l'histoire sociale est l'activité de personnes poursuivant leurs propres objectifs. Dans de telles activités, les masses ne sont jamais des facteurs passifs, mais des sujets. " Les activités historiques sont des activités des masses. Avec l'approfondissement des activités historiques, les masses vont inévitablement s'étendre. " La magnifique histoire du développement de la nation chinoise a été écrite par le peuple chinois, et la civilisation chinoise étendue et profonde a été créée par le peuple chinois et durera pour toujours. L'esprit de la nation chinoise a été cultivé par le peuple chinois, et le grand saut de se lever, devenir riche pour devenir fort, la nation chinoise était le résultat de la lutte du peuple chinois.

Un parti politique, un pouvoir politique, son avenir et sa destinée dépendent du soutien du peuple. Le peuple est le fondement le plus profond et la plus grande confiance en notre parti pour gouverner. Le parti et le peuple restent dans le même bateau, vivent et meurent ensemble, et maintiennent toujours des liens de chair et de sang, c'est la garantie fondamentale pour que le parti surmonte toutes les difficultés et tous les risques. "Le cœur humain est le pouvoir." Bien que le nombre de membres du Parti communiste chinois ait atteint plus de 95 millions, il reste une minorité parmi les plus de 1,4 milliard de personnes. Le grand objectif de notre parti ne peut être atteint sans le soutien du peuple. Nous devons nous appuyer fermement sur la création du peuple, la cause historique. Dans son discours important à la Conférence d'étude de l'histoire du Parti et de mobilisation pour l'éducation, le secrétaire général Xi Jinping a souligné :
" Notre parti vient du peuple, et les racines et le sang du parti sont dans le peuple. Nous vivons pour le peuple, prospérons parce que du peuple, restez toujours avec le peuple et servez le peuple. La lutte pour les intérêts est le point de départ et l'objectif fondamentaux de notre parti pour construire et renforcer le parti. "

"Si vous gagnez, vous gagnerez votre pays, et si vous perdez, vous perdrez votre pays." Dans le processus historique de révolution, de construction et de réforme, notre parti s'appuie sur le peuple pour qu'il soit passé de petit à grand, de faible à fort, du parti d'origine de plus de 50 personnes au numéro un mondial avec des influence mondiale Le parti au pouvoir. Après l'échec de la Grande Révolution, la plupart des plus de 300 000 révolutionnaires qui sont morts étaient les masses du peuple qui ont suivi notre parti pour faire la révolution. Pendant l'Armée rouge, le peuple était le mur de fer du parti et de l'armée populaire. Pendant la guerre anti-japonaise, notre parti a largement mobilisé les masses pour provoquer l'invasion du Japon. La bataille de la traversée du fleuve Yangtsé a été réalisée par le peuple à l'aide de petits bateaux ; les réalisations de la révolution et de la construction socialistes ont été réalisées par le peuple.La réforme et ouverture Son drame historique met en scène des centaines de millions de personnes. Le secrétaire général Xi Jinping a souligné :
« Quiconque se soucie du peuple, le peuple se souciera d'eux. » La vie ou la mort du parti est une question de soutien populaire. En gagnant la confiance et le soutien du peuple, le parti peut surmonter toutes les difficultés et être invincible.

Le peuple est le plus haut arbitre et le juge ultime du travail de notre parti. Le secrétaire général Xi Jinping a souligné :
« Les temps sont les gens qui écrivent les journaux, nous sommes les répondants, et les gens sont les gens qui lisent les journaux. » Notre parti est un parti politique qui représente les intérêts fondamentaux de la majorité des le peuple. Le niveau de gouvernance du parti et l'efficacité de la gouvernance ne sont pas entre nos mains. Il est plutôt jugé par le peuple. Le critère du jugement est la satisfaction du peuple. Le contenu spécifique du jugement est le sentiment du peuple de gain, et le résultat du jugement est le soutien du peuple. Nous devons persister à prendre le soutien ou la désapprobation du peuple, l'approbation ou la désapprobation, heureux ou malheureux, et promettre ou non comme critères fondamentaux pour mesurer le succès et l'échec de tout travail, et nous efforcer de fournir à l'histoire et au peuple de nouvelles et plus excellentes réponses.

Le pays est le peuple, et le peuple est le pays. Depuis 100 ans, le Parti communiste chinois a toujours été avec le peuple et s'est battu pour ses intérêts. C'est précisément parce qu'il s'appuie étroitement sur le peuple, partage le même bateau avec le peuple, partage le sang et le sang, et partage la vie et la mort, que notre parti a franchi un obstacle après l'autre et remporté une victoire après l'autre. La nation chinoise a montré des perspectives brillantes sans précédent. Face à l'avenir, le Parti communiste chinois s'unira et conduira le peuple chinois à écrire un chapitre merveilleux sur le nouveau voyage de construction d'un pays socialiste moderne d'une manière globale pour créer une vie plus heureuse et meilleure.
Xuan
Xi Jinping demande que les retraités soient soutenus pour prendre soin des générations futures

French.xinhuanet.com | Publié le 2020-11-18 à 19:24
http://french.xinhuanet.com/2020-11/18/c_139525057.htm
BEIJING, 18 novembre (Xinhua) -- Le président chinois Xi Jinping a exhorté des efforts visant à soutenir davantage de retraités pour qu'ils prennent soin des prochaines générations et forment de nouvelles générations de jeunes bien préparés à rejoindre la cause socialiste.

