Sujet :

le F"U"C, caricature du communisme.

Melestam
   Posté le 30-08-2006 à 12:31:23   

"Une vision idéaliste de Staline" qu'ils disent...

Communiqué du Forum Unité Communiste

Les membres du Forum Unité Communiste, s'associent à l'inquiétude de
nos soeurs et frères cubains concernant la santé du président Fidel
Castro, qui au travers de ses déclarations, démontre une fois de plus la
totale transparence de l'information, et les indéfectibles liens qui l'unissent au glorieux peuple cubain.
Tandis que d'immondes renégats se réjouissent et s'imaginent revenir en conquérant à La Havane, nous savons que ce colosse de 80 ans, déja immortel au regard de l'Histoire, saura compromettre les espoirs les plus sombres de l'impérialisme nord-américain. Et que depuis plus de 40 ans, jamais la Révolution cubaine sous l'impulsion indéfectible de son commandant, n'a vacillé, grâce à la vigilence d'un peuple qui aujourd'hui est reconnu comme un modèle.
Les membres du Forum Unité Communiste sont de tout coeur avec le peuple cubain, et en particulier, leurs pensées vont au président Fidel Castro Ruz auquel ils souhaitent un rétablissement aussi prompt que le
laissent deviner ses incroyables capacités de récupération.
La Révolution cubaine est éternelle, et nous n'aurons de cesse de la
promouvoir, ainsi que de louer les décisions d'un Homme dont la sagesse n'a d'égale que son humanité.
Jameul
   Posté le 30-08-2006 à 13:07:38   

RIDICULE !

non pas que je sois contre le peuple cubain ou contre Fidel (là ça se discute) mais donner dans un tel lyrisme ça me donne envie de rendre...
Julien Lahaut
   Posté le 30-08-2006 à 19:05:12   

C'est vrai que ça fait un peu beaucoup idéaliste avec des phrases du style "colosse déjà immortel aux yeux de l'Histoire ".
vladimir
   Posté le 30-08-2006 à 19:23:55   

vous parlez au sens philosophique ?
Vassine
   Posté le 30-08-2006 à 19:26:32   

Je sais pas ce que t'entends par sens philosphique, sûrement ce qui n'est pas lié à l'idéologie mais ça fait limite trucs pour soustirer des larmes ou je ne sais quoi.
vladimir
   Posté le 30-08-2006 à 19:31:10   

C'est un peu le but. C'est un message de soutien, et comme message de soutien je trouve ça très bien. Si ça en fait pleurer tant pis.
Jameul
   Posté le 30-08-2006 à 20:14:12   

le truc c'est que ça fait très très pompeux pour un forum comme le FUC qui post des sujet comme la plus belle femme du monde et où il n'y a pas beaucoup de débat sans que les gens s'insultent
Xuan
   Posté le 30-08-2006 à 23:52:01   

vladimir a écrit :

C'est un peu le but. C'est un message de soutien, et comme message de soutien je trouve ça très bien. Si ça en fait pleurer tant pis.

J'ai plutôt l'impression qu'il s'agit de s'accréditer auprès du PC Cubain, parce que ce genre de discours n'a pas beaucoup d'effet sur les larges masses en France.
Finimore
   Posté le 31-08-2006 à 05:08:52   

Xuan a écrit :

J'ai plutôt l'impression qu'il s'agit de s'accréditer auprès du PC Cubain, parce que ce genre de discours n'a pas beaucoup d'effet sur les larges masses en France.


En effet, et il faut replacer aussi cette démarche avec la lettre de soutien du PRCF pour l'anniversaire de Fidel Castro, dont le contenu révisionniste et l'attaque contre la Chine et Mao y sont soutenu.
Melestam
   Posté le 31-08-2006 à 13:22:11   

Le PRCF fait du forcing pour voir sa "légitimité" reconnu par les grands partis révisos, par exemple par la demande des JRCF à adhérer à la Fédération mondiale de la jeunesse démocratique. (Apparement au point mort)
vladimir
   Posté le 31-08-2006 à 21:30:31   

J'ai plutôt l'impression qu'il s'agit de s'accréditer auprès du PC Cubain, parce que ce genre de discours n'a pas beaucoup d'effet sur les larges masses en France.
Le FUC n'est plus le forum des JRCF. On a reçu une réponse de Cuba, mais a part ça qu'est-ce qu'il en auraient a foutre d'un forum ?
Jameul
   Posté le 01-09-2006 à 12:03:49   

j'espère rien surtout un comme le FUC
Finimore
   Posté le 01-09-2006 à 15:33:09   

vladimir a écrit :

Le FUC n'est plus le forum des JRCF.


J'espère qu'en disant ça tu ne pense tout de même pas avoir répondu sur le sujet du FUC, car c'est râté.
En effet, le FUC n'est pas officiellement un forum du PRCF, seulement la mise sous contrôle (putsch) par le PRCF et sa défense des thèses révisionnistes n'ont fait l'objet d'aucune autocritique de la part de Bolc, Connolly, CubaLibre...
Le FUC a continuer malgré tout a organiser ses petites magouilles contre le FML.
Maintenant le problème n'est plus de savoir si le FUC est ou non inféodé idéologiquement et organisationnellement directement ou pas au PRCF, mais de voire concrètement et réellement ce qu'est véritablement ce forum quel rôle et quelles thèses il développe.
L'organisation de la confusion, la réécriture de l'histoire des ML et du P"C"F, le soutien aux thèses révisionnistes me paraissent être tout à fait dominant dans ce qui se dit sur le FUC. Le FUC n'est ni unitaire ni communiste.
Brejnev Leonid
   Posté le 01-09-2006 à 17:59:54   

Maintenant le problème n'est plus de savoir si le FUC est ou non inféodé idéologiquement et organisationnellement directement ou pas au PRCF, mais de voire concrètement et réellement ce qu'est véritablement ce forum quel rôle et quelles thèses il développe

il ne develloppe aucune thèse en particulier ,chaquen s'y exprime librement du moment que c'est fait dans le respect de l'autre.

Message édité le 25-09-2006 à 23:41:01 par ludo90290
Membre désinscrit
   Posté le 01-09-2006 à 18:18:17   

Brejnev Leonid a écrit :


il ne develloppe aucune thèse en particulier ,chaquen s'y exprime librement du moment que c'est fait dans le respect de l'autre.

Amuse-toi à lancer une attaque (justifiée) contre le PC d'après-guerre ou le PRCF, et tu vas vite te faire reprendre par un des chiens de garde, jusqu'à ce qu'ils te pourrissent la vie sur le forum, au point que t'aies plus qu'envie de te barrer...
Finimore
   Posté le 01-09-2006 à 18:21:33   

Brejnev Leonid a écrit :

il ne develloppe aucune thèse en particulier ,chaquen s'y exprime librement du moment que c'est fait dans le respect de l'autre.


Derrière une apparente démocratie, il y a bien une opinion qui se dégage. Maintenant, les insultes et les sujets défouloires ne sont pas à proprement parler les buts d'un forum se revendiquant du marxisme.
bork-oc
   Posté le 25-09-2006 à 21:36:32   

Je confirme!Un camarade a été viré du forum pour rien,ils l'ont traité de nationaliste parsqu'il defendait son peuple et sa langue!
Red
   Posté le 25-09-2006 à 22:39:33   

bork-oc a écrit :

Je confirme!Un camarade a été viré du forum pour rien,ils l'ont traité de nationaliste parsqu'il defendait son peuple et sa langue!


Cesse de mentir, il a été viré pour insultes répétées par Martin (qui intervient d'ailleurs sur le FML) et va etre réintégré (car il m'en a fait la demande et que je le connais).

{Edit Ludo90290: Rien ne serre de hurler, je réduis les lettres et mais en citation.. }

Message édité le 25-09-2006 à 23:37:27 par ludo90290
Membre désinscrit
   Posté le 25-09-2006 à 23:05:21   

Red a écrit :


... Martin (qui intervient d'ailleurs sur le FML)

Intéressant, il compte se cacher encore longtemps...? Encore un exemple de ces pratiques détestables qui pourrissent le mouvement ML!
Red
   Posté le 25-09-2006 à 23:12:02   

Je croyais que Martin était inscrit autant pour moi, j'ai confondu avec l'autre forum.
De plus je ne vois pas comment je pourrais pourrir le mouvement ML car d'après vous j'en fais pas parti.
Membre désinscrit
   Posté le 25-09-2006 à 23:21:23   

Je ne parlais pas de toi mais de Martin, que tu accusais de participer au FML sous une autre identité...
CUERVO
   Posté le 29-09-2006 à 23:47:20   

Melestam a écrit :

"Une vision idéaliste de Staline" qu'ils disent...

Communiqué du Forum Unité Communiste

Les membres du Forum Unité Communiste, s'associent à l'inquiétude de
nos soeurs et frères cubains concernant la santé du président Fidel
Castro, qui au travers de ses déclarations, démontre une fois de plus la
totale transparence de l'information, et les indéfectibles liens qui l'unissent au glorieux peuple cubain.
Tandis que d'immondes renégats se réjouissent et s'imaginent revenir en conquérant à La Havane, nous savons que ce colosse de 80 ans, déja immortel au regard de l'Histoire, saura compromettre les espoirs les plus sombres de l'impérialisme nord-américain. Et que depuis plus de 40 ans, jamais la Révolution cubaine sous l'impulsion indéfectible de son commandant, n'a vacillé, grâce à la vigilence d'un peuple qui aujourd'hui est reconnu comme un modèle.
Les membres du Forum Unité Communiste sont de tout coeur avec le peuple cubain, et en particulier, leurs pensées vont au président Fidel Castro Ruz auquel ils souhaitent un rétablissement aussi prompt que le
laissent deviner ses incroyables capacités de récupération.
La Révolution cubaine est éternelle, et nous n'aurons de cesse de la
promouvoir, ainsi que de louer les décisions d'un Homme dont la sagesse n'a d'égale que son humanité.


J'avais un peu du mal à comprendre les différences entre ici et là-bas...mais bon maintenant je comprend mieux...En fait le FUC part de Marx à Castro en zapant Lénine, Staline et Mao....a la limite je me demande s'ils ne sont pas trotskard....
Finimore
   Posté le 30-09-2006 à 07:50:14   

CUERVO a écrit :

a la limite je me demande s'ils ne sont pas trotskard....


Beaucoup de révisionnisme, du réformisme, de l'opportunisme et un zest de trostskisme ! Voilà la recette du FUC, une cuisine indigeste.
Membre désinscrit
   Posté le 30-09-2006 à 08:15:25   

Pour info je suis allé voir les statuts du PRCF, Marx, Engels et Lenine sont mentionnés mais en revanche ils ont fait l'impasse sur Staline.
Jameul
   Posté le 30-09-2006 à 13:00:14   

oppong a écrit :

Pour info je suis allé voir les statuts du PRCF, Marx, Engels et Lenine sont mentionnés mais en revanche ils ont fait l'impasse sur Staline.


ca m'étonne pas du tout

quand au FUC je pense que les trotskystes sont moins sociaux démocrates qu'eux malgré l'entrisme c'est vous dire où le FUC se place selon moi : aux chiottes !
Membre désinscrit
   Posté le 29-10-2006 à 02:28:15   

Intéressante la nouvelle bannière du FUC... surtout les noms sur les ruines... On s'étonne juste qu'ils n'aient pas mis Castro, Che Guevara et Thorez à la place de MEL...
Au passage ça confirme qu'ils ont perdu une (la?) tête dans l'histoire, le débat 4 têtes/5 têtes avec les maos a été dépassé!
Paria
   Posté le 04-11-2006 à 11:38:51   

Au sujet du PRCF, olyday vient d'en sortir une énorme :

"salut aurelien, franchement le PRCF peut t'accueullir, pk ne viendrais tu pas ?"

Il s'adresse ici à Aurélien, un menbre du F"UC" se disant "communiste non-marxiste" ( http://www.pourlecommunisme.com/ ).

Pour le coup ce n'est même plus du révisionnisme moderne...

Faut-il en rire ou en pleurer ?!
Finimore
   Posté le 04-11-2006 à 12:03:36   

Sur le site de ce "communiste non-marxiste" nous trouvons évidemment des énormités politiques et surtout un rejet de Staline et de Mao.
Membre désinscrit
   Posté le 11-11-2006 à 00:41:36   

connolly "rien à voir avec la lutte armée de masse des camarades des FARC du PCColombien"

Sont marrants ces jeunes du PRCF, ça doit faire au moins 10 fois que connolly évoque les FARC... Pourtant quand on lui envoit (ainsi qu'à bolch) des mails pour l'organisation d'une manif de soutien unitaire au peuple colombien, aucune réponse...
Au PRCF on ne se mouille pas pour soutenir des guerillas, mais quand il faut faire des courbettes devant des régimes déjà en place, là ya beaucoup plus de monde...
Paria
   Posté le 17-02-2007 à 14:52:45   

Inauguration d'une nouvelle insulte de ARES/Connolly à notre encontre, insulte toujours aussi fondé d'ailleurs : gauchistes-sarkozy .

http://marxisme.alloforum.com/sujet-3911-0-83088-0-0-1-392173-8.html


J'avoue que ce message ne sert à rien mais j'ai trouvé cette dernière trouvaille particulierement amusante
gorki
   Posté le 17-02-2007 à 16:48:30   

Bonjour Mélestam! tu t’es fait piquer ton ancien pseudo au FUC

C’est ici, [url] http://www.humanite.presse.fr/forum814160.html [/url]j’ai été tenté d’une réponse au texte mais bon s'aurait été pure perte, mais pour celui qui veux s’informer des relations entre le P « C » et les Gentils-blaireaux heu ! les anti-libéraux ça vaut le détour.

Débat pour une alternative à gauche

forum du Pole de Renaissance Communiste en France 28 novembre 2006, par GRACCHUS
LIRE >>


http://www.humanite.presse.fr/forum814160.html

POLE DE RENAISSANCE COMMUNISTE EN FRANCE Chers amis, Chers camarades,
Voici le site web du Programme du PRCF, les élections arrivent, il faut un programme candidat unissant les communistes opposés à la dérive du PCF sur la base d’un programme clair et rassembleur . Pour cela le PRCF as ouvert un blog de discussion, vous pouvez y laisser des commentaires, place au débat camarades !
http://programme-prcf.over-blog.com/
________________________________________________________

Autre chose pour qu’il n’y ai plu de doute sur la parenté, si vous placez dans la barre de recherche Google Forum du pôle de la renaissance communiste en France vous obtenez ceci:

:::Pôle de Renaissance Communiste en France — I n i t i a t i v e ...
20e : Forum Unité communiste (proche du PRCF/JRCF) 24e : JRCF ... L’organisation de jeunesse du Pôle de Renaissance Communiste en France (PRCF), ...
www.initiative-communiste.fr/wordpress/index.php?cat=45 - 48k - En cache - Pages similaires
Melestam
   Posté le 20-02-2007 à 15:51:24   

Ouai, y'a de la carotte !

Apparement, le squat du forum de l'Humanité est une mot d'ordre qui circule au PRCF...

Pas mal le jeu de mots.

Message édité le 20-02-2007 à 15:56:36 par Melestam
ossip
   Posté le 05-03-2007 à 19:48:20   

Paria a écrit :

J'avoue que ce message ne sert à rien mais j'ai trouvé cette dernière trouvaille particulierement amusante

Ce n'est qu'une reprise du gauchiste-marcellin du P"C"F de la grande époque Marchais... Quand le P"C"F repondait aux "gauchistes" (en particulier les "maoistes" par les coups dans la gueule, et, plus grave encore le soutien - au moins objectif - à un des ministres de l'intérieur les plus "durs" du XXeme siècle...

D'ailleurs, si Connolly/ARES s'en tient au verbiage, Serpov/bolch lance les sujets, avec pele-mêle
lien
Ce sujet où somme toute serpov vient soutenir la soupe imbuvable de l'insécurité... et après ça cause de pensée unique ...
(réaction courageuse de CubaLibre...)

Plus grave dans ce sujet...
Serpov tient ces propos:
Citation :

Les gendarmes sont aussi des travailleurs comme les autres, pourtant il y en a plus d'un chez les "communistes" qui ne se gênent pas pour leur cracher dessus de manière continuelle.

Sur le FML, ils iraient presque jusqu'à justifier le meurtre de gendarmes :

https://humaniterouge.alloforum.com/sujet-19525-0-625-0-0-1-2303-1.html

Nous n'avons rien à faire et rien à voir avec ces tristes personnages.


Quand j'ai lu ces propos ça m'a fait penser à Blum qui sommait les communistes français de dénoncer le pacte germano-soviétique... (Si Blum n'a pas voté les pleins pouvoirs à Pétain, la majorité du groupe SFIO l'a fait elle - si tant est que le 10 juillet marque une rupture dans la politiquer française, les decrets Sérol ayant été décrété avant ce 10 juillet)
Au passage, il suffirait de remonter assez peu dans le temps, pour retrouver un bolch/serpov qui nous donnait du "camarade"...

Remarquez, il va falloire sacrement taper sur les "gaucho" pour faire passer un appel au vote pour... BAYROU! (là ils m'ont surpris... j'avais vu venir le coup du vote pour Ségo au second tour, autant celui là...)
ossip
   Posté le 06-03-2007 à 09:46:15   

Serpov fait bien entendu semblant de na pas comprendre ou je voulais en venir...
J'ai fait ce parrallèle non pas parcqu'il y avait un parrallèle entre le pacte et les actes de ces délinquants (mot employé à toutes les sauces... Une fois de plus pensée unique ?)... mais bien parceque de la même façon la SFIO d'alors, par les éditos de Blum sommant les militants, les sympathisants, les syndicalistes, les députés communistes de dénoncer le pacte, de la même façon que Sérol , ministre SFIO, pondait un decret punissant de mort la propagande bolchévique, et bien aujourd'hui, alors que la bourgeoisie prepare le terrain (Lindblad, etc.), eux, ces "révolutionnaires" qui ont plus en commun - eux même l'avouent - avec les républicains souverainistes à la Chevenement (d'où ce ralliement à Royal? ) qu'avec les gauchistes (grand meli-melo, des troskistes au CNU, des anars au "maoistes" [1] parlent de réduction des libertés et bien eux même bien que dénonçant le phénomène, accompagnent la repression, par des dénonciations - parfois calomnieuses - par le soutien à la repression contre les voyoux ...[2]

Pourtant une fois de plus, et sans aller chercher aussi loin que Blum et Sérol, reprenons ce cher Marcellin, ministre de l'intérieur du brave Pompidou, et sa loi anti-casseurs. A quoi sert cette loi si ce n'est à reprimer l'action politique dès qu'elle vient trop contrarier la bourgeoisie (aux US, v. le COINTELPRO, qui revient vite dès qu'on s'interesse aux Black Panters [Mumia Abu Jamal], à l'AIM [Leonard Peltier]...)? A quoi sert ce genre de loi dans leur ultime version moderne - mise a jour dirait-on sur Internet, upgradons, upgradons... - Patriot Act ou Loi Sarko - si ce n'est à pouvoir taper sur tout ce qui bouge? Accompagner ce discours sur l'insécurité, sur les voyoux, c'est accompagner la repression contre le mouvement populaire et ouvrier, c'est accompagner la repression de la bourgeoisie contre ceux qui se dressent - fermement ou mollement, completement ou partiellement - sur son chemin.

Cette position de certains sur le F"uc" est là à cent lieux de la position communiste. Celle qui est de dénoncer la repression de la bourgeoisie. Qu'elle frappe des anarchistes (Sacco et Vanzetti, le gosse italien qui avait tenté de tuer Mussollini - par Vaillant-Couturier dans les années 20) ou un socialiste (fusse un Blum, lire Dimitrov, suite à une tentative d'assassinat de Blum par des fascistes dans les années 30) ou des trotskistes (PCMLF années 70)...

Cette position de certains sur le F"uc" est celle de la petite-bourgeosie effrayée de devoir prendre position pour le prolétariat face à la bourgeoisie. Et ce n'est pas un hasard que ceux -sur le F"uc" - qui sont choqué par la position sont ceux qui - d'après leurs déclarations - sont membres de la classe ouvrière...

[1] Petite remarque: certains - enfin beaucoup - devraient se repencher sur le matérialisme historique... Prenons une révolution de référence, celle de 1917. Avec qui se sont retrouvés les bolchéviks? Avec l'aide droite des mencheviks? Non et non! Avec des Socialistes-révolutionnaires, avec des anarchistes, avec des libertaires...

[2] Au passage, pourquoi ces manifestations suite aux morts de ces voyoux sont elles souvent tout de même loin d'être négligeable? On a jamais vu, pour un quelconque Al Capone, se dresser la population de tout un quartier... Pourquoi ceux qui sont sensé être - dans le discours de "nos" révisionnistes, mais ce discours est aussi celui de Royal, Sarkhozy et autres - les victimes de ces voyoux réagissent ainsi?
Sabado
   Posté le 06-03-2007 à 14:09:38   

D'abord, il faudrait rappeler que les marxistes ne se positionnent pas sur un problème selon que c'est conforme à ce que dis Royal, Sarkozy ou Le Pen.....Leur seul critère de validité dans leur prise de position est la conformité à l'analyse marxiste.

Vouloir se positionner en opposition à ce que disent les autres relève du gauchisme, c'est une négation complète du marxisme : je remercie donc ossip de nous avouer à tous son anti-marxisme.

Pour les manifestations, elles ne regroupent que des minorités qui ne sont absolument pas représentatives de la majorité silencieuse des quartiers populaires qui ne peut plus supporter la violence. Si Ossip ne le sait pas, c'est qu'il ne connait pas les gens vivant dans ces quartiers.
sti
   Posté le 06-03-2007 à 15:55:21   

"La majorité silenncieuse", thése frontiste et reprise par Sarkosy. Bel aveux de déviation populiste.

Pour être né dans le quartier, y avoir lutter pendant dix ans au côté des miens, jeunes et moins jeunes, francais sur le papier ou pas, devant la repression et les pressions politiques des autorités locales, je te propose d'aller raconter tes conneries sur des places politiques plus chauvines et populistes. Ca, je te le dit non pas au nom des mes convictions "gauchistes" mais au nom de la confiance qu'ont donné la majorité des familles de mon quartier à la mienne, pour le soutien et les luttes au quotidien que nous avons menées ensembles et que nous menons.

Moi, etiquetté "lascard" pour les mêmes ignards qui sont comme toi de petits chauvins (à leur décharge à eux, ils ne sont pas politisés), je me sens cent mille fois plus représennté dans les propos de mon camarade Ossip que dans ton discour juvénilo-populiste qui va bien faire rire les potes du quartier quand je leur dirais de quel façon les "jeunes" pr"c"f nous voyent dans le quartier.
Sabado
   Posté le 06-03-2007 à 16:05:52   

"La majorité silenncieuse", thése frontiste et reprise par Sarkosy. Bel aveux de déviation populiste.


Non les thèses frontistes c'est plutot ça :

Rost : « Les jeunes émeutiers des quartiers, en 2005 étaient des désoeuvrés, souvent primo délinquants, et ils ont agit pour des motifs sociaux. Aussi, êtes-vous pour leur amnistie ? »

Jean Marie Le Pen : « oui, je n’y suis pas opposé.»

Autrement je vous assure que j'ai souvent exposé mes idées à des gens vivant dans des quartiers populaires et qu'ils étaient souvent d'accord avec moi. J'ai du certainement avoir de la chance et tomber au bon endroit.
sti
   Posté le 06-03-2007 à 16:14:44   

Chez des gens polis peut être ...
Chez des xénophobes que du coup tu as caressé dans le sens du poil ...
Chez des travailleurs français ou immigrès que du coup tu as influencé de la plus mauvaises façons à juger leurs enfants ...

La majorité silencieuse est une vieille thése de droite utilisé pour cassé une gréve (le droit de travailler pour la "majorité silencieuse"), pour diviser le camp des travailleurs face aux luttes naissantes dans l'histoire. Tu manques à l'évidence de références politiques, les propositions de sarkosy pour limiter le droit de gréve, donc, utilise aussi cette idée de majorité silencieuse ...
Sabado
   Posté le 06-03-2007 à 16:32:22   

Oui Sarkozy et autres politiciens bourgeois utilisent souvent cet argument de la majorité silencieuse contre les grèves, mais ils l'utilisent à tort. Beaucoup de gens sont en général solidaires des grèves.
Paria
   Posté le 07-03-2007 à 19:59:30   

Voici à présent ce que donne une analyse marxiste à la sauce F"UC". CubaLibre tente ici de démontrer que Cuba est socialiste :

cubalibre a écrit :

Voila bien une analyse hative, voir nulle. Cuba est marxiste-léniniste, il sont 11 millions, et pas à mi-chemin du capitalisme vers le socialisme. Ils ont crée le socialisme du 21eme siècle. Débarrassé car en mouvement, d'un certain nombre d'inconvénient du système soviétique. Un communisme tropicale, patriotique voir nationaliste - dès lors qu'il s'agit de l'intégrité de Cuba.
Puisque tu y vas cet été, à l'occasion ton premier transfert de l'aéroport vers ta destination finale, amuses toi à compter les affiches 4x3 que tu vas croiser, vantant les mérites de telles ou telles conneries superficielles. Si jamais tu n'en comptes aucune, tu pensera à moi et tu te diras que tu es sur une autre planète, ou l'essentiel est ailleurs que dans la consomation à outrance.

ossip
   Posté le 08-03-2007 à 19:59:37   

Sur le F"uc", ARES/Connolly nous a joué cette sérénade :

Connolly a écrit :

camarade Kyliiolos
1 je ne pensais pas à toi en disant que des jeunes sans formation peuvent tomber dans le panneau des f"ml"
2 tu ne peux pas prétendre à l'objectivité entre des communistes (avec leurs défauts, leurs divergences, leurs débats, vifs parfois) et les anti-communistes, même s'ils se couvrent du drapeau rouge pour mieux combattre le drapeau rouge.


Connolly a écrit :

Toi, comment appelles tu des gens qui disent
que Castro est un pion du social-impérialisme?
que Cuba n'est pas socialiste?
que le PCCubain est réviso?
que le PCPortugais est social-fasciste?
que le KKE est réviso et/ou social-fasciste?
que l'URSS était social -impérialiste et social-fasciste, qu'elle était un danger plus grand pour les peuples que les USA?

Toute la question derrière cette énumération - qui mèle joyeusement aujourd'hui et hier - est celle de la caractérisation de l'URSS de Khrouchtchev/Brejnev, parallèlement de la prise de position dans la rupture sino-soviétique du début des années 60.

Citation :

que en Angola les combattants cubains étaient des mercenaires du social-impérialisme et non des internationalistes?
qu'il fallait soutenir avec les USA et l'Afrique de sud de l'aparthied, l'UNITA contre le MPLA ?


Connolly a écrit :

que Pinochet ou les kmhers rouges étaient des combattants anti soviétiques et que par là il fallait les soutenir?

Joli amalgame à la Courtois-Lindblad, avec le renvoi de Pinochet et des KR dos à dos. Connolly oublie bien vite qu'il n'y a pas eu de soutien à Pinochet, et que bien au contraire, la position des ML des années 60-70 dénonçait le risque que Pinochet en refusant d'armer les masses, en refusant d'avancer, frayait la voie au fascisme... Il y aurait de quoi revenir à Dimitrov là, à l'analyse du fascisme et du rôle de la social-démocratie (dont faisait partie Pinochet) dans l'arrivée au pouvoir de fascistes.

Citation :

que la Chine a eu raison contre le Vietnam?

La question est: le Viet-Nam devait-il intervenir au Cambodge/Kampuchea...

Citation :

qu'il est normal de se faire financer par la cia comme le pcml hollandais?

Celle là est une pure manipulation. Quelque soit le sort du PCML hollandais, qu'en conclure? Peut on conclure quelquechose du fait que Doriot sort du PCF? Que Gitton était un flic et numéro 3 du PCF en 39?

Citation :

TOI, tu en penses quoi de toutes ces choses soutenues par la racaille anti-communiste du f"ml"?
SONT CE DES POSITIONS DE COMMUNISTES, Y A T IL UN SEUL COMMUNISTE POUR SOUTENIR DES CALOMNIES PAREILLES ?
Non camarade ! ces gens ne sont pas des camarades avec lesquels nous avons des divergences, ce sont des ennemis de classe infiltrés parmi nous et cela je te le dis en me basant sur ce qu'ils disent EUX !
tu peux leur poser la question ou lire ce qui est écrit sur leur lumpen-forum.
Comme le disait Clara Zetkin " camarade, il faut choisir!"

Et je pose une autre question: le fait que sur le FML on ait beaucoup de camarades ouvriers, chômeurs et que sur le F"uc" on retrouve beaucoup de petits-bourgeois n'amène t'il pas à se poser des questions?
sti
   Posté le 08-03-2007 à 21:07:03   

C'est désolant quand même ... Si jeune et déjà si con ...
ossip
   Posté le 09-03-2007 à 07:26:04   

ossip a écrit :

Joli amalgame à la Courtois-Lindblad, avec le renvoi de Pinochet et des KR dos à dos. Connolly oublie bien vite qu'il n'y a pas eu de soutien à Pinochet, et que bien au contraire, la position des ML des années 60-70 dénonçait le risque que Pinochet en refusant d'armer les masses, en refusant d'avancer, frayait la voie au fascisme... Il y aurait de quoi revenir à Dimitrov là, à l'analyse du fascisme et du rôle de la social-démocratie (dont faisait partie Pinochet) dans l'arrivée au pouvoir de fascistes.


Il faut lire bien sûre: la position des ML des années 60-70 dénonçait le risque que Allende [et non Pinochet] en refusant d'armer les masses, en refusant d'avancer, frayait la voie au fascisme...

Sans doute étais-je perturbé par Ségolène!
gorki
   Posté le 09-03-2007 à 11:33:17   

ossip a écrit :

[citation=ossip]Joli amalgame à la Courtois-Lindblad, avec le renvoi de Pinochet et des KR dos à dos. Connolly oublie bien vite qu'il n'y a pas eu de soutien à Pinochet, et que bien au contraire, la position des ML des années 60-70 dénonçait le risque que Pinochet en refusant d'armer les masses, en refusant d'avancer, frayait la voie au fascisme... Il y aurait de quoi revenir à Dimitrov là, à l'analyse du fascisme et du rôle de la social-démocratie (dont faisait partie Pinochet) dans l'arrivée au pouvoir de fascistes.


Il faut lire bien sûre: la position des ML des années 60-70 dénonçait le risque que Allende [et non Pinochet] en refusant d'armer les masses, en refusant d'avancer, frayait la voie au fascisme...

Sans doute étais-je perturbé par Ségolène! :lol:[/citation]

Tu ne t'es trompé que de trés peu Pinochet à été désigné cfef d'état major par Allende argumentant sur son loyalisme. C’est Allende lui-même qui a introduit des généraux dans son entourage et qui en nommant Pinochet commandant en chef des forces armées chiliennes, plaçait celui-ci dans des conditions favorables pour préparer son coup d’Etat.

Que ceux qui connaissent un peu cette histoire, se rappelent que pour la social-démocratie et les révisionnistes chiliens ils n'y avait aucune raison de se mefier de l'armée, parce qu'ils la disaient le peuple en uniforme.

Message édité le 09-03-2007 à 20:59:37 par gorki
ossip
   Posté le 03-04-2007 à 13:00:53   

Sur le F"uc"...

lien...

mench poste un texte d'Alain Soral, qu'on retrouve sur un site, altermedia.info, lié au FN: entre autre pub pour "les jeunes avec Le Pen"... (World Wide News for People of European Descent... Nouvelles Mondiales pour les gens de descendance européenne...) Le site français est entièrement dédié à Le Pen...

Les news encadrant le qui "sommes nous" de ce site concerne le mouvement "NATION" lié à l'extrême droite européene (groupe identitaire, NPD en Allemagne, journal RIVAROL[1]...

Mench cache la source de ce texte, il dit Je ne met pas la source volontairement afin de discuter uniquement sur les arguments (à mon sens percutants) proposés dans le texte. ... pour éviter les procès en sorcellerie ...
Alors quand connolly, lui qui d'habitude monte sur ses grands chevaux, Et on est loin de gentillettes considérations du texte proposé par le camarade Serpov qui est à l'analyse politique ce que la collection "arlequin" est à la littérature. qu'elle est sa position? Comment donner du "camarade" à quelqu'un qui trouve un texte d'un fasciste, pris sur un site lié à l'extrême droite européenne? Ce texte a un contenu politique... Il n'est pas de la litteratude de gare.



[1]Rivarol est fondé par René Malliavin, le nom du journal fait référence à l'émigré et pamphlétaire royaliste français Antoine Rivarol. René Malliavin avait déjà fondé en décembre 1944 le mensuel Questions Actuelles qui devient bientôt Écrits de Paris, conçu comme un organe de résistance au « résistantialisme » alors triomphant. Il milita pour l'amnistie des personnes visées par l'Epuration. [source wiki]

Message édité le 03-04-2007 à 13:02:35 par ossip
Membre désinscrit
   Posté le 03-04-2007 à 17:20:30   

On sent que certains "historiques" du FUC sont un peu gênés par la conversion de mench à la mouvance de Soral, mais en même temps ils se retrouvent sur certains points, défense de la République Française, des symboles de la nation, de la langue française, des forces de l'ordre (policiers, gendarmes), condamnation des violences (surtout quand ce sont des arabes), disparition de la 4e tête (même si mench a au moins un coup d'avance en ayant fait sauter la 3e aussi... )
Malgré cela de nombreux camarades prennent leur responsabilités dans le débat sur les incidents de la Gare du Nord.
ossip
   Posté le 04-04-2007 à 13:27:26   

Justement.
Dans le sujet sur la gare du Nord, on retrouve un certain Erwin, qui a pour signature:
Erwin, intervenant sur le F"uc", dans as signature a écrit :

"Verloren ist nur, wer sich selbst aufgibt"
"Seul celui qui s'abandonn esst perdu"
H. U. Rudel


Qui est ce H.U. Rudel?
Pilote allemand pendant la seconde guerre mondiale, ami de Péron - anti communiste - wiki dit:
Rudel est retourné en Allemagne de l'Ouest en 1953 et a rejoint le Deutsche Reichspartei. Dans l'Allemagne d'après-guerre, il fut un homme d'affaires heureux, mais politiquement controversé, du fait de ses affinités avec les partis de la droite nationaliste allemande. Il est mort à Rosenheim en 1982, et a été enterré à Dornhausen.
Notez que sur wiki en allemand on apprend que son enterrement a été suivi par des fascistes qui ont fait le salut hitlerien.


On le vois sur le F"uc" on trouve Soral percutant, un individu ayant comme signature la citation d'un nazi peut s'exprimer, mais pendant ce temps on accompagne la repression contre les jeunes, et les militants d'extrême gauche (voir une des dernière ponte de connolly/ARES sur Battisti...), on qualifie les "gauchistes" de tous les noms...

Message édité le 04-04-2007 à 13:28:26 par ossip
Membre désinscrit
   Posté le 04-04-2007 à 17:30:03   

J'avais pas vu... lettre du PRCF au "camarade" Lula
Quand on voit tout le foin qui est fait en France sur Battisti, par rapport à l'absence de mobilisation pour les camarades d'AD, il y a de quoi se poser quelques questions.
Mais c'est vrai que Battisti s'est bien réinséré, il est devenu quelqu'un de fréquentable, au contraire des "autres" qui n'ont pas "évolué"... Et puis à force de lire les conneries des "militants" du PRCF on finit par le savoir que la violence c'est pas bien et qu'il faut faire la révolution par les urnes, sans tuer personne. Faudrait envoyer des documents du PRCF aux membres d'AD emprisonnés, ça les raisonnerait peut-être...
Paria
   Posté le 04-04-2007 à 20:50:17   

En ce moment ils les enchainent : http://marxisme.alloforum.com/sujet-3911-0-83086-0-0-1-395293-1.html

On peut remarquer dans ce sujet : l'habituel fierté national du PRCF...
Mais aussi leur "fierté" du service publique :

"camarades du FUC, la SNCF est une entreprise de service public et record , cela montre que une entreprise qui est dans le giron de l'Etat fait du service de haute qualité et il ne faut pas ignorer les exploits de tel ou tel entreprise; faut savoir les reconnaitre ! " (Olyday)

Ce qui rejoint tout le sujet sur les nationalisations où ils entretiennent les illusions concernant les nationalisations dans le cadre d'un Etat bourgeois...
Finimore
   Posté le 05-04-2007 à 14:22:59   

Ce Erwin sur le FUC m'a l'air d'être un sacré facho !
Xuan
   Posté le 05-04-2007 à 23:26:35   

je suis intervenu sur le F"UC" sur le fil "de la nation, du patriotisme" , et je vous livre l'édifiante réponse de Serpov :

Serpov a écrit :


La majorité des gens sont contre la régularisation des sans-papiers.

Vouloir régulariser les sans-papiers, c'est jouer un role d'idiot utile de la mondialisation libérale (je préfère largement que chaque peuple puisse vivre dignement dans son pays, prendre son destin en mains car je suis opposé à toute forme de néo-colonialisme). Pareil que ne pas vouloir défendre la Nation. N'oublions pas que dans le stade du capitalisme mondialisé que nous connaissons aujourd'hui, les capitalistes rêvent d'un gouvernement mondial pour maximiser leurs profits ce qui explique leur combat contre la Nation.

La pseudo-défense de la Nation des Royal et autres Sarkozy est évidemment de la poudre aux yeux (ou du blabla) car ils veulent dans la réalité finir d'achever l'indépendance de la France en poursuivant l'intégration européenne.

Vive le Socialisme dans un seul pays.
Vive la Mère Patrie.
Vive la France.

Melestam
   Posté le 06-04-2007 à 21:17:06   

Déposons une gerbe au pied du camarade Serpov :


ossip
   Posté le 08-04-2007 à 10:50:42   

Sur le F"uc" se joue actuellement une grosse passe d'arme. Il est important qu'on en parle parceque là bas interviennent aussi un certain nombre de camarades ou d'inscrits du FML.

