Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises 

 Unification du Mouvement Communiste

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 Page suivante
Membre désinscrit
   Posté le 02-11-2006 à 01:46:37   

Déclaration générale du
Comité National pour l’Unification du Mouvement Communiste en France
Adoptée à son assemblée constitutive

Réunies le 28 octobre 2006 à Paris, les organisations suivantes ont décidé la création d’un Comité National pour l’Unification du Mouvement Communiste en France:
l’Association Karl Marx, le Cercle Communiste d’Alsace, le Collectif Militant Communiste, Communistes en Lutte, la Coordination Communiste 59/62, les Jeunes Communistes Marxistes-Léninistes d’Albi, l’Union des Révolutionnaires Communistes de France.

Cette décision est la réponse à plusieurs constats :

1) Le capitalisme prouve chaque jour son incapacité à satisfaire les besoins matériels, sociaux et culturels des travailleurs. Ses intérêts impérialistes conduisent à une politique de guerre, d’oppression et de pillage des ressources des pays qu’il domine.

2) Il n’existe pas aujourd’hui en France un Parti Communiste authentique porteur de la seule alternative réelle au capitalisme : la lutte de classe, la révolution et le socialisme. Cette absence laisse le champ libre à l’opportunisme, l’anarcho-syndicalisme et le trotskisme.

3) Il existe pour des raisons historiques et politiques objectives et subjectives un certain nombre d’organisations qui se réclament des principes fondamentaux du marxisme-léninisme.

Cet éparpillement des forces communistes marxistes-léninistes est l’une des causes des difficultés de ce mouvement à constituer un pôle révolutionnaire visible et crédible pour la classe ouvrière et les autres couches de notre peuple qui ont besoin, pour trouver une perspective à leurs luttes, d’une alternative révolutionnaire anticapitaliste démarquée de toutes les variantes du réformisme social-démocrate.

L’expérience de la campagne pour la victoire du NON au référendum pour le TCE, et en particulier le succès mobilisateur du meeting du 5 mai 2005 à Paris à l’initiative du CMC, de la CC 59/62, du PCOF, du PRCF et de l’URCF a montré que l’unité d’action nécessitée par la lutte politique commune pouvait être réalisée en dépit des divergences existant par ailleurs.

La solution des divergences est entravée par l’inexistence d’un cadre permettant de les examiner, d’en évaluer les aspects idéologiques et politiques, et, en conséquence, d’avancer dans la voie de leur traitement théorique et pratique.

Le CNU s’est donc constitué comme une réponse à ces constats.
Sans remettre en cause l’indépendance des organisations qui le composent, mais en se donnant les moyens de surmonter leur dispersion actuelle, le Comité National Unitaire se donne les fonctions suivantes :

1)Organiser les initiatives politiques correspondant aux combats politiques actuels, nationaux ou internationaux, sur lesquelles les organisations qui adhèrent au CNU peuvent se mettre d’accord.

2)Organiser sur la base du matérialisme historique, c’est-à-dire de l’application de la théorie scientifique marxiste-léniniste appliquée à l’analyse concrète de la situation concrète, l’examen des convergences et des divergences politiques et idéologiques qui existent.

En progressant vers ces objectifs, pas à pas, sans volontarisme, mais avec détermination, le CNU veut contribuer à la réalisation des conditions objectives et subjectives nécessaires à l’existence en France d’un seul Parti Communiste Révolutionnaire Marxiste-Léniniste.


En fonction de cet objectif, le CNU travaillera en direction des organisations communistes qui ne l’ont pas encore rejoint pour rechercher avec elles l’unité d’action, et pour faire en sorte que toutes les organisations communistes marxistes-léninistes de ce pays avancent dans la voie progressive de leur unification.
Il appelle toutes les organisations communistes marxistes-léninistes à rejoindre ses objectifs et à participer à ses activités.

Le Comité National pour l’Unification du Mouvement Communiste en France.

Le 28 octobre 2006

Contact : ML.CNU@laposte.net
CMC
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2154 messages postés
   Posté le 02-11-2006 à 15:20:53   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

Il y aurait certainement beaucoup à dire sur la forme et le fond, mais une initiative unitaire -c'est bien- mais quand celle-ci est lancée sans informer, sans discutter, sans convoquer certaines organisations cela rappel certaines pratiques très discutables et laisse songeur quand à la volonté réelle d'unité.


--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Membre désinscrit
   Posté le 02-11-2006 à 17:54:00   

Je partage tes réserves finimore et j'ai envoyé un mail à l'adresse indiquée, en espérant avoir une réponse.
Je n'étais moi-même pas informé de cette action unitaire, et je trouve la liste des orgas présentes bien restreinte (on retrouve toujours un peu les "mêmes têtes"), même si l'absence de groupes comme le PRCF ou le PCOF (qui tendent à se rapprocher du PCF) n'est pas vraiment une surprise...