M. Xi, également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois et président de la Commission militaire centrale, a fait ces remarques dans une instruction adressée à une conférence nationale marquant le 30e anniversaire du Comité de travail chinois de soins pour les générations futures, tenue mardi et mercredi à Beijing.

Notant que les jeunes sont l'avenir d'un pays et l'espoir d'une nation, M. Xi a déclaré que le comité avait rassemblé des retraités, dont des responsables, des experts, et des enseignants retraités ainsi que des modèles exemplaires et des vétérans, pour promouvoir la croissance saine des jeunes depuis sa fondation il y a 30 ans, en particulier depuis le 18e Congrès national du PCC en 2012.

Il a qualifié les retraités de trésor pour le Parti et l'Etat et de source importante de force pour améliorer l'éducation idéologique et politique des jeunes.

Tout en exhortant les comités du Parti et les gouvernements à tous les niveaux à intensifier la direction dans le travail de prise en charge des générations futures, M. Xi a déclaré qu'ils devaient soutenir davantage de retraités dans la cause afin d'apporter de nouvelles et de plus grandes contributions à l'éducation des nouvelles générations de jeunes qui sont prêtes à rejoindre la cause socialiste.

Huang Kunming, membre du Bureau politique du Comité central du PCC et chef du Département de l'information du Comité central du PCC, a transmis l'instruction de M. Xi lors de la conférence.

La vice-Première ministre Sun Chunlan, également membre du Bureau politique du Comité central du PCC, a appelé les retraités et les comités de travail de soins pour les générations futures à tous les niveaux à mettre en oeuvre l'instruction de M. Xi et à faire jouer les avantages des retraités pour réaliser l'éducation sur la tradition révolutionnaire et assurer la croissance des jeunes dans tous les aspects.

Au total, 593 unités et 1.907 personnes ont été saluées à la conférence pour leur travail à cet égard. La conférence a réuni plus de 300 personnes.
Xuan
En mai 2019 Xi Jinping et la direction du PCC ont relancé la campagne idéologique autour du slogan "servir le peuple" et "garder au cœur notre mission fondatrice" .

Servir le peuple - mission inébranlable du PCC


Par: Xiaoxia De: l'édition anglaise de Xinhua| Mis à jour: 2019-Aug-12 11:02
http://english.qstheory.cn/2019-08/12/c_1124865203.htm


«Servir le peuple de tout cœur» est la devise du Parti communiste chinois, issue d'un discours du président Mao Zedong à la mémoire d'un soldat, Zhang Side.
Zhang est réputé pour sa moralité élevée de servir le peuple de tout cœur.
Ses histoires ont été louées par des générations de Chinois et son esprit est perpétué.


XI'AN, 11 août (Xinhua) - Servir le peuple de tout cœur - telle est la devise du Parti communiste chinois (PCC), le plus grand parti au pouvoir au monde.

Dans une campagne d'éducation sur le thème "restez fidèle à notre mission fondatrice" , qui a été menée dans tout le pays en mai, tous les membres et responsables du PCC doivent garder à l'esprit la phrase et agir en conséquence.
L'expression "au service du peuple" provient d'un discours prononcé par le défunt dirigeant chinois Mao Zedong en septembre 1944 à la mémoire d'un soldat, Zhang Side, réputé pour sa moralité noble de servir le peuple de tout cœur et de se sacrifier pour les bienfaits du peuple.
Le discours a eu un impact profond sur l'histoire du PCC et «servir le peuple de tout cœur» est devenu l'objectif fondamental du Parti.
Soixante-quinze ans plus tard, les histoires de Zhang Side ont été louées par des générations de Chinois, et son esprit a été transmis.

UN MODÈLE

Né dans une famille paysanne appauvrie de la province du Sichuan en 1915, Zhang Side a rejoint la nouvelle quatrième armée en 1933 et le PCC quatre ans plus tard. Tout au long de la longue marche, Zhang s'est battu courageusement au cours des batailles et a été blessé plusieurs fois. Il a également travaillé très dur à Yan'an, une base révolutionnaire du PCC dans les années 40.
Le 5 septembre 1944, Zhang travaillait dans un four avec plusieurs soldats mais soudain, le four s'est effondré. Zhang a poussé un soldat hors du four, ce qui l'a enterré. Il est décédé à l'âge de 29 ans.

Depuis lors, le peuple chinois se souvient de lui. Une place commémorative a été érigée à Yan'an en l'honneur de Zhang, et des centaines de visiteurs de tous horizons viennent l'honorer chaque jour.