Tout a vraiment commencé, pour la scène finale, par un texte que mench avait posé [il porte aujourd'hui mieux encore ce nom qu'on lui avait donné] sur un texte d'Alain Soral, concernant l' antifascisme intitulé de la bêtise de l'antifascisme moderne . Sans en indiquer la source bien sûr... [ça aura une importance par la suite, quand je parlerais de la mise en scène] pour en discourir les arguments. Notons que mench disait alors: " Je ne met pas la source volontairement afin de discuter uniquement sur les arguments (à mon sens percutants) proposés dans le texte. ". [le lien ]Par la suite, mench poste notament un lien vers l'accueil peu chaleureux reçu par Le Pen à Science Po [le lien ]. Il avait cité deux jours avant la source du texte de Soral sur l'antifascisme, un bouquin. Ailleurs, Mench nous donnait son avis sur Soral [le lien ]Sur le fil sur les affrontements Gare du Nord, déjà le lieu d'un affrontement, rappellait encore l'analyse de Soral... qu'il partage à 100% . Il avait déjà, dans le post précédent, déjà largement fait de la publicité pour Soral.
Tout ce passait, dans la forme, comme à l'automne 2005, quand mench avait fait son "coming out" d'appartenance au PRCF. Il a fait, ce matin, son coming out de liaison avec Soral.

S'il ne s'agissait que de discourir d'un individu, ce serait bien vain. Mais interessont nous aux réactions des uns et des autres.

CubaLibre, Guillaume, et Vladimir sont parmi les seuls à ne pas s'être vautré à plein nez dans la fange. Ils ont tenus des positions erronnées[1], mais ils ont senti le truc venir. CubaLibre a hier quitté le F"uc". Guillaume a osé ne pas faire comme si Soral était n'importe qui, ce qui lui vaut de mench ce " Les insultes hystériques et infondées de Guillaume ne méritent aucune réponse, j'ai mieux à faire. On reconnait bien la morgue fanatique et l'arrogance des gauchistes à la Cohn-Bendit. ."

Mais que dire de la position de Connolly/ARES?
Connolly, quand CubaLiber décide quitter le F"uc" a écrit :

bien, je me permet d'intervenir car les choses prennent une tournure qui est trés désagréable

CUBALIBRE, tu es un camarade qui enrichit beaucoup ce forum par tes interventions, nous sommes très, très souvent d'accord, et la menace de ton départ n'a pas de sens. Nous devons clarifier les choses et ce n'est pas ton départ qui nous aiderait. Nous avons besoin de toi et tu le sais. Il est des responsabilités de fait qui s'imposent à nos humeurs. Je compte sur toi.

SERPOV, ici, personne ne peut nier tes qualités, ton engagement, ce que nous te devons et ce que te doit ce forum qui est en grande, très grande partie, ton enfant. Tu peux défendre librement tes positions mais tu dois le faire sans provocations. Le Pen est un fasciste.Soral soutien Le Pen. Quelque soient la pertinence de telle ou telle analyse de cet homme, tu ne peux nier qu'il correspond parfaitement à ce qu'il est convenu d'appeler un "rouge-brun". Par respect pour toi, par fraternité d'un combat commun je te prie de clarifier ouvertement, pour ceux qui ne te connaisses pas assez ta position sur ce point. Et pas de tergiversations intellectuelles, ce n'est pas le moment.

L'heure est grave pour notre FUC.
j'en appelle à l'esprit de classe et de responsabilité de tous les camarades du FUC. Ne faites pas ce cadeau au ennemis du FUC qui sont, bien au-dela du FUC, les ennemis du progrés: la bourgeoisie, les fascistes, les sociaux démocrates, les gauchistes ....
CAMARDES UNISSONS NOUS !

Rappellons que quand mench - à l'été 2005 - avait lancé le post sur Soral, Connolly disait Cette interview donne une image sympa du mec en tous les cas.... [une interview sur les position de Soral, en tout début du post que pensez vous d'alain soral] et d'ajouter face aux questions du camarade finimore rien lu donc pas d'avis ....mais ce que tu en dis me le rend a priori sympa.... ... l'antigauchisme déjà alors ne menait nulle part de bien .
Ce connolly qui nous avait abreuvé d'amalgames avec les nazis et les fascistes (Goebbels etc.) lors du putch, est bien tendre avec son menchounet.
Même quand mench lache ça: Je remarque que la moindre critique sur les professeurs attire les foudres mais par contre on peut lyncher les flics en toute impunité. Pourquoi ? Parce que les enseignants votent massivement PS et LCR, parce qu'ils sont toujours en grève pour défendre leurs privilèges (et non parce qu'ils sont révolutionnaires) ?
Connolly joue les chevaliers blancs et dit
Connolly a écrit :

martin codron tu ne dois plus déraper et tenir ce genre de propos vis à vis d'un camarade comme Serpov à qui nous devons notre FUC et sa survie contre la subversion gauchiste [c'est ossip qui souligne], un camarade qui exprime ses opinions qui sont respectables
car que dit Serpov si on ne déforme pas ses propos?
Qu'un flic républicain c'est mieux qu'un violeur....je suis d'accord!
qu'il y a des enseignents corporatistes et ps ou lcr....c'est vrai!
travail? oui moi je suis pour! même que les communistes luttent pour le travail et contre le capital! et que le pc belge s'appelle Parti de TRAVAIL de Belgique ptb!
famille? J'aime la mienne et toi? Les familles ont été détruites par les pétainistes, celles des juifs, des communistes, des patriotes !
Patrie? mais c'est aussi pour elle qu'est mort Guy Moquet et des milliers de communstes patriotes !
alors ne nous lançons pas des anathémes, respectons nous !

Hioer encore, alors que mench avait pour ainsi dire finit son coming out, connolly/ARES declarait Guillaume les camarades Serpov et Killiolos ne sont des rouges bruns !
Connolly est bien tendre, parcequ'au fond, mench assume. Parcequ'ils représentent la même classe, la petite-bourgeoisie effrayée par la crise qu'elle traverse, par sa prolétarisation. Et qui loin de rejoindre la classe ouvrière, de se mettre derrière celle-ci, derrière ses éléments les plus avancés, son avant-garde , se range derrière la grande bourgeoisie. Entre autre quand celle-ci frappe, qu'il s'agisse de la jeunesse ou des militants politiques.

D'autre part, je trouve que face aux débats en cours sur le FUC, il était de très mauvais goût de la part de KGB Shpion, de venir nous jouer du PCMLM=flics, quand le PCMLM dénonçait justement certaines positions prises sur le F"uc". Le PCMLM fait-il vraiment partie de nos ennemis principaux?

Un certain nombre d'inscrits ici et sur le F"uc" ont tenus des positions graves. Il faudra nécéssairement y revenir.


Sur la mise en scène de mench:
1-poster le texte de Soral "la bêtise de l'antifascisme moderne" discrétement, sans le nom de l'auteur, pour "discuter" arguments.
2-face au peu de réaction aller plus loi. Tous ceux qui se reveilleraient alors tomberait sous le coup de l'article précédement cité. 100% d'accord avec son analyse sur les banlieues, pub pour ses livres, défense du pauvre Le Pen reçu froidement à Science Po.
3-face aux réactions de certains qui "découvrent" ou osent dire publiquement que mench tourne mauvais coton, jouer la pauvre veuve epplorée, victime de la dictature, de la tyrannie... Et partir tout en invitant de nombreuses personnes à le suivre.


Il y aurait encore à dire sur la "lutte contre la pensée unique", la "théorie du complot" etc...


[1]Il me semble que Cuba Libre était du mauvais côté dans le "débat" sur les affrontements Gare du Nord, Guillaume a tenu en particulier ces propos: C'est pourquoi je pense que les rouges-bruns, tels que Serpov ou Kiliiolos, doivent pouvoir s'exprimer en toute liberté, critiquer et être critiqués. Ce n 'est pas en masquant les opinions qu'on fait avancer l'unité, bien au contraire à mon avis. - laisser la libre expression sur un Forum qui se dit communiste à des rouges bruns c'est n'importe quoie! Imagine t'on Doriot ou Frossard ecrire dans l'Huma après leur éviction? Imagine t'on des cagoulard ecrire dans l'Huma a cette époque pour qu'il y ait une confrontation d'idées? Il est bien entendu nécessaire de répondre aux textes des fascistes et autres semi-fascistes. Mais pas besoin de les laisser s'exprimer. Quand Politzer répond aux thèses fascistes, les démonte, laisse t'il à un fasciste le soin de faire la préface de son livre? De ce point de vue, la position de Guillaume aujourd'hui c'est celle de Connolly il y a 2 ans.
Kyliiolos
   Posté le 08-04-2007 à 11:28:30   

C'est quoi ces conneries, je en suis pas rouge Brun faut arrêter le délire là, tout ce que j'ai osé dire c'est que Soral est anti-marxiste mais pas fasciste pour autant et je me retrouve rouge brun, et bientôt je me retrouve dans la liste des social-fascistes?

J'espère que les camarades du FML bien que je ne vienne pas très souvent ici ne seront pas dupe et auront un certaine esprit de distinction.


Voilà quelles étaient mes opinions vis à vis de Soral et qui m'ont valu d'être traité de rouge brun:

Je te dis d'une par au revoir Serpov, de cette même part je comprend ta décision face aux attaques lâches et injustes qui ont touchés certains membres de ce forum, en premier lieux toi, et un peu moi aussi même si c'était dans une moindre mesure donc je te comprends.

Mais d'une autre part, même si je comprend ta décision, connaissant un peu Soral (j'en ai vu pas mal d'interviews), je constate que:

1) Soral est incapable de comprendre que Le Pen est fasciste et va même jusqu'à se rallier à lui;
2) Soral défend des positions petites bourgeoises mais non anti-capitaliste, il pense que le grand capital se combat avec les PME, sans comprendre que cette stratégie amène d'une part ces même PME dans un avenir plus lu moins proche à devenir elles même grand capital, et d'autre part nie la dictature du ptolétariat et sa révolution.Bref, les positions de Soral sont anti-marxistes, elles sont petites bourgeoises.


Voilà donc pourquoi je comprends ta décision, mais je ne la soutien pas, et j'espère que tu changera d'avis.
PS:Je n'ai jamais douté de l'honnêteté de Soral, là n'est pas la question, c'est ses positions idéologiques et stratégiques que je critique, et que je considère comme non-marxiste et même non-communiste.



Je suis objectif c'est tout.



D'autre part vis à vis des attaques du PCMLM ils ne comprennent rien à mes positions et n'ont jamais cherchés à comprendre ce n'est pas nouveau.De plus ils ont toujours refusés un débat direct et public avec moi, comment dans ces conditions puis-je exprimer mes points de vus?

Si ça ne plait pas à certain j'en suis désolé mais je dis ce que je pense.
KGB Shpion
   Posté le 08-04-2007 à 12:13:34   

Le topic sur le PCMLM a été créé AVANT le coming-out de serpov et la polémique concernant Soral.
Je ne comprends pas très bien ta postion à propos de cela, ossip.
ossip
   Posté le 08-04-2007 à 13:17:33   

Tu le crée le 5/4. Le texte de Soral c'est celui sur l'antifascisme. J'en avait déjà parlé ici le 3/4, un peu plus haut dans le topic.
Le fait que mench assume ses position, n'est qu'un détail. Elles étaient claires depuis un moment. En particulier depuis ce texte de Soral - caché sans nom d'auteur, mais pas dur à trouver avec google, et dont j'avais révélé la source.
KGB Shpion
   Posté le 08-04-2007 à 13:24:30   

Je l'ai créé après exaspération dû aux espionnages et aux critiques du PCMLM concernant certains intervenants.
Critiques qui ne concernaient pas Serpov. Donc, je ne vois pas en quoi le PCMLM critiquaient les positions du FUC.
J'aurai très bien pu créer ce topic dans 2 mois, ça n'aurait rien changé.
Finimore
   Posté le 08-04-2007 à 15:24:29   

Je pense qu'il faut que nous soyons très clairs et très fermes sur Mench (Bolch), sur Soral et sur ce qui se passe sur le FUC.
Les personnes intervenants sur le FML et sur le FUC, doivent bien entendu clairifiés leurs positions et condamner clairement Mench, et Soral comme des Rouges-Bruns alliés des fascistes.
Kyliiolos
   Posté le 08-04-2007 à 15:36:05   

Je suis en désaccord total avec leur position, mais je pense que ni l'un, ni l'autre ne sont fascistes.
Guillaume
   Posté le 08-04-2007 à 19:19:43   

Cher kiliiolos, ton avatar n'est-il pas "ni droite ni gauche"? "peut être veux-tu y ajouter "ni droite ni gauche, français"!
Aies au moins le courage d'avouer que tu as été sérieusement influencé par serpov et son populisme.

Guillaume a tenu en particulier ces propos: C'est pourquoi je pense que les rouges-bruns, tels que Serpov ou Kiliiolos, doivent pouvoir s'exprimer en toute liberté, critiquer et être critiqués. Ce n 'est pas en masquant les opinions qu'on fait avancer l'unité, bien au contraire à mon avis. - laisser la libre expression sur un Forum qui se dit communiste à des rouges bruns c'est n'importe quoie! Imagine t'on Doriot ou Frossard ecrire dans l'Huma après leur éviction? Imagine t'on des cagoulard ecrire dans l'Huma a cette époque pour qu'il y ait une confrontation d'idées?

Que les rouges-bruns s'expriment sur ce forum, c'est une possibilité pour les "sociaux-chauvins" ou approchant, de clarifier et de se mettre dans un camp ou dans un autre.
Ce forum n'est ni un parti ni un journal de parti, ni même un syndicat... et j'y ai exprimé cette opinion parce que je n'y suis pas "administrateur".
Melestam
   Posté le 08-04-2007 à 21:17:18   

Je suis d'accord avec Finimore et Guillaume, tout ceux qui interviennent à la fois sur le FML et le FUC doivent rompre avec ce dernier, qui apparait desormais clairement comme l'antichambre du fascisme (ce que les observateurs avertis avaient déjà reniflé), et clarifier leurs positions.

Message édité le 08-04-2007 à 21:19:50 par Melestam
Kyliiolos
   Posté le 08-04-2007 à 21:25:59   

Cher kiliiolos, ton avatar n'est-il pas "ni droite ni gauche"? "peut être veux-tu y ajouter "ni droite ni gauche, français"!
Aies au moins le courage d'avouer que tu as été sérieusement influencé par serpov et son populisme.


Quand je dis ni de droite ni de gauche, je veux dire par là que ces termes ne signifient rien aujourd'hui puisque la droite et la gauche ne représentent que différents degrés du système capitaliste, et que nous ne devons pas être plus cléments au niveau anti-capitaliste avec un parti de droite qu'avec un parti de gauche puisque tous sont capitalistes, contrairement à ce que je pensent certains camarades s'étant fait duper par l'appellation parti "communiste Français" qui n'est en fait ni plus ni moins un parti pro-capitaliste, ou encore le front populaire à son époque.
Voilà ce que signifie "ni droite ni gauche", et je ne pense pas que cela ait avoir avec Serpov (que je respecte tout de même) qui fait l'apologie de Thorez et du front populaire sans réserves.




Melestam a écrit :

Je suis d'accord avec Finimore et Guillaume, tout ceux qui interviennent à la fois sur le FML et le FUC doivent rompre avec ce dernier, qui apparait desormais clairement comme l'antichambre du fascisme (ce que les observateurs avertis avaient déjà reniflé), et clarifier leurs positions.



Les positions de Serpov ont été critiquées par l'ensemble du forum et celui ci est parti, donc ne soyons pas de mauvaise foie.
KGB Shpion
   Posté le 08-04-2007 à 21:52:12   

Kyliiolos : Le Front Populaire répond surtout à des conditions historiques bien particulières : il fallait lutter contre le fascime à tout prix (y compris par l'alliance avec la bourgeoisie républicaine).

Je ne vois pas en quoi le FUC serait fasciste. Les positions de Serpov ont été critiquées par tout le monde.

Message édité le 08-04-2007 à 21:53:19 par KGB Shpion
Xuan
   Posté le 08-04-2007 à 22:47:31   

Kyliiolos a écrit :

Je suis en désaccord total avec leur position, mais je pense que ni l'un, ni l'autre ne sont fascistes.

Cependant Bolch t'a répondu personnellement avec la plus grande clarté sur le FN :
https://humaniterouge.alloforum.com/sujet-19525-0-628-0-0-1-2407-1.html
Comment peux-tu t'affirmer simplement en désaccord total avec leurs positions ?
Kyliiolos
   Posté le 08-04-2007 à 23:41:51   

KGB>>Certes, c'est Staline lui même qui l'avait préconisé et moi même je l'aurait soutenu, simplement dire que c'était un modèle d'anti-capitalisme comme certain, non là je ne suis pas.

Xuan>>Je pense que tout le FN n'est pas fasciste pour autant, et que Soral et Serpov ne font pas parti de ces fascistes du FN.Je pense que Serpov s'est simplement trompé de voie et que c'est encore pour l'instant un type honnête.
En revanche je ne doute pas que dans 10 ans ce sera un tout autre Serpov que nous retrouverons, qui n'aura plus rien de commun avec le amrxiste que nous avons connu.

Je ne pense pas non plus qu'il est encore temps pour le faire changer de chemin, c'est trop tard il était patriote à l'extrême, beaucoup trop patriote et ça l'a conduit au nationalisme de façon je pense irrévocable pendant du moins les prochaines années, ce qui est sûr c'est que je le vois mal redevenir marxiste.

C'est dommage pour moi c'était un bon camarade toujours serviable et juste avec les autres, tolérant.

Maintenant Soral le nationalisme a finit par le ronger.
ludo90290
   Posté le 08-04-2007 à 23:59:07   

Kyliiolos a écrit :

Je suis en désaccord total avec leur position, mais je pense que ni l'un, ni l'autre ne sont fascistes.

Tien Soral et pas fasciste?

Dit donc, à ton avis appeler à voter et soutenir Lepen, c'est ce que fait Soral de puis 2002, si cela n'est pas une option fasciste, c'est être quoi alors?

Rare je donne mon point de vus, mais franchement en aucun cas, je ne cautionnerai et caution pas ce j'or de comportement, à faire croire que soutenir Lepen et soutenir Soral c'est pas être devenu Lepéniste avec toutes ce qu'ils représentent en haine et racismes!

Comme je les mis au-dessus de mon avatar dans le FUC « J’en-merde les fachos » cela veux bien dire ce que sa veut dire, aucune tolérance envers eux, cela engage que moi, voir avis des autres…

Message édité le 09-04-2007 à 00:04:27 par ludo90290
Kyliiolos
   Posté le 09-04-2007 à 00:03:42   

Je pense que Soral est persuadé que Le Pen n'est plus fasciste, ce qui est faux bien entendu, mais à mon avis Soral c'est un grand n'importe quoi qui est tout et rien à la fois, et qui aboie plus qu'il ne mord.
ludo90290
   Posté le 09-04-2007 à 00:09:17   

Comment pourrait-il penser cela franchement, il et Lepéniste en toutes connaissance de cause, est ceux qui le suivent le sont aussi, donc pas d'amalgame la dessus, on ne change pas un loup en chèvre voyons, ou alors faut être hyper crédule pour y croire!
Kyliiolos
   Posté le 09-04-2007 à 00:14:25   

Il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier, au FN les fascistes ne représentent qu'une minorité, c'est surtout des ultra-patriote ou des nationalistes, ou encore des prolétaires égarés désespèrerés par la politique capitaliste.
ludo90290
   Posté le 09-04-2007 à 00:21:23   

Le désespoir et égarement des un, ne veut pas dire, qu'on doit se ou être suicider avec eux, pour leur manque de bon sens, des choix alternatifs il y en à pleine et de moins dangereux pour la démocratique, non?

Message édité le 09-04-2007 à 00:34:48 par ludo90290
Kyliiolos
   Posté le 09-04-2007 à 00:24:49   

Ah mais attention moi j'ai jamais dis le contraire, j'ai simplement dis que ces gens là n'étaient pas fascistes, ce n'est pas pareil, je n'ai jamais appelé à voter Le Pen, ni même jamais soutenu Soral moi....
ludo90290
   Posté le 09-04-2007 à 00:33:18   

Je parler pas de toi, mais des autres, qui on fait le choix de suivre Soral et Lepen, ils le font en connaissance de cause et en sachent ce que cela implique, donc s’il n'on pas d’once fasciste, qu'il face un chois alternatif de politique, moins dangereuses pour tous, un chois plutôt démocrate et respectueux de l'individus, mais surtout on fait pas un chois qui risque de retirez la liberté démocratique de plusieurs millions de personnes!

Message édité le 09-04-2007 à 00:38:41 par ludo90290
Finimore
   Posté le 09-04-2007 à 07:24:40   

Kyliiolos a écrit :

Je suis en désaccord total avec leur position, mais je pense que ni l'un, ni l'autre ne sont fascistes.


Kyliiolos a écrit :

Je pense que tout le FN n'est pas fasciste pour autant, et que Soral et Serpov ne font pas parti de ces fascistes du FN.


Kyliiolos a écrit :

Il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier, au FN les fascistes ne représentent qu'une minorité, c'est surtout des ultra-patriote ou des nationalistes, ou encore des prolétaires égarés désespèrerés par la politique capitaliste.


Kyliiolos a écrit :

Ah mais attention moi j'ai jamais dis le contraire, j'ai simplement dis que ces gens là n'étaient pas fascistes, ce n'est pas pareil, je n'ai jamais appelé à voter Le Pen, ni même jamais soutenu Soral moi....


A mon avis tu fais la confusion et tu l'entretien, au sujet du terme fasciste et ce qu'il représente généralement.
C'est le même genre de confusion que font certains au sujet de certains fascistes français qui ont pu un moment être en désaccord avec les Nazis.

Si pour l'instant le FN n'est pas Nazi au sens du fascisme hitlérien (idéologie, organisation...), le FN est bien sur le terrain d'une droite extrême (fascisante), l'ossature historique politique (venant du Pétainisme et de ses nostalgiques, du national-chauvinisme et de l'anticommunisme) est bien fasciste mais fasciste français.
Dire comme Soral que le FN à changé et que ses références ne sont plus celles du pétainisme etc... relève bien d'une imposture complète, dont Soral est habitué à pratiquer.

L'évolution d'un Soral -P"C"F-, ou d'un Serpov (Bolch-Mench) -PRCF- (alors que le PRCF est bien sur de nombreux sujets sur une ligne très complaisante vis-à-vis du nationalisme français, du social chauvinisme...) est dans la même logique.
Il est effectivement, très dangereux de flirter avec certaines notions, sans être clairs sur celles-ci. Les positions d'un Soral, ou d'un Serpov sont dans la logique des Rouges-Bruns (aveuglement et obsession de l'impérialisme américain, valorisation du sentiment national-français et du chauvinisme, négation de la lutte contre l'impérialisme français.)
Kyliiolos
   Posté le 09-04-2007 à 09:18:10   

Ludo>>Oui, alors, je suis en total accord avec toi.


A mon avis tu fais la confusion et tu l'entretien, au sujet du terme fasciste et ce qu'il représente généralement.
C'est le même genre de confusion que font certains au sujet de certains fascistes français qui ont pu un moment être en désaccord avec les Nazis.



Pour moi le fascisme c'est avant tout la dictature ouverte non plus seulement d'une classe sociale mais de l'Etat vis à vis des classes laborieuses.

Si pour l'instant le FN n'est pas Nazi au sens du fascisme hitlérien (idéologie, organisation...), le FN est bien sur le terrain d'une droite extrême (fascisante), l'ossature historique politique (venant du Pétainisme et de ses nostalgiques, du national-chauvinisme et de l'anticommunisme) est bien fasciste mais fasciste français.


Le FN pour moi n'est fasciste qu'en partie, en revanche concernant Le Pen il n'est pas seulement fasciste mais également amateur de la politique d'Hitler, ça c'est prouvé comme je le rappel souvent lorsqu'il a été filmé en caméra cachée en train de faire défiler des scouts devant lui, avec le salut nazi.



L'évolution d'un Soral -P"C"F-, ou d'un Serpov (Bolch-Mench) -PRCF- (alors que le PRCF est bien sur de nombreux sujets sur une ligne très complaisante vis-à-vis du nationalisme français, du social chauvinisme...) est dans la même logique.
Il est effectivement, très dangereux de flirter avec certaines notions, sans être clairs sur celles-ci. Les positions d'un Soral, ou d'un Serpov sont dans la logique des Rouges-Bruns (aveuglement et obsession de l'impérialisme américain, valorisation du sentiment national-français et du chauvinisme, négation de la lutte contre l'impérialisme français.)



Le chauvinisme, le nationalisme sont à combattre, en revanche le patriotisme non pas Etatique mais culturel est même s'il a jadis été utilisé par nos ennemis pour justifier leurs actions (guerre de 14 etc...) un moyen pour le peuple de résister à la mondialisation et au maastrischme , bref au libéralisme mondialisé qui écrase les nations et leurs cultures au profit de puissances impérialistes unies et rassemblées (Europe, USA)défendant chacune un même ensemble de bourgeoisie.
Mais je parle bien de patriotisme culturel (défense de la langue Française etc...) et non de patriotisme Etatique qui mène au nationalisme ou du moins au chauvinisme dans le meilleur des cas.
Guillaume
   Posté le 09-04-2007 à 10:51:33   

kiliiolos est sans doute trés jeune, influençable. Il est donc profondément gauchiste.
Il n'identifie pas soral ou serpov comme fasciste parce que tout simplement il les trouve sympa. Pour moi c'est la définition même du gauchisme:
- un communiste n'est jamais assez pur, donc n'est jamais assez comumniste, donc est un "pseudo" comumniste, opportuniste, révisionniste, etc.
- en conséquence et à l'envers, un fasciste n'est jamais assez fasciste, donc est à la rigueur ultra-nationaliste, chauvin, mais pas fasciste.
Tout celà c'est du pinaillage, qui n'a rien avoir avec une approche dialectique! Et c'est à force de croire que les gens du FN sont trop sympas pour "être fascistes" c'est à dire (sans doute aux yeux de kiliiolos) être assoiffés du sang de juifs et de communistes, avec des yeux injectés de sang, qu'on finit pas considérer que le fascisme c'est fini, par réaction gauchiste à ceux qui crient "fasciste" à chaque fin de phrase.

à la manière d'un intervenant pro-albanais d'un forum qui cherchait à prouver que l'URSS était social-fasciste parce que Brejnev avait mis un jour un chapeau de cow-boy lors d'une visite aux USA, Kiliiolos ne trouve pas ridicule d'affirmer que, sous couvert de la science marxiste, Le Pen est un fasciste "parcque qu'il s'est fait défiler des scouts faisant le salut nazi"!!!! quelle analyse!

Message édité le 09-04-2007 à 10:56:33 par Guillaume
ossip
   Posté le 09-04-2007 à 12:54:24   

Ouf! C'est la faute du gauchisme...
Kyliiolos
   Posté le 09-04-2007 à 13:52:28   

kiliiolos est sans doute trés jeune, influençable. Il est donc profondément gauchiste.

Jeune oui mais le dogmatisme est ce eu j'ai toujours dénoncé, ce que tu dis n'est pas fondé camarade!Je pense pas être franchement influençable, si quelque chose ne me plait pas, je le dis, et ça vaut pour les purs Maoïstes comme pour les pro-Albanais, comme pour les gens du PRCF.


Il n'identifie pas soral ou serpov comme fasciste parce que tout simplement il les trouve sympa. Pour moi c'est la définition même du gauchisme:


Non, je ne les identifie pas comme fascistes car ils n'ont jamais tenus personnellement de propos fascistes.Ils appellent à voter FN certes mais ça se limite à ça, si tous les gens qui appellent à voter FN étaient fascistes, on ne serais pas sortis des ronces...


- un communiste n'est jamais assez pur, donc n'est jamais assez comumniste, donc est un "pseudo" comumniste, opportuniste, révisionniste, etc.

J'ai jamais dis ça, avant oui il y a encore quelques mois j'étais très dogmatique.Ce n'est pas pour autant que je ne vais pas dénoncer le révisionnisme et l'opportunisme, mais également le dogmatisme!


- en conséquence et à l'envers, un fasciste n'est jamais assez fasciste, donc est à la rigueur ultra-nationaliste, chauvin, mais pas fasciste.
Tout celà c'est du pinaillage, qui n'a rien avoir avec une approche dialectique! Et c'est à force de croire que les gens du FN sont trop sympas pour "être fascistes" c'est à dire (sans doute aux yeux de kiliiolos) être assoiffés du sang de juifs et de communistes, avec des yeux injectés de sang, qu'on finit pas considérer que le fascisme c'est fini, par réaction gauchiste à ceux qui crient "fasciste" à chaque fin de phrase.



Disons qu'à la force que les gens emploient ce mot pour tout et n'importe quoi, je finis par devenir extrêmement méfiant avec ce terme trompeur.


à la manière d'un intervenant pro-albanais d'un forum qui cherchait à prouver que l'URSS était social-fasciste parce que Brejnev avait mis un jour un chapeau de cow-boy lors d'une visite aux USA, Kiliiolos ne trouve pas ridicule d'affirmer que, sous couvert de la science marxiste, Le Pen est un fasciste "parcque qu'il s'est fait défiler des scouts faisant le salut nazi"!!!! quelle analyse!


Je n'ai pas dis que c'était son sens profond, mais j'ai dis que c'était bel et bien une manifestation visible qui ne trompe pas.Ne déforme pas mes propos, moi aussi je peux le faire:Seulement j'essaye d'être juste et droit avec tout le monde, même quand on me traite de gauchiste, de faible d'esprit et de rouge brun.
sti
   Posté le 09-04-2007 à 14:02:10   

Crier au fascisme devant Lepen, c'est encore pousser à nous la refaire genre 21 avril: "le fascisme est à nos portes, vite tous aux urnes". Le fascisme, c'est quand la bourgeoisie le décidera, et ca dépassera de loin le "phénoméne" nationnaliste, réactionnaire et fascisant, Lepen.
Sur le discour, un gars comme Guillaume Peltier me paraît plus dangereux. La doctrine est plus profonde, encore plus réactionaire. Ce jeune "facho" est à surveiller dans les années à venir.

Guillaume doit revoir à la fois ses définitions du fascisme et du gauchisme. En même temps il peu revoir aussi ce qui caractérise le révisionnisme moderne, il trouvera peut être un "puit" à sa pensée.
Finimore
   Posté le 09-04-2007 à 14:45:55   

Guillaume a écrit :

kiliiolos est sans doute trés jeune, influençable. Il est donc profondément gauchiste.


Guillaume a écrit :

Il n'identifie pas soral ou serpov comme fasciste parce que tout simplement il les trouve sympa. Pour moi c'est la définition même du gauchisme:
- un communiste n'est jamais assez pur, donc n'est jamais assez comumniste, donc est un "pseudo" comumniste, opportuniste, révisionniste, etc.
- en conséquence et à l'envers, un fasciste n'est jamais assez fasciste, donc est à la rigueur ultra-nationaliste, chauvin, mais pas fasciste.


En dehors de ton analyse confuse et fausse, je vois que tu ramènes tout au gauchisme. En fait tu utilises la situation pour avancer tes thèses contre le gauchisme (et je sais qui politiquement tu vises en parlan de gauchisme, c'est les ML pensée mao...).

Guillaume a écrit :

à la manière d'un intervenant pro-albanais d'un forum qui cherchait à prouver que l'URSS était social-fasciste parce que Brejnev avait mis un jour un chapeau de cow-boy lors d'une visite aux USA, Kiliiolos ne trouve pas ridicule d'affirmer que, sous couvert de la science marxiste, Le Pen est un fasciste "parcque qu'il s'est fait défiler des scouts faisant le salut nazi"!!!! quelle analyse!


Nous y voilà, car en passant tu nous sers le petit couplet contre l'analyse ML sur le social-fascisme.

La question de l'évolution d'un Soral ou d'un Bolch-Serpov c'est celle de leur évolution politique du chauvinisme au fascisme.
Pour ce qui est de ceux qui essaye de faire un distingo dans les pensées, les théories, les actes, les velleïtés des membres ou des dirigeants ou des électeurs du FN (ou du MPF), il faut être sérieux et dire clairement les choses. Il n'est pas possible, ni admissible de soutenir les idées, ou d'appeler à voter pour ce genre de personnage quand on se prétend communiste.
Le FN, le MPF, mais aussi l'UMP, le PS, l'UDF... sont tous directement et a des degrés divers des ennemis des travailleurs (j'ai pas mis les autres car c'est un petit peu plus complexe).
Pour l'instant le candidat le plus fascisant et qui a le plus de chance d'être élu c'est....
Les communistes n'ont pas a se placer sur ce terrain là de choisir "entre le moins pire du plus pire", ils doivent se préparer à la résistance et aux luttes de l'après-élections.
Kyliiolos
   Posté le 09-04-2007 à 15:36:24   

Finimore>>Non pour moi effectivement ce n'est pas possible, mais doit-on pour autant dire que les personnes qui appellent à cela en plus d'être anti-marxistes, sont fascistes?
ludo90290
   Posté le 09-04-2007 à 16:11:51   

Guillaume, vraiment, est autre qui pense que cela serai un mythe!

Un rappel de l'histoire fera du bien à tous, est ou on en est aujourd'hui "La négation de l’Holocauste criminalisée dans toute l’Europe?" Si on laisse faire et dire qu’être Lepéniste, que suivre Soral, c'est pas être fachos.
Comme Finimore le rappel "Le FN, le MPF, mais aussi l'UMP, le PS, l'UDF... sont tous directement et a des degrés divers des ennemis des travailleurs " on vas droit dans une dictature, mais toutes les luttes contre le racisme, discrimination est autres seront remises en cause, les lois qui nous protége du fascisme et autre, seront retirez.

Pour principe, voir l'avancement contre tout cela, ce qu'on risque de perdre en marchent dans leur combine, de fachos|--->Lien|---> La négation de l’Holocauste criminalisée dans toute l’Europe?
Extrai:
Droits fondamentaux - 21-03-2007 - 12:25

Il y a plus d’un demi-siècle, l’Europe a été témoin d’une des plus grandes tragédies de son histoire: l’Holocauste, qui a coûté la vie à 6 millions de Juifs. L’Europe n’oublie pas. De nombreux pays ont depuis adopté des lois pour punir les comportements racistes et haineux. Pourtant, au quotidien, des millions de personnes subissent encore des injures ou des crimes racistes. Comment lutter contre ces offenses ? Faut-il harmoniser les sanctions ? Le Parlement s’est penché lundi sur ces questions.

Suite lien source|---> http://www.europarl.europa.eu/news/public/

Message édité le 09-04-2007 à 16:21:23 par ludo90290
gorki
   Posté le 09-04-2007 à 17:52:19   

FUIR LES HARO SUR LES BAUDETS COMME LA PESTE! RENVERSONS LEUR MANGEOIRES ET COMBATTONS LEUR ECURIE !

Le camarade Ossip, dans ce sujet, a fait une juste démonstration des mécanismes de réflexions qui ont amenés bolch, (Serpov) à passer de « l’autre coté » de la barrière idéologique en rejoignant le camp des ennemis de la classe ouvrière organisée

Mais le plus important n’est pas ici, La vraie question demeure:

"comment un jeune, en besoin de comprendre les mouvements de la société, ses affrontements internes, se retrouve subitement pris de vertiges nationalistes exacerbés, et finalement qu'est-ce qui le différencie d’un Fidélista (ex cuba libre) d’un Ares etc ?"
Rien ! sinon que celui-ci engrange définitivement les acquis d’une formation idéologique qui l’on conduit du PRCF au fascisme.

Je ne saurais mieux conseiller les plus jeunes, que de réfléchir sur les causes plus profondes qui dans l’histoire du mouvement communiste ont conduit à ce que l’on ne peut plus se contenter de montrer comme une déviance idéologique parmi tant d’autre, le social-chauvinisme, mais bien comme une trahison pur et simple des idéaux du communisme.

Exceptionnellement, je suis allé observer sur ce forum une passe d’armes entre Arès (ex Connoly) militant émérite du PRCF et un militant Trotskiste de la riposte. J’ai relevé deux postes qui montrent bien les influences idéologiques bourgeoise qui s’affrontent, et qui finalement ne sont pas si éloignées l’une de l’autre.


Ici dessous c’est Ares du PRCF qui intervient en direction du militant de la riposte : (1)


« Non JeromeM tu n'as pas lancé de fleurs à Doriot tu as assimilé le ligne politique du PRCF au "soralisme" et au "doriotisme" disant que les deux drapeaux c'est Staline et Doriot et la dérive de Serpov s'explique par notre position sur le patriotisme-FTP le patriotisme qui est le contraire du nationalisme bourgeois, du chauvinisme, le patriotisme qui est l'autre face de l'internationalisme. Tes propos sont donc crapuleux, j'exige une sanction exemplaire. »


Effectivement par un raccourci sévère le militant trotskiste de la riposte a tenté un amalgame des plus dignes de la propagande trotskiste entre le doriotisme et Staline * , rejoignant en cela les basses fosses nauséabondes de l’anti-communisme le plus vulgaire, en passant sans souci sur une page de l’histoire du mouvement communiste et des luttes pour l’indépendance nationale, qui verra le PCF de Thorez complètement dévié par rapport aux directives Dimitrovienne de l’internationale communiste de l’époque.

Depuis, s’appuyant sur les valeurs de la nation, dans toutes ses dimensions idéologiques bourgeoises, le cheminement logique dans cette trahison devait conduire le PCF à produire en son sein des courants nationalistes réactionnaires petite-bourgeoise dont le PRCF est devenu l’expression politique la plus achevée.

Dans l’arsenal idéologique de cette gangrène, vous pourrez observer qu’il est fait un usage habile de cette construction intellectuelle qui consiste à dissocier le sentiment patriotique du nationalisme ; ce que l’histoire connaît déjà, et qui fut le fond de commerce des idées des tenants de la seconde internationale traître, devant conduire des milliers de prolétaires s’entrégorger dans les tranchés de la premier guerre mondiale.

Aussi, rien n’illustre mieux mon propos que les tentatives maladroites d’un Ares pris en flagrant délit de contradiction en dissociant le patriotisme du nationalisme, inaugurant, pour rogner les angles, une face cachée à un l’internationalisme. Internationalisme qu’il raccourci pour l’occasion de son qualificatif de prolétarien, sans lequel être internationaliste conséquent ne peut rien signifier pour un communiste authentique.

En paralléle, nous voyons fleurir les courants trotskistes et révisionnistes, plus discrets sur la question de la nation (électoralisme oblige), accompagnant les mutations économiques et de superstructure transfrontalière de la bourgeoisie française impérialiste, s’accommodant des nouvelles situations politiques que cela impose pour négocier adroitement leur place d’incontournables dans le jeux des institutions démocratiques bourgeoises, jouant pour cela leur rôle de sergents recruteurs des brebis abstentionistes égarées, donc d'agents du parlementarisme bourgeois qu’un langage pseudo révolutionnaire ou d’adhésion à des opérations de regroupement (CNU) n’arrive pas à cacher.