Message édité le 02-11-2006 à 17:57:21 par oppong
KGB Shpion
Grand classique (ou très bavard)
416 messages postés
   Posté le 02-11-2006 à 18:14:08   Voir le profil de KGB Shpion (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à KGB Shpion   

Très bonne nouvelle pour l'unification du mouvement ML en France.
Il y a déjà une unification en Albanie.
Mais attention, la bourgeoisie veille toujours, quand le mouvement prendera de l'ampleur il risque d'être interdit. Les exemples tchèques, albanais et turques le montrent.


--------------------
Membre désinscrit
   Posté le 02-11-2006 à 18:45:56   

KGB Shpion a écrit :

Très bonne nouvelle pour l'unification du mouvement ML en France.
Il y a déjà une unification en Albanie.

On est quand même très loin du processus albanais. L'Albanie était encore communiste il y a peu, notre dernière expérience communiste remonte à 135 ans... et "notre" "PC" est en décrépitude depuis 50 ans. Même s'il est difficile d'avoir des chiffres, il me semble que la réunification albanaise rassemble un pourcentage important de ML, alors que la réunification française ne concerne que quelques orgas. Par ailleurs le mouvement ML albanais n'est pas "éclaté" comme en France et tous se revendiquent plus ou moins du même héritage, ce qui n'est pas le cas ici.
CMC
Grand classique (ou très bavard)
216 messages postés
   Posté le 02-11-2006 à 19:36:50   Voir le profil de CMC (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à CMC   

Nous sommes, en tant que communistes, TOUS héritiers du marxisme-léninisme, camarade Oppong. Et si l'histoire nous a légué des querelles, ne les mettons pas en avant en refoulant notre patrimoine théorique commun, le marxisme-léninisme et ses fondateurs incontestés: Marx, Engels, Lénine et Staline. Qui en ajoute un ou qui en retire un s'écarte de l'héritage commun et s'écarte de l'unité.
Qui s'y tient fermement se donne les moyens de travailler à l'unité.

CMC
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2154 messages postés
   Posté le 03-11-2006 à 05:01:54   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

CMC a écrit :

Nous sommes, en tant que communistes, TOUS héritiers du marxisme-léninisme, camarade Oppong. Et si l'histoire nous a légué des querelles, ne les mettons pas en avant en refoulant notre patrimoine théorique commun, le marxisme-léninisme et ses fondateurs incontestés: Marx, Engels, Lénine et Staline. Qui en ajoute un ou qui en retire un s'écarte de l'héritage commun et s'écarte de l'unité.
Qui s'y tient fermement se donne les moyens de travailler à l'unité.

CMC


Donc c'est sans doute pour ça que les orgas du Comité d'unification "l'Association Karl Marx, le Cercle Communiste d'Alsace, le Collectif Militant Communiste, Communistes en Lutte, la Coordination Communiste 59/62, les Jeunes Communistes Marxistes-Léninistes d'Albi, l'Union des Révolutionnaires Communistes de France." ne se revendiquent pas de Mao !
Il s'agit bien à travers ce Comité de faire l'unification du mouvement communiste en rejetant tous ceux qui se revendique de Mao -pas comme fondateurs du ML, mais comme enrichissement et nouvelle étape du ML- !

Nous avons aussi vu précédemment sur ce forum quelques exemples d'interventions de personnes se revendiquant de la CC 59-62 ou de l'URCF, et nous avons vu sur quelles bases de falsifications étaient construites ces organisations rejetant l'apport de Mao au ML.


--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
sti
Grand classique (ou très bavard)
969 messages postés
   Posté le 03-11-2006 à 13:01:28   Voir le profil de sti (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à sti   

CEL à pris depuis peu (une année il me semble) un virage clairement "anti-moiste" en publiant une étude sur la question de Mao.

Ce n'est pas pas de cette façon que l'on propose d'oublier des querelles.

Disons, Oui, Mao Tzé Dong était un authentiue dirigeant Marxiste Lenniste.
Oui, Mao Tzé Dong et l'expérience chinoise ont versé au pot commun des grandes expériences du socialisme scientifique.
Et au minima, ce qui pour nous est suffisant, mais qui ne doit pas restreindre la parole d'authentiques ouvriers communistes prioritairement (et autres militants aussi ) qui peuvent voir plus d'apports chez l'oeuvre du dirigeant.