Hou Xiuzhen, 74 ans, se porte toujours volontaire pour raconter aux visiteurs les histoires de Zhang et ces moments difficiles pendant les guerres.
Le beau-père de Hou était dans l'armée du PCC et a participé aux campagnes de production à Yan'an dans les années 40. Les militaires et les civils ont été encouragés à récupérer les terres agricoles non cultivées pour devenir autonomes dans l'approvisionnement en céréales, et pour d'autres produits vivriers.

"'Servir le peuple' était une devise de mon beau-père, qui a également influencé de manière significative sa progéniture ", a déclaré Hou. Avant sa retraite, Hou était une planteuse d'arbres passionnée dans la campagne de reboisement locale.
" La ligne de masse est la ligne politique et organisationnelle fondamentale du Parti ", a déclaré Gu Shaojie, professeur agrégé à la China Executive Leadership Academy de Yan'an.
"Les gens ont des besoins différents à des moments différents. Servir le peuple, c'est mettre en pratique la ligne de masse du Parti dans tous les aspects de la gouvernance" , a ajouté Gu.

TRANSMETTRE L'ESPRIT

En tant que base révolutionnaire du PCC, Yan'an reçoit plus de 300 000 membres du PCC chaque année pour recevoir une éducation. "Servir le peuple" est un cours incontournable.
"Zhang Side est un modèle qui peut représenter l'image du PCC : résoudre les problèmes des masses et rapprocher les membres du Parti et les masses" , a déclaré Tan Huwa, expert à l'Université de Yan'an.

"Dans la nouvelle époque, 'servir le peuple' incarne la victoire dans la guerre contre la pauvreté et dans la construction d'une société modérément prospère à tous égards ", a déclaré Tan.
Zhang Yangang est le secrétaire du Parti du village de Xinhu dans la province du Shaanxi. Le responsable de la base était au courant des bonnes actions de Zhang Side quand il était enfant, ce qui l'a inspiré à changer le village pauvre et arriéré.
Au début des années 90, le village de Xinhu n'avait ni électricité ni eau. Les villageois gagnaient leur vie dans l’agriculture.
"En tant que fonctionnaire, j'assume la responsabilité d'apporter des avantages aux villageois" , a déclaré Zhang, qui a conduit le comité du village à construire des réseaux d'approvisionnement en eau et en électricité et a exploré les moyens d'augmenter les revenus des villageois.

Zhang a mobilisé des villageois pour planter des pommiers, rapportant plus de 10 fois les revenus par rapport à la culture du maïs. Les pommes produites à Xinhu sont désormais exportées vers les pays d'Asie du Sud-Est.
Plus de 670 ménages de Xinhu sont sortis de la pauvreté au cours des dernières années. Et le revenu par habitant du village a dépassé 30 000 yuans (environ 4 250 dollars).
"Peu importe l’échelon de votre grade, vous devez toujours vous rappeler de travailler pour les masses, en prenant des mesures efficaces pour répondre à leurs préoccupations" , a déclaré Zhang.

Hao Biao, un ancien responsable du comté de Wuqi, Yan'an, partage la même opinion avec Zhang Yangang.
Le comté de Wuqi souffrait depuis longtemps d'un environnement fragile, d'une grave désertification et de catastrophes naturelles. Hao a été choqué par les montagnes stériles lorsqu'il est arrivé dans le comté en 1995.
"Les habitants faisaient paître les chèvres dans les montagnes et l'herbe poussait à peine, sans parler des forêts" , a expliqué Hao.

Hao a encouragé les habitants à élever des chèvres en captivité pour restaurer l'environnement écologique. Cependant, sa suggestion a suscité la colère de la population locale. Hao se souvient qu'un fermier avait menacé de rassembler ses chèvres au bureau de Hao si le pâturage dans les montagnes était interdit.
Hao a utilisé chaque occasion qu'il a pu pour expliquer la politique au peuple et finalement les masses ont accepté de participer au programme d'élevage en captivité.
" Travailler pour le peuple signifie que vous ne pouvez pas prendre de décisions irréfléchies. Une fois l'interdiction de troupeau émise, nous avons immédiatement commencé à accorder des subventions, à fournir une formation et à aider à construire des installations pour la plantation d'herbes et de champignons afin d'augmenter les revenus" , a déclaré Gao Zengpeng, alors vice-directeur du bureau d'élevage du comté.

Après deux décennies de développement, le taux de couverture forestière et herbeuse de Wuqi est passé de 19,2% en 1997 à 72,9%. Le revenu disponible des habitants a également augmenté de 12 fois au cours de la même période.
"J'ai fait la proposition, mais je ne pouvais en aucun cas m'en attribuer le mérite. Les masses sont de vrais héros qui peuvent imposer des changements. C'est précisément en raison de leurs doutes et de leurs critiques que nous pouvons modifier et affiner les politiques pour atteindre l'objectif souhaité" , a déclaré Hao. .