C’est le cas ici (dessous) * du trotskiste de la riposte qui veut montrer, à l’instar de son organisation, cette volonté, en annonçant le ralliement à buffet et au candidat de gauche pour le second tour.
Mais c’est aussi le cas des révisionnistes la coordination 59/62 (2) , (qui en la personne de guillaume ont ici un représentant) qui eux, ont bien compris que l’appel directe a voter ségo c’est quant même une pilule difficile à faire passer. Ainsi, actuellement, montent-ils l'opération, de laisser cette mission à la maison mère : le P«C»F. en appelant à voter Buffet, en feignant d’ignorer que celle-ci appellera à voter pour la candidate de gauche (par ailleurs dénoncer comme Européaniste) au second tour.

JéromeM :

« Simplement, voilà : je ne suis pas un fasciste. Je suis membre de la Riposte et du PCF depuis 7 ans. Etudiant, j'étais membre de l'Unef. J'appelle à voter Buffet au premier tour, Royal au deuxième. Je n’ai jamais mis un bulletin de droite dans une urne de ma vie. J'aspire au renversement du capitalisme et à l'édification du socialisme, en France et à l'échelle mondiale. Autrement dit, je crois pouvoir affirmer que je ne suis pas un fasciste, à moins que je sois complètement schizo. . . »


Ce forum n’est pas devenu autre chose qu’un champ de foire de courants trotskistes qui s’affrontent ou parfois les débats frises les délires des cafés du commerce.

Que Serpov se soit réveillé un matin, nationaliste avec le PR «C»F cela personnes ne peux le nier, par contre qu’il finisse cagoulard cela personne non plus ne doit l’espérer. Les vrais coupables sont ailleurs.

(1) http://marxisme.alloforum.com/sujet-3911-0-110129-0-0-1-395325-1.html ( au passage admiré la technique de Arès pour mettre la pression, il croit pouvoir rééditer le Numéro que nous avait servi le globe-trotter Fidélista (ex un cuba libre) qui fut à l’origine de la prise de contrôle de ce forum par le PRCF.

* idem

* idem : JeromeM:" la riposte Je n'ai jamais insulté les communistes. Je pense juste que Staline et Doriot n'étaient pas dignes de l'idéal communiste. ça se discute. Je ne vois pas où est l'insulte"

(2) http://coordin.communiste.free.fr/Principale.php (voir article Présidentielles 2007: Où en est-on? Quel positionnement pour le mouvement ouvrier et populaire? Déclaration de la Coordination Communiste)


J’oubliais!

Bonjour KGB Shpion,

En allant sur le FUC pour cette histoire ci-dessus j’ai aussi pu observer, que tu avais sonner la charge relayer par le dénommé banniere-rouge de la JRCF contre le PCMLM sur le FUC, c’est ton droit je ne te le conteste pas.
Je n’ai pas de soutient particulier à afficher à leur endroit, d’ailleurs je trouve moi aussi ridicule l’intérêt qu’il apporte au propos d’un jeune sur un forum qui effectivement semble s’être égaré dans le choix des ses avatars. Mais quant on accuse ou que l’on suppose publiquement les membres d’une organisation d’être des policiers, cela est assez grave, pour que l'on s'oblige à étayer sa thèse, sinon on sombre dans la calomnie. Tu devrais donc aviser et revoir tes propos je pense que cela s’impose.

http://marxisme.alloforum.com/sujet-3911-0-83094-0-0-1-395301-1.html

Message édité le 09-04-2007 à 20:25:21 par gorki
Kyliiolos
   Posté le 09-04-2007 à 20:29:47   

Je n’ai pas de soutient particulier à afficher à leur endroit, d’ailleurs je trouve moi aussi ridicule l’intérêt qu’il apporte au propos d’un jeune sur un forum qui effectivement semble s’être égaré dans le choix des ses avatars.


Tu aurais préféré que je prenne Hoxha?

http://accel12.mettre-put-idata.over-blog.com/0/29/80/91/images/hoxha.jpg


Un avatar c'est jamais qu'un tas de pixel virtuel dans le but d'apporter un peu de distraction dans un forum, de plus je ne suis pas le seul à avoir un Mao en avatar (Finimore, Armenak), au moins moi je n'ai pas de drapeau tricolore, et je ne vois pas en quoi ça dérange à part le PCMLM qui pensent y avoir un copyright.
Mais enfin le scandale du Mao en avatar aura le merrite de m'avoir bien fait marrer au moins.




Comme Finimore le rappel [#800000] "Le FN, le MPF, mais aussi l'UMP, le PS, l'UDF... sont tous directement et a des degrés divers des ennemis des travailleurs "
on vas droit dans une dictature, mais toutes les luttes contre le racisme, discrimination est autres seront remises en cause, les lois qui nous protége du fascisme et autre, seront retirez. [/#]


Et comme moi aussi je l'ai rappelé d'ailleurs, c'est ce que j'ai toujours souligné comme nombre de camarades, ce que je veux dire, ce n'est pas souligner chez moi de la vantardise, mais bien faire comprendre que moi je n'ai rien à voir ni dans la théorie ni dans la pratique avec des Soral et compagnie...
gorki
   Posté le 09-04-2007 à 20:46:37   

Kyliiolos a écrit :

Tu aurais préféré que je prenne Hoxha? . . . . . . . Mais enfin le scandale du Mao en avatar aura le merrite de m'avoir bien fait marrer au moins.


Vous prenez ce que vous voulez-jeune homme, cela dépend avec quoi vous voulez vous marrez, comme vous dite
ludo90290
   Posté le 09-04-2007 à 20:47:58   

Tant fait pas Kyliiolos, je t'assimile pas en cela, au contraire, je comprends ton point de vus, je voulez démontrer que de tolérer et d'excuser, certaines personnes qui en tout état cause, connais la théorie, pratique et penser de t'elle individus, ne pouvaient en aucun cas ignoré leur doctrine et leurs vrai idéologies, surtout concernent le fascisme!
sti
   Posté le 09-04-2007 à 21:10:01   

Citation :


Un avatar c'est jamais qu'un tas de pixel virtuel dans le but d'apporter un peu de distraction dans un forum ...



Tu te moques là ?
Kyliiolos
   Posté le 09-04-2007 à 21:14:55   

Oki merci Ludo tu me rassure.

Sti>>Nan je me moque pas, un avatar c'est juste un aspect ludique que l'on met en conformité avec sa pensée, mais je me suis pas gêné pour mettre un avatar de Hoxha sur certains forums même si je n'aime pas le personnage ce n'est que du virtuel ça n'a aucune importance.

Après c'est vrai qu'avant je n'aurai pas mis Mao mais quand je suis venu ici vous m'en avez donné une autre image, sans que je ne me définisse comme pensée Mao pour autant, car je n'est pas assez lu (pour l'instant 2 texte et demi seulement de lui, je suis en train de lire "De la Pratique", et avant j'ai lu "de la juste contradiction" et "les idées justes" pour en juger.

Mais je le répète, un avatar, c'est ridiculement insignifiant, d'ailleurs ici je n'en met même pas ce n'est pas la peine je n'y viens pas souvent.
Xuan
   Posté le 09-04-2007 à 23:56:45   

je viens d'intervenir sur le F"UC" à propos du cas éloquent de Serpov:
http://marxisme.alloforum.com/sujet-3911-0-83088-0-0-1-395340-1.html
Comme l'ont fait remarquer nos camarades Finimore et Gorki, la dérive de Serpov dans la mouvance FN est directement liée au révisionnisme.
ludo90290
   Posté le 10-04-2007 à 03:09:42   

http://marxisme.alloforum.com/sujet-3911-0-83088-0-0-1-395340-1.html

Chapeau Xuan, super prose, j'adore le fond/forme et terme du texte que tu à fait!

Message édité le 10-04-2007 à 03:15:12 par ludo90290
Kyliiolos
   Posté le 10-04-2007 à 08:48:46   

Vous voyez bien, Dago Rouge n'est plus votre ennemi même s'il a pu l'être jadis, n'y a-t-il donc aucun moyen pour qu'il puisse se réinscrire sur ce forum?
gorki
   Posté le 10-04-2007 à 08:56:12   

Oui même dingo rouge applaudi.

Ça mérite une réponse

Soral Serpov une tempête dans un verre d'eau! juste l’épouvantail Lepen que l’on agite d’une autre manière histoire de cristalliser les réactions intellectuels à gauche qui se sont montrés bien timorés dans cette campagne, juste aussi de quoi effrayer le petit bourgeois.

Aussi la leçon reste salutaire, et bien utile pour faire la démonstration que la ligne de partage entre social fascisme est l’ultranationalisme de droite reste étroite et qu'il n’a pas fallu grande chose par exemple à un Serpov, nourri au sein du révisionnisme en dégénérescence, pour passer de l'un à l'autre.

Dans cette histoire ce qu’il y a de plus nauséabond c’est les références de Soral au Marxisme. Voila ce qu’il va falloir combattre, chacun aura pu observer les manœuvres pourries d’une partie de l’intelligentsia de gauche est d’extrême gauche trotskistes pour ressortir les amalgame éculés Hitler= Staline etc.

Message édité le 10-04-2007 à 12:16:22 par gorki
KGB Shpion
   Posté le 10-04-2007 à 12:00:59   

J'ai regardé le programme du FN. Il n'a rien de révolutionnaire.
Il s'appuie entièrement sur la petite-bourgeoise française .
Je ne comprends pas comment un marxiste, Soral, peut affirmer que voter Le Pen est un vote révolutionnaire
Finimore
   Posté le 10-04-2007 à 12:24:36   

KGB Shpion a écrit :

J'ai regardé le programme du FN. Il n'a rien de révolutionnaire.
Il s'appuie entièrement sur la petite-bourgeoise française .
Je ne comprends pas comment un marxiste, Soral, peut affirmer que voter Le Pen est un vote révolutionnaire


Sauf que Soral n'est pas marxiste, même s'il le prétend !!!!
gorki
   Posté le 10-04-2007 à 14:12:05   

Bonjour xuan,

aprés les interventions qui ont suivi de ton dernier poste sur le FUC, et bien qu’il te reste de la marge pour gagner à l’applaudimètre sur le FUC (mais je retiens quant même, que tu as reçu les salutations fraternelles (1) de notre formateur entriste ML, des nouvelles générations de ce parti) je me suis demandé de quoi il pouvait bien retourné de cette engouement premier, comme par exemple celui d'un Dago rouge

Je me suis donc penché de nouveau sur ton texte.

C’est vrai quant seconde lecture je le trouve très consensuel. Pas de précipitation camarade xuan, le danger fasciste ne suppose pas aujourd’hui un large front unis des forces antifascistes et encore que cela ne serait, dans tout les cas, plus question que cela ce réalise sans une ligne politique posant la stratégie de la révolution et les principes de classe.

C'est cette formule qui m'a fait réfléchir : « parti communiste dirigeant la classe ouvrière »
c'est une formule, qui de mon point de vue, ne permet pas de tracer une nette ligne de démarcation avec le révisionnisme moderne, raison pour laquelle j’opterai pour lui donner un contenu plus léniniste : « parti communiste de l’avant-garde de la classe ouvrière »

De plus, je pense que la façon que tu abordes la question des influences nationalistes, pêche à l’endroit de renforcer cette idée, que le FN serait le premier parti ouvrier de France. Electoralement c’est faux, mais idéologiquement encore plus , tu devrais réfléchir à cette idée que tu sembles émettre, que les ouvriers sorti des rangs du PCF seraient allé renforcer le camp des fascistes. Que les influences patrioticardes du P « C »F aient exercé un rôle sur son électorat populaire c’est certain, mais tu ne dois pas cofondre electorat et basse militante du P « C »F ou il y a certainement encore quelques camarades ouvriers abusés profondément anti-fasciste.



(1) C’est une autre facette de la façon, dont ce petit bourgeois de Khamsin, qui me semble être un trolle, nous exprime sa Fraternité

Et bien entendu, qui se précipite pour applaudir des deux mains? l’autre petit con de petit-bourgeois d’Ares

________________________________________________________

Kh am sin Posté le 07-04-2007 à 22:03:58

L'avenir dure longtemps...

Marxiste-léniniste.

... et résolument adversaire du trotskisme, maoïsme, anarchisme et autres sucreries petit-bourgeoises « d'ultra-gauche » qui finissent chez les sociaux-traites (au mieux) ou dans le camp de la bourgeoisie. ________________________________________________________

A RE S Posté le 07-04-2007 à 22:37:13

ex-Connolly
......bien parlé camarade KHAMSIN il me semble que tu es nouveau ? Bienvenue en tous cas !

________________________________________________________


http://marxisme.alloforum.com/sujet-3911-0-83088-0-0-1-311472-22.html

Message édité le 10-04-2007 à 20:17:10 par gorki
ossip
   Posté le 10-04-2007 à 18:28:29   

Khamsin a écrit :

Marxiste-léniniste.
... et résolument adversaire du trotskisme, maoïsme, anarchisme et autres sucreries petit-bourgeoises « d'ultra-gauche » qui finissent chez les sociaux-traites (au mieux) ou dans le camp de la bourgeoisie.


Ce qui est fou ce qu'il n'y ait personne sur le F"uc" pour réagir à une telle énormité. Après tout ce qui s'est passé c'est le créateur du FUC, passé avec arme et bagages chez Soral, Khamin nous la joue "les gauchistes"...

Comme personne ne trouve curieux que sur le F"uc" s'expriment des naz-bolch, des rouges bruns, des libéraux, mais que le courroux de connoly/ares se dirige contre le PT.

L'anti-gauchisme et l'anti-trotskisme servent ici de façade, de paravent, pour diriger la tête ailleurs. Ce qui s'est passé est grave. Mais vite. Tapons sur les gauchistes, ou les trotsks. Ne touchons pas aux rouge-bruns et aux liberaux... On voit que le mal est bien plus profond qu'un individu isolé, mench en l'occurence.

Des individus comme stifler, dante, erwin, height (pour ceux à qui ça saute aps aux yeux H - eight - huit en anglais, 88 un nombre qu'utilisent beaucoup les nazis d'ici et d'ailleurs, pour HH, Heil Hitler) n'ont rien à foutre sur un forum se reclamant du communisme.

Il est grave aussi de croire que mench pourrait revenir. On ne rouvre pas la porte à ceux qui sont sortis de cette façon. Lorsque Frossard quitte la direction et le PC au début des années 20, il demande à participer aux actions de soutien au PCF alors lourdement frappé par la repression, autour de l'action contre l'occupation de la Ruhr. Le PC refuse ce genre de soutien. Alors que Frossard n'était sorti que quelques semaines avat.

Et il est encore plus grave de ne pas décider de fermer le F"uc". Parcequ'en tant que créateur, mench pourra toujours retrouver ses droits, et acceder au listing des inscrits, y compris leur e-mail que ce dernier soit public ou non, et leur IP. Ils auraient beaucxoup à perdre, mais prendre de telles largesses avec la sécurité des militants...

Message édité le 10-04-2007 à 18:30:18 par ossip
gorki
   Posté le 10-04-2007 à 20:13:40   

ossip a écrit :

Et il est encore plus grave de ne pas décider de fermer le F"uc". Parcequ'en tant que créateur, mench pourra toujours retrouver ses droits, et acceder au listing des inscrits, y compris leur e-mail que ce dernier soit public ou non, et leur IP. Ils auraient beaucxoup à perdre, mais prendre de telles largesses avec la sécurité des militants...


BIEN VU CAMARADE OSSIP JE T'AVOUERAI QUE MOI MËME JE N'Y AVAIT PAS REFLECHI COMME CA.

LES FACHOS SORALIEN AVEC LES ADRESSES IP ET LE LISTING DE TOUT LES INTERVENANTS DU FUC CA CRAINT.
Kyliiolos
   Posté le 10-04-2007 à 22:27:04   

Et il est encore plus grave de ne pas décider de fermer le F"uc". Parcequ'en tant que créateur, mench pourra toujours retrouver ses droits, et acceder au listing des inscrits, y compris leur e-mail que ce dernier soit public ou non, et leur IP. Ils auraient beaucxoup à perdre, mais prendre de telles largesses avec la sécurité des militants...


Il n'a plus accès à son pseudo, qui est désormais sous contrôle des administrateurs du forum.


L'anti-gauchisme et l'anti-trotskisme servent ici de façade, de paravent, pour diriger la tête ailleurs. Ce qui s'est passé est grave. Mais vite. Tapons sur les gauchistes, ou les trotsks. Ne touchons pas aux rouge-bruns et aux liberaux... On voit que le mal est bien plus profond qu'un individu isolé, mench en l'occurence.



Il n'y a plus un seul rouge brun sur ce forum, et je ne vois pas le mal à ce qu'il y ai des libéraux quand ceux ci sont polis et investis.Justement ça aiguise nos arguments.
KGB Shpion
   Posté le 10-04-2007 à 22:41:15   

Il n'a plus accès à son pseudo, qui est désormais sous contrôle des administrateurs du forum.
Ju76 aussi n'avait plus accès à son pseudo. Il s'est réinscrit et a quand même pu fermer le FML-1.

Message édité le 10-04-2007 à 22:43:10 par KGB Shpion
Kyliiolos
   Posté le 10-04-2007 à 22:43:25   

Je ne pense pas que Serpov ferait ça.
KGB Shpion
   Posté le 10-04-2007 à 22:50:13   

Kyliiolos a écrit :

Je ne pense pas que Serpov ferait ça.

Nous ne pensions pas que julien fermerait le FML non plus.
Kyliiolos
   Posté le 10-04-2007 à 22:59:33   

KGB>>Au pire il mettrait une tête de Soral à la place du Che mais ça se limiterait à ça.

Xuan>> http://marxisme.alloforum.com/sujet-3911-0-110129-0-0-1-395339-2.html#p5234878


Citation :

Prend tes responsabilités. Mais tu n'es pas autorisé à parler au nom de tes autres camarades. Moi, ça ne m'intéresse pas.



J'ai fais tout ce que j'ai pu pour arranger le coup sur ce sujet, j'ai besoin que toi ou l'un de vous interveniez en réponse à ce message et à l'unité, sinon tous ces efforts seront réduits à néant et la réconciliation n'aura plus aucun poids une fois les élections passées si elles tournent mal.
Je compte sur toi.
Finimore
   Posté le 11-04-2007 à 04:52:30   

ossip a écrit :

Et il est encore plus grave de ne pas décider de fermer le F"uc". Parcequ'en tant que créateur, mench pourra toujours retrouver ses droits, et acceder au listing des inscrits, y compris leur e-mail que ce dernier soit public ou non, et leur IP. Ils auraient beaucxoup à perdre, mais prendre de telles largesses avec la sécurité des militants...


Tout à fait !!!

Kyliiolos a écrit :

Il n'a plus accès à son pseudo, qui est désormais sous contrôle des administrateurs du forum.


Kyliiolos a écrit :

Il n'y a plus un seul rouge brun sur ce forum, et je ne vois pas le mal à ce qu'il y ai des libéraux quand ceux ci sont polis et investis.Justement ça aiguise nos arguments.


Tes affirmations sonts bien naïves Kyliiolos, nous avons déjà entendu ce genre de chansons et nous savons comment cela c'est terminé.
Kyliiolos
   Posté le 11-04-2007 à 07:32:32   

C'est pas moi seulement qui le dis, c'est Mao.
ossip
   Posté le 11-04-2007 à 09:56:33   

guillaume sur le F"uc" a écrit :

le "coup de théatre" Serpov fait apparaître deux types de réactions apparemment contraires, mais en fait complémentaires.

- Dans l'esprit de camarades de ce forum, le départ de Serpov n'est en fait qu'une "trahison" (un peu comme la "trahison" de soral aux yeux de ses "fans de gauche" après son coming-out fasciste), et n'appelle aucune analyse politique des raisons de ce passage [ je signale au passage que l'analyse de serpov sur les quartiers populaires est partagée par bien des camarades ici, et que cette analyse soralienne est encore reprèsentée aujourd'hui, au moins par stifler ]. Par contre, sans trop d'arguments, c'est "pleins feux sur les trotskistes"... pleins feux apparents, puisque dans le fond, de nombreux accords politiques avec les trotskistes ont lieu ici (notamment au sujet des présidentielles et de Schivardi).

- Dans l'esprit des maoistes (fml), ce coming out n'est qu'un épiphénomène. En effet, comme pour les gauchistes, le pen n'est pas fasciste, on aurait du mal à accuser un ralliement à soral et le pen de fasciste! C'est par exemple la thèse de Kiliiolos (qui intervient aussi ici), au sujet duquel je suis intervenu sur le FML: "Il n'identifie pas soral ou serpov comme fasciste parce que tout simplement il les trouve sympa. Pour moi c'est la définition même du gauchisme:
- un communiste n'est jamais assez pur, donc n'est jamais assez comumniste, donc est un "pseudo" comumniste, opportuniste, révisionniste, etc.
- en conséquence et à l'envers, un fasciste n'est jamais assez fasciste, donc est à la rigueur ultra-nationaliste, chauvin, mais pas fasciste. "
Les maoistes nous accusent de nous cacher derrière un "paravent anti-trotskiste", ce en quoi ils n'ont pas tout à fait tort, puisqu'aucune analyse en profondeur sur la question du chauvinisme n'est abordée ici, même après le départ de l'auto-proclamé "social-chauvin"...

Je pense qu'il y a une démarcation claire, non pas entre les "sociaux-chauvins" et les "gauchistes", mais entre ceux qui caractérisent le FN comme fasciste et ceux qui le caractérisent seulement comme "fascisant", "ultra-nationaliste", etc. Ces derniers, qu'ils soient maoistes ou communistes, PARTAGENT LA THESE DE SORAL LUI MEME, qui justifie son ralliement a Le Pen parceque le vrai fasciste c'est Sarkozy (et Royal).

PS: à propos d'une page précédente, Soral est bien un admirateur de Staline. Celà dit, celà ne fait pas de lui un stalinien, pas plus qu'un trotskiste ou un maoiste n'est léniniste!!!


Tu dis certaines choses justes, mais...

Ce qui est fatiguant guillaume, c'est que tu as beaucoup d'idées reçue, tu t'y accroches fermement et que tu les véhicules... Tu avais déjà commencé sur le Forum "la jeune garde" en disant des aneries sur les ML des années 70 (l'histoire des diplomates au Chili).
Tiens sur les "gauchistes" et le fascisme. Plus tôt dans les débats sutr le F"uc" tu nous disais plein d'assurance: les gauchistes traitent de fascistes sans arrêt , et maintenant, tu nous la joue les "gauchistes disent que le pen n'est pas fascistes". J'avoue ne pas comprendre.

Ta façon de débattre est pour le moins peu courageuse. Si tu as des choses à dire sur le fait que ceux que tu ranges derrière le terme de maoistes (les mêmes qui l'étaient par le P"c"F de Marchais) ne sont pas léninistes, ose un peu en discuter. Si tu as des choses à dire sur "nos" positions, ose en parler. Plutôt que de caricaturer et de mentir même, ailleurs.

Au fond tu donnes raison au camarade sti là dessus - si j'ai compris ce que le camarade voulait dire - tu nous la joue la frontière est entre ceux qui caractérisent le pen de fasciste ou non. L'intérêt c'est de pouvoir nous rejouer la sérénade médiatique de l'entre deux tours des présidentielles de 2002: voter Chirac pour barrer la route au fascisme. Et se retrouver avec un PC qui avait pris une branlée, la gauche plurielle qui avait perdu 4.000.000 de voix, mais la solution, c'est faire une barrière avant les militants de LO qui courageusement n'avaient pas cédé à la volonté de voter Chirac. J'ai participer à la quesi integralité des manifs de l'entre deux tours dans ma ville d'alors. J'ai vu le PC, ses rangs clairesemé, jouer ce cordon sanitaire.
Mais ta frontère est assez "marante". Parceque le PCMLM que tu dois ranger dans le terme fourre-tout gauchistes, caractérise Le Pen et le FN comme fasciste... Comment... je croyais que les gauchistes... euh..

Maintenant, je trouve que tu devrais te poser des questions sur la nécéssité ou non de fermer le F"uc". Vous avez les codes, les sauvegardes, vous pouvez organiser le truc proprement sans garder comme épée de damoclès le fait qu'un rouge-brun/fan de Soral puisse accéder au listing du F"uc"... Ce genre d'erreur est grave.

Ah oui et pour Kiillyos: sur le F"uc", Erwin, Dante, Stifler, Height ne sont pas bannis.

Quoiqu'il en soit, il ne peut y avoir de réunion du F"uc" et du FML.
Kyliiolos
   Posté le 11-04-2007 à 11:40:46   

Ossip, certains des gens que tu m'a cité sont très courtois, ouverts et corrects, je pense particulièrement à Stifler, ce n'est pas la peine de le bannir.
Sinon pour Eight très franchement je ne pense pas qu'il soit nazi pour cela, bien que je connaisse la signification du 88.Ce n'est surement qu'un hasard.

Sinon je ne partage pas ton idée qu'une réunion du FUC et du FML est impossible, du moins si les bons admins sont au "pouvoir", c'est pour cela que je demande votre intervention à ce sujet, lorsque Vladimir remet la même idée que vous refuseriez dans ce cas de revenir sur une stratégie de débat, de critique et d'autocritique commune avec le FUC.
gorki
   Posté le 11-04-2007 à 13:21:03   

Kyliiolos a écrit :

Ossip, certains des gens que tu m'a cité sont très courtois, ouverts et corrects


Pour détendre:

C'est ça le probléme c'est qu'il sont Courtois et moi je me refuse à devenir un de s-té-phane

et voila! un bon jeux mot à faire et gorki reste sur la piste, un vrai gamin

Plus sérieux

Je ne reviendrais pas ici sur la manipulation intellectuel proprement scandaleuse, du représentant de le coordination révisioniste 59/62, guillaume, le camarade Ossip à relevé l'offense, avec même beaucoup de courtoisie (dans le bon sens du terme cette fois-ci)

Message édité le 11-04-2007 à 13:24:38 par gorki
Kyliiolos
   Posté le 11-04-2007 à 14:06:36   

Pas mal la blague je dois avouer.
Guillaume
   Posté le 11-04-2007 à 14:11:19   

Tiens sur les "gauchistes" et le fascisme. Plus tôt dans les débats sutr le F"uc" tu nous disais plein d'assurance: les gauchistes traitent de fascistes sans arrêt , et maintenant, tu nous la joue les "gauchistes disent que le pen n'est pas fascistes". J'avoue ne pas comprendre.

Eh bien j'ai évolué (sans doute un pas de plus dans le révisionnisme)!

Celà dit, je pensais plus aux "gauchistes" trotskistes qu'aux "gauchistes" maoistes!!! (le combat des trotskistes étant de comparer les communistes et les fascistes, de "démasquer" les alliances qui peuvent exister entre les comumnistes et des nationalistes "fascistes" tels que saddam, milosévic, chavez, etc entre De Gaulle et le PCF pendant la résistance).
Celà dit, effectivement je trouve contradictoire de rechigner sur la caractérisation du FN comme fasciste et de ramener toujours la même rengaine sur l'URSS sociale-fasciste, le PCF social-fasciste: là on ne rechigne plus. on n'a plus de pincettes dimitroviennes!
Je maintiens donc cette ligne de démarcation, qui effectivement justifie les votes de second tour anti-le pen - car c'est bien là la question - et c'est justement pour celà qu'il n'y a pas forcément de logique (dans la tête des gauchistes, qui prennent d'abord position: abstention, au premier comme au second tour, puis attribuent les étiquettes "révisionnistes" fascisants" "fascistes" etc en fonction de la ligne politique.
Le rappel du "courage" de LO en 2002 en symptomatique de cette méthode, malgré l'anti-trotskisme apparent de ce forum.

pour ce qui est du "non léninisme" des maoistes, j'ai juste un conseil: ignorez moi! je suis pour vous un révisionniste, ennemi de la classe ouvrière et de la révolution socialiste! eh bien nous sommes quitte!
Je précise quand même que je suis intervenu sur ce forum il y a un moment sur une question qui m'intéressait... on m'a méprisé parce que je ne connaissais pas un certain Jurquet, et envoyé balader... c'est en partie pour celà que je n'y reviens plus.

PS: le PCMLM affirme que Le Pen est fasciste? (je ne savais même pas que ça existait encore le PCMLM!) tant mieux: ils sont du même coté que moi dans cette ligne de démarcation! ... de là à ce que vous leur jettiez l'opprobre aussi!!!

Message édité le 11-04-2007 à 14:14:34 par Guillaume
Finimore
   Posté le 11-04-2007 à 14:12:27   

Kyliiolos a écrit :

Ossip, certains des gens que tu m'a cité sont très courtois, ouverts et corrects, je pense particulièrement à Stifler, ce n'est pas la peine de le bannir.


Je laisse le soin à Ossip de te répondre, mais pour ma part, je dirais que des intervenants "courtois, ouverts et corrects" peuvent aussi être de fiéfés fachos.

Kyliiolos a écrit :

Sinon pour Eight très franchement je ne pense pas qu'il soit nazi pour cela, bien que je connaisse la signification du 88.Ce n'est surement qu'un hasard.


Je ne crois pas trop au hasard dans ce cas !!!!

Kyliiolos a écrit :

Sinon je ne partage pas ton idée qu'une réunion du FUC et du FML est impossible, du moins si les bons admins sont au "pouvoir", c'est pour cela que je demande votre intervention à ce sujet, lorsque Vladimir remet la même idée que vous refuseriez dans ce cas de revenir sur une stratégie de débat, de critique et d'autocritique commune avec le FUC.


Non, non et non !!! Le coup de la "réunification" on nous l'a déjà fait, nous n'avons rien à voir avec le FUC et il n'est pas question pour nous d'abandonner le FML pour une hypothétique "réunification", le FUC on connais, pour nous ce forum n'a plus rien de communiste depuis longtemps.
Kyliiolos
   Posté le 11-04-2007 à 16:06:10   

"Non, non et non !!! Le coup de la "réunification" on nous l'a déjà fait, nous n'avons rien à voir avec le FUC et il n'est pas question pour nous d'abandonner le FML pour une hypothétique "réunification", le FUC on connais, pour nous ce forum n'a plus rien de communiste depuis longtemps. "

Je ne vous ai pas dis d'abandonner ce forum, mais de participer également sur le FUC.Si vous pensez que ce forum est tant révisionniste que ça, alors pourquoi justement n'y revenez vous pas pour affirmer vos opinions de manière pacifique?
Melestam
   Posté le 11-04-2007 à 16:13:02   

Kyliiolos a écrit :


Sinon pour Eight très franchement je ne pense pas qu'il soit nazi pour cela, bien que je connaisse la signification du 88.Ce n'est surement qu'un hasard.


Bien sûûûûûûûûrrrrrrrrrrrrr !!!
Melestam
   Posté le 11-04-2007 à 16:41:04   

Faut-il virer Kyliiolos, sachant :

- qu'il défend Pétain,

- qu'il fait preuve d'un zéle particulier à défendre les fascistes de passage (voir également ), sous prétexte de "liberté d'expression" (concept bourgeois),

- Qu'il dit "être passé par le paganisme" et qu'il s'affirme "matérialiste méta-physique". ()

A mon avis, ça cache quelque chose, et ça ne rentre pas dans le panier des contradictions au sein du peuple.

Message édité le 11-04-2007 à 16:48:32 par Melestam
Kyliiolos
   Posté le 11-04-2007 à 17:03:56   

J'ai évolué depuis cette conception philosophique bien que j'ai toujours flirté un peu avec la méta-physique dans une moindre mesure tout en restant matérialiste.

Sinon les gens de ce forum ne sont pas stupides, ils savent très bien que je les ai toujours défendus sur le FUC et que suis totalement anti-fasciste, personne ne va te suivre puisque tes accusations ne sont pas justifiées et que tu n'as pas cherché à comprendre à fond mes arguments.

Mais si certains de mes propos te gênent dis moi lesquels et je pourrais t'expliquer il n'y a pas de problèmes.

Message édité le 11-04-2007 à 17:06:55 par Kyliiolos
gorki
   Posté le 11-04-2007 à 17:47:44   

L’EDUCATEUR EDUQUE

Quant le masque tombe,

je vous invite à lire attentivement le poste qui suit, vu sur le FUC, du camarade Komintern , c’est une démonstration qui prouve que quand on ne sans laisse pas compter par le coté esbroufe et prétentieux d’un personnage, ses plus belles postures apparaissent sous leur vrai jour, en se dégonflant comme des ballons de baudruche, et oui tout ce qui brille n’est pas or !

Lu sur le FUC
________________________________________________________

Komintern Posté le 11-04-2007 à 11:53:58

La route mène au socialisme
Intervenant régulier

Pour Khamsin j'ai été membre du PCF et de par mon expérience je peux t'affirmer que le "redressement" de ce parti est impossible ! As tu vu la ligne adoptée au dernier congrès ? Tu crois vraiment qu’ils vont redevenir ML ? Qu'ils vont reconnaître l'aspect positif de Staline tant au niveau théorique que pratique ? Qu'ils vont défendre la dictature du prolétariat, la nécessité de la violence révolutionnaire, le centralisme démocratique, reconnaître que l'Etat bourgeois c'est toujours la dictature du Capital quelque soit sa forme ? Olyday tu affirme que le prcf est ML et antichauvin mais qu'en est il du défaitisme révolutionnaire qui est quand même un principe de base du ML ? Les ML doivent tout faire pour la défaite de "leur" propre impérialisme. Donc quand vous présentez la France comme un Etat victime de l'impérialisme c'est très douteux. La "France" n'est pas victime de l'UE elle en fait partie et a son profit ! Quand vous vous faites les ardents défenseurs de la "Nation" (concept assez vague tout de même, la SFIO votant les crédits de guerre en 1914 au nom de ce concept) et de la langue française vous passez sous silence l'analyse de classe de l'Etat. Et pour des ML je ne vous vois pas beaucoup parler de DDP, de dialectique, de lien aux masses, de rapport de production... Pour dago rouge tes méthodes de "débats" n'ont pas changé tu ne donnes toujours pas d'arguments concret tu te contente d'accuser tes contradicteurs. Et si tu ne condamne pas la décision de Serpov, au nom d'un hypothétique retour je te trouve d'une indulgence coupable vis à vis des nationalistes ! Pour conclure sur le dénommé Osiris j'ai l'impression que c'est justement Serpov qui vient livrer une nouvelle fois sa défense à la troisième personne. D'une part parce qu'il a le même langage et d'autre part parce que je ne vois pas qui viendrait défendre en ces termes une personne qu'il ne connaît pas, étant nouvel inscrit. A vous de réfléchir...

________________________________________________________

Khamsin Posté le 11-04-2007 à 11:53:58

L'avenir dure longtemps...
Intervenant occasionnel


Komintern a écrit :

Pour Khamsin j'ai été membre du PCF et de par mon expérience je peux t'affirmer que le "redressement" de ce parti est impossible !


Également membre du PCF et je ne le crois pas. L'inverse a même commencé. Laissons la nouvelle génération s'installer et certains vont être surpris...




Komintern a écrit :

As tu vu la ligne adoptée au dernier congrès ?


Oui il y a les résolutions, les bavardages d'appareil... et la réalité.
Komintern a écrit :

Tu crois vraiment qu’ils vont redevenir ML ?


Exactement. Ce qui compte que certains secteurs-clefs le soit.
J'y ai apporté ma pierre ; ne pas se laisser avoir par les apparences policées.
Komintern a écrit :

Qu'ils vont reconnaître l'aspect positif de Staline tant au niveau théorique que pratique ?


Surtout ne pas le faire, ce serait une erreur stratégique énorme vu la charge « émotive » (négative) que Staline provoque. Inspirons-nous de Lénine et de la plasticité pour ce qui est de la ligne politique...
Komintern a écrit :

Qu'ils vont défendre la dictature du prolétariat, la nécessité de la violence révolutionnaire, le centralisme démocratique, reconnaître que l'Etat bourgeois c'est toujours la dictature du Capital quelque soit sa forme ?


Par exemple 1976, 1979 etc., toutes ces dates dont tu sais à quoi elles correspondent, ce sont les luttes qui les balaieront.
________________________________________________________

Bonjour camarade Komintern, une vraie démonstration, ton poste, de bonnes questions, dans la sincérité du vécu et de la réflexion d’un « jeune » ouvrier, rien de superflue et sans fioritures.

J’ai vu en face un révisionniste totalement décontenancé qui balbutie ses réponses, sur l’air du "faite moi confiance", "patience", "la jeune génération du PCF est ML et j’y contribue" etc.

Attitude tacticienne, attachée au fait que cet intervenant à bien pris la dimension qu’il était sur un forum d’échange entre jeunes et qu’il lui fallait séduire pour recruter. Pour qui voudra bien observer, pas un poste de celui-ci, qu'il ne pare de ses vertus de formateur en Marxisme léninisme, soutenu par des compétences économiques qu’il se reconnaît à lui-même.
Compétences, qu’il fait valoir de façon très humble, non pas en révélant quelques extraits d’un ouvrage pour lequel il chercherait un éditeur (1) , mais en pointant du doigts l’importance de son nombre de page [clignote] (1200) [/clignote].

Pour ce personnage, le mouvement dialectique de sauvetage du parti, c’est la jeune génération, c’est son credo permanent, pas utile d’aller plus loin dans l’explication, la force du neuf c’est la jeunesse et qui plus est la fraction de celle-ci, qui fait confiance au PCF pour lui apporter la connaissance.

Et-il besoin d’aller plus loin, pour démonter le propos, que d’attirer l’attention des plus jeunes sur le fait que l’histoire est l’histoire des luttes de classe et qu’intrinsèquement les générations nouvelles ne sont qu’une partie d’un ensemble, traversé pas les classes sociales. Aussi dans notre vie, nous sommes souvent amené à rencontrer des personnes, qui désespèrent, des générations nouvelles et d’autres qui vont y placer tous leurs espoirs. La formule n’est pas nouvelle, elle reste révélatrice d’une vision individualiste du monde, où il n’est plus réfléchie en fonction de la place qu’ont les individus dans le processus de production et d’échange de la société, (jeunes, moins jeunes, ou vieux) mais en fonction des intérêts de chacun d’eux isolé dans la masse, ou réunis en groupe, isolé de leur milieu sous d’autres critères d’excellences. Ici est intronisé la générations des élus, de composition interclassiste, qui devra changer le cours des choses. Pour les pratiquants de cette façon de voir, une issue positive à l’histoire, pas question de discuter de leur part éventuelle de responsabilités anciennes, ils réservent aux autres le soin de pratiquer l’autocritique, qui souvent leur parait être une pratique intellectuellement avilissantes. Eux se contentent de camper la virginité en se faisant éducateurs, aux autres encore de répondre de l’histoire, aux générations futures d’en changer.
Ils sont dans la commodité, camouflés, et surtout cela leur permet de se placer hors du champ de la critique. C’est l’attitude de ceux qui répondent par oui ou par non, par des vérités difinitives, refusant de voir les choses se mouvoir dans des contradictions de classes.

Par exemple, ici, ce sera la réponse à propos de la question de Staline (surtout pas de vague laissons passer la charge d’émotivités, sauf qu’à laisser la passer la charge et cela depuis le rapport Kroutchev la jeune génération justement se doit d’affronter maintenant l’artillerie lourde) il en ira ainsi tout au long de ses réponses, attendre encore, et se soumettre toujours, et gare à ceux qui ne veulent pas se soumettre, aux postulats des meilleurs, pour eux se sera l’anathème.

(1) j’ai une idée pour lui, une idée qu’aucun communiste ne pourrait se permettre de refuser si véritablement son but est l’instruction des jeunes générations. Pourquoi il ne la présente pas page par page, son œuvre sur le forum du FUC, ça serait cool, plutôt que d’attendre qu’une « bonne maison d’édition veuille bien accepter son manuscrit » à moins que l’envie de célébrité soit plus forte que son envie de partage ? à voir

Message édité le 11-04-2007 à 18:03:10 par gorki
sti
   Posté le 11-04-2007 à 17:53:24   

Melestam a écrit :

Faut-il virer Kyliiolos, sachant :

- qu'il défend Pétain,

- qu'il fait preuve d'un zéle particulier à défendre les fascistes de passage (voir également ), sous prétexte de "liberté d'expression" (concept bourgeois),

- Qu'il dit "être passé par le paganisme" et qu'il s'affirme "matérialiste méta-physique". ()

A mon avis, ça cache quelque chose, et ça ne rentre pas dans le panier des contradictions au sein du peuple.


Tu t'emballes Melestam. C'est pas le premier gamin qui se cherche et qui dit des conneries. On a tous commencé par en dire. Il s'est exprimé ici, il me semble, avec beaucoup d'honnêté, quitte à être un peu chambré ...
Tant qu'il se comportera comme aujourd'hui, je ne vois aucune raison de vouloir le "virer".

Pour le FUC, je suis contre un raprochement, évidement. Mais ce forum n'est pas organisation, donc chacun de ses participants peut (et le fait) intervenir à titre individuel sur le FUC.

Message édité le 11-04-2007 à 18:11:18 par sti
Membre désinscrit
   Posté le 11-04-2007 à 18:33:13   

Ca devient une mauvaise habitude, dès que je m'absente quelques jours ça part en live... Cette fois c'est ni plus ni moins que le fondateur du FUC qui reconnaît enfin son ralliement au FN... oops désole à Soral (rien à voir avec le FN même si accessoirement Soral est un proche de Le Pen ) C'est un peu comme Tapie qui n'a rien à voir avec Sarkozy mais qui soutient Borloo qui accessoirement appelle à voter Sarkozy.

Bon en plus me cherchez pas j'ai passé toute la nuit dans le train, on m'avait annoncé du 574 km/h, finalement j'ai mis 15 h pour les faire ces 574 km...

Bon je reprends toute la discussion post par post avec quelques commentaires provisoires, avant d'aller plus tard faire un tour sur le FUC:

- Sur Kyliiolos: le mec a 16 ans, et en plus il est aux JRCF, ça lui fait 2 bonnes excuses pour s'égarer, même profondément, idéologiquement. C'est pas grave de faire des erreurs, à condition de reconnaître quand on se trompe , et quand on a 16 ans et qu'on a en face de soi des mecs qui en savent 100 fois plus, qui ont 10, 20, 30 ans d'expérience derrière eux, qui tiennent tous à peu près le même discours sur un sujet précis, le moins qu'on puisse attendre c'est qu'il se remette profondément en question s'il veut évoluer. Si on pense tous que Pétain est indéfendable et que tu es le seul à lui chercher des excuses, ça devrait au minimum t'interpeller. Pareil si tu es le seul ou presque à défendre certaines positions sur les flics, ça ne veut pas forcément dire que tu as tort mais si tu ne trouves aucun ML, aucun "maoïste" pour soutenir tes propos c'est que quelque chose a du t'échapper idéologiquement parlant. Plutôt que de chercher vainement à essayer de rallier des communistes à tes points de vue totalement erronés, tu ferais mieux de participer un peu moins et de consacrer plus de ton temps libre à la lecture des classiques. A 16 ans (et bien plus tard encore), j'étais bien paumé idéologiquement, mon éducation catho y étant certes pour beaucoup mais finalement j'ai réussi à m'en sortir. Que tu le veuilles ou non à un moment il faudra te débarrasser d'une bonne partie de ce que ta famille a essayé de t'inculquer. J'ai vu dans un autre topic que tu avais "honte" du résultat de ton questionnaire sur les présidentielles, tu aurais pu le poster ça n'aurait été une surprise pour personne ici. La "honte" ce n'est pas que tu obtiennes un tel % sur Le Pen, la "honte" ça serait que tu t'obstines à vouloir concilier communisme et des idées qui lui sont contraires, sans chercher à évoluer sur toutes ces positions qui te rapprochent beaucoup plus de Le Pen que de MELS(M)

- sur le PCMLM: comme l'a dit gorki on peut émettre des réserves sur l'acharnement du PCMLM vis-à-vis de kyliiolos, d'autant plus que le cas mench est autrement plus sérieux. Sur le fond l'irritation du PCMLM est compréhensible; bien qu'étant une auberge espagnole, le FUC est officiellement une vitrine du mouvement communiste français pour tout jeune égaré sur internet. Le dégât fait par la juxtaposition de certains propos inadmissibles de kyliiolos et de l'avatar de Mao est désastreux pour l'image du communisme auprès de "néophytes" (MAO=PETAIN); bon OK c'est moins grave que si kyliiolos avait choisi Staline comme avatar mais quand même... Plus sérieusement l'avatar ce n'est pas pour "faire joli", autant ça ne pose aucun problème pour un avatar humoristique (comme KGB Shpion avec son "Brejnev barbottant" autant choisir un dirigeant communiste historique comme avatar signifie qu'on partage ses idées et donc on ne peut pas se permettre par la suite de tenir des propos qui sont en contrdaiction totale. A partir du moment où tu t'exprimes sur un forum identifié comme communiste et qui est loin d'être confidentiel, tu dois te montrer plus responsable. Bref soit tu gardes l'avatar de Mao et tu tiens des propos acceptables idéologiquement, soit tu continues de tenir des propos totalement étrangers au communisme, et tu choisis un avatar en conséquence pour ne pas mêler Mao (ou tout autre dirigeant communiste) à tes divagations.

- sur mench: on pourra dire qu'on l'a vu venir de très très très loin...! Faut dire comme ça a été souligné par certains qu'il existe des convergences entre l'idéologie de Soral et celle du PRCF; de telle sorte qu'il est possible pour un militant de naviguer entre les 2, sans se voir condamné par l'un ou l'autre

- sur le naïf Soral abusé par Le Pen (et on pourrait rajouter le naïf Dieudonné abusé par Soral):

- sur les propos de Guillaume quant au gauchisme et plus généralement certaines de ces accusations lancées à demi-mot: je l'inciterais à un peu plus de modestie eu égard à la position de la CC 59/62 sur la présidentielle et plus globalement la stratégie de son orga dans le cadre du CNU, qui manque singulièrement de clarté

- sti " Crier au fascisme devant Lepen, c'est encore pousser à nous la refaire genre 21 avril: "le fascisme est à nos portes, vite tous aux urnes". Le fascisme, c'est quand la bourgeoisie le décidera, et ca dépassera de loin le "phénoméne" nationnaliste, réactionnaire et fascisant, Lepen.
Sur le discour, un gars comme Guillaume Peltier me paraît plus dangereux. La doctrine est plus profonde, encore plus réactionaire. Ce jeune "facho" est à surveiller dans les années à venir.
" Je rajouterais que beaucoup de sites internet français d'extrême droite sont plus proches du MPF que du FN.

- sur la possibilité de mench d'accéder à l'administration du site, je rappelle brièvement ce qui s'est passé sur le FML1; ju76, fondateur et seul administrateur "en chef" du site après le départ d'ome d'oc a reconnu son anti-stalinisme et annoncé son départ du forum; après concertation il a été décidé que je reprenne la responsabilité d'admin en chef, ju76 m'a donc communiqué l'identifiant et le mot de passe pour accéder à la partie administration; malheureusement il n'était pas prévu qu'on puisse changer de mot de passe, et mes messages au modérateur d'alloforum sont restés sans réponse, jusqu'à ce que ju76 flingue le forum; bref sauf aménagement d'alloforum et possibilité ajd de changer le mot de passe (ossip pourra pous renseigner là-dessus) mench garde un accès total à la partie administration

- sur le rapprochement FUC/FML: ça a déjà été evoqué plusieurs fois; le FML est un forum communiste, le FUC est une auberge espagnole, proche des PRCF/JRCF. Libre à chacun de participer à l'un ou à l'autre, ou aux 2; en ce qui me concerne je ne vois aucun intérêt à participer sur le FUC; autant je ne participe pas au forum du CMC pour ne pas me disperser, autant mon départ du FUC et mon refus d'y revenir est essentiellement d'un ressort idéologique

Je fais un break!
Membre désinscrit
   Posté le 11-04-2007 à 18:43:57   

le premier topic que je me tape sur le FUC: http://marxisme.alloforum.com/sujet-3911-0-83086-0-0-1-395349-1.html Sérieusement les gars vous voulez pas virer olyday de la liste noire, c'est celui qui me fait le plus rire!

http://marxisme.alloforum.com/sujet-3911-0-83092-0-0-1-395347-1.html Sur celui-là je jette l'éponge... kyliiolos je me demande si t'es pas irrécupérable...
Kyliiolos
   Posté le 11-04-2007 à 18:59:49   

à condition de reconnaître quand on se trompe , et quand on a 16 ans et qu'on a en face de soi des mecs qui en savent 100 fois plus, qui ont 10, 20, 30 ans d'expérience derrière eux, qui tiennent tous à peu près le même discours sur un sujet précis, le moins qu'on puisse attendre c'est qu'il se remette profondément en question s'il veut évoluer.


Vous avez plus d'expériences que moi, ça ne veut pas dire que vous avez systématiquement raison vis à vis de mes positions.



Si on pense tous que Pétain est indéfendable et que tu es le seul à lui chercher des excuses, ça devrait au minimum t'interpeller.


Je l'ai pas défendu, j'ai dis que ce n'était pas aussi simple que cela et vous le savez très bien, comme d'ailleurs lorsque vous défendez le cas Pol Pot sous certains aspects, et pourtant vous ave des milliards de personnes contre vous à ce sujet.Ben moi c'est apreil, sous certain aspects Pétain n'a pas toujours eu des décisions faciles à prendre, et je ne dis pas pour autant qu'elle sont justes d'ailleurs, j'évoque la situation officieuse de la France d'alors.


Pareil si tu es le seul ou presque à défendre certaines positions sur les flics, ça ne veut pas forcément dire que tu as tort mais si tu ne trouves aucun ML, aucun "maoïste" pour soutenir tes propos c'est que quelque chose a du t'échapper idéologiquement parlant.

Je ne défend pas les bas fonctionnaires de l'ordre dans leur position de classe mais dans leur position idéaliste concrète, et qui els mènes idéalistement à ne pas se situer plus du côté du capital que cleui du travail.Mais je parle de leur position idéaliste, et non de leur situation matérielle.Mais de leur position matérielle dépend leur position idéaliste, et leur position idéaliste peut influer sur leur position matérielle au cours de la révolution, comme cela a été le cas en 17.




Plutôt que de chercher vainement à essayer de rallier des communistes à tes points de vue totalement erronés, tu ferais mieux de participer un peu moins et de consacrer plus de ton temps libre à la lecture des classiques.

Mais je lis des classiques, autant Marx, qu'Engels, Lénine, Staline et Mao.Je ne lis pas que des auteurs communistes pour autant, je lis aussi de l'Edgar Faure, Maurice Laporte, etc... pour plus d'objectivité.
PS:Je en cherche à rallier personne à mes idées, je cherche à rallier les communistes sur les bases marxistes et non les diviser par le détail idéologique.



A 16 ans (et bien plus tard encore), j'étais bien paumé idéologiquement, mon éducation catho y étant certes pour beaucoup mais finalement j'ai réussi à m'en sortir. Que tu le veuilles ou non à un moment il faudra te débarrasser d'une bonne partie de ce que ta famille a essayé de t'inculquer.


Comme quoi?Je ne pense pas être esclave de l'idéologie familiale, sinon je serait Sarko comme tous les autres.



J'ai vu dans un autre topic que tu avais "honte" du résultat de ton questionnaire sur les présidentielles, tu aurais pu le poster ça n'aurait été une surprise pour personne ici. La "honte" ce n'est pas que tu obtiennes un tel % sur Le Pen, la "honte" ça serait que tu t'obstines à vouloir concilier communisme et des idées qui lui sont contraires, sans chercher à évoluer sur toutes ces positions qui te rapprochent beaucoup plus de Le Pen que de MELS(M)




J'ai pas eu Le Pen, j'ai eu Bayrou...-_-'
Faut dire que par exemple quand ils disent comment lutter contre le chômage, évident ils ne nous laissent pas le choix de collectiviser les entreprises, alors ca conduit à des résultats trompeurs, puisqu'on a que des choix capitalistes.
PS:Faudra me dire quelles positions anti-marxistes et nationalistes je défend, car là je ne te suis pas, ce n'est pas parce que le PCMLM dit x que la vérité n'est pas y.


Le dégât fait par la juxtaposition de certains propos inadmissibles de kyliiolos et de l'avatar de Mao est désastreux pour l'image du communisme auprès de "néophytes" (MAO=PETAIN); bon OK c'est moins grave que si kyliiolos avait choisi Staline comme avatar mais quand même...


Voilà, tu en cherche pas à comprendre ce que j'ai dis en réalité, il se peut en effet que certains néophytes aient pu faire une telle assimilation et j'en serais désolé s'il ne m'ont pas correctement compris, là n'était pas mon but, et de toute façon mon but personne ne l'a correctement interprété, et c'est bien dommage.





Bref soit tu gardes l'avatar de Mao et tu tiens des propos acceptables idéologiquement, soit tu continues de tenir des propos totalement étrangers au communisme, et tu choisis un avatar en conséquence pour ne pas mêler Mao (ou tout autre dirigeant communiste) à tes divagations.

Je n'ai tenu aucun propos idéologique, seulement historique.L'Histoire n'est pas une science exacte, mais la pensée commune cherche à le faire croire.















PS:Je remercie Sti pour sont recul vis à vis de ces avènements en partie tronqués par l'image que cherche à me donner Guillaume et le PCMLM.
ludo90290
   Posté le 11-04-2007 à 19:21:52   

Melestam a écrit :

Faut-il virer Kyliiolos, sachant :

- qu'il défend Pétain,

- qu'il fait preuve d'un zéle particulier à défendre les fascistes de passage (voir également ), sous prétexte de "liberté d'expression" (concept bourgeois),

- Qu'il dit "être passé par le paganisme" et qu'il s'affirme "matérialiste méta-physique". ()

A mon avis, ça cache quelque chose, et ça ne rentre pas dans le panier des contradictions au sein du peuple.


Franchement je n'en voie pas les raisons, Kyliiolos et jeune et puis on ne peut pas lui reproche d'aimer sont prochains, personnellement il en faut des personnes comme lui, de plus c'est pas la première fois qu'il prend position sur le FUC, pour défendre le FML, voila...

Cela est que mon avis et engage que moi, voir avis des autres.
Membre désinscrit
   Posté le 11-04-2007 à 19:31:11   

Kyliiolos a écrit :


Je l'ai pas défendu, j'ai dis que ce n'était pas aussi simple que cela et vous le savez très bien, comme d'ailleurs lorsque vous défendez le cas Pol Pot sous certains aspects, et pourtant vous ave des milliards de personnes contre vous à ce sujet.Ben moi c'est apreil, sous certain aspects Pétain n'a pas toujours eu des décisions faciles à prendre, et je ne dis pas pour autant qu'elle sont justes d'ailleurs, j'évoque la situation officieuse de la France d'alors.

Qu'est-ce-que le Cambodge vient faire dans la discussion Une fois de plus tu es à la limite de la malhonnêté intellectuelle. La quasi totalité de tes réponses montre bien que tu ne cherches pas à progresser, ton seul but est d'avoir à chaque fois le dernier mot, quitte à déformer les propos de tes contradicteurs afin de mieux y faire coller tes réponses. En ce qui me concerne j'arrête là la discussion et je te laisse le mot de la fin. Lorsque tu auras décidé d'adopter une attitude un peu plus constructive, fais-moi signe...
Et puis franchement je ne pense pas qu'il y ait une seule personne ici qui se base sur ce que dit guillaume ou le PCMLM pour avoir un avis sur toi.
Kyliiolos
   Posté le 11-04-2007 à 19:51:58   

De toute façon je vais m'en aller puisque j'ai finis ce que j'avais à faire ici pendant cette crise, merci au passage à Ludo de reconnaitre que je ne suis pas votre ennemi.


Edit:Concernant Pol Pot, tu me dis que j'ai tord vis à vis de Pétain (que je ne fais que nuancer) car tout le monde est contre moi, alors je te dis que que ce n'est pas parce que vous, concernant Pol Pot que vous nuancez, alors tout le monde est contre vous, que vous avez forcement tord concernant certaines choses du Cambodge.Et pourtant vous n'êtes pas pour Pol Pot.Ben c'est pareil pour moi, exactement pareil, je ne fais que recherche une certaine objectivité sur Pétain;, et pourtant je suis le contraire même de Pétain..



++

Message édité le 11-04-2007 à 19:54:22 par Kyliiolos
Finimore
   Posté le 12-04-2007 à 20:02:32   

Kyliiolos a écrit :

De toute façon je vais m'en aller puisque j'ai finis ce que j'avais à faire ici pendant cette crise, merci au passage à Ludo de reconnaitre que je ne suis pas votre ennemi.


J'ai comme l'impression que certaines choses ne sont pas bien claires dans ta tête, et je reste très opposé à ton point de vue sur les aspects positifs que tu trouve à Pétain. Pour moi Pétain ou le pétainisme sont synonyme de fascisme.

Kyliiolos a écrit :

Edit:Concernant Pol Pot, tu me dis que j'ai tord vis à vis de Pétain (que je ne fais que nuancer) car tout le monde est contre moi, alors je te dis que que ce n'est pas parce que vous, concernant Pol Pot que vous nuancez, alors tout le monde est contre vous, que vous avez forcement tord concernant certaines choses du Cambodge.Et pourtant vous n'êtes pas pour Pol Pot.Ben c'est pareil pour moi, exactement pareil, je ne fais que recherche une certaine objectivité sur Pétain;, et pourtant je suis le contraire même de Pétain..++


Pas du tout, tu compares des situations très différentes et Pétain contrairement à Pol Pot n'a jamais été dans le mouvement communiste international.
Xuan
   Posté le 12-04-2007 à 23:51:41   

Surtout Kiliiolos a lu un peu rapidement mes interventions dans le F"UC" et les a interprétées selon ses propres désirs. Mais il n’a pas été le seul.

Après avoir rappelé notre règlement intérieur et notre mot d’ordre pour les élections, j’écris :
« ...Nos deux forums ne se ressemblent donc pas.
Je suggère simplement que le départ de Bolch pourrait être pour votre forum l'occasion de faire le point sur ses buts et ses méthodes.
Une telle clarification serait utile pour vous et pour nous également.
Elle pourrait nous rapprocher ou nous éloigner. Mais quoi qu’il en soit la clarté est préférable à la confusion. »

Je n’ai pas dit si je souhaitais un rapprochement ou un éloignement. Mais j’ai parlé de clarification.

Le F « UC » ne pourra pas réaliser cette clarification parce qu’il pratique l’éclectisme, c'est-à-dire que tous les points de vue s’y valent, y compris réactionnaires.
J’ai ajouté le lendemain :
« Tandis que certains préfèrent hausser le ton et s'emportent inutilement contre nos positions au lieu de s'interroger sur leur propre ligne politique, un renégat rallié au national-socialisme se promène librement dans ce forum- dont il possède toujours les clés et les listings semble-t-il - , accompagné d’une nuée de mouches à merde du genre Dante, Stifler [extrait de la prose du Libertarian Party :”Those who join us realize that, unlike the two major parties, we place the interests of our nation ABOVE the interests of our political party.”] ou de clones comme Albanie.
Il est piquant de voir barboter dans la fange lepéniste celui qui nous a qualifié de « fraction noire », d’ «anti communistes », de « fascistes » ou de « doriotistes ». »


Seul Albanie a été viré ; il est vrai qu'il affichait ouvertement son soutien à Le Pen.
Mais à ce jour Osiris la réincarnation de Bolch, intervient toujours librement dans le F «UC » et amuse la galerie avec des palinodies sur la "démocratie".
Visiblement la leçon de son coming out n’a pas servi à grand chose et le PR"C"F se bouffe les tripes à l'idée de virer son "camarade" fourvoyé...qui sait, s'il revenait ?

Le F «UC » se trouve donc à quelques années-lumière de l'"Unité des Communistes".
ossip
   Posté le 13-04-2007 à 12:14:18   

guillaume a écrit :

Eh bien j'ai évolué (sans doute un pas de plus dans le révisionnisme)!

Je pense plutôt qu'une fois de plus, tu colles ce que tu veux derrière l'étiquettes de gauchistes ou de maoiste , et tu leur donnes les positions qui te plaisent et t'arrangent.

guillaume a écrit :

Celà dit, effectivement je trouve contradictoire de rechigner sur la caractérisation du FN comme fasciste et de ramener toujours la même rengaine sur l'URSS sociale-fasciste, le PCF social-fasciste: là on ne rechigne plus. on n'a plus de pincettes dimitroviennes!

Le P"C"F social-fasciste, c'est une réalité. Comme le fait que la sociale-démocratie dans les années 20/30 était aussi social-fasciste! Le P"C"F s'est joyeusement joint et a soutenu la repression du ministère Marcellin... A l'image du rôle de la SFIO lors de la lutte contre l'occupation de la Ruhr par le PCF (sans guillemets), ou les decrets Sérol (1940), etc...

guillaume a écrit :

Je maintiens donc cette ligne de démarcation, qui effectivement justifie les votes de second tour anti-le pen - car c'est bien là la question - et c'est justement pour celà qu'il n'y a pas forcément de logique

Une question: en 1932 quelle a été la position du KPD face à un second tour Hindenburg/Hitler ? lien!
Le KPD n'a pas appellé à voter Hindenburg face à Hitler.
Il n'y avait pas à appeller à voter Chirac face à Le Pen.


guillaume a écrit :

Le rappel du "courage" de LO en 2002 en symptomatique de cette méthode, malgré l'anti-trotskisme apparent de ce forum.

Oui courage de LO. Parceque la facilité politique c'était d'appeller à voter Chirac. Beaucoup reprochent aujourd'hui à LO cette position. Sur cette attitude, LO ne s'est pas vautré dans l'electoralisme.
Mais ta façon de jouer de l'antitrotskisme de façade pour ce forum ça me fait marrer. Mais c'est profondement manipulatoire. Parceque des partis, ou des fractions, trotskistes qui ont appeller à voter Chirac j'en trouverai sans aucun problème. et je pourrais te renvoyer ce style de méthode.

guillaume a écrit :

Je précise quand même que je suis intervenu sur ce forum il y a un moment sur une question qui m'intéressait... on m'a méprisé parce que je ne connaissais pas un certain Jurquet, et envoyé balader... c'est en partie pour celà que je n'y reviens plus.

Le refus de la critique est une attitude petite bourgeoise...
Le problème n'est pas ton manque de connaissance, mais le fait que tu fais celui qui connais, que tu véhiculent rumeurs et ragots de basse fosse, et que dans ta lutte contre les gauchistes maoistes tu es pour le moins malhonnête!


Si tu étais cohérent avec toi même, tu demanderait les bannissements de Erwin (qui a en citation un nazi notoire), Dante, Height (88 - sigle des nazis)... du F"uc" Mais non!
sti
   Posté le 13-04-2007 à 13:18:40   

ossip a écrit :


Mais ta façon de jouer de l'antitrotskisme de façade pour ce forum ça me fait marrer. Mais c'est profondement manipulatoire. Parceque des partis, ou des fractions, trotskistes qui ont appeller à voter Chirac j'en trouverai sans aucun problème. et je pourrais te renvoyer ce style de méthode.



Xuan
   Posté le 13-04-2007 à 18:52:04   

après Albanie, le F"UC" vient de bannir Serpov/Osiris

Message de Vladimir :

11/04/2007 - Bannissement de Albanie : Le présent membre était affilié idéologiquement au FN. Le Forum Unité Communiste ne peut pas se permettre ce genre d'interventions, particulièrement dans les conditions actuelles.
http://marxisme.alloforum.com/sujet-3911-0-83092-0-0-1-395347-1.html
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
13/04/2007 - Bannissement de Osiris-Serpov : Pour maintenir l'ordre, la fraternité et la marxitude du forum dans l'égalité et la réconciliation.
http://marxisme.alloforum.com/sujet-3911-0-83088-0-0-1-395311-1.html

En fait les interventions ininterrompues de Serpov sur le manque de démocratie à son égard ont fini par irriter.

Je ne sais pas jusqu'où ira la réconciliation dont parle Vladimir, car le social-chauvinisme du PR"C"F n'est toujours pas banni lui.
ludo90290
   Posté le 13-04-2007 à 22:43:25   

Je pense que c'est déjà un gros effort, non?

Bref, à vous de voir je veux rien précipiter, mais voila, moi-même étend anti-facho, je me suis insurgé du comportement d'Osiris/Serpov, l'avertissent que "J'enmerde les fachos" écrie au-dessus de mon avatar (sur le FUC) voila!

Bref, à vous de voir, moi je reste neutre, mais surtout fidel au FML et m'en cache pas sur le FUC!

Message édité le 13-04-2007 à 22:45:29 par ludo90290
Xuan
   Posté le 14-04-2007 à 00:25:05   

C'est un gros effort pour le PR"C"F surtout.
Pour les camarades qui n'ont pas la couleur, je cite quelques extraits :

dago rouge a écrit :

Du diable si j'y comprend quelque chose !
C'est comme une explosion, comme si tu (Serpov) avais gardé toujours son avis pour lui et que il décide d'un coup de le réveler.
Il y a un problème, camarades, les deux principaux administrateurs se sont barrés. Que faire ?!!

olyday a écrit :

Serpov, tu as décider de quitter le PRCF et de rejoindre le FN, je respecte ta décision mais ne la comprend pas franchement...

ARES a écrit :

Je demande l'exclusion de JeromeM pour insultes inacceptables à l'égard du PRCF[...]Puisque JeromeM regrette que nous exprimions à Serpov, avec lequel nous avons combattu, notre certitude qu'il reviendra sur le bon chemin, et bien ne faisons pas preuve de faiblesse à l'égard d'un hitléro-trotskiste qui insulte les meilleurs des communistes.
Je le répète, j'exige l'exclusion de JeromeM. Non pas en tant que trotskiste, mais comme Doriotiste.


Serpov a écrit :

...J'exige en outre que ce sujet d'adieu reste ouvert. ..

vladimir a écrit :

Il le restera.

dago rouge a écrit :

Pourquoi est-ce que Serpov fuit le dialogue sur le forum ? J'aurai deux-trois questions à lui poser comme : Pourquoi un antagonisme entre PRCF et Alain Soral ?

vladimir a écrit :

Je ne crois pas que ce soit dans l'éthique de Serpov de supprimer le forum sans préavis.

Kyliiolos a écrit :

Serpov, vas tu rejoindre le FN ou non?Réponds au moins à cette question, je ne te juge pas c'est une simple question, je n'en ferait pas de commentaires.

Serpov a écrit :

...Non, ce n'est pas actuellement dans mes projets.

ARES a écrit :

Que je n'aime pas cette réponse.......

vladimir a écrit :

J'ai reçu les identifiants que je vais transmettre aux deux autres administrateurs. Vous voyez, c'est ça l'honnêteté.

vladimir a écrit :

Bon, quand vous aurez fini de dire "au revoir" d'une manière ou d'une autre, il faudra passer à autre chose et arrêter avec Soral et Serpov.

ARES a écrit :

OK ARRETE CE SUJET


Je pense comme toi Ludo que ce petit nettoyage est dans tous le cas une bonne chose et je l'avais suggéré aussi :
Xuan a écrit :

...
Tandis que certains préfèrent hausser le ton et s'emportent inutilement contre nos positions au lieu de s'interroger sur leur propre ligne politique, un renégat rallié au national-socialisme se promène librement dans ce forum- dont il possède toujours les clés et les listings semble-t-il - , accompagné d’une nuée de mouches à merde du genre Dante, Stifler [extrait de la prose du Libertarian Party :”Those who join us realize that, unlike the two major parties, we place the interests of our nation ABOVE the interests of our political party.”] ou de clones comme Albanie.
Il est piquant de voir barboter dans la fange lepéniste celui qui nous a qualifié de « fraction noire », d’ «anti communistes », de « fascistes » ou de « doriotistes ».
Avant de vous laisser régler ces petits problèmes d’assainissement...



Mais je ne suis pas sûr que l'assainissement du F"UC" soit terminée d'abord parce que Bolch/Osiris/et Cie est coutumier du transformisme, ensuite parce que la ligne social-chauvine du PR"C"F se prête naturellement à ces dérives.
Plusieurs l'ont remarqué dans le F"UC".

Enfin, à part la ligne social-chauvine du PR"C"F, il y a un autre problème dans le F"UC" qui est loin d'être clarifié :
Xuan a écrit :

...
La création de votre forum répondait à la nécessité de réaliser l’unité
Or le sondage réalisé ici http://marxisme.alloforum.com/sujet-3911-0-83086-0-0-1-395212-1.html
sur le premier tour des présidentielles a plébiscité Marie George Buffet.
Je vous invite à vous interroger sur l’objectif politique actuel de votre forum et la fonction qu’il remplit aujourd’hui dans la lutte contre le révisionnisme moderne et l’unité des communistes .
Xuan

En quoi le F"UC" fait-il progresser l'unité des communistes des communistes fidèles au marxisme-léninisme en opposition au réformisme, au révisionnisme, et au trotskysme , sur la question des élections présidentielles par exemple ?

Message édité le 14-04-2007 à 00:26:20 par Xuan
Membre désinscrit
   Posté le 14-04-2007 à 13:49:23   

Ne perds pas ton temps xuan, je crois que la plupart sur le FUC qui ont un minimum de curiosité intellectuelle connaissent déjà le FML, et s'ils ne nous ont pas rejoint ajd c'est qu'ils se sentent plus en adéquation avec ce qui s'exprime sur le FUC. De toute façon quelles que soient tes interventions, tu seras toujours noyé dans un torrent réformiste. Il y a trop d'anti-staliniens sur ce forum...
J'en profite pour rappeler qu'il est hors de question en ce qui me concerne d'envisager une "réconciliation" des 2 forums. Les mêmes causes auront les mêmes conséquences, et comme on pouvait s'y attendre, les dérives idéologiques du FUC n'ont fait qu'empirer depuis notre départ.
Membre désinscrit
   Posté le 14-04-2007 à 14:25:09   

C’est sans dogmatisme mais avec fierté que nous assumons les noms des communistes Marx et Engels, de Lénine, de Rosa Luxemburg, Clara Zetkin et Dimitrov, de Babeuf et Varlin, de Rosmer, Jeanne Labourbe, Sémard, Thorez, Duclos, Danielle Casanova et Benoît Frachon, de Gramsci et Ho Chi Mihn, du Che et de Fidel (Les noms de certains dirigeants communistes, parmi les plus grands, ont été remplacés par d'autres qui n'ont qu'un lointain rapport avec le marxisme-léninisme, sauras-tu retrouver les bons noms et rectifier la liste proposée par notre ami George Hage, jamais à court d'une bonne farce?) Avec fierté également, nous évoquons les Communards, les Bolcheviks, la Révolution chinoise, la Révolution cubaine, les Brigades internationales, les FTP, comme nous assumons l’héritage progressiste des grands révolutionnaires bourgeois, les Marat, Robespierre, Saint-Just, Garibaldi, Bolivar, Zapata et autres José Marti !

Georges Hage, député réformiste, membre du PCF et du PRCF.

Enfin une liste mise à jour sur laquelle pourront se baser tous les francement communistes de notre Nation. Merci M Hage!

Pour info on retrouve dans ses contacts avoués: PRCF, Gauche communiste, sections PCF de Paris 15ème et Béziers, « Communistes » (R. Perlican), Combat, AMC 17, AC 76, Collectif communiste audois, Cercle communiste Alsace, Coordination du nord, Coordination 74, de l’Appel du 41, de Rouges vifs

Message édité le 14-04-2007 à 14:25:40 par oppong
Xuan
   Posté le 15-04-2007 à 01:18:13   

oppong a écrit :

Ne perds pas ton temps xuan, je crois que la plupart sur le FUC qui ont un minimum de curiosité intellectuelle connaissent déjà le FML, et s'ils ne nous ont pas rejoint ajd c'est qu'ils se sentent plus en adéquation avec ce qui s'exprime sur le FUC. De toute façon quelles que soient tes interventions, tu seras toujours noyé dans un torrent réformiste. Il y a trop d'anti-staliniens sur ce forum...
J'en profite pour rappeler qu'il est hors de question en ce qui me concerne d'envisager une "réconciliation" des 2 forums. Les mêmes causes auront les mêmes conséquences, et comme on pouvait s'y attendre, les dérives idéologiques du FUC n'ont fait qu'empirer depuis notre départ.


Rien à redire oppong, j'ai pu le constater encore une fois.
C'était en quelque sorte une bouteille à la mer , en espérant que quelque marxiste-léniniste à la dérive veuille bien l'ouvrir.

Par ailleurs je répondais à Ludo : peut-on finalement rester neutre ?
Ou plus exactement pense-t-il que ses efforts puissent aboutir un jour à quelque résultat, ou bien qu'il remplit un tonneau percé ?
ludo90290
   Posté le 15-04-2007 à 02:14:29   

Bonsoir Xuan,

Oui on peut rester neutre, c'est question de principe et d'honnêteté, tout en reste libre, d'avancer c'est conviction est opinions, comme pour moi, je me cache pas de dire que je reste tout acquis au FML, sans pour autan qu'on me censure ou autre, donc oui si on oblige personne on peut être et rester neutre!

Bref, je croie avoir déjà dit en priver, mais principe et le pourquoi, mais je le répète, s'il faut faire un choix il y à pas de problème pour moi, donc rester neutre et une forme de lutte, quoi qu'on en pense ou dise, je m’étendrai pas plus sur cela!

Message édité le 15-04-2007 à 02:21:32 par ludo90290
Kyliiolos
   Posté le 15-04-2007 à 18:13:26   

Désolé je reviens vite fait pour un scoop:

Kyliiolos a écrit :

http://img112.imageshack.us/img112/5395/nicks2no4.jpg


Voilà la vérité sur Vladimir.



olyday a écrit :

vladimir serpov , ça forme un bon tandem!


Kyliiolos a écrit :

Je pense que dès que Vlad/Serpov verra ça ce sera les derniers instants pour nos pseudos respectifs, mais j'espère au moins qu'un maximum de personnes verra ça, et qu'elle ne posterons pas à la suite pour ne pas devenir "gênantes" à leur tour.




Fidelista a écrit :



Et hop, attaque généralisé sur l'administration, stupidement et gratuitement. Je souhaiterais qu'après la justification de Vlad, celui-la aille se calmer...3 jours, ça suffirait ?

Plein le cul des calomnies !!!



Les conclusions viennent d'elles même.
Xuan
   Posté le 15-04-2007 à 20:07:04   

Le débat n'est pas clos dans le F"UC", à preuve les interventions de :

olyday a écrit :

je demande aux administrateurs de ce forum de supprimzer ce sujet AU PLUS VITE ! le FUC n'est pas réservé aux nationalistes CEST CLAIR ?


Fidelista a écrit :

Il n'est pas question en l'état de supprimer ce sujet, qui met en lumière les ambiguités de certains intervenants.


olyday a écrit :

MAIS CEST FOU DE DIRE CELA
TU DELIRE MA PAROLE
IL LE FAUT ET LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE SERAIT LE MIEUX DE SUPPRIMER CEST PLUS DU TOUT DACTU


guillaume a écrit :

entièrement d'accord avec fidelista!
Que l'évolution politique de serpov soit riche d'enseignement pour tous les communistes.
L'unité ne se fait pas sur des malentendus et des sous-estimations de divergences

Membre désinscrit
   Posté le 15-04-2007 à 20:12:40   

Kyliiolos a écrit :

Désolé je reviens vite fait pour un scoop:

Les conclusions viennent d'elles même.



C'est clair que j'ai toujours décelé chez mench des problèmes psychologiques, un probable trouble de la personnalité, mais à ce point ça serait quand même surprenant...!
Kyliiolos
   Posté le 15-04-2007 à 20:34:06   

Comme vous avez pu le voir, moi et Oliday avons été bannis et lui destitué en plus de ses fonctions pour avoir simplement contesté l'autorité du "petit père" des forumeurs!
Xuan
   Posté le 15-04-2007 à 20:52:08   

voilà le lien :
http://marxisme.alloforum.com/sujet-3911-0-110129-0-0-1-395339-5.html
dis donc Kiliiolos, quelle position défends-tu dans ce forum en définitive ?
Kyliiolos
   Posté le 15-04-2007 à 21:29:08   

Je suis pour que ce forum soit réellement unitaire et je me pose comme neutre.Je condamne aussi très clairement l'administration actuellement en place.

Edit:Je parle de l'administration du FUC.

Message édité le 15-04-2007 à 21:29:55 par Kyliiolos
Kyliiolos
   Posté le 15-04-2007 à 21:37:35   

Cette fois c'est au tour de Dago de se faire bannir trois jours pour avoir critiqué ces sanctions :LA-MEN-TABLE!!!
Membre désinscrit
   Posté le 15-04-2007 à 21:44:44   

Ne compte pas sur nous pour défendre des personnes qui tiennent de tels propos: "les méthodes staliniennes j'en passe !"
Si la majorité des principaux protagonistes de cette histoire font partie de la liste noire du FML (mench, dago rouge, cuba libre, olyday), ce n'est pas par hasard...
Quand on voit le bordel qui règne actuellement sur le FUC, on voit l'intérêt d'interdire définitivement l'accès au FML à certaines personnes.
Xuan
   Posté le 15-04-2007 à 22:59:57   

Apparemment, le pseudo de Vladimir apparaît dans les multinicks de Serpov parce que c'est lui qui a hérité du compte.