Le rapport présenté au 19e Congrès national du PCC a clairement souligné que l'aspiration et la mission d'origine des communistes chinois étaient de rechercher le bonheur pour le peuple chinois et le rajeunissement de la nation chinoise.
"L'aspiration originale du Parti et la mission n'ont jamais changé, bien que les temps changent. C'est pourquoi le PCC peut conduire le peuple chinois d'une victoire à l'autre" , a déclaré Tan.


Edité le 07-04-2020 à 20:42:35 par Xuan


Xuan
"Garder au cœur notre mission fondamentale" .
Ce mot d'ordre n'est pas anodin. Il fait partie intégrante de la lutte idéologique entre deux voies au sein du PCC.
L'article ci-dessous montre l'intense lutte idéologique au sein même du PCC.
Sur le plan international il vise la social démocratie et le révisionnisme moderne, avec ses différentes variantes, comme Piketty le "Marx du XXIe siècle".
La bourgeoisie n'attaque pas de front le marxisme mais se déguise en marxisme pour le pervertir.
La différence fondamentale entre le "socialisme démocratique" et le marxisme-léninisme c'est la dictature du prolétariat.


____________________


Le socialisme à la chinoise présenté par un intellectuel chinois, Zhang Wenmu


http://histoireetsociete.com/2020/03/02/le-socialisme-a-la-chinoise-presente-par-un-intellectuel-chinois-zhang-wenmu/?fbclid=IwAR30B4uWVjGjblMPFmvYZ78R_MZvj0bdf6Qmk0sHLzoUuUtRr83MiMK552Q

DANIELLE BLEITRACH
2 MARS 2020

En préambule à cet article très intéressant, j’ai trois choses à dire : 1) l’aspect le plus saisissant de ce socialisme à la chinoise est la manière dont coexistent le marché et les formes capitalistes, avec les formes socialistes. La récente épidémie du coronavirus, nous a montré à quel point les formes capitalistes pouvaient rapidement être mise en réserve au profit du socialisme et de ses aspects collectifs, c’est parce que comme le dit l’article le socialisme chinois marxiste léniniste, n’a jamais été abandonné y compris par Deng Xiao Ping dans ses “réformes” 2) aujourd’hui on apprend grâce à la nasa, que cet épisode a le mérite de faire disparaître la pollution sur la conurbation de Pékin. Comme quoi le socialisme de Cuba à Pékin en passant par l’URSS a toujours mieux concordé avec l’écologie. 3) je suis pour le socialisme à la française mais aussi pour ne pas l’imposer au reste de l’humanité mais la situation du pouvoir en France nous confronte à la faiblesse des organisations représentatives par rapport à la dictature du capital et donc du droit à l’insurrection prolongé par Lénine. (note et traduction de Danielle Bleitrach pour histoire et societe)

La Chine développe le socialisme avec ses propres caractéristiques au milieu d’un débat théorique et idéologique sur les concepts fondamentaux du marxisme-léninisme. Le fond est l’affirmation du caractère du pouvoir politique, comme expression de l’hégémonie ouvrière sous la direction du Parti communiste. L’article ci-dessous, écrit par un auteur qui prend le marxisme-léninisme comme guide, la pensée de Mao Tsetung, la théorie de Deng Xiaoping et la pensée du leader actuel de la Chine, Xi Jinping, fait face à des thèses qui sous-tendent l’action des forces politiques hostile au socialisme. Pour le public brésilien, l’approche de Zhang Wenmu est également utile pour lutter contre la spéculation sur la «résignification du socialisme», qui est censée soutenir les dérives révisionnistes et liquidationnistes en termes d’élaboration stratégique,
Par Zhang Wenmu (*)

Traduit du chinois en espagnol par Gabriel Gonçalves Martinez (**)

Le 17 mai 2016, Xi Jinping, secrétaire général du Parti communiste chinois et président de la Commission militaire centrale, a tenu un symposium sur la philosophie et les sciences sociales à Pékin, où il a prononcé un discours important.

Pendant le symposium, le camarade Xi Jinping a déclaré:

Le marxisme a un caractère pratique distinct. Il est non seulement dédié à “expliquer le monde” scientifiquement, mais aussi à “transformer activement le monde”.

Le discours du camarade Xi Jinping a une signification profonde dans l’adoption de la position directrice de la doctrine marxiste dans le domaine de la philosophie et des sciences sociales en Chine. Dans la lutte idéologique actuelle, la présentation du camarade Xi Jinping établit une distinction claire entre la véritable doctrine marxiste et les idées qui «se déguisent en marxisme» .

1. La clé pour adhérer au marxisme est d’adhérer au léninisme

En 1845, Marx termine ses thèses sur Feuerbach . Dans ce document, qui a été classé par Engels comme “le premier document contenant le germe de la nouvelle vision du monde” , Marx a conclu que “les philosophes n’ont interprété le monde que de différentes manières, mais l’important est de le transformer” . Après la mort de Marx, cette célèbre phrase a été inscrite sur sa tombe, elle visait à expliquer aux gens que “transformer le monde” est la clé pour comprendre la théorie marxiste.