Kyliiolos a écrit :

Je suis pour que ce forum soit réellement unitaire et je me pose comme neutre.

Mais quelle serait la base politique d'une telle unité ?

D'une part il y a la ligne social-chauvine du PR"C"F, ensuite il y a ses opposants, les trotskystes, anarchistes et libéraux divers et variés.
Comme dit dago rouge "le forum n'a pas de but politique."
On voit mal quelle unité communiste pourrait résulter de cette soupe.

Au fait, tu es toujours militant aux militant aux JR"C"F puisque tu t'es rendu à leur congrès du 14 avril avec Popa Nowel, ARES, Olyday et ToMz. Tu ne te poses pas de questions sur la ligne du PR"C"F et des JR"C"F après l'aventure Serpov ?

Message édité le 16-04-2007 à 21:13:29 par Xuan
Kyliiolos
   Posté le 15-04-2007 à 23:53:56   

Comme l'a reprécisé et appuyé Léon Landini dans le congrès dont tu parle, ce que défend le PRCF et le JRCF dans le cadre de la mondialisation et de la globalisation, conséquences directes de l'impérialisme, c'est le patriotisme de la nation qui va de paire avec l'internationalisme, et non pas le nationalisme-chauvinisme qui encourage le capitalisme et l'impérialisme, ou encore le patriotisme étatique bourgeois qui cache en lui son antagonisme et mène dans les bras de maastricht.
Finimore
   Posté le 16-04-2007 à 14:56:25   

Kyliiolos a écrit :

Comme l'a reprécisé et appuyé Léon Landini dans le congrès dont tu parle, ce que défend le PRCF et le JRCF dans le cadre de la mondialisation et de la globalisation, conséquences directes de l'impérialisme, c'est le patriotisme de la nation qui va de paire avec l'internationalisme, et non pas le nationalisme-chauvinisme qui encourage le capitalisme et l'impérialisme, ou encore le patriotisme étatique bourgeois qui cache en lui son antagonisme et mène dans les bras de maastricht.


Patriotisme de la nation française = patriotisme de l'impérialisme français !!!
Kyliiolos
   Posté le 16-04-2007 à 19:25:45   

Absolument pas, je n'ai pas parlé de patriotisme étatique ou bourgeois, mais de patriotisme culturel, patriotisme du peuple Français vis à vis du peuple lui même et de ses terres.
sti
   Posté le 16-04-2007 à 20:07:07   

Finimore a écrit :



Patriotisme de la nation française = patriotisme de l'impérialisme français !!!




Xuan
   Posté le 17-04-2007 à 22:50:39   

Kyliiolos a écrit :

Absolument pas, je n'ai pas parlé de patriotisme étatique ou bourgeois, mais de patriotisme culturel, patriotisme du peuple Français vis à vis du peuple lui même et de ses terres.


Ca ne fait pas tilt dans ta tête de voir le patriotisme à la mode ces temps-ci ?
Ne trouves-tu pas curieuse cette coïncidence avec le patriotisme économique revendiqué par la bourgeoisie au coeur de la guerre économique ?
Après la mise en échec du CPE et les désordres dans les cités, l'hostilité croissante envers la police, le "pacte social menacé", et j'en passe, nous avons eu droit à une campagne idéologique réactionnaire visant l'union sacrée. Tu en es parfaitement conscient.
Alors que vient faire là-dedans ton "patriotismme du peuple" ?
S'il se déclarait une nouvelle guerre de 14, tu parlerais aussi du "patriotisme du peuple" ?
Kyliiolos
   Posté le 17-04-2007 à 23:25:49   

Absolument pas Xuan, si la guerre de 14 se présentait, je ferais parti des fusiliers, en revanche la résistance elle, était du patriotisme tel que nous le voyons, patriotisme du peuple.
Et c'est avec le patriotisme du peuple que nous comptons bien laver les terres du peuple de l'oppression bourgeoise.

Tu vois toute la différence.

Ca n'a rien à voir avec Soral ou qui que ce soit d'autre.
Xuan
   Posté le 17-04-2007 à 23:45:09   

La différence est que nous ne sommes pas en situation de pays occupé mais dans un pays impérialiste en butte à la concurrence.
Et ce n'est pas avec le patriotisme du peuple que nous laverons les terres du peuple de l'oppression bourgeoise , mais avec la conscience de classe du prolétariat et la théorie marxiste-léniniste.
La nuance est de taille.
La référence à la résistance n'a aucune espèce de justification ni d'actualité, sinon d'ajouter un vernis "de gauche" au chauvinisme ambiant pour faire avaler la pilule aux masses.
La campagne chauvine des révisionnistes et des rénovateurs apporte de l'eau au moulin du patriotisme économique .
Si Bolch a sauté sur l'article de Gastaud "l'existence et l'essence" comme un morpion sur un paire de couilles, ce n'est pas un hasard.
Kyliiolos
   Posté le 18-04-2007 à 00:04:31   

Je ne soutien pas un patriotisme du peuple vis à vis de "sa" bourgeoisie, mais du peuple vis à vis de lui même.

Bien entendu que c'est avec une conscience de classe qu'arrivera la révolution.Celle ci sera forcement guidée par le marxisme-léninisme?
Je ne crois pas, l'Histoire est un ligne tracée dont l'itinéraire ne peut être interrompu, Marx, Engels, Lénine, Luxembourg, Mao et autres révolutionnaires ont analysés cette ligne qu'est l'Histoire, est-ce que cela veut dire que l'Histoire aurait été intérrompue si la naissance de Marx n'aurait pas eu lieue?Nous savons tous deux que non, Marx a analysé ce pourquoi la révolution est justement inévitable, ainsi que le socialisme puis le communisme.Même sans son analyse, ces sociétés viendront inévitablement car elles ne sont pas des superstructures fruits de l'imagination d'un idéaliste, elles sont des infrastructures inévitables de l'Histoire.

Le Marxisme-Léninisme-(Maoïsme..?) est un outil, une méthode, mais non une fin, soyons en assurés.Comme tu l'a dis, c'est la conscience de classe qui mène l'Histoire à son but inévitable.



...et non pas le patriotisme bien entendu.

Mais le patriotisme populaire peut être un formidable outil de lutte dans nos conditions historiques précises de la globalisation.Mais je le répète, je ne parle absolument pas de patriotisme vis à vis de la bourgeoisie, le but est de mettre le patriotisme au service de la révolution prolétarienne en démontrant par opposition à la nation le but de globalisation actuel de la bourgeoisie.



Et le "Patriotisme" de Serpov, sois en assuré camarade, n'a rien à voir avec cela.
Xuan
   Posté le 18-04-2007 à 00:15:43   

Kyliiolos a écrit :

Mais le patriotisme populaire peut être un formidable outil de lutte dans nos conditions historiques précises de la globalisation.

mais encore ?

Et que penses-tu de la notion de capitalisme national opposé au capitalisme cosmopolite ?
Kyliiolos
   Posté le 18-04-2007 à 00:41:48   

Le capitalisme national signifie qu'un même groupe de la bourgeoisie internationale provient d'une seule nation et reste dans le cadre de cette nation et de l'exploitation du tiers monde.
Lorsque que par des mécanismes complexes (que je serais incapable de décrire) des multinationales naissent de l'émergence de trust nationaux qui viendront ensuite délocaliser dans d'autres nations de puissance égales , l'Etat, instrument de domination d'une classe par une autre, auparavant national, n'a plus besoin d'être au niveau national puisque la bourgeoisie nationale est désormais internationale.

L'Etat n'a donc plus besoin de défendre sa propre bourgeoisie, puisqu'elle n'est plus nationale.L'Union internationale d'Etats se forment dans ces pays alors pour défendre la bourgeoisie internationale dans sa domination de classe et dans l'exploitation du tiers monde.

Voici d'ou proviennent l'Europe, les USA etc...

Il est dans l'intérêt de la bourgeoisie que ces unions d'Etat se forment, le nationalisme capitaliste est donc totalement idéaliste car il ne s'appuie sur aucune analyse matérielle.C'est là que toute l'analyse anti-marxiste de Soral tombe à l'eau.

Ces Unions sont inévitables dans le cadre du capitalisme, et il s'oppose donc naturellement au patriotisme populaire.Toutefois les défenseurs de ces Unions prennent comme arguments ce patriotisme pour mieux mettre en application son antagonisme.Il faut donc clairement dissocier le patriotisme bourgeois qui est sois idéaliste et ne pourra empêcher l'Union de ces Etats (De Villier, Soral, Le Pen etc...), sois hypocrite et qui encourage en réalité ces unions (Sarko, Bayrou, Royal etc...).

Le patriotisme populaire lui peut être utilisé comme force idéaliste par les communistes pour favoriser la révolution prolétarienne matérielle, par opposition au but ultime de la bourgeoisie internationale qui est l'internationalisation des Etats (qui mènera d'ailleurs inévitablement et matériellement à la troisième guerre mondiale, mais c'est un autre sujet que vous maitrisez tout autant que moi).

La matière (globalisation) a crée la pensée qui est le patriotisme populaire par opposition à la globalisation.Ce patriotisme populaire en retour peut transformer la matière en favorisant la révolution prolétarienne, c'est l'ultime dialectique entre le patriotisme, auparavant force de la bourgeoisie et toujours utilisé à des fins contraires, et la révolution prolétarienne..



Voilà donc en plus développée ma thèse à ce sujet.
Membre désinscrit
   Posté le 18-04-2007 à 21:09:56   

Ares a écrit :


XUAN DEHORS du FUC !
BAS LES PATTES DEVANT LE FUC !
virez ce polpotiste !

Ares a écrit :


XUAN le polpotiste hystérique du F"ML" vient salir le PRCF couvrir de calomnies G.Gastaud un de ses dirigeants et reprenant les mémes propos orduriers que JeromeM il tente d'amalgamer les marxistes-léninistes du PRCF et les fascistes.
Il fait cela sur le FUC car celui ci a été aveugle et lâche et n'a pas sanctionné des propos d'un anti-communisme intolérable amalgamant fascistes et communistes: voila le résultat, flairant le sang les charognards viennent insulter les communistes!
je vous avez prévenu, vous avez tous la démonstration de mes craintes.

Damned! Xuan s'est fait repérer par Connolly!!!
Ares a écrit :

inquiet, car je sens aprés les mises en cause du PRCF par Jerome et la réaparition de Xuan, qu'une attaque se prépare contre le FUC
les communistes doivent s'unir et faire front et non se diviser dans des querelles subalternes

Je crois qu'il va falloir mettre en veilleuse notre projet de faire du FUC une annexe du FML entièrement dédiée à Pol Pot.
Je propose qu'on remette notre projet de putsch sur le FUC au mois prochain, pendant leurs élections. Je fais confiance aux camarades qui fréquentent les 2 forums pour ne pas divulguer ses informations ultra-confidentielles.
La prochaine fois il faudra penser à envoyer qqun de plus formé que xuan, qui a fait lamentablement échouer notre entreprise.
Xuan
   Posté le 18-04-2007 à 23:15:39   

Le problème c'est que je suis trop bavard, encore une fois je n'ai pas pu m'en empêcher :

Xuan a écrit :


ARES "je vous avez prévenu, vous avez tous la démonstration de mes craintes."

Mister Magoo a d'ailleurs été particulièrement perspicace :

ARES "…notre certitude qu'il reviendra sur le bon chemin…"

Serpov" Serpov, vas tu rejoindre le FN ou non?
Non, ce n'est pas actuellement dans mes projets."

ARES "Que je n'aime pas cette réponse......."

Pas d'inquiétude Connolly/Arès, je vois que tu as de gros soucis mais la colère est mauvaise conseillère car je me réjouis sincèrement du bannissement du national-socialiste Bolch/Serpov


Mais ces apaisements ne serviront à rien et je crains malgré tout de l'avoir mis en Führer
ossip
   Posté le 18-04-2007 à 23:23:54   

Tiens, vu qu'ARES/Connolly fait un retour franchement remarquable il nous sert de drôles de soupes...

KGB avait retrouvé un vieux topic où Serpov avait dit - entre autre - : C'est sûr que la Marseillaise et le drapeau bleu-blanc-rouge ne m'emballent pas beaucoup.........

Là desus, ARES nous sert un franchement, vraiment truc énorme: du gauchisme au soralisme.....et oui quelle dérive(mais elle a sa logique interne.....)!!!!

Et là hop! d'une pierre deux coups. D'une on nous joue du bolch gauchiste... à l'époque bolch était plutôt proche de Koba, en particulier du fait qu'il était tout à fait critique envers Mao. D'autre Connolly oublie généreusement le long passage de bolch à ses côté, défendant la ligne patrioticarde, cocardière conte la ligne qu'ils qualifiaient de "noire", celle tenue par les camarades du FML. Il oublie sereinement - enfin pas tellement - le rôle essentiel qu'avait joué bolch dans le putch de l'automne 2005, qui lui avait valu le surnom de mench parcequ'ils avaient alors agit en profonde minorité. Il oublie sereinement la longue année et demi côte à côte avec bolch, quand, déjà sur la fin, celui-ci se rapprochait de Soral, ou plutôt de ses positions. Il oublie que peu avant le coming-out de mench, il le défendait encore.

Oui la "dérive" de mench a une logique interne. Et ce n'est pas un passage du gauchisme à Soral. C'est la logique de la petite bourgeoisie effrayée devant le choix obligatoire de son camp entre classe ouvrière et bourgeoisie.

Message édité le 18-04-2007 à 23:25:12 par ossip
Xuan
   Posté le 18-04-2007 à 23:59:05   

Kiliiolos, je ne sais pas si ta thèse est personnelle mais elle constitue à n’en pas douter un développement tout-à-fait inattendu du marxisme-léninisme
Kyliiolos a écrit :

Le capitalisme national signifie qu'un même groupe de la bourgeoisie internationale provient d'une seule nation et reste dans le cadre de cette nation et de l'exploitation du tiers monde.

Quelles sont les relations entre de tels « groupes » nationaux de la « bourgeoisie internationale » ?

Kyliiolos a écrit :

Lorsque que par des mécanismes complexes (que je serais incapable de décrire) des multinationales naissent de l'émergence de trust nationaux qui viendront ensuite délocaliser dans d'autres nations de puissance égales , l'Etat, instrument de domination d'une classe par une autre, auparavant national, n'a plus besoin d'être au niveau national puisque la bourgeoisie nationale est désormais internationale.

Le terme multinationale signifie-t-il qu’une société de ce type ne défend aucun intérêt national, qu’elle est au-dessus des nations ?
Les délocalisations se font-elles vraiment dans « d'autres nations de puissance égales » ?
Et les rapports entre les Etats deviennent-ils des rapports d’égal à égal ?


Kyliiolos a écrit :

L'Etat n'a donc plus besoin de défendre sa propre bourgeoisie, puisqu'elle n'est plus nationale.L'Union internationale d'Etats se forment dans ces pays alors pour défendre la bourgeoisie internationale dans sa domination de classe et dans l'exploitation du tiers monde.
Voici d'ou proviennent l'Europe, les USA etc...
Il est dans l'intérêt de la bourgeoisie que ces unions d'Etat se forment, le nationalisme capitaliste est donc totalement idéaliste car il ne s'appuie sur aucune analyse matérielle.C'est là que toute l'analyse anti-marxiste de Soral tombe à l'eau. .

Lénine a écrit « l’impérialisme stade suprême du capitalisme » et je t’invite à l’étudier :
http://www.marxists.org/francais/lenin/works/1916/vlimperi/vlimp.htm
comme cet extrait par exemple :
« Monopoles, oligarchie, tendances à la domination au lieu des tendances à la liberté, exploitation d'un nombre toujours croissant de nations petites ou faibles par une poignée de nations extrêmement riches ou puissantes : tout cela a donné naissance aux traits distinctifs de l'impérialisme qui le font caractériser comme un capitalisme parasitaire ou pourrissant. C'est avec un relief sans cesse accru que se manifeste l'une des tendances de l'impérialisme : la création d'un "Etat-rentier", d'un Etat-usurier, dont la bourgeoisie vit de plus en plus de l'exportation de ses capitaux et de la "tonte des coupons". Mais ce serait une erreur de croire que cette tendance à la putréfaction exclut la croissance rapide du capitalisme; non, telles branches d'industrie, telles couches de la bourgeoisie, tels pays manifestent à l'époque de l'impérialisme, avec une force plus ou moins grande, tantôt l'une tantôt l'autre de ces tendances. Dans l'ensemble, le capitalisme se développe infiniment plus vite qu'auparavant, mais ce développement devient généralement plus inégal, l'inégalité de développement se manifestant en particulier par la putréfaction des pays les plus riches en capital (Angleterre). »

On n’observe pas que les intérêts des capitalistes du monde entier deviennent identiques au point de justifier une défense de la « bourgeoisie internationale », quand celle-ci ne cesse pas de se déchirer mais surtout de massacrer des populations entières pour le seul intérêt de capitalistes nationaux.
La « bourgeoisie internationale » se plie également aux règles de la dialectique.

Message édité le 19-04-2007 à 00:09:19 par Xuan
Kyliiolos
   Posté le 19-04-2007 à 11:27:44   

Xuan>>Aaaarg j'ai perdu tout le texte que je venais de créer pour te répondre...

Bon tant pis je recommence de manière plus rapide...


Donc oui, c'est ma thèse personelle en défense du patriotisme populaire du PRCF, mais je ne pense aps être le seul à être arrivé aux même conclusions.



Quelles sont les relations entre de tels « groupes » nationaux de la « bourgeoisie internationale » ?


La bourgeoisie nationale par la résolution progressive des contradictions de son capital, devient gerante de petit capital, qui évolue au stade de grand capital, puis de trust, qui au final se globalisent de le cadre d'un même groupe de antion, dans notre cas l'Europe.

Mais la bourgeoisie nationale qui exploite le travail national est elle même écrasée par la bourgeoisie internationale qui exploite le travail a échelle international, mais aussi dans le tiers monde.



Le terme multinationale signifie-t-il qu’une société de ce type ne défend aucun intérêt national, qu’elle est au-dessus des nations ?



Je le pense en effet même si ce capital était auparavant national.En effet à mesure qu'il se globalise, il coupe petit à petit tout ses lien avec la nation pour devenir dans notre cas Européen.



Les délocalisations se font-elles vraiment dans « d'autres nations de puissance égales » ?


Quand je dis puissance égale, c'est bien entendu un therme approximatif, mais ces délocalisations ne se font pas dans le cadre de l'exploitation d'une nation par une autre comme c'est le cas de l'impérialisme vis à vis du tiers monde.Ces Etats sont solidaires les uns avec les autres, à mesure que se globalsie toujours plus le capital à l'échelle Européenne, ce qui ne serait pas le cas si le capital ne coupait pas petit à petit tous ses liens avec la nation.





Et les rapports entre les Etats deviennent-ils des rapports d’égal à égal ?


A mesure que le capital deviendra Européen, ces Etats n'auront plus de raison d'exister vis à vis du grand capital et disparaitront en tant que tels pour ne devenir que de simples circonscriptions administratives subordonnées à l'Etat Européen, comme c'est le cas aux USA.
Ces Etats seront donc totalement solidaires, mais disparaitront-ils pour autant?
La réponse est bien entendu non, car le petit capital existe toujours lui.Ces Etats seront avant tout l'instrument de domination du petit capital national sur le travail national, là ou l'Etat Européen sera l'intrument de domination du capital Européen sur le travail Européen ainsi que sur celui du tiers monde, dans le cadre de l'impérialisme Européen.

Ces Etats seront donc en effet totalement solidaires car il ne peut exister de domination d'un Etat petit bourgeois sur un autre Etat petit bourgeois.

Mais à mesure que la bourgeoisie Européenne écrasera la petite bourgeoisie, ces Etats perdront progressivement toutes leur raison d'être à mesure que la petite bourgeoisie disparaitra pour rejoindre le camps des travailleurs.

Logiquement, nous auront alors droit à un Etat unique Européen, sur le très long terme.




(Je continue après)
Kyliiolos
   Posté le 19-04-2007 à 12:54:08   

On n’observe pas que les intérêts des capitalistes du monde entier deviennent identiques au point de justifier une défense de la « bourgeoisie internationale », quand celle-ci ne cesse pas de se déchirer mais surtout de massacrer des populations entières pour le seul intérêt de capitalistes nationaux.
La « bourgeoisie internationale » se plie également aux règles de la dialectique.




Les observations de Lénine concernant l'impérialisme se font effectivement dans le cadre de l'exploitation d'une nation par une autre.
Mais ce à quoi nous assistons en ce moment dans le cadre de l'Europe n'a rien de commun avec l'exploitation de la bourgeoisie d'une nation sur une autre.
Si tel était le cas et que la bourgeoisie Européenne avec des liens avec une nation précise suivant les sociétés en question, alors les Etats Européens ne seraient pas favorables à l'Europe puisqu'un Etat national défend par nature sa propre bourgeoisie.
Seulement le grand capital n'est maintenant plus national mais commun.
Xuan
   Posté le 19-04-2007 à 22:41:23   

Kyliiolos a écrit :


Quelles sont les relations entre de tels « groupes » nationaux de la « bourgeoisie internationale » ?
La bourgeoisie nationale par la résolution progressive des contradictions de son capital, devient gerante de petit capital, qui évolue au stade de grand capital, puis de trust, qui au final se globalisent de le cadre d'un même groupe de antion, dans notre cas l'Europe.


Ta vision de l’histoire européenne est d’une candeur affligeante. Je te rappelle qu’après s’être entre déchirée des siècles durant, l’Europe est née dans les années cinquante, c'est-à-dire en plein plan Marshall.


Kyliiolos a écrit :

la bourgeoisie nationale qui exploite le travail national est elle même écrasée par la bourgeoisie internationale qui exploite le travail a échelle international, mais aussi dans le tiers monde.

Ce que tu appelles « la bourgeoisie internationale » est une notion complètement abstraite parce que tous les groupes internationaux ont une souche nationale. Et lorsque ces groupes sont le résultat d’une association plurinationale – comme Airbus – c’est pour faire pièce à un concurrent.
Il n’y a donc pas une « bourgeoisie internationale » qui opprimerait des « bourgeoisies nationales » mais des bourgeoisies nationales qui se font concurrence et dont certaines dominent et d’autres sont dominées, y compris dans les pays industriels.

Kyliiolos a écrit :

Le terme multinationale signifie-t-il qu’une société de ce type ne défend aucun intérêt national, qu’elle est au-dessus des nations ?
Je le pense en effet même si ce capital était auparavant national.En effet à mesure qu'il se globalise, il coupe petit à petit tout ses lien avec la nation pour devenir dans notre cas Européen.

Crois-tu que l’impérialisme US ne défende aucun intérêt national en Irak ?
Et la guerre civile fomentée et encouragée en Yougoslavie par certains pays européens ne défendait-elle pas les intérêts – parfois contradictoires - de ces pays ?
La présence française en Afrique garantit-elle l’intérêt des capitaux européens ou ceux de sociétés bien de chez nous comme Total ?

Kyliiolos a écrit :

Les délocalisations se font-elles vraiment dans « d'autres nations de puissance égales » ?
Quand je dis puissance égale, c'est bien entendu un therme approximatif, mais ces délocalisations ne se font pas dans le cadre de l'exploitation d'une nation par une autre comme c'est le cas de l'impérialisme vis à vis du tiers monde.Ces Etats sont solidaires les uns avec les autres, à mesure que se globalsie toujours plus le capital à l'échelle Européenne, ce qui ne serait pas le cas si le capital ne coupait pas petit à petit tous ses liens avec la nation.

Le capital ne coupe pas tous ses liens avec la nation, il va simplement chercher de la main d’œuvre moins chère à l’étranger, ce qui permet en retour de baisser les salaires dans le pays d’origine.
C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la bourgeoisie française n’est pas fondamentalement hostile aux délocalisations. Comme elle n’est pas hostile à l’immigration choisie .

Kyliiolos a écrit :

Et les rapports entre les Etats deviennent-ils des rapports d’égal à égal ?
A mesure que le capital deviendra Européen, ces Etats n'auront plus de raison d'exister vis à vis du grand capital et disparaitront en tant que tels pour ne devenir que de simples circonscriptions administratives subordonnées à l'Etat Européen, comme c'est le cas aux USA.

Rien ne te permet d’anticiper la forme que pourrait prendre l’Union Européenne, dont l’histoire n’a rien de commun avec la formation des Etats-Unis.

Kyliiolos a écrit :

Ces Etats seront donc totalement solidaires, mais disparaitront-ils pour autant?
La réponse est bien entendu non, car le petit capital existe toujours lui.Ces Etats seront avant tout l'instrument de domination du petit capital national sur le travail national, là ou l'Etat Européen sera l'intrument de domination du capital Européen sur le travail Européen ainsi que sur celui du tiers monde, dans le cadre de l'impérialisme Européen.
Ces Etats seront donc en effet totalement solidaires car il ne peut exister de domination d'un Etat petit bourgeois sur un autre Etat petit bourgeois.
Mais à mesure que la bourgeoisie Européenne écrasera la petite bourgeoisie, ces Etats perdront progressivement toutes leur raison d'être à mesure que la petite bourgeoisie disparaitra pour rejoindre le camps des travailleurs.
Logiquement, nous auront alors droit à un Etat unique Européen, sur le très long terme.

C’est franchement de la politique-fiction à trois sous.
De quels Etats « petit-bourgeois » parles-tu ? Tous les Etats européens sont parvenus au stade monopoliste et se font concurrence dans le cadre européen. Quelle est donc cette invention lyrique d’Etat « petit-bourgeois » ?
Un Etat au service des PME, PMI, professions libérales, agriculteurs aisés et patrons de bistrots ? Même dans les rêves les plus fous de Bayrou sur son tracteur ça n’a jamais existé parce qu’il défend également les monopoles et non les artisans.
Certains Etats européens dominent comme l’Allemagne et la France et d’autres sont dominés comme le Portugal, la Grèce ou la Pologne.
Ils ne sont solidaires que par rapport à des nations extérieures ( qu’il s’agisse des USA ou du Tiers Monde) ou bien ils constituent des alliances partielles contre d’autres alliances au sein de l’Europe.
Si un Etat unique européen se constituait il imposerait la loi du plus fort aux plus faibles.
Mais dans tous les cas cela ne dérogerait pas à la loi du développement inégal.
Enfin cela n’aboutirait qu’à créer un nation à la taille de l’Europe, et après : aurions-nous avancé d’un cheveu dans la création d’une « bourgeoisie internationale » ?
Pas davantage.


Kyliiolos a écrit :

On n’observe pas que les intérêts des capitalistes du monde entier deviennent identiques au point de justifier une défense de la « bourgeoisie internationale », quand celle-ci ne cesse pas de se déchirer mais surtout de massacrer des populations entières pour le seul intérêt de capitalistes nationaux. La « bourgeoisie internationale » se plie également aux règles de la dialectique.
Les observations de Lénine concernant l'impérialisme se font effectivement dans le cadre de l'exploitation d'une nation par une autre.
Mais ce à quoi nous assistons en ce moment dans le cadre de l'Europe n'a rien de commun avec l'exploitation de la bourgeoisie d'une nation sur une autre.
Si tel était le cas et que la bourgeoisie Européenne avec des liens avec une nation précise suivant les sociétés en question, alors les Etats Européens ne seraient pas favorables à l'Europe puisqu'un Etat national défend par nature sa propre bourgeoisie.
Seulement le grand capital n'est maintenant plus national mais commun.


Les états européens sont favorables à l’union contre la superpuissance américaine ou contre la concurrence des pays émergents. Il ne sont pas favorables à l’union pour oublier leurs intérêts nationaux .
Leurs relations ne peuvent pas être assimilés à celles entre pays impérialistes et pays colonisés, mais il s’agit de bien de rapports de concurrence et de domination et le grand capital n’est certainement pas « commun ».
Kyliiolos
   Posté le 20-04-2007 à 11:06:45   

Ta vision de l’histoire européenne est d’une candeur affligeante. Je te rappelle qu’après s’être entre déchirée des siècles durant, l’Europe est née dans les années cinquante, c'est-à-dire en plein plan Marshall .

Evidemment qu'elle se déchirait, puisque son stade économique en était encore au stade de la concurence internationale en son sein, puisqu'il n'existait que la bourgeoisie nationale.



Ce que tu appelles « la bourgeoisie internationale » est une notion complètement abstraite parce que tous les groupes internationaux ont une souche nationale. Et lorsque ces groupes sont le résultat d’une association plurinationale – comme Airbus – c’est pour faire pièce à un concurrent.
Il n’y a donc pas une « bourgeoisie internationale » qui opprimerait des « bourgeoisies nationales » mais des bourgeoisies nationales qui se font concurrence et dont certaines dominent et d’autres sont dominées, y compris dans les pays industriels.



Elles ont peut être des souches nationales, mais celles ci tendent à disparaitrent!Ce n'est pas avec mes connaissances économiques à 2Francs 6sous que je l'invente, c'est en observant que les Etats tendent à l'Union tout comme les Etats Unis avant eux, et à mon sens cela ne peut signifier que la disparition progressive du grand capital national.




Crois-tu que l’impérialisme US ne défende aucun intérêt national en Irak ?
Et la guerre civile fomentée et encouragée en Yougoslavie par certains pays européens ne défendait-elle pas les intérêts – parfois contradictoires - de ces pays ?
La présence française en Afrique garantit-elle l’intérêt des capitaux européens ou ceux de sociétés bien de chez nous comme Total ?



Bien sûr, les Etats Unis défendaient des interrêts économiques en Irak (suite à la nationalisation par Saddam Hussein d'un de leur grande compagnie installée en Irak, au passage), mais là la bourgeoisie est celle des Etats- Unis , celle de la bourgeoisie internationale des Etats Unis.
Concernant la présence Française en Afrique effectivement je m'incline, cela veut dire que toute la grand bourgeoisie Européenne n'a pas encore vu son capital internationalisé à l'échelle de l'Europe.








Rien ne te permet d’anticiper la forme que pourrait prendre l’Union Européenne, dont l’histoire n’a rien de commun avec la formation des Etats-Unis.


C'est ce que je pense, après je n'ai pas la prétention de voir l'avenir, ni même d'avoir raison, je déballe mon analyse (frêle) dans le cadre de nore conversation mais ça ne me vienddrait pas à l'idée de faire un texte avec.



C’est franchement de la politique-fiction à trois sous.
De quels Etats « petit-bourgeois » parles-tu ? Tous les Etats européens sont parvenus au stade monopoliste et se font concurrence dans le cadre européen. Quelle est donc cette invention lyrique d’Etat « petit-bourgeois » ?
Un Etat au service des PME, PMI, professions libérales, agriculteurs aisés et patrons de bistrots ? Même dans les rêves les plus fous de Bayrou sur son tracteur ça n’a jamais existé parce qu’il défend également les monopoles et non les artisans.
Certains Etats européens dominent comme l’Allemagne et la France et d’autres sont dominés comme le Portugal, la Grèce ou la Pologne.
Ils ne sont solidaires que par rapport à des nations extérieures ( qu’il s’agisse des USA ou du Tiers Monde) ou bien ils constituent des alliances partielles contre d’autres alliances au sein de l’Europe.
Si un Etat unique européen se constituait il imposerait la loi du plus fort aux plus faibles.
Mais dans tous les cas cela ne dérogerait pas à la loi du développement inégal.
Enfin cela n’aboutirait qu’à créer un nation à la taille de l’Europe, et après : aurions-nous avancé d’un cheveu dans la création d’une « bourgeoisie internationale » ?
Pas davantage.



Quand je parle d'Etats petits bourgeois, je ne parle pas actuelement, mais lorsque l'Etat Européen sera crée, que peuvent être les anciens Etats si ce n'est des circonscriptions administratives n'ayant que pour but de défendre l'exploitation du capital non globalisé sur le travail local?
Actuelement, les Etats sont au service du grand capital, mais lorsqu'il y aura un Etat Européen?
D'ailleurs la tendance même à la création d'un Etat Européen prouve irrefutablement la tendance qu'à la bourgeoisie à couper ses ponts avec la nation pour devenir Européenne à part entière.L'Europe ne peut pas être uniquement une alliance stratégique impérialiste contre le tiers-monde, et une alliance stratégique économique contre les Etats Unis, mais si elle présente ces deux aspects qui, si ce dernier est respecté, mènera inévitablement à la troisième guerre mondiale.





Les états européens sont favorables à l’union contre la superpuissance américaine ou contre la concurrence des pays émergents. Il ne sont pas favorables à l’union pour oublier leurs intérêts nationaux .
Leurs relations ne peuvent pas être assimilés à celles entre pays impérialistes et pays colonisés, mais il s’agit de bien de rapports de concurrence et de domination et le grand capital n’est certainement pas « commun ».



Nous avons une vision qui se scinde en ce moment précis.Mais de totue manière nous arrivons à la même conclusion:L'Europe est une ennemie qu'il faut stopper à tout prix pendant sa construction, ou elle est encore fragile.

Nos deux visions si j'ai bien compris sont les suivantes:

-Moi je pense que la construction de l'Etat Européen en saurait être qu'une conséquence logique de l'Européenisation, la globalisation de la bourgeoisie, créant ainsi l'instrument de domination de la bourgeoisie Européenne sur le travail Européen.

-Toi tu pense que l'Etat Européen n'est qu'uniquement la marque d'une alliance stratégique impérialiste contre le tiers monde et économique contre les Etats Unis.

C'est ça?
Xuan
   Posté le 20-04-2007 à 23:37:13   

Kyliiolos a écrit :

[les bourgeoisies nationales] ont peut être des souches nationales, mais celles ci tendent à disparaitrent!Ce n'est pas avec mes connaissances économiques à 2Francs 6sous que je l'invente, c'est en observant que les Etats tendent à l'Union tout comme les Etats Unis avant eux, et à mon sens cela ne peut signifier que la disparition progressive du grand capital national.


L’Union des Etats Américains s’est réalisée dans des circonstances bien spécifiques (d’ailleurs peut-on dire que les états américains aient jamais constitué des nations ? ) .
Mais dans tous les cas cette union n’a pas entraîné la disparition « du grand capital national ». Les USA constituent une seule nation impérialiste.
Kyliiolos a écrit :

…la bourgeoisie est celle des Etats- Unis , celle de la bourgeoisie internationale des Etats Unis.

La bourgeoisie des Etats-Unis n’est pas internationale, elle est américaine .


Kyliiolos a écrit :

Quand je parle d'Etats petits bourgeois, je ne parle pas actuelement, mais lorsque l'Etat Européen sera crée, que peuvent être les anciens Etats si ce n'est des circonscriptions administratives n'ayant que pour but de défendre l'exploitation du capital non globalisé sur le travail local?
Actuellement, les Etats sont au service du grand capital, mais lorsqu'il y aura un Etat Européen? .


Bonne question Kiliiolos : pourquoi ces états – à supposer qu’ils aient perdu toute autonomie – cesseraient-ils de servir le grand capital ?
Est-ce que les département ou les régions de notre état soutiennent le travail local contre les monopoles ou les grandes entreprises qui possèdent des succursales dans le monde entier ?
Bien sûr que non, les liens entre le grand capital – les banques – et les PME constituent un réseau dense et serré d’intérêts qui n’a rien de gagnant-gagnant bien entendu.
Au contraire, les collectivités locales se frottent les mains à l’idée d’accueillir telle ou telle grande entreprise qui entraînera dans son sillage des dizaines de sous-traitants d’artisans et de commerçants. Mais qui peut également transformer une vallée prospère en désert économique et plonger dans la misère des villages entiers.
La France est depuis très longtemps (Marx en parlait déjà) un état rentier . Et les délocalisations ne font pas entorse à cette tradition bien de chez nous. Que cela aboutisse à des licenciements en masse et au chômage ne pose pas de réel problème pour la bourgeoisie tant que le peuple peut le supporter, et tant qu’elle peut lui faire prendre des vessies pour des lanternes, notamment avec la vieille rengaine du patriotisme économique face à la « menace» européenne, américaine ou chinoise.
Cela ne va pas sans créer des contradictions insolubles qui n’échappent à personne, à telle enseigne que la campagne électorale a provoqué de très nombreux débats en même temps qu’une grande perplexité devant l’absence de solution dans le cadre du capitalisme.

Kyliiolos a écrit :

D'ailleurs la tendance même à la création d'un Etat Européen prouve irrefutablement la tendance qu'à la bourgeoisie à couper ses ponts avec la nation pour devenir Européenne à part entière.L'Europe ne peut pas être uniquement une alliance stratégique impérialiste contre le tiers-monde, et une alliance stratégique économique contre les Etats Unis, mais si elle présente ces deux aspects qui, si ce dernier est respecté, mènera inévitablement à la troisième guerre mondiale. .


Voilà bien des affirmations sans fondement !
La bourgeoisie des pays européens ne devient pas européenne à part entière . C’est toujours chacun pour soi.
Et quand bien même le deviendrait-elle que l’Europe ne ferait que constituer une nouvelle nation plus grande que les précédentes.

Rien ne permet de dire qu’une troisième guerre mondiale est inévitable : l’empire russe s’est effondré sans qu’il y ait de guerre mondiale et tu ne tiens aucun compte de l’émergence du tiers monde.
Aujourd’hui ce qu’on observe c’est que l’hégémonie US est remise en cause sur le plan politique, militaire et économique. La situation a changé depuis les années quatre-vingt dix.
Le monde s’organise autour de plusieurs pôles et non plus un seul.
D’autre part on remarque aussi que des courants nationalistes et chauvins apparaissent dans certains pays européens : en Autriche, aux Pays Bas, en Italie, en Allemagne, en France…

Ce chauvinisme économique de grande puissance est très mal perçu par les peuples du Tiers Monde qui cherchent à se développer et restent opprimés. Pour eux la fibre patriotique n’a pas la même signification que pour les pays nantis et dominateurs.

Ces contradictions économiques trouvent aussi un écho malsain dans les idéologies religieuses, chauvines et racistes.

Lors du départ de Serpov dans le F »UC », j’ai écrit :
« Dans ces circonstances et en l’absence d’un parti communiste dirigeant la classe ouvrière , la querelle de chiffonniers autour du drapeau tricolore n’est pas seulement grotesque et lamentable.
Les réformistes, les révisionnistes et leurs rénovateurs portent la TRES LOURDE RESPONSABILITE d’entraîner ceux qu’ils abusent encore dans les bras du chauvinisme bourgeois au nom des traditions patriotiques du peuple français .

L’épisode Serpov, comme celui de Soral, ou comme ceux malheureusement bien plus graves des milliers d’ouvriers et gens du peuple qui ont quitté les rangs du P « C »F pour soutenir le Front National, c’est la moisson par Le Pen des semis révisionnistes. »

J’insiste sur cette expression : une très lourde responsabilité.
En dépit de leurs précautions oratoires sur les traditions patriotiques de notre peuple et malgré la référence fallacieuse à la résistance, la campagne chauvine des révisionnistes ne se distingue en rien de celle du vicomte Philippe de Villiers.
Nous ne sommes pas dans la France de Vichy.
Au lieu de souffler dans le clairon, il est de notre responsabilité de communistes de combattre le chauvinisme de grande puissance et de relever le drapeau de l’internationalisme prolétarien.

Kyliiolos
   Posté le 21-04-2007 à 11:25:59   

La bourgeoisie des Etats-Unis n’est pas internationale, elle est américaine .


Elle est internationale dans le cadre des Etats Unis, tout comme la notre est internationale dans le cadre de l'Europe, c'est ce que je voulais dire.













Voilà bien des affirmations sans fondement !
La bourgeoisie des pays européens ne devient pas européenne à part entière . C’est toujours chacun pour soi.
Et quand bien même le deviendrait-elle que l’Europe ne ferait que constituer une nouvelle nation plus grande que les précédentes.




Eh bien oui, c'est à l'exactitude près ce que j'ai affirmé:l'Europe deviendra inévitablement une nation à part entière ou ses anciens Etats ne seraient que de simples circonscriptions.
Mais qu'est-ce que cela prouve?Une simple "alliance stratégique"?Je ne le crois pas, un Etat englobe automatiquement un même groupe de la bourgeoisie, qu'il soit national ou Européen.Evidement qu'entre la bourgeoisie il y aura concurence, du moins dans un premeir temps lorsque la petite bourgeoisie n'aura pas encore totalement disparue.
Mais cela veut-il dire que les nations ne seront pas solidaires entre elles?Elles seront solidarisées par l'Etat Européen, par la création de l'intrument de domination du capital Européen sur le travail Européen, et dans ce cadre précis le rapport des nations entre elles ne peut être que solidaire.



Rien ne permet de dire qu’une troisième guerre mondiale est inévitable : l’empire russe s’est effondré sans qu’il y ait de guerre mondiale et tu ne tiens aucun compte de l’émergence du tiers monde.
Aujourd’hui ce qu’on observe c’est que l’hégémonie US est remise en cause sur le plan politique, militaire et économique. La situation a changé depuis les années quatre-vingt dix.
Le monde s’organise autour de plusieurs pôles et non plus un seul.
D’autre part on remarque aussi que des courants nationalistes et chauvins apparaissent dans certains pays européens : en Autriche, aux Pays Bas, en Italie, en Allemagne, en France…





Le monde est avant tout économiquement bipolaire, il est un afrontement constant entre le groupe de la bourgeoisie Européenne et celui des USA.Si l'Etat Européen est crée, la concurence ne se fera plus de façon internationale, mais dans le cadre de l'affrontement de deux groupes internationaux.L'Etat Européen, qui sera l'instrument de domination du capital Européen sur el travail Européen, défendra les intérêts de sa bourgeoisie de même que les Etats Unis, instrument de domination du capital Nord-Américain sur le travail Nord-Américain défendront les siens.Et cela a été prouvé que de tels Etats défendent à plus ou moins long terme les intérêts de sa bourgeoisie par la guerre impérialistes entre deux Etats impérialistes.Une telle concurence mondiale ne peut engendrer qu'une guerre mondiale.





Lors du départ de Serpov dans le F »UC », j’ai écrit :
[#0000ff]« Dans ces circonstances et en l’absence d’un parti communiste dirigeant la classe ouvrière , la querelle de chiffonniers autour du drapeau tricolore n’est pas seulement grotesque et lamentable.
Les réformistes, les révisionnistes et leurs rénovateurs portent la TRES LOURDE RESPONSABILITE d’entraîner ceux qu’ils abusent encore dans les bras du chauvinisme bourgeois au nom des traditions patriotiques du peuple français .
L’épisode Serpov, comme celui de Soral, ou comme ceux malheureusement bien plus graves des milliers d’ouvriers et gens du peuple qui ont quitté les rangs du P « C »F pour soutenir le Front National, c’est la moisson par Le Pen des semis révisionnistes. »

J’insiste sur cette expression : une très lourde responsabilité.
En dépit de leurs précautions oratoires sur les traditions patriotiques de notre peuple et malgré la référence fallacieuse à la résistance, la campagne chauvine des révisionnistes ne se distingue en rien de celle du vicomte Philippe de Villiers.
Nous ne sommes pas dans la France de Vichy.
Au lieu de souffler dans le clairon, il est de notre responsabilité de communistes de combattre le chauvinisme de grande puissance et de relever le drapeau de l’internationalisme prolétarien.
[/#]



Le problème camarade c'est que pour toi le patriotisme est toujours un patriotisme vis à vis de l'impérialisme Français.
Il est vrai que certains ex-camarades ont confondus les deux formes de patrotisme existants, confondant patriotisme populaire et patriotisme bourgeois.
Cela les a menés au révisionnismes et ils sont tombés dans le chauvinisme, puis le nationalisme.
Dans un premier temps j'ai été naif et je n'ai pas vu ça, allant même avant l'épisode Soral jusqu'à défendre Serpov.(peut être en effet par opportunisme, car celui ci m'avait lui même défendu contre els calomnies qui m'avaient touchées dans la très mauvaise interprétation de l'épisode Pétain.)

Mais maintenant je vois clair dans de tels évenements, qui ne peuvent toutefois surgir que dans une mauvaise interprétation du patriotisme populaire qui peut se réveler dangereux lorsque l'on a pas de formation idéologique adéquate à ce genre de problèmes.Ainsi je proposerais peut être au PRCF une courte thèse à ce sujet pour éviter que de tels évenements se reproduisent dans la mesure du possible.

Le patriotisme c'est avant tout une force idéaliste qui comme toute force idéaliste peut transformer la matière suivant la conscience de classe dans laquelle elle est imprègnée.
Dans nos conditions concrètes, elle est utilisée par deux classes sociales.
L'une, le plus couramment, est utilisée par la classe bourgeoise pour conserver sa domination et créer un patriotisme vis à vis de la république bourgeoise.Paradoxalement, ce même patriotisme est le plus souvent utilisé pour justifier l'euroconctructivité.

L'autre est utilisé par le prolétariat, pour, en réssucitant des valeurs idéalistes et concrètes comme la résistance (grande valeur partagée de tous), favoriser la force matérielle qu'est la révolution.C'ets ce que fait par exemple le PRCF.

Le PRCF fait appel à cette deuxième forme de patriotisme.Mais certains camarades sont passés progressivement de la deuxième forme, prolétaire, à la première forme, bourgeoise.Inutile donc de démontrer l'utilité qu'un parti communiste a à bien former ses membres idéologiquement à la bonne utilisation du patriotisme populaire, pour évietr de tels"accidents" de se reproduire.

Message édité le 21-04-2007 à 11:27:28 par Kyliiolos
SMT
   Posté le 21-04-2007 à 22:01:38   

On ne peut pas parler de bourgeoisie européenne, ce n’est pas une réalité matérielle, les monopoles (multinationales) ont encore des bases nationales et travaillent pour (avec) leur Etat national, leur impérialisme d’Etat nation. Dans l’UE les contradictions interimpérialistes sont fortes. Partout, chacun essaie de placer ses pions de conquérir les marchés, au détriment des autres. Comment alors que l'impérialisme recolonise certains Etats, en domine d'autres, que ces memes pays impérialistes se livrent une guerre commerciale impitoyable pour le seul bénef de leur pays parler d'une économie mondialisée, il faut plutot parler d'extension des économies impérialistes "nationales" et des rapports de production capitaliste à tuos les continents, à tous les pays. Plus que jamais l'inégalité de développement économique entre pays persiste, occasionnant l'apparition de maillons porteurs de contradictions explosives. L'Etat capitaliste national continue à gérer les intérêts collectifs de la bourgeoisie monopoliste. La maison mère de la multi est rattachée à son Etat impérialiste qu'elle sert. On peut donner bcp de chiffres et d’exemples mais ça risque d’être trop long (si ça intéresse je peux).

Pour faire « bref »

Avant-propos nécessaire :

Sur la question de l’UE, de l’impérialisme et ses bases nationales :
Pour l’URCF, la bourgeoisie monopoliste française ruine le pays mais n’est pas « faible ». L’impérialisme français s’empare de positions économiques solides en Espagne (téléphonie, grand commerce), en Belgique (énergie), en Argentine et au Brésil, pour ne citer que quelques conquêtes récentes et continue de tirer de profits énormes de sa présence en Afrique.
Pour assurer le surprofit, les monopoles de France misent sur les marchés extérieurs, où la main d’œuvre vend à plus bas prix, sa force de travail !
L’Etat français est au service de cette exportation massive de capitaux.

Pour le PRCF, « comme en 1940 », « la bourgeoisie capitule et abandonne la nation ». D’où, pour eux, la possibilité d’alliances avec les couches bourgeoises (petites et moyennes) représentées par les « gaullistes populaires ».

Pour nous, pas d’union sacrée avec les forces bourgeoises, qui rêvent d’un impérialisme français dominant l’UE.
La question du retrait de l’UE, en résumé, dans la propagande urcf, est proposée comme finalité de la lutte contre l’UE.
Pour l’immédiat, nous proposons le refus des diktats, plus susceptibles de déclencher des luttes immédiates.

L’objectif n’étant pas à notre stade de développement, de lancer des mots d’ordre, inatteignables, pour le plaisir d’apparaître plus « radical », mais de proposer des objectifs réalisables dans un proche immédiat afin de mettre la bourgeoisie en difficulté.

Par refus des diktats de l’UE, nous voulons dénoncer la « subsidiarité » et la priorité donnée à la législation européenne, refuser le néo-libéralisme, prôner le droit fondamental de chaque peuple à décider librement des voies de son développement.

Quant au « retrait », nous le lions à toutes les luttes accumulées, qui au fur et à mesure de leur développement, poseront dans la majorité des masses populaires (majorité de lutte et non « arithmétique »), cette question comme venue à maturité.
Le lien lutte pour le socialisme et retrait des instances impérialistes est conditionné selon nous, par un vaste mouvement en faveur de la rupture révolutionnaire avec le capitalisme.
On ne peut ignorer qu ‘au stade actuel de développement de l’impérialisme, se vérifie l’incapacité pour les monopoles d’Europe d’opérer sur leur seule base « nationale », si certaines couches bourgeoises se prononcent contre l’UE, à des degrés bien divers, cette opposition traduit l’angoisse de certains secteurs écartés par leurs concurrents des autres pays. Les monopoles qui dirigent et se subordonnent les Etats nationaux, ont un besoin impératif de l’UE pour réaliser le maximum de profits, ils viendront donc à bout facilement des velléités oppositionnelles de couches bourgeoises condamnées par l’évolution du capitalisme.
Lénine a eu raison de prédire que les Etats-Unis d’Europe seraient impossibles ou réactionnaires. Le dépassement réactionnaire des nations est en marche par le supranationalisme et l’ethnicisme mais est freiné par les tendances centrifuges qui grandiront au fur et à mesure que l’existence des nations sera posée, renforçant les résistances.
Les communistes doivent combattre résolument le chauvinisme et le nationalisme mais estiment que le cadre national actuel reste le plus favorable pour les luttes de classe. Nous sommes pour le dépassement révolutionnaire des nations dans le cadre du socialisme mondial, sur la base de l’épanouissement préalable de toutes les potentialités nationales. L’humanité entrera alors dans l’étape de la mondialisation communiste, où les frontières, préjugés nationaux seront complètement caducs.

Extrait des 200 thèses (écrit en 2003 avant le non au TCE)


26/ - L’impérialisme aujourd’hui ne signifie pas plus qu’hier le capitalisme pacifié. Rien n’est plus éloigné de la réalité que les propos de Fukuyama sur « la fin de l’histoire ». Nous vivons une période de grande instabilité. Les Etats-Unis gardent le plus formidable potentiel militaire et économique, et s’assurent ainsi le contrôle de la majorité du globe. Ont émergé dans la dernière décennie, deux pôles impérialistes concurrentiels : l’Union Européenne sous direction germano-française et le Japon. La rivalité entre ces Etats ou blocs impérialistes sera source de conflits directs ou indirects pour un nouveau partage du monde, pour la maîtrise des ressources énergétiques : gaz – pétrole.

27/ - Au 21ème siècle, l’hégémonie américaine peut s’avérer menacée par la montée en puissance de l’Union Européenne. Concernant la part mondiale du Produit Intérieur Brut des grandes puissances ou blocs les prévisions annoncent que l’Union Européenne avec 12 % devancera d’une courte tête les Etats-Unis avec 11 %, alors que ces derniers représentent actuellement 25 % du Produit Mondial Brut.

28/ - Si ces prévisions s’avèrent justes, à condition que le pôle impérialiste européen forme un espace économique et politique unifié, la réaction des Etats-Unis sera terrible (*) car sa perte d’hégémonie signifierait : fermetures d’entreprises, chômage massif, paupérisation de la population, ruine des capitalistes les moins concurrentiels. C’est en cela que « l’Euro constitue un danger de guerre » (conseiller de Bush Sr) aux yeux des Etats-Unis.

(*) Depuis, l’impérialisme nord-américain s’est engagé dans une guerre pour coloniser l’Afghanistan, satelliser ses rivaux (UE, Russie, Japon …). Là aussi, contrôler les ressources énergétiques est essentiel pour Bush.


29/ - Toutefois, les atouts américains sont nombreux pour résister à ses concurrents : poids dominant dans les organismes financiers supranationaux, hégémonie du dollar – étalon monétaire international – présence militaire sur tous les continents avec d’immenses capacités de destruction, agents d’influence innombrables dans les autres Etats rivaux, partis, syndicats, clergé, journalistes etc.
L’OTAN sous direction américaine reste la plus dangereuse coalition militaire impérialiste visant à écraser les Etats récalcitrants, à intimider tous les peuples qui voudraient suivre un développement indépendant, à soumettre les concurrents même alliés.


L’URCF lutte pour le retrait de la France du pacte Atlantique et pour la dissolution de l’OTAN. Cette lutte à l’échelle européenne est décisive pour le mouvement communiste et anti-guerre.

30/ - L’analyse de l’existence de contradictions inter-impérialistes reste une question clé du marxisme-léninisme. L’existence d’un puissant camp socialiste, sans effacer ces contradictions, a fait passer l’unité (relative) des Etats capitalistes au premier plan. Aujourd’hui avec les effets de la contre-révolution internationale, les contradictions prennent le pas sur l’unité. La conquête de marchés, le besoin de repartager le monde s’avèrent plus forts que les accointances idéologiques.

31/ - L’Union Européenne vise à former un pôle impérialiste européen unique pour contester l’hégémonie mondiale aux Etats-Unis et Japon.

32/ - L’Union Européenne est une création du capital financier pour la réalisation de ses objectifs de classe : chômage de masse, flexibilité du travail, précarisation des emplois, paupérisation des travailleurs, ruine des petites exploitations agricoles, destruction des systèmes de santé publique, de protection sociale, de retraites, politique de guerre, telles sont les conséquences de la recherche du profit maximum par les monopoles européens.
Le projet de « construction européenne » impérialiste sous l’égide des partis conservateurs et de la social-démocratie est réactionnaire sur toute la ligne.

33/ - La stratégie des monopoles d’Europe est claire : casser les acquis politiques, sociaux nés des luttes de classe et des résistances antifascistes, alors qu’existaient aussi une URSS au sommet de son prestige, un camp socialiste, un MCI sur des bases révolutionnaires. L’objectif des monopoles est de ressusciter des formes archaïques de domination de classe. L’UE constitue une véritable régression de civilisation.

34/ - Pour conduire cette régression, le capital financier recherche constamment un large consensus autour de la construction européenne qui s’étend jusqu’aux partis révisionnistes, réformistes. En France : droite, PS, PCF, écologistes sont les forces de ce consensus mais d’autres forces présentées comme « contestatrices » accompagnent à « gauche » le dispositif tels LO et LCR sous couvert « d’internationalisme » de « révolution européenne.

35/ - Aujourd’hui l’UE constitue une cartellisation, un bloc d’Etats impérialistes. Outre l’association, demeurent les rivalités. Trois projets s’affrontent pour gagner l’hégémonie en Europe :
- l’impérialisme allemand a pour lui l’atout de la première puissance économique européenne. Parmi les 37 000 multinationales mondiales, 7 500 sont allemandes. Toutefois la récession, les difficultés à avaler la RDA (Anschluss), l’existence dans cette partie d’aspirations démocratiques et sociales et même socialistes freinent la mise en place du IVème Reich. La stratégie est connue de Bismarck à Hitler : créer une Europe fédérale des länder. L’impérialisme allemand est le plus acharné pour l’avènement d’un Etat Européen sous son leadership,

- l’impérialisme français après avoir dominé (années 60) puis joué la carte franco-allemande sous la direction de Bonn, a tenté dans les années 1995-2000, de se remettre en selle sur fond de conjoncture économique. L’entrée dans une nouvelle récession a accentué la tendance à transférer les entreprises à l’étranger. Ces délocalisations constituent un processus de désindustrialisation relative du pays à un point tel que cela inquiète certains secteurs monopolistes. De ce fait, les contradictions entre monopoles en France opposant les tenants de l’UE sous direction germano-française aux partisans de l’Euro-Atlantisme, c’est-à-dire, d’une Europe prolongeant la domination US. L’impérialisme français garde des positions solides dans le domaine financier, militaire (production et vente d’armes), aéronautique et sur le continent africain. Toutefois, dans l’avenir proche, l’impérialisme français n’est pas en mesure de contester l’hégémonie allemande, d’où son choix de lieutenant du condominium germano-français.
- l’impérialisme britannique joue les deux fers au feu : supranationalisme et particularisme mais sa politique essentielle est de servir de cheval de Troie à l’impérialisme nord-américain pour que l’UE soit la vassale de Washington.

Quant aux autres Etats impérialistes : Italie, Pays-Bas, Belgique, Luxembourg, ils essaient de manœuvrer et d’appuyer tel ou tel Etat selon leurs intérêts….

36/ - Contre l’UE, la tâche des révolutionnaires-communistes doit être d’abord de se démarquer à contre-courant du consensus général, de défendre les revendications sociales, les nationalisations, les droits démocratiques, la souveraineté nationale, de s’opposer aux projets (et au commencement de réalisation) d’armée européenne, dangereuse pour les peuples d’Europe et du « Tiers-Monde ».
Pour « l’Union des Révolutionnaires-Communistes de France », la reconquête de l’indépendance et de la souveraineté nationales procède du combat de classe et est subordonnée à notre stratégie : la révolution socialiste.
Dans la lutte pour la souveraineté, les communistes doivent contribuer à ce que se forge un large bloc populaire des forces du travail et de la culture sous la direction de la classe ouvrière pour exiger le retrait de la France de l’UE qui devient notre mot d’ordre central concernant la « construction européenne », sans renoncer aux luttes internationales avec les Partis et peuples frères pour la dissolution de l’UE, entente internationale de bandits impérialistes.
Dans ce combat, le prolétariat et ses alliés formeront une nation nouvelle révolutionnaire refusant de reconnaître les traités iniques de l’impérialisme français après la victoire de la Révolution.



Sur la question nationale :
A mon avis il faut revenir à certains principes simples contre les déviations nationales :
(Pour faire simple)
Notre analyse de classe et notre conception des alliances de classes nécessaires ne sont pas les mêmes.
Pour l’URCF, la lutte pour la souveraineté populaire et nationale, passe par le combat du prolétariat pour son hégémonie sur le mouvement populaire.
Pour assurer cette hégémonie, la classe ouvrière doit être porteuse d’une conception prolétarienne de la nation (opposée à la nation bourgeoise faite de racisme, d’oppression, d’exploitation, de guerres), d’ une laïcité militante, d’une citoyenneté renouvelée et internationaliste.
Pour cette autre organisation de communistes, la classe ouvrière doit unir tous les « patriotes et républicains », pour « drapeaux tricolore et rouge rassemblés », « défendre la nation » !
Il faut répéter que la divergence se situe idéologiquement sur l’approche matérialiste de la nation.
(Pour l’URCF), la nation n’est pas un phénomène qui échappe aux conceptions de classe et aux luttes de classes.
Derrière la « forme » France, il n’y a pas une nation mais deux,
comme à l’intérieur de chaque pays. Celle que nous défendons est la nation socialiste qui existe déjà au stade actuel mais à l’état embryonnaire et qui n'est pas la nation bourgeoise.
2 nations donc :
Une nation bourgeoise, composée de classes antagonistes, où la majorité du peuple-travailleur est opprimé, exploité par une minorité : l’oligarchie financière.
A l’opposé, à l’état embryonnaire , s’exprimant dans les résistances, dans les luttes de classes, se situe la future nation, prolétarienne, socialiste de contenu, qui fructifiant l’héritage démocratique et progressiste du passé, un héritage commun des ouvriers et du peuple-travailleur : Révolutions bourgeoises, Commune , Résistance antifasciste, mai 68, grèves et luttes de classe variées, amènera la nation française, à une nouvelle étape de son histoire, radicalement différente, par le contenu de classe : la révolution socialiste et l’édification du socialisme.
« La classe ouvrière s’érigera en nation » selon l’expression de Marx et Engels.

Extrait du lexique des 200 thèses de l'URCF (FIN 2003):

"Nation : « communauté de personnes, stable, historiquement constituée, née sur la base d’une communauté de langue, de territoire, de vie économique et de formation psychique qui se traduit par une communauté de culture » (Staline).
Avant l’avènement du capitalisme, les nations étaient à l’état embryonnaire, la formation d’un marché national a cimenté des espaces économiques séparés même si dans certains cas le régime politique les unissait jusqu’à un certain point (cf. les royaumes d’Angleterre, de France, d’Espagne).
D’autres pays ne se sont unifiés uniquement grâce au marché capitaliste (Allemagne, Italie, Belgique). Sous le capitalisme, on parle de nations bourgeoises car c’est cette classe qui exerce le pouvoir économiquement et politiquement.
Sous le capitalisme de libre concurrence, le nationalisme était la principale idéologie du capital, elle défendait jalousement les droits de sa nation, cultivait même la xénophobie et le chauvinisme parce qu’elle défendait avant tout son marché national.
Au stade impérialiste, avec un marché internationalisé, la bourgeoisie place ses intérêts financiers avant les intérêts nationaux parce qu’ils ne sont plus en totale coïncidence.
D’autre part, les impérialismes secondaires ont créé des espaces économiques et politiques continentaux. Le cosmopolitisme (indifférence à l’égard de la nation) voire le nihilisme, sont de plus en plus l’expression idéologique des monopoles. La nation est devenue trop étroite pour satisfaire leurs profits maxima.
L’UE tend à casser les souverainetés nationales par le haut par le supranationalisme, et par le bas par l’encouragement par le soutien au séparatisme (cf. Italie avec la « padanie » de la lega fascisante, les « pays » via la décentralisation en France, le séparatisme flamand etc.).
Contrairement aux théories infantiles gauchistes, les marxistes-léninistes rejettent le nihilisme national. Beaucoup citent la phrase de Marx et Engels « Les ouvriers n’ont pas de patrie » ; ils omettent la suite « pour s’ériger en classe dominante, ils doivent devenir la nation ».
Les communistes sont les défenseurs de l’égalité en droit de toutes les nations et de leur souveraineté nationale, patriotes populaires, ils respectent et apprennent de toutes les nations.
Après le renversement du capitalisme, la nation devient de contenu socialiste car la classe ouvrière et les travailleurs dirigent l’Etat. Les nations socialistes sont dirigées par le Parti communiste internationaliste. Elles cultivent l’amitié entre les peuples, la reconnaissance des droits nationaux pour les minorités, condamnent le racisme et l’antisémitisme. L’URSS sous la dictature du prolétariat est un exemple de résolution de la question nationale dans l’intérêt des peuples.
Les communistes condamnent les déviations nationalistes dans leur rang : exaltation de son pays au détriment des autres, voie nationale exclusive au socialisme, manifestation de chauvinisme, mépris des peuples opprimés.
Les déviations nationalistes conduisent à l’union sacrée avec le capital."
Xuan
   Posté le 22-04-2007 à 12:21:58   

Kyliiolos a écrit :

...Le problème camarade c'est que pour toi le patriotisme est toujours un patriotisme vis à vis de l'impérialisme Français.

Ce n'est pas le cas.
En ce qui concerne notre pays lorsqu'il fut occupé par l'Allemagne nazie les communistes combattirent dans la résistance.
Plusieurs communistes marxistes-léninistes fondateurs du PCMLF ont combattu dans la résistance contre l'occupant nazi. Ce fut le cas notamment de François Marty et de Jacques Jurquet.

Il ne s'agit pas d'établir des distinguos subtils entre un patriotisme bourgeois et un patriotisme prolétarien mais de définir notre position et notre action en fonction de la réalité des faits .
Il ne s'agit pas non plus de se barder de citations marxistes-léninistes et de se garder simultanément du révisionnisme et du gauchisme pour se croire à l'abri de toute erreur.
La dialectique ne consiste pas à taper en même temps à droite et à gauche pour trouver un juste milieu , mais à définir l'aspect dominant de la contradiction.

Mao Tsé toung indique dans de la contradiction :
"Ainsi, dans la société capitaliste, les deux forces en contradiction, le prolétariat et la bourgeoisie, forment la contradiction principale; les autres contradictions, comme par exemple la contradiction entre les restes de la classe féodale et la bourgeoisie, la contradiction entre la petite bourgeoisie paysanne et la bourgeoisie, la contradiction entre le prolétariat et la petite bourgeoisie paysanne, la contradiction entre la bourgeoisie libérale et la bourgeoisie monopoliste, la contradiction entre la démocratie et le fascisme au sein de la bourgeoisie, les contradictions entre les pays capitalistes et les contradictions entre l'impérialisme et les colonies, sont toutes déterminées par la contradiction principale ou soumises à son action."

Or la réalité des faits nous montre qu'en ce qui concerne la question nationale aujourd'hui, notre pays n'est ni occupé ni menacé de l'être.
C'est sur cette réalité que se fonde notre point de vue sur le patriotisme en France et aujourd'hui.
Paria
   Posté le 23-04-2007 à 21:25:21   

Une nouvelle perle viens de tomber :

http://marxisme.alloforum.com/sujet-3911-0-83094-0-0-1-395412-1.html

On peut remarquer que olyday est très fier d'avoir fais son devoir de citoyen , mais la palme revient tout de même à Dago Rouge :

Citation :

Je me réjouis de voir les résultats. Je trouve que voter devrait être obligatoire comme en Belgique.



Xuan
   Posté le 25-04-2007 à 00:16:44   

dago rouge a écrit :

Camarades, une solution s'impose pour l'instant : se souler la gueule pour oublier !

Allons bon, Eltsine s'est déjà réincarné ?
SMT
   Posté le 25-04-2007 à 13:30:37   

Xuan a écrit :"
dago rouge a écrit :

"Camarades, une solution s'impose pour l'instant : se souler la gueule pour oublier !
"
Allons bon, Eltsine s'est déjà réincarné ? "

Et quand on connait les ravages de l'alcoolisme dans la classe ouvrière, c'est encore moins drôle la réflexion de dago rouge (en plus de ne pas être politique)... mais bon y'en a qui luttent et qui font peut-être de la "politique" juste pour s'amuser ou passer le temps..
Membre désinscrit
   Posté le 25-04-2007 à 20:13:49   

En ce moment ils sont en train de se foutre de la gueule de sympathisants des CCC qui avaient osé critiquer le PTB...

http://marxisme.alloforum.com/liste_sujets-3911-0-110120-0-0-1.html
Julien Lahaut
   Posté le 25-04-2007 à 20:44:46   

oppong a écrit :

En ce moment ils sont en train de se foutre de la gueule de sympathisants des CCC qui avaient osé critiquer le PTB...

http://marxisme.alloforum.com/liste_sujets-3911-0-110120-0-0-1.html


D'après ce que j'en lis , les sympathisants du Bloc ML m'ont l'air pourtant corrects du point de vue insultes etc... l'hostilité vient plutôt des "ptbistes".

A propos des CCC , il faut bien dire que la théorie PTB selon laquelle CCC = CIA me parait quand même plutôt fumeuse.... Je ne sais si tout le monde est du même avis ?
Membre désinscrit
   Posté le 25-04-2007 à 20:54:59   

Julien Lahaut a écrit :


D'après ce que j'en lis , les sympathisants du Bloc ML m'ont l'air pourtant corrects du point de vue insultes etc... l'hostilité vient plutôt des "ptbistes".
A propos des CCC , il faut bien dire que la théorie PTB selon laquelle CCC = CIA me parait quand même plutôt fumeuse.... Je ne sais si tout le monde est du même avis ?

Après relecture il semblerait effectivement que je me sois mal exprimé Je condamnais bien évidemment les provocations et l'attitude lamentable des membres du PTB à l'encontre des sympathisants et du(des) membre(s) des CCC.
Xuan
   Posté le 25-04-2007 à 22:09:10   

Pour info je suis banni du F"UC".
Membre désinscrit
   Posté le 26-04-2007 à 06:37:36   

Xuan a écrit :

Pour info je suis banni du F"UC".

"ces cloportes nous crachent dessus à longueur d'années, faudrait pas qu'il s'imaginent quelques faiblesses qui feraient que nous allons les laisser vivre chez nous, alors que nous somme indéfiniment banni de leur forum de merde. ET c'est tant mieux !!!" Les admins sont au bord de la crise de nerfs...! Ca serait intéressant de voir jusqu'à quel point certains (représentant du PTB, celui de la CC 59/62...) vont cautionner d'une part les délires de l'administration du FUC, d'autre part ceux des représentants du PRCF. Pour l'instant il y a unité autour du "vote utile"...
Membre désinscrit
   Posté le 26-04-2007 à 19:20:42   

Damned Je viens d'être banni pour la seconde fois du FUC... Je comprends pas pourtant j'ai été poli cette fois-ci Pourquoi ils sont si méchants??? Ouuuuuuuuuiiiiiiiinnnnnnn
Julien Lahaut
   Posté le 26-04-2007 à 19:45:16   

J'adore la manière dont Fidelista sabre à gauche et à droite , attention dago rouge prépare un putsch
Membre désinscrit
   Posté le 26-04-2007 à 20:03:00   

Je m'étais reconnecté après 1 an et 1/2 d'absence pour défendre xuan d'une part, et d'autre part les sympathisants des CCC. J'ai profité de l'absence de Superadmin pour poster quelques messages également sur les présidentielles et la coalition PS-PCF-LO-LCR-PRCF-CC 59/62!
Xuan
   Posté le 26-04-2007 à 23:23:09   

Cette grande colère déguise un profond désarroi.

Le F"UC" a été créé initialement pour réaliser l'unité des communistes. Mais il n’y a pas plus d’unité que de communisme dans ce forum où l’éclectisme le plus stérile le dispute à l’autoritarisme et aux imprécations, derniers reliquats d’une « référence » caricaturale au stalinisme.
Dans la même veine Soral pratique également l’insulte pour se donner des allures de « prolo » ; c’est sans doute ce style « prolétarien » qui a attiré Serpov comme le papier tue-mouche attire les insectes. Or l’insulte et l’autoritarisme ne sont pas les caractéristiques ni des ouvriers ni de Staline mais plutôt l’image que s’en donnent certains intellectuels en mal d’émotions.
Persuadé d’incarner la survie du forum, Fidelista se prend pour Robespierre mais il ressemble plutôt à Ubu roi. Il finira bien par se bannir lui-même.

Bolch / Serpov, Connolly / Arès, Cuba Libre / Fidelista et consorts ont changé plus souvent d’avatar et de pseudo qu’une cocotte de garde-robe, mais c’est à peu près la seule chose qui change dans ce forum. Rien n’y a avancé, sinon le chauvinisme et le soutien aux socialos. Bref, tout ce qui a conduit le parti révisionniste de dégringolade en dégringolade.
On déprimerait pour moins que ça.
Xuan
   Posté le 11-05-2007 à 00:51:11   

Suite au différend qui a opposé Fidelista et Kiliiolos dans le F«UC », et à l’étalage des noms et des IP, un débat est en cours en zone administrateur.
Les interventions de Kiliiolos ici et sur d’autres sites n’engagent que lui-même dans la mesure où il n’est ni GE, ni administrateur, ni modérateur. Et nous n’avons pas à nous en justifier bien évidemment.
Cependant nous n’acceptons pas par principe que des noms soient cités.
En ce qui concerne Fidelista alias Cuba Libre, son cas est déjà réglé.
Kyliiolos
   Posté le 11-05-2007 à 11:48:41   

Que vous n'aillez pas à vous justifier est une évidence , en revanche même si je n'ai pas reçu l'autorisation de poster une justification complète qui restera MP, j'encourage mes camarades à la plus grand prudence vis à vis des propos de Fidelista, qu'il dise que j'ai 15 ans alors que j'ai bientôt 17 je m'en balance royalement, en revanche qu'il dise en public après avoir censuré mes messages (pour pas qu'on ne voie la vérité de mes propos) que j'ai posté les coordonnées et celles de sa mère, et que j'ai des contacts avec ces fascos, le tout en postant mon IP en public et en m'insultant d' "ordure" et de "petit enculé", mérite au moins des excuses que j'accepterais moi aussi de lui donner si il s'y accorde, ainsi que d'explications car il a démarré au quart de tour sans vouloir entendre un seul mot d'explications.
gorki
   Posté le 11-05-2007 à 11:53:34   

Bonjour Xuan est bonjour à tous.

Message à destination des administrateurs, comme pièce à ajouter à leurs discussions actuelles sur le sujet.

Ce débat s'intitule FU"C" caricature du communisme (et croyez moi cela reste euphémisme)

Il faut en terminer, est régler définitivement les rapports avec se foirum, caricature de tout se que vous voulez, mais surtout pas du communisme, ça lui est étranger.

Bien qu'un forum ne fonctionne pas, comme, et au titre d'une organisation, il n'empêche que ses administrateurs ont pour devoir que soit respecté un minimun de principes, (protection des inscrits, et défense des idéaux de références) Donc dans le sujet qui nous préoccupe, faut aussi définitivement régler cette espèce d’ambivalence des vraies-fausses relations bilatérales, qui semble s’être installés avec lui.
Relations, où des intervenants d'ici peuvent être modo la bas, ou l'inverse, ou les deux, offrant aussi d'autres possibilité, tenant au mélange où à la double prise de responsabilités, pouvant aussi atteindre les administrateurs. bref! nous somme ici placé en face d'une situation malsaine propice aux quiproquos et à la suspicion, qui n'cessairement s'établie autour du fait, que n’importe qui peux avoir accès à des données informatiques relevant de l’anonymat et de la protection de la vie privé des intervenants de la bas comme ici, quant l’on voit le peux de cas de l’anonymat des adresses IP qui est fait sur le FU"C" cela devrait pour le moins nous rendre soucieux (1) ).

Je propose donc, que ce forum , qui je le répète ma rien à voir avec nos idéaux commun a tous, soit placé en liste noire , c’est-à-dire que ce sujet soit clos définitivement et qu’il m’en soit pas acceptés d’autres, que la page FUC soit définitivement tournée , laissons le FUC à ses histoires quant bien même il vomirait sur le FML. Aussi si ma proposition est retenue cela obligera à ce que le FML soit officialise ses fausses relations bilatérales, soit les abandonne. Il faut qu’une règle soit établie pour les modérateur et les administrateurs, car si il n’y à pas fusion idéologique il ne peut avoir fusion organisationnelle « discrètes ou avouées»


(1) extrait du règlement du FUC instituant la délation, ainsi que le chantage à la publication d’adresse IP, alors qu'à y réflechir de plus prêt, la pratique du simple bannissement suffirait a résoudre le problème des perturbateurs professionnels, même dans les cas de récidive possible à partir de changement d’adresse IP . . . .

«Les administrateurs ont pouvoirs d'édition (modification), d'effacement des messages, et de bannissements, soit par adresse IP, soit par pseudo. Ils sont également tenus de signaler aux fournisseurs d'accès Internet concernés - aux vues de leur connaissance des adresses IP - tous comportements contraires aux règles du forum, en l'occurrence appels aux meurtres, insultes à répétitions, flood du forum, des intervenants indélicats. La copie des plaintes devra être publiée en partie "Administration", dans le but qu'après lecture de ces règles, l'intervenant perturbateur et irrespectueux de notre mode de fonctionnement, ait parfaitement conscience que les administrateurs se réservent le droit de publier son adresse IP. Le Forum Unité Communiste et ses administrateurs déclinent toutes responsabilités quant aux suites informatiques subies après publications de leurs l'adresses IP.
Kyliiolos
   Posté le 11-05-2007 à 12:28:36   

Quand tu parles de placer tout le FUC en liste noire, tu ne parle pas des intervenants j'espère?
J'ai été bannis deux fois (la troisième fois récente, n'a rien à voir bien entendu) du FUC pour avoir défendu l'idée échouée de la réintégration de ce forum, je pense que cela suffit pour prouver qu'il n'a jamais été dans mes intention de me présenter en modérateur pour prendre avec Dago, KGB et Julien vos IP et les poster en public!
gorki
   Posté le 11-05-2007 à 12:48:51   

Je propose donc, que ce forum , qui je le répète ma rien à voir avec nos idéaux commun a tous, soit placé en liste noire , c’est-à-dire que ce sujet soit clos définitivement et qu’il m’en soit pas acceptés d’autres, que la page FUC soit définitivement tournée
ludo90290
   Posté le 11-05-2007 à 15:01:03   

Bonjour à tous..

Je pense pas qu'on doit revenir sur le fait, qu'il y à des personnes qui sont modo ou administrateur sur l'un ou l'autre forum, encore moins dire qu'il doive faire un choie...

Ici au FML, je suis modo, tout le monde le c'est, je me cantonne pas qu'à cela, puisque j'adhérer aussi aux position du forum!
Sur le FUC je suis aussi modo tout le monde le c'est, donc je voie pas ou est le problème, si on c'est faire abstraction, du fait des divergences, là-bas ou ici, en restent neutre sans cacher c’est positions.

Quant au cas Kyliiolos, je pense qu'il aura mieux fait de réfléchir à deux fois avent de faire une atteinte à la vie priver, car ce qu'il à fait la-bas, il pourra le refaire ici, cela est un risque à ne pas prendre sur le FLM!