Le léninisme est le point clé qui relie le marxisme de la théorie à la transformation de la réalité , donc le léninisme est le point clé pour défendre le caractère pratique du marxisme. Le jugement scientifique sur les problèmes de notre époque est une partie importante du léninisme. Tous les grands phénomènes internationaux, tels que la lutte contre le terrorisme, le mouvement stratégique à l’est, le mouvement Occupy Wall Street, la Syrie, l’Ukraine, la crise financière, sont tous liés aux enjeux de l’ère actuelle. Si nous ne revenons pas à la théorie de l’impérialisme de Lénine, ces phénomènes internationaux et la tendance générale à rajeunir le socialisme ne peuvent être pleinement compris et bien expliqués. Même notre socialisme aux caractéristiques chinoises et sa théorie n’auraient aucune base argumentative.

Par exemple, les «quatre confiance en soi» dont nous discutons actuellement, qui sont la confiance dans la manière, la confiance théorique, la confiance institutionnelle et la confiance culturelle, sont construites sur la base de la confiance dans les «deux inévitabilités» , à savoir l’inévitabilité de la destruction le capitalisme et l’inévitabilité de la victoire du communisme; sans la théorie de l’impérialisme de Lénine, les «deux inévitabilités» ne peuvent pas avoir une orientation scientifique, et notre sentiment de confiance en soi perdra référence et coordination. Le grand succès de la révolution chinoise repose avant tout sur la confiance dans le léninisme. Le «marxisme» qui ne mentionne pas le léninisme, qui ne mentionne pas les «deux inévitabilités» , sera probablement aliéné dans un socialisme démocratique de type Bernstein, sans direction et objectif, étiqueté comme «le mouvement est tout» .

1. Castrer le caractère pratique du marxisme est l’essence de la social démocratie

La pratique est un mouvement de l’humanité avec une certaine direction. Le faux marxisme propagé par les socialistes démocrates se caractérise par la castration du caractère pratique du marxisme, en éliminant la lutte de classe entre la bourgeoisie et le prolétariat et la dictature du prolétariat, transformant le marxisme en un type de théorie “ universelle ” acceptée par la bourgeoisie. «Le triomphe du marxisme oblige ses ennemis à se faire passer pour des marxistes. La dialectique de l’histoire l’est aussi » . La social démocratie est un type de tendance à l’idéalise qui est promu “en se faisant passer pour du marxisme” .

En 1889, Eduard Bernstein, membre du Parti social-démocrate allemand, dans le livre Les prémisses du socialisme et les tâches de la social-démocratie a formulé pour la première fois le concept de “socialisme démocratique” . En 1951, lorsque l’Internationale Socialiste a été fondée, elle a clairement mis le “socialisme démocratique” comme programme de lutte à travers le programme Objectifs et tâches de la social-démocratie, s’opposant ouvertement au marxisme et au socialisme scientifique.

Sous prétexte de promouvoir la diversité, le socialisme démocratique cache son objectif de nier la position directrice du marxisme. En termes d’orientation idéologique, le socialisme démocratique prétend accepter à la fois l’humanisme et le marxisme. En politique, le socialisme démocratique nie les classes et la lutte des classes, préconise le multipartisme et affirme que les relations de classe dans les pays capitalistes ont fondamentalement changé. La classe ouvrière pourrait contrôler le pouvoir de l’État à travers une majorité au parlement et réaliser l’idéal d’égalité. Sur le plan économique, ils défendent la mise en place d’une «économie mixte» , qui est la combinaison du système coopératif et de la propriété privée, de la planification économique et de la libre concurrence, ainsi que l’opposition à l’élimination de la propriété privée.

S’agissant du système étatique, ils nient la dictature du prolétariat, prônant la mise en place d’un système de sécurité sociale et la mise en place de l’État providence. Ils prônent la réforme du système fiscal et la redistribution des revenus et de la richesse par l’expansion des droits économiques et de la protection sociale des citoyens, réalisant ainsi l’égalité économique; ils croient que grâce aux réformes et à la révolution technologique, avec le développement des forces productives, le capitalisme se transformera automatiquement en socialisme démocratique.

Lénine a déclaré dans Les destinations historiques de la doctrine de Karl Marx :

Le libéralisme, pourri intérieurement, essaie de renaître sous la forme d’un opportunisme socialiste. Ils interprètent la période de préparation des forces pour les grandes batailles comme une renonciation à ces batailles. L’amélioration de la situation des esclaves dans la lutte contre l’esclavage salarié s’explique par eux comme une vente par des esclaves en échange de quelques centimes pour leur droit à la liberté.


Déguisé en marxisme, le socialisme démocratique ne reconnaît que les exigences d’égalité, de justice et d’humanisme de la classe ouvrière, mais ne défend pas la lutte des classes et la révolution armée du prolétariat. En conséquence, à chaque moment important de la révolution socialiste, le socialisme démocratique revendique la «non-violence» , entraînant l’échec de la révolution prolétarienne, dégénérant en complices de la bourgeoisie dans la répression du prolétariat. Pour cette raison, Lénine a rompu avec la social-démocratie européenne, ainsi qu’avec le Parti social-démocrate des travailleurs de Russie, a changé son nom en Parti communiste de Russie (bolchevique) et a remporté la grande victoire de la révolution d’octobre.