Donc voila, mais position on toujours été claire, je ferai donc mon boulot, de modo en restent neutre, que ce soit ici ou la-bas, jais jamais porter tord ou autres au FML bien au contraire.
Maintenant, tu peux toujours demander ma destitution, est prendre ma place comme modo, cela ne m’empêchera pas de rester et venir poste au tant que simple membre, mais franchement cela serai dommage, car je ferai aucun choix, car pour moi modo/admi et une chose, à par de nos principe de base, c'est un boulot de vigilance, qui rentre pas en ligne de compte avec notre appartenance.

Cela et que mon avis et engage que moi!

Amicalement.
Ludo90290.
Kyliiolos
   Posté le 11-05-2007 à 16:10:02   

ludo90290 a écrit :


Quant au cas Kyliiolos, je pense qu'il aura mieux fait de réfléchir à deux fois avent de faire une atteinte à la vie priver, car ce qu'il à fait la-bas, il pourra le refaire ici, cela est un risque à ne pas prendre sur le FLM!






Fidelista me couvre d'insultes avec son collègue guillaume depuis des semaines à causes de querelles électorales, à la abs' c'est aprti de ça:




1)Ce forum doit être celui de tous les communistes, pas celui d'une organisation.Je propose donc qu'il ne puisse pas y avoir plus d'un administrateur appartenant à une même organisation.

2)Toutes le sensibilités doivent être acceptées, même les royalistes, mis à part les fascos etc... on doit bannir sur les actes et non sur les doctrines, ainsi les règles doivent être appliquées à tout le monde sans distinctions, qu'ils soient communistes ou non.

3)Pour CHAQUE bannissement sauf exception, un vote doit être lancé, ce qui n'a pas été le cas par exemple pour Capital.

4)Les gens du FML doivent être réintégrés au FUC et ne devront être sanctionnés que par les règles normales de tout forum, communes à tous les membres.

5)Toute ligne officielle du forum officielle ou officieuse doit être éradiquée.

6)Chaque organisation (dont le FML) doit avoir une section personnelle et privée sur ce forum, qu'ils modèreront eux-même.




Quand lui et Guillaume m'ont insultés d'inculte, d'analphabète, de no-life, de débile mentale, d'enculé, de connard et d'enflure, je n'ai jamais à mon tour posté une insulte de ce genre et je ne l'ai jamais fait.

Quand il m'a accusé de diffamations et qu'il a affirmé que j'avais donné les coordonnées de lui et sa mère et que je m'étais allié à des fascos, je ne l'ai pas non plus insulté.

Tout ce que j'ai fait c'est citer un nom et dire que cette personne avait fait auparavant des menaces de mort.

En revanche, ce qu'ils ont fait est à mon sens bien plus grave.



Ca s'arrête là, c'est tout, tout le reste c'est du bobard, c'est pour cela que je trouve que tu n'es pas très juste avec moi camarade, en prévenant les autres qu'il est probable que je fasse les atteintes à la vie privé avec vous sur ce forum, ça n'est pas rattaché à une réalité et c'est quand même manquer de confiance, vous me direz on a pas gardé les moutons ensemble mais bon, je pensais quand même pas que tu me suspecterais de ça.
Guillaume
   Posté le 11-05-2007 à 17:01:35   

kiliiolos, malheureux, tu ne te rends pas compte de la gravité de ce que tu as fait sur le FUC!
moralement c'est immonde.
sur le plan légal, tu auras des surprises.

tu es complétement inconscient.
Kyliiolos
   Posté le 11-05-2007 à 17:23:53   

On n'est ni immonde ni criminel en citant un nom et en relevant des informations visibles de tous par google et sur des sites d'ailleurs connus.
Par contre quand on s'acharne sur une personne pour gagner des voies depuis plusieurs semaines en tentant de l'humilier (par des calomnies et des insinuations sur la vie privée au passage) et en l'insultant à tout va avec des insultes toutes plus lamentables que les autres, c'est ça que j'appelle être véritablement immonde.

Surtout quand après on joue le choqué et qu'on viens remettre son grain de sel jusqu'ici pour en remettre une couche et continuer ce que vous avez commencé.

Donc s'il te plait Guillaume ne recommence pas sur ce sujet là, je me suis engagé à ne plus recommencer de tels actes, mais je maintiens que ce que vous avez semé, vous avez finis par l'avoir, c'est tout fin du débat.
Membre désinscrit
   Posté le 11-05-2007 à 17:29:55   

Guillaume a écrit :

kiliiolos, malheureux, tu ne te rends pas compte de la gravité de ce que tu as fait sur le FUC!
moralement c'est immonde.
sur le plan légal, tu auras des surprises.

tu es complétement inconscient.

Et allez encore un qui s'est planté de forum...
Nous sommes là pour juger ce que kyliiolos avait l'intention de faire sur le FML, et il aura une sanction en rapport qui lui sera communiquée par les admins/modos.
En ce qui concerne cubalibre il est déjà banni définitivement du FML donc il ne risque rien de plus...
Et si ça ne tenait qu'à moi, vu les propos que tu tiens régulièrement sur le FUC, il serait de même te concernant. Je te trouve d'ailleurs gonflé de te repointer ici après comme si de rien n'était.
Plutôt que de t'attarder sur la faute grave d'un mineur, tu ferais mieux de t'attarder sur les errances de l'orga à laquelle tu appartiens...
Kyliiolos
   Posté le 11-05-2007 à 17:33:23   

Nous sommes là pour juger ce que kyliiolos avait l'intention de faire sur le FML, et il aura une sanction en rapport qui lui sera communiquée par les admins/modos.

Heu...Comment ça ce que 'a'vais l'intention de faire?Je n'ai jamais eu de mauvaise intention à votre égard je suis venu ici juste pour débattre....
Membre désinscrit
   Posté le 11-05-2007 à 17:36:35   

Pour la énième fois kyliiolos le FML n'est pas fait pour régler tes comptes par forum interposé. Je regrette que tu n'aies plus l'occasion de t'expliquer sur le FUC, donc fais-le par MP avec ceux qui n'ont pas été bannis.
Nous condamnons tous l'attitude générale de cubalibre mais elle n'excuse pas la faute que tu as commise qui est INADMISSIBLE.
Tu ne trouveras personne sur ce forum pour te dire que c'est bien fait pour cubalibre, qu'il l'avait bien cherché. Il y a des règles strictes à respecter "entre nous" et la préservation de l'anonymat est une des principales.
Membre désinscrit
   Posté le 11-05-2007 à 17:37:49   

Kyliiolos a écrit :


Heu...Comment ça ce que 'a'vais l'intention de faire?Je n'ai jamais eu de mauvaise intention à votre égard je suis venu ici juste pour débattre....

Je parle de ce que tu as fait hier sur le FUC et que tu avais l'intention de réitérer sur le FML...
Kyliiolos
   Posté le 11-05-2007 à 17:41:05   

Je parle de ce que tu as fait hier sur le FUC et que tu avais l'intention de réitérer sur le FML...



Heu...C'est une blague j'espère?
Kyliiolos
   Posté le 11-05-2007 à 17:45:44   

Attendez là, autant je peut être autocritique vis à vis d'hier, autant vis à vis d'Oppong et Ludo:
Il y en a beaucoup sur ce forum qui pensent comme eux, c'est à dire que j'ai essayé de saboter le FML???
Membre désinscrit
   Posté le 11-05-2007 à 17:48:25   

gorki a écrit :

Je propose donc, que ce forum , qui je le répète ma rien à voir avec nos idéaux commun a tous, soit placé en liste noire , c’est-à-dire que ce sujet soit clos définitivement et qu’il m’en soit pas acceptés d’autres, que la page FUC soit définitivement tournée

Je pense que tout le monde ou presque est d'accord pour dire qu'il n'y aura pas de fusion, ou de rassemblement des 2 forums, et que le FUC n'est pas vraiment un forum communiste.
Néanmoins c'est le lieu d'expression de différentes orgas (qui se revendiquent du ML), et il est parfois important de reporter ici certains propos pour voir leur évolution idéologique.
Quoi qu'il en soit, même en ignorant le FUC, à partir du moment où on a des membres en commun, on ne peut pas empêcher ce qui s'est passé hier.
Reste le problème de l'accès à certaines informations, mais je crois que ça ne concerne que les admins, auquel cas ça ne pose pas de problème sur le FML? A confirmer.
Membre désinscrit
   Posté le 11-05-2007 à 17:50:30   

Kyliiolos a écrit :

Attendez là, autant je peut être autocritique vis à vis d'hier, autant vis à vis d'Oppong et Ludo:
Il y en a beaucoup sur ce forum qui pensent comme eux, c'est à dire que j'ai essayé de saboter le FML???

Putain mais c'est pas possible d'être aussi lourd Je te parle pas de saboter le FML, je te parle de profiter du FML pour balancer des infos très personnelles sur qqun
Kyliiolos
   Posté le 11-05-2007 à 17:54:06   

oppong a écrit :

[citation=Kyliiolos]Attendez là, autant je peut être autocritique vis à vis d'hier, autant vis à vis d'Oppong et Ludo:
Il y en a beaucoup sur ce forum qui pensent comme eux, c'est à dire que j'ai essayé de saboter le FML???

Putain mais c'est pas possible d'être aussi lourd Je te parle pas de saboter le FML, je te parle de profiter du FML pour balancer des infos très personnelles sur qqun[/citation]


Non je en voulais pas balancer des infos personnelles, je voulais juste me justifier intégralement, je n'en est pas la possibilité, j'ai donc juste fait un très court message appelant à la méfiance.
Excuse moi de t'avoir mal compris.
Guillaume
   Posté le 11-05-2007 à 17:55:10   

Et si ça ne tenait qu'à moi, vu les propos que tu tiens régulièrement sur le FUC, il serait de même te concernant. Je te trouve d'ailleurs gonflé de te repointer ici après comme si de rien n'était.
Plutôt que de t'attarder sur la faute grave d'un mineur, tu ferais mieux de t'attarder sur les errances de l'orga à laquelle tu appartiens...


je suis fier des "errances" de mon organisation, et j'y adhère pleinement, comme tu le sais.
celà fait-il de moi un délinquant porteur de messages dangereux, racistes ou fascistes sur votre forum, susceptible de me valoir un bannissement?
il faut être cohérent messieux! j'ai encore eu dernièrement sur votre forum un MP m'invitant à la discussion au sujet du "cas serpov" (invitation que je décline: je prèfère intervenir sur le FUC plutot que sur le FDCFUC (forum des commentateurs du FUC)...
Kyliiolos
   Posté le 11-05-2007 à 17:59:48   

n°14 Mars 2007 Chantiers_2007_03_num14.pdf (16 p., 5800 Ko)

* Edito - Spécial élections – Nous appelons à voter Marie George Buffet
* Construire le front antilibéral, étape nécessaire pour construire un front anticapitaliste !
* Union Européenne : MG Buffet poursuit le combat du référendum gagné le 29 mai 2005
* Merville : Quand la lutte crée un collectif antilibéral
* Des anniversaires à célébrer
* Le vrai vote utile, c’est voter Marie George Buffet !
* Emploi et retraite : préoccupation numéro 1 des travailleurs
* SMIC à 1500 euros : social-libéralisme contre antilibéralisme
* Les 10 commandements du Parti Socialiste à l’électeur de gauche
* Les propositions de MG Buffet sur le logement vont dans le bon sens
* Immigration : Des propositions en phase avec le mouvement social
* Sommet France-Afrique à Cannes
* 13 janvier : Franc succès pour une rencontre internationaliste sans précédent !
* 12 mars – Bonjour de Caracas (message de Danièle Bleitrach)
* Pourquoi les médias boycottent mon livre sur Castro – Interview d’Ignacio Ramonet, auteur de « Fidel Castro, biographie à deux voix »
* Deux familles d’aristos, un tronc commun




Tu es fier de ça toi Guillaume?
Il y aurait énormément à dire là dessus...
Membre désinscrit
   Posté le 11-05-2007 à 18:02:23   

Guillaume a écrit :


il faut être cohérent messieux! j'ai encore eu dernièrement sur votre forum un MP m'invitant à la discussion au sujet du "cas serpov"

D'où ma précision "Et si ça ne tenait qu'à moi"

Guillaume a écrit :


je suis fier des "errances" de mon organisation, et j'y adhère pleinement, comme tu le sais.

Merci j'étais au courant

Guillaume a écrit :


celà fait-il de moi un délinquant porteur de messages dangereux, racistes ou fascistes sur votre forum, susceptible de me valoir un bannissement?

Pour ta gouverne, extrait du reglement, que visiblement tu n'as pas pris la peine de lire:

En cas de trouble manifeste du forum (trollage, manipulation, provocations...), tout administrateur a le pouvoir de bannir provisoirement un membre pour préserver le forum et empêcher le membre en question de nuire, avant de faire appel aux GE pour voter un bannissement définitif.

Certains membres, dont les objectifs sont incompatibles avec ceux du FML, ne sont pas les bienvenus parmi nous et feront l'objet d'un bannissement immédiat par un administrateur sans aucun vote préalable en cas d'inscription au forum (sous le même pseudo ou sous un autre pseudo dès qu'ils sont découverts).
Liste noire réactualisée en fonction des événements


Guillaume a écrit :


je prèfère intervenir sur le FUC plutot que sur le FDCFUC (forum des commentateurs du FUC)...

CQFD...
sti
   Posté le 11-05-2007 à 21:33:45   

Guillaume a écrit :


il faut être cohérent messieux! j'ai encore eu dernièrement sur votre forum un MP m'invitant à la discussion au sujet du "cas serpov"


Un MP et c'est à "messieurs" que tu fais tes reproches. Ce MP n'engage que son auteur. Et je le dit franchement, j'espére que ce MP n'a pas ni un admin' ni un modo comme auteur.
Xuan
   Posté le 12-05-2007 à 00:06:19   

C'est moi qui ai adressé un message personnel à Guillaume à propos du cas Serpov et des conclusions qu'il en tirait :

Xuan a écrit :

Lors du coming out de Serpov, tu es intervenu pour analyser « deux types de réactions » :
guillaume
Posté le 11-04-2007 à 09:18:44
le "coup de théatre" Serpov fait apparaître deux types de réactions apparemment contraires, mais en fait complémentaires.
- Dans l'esprit de camarades de ce forum, le départ de Serpov n'est en fait qu'une "trahison" (un peu comme la "trahison" de soral aux yeux de ses "fans de gauche" après son coming-out fasciste), et n'appelle aucune analyse politique des raisons de ce passage [ je signale au passage que l'analyse de serpov sur les quartiers populaires est partagée par bien des camarades ici, et que cette analyse soralienne est encore reprèsentée aujourd'hui, au moins par stifler ]. Par contre, sans trop d'arguments, c'est "pleins feux sur les trotskistes"... pleins feux apparents, puisque dans le fond, de nombreux accords politiques avec les trotskistes ont lieu ici (notamment au sujet des présidentielles et de Schivardi).
- Dans l'esprit des maoistes (fml), ce coming out n'est qu'un épiphénomène. En effet, comme pour les gauchistes, le pen n'est pas fasciste, on aurait du mal à accuser un ralliement à soral et le pen de fasciste! C'est par exemple la thèse de Kiliiolos (qui intervient aussi ici), au sujet duquel je suis intervenu sur le FML: "Il n'identifie pas soral ou serpov comme fasciste parce que tout simplement il les trouve sympa. Pour moi c'est la définition même du gauchisme:
- un communiste n'est jamais assez pur, donc n'est jamais assez comumniste, donc est un "pseudo" comumniste, opportuniste, révisionniste, etc.
- en conséquence et à l'envers, un fasciste n'est jamais assez fasciste, donc est à la rigueur ultra-nationaliste, chauvin, mais pas fasciste. "
Les maoistes nous accusent de nous cacher derrière un "paravent anti-trotskiste", ce en quoi ils n'ont pas tout à fait tort, puisqu'aucune analyse en profondeur sur la question du chauvinisme n'est abordée ici, même après le départ de l'auto-proclamé "social-chauvin"...
Je pense qu'il y a une démarcation claire, non pas entre les "sociaux-chauvins" et les "gauchistes", mais entre ceux qui caractérisent le FN comme fasciste et ceux qui le caractérisent seulement comme "fascisant", "ultra-nationaliste", etc. Ces derniers, qu'ils soient maoistes ou communistes, PARTAGENT LA THESE DE SORAL LUI MEME, qui justifie son ralliement a Le Pen parceque le vrai fasciste c'est Sarkozy (et Royal).
PS: à propos d'une page précédente, Soral est bien un admirateur de Staline. Celà dit, celà ne fait pas de lui un stalinien, pas plus qu'un trotskiste ou un maoiste n'est léniniste!!!


Je suis surpris que tu prêtes aux marxistes-léninistes des positions qui ne sont pas les leurs.
Aucun de nous ne considère que Sarkozy soit « plus » fasciste que Le Pen.
Mais si tous deux se retrouvaient au second tour nous appellerions également à l’abstention, parce qu’en aucun cas Sarkozy ne saurait constituer un obstacle démocratique au fascisme.

Mes interventions dans le F «UC » illustrent suffisamment me semble-t-il que pour nous le FN est un parti fasciste. J’ai d’ailleurs écrit : « Le parcours de Serpov s’est lentement mais sûrement infléchi, du social-chauvinisme au national-socialisme. »
Serpov ne s’y est pas trompé en revenant sous les bandelettes d’Osiris pour s’en offusquer.

Mais surtout je m’étonne que tu utilises les thèses de Kiliiolos pour « démontrer » tes théories sur le « gauchisme ».
Kiliiolos a pris un avatar de Mao Tsé Toung après ses dernières lectures et il intervient dans notre forum. Mais cela ne signifie pas qu’il représente les marxistes-léninistes.
Il a également assisté le 14 avril au dernier congrès des JR « C »F avec Popa Nowel, ARES, Olyday et ToMz et défend leurs positions sur la question nationale.
https://humaniterouge.alloforum.com/sujet-19525-0-632-0-0-1-1730-6.html

Nous n’avons pas le même point de vue sur le gauchisme et le révisionnisme ; j’ai écrit également : « Au lieu de se gausser de la paille dans l’œil des gauchistes (dont la plupart soutiendront d’ailleurs les socialos au second tour), mieux vaut s’interroger sur la poutre dans l’œil des révisionnistes que constituent la stratégie électoraliste d’Union de la « gauche » et l’union patriotique de l’ouvrier au patron contre l’hégémonisme européen. ».

Cependant je partage certaines de tes positions :
" La question nationale dépend de la lutte de classe à l'échelle internationale: c'est pour cette raison que
- le nationalisme peut être progressiste dans le contexte d'une lutte de libération nationale notamment, contre l'impérialisme. Cette question est cruciale à Cuba et en Amérique latine, au proche orient, en Iran, je suis d'accord avec toi Gorri
- il peut être réactionnaire dans un pays impérialiste notamment*, ou dans le cas où l'impérialisme instrumentalise une lutte de libération nationale pour briser une autre nation (ex: kosovo et yougoslavie, Koweit contre Irak, etc).
* je dis notamment, tant il est vrai, comme dans toute réalité dialectique, qu'un pays impérialiste peut lui même être opprimé par un impérialisme plus puissant (exemple: la portugal colonialiste à une certaine époque): et dans ce cas la lutte pour la souveraineté nationale est juste également (mais en luttant contre l'impérialisme de son Etat)


Si tu es honnête avec toi-même, tu ne peux pas utiliser les propos de Kiliiolos pour critiquer les marxistes-léninistes. Dans le meilleur des cas c’est de la légèreté, et dans le pire de la manipulation.
Si tu souhaites nous critiquer mieux vaut connaître nos positions.




Malgré le ton nullement polémique de mon courrier, je conçois qu'il n'ait pas daigné y répondre :


Guillaume pratique sciemment et volontairement la manipulation.

Voilà le fond de sa cohérence.


Par contre, Guillaume m'a répondu ceci :
Guillaume a écrit :

message de fidelista à l'administration du FML au sujet de kiliiolos:

(...) si jamais kiolos se permettait de reposter sur le FML ce qu'il a posté sur moi sur le FUC pour se justifier, leur forum sautera dans les heures suivantes. Les webmasters d'alloforum sont très pointilleux en ce qui concerne la loi.

Le FUC a déja "sauté" une fois parce que
Ingrid Betancourt avait été insulté, nous avons ensuite été mis sous tutelle, alors imagine toi si je leur exposes les articles de lois concernant la publication de tels messages, et ce ne sera pas contre le FML, mais pour ma tranquilité personnel.


ceci dit, vous avez apparemment déjà pris les dispositions nécessaires.
cordialement,
guillaume


Xuan a écrit :

Nous ne prenons pas nos "dispositions" en fonction de l'humeur de Fidelista mais en fonction de notre morale communiste.

Au passage je venais de vérifier que les "révélations" de Kiliiolos sont accessibles en effectuant une recherche avec Google.
Pas de quoi faire exploser quoi que ce soit, et ces menaces sont grotesques.

Mais ce genre de "révélation" n'est pas notre tasse de thé et nous ne nous nourrissons pas de tels ragots, surtout en examinant leur origine.
Ce n'est pas ainsi, ni en pratiquant les menaces et les insultes, que nous construirons un nouveau parti communiste.


Indépendamment de l'attitude de Kiliiolos que nous jugeons en fonction de nos critères, nous observons que le F"UC" n’a tiré aucune leçon de l'affaire du rouge-brun Bolch.
L'insulte et les menaces y règnent et ce qui se voulait autrefois un forum pour l’unité des communiste est devenu le théâtre d’Ubu roi. Nous n’avons plus rien à y faire.

Dans l’immédiat et pour ne pas laisser l’atmosphère délétère de ce forum nous envahir je demande le bannissement immédiat et définitif de Guillaume, et son inscription sur la liste noire.
Ses intrigues et ses manipulations n’ont rien à faire ici.
Quant aux menaces qu’il se plaît à nous rapporter, il peut les remettre dans sa poche avec ses salutations cordiales et son mouchoir par-dessus.
sti
   Posté le 12-05-2007 à 01:01:12   

Guillaume, permet moi de répondre à ton MP en publique.

voici ton mp
Citation :


"Un MP et c'est à "messieurs" que tu fais tes reproches. Ce MP n'engage que son auteur. Et je le dit franchement, j'espére que ce MP n'a pas ni un admin' ni un modo comme auteur. "

si, un admin. pourquoi c'est grave?


Pour que les choses soient claires.
Tu insinuais dans un post avoir été invité à débatre sur le cas serpov sur le forum.
En fonction du mandat d'admin' ou de modo, il n'aurais pas été normal que tu sois démarché officieusement pour contribuer au débat publique. Mais ce que je vois, c'est que Xuan, à aucun moment, ne te demande de te prononcer publiquement sur le FML à propos de serpov.
C'est donc un mp tout à fait personel qui n'engage que son auteur . En sous-entendant qu'un admin t'avais donné plus d'importance que tu en as ici même, tu jetes le trouble, c'est de la politique comme je la déteste. De la politique de manoeuvre et de coulisse.
Ne prend surtout pas la peine de me répondre en mp.
Sur le bannissement je n'ai aucun avis.


Pour le "fun":
" je dis notamment, tant il est vrai, comme dans toute réalité dialectique, qu'un pays impérialiste peut lui même être opprimé par un impérialisme plus puissant (exemple: la portugal colonialiste à une certaine époque): et dans ce cas la lutte pour la souveraineté nationale est juste également (mais en luttant contre l'impérialisme de son Etat)"
L'impérialisme américain est bien plus fort que l'impérialisme francais, mais l'un n' " opprime " pas l'autre. Ils entrent en concurence et peuvent aller jusqu'au conflit si il le faut mais il n'y a pas oppression . A la suite d'un conflit, le pays perdant se trouvera en position d'opprimé (quoique c'est à discuter ...) mais il n'est plus impérialiste, il est dominé. La notion d'oppression est spécifique, son utilisation à outrance crée un flou dangereux ...
Guillaume
   Posté le 12-05-2007 à 08:47:23   

je disais "messieurs" parce que l'admin n'a pas été le seul à m'inviter à débattre (l'autre modo m'a demandé d'ouvrir un sujet sur les élections avant la campagne).
ceci est d'ailleurs louable et convivial. je le dis pour mettre en évidence que l'équipe de ce forum souhaite me traîner dans la boue pour révisionnisme et crime contre le prolétariat alors que des invitations à débattre ou à prolonger la discussion me sont faites par ailleurs. c'est une contradiction que je souhaitais pointer.

vu la forme que cette polémique prend - polémique à laquelle je n'ai pas pris part autrement qu'en soutenant fidelista, victime objective du sale coup de kiliiolos - je trouve effectivement plus sage que vous me bannissiez.

pour répondre à sti, réincarnation de lénine, au sujet des conflits entre impérialisme: tu as effectivement oublié certaines conceptions depuis un siècle... notamment celui de "l'hégémonie" d'un impérialisme sur les autres. le mot opporession est effectivement trés mauvais, je m'en excuse devant toi, le terme de domination me parait plus juste

autre petite remarque: ce "flou dangereux", c'est précisément ce que j'appelle la dialectique!!

Message édité le 12-05-2007 à 08:49:51 par Guillaume
Xuan
   Posté le 12-05-2007 à 08:55:39   

Il ne s’agissait pas de ma part d’une demande de « débat », mais d’une demande de clarification .

Puisque Guillaume nous prêtait des positions que nous n’avons pas défendues, et nous faisait endosser les déclarations de Kiliiolos, la moindre des honnêtetés consistait à s’en expliquer.
Je lui ai donné tous les éléments pour ce faire, comme s’il avait agi « de bonne foi », ou « par ignorance ».

Mais Guillaume n’a rien à expliquer parce qu’il pratique le double jeu, le mensonge, la duplicité et la manipulation , jusqu’à se prévaloir d’un message personnel sans me nommer, afin de faire planer la suspicion sur les administrateurs.

Le pompon c’est qu’il vient ensuite colporter les menaces de Fidelista et prétend nous dicter notre conduite.

Je laisse les camarades apprécier.
sti
   Posté le 12-05-2007 à 14:34:58   

Guillaume a écrit :


[i]pour répondre à sti, réincarnation de lénine, au sujet des conflits entre impérialisme: tu as effectivement oublié certaines conceptions depuis un siècle...


J'en parlerais avec Vladimir illitch ce soir lors de notre réunion dans ma tête ...
Tu as eu raison d'en faire une affaire personnelle en voulant me ridiculiser.
Je vote pour le bannissement de Guillaume.
gorki
   Posté le 12-05-2007 à 14:58:00   

Monsieur Guillaume, je crains que vous confondiez mouvement dialectique de la pensée et basses manoeuvres de politiques politiciennes.
Il vrai que l’acquisition d’un certain nombre de concepts du socialisme scientifique vous étant finalement toute récente, je pense que vous partager avec le jeune intervenant kyliiolos les mêmes symptômes du confusionnisme dû à une mauvaise ingestion cérébrale des notions théoriques produit par une boulimie de savoir elle même conditionné par la simple envie d’épater la gallérie.
Mais ce qui peut être excusable chez un jeune, ne peut l’être de la part d’un adulte qui devrait avoir « normalement » dépassé les accès de fièvre de la juvénilité.

Vos pratiques détestables vous rattrapent, déjà sur le forum la jeune garde ML vous aviez dû subir un remontage de bretelles de l'intervenant Sphati du CMC qui vous demandait si vos pratiques inadmissibles étaient connus de la CC59/62, organisation dont vous vous vantez d'être membre.

Je rappellerais simplement que mes réflexions et études des idées soutenues par la CC59/62 m’amène à penser cette organisation comme un succursale, sur le plan idéologique et donc organisationnelle, de la défense du révisionnisme moderne, et qui a choisi de déserter la maison mère (PC) pour mener sa fronde contre la refondation sociale démocrate de celle-ci.

Je ne partage aucun point de vue politique de celle-ci. J’ajouterai que cette révision des principes fondamentaux du Marxisme Léninisme ne peut permettre qu’il soit fait un saucissonnage des ses thèses en points négatifs et points positifs, que cette attitude serait jugé comme une forme d’opportunisme.
Le mouvement dialectique de la démonstration du reniement du marxisme et du léninisme par le révisionnisme moderne se situe à un étage idéologique supérieur impliquant nécessairement tout les domaines d’analyses y compris ceux de l’approche révisionniste des luttes dites de libération nationale.

Mais ici vous avez poussé le bouchon beaucoup trop loin, vous êtes venu, vous adultes et je crois enseignant, tenté de terroriser un gamin un peu paumé dans ses actes (que je condamne par souci d’éthique communiste) et ses réflexions en le menaçant sans retenu.

Après avoir tenté sur votre foirum, de concert avec vos acolytes du FUC, de ridiculiser ce forum, avide de petites et grandes manœuvres (fidèle en cela à la tradition des pratiques du révisionnisme) vous avez tenté de diviser les membres de ce forum en utilisant une pratique abjecte qui est celle de la suspicion entre les membres de ce forum et envers les administrateurs et modérateurs de ce forum, ce qui a obligé le camarade Xuan à poser sur la place public, par souci de clarté et d’honnêteté, le contenu d’un message privé.

Je pense qu’il est temps, pour reprendre des débats plus sérieux, que vous alliez continuer à fouiller dans les poubelles du FUC pour alimenter vos travers. Je soutiens donc la proposition de Xuan de vous envoyer rejoindre les gens de la liste noire.
Kyliiolos
   Posté le 12-05-2007 à 15:07:35   

Monsieur Guillaume, je crains que vous confondiez mouvement dialectique de la pensée et basses manoeuvres de politiques politiciennes.
Il vrai que l’acquisition d’un certain nombre de concepts du socialisme scientifique vous étant finalement toute récente, je pense que vous partager avec le jeune intervenant kyliiolos les mêmes symptômes du confusionnisme dû à une mauvaise ingestion cérébrale des notions théoriques produit par une boulimie de savoir elle même conditionné par la simple envie d’épater la gallérie.


?Je ne suis pas marxiste par opportunisme....
Je n'ai rien à prouver moi contrairement à ce que prétend Guillaume.
Guillaume
   Posté le 12-05-2007 à 17:25:59   

Je n'ai rien à prouver moi contrairement à ce que prétend Guillaume.

allez petit scarabée, faute de mangas à lire, tu pourras au moins passer du temps sur les grands textes classiques du marxisme-léninisme-prolétarien-communiste-ouvrier-rouge-révolutionnaire des intevenants de ce forum; ça fera l'affaire!

salut tout le monde! et bon courage avec votre bizut!!!



sans rancune les gars! finalement vous êtes assez sympas!
ossip
   Posté le 12-05-2007 à 18:48:17   

gorki a écrit :

Vos pratiques détestables vous rattrapent, déjà sur le forum la jeune garde ML vous aviez dû subir un remontage de bretelles de l'intervenant Sphati du CMC qui vous demandait si vos pratiques inadmissibles étaient connus de la CC59/62, organisation dont vous vous vantez d'être membre.


Kyliiolos
   Posté le 12-05-2007 à 20:04:29   

[Edite ludo90290: Kyliiolos, règle tés compte autre-par que sur le FML, c'est la premier fois je censure globalement des dit, mais la tu vas trop loin, de plus sur l'affaire qui te concerne entre toi et Fidelista, on veut pas en entendre parler, je te demande de plus nous parler de té divergence avec Fidelista, sur cette affaire, la justice suis sont cour, donc prend té responsabilisations!

Jais modifier ma phrase. ]


Message édité le 13-05-2007 à 12:46:48 par ludo90290
Finimore
   Posté le 13-05-2007 à 08:15:53   

Il est temps, même grand temps de tourner définitivement la page du FUC. Le FUC n'est pas ni de près ni de loin un forum communiste, si des membres du FML veulent participer à ce forum en y intervenant ils le font sans impliquer le FML dans les magouilles et les pratiques obsures et néséabondes du FUC.
Xuan
   Posté le 13-05-2007 à 11:43:14   

Kiliiolos n'a pas à s'exprimer sur ces questions. Nous ne reviendrons pas là-dessus.
[edit : merci Ludo pour ton intervention et ta correction ]

Guillaume est banni et n'intervient plus dans le débat.
Sauf erreur, les admin doivent avoir tous les éléments en main à présent pour prendre une décision.

Message édité le 13-05-2007 à 23:20:18 par Xuan
Paria
   Posté le 31-05-2007 à 14:53:21   

Des nouvelles de Bolch/Serpov, il rédige ce blog : http://fn-populaire-et-social.over-blog.com/

Il a décrit son parcours où l'on voit clairement son glissement qui ne date pas d'hier...
jejex68
   Posté le 31-05-2007 à 18:28:08   

C'est vrai qu'il est assez singulier son parcours. D'autant qu'il atteste bien ne pas s'être renseigné, outre mesure sur ce qu'il croit être "ses" convictions: le communisme; pourtant il sacrifie à lalecture d'Alain Soral, auteur médiocre s'il en est (toute considération politique mise à part bien entendu).

Serpov me donne l'impression d'être un jeune homme bien déboussolé ou, comme on dit vulgairement : pas très bien dans ses baskets!

J'avoue avoir du mal à comprendre ces pseudos communistes qui affirment avoir trouvé leur équilibre au sein du FN (en même temps à part Serpov et Soral......qui se vantent d'avoir été communistes, je n'en connais pas) alors même que le parti de Jean-Marie Lepen est notoirement poujadiste. Comment alors, pour un marxiste, trouver son épanouissement?

Je crois que cela est bien confus et pas très logique.
Membre désinscrit
   Posté le 31-05-2007 à 23:35:06   

Ne soyons pas trop durs, je crois qu'il a surtout été bouleversé par la mort de Slobodan Le Grand.

Morceaux choisis...

L'élection présidentielle de 2002 marquera sans doute un certain tournant [...] Comble de l'ironie ou plutot de l'absurde : après avoir participé épisodiquement à ces manifestations contre Le Pen, je me reprend et me décide à voter pour lui lors de ce second tour car je suis écoeuré par le totalitarisme ambiant.
Môôôôssssssieur a crié à l'infâmie (et était défendu par certains de "ses camarades" ) il y a quelques mois quand je l'ai accusé de projeter de voter pour Le Pen, et ajd il avoue qu'il vote Le Pen depuis 2002...

Entre 2002 et 2004, je suis toujours communiste et patriote mais je ne suis en contact avec aucune organisation. Fin 2004, je décide de me bouger un peu les fesses en contactant un syndicat étudiant (la FSE). Surtout, au cours de l'été 2005, j'adhère au seul mouvement qui lie communisme et patriotisme : le Pole de Renaissance Communiste en France. Je suis content, j'ai enfin trouvé un groupe qui correspond bien à mes idées (du moins c'est ce que je crois) .
Tu m'étonnes! Au moins un point sur lequel on sera d'accord...

C'est la révélation, je me sens exactement sur la même longueur d'ondes qu'Alain Soral.
Encore plus qu'avec le PRCF...?

Je me dis également que la plupart des gens qui se réclament aujourd'hui du communisme sont malheureusement des mondialistes qui se sentent comme des poissons dans l'eau au sein de cette société de consommation vulgaire
C'est moi tout craché!

Sans me renier, je me rend à l'évidence : l'étiquette communiste attire aujourd'hui tout et surtout n'importe quoi,
Tu m'étonnes (bis), ça attire même de plus en plus de nationalistes visiblement...

le communisme est ainsi devenu totalement obsolète, l'époque des vieux clivages idéologiques est terminée.
Ouf me voilà rassuré, je m'endormirai l'esprit plus tranquille ce soir

L'opposition d'avenir se fera entre les patriotes (de diverses tendances) qui veulent sauvegarder la diversité des peuples et des cultures (les humanistes du FN) et les mondialistes (également de tendances diverses) qui veulent la sacrifier sur l'autel du profit (là je crois qu'il parle de nous)

je dépasse le stade de gamin attardé en admettant enfin que le FN n'est ni raciste ni fasciste mais simplement patriote, qu'il souhaite assimiler les français d'origine étrangère et non les envoyer dans la Méditerranée.
Aujourd'hui je me considère comme un sympathisant du Front National et de l'association Egalité et Réconciliation, sans doute que je serai bientot davantage qu'un simple sympathisant (je n'ai pas encore totalement franchi le rubicon).
A mon avis ça ne devrait pas tarder, à moins que d'ici là il ne se fasse casser la gueule par certains de ses nouveaux camarades pour sa couleur de peau...


Ma modeste expérience me fait dire qu'il y a encore du boulot pour changer l'image du FN aux yeux du grand public de consommateurs que je n'ose appeler citoyens. Depuis quelques temps, je me suis décidé peu à peu à arrêter de jouer aux poltrons en avouant le plus souvent possible que je vote Front National. (Bravo on est contents pour toi!) Certains de mes interlocuteurs m'ont pris pour un raciste néo-nazi, d'autres m'ont proposé ironiquement d'aller dans une cité à forte population d'origine étrangère pour "casser du noir et de l'arabe". J'ai bien entendu été choqué par ces réactions car je ne suis pas un raciste néo-nazi et je ne vois pas pourquoi il faudrait casser nos compatriotes sous prétexte qu'ils ont la peau sombre. (franchement, la formation idéologique au FN c'est plus ce que c'était... ça fait des mois qu'il fréquente le FN et on lui a toujours pas expliqué pourquoi fallait tabasser les noirs et les arabes... Sans doute les effets de la nouvelle stratégie de Marine la gauchiste)
Melestam
   Posté le 01-06-2007 à 12:35:15   

la connerie croît dans l'esprit de ce pauvre garçon à un rythme exponentiel !

Autre extrait de son blog :

" Festival de Cannes, un palmarès politique

Cristian Mungiu gagne la palme d'or

Le festival de Cannes a attribué la palme d'or au film "4 mois, 3 semaines et 2 jours" du Roumain Cristian Mungiu, film qui raconte l'histoire d'un avortement clandestin dans la Roumanie communiste de Ceaucescu. Ce choix est vraiment très judicieux car il permet de mêler propagande pro-avortement et anti-communiste ce qui va bien dans le sens de l'idéologie dominante libérale et atlantiste. De mon coté, je ne peux pas m'empêcher de penser que la politique de l'avortement menée par Nicolae Ceaucescu en Roumanie a permis de sauver un grand nombre d'enfants là où dans nos belles démocraties un futur enfant sur trois passe à la trappe au nom de la liberté.

Autre récompense politique, le Prix du jury a été attribué au film d'animation Persépolis de la franco-iranienne Marhane Satrapi qui est un plaidoyer pour la défense du droit des femmes en Iran. Outre le fait que l'Iran est un pays souverain et que nous n'avons donc aucune légitimité pour dire que les iraniennes doivent porter des strings plutot que des voiles , il n'aura échappé à personne que l'Iran est un pays classé dans l'Axe du Mal par les ploutocraties occidentales. Donc là encore, nous avons un choix qui ne relève pas du tout du hasard.