Le socialisme démocratique à l’époque de Lénine était un complice des trusts impérialistes, du capital «industriel-financier» , dont l’industrie est la composante principale, alors qu’aujourd’hui le socialisme démocratique, en particulier en Chine, est un complice du capital financier représenté par Wall Street. Ils attaquent non seulement le socialisme, mais aussi le capitalisme industriel et toutes les forces humaines progressistes basées sur l’économie réelle. Par conséquent, le socialisme démocratique du XXIe siècle est la forme la plus pourrie et la plus réactionnaire du faux marxisme, quelque chose de préjudiciable à la cause socialiste, qui représente le progrès humain.
Le néolibéralisme, qui a culminé dans les années 1990 et a fait sensation en Chine, est maintenant quelque peu discrédité, mais sa manière de venir en aide au capitalisme financier international ne s’est pas encore retirée de la Chine. Dans la lutte idéologique actuelle menée par le Parti communiste chinois, la tendance à s’opposer ouvertement au marxisme a considérablement diminué. Au lieu de cela, il a été remplacé par un flot de pensées socialistes démocratiques qui “se déguisent en marxisme” , de sorte que certaines personnes déclarent ouvertement que “seul le socialisme démocratique peut sauver la Chine” .

La propagation du socialisme démocratique européen prête à confusion en Chine. Sa manifestation est la suivante: il reconnaît le “marxisme” et le “socialisme”, mais ignore intentionnellement et nie le léninisme, qui est le marxisme transformé de la théorie à la pratique. Dans chaque lutte à mort entre le socialisme et le capitalisme, il prend les soi-disant «valeurs universelles» en se plaçant du côté de l’impérialisme, dans le but de désintégrer le régime socialiste.

Le 23 septembre 2014, le magazine Hongqi (Drapeau rouge) a publié un article de Wang Weiguang, président de l’Académie chinoise des sciences sociales, intitulé Rejoignez la dictature démocratique populaire. Basé sur la doctrine de la dictature du prolétariat, cet article analyse sa base théorique, le point de vue fondamental, et présente la théorie et la pratique de l’établissement de la dictature démocratique populaire en Chine. Dès sa publication, l’article a rencontré une vive opposition de la part de certains, car il atteint le cœur du socialisme démocratique. Lénine a dit que reconnaître ou ne pas reconnaître la dictature du prolétariat était la pierre de touche qui différencie le vrai du faux marxisme. Si nous n’utilisons pas le léninisme, en particulier la théorie léniniste de l’État, et utilisons plutôt la théorie du socialisme démocratique, les prochaines tâches qui attendent notre Parti ne peuvent être bien expliquées et achevées, et la réalisation des objectifs de la «Deux centenaires» , qui sont sur le point de se réaliser, pourraient être vaincus.
Le marxisme-léninisme parle de luttes, sinon il devient un conte de fées politique à la Gorbatchev, pas une proposition politique. Kruschev était «l’ancêtre» des socialistes démocrates au sein du Parti communiste de l’Union soviétique. Mao Tsetung a critiqué Kruschev et a déclaré:

À mon avis, il y a deux “épées”: l’une est Lénine et l’autre, Staline. Maintenant, une de ces épées, Staline, a été abandonnée par les Russes. Quant à l’autre épée, Lénine, est-elle été abandonnée dans une certaine mesure par certains dirigeants soviétiques? Il me semble que c’est le cas dans une large mesure. La révolution d’octobre a-t-elle une validité? Pourrait-elle servir d’exemple à d’autres pays? Dans son rapport au 20e Congrès du PCUS, Kruschev a déclaré qu’il était possible de conquérir le pouvoir par des moyens parlementaires, ce qui signifie que pour d’autres pays, il n’est plus nécessaire d’apprendre de la Révolution d’octobre. Avec cette porte ouverte, le léninisme a été pratiquement abandonné.

En décembre 1959, Mao Tsetung écrivit les grandes lignes d’un discours sur la situation internationale: Kruschev était très naïf. Il ne comprenait pas le marxisme-léninisme et était facilement trompé par l’impérialisme. Il ne comprend pas que la situation en Chine a atteint un point extrême, ne l’étudie pas, croit en beaucoup de fausses informations et parle sans précaution. S’il ne se corrige pas, il sera complètement renversé dans quelques années. Kruschev a quitté le pouvoir en 1964. En mars 1965, Mao Tsetung a écrit un commentaire sur Kruschev en marge de la Critique d’une conférence divisionnaire (Conférence de 19 partis communistes convoquée par le Parti communiste de l’Union soviétique):

Tout au long de l’histoire du Mouvement communiste international, la performance de Kruschev représente un court intermède, beaucoup moins que celui des anciens révisionnistes Bernstein et Kautsky. À l’avenir, quiconque veut représenter le Kruschevisme sans Kruschev n’aura pas non plus d’avenir.