Je n'aurais qu'un mot :



Y'a même le lien du groupe Rébellion ("socialiste révolutionnaire européen" lié aux pogromistes russes du PNB...

Message édité le 01-06-2007 à 12:52:52 par Melestam
Finimore
   Posté le 01-06-2007 à 15:31:57   

Melestam a écrit :

Y'a même le lien du groupe Rébellion ("socialiste révolutionnaire européen" lié aux pogromistes russes du PNB...


C'est logique car cette revue facho et ce groupe avait tenter de nous contacter. Et sur le FUC nous (avec armenak) avions dénoncé ce groupe.
Dans un numéro de cette revue, nous trouvons... comme par hasard une interview de Soral.
jejex68
   Posté le 04-06-2007 à 01:14:01   

oppong a écrit :


C'est la révélation, je me sens exactement sur la même longueur d'ondes qu'Alain Soral.
Encore plus qu'avec le PRCF...?




Je me suis beaucoup amusé à lire ton intervention Oppong. Sauf celle-ci, elle est pas très gentille............
Franchement, je n'ai rien en commun avec Soral et ses idées bien curieuses, car comme je l'ai dit plus haut, comment peut on passer du marxisme au poujadisme, sans être un peu dérangé dans sa tête?
Membre désinscrit
   Posté le 04-06-2007 à 13:13:51   

jejex68 a écrit :


Je me suis beaucoup amusé à lire ton intervention Oppong. Sauf celle-ci, elle est pas très gentille............
Franchement, je n'ai rien en commun avec Soral et ses idées bien curieuses, car comme je l'ai dit plus haut, comment peut on passer du marxisme au poujadisme, sans être un peu dérangé dans sa tête?

Ce que j'ai voulu dire c'est que ce malade nous a d'abord caché qu'il était au PRCF, avant que le FUC devienne (brièvement) le forum officiel de ton orga, et par la suite de venir nous saouler sur notre forum en nous invitant à tous nous "convertir"
Dans la foulée il se rapprochait de Soral sans le déclarer officiellement sur le FUC, en postant un texte par ci par là, et hop un beau jour il déclare qu'il s'est "converti" à ce groupe, et tente à nouveau de nous persuader que cette fois il a trouvé la bonne voie.
Bref une nouvelle "révélation" à chaque rencontre...!

Néanmoins, ta remarque reste en partie valable par rapport à ma phrase précédente. Même si bolch est un peu dérangé, il existe des conditions objectives qui rendent envisageable le passage du PRCF à un groupe de rabattage vers le FN. Certains jeunes qui sont en rupture avec le système peuvent être tentés par les 2 discours, ce qui me paraît impossible avec la plupart des autres orgas communistes.
jejex68
   Posté le 09-06-2007 à 23:41:30   

Tu as raison de dire que le FUC est devenu "brièvement" le forum officiel du PRCF, car on m'a foutu dehors dès que j'ai ouvert mon forum (le Forum du Renouveau Communiste): celui-ci vitrine du PRCF en Alsace......Comme quoi.
Membre désinscrit
   Posté le 26-06-2007 à 19:30:17   

Nouveau combat de boxe sur le FML

Dans le coin gauche: komsomol, guillaume, raymond
Dans le coin droit: cubalibre, vladimir, fab54700
KGB Shpion
   Posté le 26-06-2007 à 20:14:12   

oppong a écrit :

Nouveau combat de boxe sur le FML

Sur le FUC.

Quel est ton avis sur le sujet ?
Paria
   Posté le 26-06-2007 à 20:55:26   

J'ai fais que survoler le topic mais il y a vraiment des trucs abérants

Fab : "C'est comme pour le RMI, je ne suis pas contre, certains en ont besoins mais d'autres en profite , je connais quelqu'un de 33 ans qui touche le RMI depuis ses 25 ans, il n'a aucun probleme seulement il ne veut pas travaillé il le dit clairement d'ailleurs, je trouve alors illogique que le prolétaire qui se tape 8 heures de boulot par jour doit contribué a l'entretien de ce fénéant ! "

Vladimir et CubaLibre/Fidelista qui sont pour la suppression des allocations familiales aux parents d'enfants absentéistes.

Finalement je comprend plus trop pourquoi ils faisaient tout un bordel contre Sarkozy...
Membre désinscrit
   Posté le 26-06-2007 à 21:09:20   

Boulette...
Déjà avant toute chose la généralisation n'a aucun sens. Le topic est sur les "communautés nomades", les "gens du voyage". En fait ce terme regroupe plusieurs communautés, dont certaines qui plus est se retrouvent cataloguées "gens du voyage" alors qu'elles sont sédentaires. En France on distingue essentiellement les roms, les gitans et les manouches. Les seuls qui peuvent poser problème (violences, racisme anti-arabe) sont les gitans.
- Sur les voitures de luxe (BMW, Merco...), elles ne sont bien souvent pas très chères, surtout si à l'origine ce sont des voitures volées (par ailleurs qui est allé vérifier le kilométrage des caisses?)
- Sur les "allocs", il est très difficile ajd en France de percevoir des allocations si l'on a pas de domicile fixe. Passe encore pour des Français, mais pour des étrangers, qui plus est généralement sans papier, c'est rigoureusement impossible.
- Certains se contentent de faire la manche ou de vendre des fleurs, ou des objets recyclés etc... Une minorité vit de vols, ou peut être rémunérée pour réglements de compte ou en tant qu'homme de main. Certains hommes politique se sont servis des gitans pour "casser de l'arabe" dans des quartiers difficiles mais depuis le rapport de force s'est inversé et ces pratiques ont quasiment disparu
- le nomadisme a tendance à disparaître, car il est de plus en plus incompatible avec la société française; par ailleurs les roms (qui viennent d'Europe centrale et bien souvent de Roumanie où ils vivent une discrimination terrible depuis la chute de Ceaucescu) sont en immense majorité des sédentaires, et viennent en France dans l'espoir de trouver un squat où on ne les délogera pas (vaut mieux qu'ils évitent Montreuil ); il y a d'ailleurs chez eux une vraie volonté d'intégration, même si elle est rendue difficile par le refus des Français d'accepter d'autres cultures, et l'amalgame dont ils sont victimes
La grande majorité de ces "gens du voyage" n'est absolument pas coupable des actes qu'on leur reproche, et pour les autres il ne faut pas faire abstraction des causes de leurs actes, et du contexte dans lequel ils grandissent (sans parler de l'influence néfaste de l'intégrisme religieux). En d'autres termes, certains propos qui sont tenus sur le FUC sont tout simplement racistes, et ne seraient pas reniés par un serpov ou autre partisan d'extrême droite.
Membre désinscrit
   Posté le 26-06-2007 à 21:16:15   

Paria a écrit :

J'ai fais que survoler le topic mais il y a vraiment des trucs abérants

Fab : "C'est comme pour le RMI, je ne suis pas contre, certains en ont besoins mais d'autres en profite , je connais quelqu'un de 33 ans qui touche le RMI depuis ses 25 ans, il n'a aucun probleme seulement il ne veut pas travaillé il le dit clairement d'ailleurs, je trouve alors illogique que le prolétaire qui se tape 8 heures de boulot par jour doit contribué a l'entretien de ce fénéant ! "

Vladimir et CubaLibre/Fidelista qui sont pour la suppression des allocations familiales aux parents d'enfants absentéistes.

Finalement je comprend plus trop pourquoi ils faisaient tout un bordel contre Sarkozy...

Ce genre de discours est général aujourd'hui; pour des personnes qui n'ont pas décroché du PCF, le risque est réel de reprendre telles quelles certaines propositions qui font l'unanimité du FN au PCF, et qui sont présentées généralement comme relevant du simple "bon sens".
De toute façon ils étaient contre Sarkozy mais pour Royal, ce qui prouve bien que c'était plus une histoire de personnes (ou de partis), et signe d'une appartenance à une certaine "gauche" qui a comme principale caractéristique de s'opposer à l'UMP, tout en ayant généralement les mêmes idées réac.
Paria
   Posté le 27-06-2007 à 18:56:53   

Oppong est-ce que tu pourrais éclairer ma lanterne sur les différences (bienqu'il y ai déjà quelques éléments dans ta réponses précédente) entre roms, manouches et gitans?
Membre désinscrit
   Posté le 27-06-2007 à 23:20:05   

Paria a écrit :

Oppong est-ce que tu pourrais éclairer ma lanterne sur les différences (bienqu'il y ai déjà quelques éléments dans ta réponses précédente) entre roms, manouches et gitans?

A l'origine, ils viennent quasiment tous de l'Inde. Ils ont les mêmes ancêtres. Ce qui les différencie, ce sont les pays où ils sont passés, ce qui explique leurs différences culturelles.
Les Manouches sont installés en France depuis plusieurs siècles; les Gitans viennent de la Mediterranée (Espagne, Portugal) et sont surtout dans le Sud de la France. Les Roms sont issus d'une immigration plus récente (encore aujourd'hui) qui vient d'Europe de l'Est. Les 2 premiers groupes sont vraiment des nomades (même si certains se sont sédentarisés) alors que les Roms étaient bien souvent sédentaires dans le pays où ils habitaient avant.
Il y a pas mal de Manouches qui passent dans ma région d'origine (Loire, Haute-Loire), et il y avait très rarement des problèmes avec eux. D'ailleurs à Saint Etienne il y avait à l'époque plusieurs terrains pour les accueillir.
Quant aux Roms ils viennent généralement les mains vides ou presque, et recherchent donc plutôt du "dur" (squat). Un premier groupe vient en France, et quand il a trouvé un squat, ils font venir leurs familles et leurs amis. Le problème vient d'ailleurs généralement des plaintes du voisinage, car les conditions d'hygiène sont bien souvent catastrophiques, surtout quand il n'y a pas d'eau courante.
Le problème des Gitans c'est qu'ils sont souvent très intégristes et ça tourne à l'affrontement avec d'autres communautés, surtout les Musulmans. C'est le cas dans plusieurs villes du Sud de la France.
Finimore
   Posté le 05-07-2007 à 08:38:49   

Sur le forum de la LCR, il y a un sujet sur la création du forum dissident du fuc. Et, j'ai lu ce que Dago Rouge dit du FML " Sinon les deux autres forums d'opportunistes de gauche, c-a-d radicalistes, ne sont pas comparables dans le sens où ils n'ont aucun intérêt et rien à dire. Ce sont des sortes de cercles de bibliothéquaires exités ."
Donc nous sommes des "radicalistes" qui "n'ont aucun intérêt et rien à dire" des "sortes de cercles de bibliothéquaires exités." sympa, non ?
http://revolution.celeonet.fr/index.php?showtopic=11873&st=60
Membre désinscrit
   Posté le 05-07-2007 à 23:42:04   

dago rouge a peut-être enfin trouvé un forum d'où il ne se fera pas bannir...!
Faut dire qu'entre les LCR/JCR et COMAC il y a quelques similitudes...
Merci pour l'info finimore
Finimore
   Posté le 06-07-2007 à 06:49:29   

oppong a écrit :

dago rouge a peut-être enfin trouvé un forum d'où il ne se fera pas bannir...!
Faut dire qu'entre les LCR/JCR et COMAC il y a quelques similitudes...
Merci pour l'info finimore


Pour se maintenir Dago Rouge est obligé de faire soft sur certaines références, et il se fait rappeler à l'ordre et censurer comme en témoigne cet échange
http://revolution.celeonet.fr/index.php?showtopic=11813&st=120

ou il avait mis un lien vers l'INEM ou l'on trouve des textes de Ludo Martens (il faut cliquer dans Docu-Marx, documents, autres, Mouvement Communiste International)
Komintern
   Posté le 08-07-2010 à 20:44:34   

Comme il faut bien rigoler de temps en temps...

http://www.forum-unite-communiste.org/forum_posts.asp?TID=2064&PN=1

Voilà certains qui font une crise de nerfs parce que les joueurs de l'équipe de france de foot chantent pas la marseillaise...

Parmi lesquels le dénommé vladimir que l'ont connait bien ici et qui est toujours le même opportuniste prétentieux.

Le social-chauvinisme a de beaux jours devant lui avec de pareils "communistes"...

Au passage ils ont (ça fait un moment) supprimé l'ancien forum supprimant du même coup des milliers de posts sur lesquels ils n'avaient aucun droit...
Et puis ça permet de passer sous silence beaucoup de chose...
AllXS
   Posté le 09-07-2010 à 16:35:23   

Komintern a écrit :


Voilà certains qui font une crise de nerfs parce que les joueurs de l'équipe de france de foot chantent pas la marseillaise...

(...)

Le social-chauvinisme a de beaux jours devant lui avec de pareils "communistes"...


Le FUC n'est pas un rassemblement affinitaire qui prétend participer à l'unité des orgas ML sur un forum virtuel ! Toutefois l'orientation majoritaire de ce forum, même chez les adhérents PCF, est opposée aux sociaux-chauvins PCF/PRCF/gérinistes et consors ... de nombreux topics le prouvent

J'ai lu en diagonale le sujet mais j'ai cru comprendre que la plupart des intervenants dénonçait le mépris de classe des footballers pro vis-à-vis de leur public populaire


Edité le 09-07-2010 à 16:36:45 par AllXS


Xuan
   Posté le 09-07-2010 à 17:14:49   

Komintern a écrit :

...
Au passage ils ont (ça fait un moment) supprimé l'ancien forum supprimant du même coup des milliers de posts sur lesquels ils n'avaient aucun droit...


Vladimir m'en avait informé et demandé si nous souhaitions conserver quelque chose de l'ancien forum.
Difficile de détailler les posts à conserver et ceux à jeter.
Mais à vrai dire nous en avions fait notre deuil.
Quant à la polémique avec Bolch, sa conversion en a fourni la conclusion.
Komintern
   Posté le 09-07-2010 à 17:20:05   

Mais bien sûr...
Et ton "camarade" vladimir qui tient ces propos:
"Qu'un joueur de l'équipe de France refuse de chanter la Marseillaise, c'est quand même un comble. Quoi que je préfère qu'ils ne la chantent pas, et qu'elle conserve sa portée révolutionnaire. Mais en aucun cas ça ne saurait justifier les slogans fascistes."
C'est pas empreint de social chauvinisme peut être?
Et quand au f"uc" t'es un peu au courant de l'histoire de ce forum au moins?
Le nom il vient d'où à ton avis?

Bon nombre d'intervenants sur ton forum sont des ennemis du drapeau rouge qui s'en parent pour mieux lutter contre, j'en ai d'ailleurs eu une nouvelle preuve il y a peu!

EDIT: J'ai posté sans voir ta réponse Xuan.
Sinon je suis d'accord avec toi.


Edité le 09-07-2010 à 17:22:20 par Komintern


AllXS
   Posté le 09-07-2010 à 17:54:06   

Très modestement, je dirais que Vladimir est bien mon camarade malgré nos divergences sur l'histoire de son parti. Mais le FUC n'est pas spécialement "mon" forum étant donné l'absence d' orga ou de tendance majoritaire, hormis bien sûr la ligne générale du marxisme-léninisme qui est une référence et un acquis très largement partagés.

Le temps où le FUC 1 était tenu par celui qui s'est révélé être un fasciste (serpov-bolch) et utilisé par le PRCF pour ses stratégies de coms est révolu. D'ailleurs la dite organisation n'a plus les mêmes prétentions ridicules qu' elle avait avant (être LE parti communiste d' opposition au PCF) puisque leur opportunisme et leur pente sociale-chauvine les a conduit à faire des doubles adhésions PCF-PRCF et depuis sont à la colle avec leurs amis gérinistes et autres "orthodoxes" nostalgiques de Marchais et waldeck-rochet.

Quant au FML, je crois savoir que vous avez des membres du Pcmlm ici. Un forum n'est pas une organisation, et ne peut donc pas être condamné sous prétexte qu'il a des intervenants droitiers et/ou gauchistes
Membre désinscrit
   Posté le 09-07-2010 à 20:43:41   

AllXS a écrit :

Toutefois l'orientation majoritaire de ce forum, même chez les adhérents PCF, est opposée aux sociaux-chauvins PCF/PRCF/gérinistes et consors ... de nombreux topics le prouvent

Membre désinscrit
   Posté le 09-07-2010 à 20:52:21   

AllXS a écrit :

Mais le FUC n'est pas spécialement "mon" forum étant donné l'absence d' orga ou de tendance majoritaire, hormis bien sûr[clignote] la ligne générale du marxisme-léninisme [/clignote] qui est une référence et un acquis très largement partagés.

De + en + fort

AllXS a écrit :

D'ailleurs la dite organisation n'a plus les mêmes prétentions ridicules qu' elle avait avant (être LE parti communiste d' opposition au PCF) puisque leur opportunisme et leur pente sociale-chauvine les a conduit à faire des doubles adhésions PCF-PRCF et depuis sont à la colle avec leurs amis gérinistes et autres "orthodoxes" nostalgiques de Marchais et waldeck-rochet.

Il continue le bougre
Ces militants du RCC comme ceux de l'URCF passent leur temps à casser du sucre sur le dos du PRCF, et une fois en face de militants de cette orga... Faut dire que leurs directions respectives passent leur temps à faire des actions communes et pondre des communiqués communs avec celle du PRCF (enfin soi-disant leurs directions). Visiblement la critique du nationalisme, et de l'impérialisme français n'est pas une priorité pour tout le monde...

AllXS a écrit :

Quant au FML, je crois savoir que vous avez des membres du Pcmlm ici.

Komintern tu es démasqué
Membre désinscrit
   Posté le 09-07-2010 à 21:10:22   

Même pas le temps de poster que ces orgas de dégénérés ont encore sévi, cette fois c'est un texte commun PRCF-URCF, n'accusons pas le RCC de tous les maux, et reconnaissons-leur au moins le mérite de ne pas avoir signé cette merde:

http://www.initiative-communiste.fr/wordpress/?p=8199

Et comme dit SMT, l'URCF parvient au travers de cette collaboration de tous les instants à faire influer la ligne du PRCF... C'est fort heureux parce que si c'était le contraire j'ose même pas imaginer.
Et tout ce petit monde est aussi rassemblé au sein du FS"C" (là aussi faudra voir de quelle classe on parle) comme ça la boucle est bouclée. Parce que si cette orga représente l'avenir du syndicalisme de classe en France, alors il faut également considérer le PRCF comme Le Parti, et tous y adhérer pour faire la révolution...
Et puis eux aussi ils sont sur d'autres tableaux, notamment culturel au travers de leur glorieuse association de défense de la langue française COURRIEL (faut pas dire mail c'est pas bien ça fait le jeu des méchants américains)


Edité le 09-07-2010 à 21:10:44 par oppong


Komintern
   Posté le 09-07-2010 à 21:13:27   

oppong a écrit :

Komintern tu es démasqué


Diable on est fait comme des rats...
Je suis grillé...

Sinon s'ils sont tous camarade avec seulement des divergences alors tout va bien

Oyez Oyez bonne gens, la nouvelle revue de la grande parade sociale chauvine et opportuniste est arrivée!

Donc pour être sérieux AllXS, si "vladimir" l'autoproclamé expert en marxisme dont la prétention n'a d'égal que le mépris qu'il porte à la classe ouvrière, est ton camarade alors tout comme lui et quelle que soit ta sincérité tu fais partie de ceux qui "se drapent du drapeau rouge pour mieux lutter contre"!

Pour ce qui est du f"uc", il suffit de connaitre le parcours des admin...
Voilà ce qui permet de "condamner" un forum!

EDIT:Je viens de voir ton dernier post...
Les mensonges historiques contenu dans ce texte et la pourriture idéologique qu'il dégage font

Mais t'inquiètes pas l'histoire a une place pour ces individus et leurs conceptions...la décharge!


Edité le 09-07-2010 à 21:21:34 par Komintern


Membre désinscrit
   Posté le 09-07-2010 à 22:10:54   

Pour ceux qui voudraient le distribuer demain sur la place du marché, je vous l'ai même récupéré en pdf sur le site de l'URCF (on pourra pas dire que j'apporte pas ma pierre à l'édification du mouvement ML en France...)

http://www.urcf.fr/IMG/pdf/Appel_commun_urcf_prcf_10juillet2010.pdf

AllXS
   Posté le 09-07-2010 à 23:22:57   

OPPONG: Le RCC n'a pas de direction mais un bureau politique (directions collégiales si tu préfères) et les organisations constitutives ont une certaine autonomie dans leurs choix d'orientations et leurs stratégies.

Quant aux relations avec le PRCF et l'URCF que tu évoques, ce ne sont pas des rapprochements politiques mais des fronts d'actions qui, par définition, sont très souvent beaucoup plus larges que ces 2 organisations. Le PRCF n'est pas plus un allié que le NPA, il n'y a pas de ligne politique commune avec le RCC sauf occasionnellement (ex: campagne de boycott contre les élections européennes) ou sur des terrains syndicaux, associatifs et anti-impérialistes.


KOMINTERN : Pas de chance, j'ai toujours dénoncé l'intellectualisme de certains ML comme des signes de déviations potentielles ou réelles, sur le FUC comme sur le terrain.
Membre désinscrit
   Posté le 09-07-2010 à 23:41:39   

AllXS a écrit :

OPPONG: Le RCC n'a pas de direction mais un bureau politique (directions collégiales si tu préfères) et les organisations constitutives ont une certaine autonomie dans leurs choix d'orientations et leurs stratégies.

Je t'avouerais que j'ai extrêmement du mal à comprendre le fonctionnement de tous ces différents regroupements au sein du mouvement "ML", et tout ça ne me paraît d'ailleurs pas très fonctionnel...

AllXS a écrit :

Quant aux relations avec le PRCF et l'URCF que tu évoques, ce ne sont pas des rapprochements politiques mais des fronts d'actions qui, par définition, sont très souvent beaucoup plus larges que ces 2 organisations. Le PRCF n'est pas plus un allié que le NPA, il n'y a pas de ligne politique commune avec le RCC sauf occasionnellement (ex: campagne de boycott contre les élections européennes) ou sur des terrains syndicaux, associatifs et anti-impérialistes.

Oui j'avais remarqué que la sortie de l'UE et de l'Euro était une de vos obsessions communes... Ce ne sont pas les miennes, et je ne crois pas être le seul. Si au moins ces revendications démago pouvaient vous permettre de gonfler vos rangs, mais j'en doute... Et pour recruter qui? ça encore c'est une autre question.
Et dans mon esprit un front est censé s'inscrire dans la durée, je ne saisis pas le concept d'un front ponctuel pour combattre un danger permanent (quels que soient le type de danger et la légitimité du front)
Xuan
   Posté le 09-07-2010 à 23:43:01   

A propos du chauvinisme…

La question de « l’hégémonisme européen » ou du « supra nationalisme européen » ne peut pas être considérée en dehors des contradictions et des antagonismes entre les pays capitalistes et impérialistes européens.
La crise grecque et les mesures antipopulaires qui l’ont suivie partout en Europe ont mis en relief la domination franco-allemande , ainsi que la rivalité entre les deux puissances européennes dominantes.

J’ai ébauché ce sujet dans L'Europe, maillon faible de l'impérialisme, où je cite un autre article du PRCF particulièrement éloquent :

Xuan a écrit :


La domination franco-allemande est elle-même une rivalité inter-impérialiste, où l’unité n’existe que face à des difficultés communes.

Remarquons à ce propos que le mot d’ordre lancé par le PRCF d’un renouveau patriotique français face à « l’hégémonisme de l’Europe supranationale» devient peu à peu la couverture de moins en moins déguisée des appétits impérialistes français, lesquels ne seraient plus que des « nouveaux collabos » complices des « mauvais coups que nous prépare le capital allemand ».
« Les buts de guerre de Hitler et des nazis ont tous été réalisés par l’Allemagne sous la houlette étatsunienne, avec l’active complicité des gouvernements français qui se sont succédés de 1950 à aujoud’hui. L’Allemagne avec ses 82 millions d’habitants est devenue la puissance dominante en Europe. » [article de Dragan Mirianovic sous le titre « Deutschland über alles? Jamais plus! Résistons aux diktats »]
http://www.initiative-communiste.fr/wordpress/?p=8005




La rivalité franco-allemande a pour finalité la domination sans partage de l’Europe .
Cette rivalité oppose les bourgeoisies monopolistes française et allemande et leurs états respectifs.
Inévitablement un des deux devra céder devant l’autre, de gré ou de force. Il ne s’agit là ni d’honneur ni de fierté patriotique, ni encore d’indépendance nationale, mais de milliards d’euros. La position du PRCF sert donc la soupe à l’impérialisme français face à l’impérialisme allemand.



…et du Front de Gauche.

En parlant des monopoles et de leurs Etats, il faut faire une parenthèse sur les « révélations » de l’opposition réformiste et des médias sur les petits arrangements Bettancourt / Woerth, avec leur cortège de calomnie , d’ agressions verbales fascistes , de témoignages et de pressions occultes .
La frénésie qui s'est emparée de ce petit monde fait un peu penser aux locataires d'une fourmilière éventrée.

Cependant, tous ces secrets de polichinelle ayant été éventés par Sarkozy himself , en affichant ouvertement ses accointances avec le grand capital dès sa prise de fonction, l’agitation médiatique et le battage journalistique sur ces affaires ont du mal à faire oublier la guerre de classe de grande envergure déclenchée contre la classe ouvrière et les masses populaires au nom de l’austérité.
A l'inverse, les malversations d'une poignée de grands bourgeois et l'oppression du plus grand nombre mettent réciproquement en relief le rapport indissoluble qui les unit, l'exploitation de la classe ouvrière et du peuple pour le profit maximum et la nature de classe de l'Etat bourgeois.

On ne sera donc pas vraiment surpris si je décerne la palme du crétinisme parlementaire à l’Huma du 1er juillet , proposant un projet de loi "tendant à garantir l'indépendance du président de la République et des membres du gouvernement vis-à-vis du pouvoir économique" .
Je ne résiste pas à la tentation de le reproduire intégralement :

http://www.humanite.fr/01_07_2010-les-s%C3%A9nateurs-pcf-et-pg-veulent-un-gouvernement-ind%C3%A9pendant-du-pouvoir-%C3%A9conomique-448829

le 1 Juillet 2010
Les sénateurs PCF et PG veulent un gouvernement indépendant du pouvoir économique

Les sénateurs du groupe CRC-SPG (communistes et Parti de gauche), annoncent avoir déposé pour la deuxième fois jeudi une proposition de loi "tendant à garantir l'indépendance du président de la République et des membres du gouvernement vis-à-vis du pouvoir économique".
Les sénateurs proposent d'interdire au président de la République et aux ministres "de recevoir les avantages en nature ou en espèces, sous quelque forme que ce soit, d'une façon directe ou indirecte, procurés par des personnes morales" ainsi que "le fait, pour ces personnes morales, de proposer ou de procurer ces avantages".
La proposition, déjà déposée en juin 2007, veut également imposer que soient soumis à une déclaration publique annuelle les dons consentis par des personnes physiques (hors donations familiales) quand ils dépassent 4.600 euros par an.
Dénonçant un "vide juridique", les sénateurs du CRC-SPG relèvent que l'interdiction pour les personnes morales de prendre part au financement de la vie politique (...) ne porte que sur le financement des campagnes électorales et des partis politiques".
"Une fois les candidats élus, rien n'empêche une personne physique ou une personne morale d'octroyer certains avantages, financiers ou en nature, de façon directe ou indirecte, aux parlementaires, aux membres du gouvernement ou encore au président de la République", soulignent-ils dans l'exposé des motifs de leur proposition de loi.


A présent je serais bien curieux de lire sur ce point les commentaires des zélateurs du Front de Gauche dans le FUC, ainsi que leur appréciation sur l’intégrité de DSK et son « indépendance envers le pouvoir économique » .


Edité le 09-07-2010 à 23:48:46 par Xuan


AllXS
   Posté le 10-07-2010 à 12:51:05   

OPPONG : En l'état actuel du mouvement communiste la question de l'unité ML ne peut se réaliser que sur des fronts d'actions communs entre organisations communistes extérieures au PCF. Le ROCML est la phase la plus avancée de l'unité ML, mais il reste encore à intégrer les orgas du CNU-CMC qui font bande à part ou qui ne sont quasiment plus en contact. Sinon évidemment, dans l'attente d'un parti communiste en France il n'y a aucune formule magique pour avoir une orga à la fois de masse et centraliste-démocratique. Il y a tout de même des endroits, notamment dans les régions du nord et du sud où ces orgas sont plus importantes que le PCF local (je pense aux rouges vifs par ex.)

Sortir des traités de l'UE n'est pas seulement une revendication des milieux communistes (KKE, ML en France, etc...) c'est aussi le sens des luttes populaires et de celles des travailleurs. Les abstentions records à ces élections dans toute l'Europe ont prouvé que les ML ont choisi le camp du peuple, contre les sociaux-démocrates PCF-PG-NPA et autres européocentristes, en faisant campagne pour l'abstention, en voulant politiser l'absentionnisme C'est demago de vouloir abattre le projet le plus abouti de la dictature de classe que nous subissons ? Alors je crains effectivement que nous ne sommes pas dans le même camp.. Mais je t'en prie, va dans les ateliers dire aux travailleurs qu'il faut voter aux élections européennes ... et au nom de quoi d'ailleurs ? D'un chauvinisme européen ? D'un accord de fond sur le projet du marché commun (et transatlantique) de la bourgeoisie ? Quant à la question de la sortie de l'euro, c'est une question autant "technique" que politique, à prendre avec plus de mesures qu'un simple rejet.



XUAN :
"Une fois les candidats élus, rien n'empêche une personne physique ou une personne morale d'octroyer certains avantages, financiers ou en nature, de façon directe ou indirecte, aux parlementaires, aux membres du gouvernement ou encore au président de la République", soulignent-ils dans l'exposé des motifs de leur proposition de loi.

Je rêve où ils sont en train de justifier la corruption et l'affairisme des classes dirigeantes et de la noblesse d'Etat ?
En tous les cas, le front de gauche (élargi) auquel ont participé certaines orgas ML n'est qu'une tentative de front politique là où les contacts avec le PCF local était politiquement faisable. Les fameux "zélateurs" du front de gauche qui sont au PCF ont tendance à revenir sur leur soutien au front de gauche étant donné les risques pour leur parti. Les positions évoluent en fonction des bilans et des leçons politiques qu'on tire, pas la peine de prétendre le contaire


Edité le 10-07-2010 à 12:55:53 par AllXS


Komintern
   Posté le 10-07-2010 à 13:34:32   

Tu te fous de qui là!?
Qui a parlé de participer aux élections!
Personne sauf toi même à l'époque des européennes qui voyait d'un bon oeil le front de gauche.
Ou plus récemment qui défendait le vote front de gauche aux régionales répandant les pires illusions sur le caractère de classe de ce "front" et sur les institutions...

AllXS a écrit :

tout ce que je dis c'est que les régions ont des moyens concrets pour s'opposer aux politiques libérales du gouvernement national...


Tu t'en rappelle?
C'est ridicule et anti matérialiste!
C'est également totalement anti-marxiste!
Alors tu n'as pas de leçons à donner au camarade oppong sur cette question!

Et vu qu'on parle d'abstention...
Celle-ci fut très importante aux dernières régionales, invalidant donc votre stratégie ou tactique!
Alors t'as fait comment toi devant les ouvriers et dans les usines pour les convaincre d'aller voter...
Au nom de quoi d'ailleurs?
Ah oui d'un chauvinisme bien national et bien réel celui-là et des illusions petites bourgeoises sur la "démocratie".

Dernier point, il y a peu tu affirmais qu'intervenir ici n'avait pas d'intérêt vu la "faible audience du forum"...
T'as changé d'avis?
Ou tu viens défendre le "glorieux fuc"
Parce qu'il y a eu d'autres débats bien plus importants et intéressants que la nature du "forum unité chauviniste" et là tu n'es pas intervenu...
Xuan
   Posté le 10-07-2010 à 14:21:55   

Sur le parti communiste

AllXS a écrit :

dans l'attente d'un parti communiste en France il n'y a aucune formule magique pour avoir une orga à la fois de masse et centraliste-démocratique.


Il n’y a aucune formule magique parce que le parti communiste n’est pas une organisation de masse, c’est le détachement d’avant-garde du prolétariat.
Il viendrait à propos de remettre en question ce mariage de la carpe et du lapin du « parti-organisation de masse », ce serait certainement l’occasion de corriger des dérives opportunistes répétées , d’éviter de suivre comme un mouton toutes les illusions qui abusent le peuple et de progresser dans la création du parti communiste.



Sur l'Europe

AllXS a écrit :

Sortir des traités de l'UE n'est pas seulement une revendication des milieux communistes (KKE, ML en France, etc...) c'est aussi le sens des luttes populaires et de celles des travailleurs.


Absolument pas, les peuples s'opposent au gouvernement de l'Europe parce qu'il symbolise l'oppression des Etats capitalistes européens, et non pour remettre en selle le strict cadre national, qui est également capitaliste.

Nous préconisons l’abstention sur tous les référendums et sur toutes le formes de parlementarisme européen et nous l’avons clairement affiché.
Est-ce que la sortie du cadre européen ou le retour au Franc ferait progresser la révolution prolétarienne en France ?
Pas d’un poil, c’est un hochet pour les enfants.

Une de nos tâches essentielles sur la question européenne, c’est de promouvoir l’internationalisme prolétarien, par exemple combattre les plans d’austérité et la concurrence entre les prolétariats d’Europe.
C’est déjà ce que font certains syndicats de groupes qui ne nous ont pas attendus.




Sur l'évolution du P"C"F

AllXS a écrit :

Les positions évoluent en fonction des bilans et des leçons politiques qu'on tire, pas la peine de prétendre le contaire

Qui tire des leçons et de quoi ? Toutes les leçons qui pourront être tirées par les révisionnistes n’auront pas pour objectif d’en faire un parti communiste mais d’appliquer plus efficacement la ligne révisionniste.
Par conséquent tu ne rêves pas, c’est juste un effet de ta naïveté.
sti
   Posté le 10-07-2010 à 15:14:07   

Xuan a écrit :



Absolument pas, les peuples s'opposent au gouvernement de l'Europe parce qu'il symbolise l'oppression des Etats capitalistes européens, et non pour remettre en selle le strict cadre national, qui est également capitaliste.

Nous préconisons l’abstention sur tous les référendums et sur toutes le formes de parlementarisme européen et nous l’avons clairement affiché.
Est-ce que la sortie du cadre européen ou le retour au Franc ferait progresser la révolution prolétarienne en France ?
Pas d’un poil, c’est un hochet pour les enfants.



Pas mieux ... sinon qu'on pourrait parler des peuples travailleurs , et je sais que c'est comme ça que tu l'entends
Dans une conversation qui concerne le social chauvinisme, la distinction pourrait être utile et faire œuvre de "pédagogie" .


Edité le 10-07-2010 à 15:17:32 par sti


Membre désinscrit
   Posté le 10-07-2010 à 19:42:42   

@ ALLXS: je vais de temps en temps sur le FUC et j'ai souvenir d'avoir lu plusieurs fois des positions intéressantes de ta part (pour un mec du RCC), et par ailleurs tu ne fais pas preuve du même mépris que certains (style prof Guillaume). Mais t'es tellement habitué à fréquenter des réformistes, des chauvins... que t'as même du mal à envisager qu'il existe encore des communistes 100% staliniens (je sais que certains n'aiment pas ce terme qui théoriquement n'a pas lieu d'être, mais vu le nombre de "ML" anti-Staline), 100% internationalistes, abstentionnistes à chaque élection sauf cas exceptionnel...

Aucun membre de ce forum n'aurait pu imaginer une seule seconde que j'appelle à voter aux européennes; en revanche comme on l'a souligné avant moi, qu'est-ce-qui justifie de voter aux autres élections, FDG, PCF ou autre parti capitaliste aux locales, et même PS aux présidentielles

Comment tu peux espérer politiser l'abstentionnisme, en disant aux travailleurs: ne votez pas aux européennes pour choisir ceux qui vont vous exploiter à l'échelle européenne...
mais allez voter aux présidentielles, aux régionales, aux législatives, aux cantonales etc... pour désigner les représentants de la bourgeoisie qui vont vous exploiter au niveau local.

Des régions qui s'opposent à la politique du gouvernement??? "Rassure-moi" tu vis dans un monde parallèle? Les régions elle gèrent les lycées et les transports, ça change quoi une région UMP, ou une région PS/PCF...? Ca a changé quoi pour les Français les 20 régions PS??? A la limite les départements ont plus de marge de manoeuvre, mais ils en font quoi? Chez moi à Avignon ils ont fermé un collège dans un quartier difficile, CONTRE l'avis des parents... Les gamins rentraient chez eux à midi ou quand il y avait un trou, ajd certains doivent traverser la ville parce qu'ils ont été éparpillés dans tout Avignon... Le département gère la CAF, t'iras dire à tous les allocataires qui touchent le RSA et qui ont des trop perçu de plusieurs milliers d'euros à rembourser de voter PS aux prochaines cantonales pour qu'ils puissent profiter des avantages que ça leur procure...

OUVRE LES YEUX, avant d'aller politiser qui que ce soit. Je peux t'assurer que si t'étais réellement conscient de ce que représentent tous ces partis pour lesquels tu votes aux élections locales, ça te passerait l'envie d'aller voter...


Edité le 10-07-2010 à 19:43:48 par oppong


Membre désinscrit
   Posté le 08-08-2010 à 12:01:42   

oppong a écrit :

Même pas le temps de poster que ces orgas de dégénérés ont encore sévi, cette fois c'est un texte commun PRCF-URCF, n'accusons pas le RCC de tous les maux, et reconnaissons-leur au moins le mérite de ne pas avoir signé cette merde:

http://www.initiative-communiste.fr/wordpress/?p=8199

Mea culpa
Le RCC s'est bien associé avec ses 2 orgas soeurs pour co-signer cette merde... http://cercles.communistes.free.fr/rcc/publi.php?idArticle=2010_07_10_resistance
Et après certains vont me dire qu'il n'est pas question de reformation de la CC old school...
Komintern
   Posté le 08-08-2010 à 12:20:45   

Le chauvinisme a le vent en poupe en ce moment...
Tous ces groupes dévoilent leur opportunisme, leur réformisme et leur caractère réactionnaire petit bourgeois.
Dans le genre voir la position de l'urcf sur les retraites...
Même sur les revendications économiques ils font dans le réformisme même pas radical...