En Chine, le socialisme démocratique actuel est similaire à celui de l’Union soviétique dans sa castration du marxisme. Kissinger a affirmé une fois qu’il (Kruschev) est le prédécesseur de Gorbatchev lorsqu’il a commencé le processus de réforme; de ce point de vue, on peut dire que la chute du communisme a commencé avec Khrouchtchev. La pensée socialiste démocratique soviétique de Kruschev et Gorbatchev, qui niait Lénine et Staline, a finalement conduit à la désintégration de l’Union soviétique.

Le léninisme est la source directe du marxisme chinois et de la pensée de Mao Tsetung. Auparavant, la social-démocratie occidentale avait atteint son objectif celui de castrer l’essence du marxisme par le déni de la révolution d’octobre et du léninisme, ce qui a conduit à la désintégration de l’Union soviétique. Le socialisme démocratique en Chine cherche aujourd’hui à abandonner l’âme de la pensée Mao Tsetung en niant le léninisme, notamment en ce qui concerne la méthode d’analyse de classe et la théorie de la dictature du prolétariat. Si nous utilisons la pensée Mao Tsetung le séparant du léninisme, ainsi que si nous utilisons la «théorie de Deng Xiaoping» sans les [i]«quatre principes fondamentaux» [/i] et de la même manière nous utilisons la «théorie marxiste» sans la dictature du prolétariat pour expliquer l’histoire de la révolution et construction socialiste en Chine, le résultat sera le début d’une catastrophe majeure pour la nation chinoise. L’expérience passée, si elle n’est pas oubliée, est un guide pour l’avenir.

1. Seuls ceux qui reconnaissent la lutte des classes et la dictature du prolétariat sont marxistes
Tout comme la bourgeoisie a vu la nécessité de la dictature bourgeoise après des échecs répétés, le prolétariat a également vu la nécessité absolue de la dictature du prolétariat après la défaite de la Commune de Paris en 1871. Marx, sur ce sujet particulier, a déclaré:

[…] Pour moi, je n’ai pas le mérite de n’avoir découvert ni l’existence des classes dans la société moderne ni la lutte entre elles. Bien avant moi, les historiens bourgeois avaient exposé le développement historique de cette lutte de classe, et les économistes bourgeois son anatomie économique. Ce que j’ai encore fait, c’est:

1. démontrer que l’existence des classes n’est liée qu’à certaines étapes du développement historique de la production;

2. que la lutte des classes conduit nécessairement à la dictature du prolétariat;

3. que cette même dictature ne constitue que la transition vers le dépassement de toutes les classes et vers une société sans classes. […]


Entre société capitaliste et société communiste, il y a une période de transformation révolutionnaire du premier au second. Il y a aussi une période de transition politique correspondant à cette période, dans laquelle l’État ne peut être que la dictature révolutionnaire du prolétariat.
Le socialisme démocratique européen n’est pas contre la théorie marxiste de la lutte des classes, mais contre la théorie marxiste de la dictature du prolétariat – en ce sens, par rapport à leurs enseignants européens, les socialistes démocrates chinois sont assez faibles. Actuellement, les sociaux-démocrates chinois reconnaissent et saluent généralement la «montée chinoise» , mais ils ne l’attribuent qu’au niveau de la culture, de la science et de la technologie, ne reconnaissant pas le rôle de la dictature démocratique populaire accompagnant la montée chinoise. Par conséquent, ils ne sont pas d’accord avec les marxistes chinois en ce qui concerne la prochaine étape des réformes: ce qu’ils demandent comme prochaine étape des réformes est précisément de mettre fin à la dictature prolétarienne du peuple chinois, dont le noyau est d’éliminer ou de modifier la direction absolue du Parti à propos de l’Armée populaire. Son «marxisme» renonce donc à la dictature du prolétariat et s’éloigne secrètement du socialisme aux caractéristiques chinoises. En ce sens, il existe une ligne de démarcation entre Lénine et le socialisme démocratique de Bernstein.

Lénine a déclaré:

L’essentiel, dans la doctrine de Marx, est la lutte des classes. C’est donc dit et écrit très souvent. Mais c’est incorrect. Et cette inexactitude se traduit souvent par une fausse représentation opportuniste du marxisme, sa falsification dans un esprit acceptable pour la bourgeoisie. Car la doctrine de la lutte des classes n’a pas été créée par Marx mais par la bourgeoisie avant Marx et, d’une manière générale, elle est acceptable pour la bourgeoisie. Celui qui ne reconnaît que la lutte des classes, il n’est pas encore marxiste, il peut encore se retrouver dans les limites de la pensée bourgeoise et de la politique bourgeoise. Limiter le marxisme à la doctrine de la lutte des classes signifie tronquer le marxisme, le dénaturer, le réduire à ce qui est acceptable pour la bourgeoisie. Seul un marxiste étend la reconnaissance de la lutte des classes à la reconnaissance de la dictature du prolétariat. C’est la différence la plus profonde entre le marxiste et le petit bourgeois (et aussi le grand bourgeois) ordinaire. C’est dans cette pierre de touche que nous devons expérimenter une compréhension et une reconnaissance efficaces du marxisme. (L’État et la révolution)

La théorie de la dictature du prolétariat a été développée en théorie de la «dictature démocratique populaire» selon les conditions nationales de la Chine. Mao Tsetung a déclaré:
La dictature démocratique populaire est basée sur l’alliance de la classe ouvrière, de la paysannerie, de la petite bourgeoisie urbaine et, principalement, de l’alliance des travailleurs et des paysans, car ces deux classes constituent 80 à 90% de la population de la Chine. L’effondrement de l’impérialisme et des réactionnaires du Kuomintang est principalement dû à la force de ces deux classes. Le passage de la nouvelle démocratie au socialisme dépend principalement de l’alliance entre ces deux classes.
Mao Tsetung a insisté sur la défense de la théorie léniniste de l’État et a estimé que la dictature du prolétariat «est une très bonne chose, une arme magique qui protège le corps, une arme magique spéciale. Jusqu’au jour où l’impérialisme étranger et les classes réactionnaires locales seront complètement éliminés, cette arme magique ne pourra jamais être abandonnée. Plus les réactionnaires grondent le «gouvernement totalitaire», plus il ressemble à un trésor » .

Pour adhérer au caractère pratique du marxisme, nous devons reconnaître la théorie marxiste de la dictature du prolétariat, sinon nous traiterons le marxisme, en particulier la théorie de l’État, comme une œuvre d’art qui peut être manipulée par n’importe qui. Mais l’État n’est pas une «œuvre d’art» . Sans dictature, il n’y a pas d’État, sans État, le communisme sera à jamais un arc-en-ciel dans le ciel, pas un nouveau système pour garantir la libération des travailleurs. C’est pourquoi Deng Xiaoping a déclaré: «il est juste de consolider le pouvoir populaire en utilisant la force de la dictature démocratique populaire. Il n’y a rien de mal à cela » . L’essence du problème ici est de savoir comment se concentrer sur les différences et les luttes entre les marxistes chinois et les sociaux-démocrates qui se déguisent en marxistes.

1. Persister dans le léninisme, c’est persister dans le caractère pratique du marxisme
En tant que pays dominants, les pays européens et les États-Unis contrôlent les ressources naturelles de la planète et acquièrent des super profits grâce à l’exploitation des pays du Sud, afin qu’ils puissent combler l’écart dans le domaine de la distribution sociale, afin que leur «socialisme démocratique» puisse apparemment atténuer la lutte des classes dans les pays occidentaux. La Chine est différente de l’Europe et des États-Unis. En raison de son histoire coloniale et semi-coloniale, la Chine et tous les pays en développement ne remplissent pas ces conditions. Par conséquent, nous avons choisi le marxisme-léninisme.
Avec la victoire de la révolution chinoise et la position du marxisme en tant qu’idéologie nationale, peu de gens sont aujourd’hui ouvertement opposés au marxisme. Cependant, la vision anti-marxiste qui passe pour le marxisme provoque toujours beaucoup de confusion. Sa principale caractéristique est de reconnaître des aspects du marxisme acceptables pour la bourgeoisie, tels que la “justice”, “l’égalité” et la “démocratie”. Ils déforment consciemment et renoncent même au caractère pratique du marxisme, sans reconnaître le caractère pratique du marxisme dans la transformation du monde. Sa performance concrète est d’utiliser la méthode de vidage du léninisme et donc d’éliminer le caractère pratique du marxisme, la dictature du prolétariat, d’éliminer le caractère de classe de la démocratie prolétarienne. Ainsi, la démocratie prolétarienne se vide en quelque chose que même la bourgeoisie peut accepter.
Enfin,
Le 24 mars 1960, Mao Tsetung a déclaré qu’en termes de propagande, “parler de la pensée de Mao Tsetung sans mentionner le marxisme-léninisme peut sembler élever la pensée de Mao Tsetung, mais cela réduit en fait son rôle” .

De même, parler du marxisme sans mentionner le léninisme réduit en fait le rôle du marxisme.
Dans cette grande lutte, le brillant avenir appartient au marxisme.


(*) Zhang Wenmu est directeur exécutif du World Socialism Research Center, Chinese Academy of Social Scientists, professeur au Center for Strategic Studies de l’Université d’aéronautique et d’astronomie de Pékin. Zhang Wenmu a publié une série d’articles sur la stratégie de sécurité de la Chine, se concentrant principalement sur la stratégie de sécurité nationale. Son travail comprend la stratégie de sécurité de la Chine dans le nouveau siècle et une analyse des intérêts de la sécurité nationale de la Chine dans la géopolitique contemporaine.
(**) Gabriel Gonçalves Martinez est un universitaire à l’Université normale de Pékin
Lien vers l’original chinois Chinese: http://www.cwzg.cn/theory/201911/52636.html
Publié dans Medium


Edité le 03-03-2020 à 17:12:46 par Xuan


 
Retour au forum
 
créer forum