C'est une unité qui se fait sur la base d'un choix idéologique arbitraire puisque rien n'a était débatu ni jugé correctement depuis la chute de nos expériences politiques. Que des erreurs de jugement d'Enver Hoxa qui n'est plus là pour en discuter d'ailleurs, sert de pretexe à bien des comportements négatifs vis à vis de l'indentité authentiquement communistes des camarades qui se réclament de la pensée de Mao.
Quoi de surprenant ? Nous savions que les protagonistes avaient, officiellement ou pas, une position de "révision" sur l'expérience chinoise ...
CMC
Grand classique (ou très bavard)
216 messages postés
   Posté le 03-11-2006 à 13:03:02   Voir le profil de CMC (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à CMC   

camarade Finimore,

Il faut être très clair.
L'objectif du CNU, c'est de progresser vers l'unification des communistes sur la base du Marxisme-Léninisme. Marx, Engels, Lénine et Staline comme références théoriques. Encore une fois NI PLUS NI MOINS. Mettre en avant ou vouloir introduire une nouvelle étape du marxisme - léninisme, c'est rendre difficile voire impossible l'unité avec les marxistes-léninistes qui n'acceptent pas cette cinquième étape ! C'est pourtant pas compliqué à comprendre ? On ne peut pas s'unir sur ce qui sépare ! Chaque communiste doit pouvoir comprendre que l'unité ne peut se faire que sur ce que les ml ont en commun: Le Marxisme-Léninisme !
Pour CMC, sur cette base-là, sans exclusive.

CMC
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2154 messages postés
   Posté le 03-11-2006 à 15:19:22   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

sti a écrit :

CEL à pris depuis peu (une année il me semble) un virage clairement "anti-moiste" en publiant une étude sur la question de Mao.


Le groupe CEL n'a jamais considéré Mao comme un classique du ML et dès le n°15 de son journal en date de février 2002 nous trouvons des articles anti-mao. Dés le départ ce groupe insiste (lui aussi) pour limiter le ML à Marx-Engels-Lénine-Staline (pour mieux évacuer Mao).

sti a écrit :

Ce n'est pas pas de cette façon que l'on propose d'oublier des querelles.


En effet !

sti a écrit :

Disons, Oui, Mao Tzé Dong était un authentique dirigeant Marxiste Léniniste.
Oui, Mao Tzé Dong et l'expérience chinoise ont versé au pot commun des grandes expériences du socialisme scientifique


Est-ce que ce point de vue "Mao Tzé Dong était un authentique dirigeant Marxiste Léniniste." est partagé par les organisations se regroupant dans le "Comité National pour l’Unification du Mouvement Communiste en France" ? Il ne semble pas !!!

CMC a écrit :

Il faut être très clair.
L'objectif du CNU, c'est de progresser vers l'unification des communistes sur la base du Marxisme-Léninisme. Marx, Engels, Lénine et Staline comme références théoriques. Encore une fois NI PLUS NI MOINS.


Ce que tu dis n'est qu'une façon habile d'écarter Mao du marxisme-léninisme. C'est ce que disent d'ailleurs tous les groupes anti-mao !

CMC a écrit :

Mettre en avant ou vouloir introduire une nouvelle étape du marxisme - léninisme, c'est rendre difficile voire impossible l'unité avec les marxistes-léninistes qui n'acceptent pas cette cinquième étape !


Oui Mao sur le plan théorique et pratique a fait progresser le marxisme-léninisme et l'a enrichi (pas remplacer mais améliorer).

CMC a écrit :

C'est pourtant pas compliqué à comprendre ? On ne peut pas s'unir sur ce qui sépare ! Chaque communiste doit pouvoir comprendre que l'unité ne peut se faire que sur ce que les ml ont en commun: Le Marxisme-Léninisme !
Pour CMC, sur cette base-là, sans exclusive.


Dans le terme unité, il y a confusion des genres car parle-t-on d'unité d'action ? d'unité idéologique ? d'unité politique ? d'unification ?

Les choses sont claires, à travers ce Comité d'unification c'est bien d'un regroupement a priori de groupes rejetant Mao comme classique, rejetant Mao comme ayant apporté un enrichissement au Ml, rejetant Mao comme ML...

Derrière le discours unitaire du Comité d'unification se cache une réalité qui ne l'ai pas du tout.


--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Paria
Les masses font et peuvent tout !
Grand classique (ou très bavard)
Paria
593 messages postés
   Posté le 03-11-2006 à 15:27:29   Voir le profil de Paria (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Paria   

Est-il possible d'avoir la liste des organisations/partis contacté avant la création de ce comité?
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2154 messages postés
   Posté le 03-11-2006 à 17:03:29   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

Paria a écrit :

Est-il possible d'avoir la liste des organisations/partis contacté avant la création de ce comité?


Ben tous ceux qui ne considère pas Mao comme un grand dirigeant communiste !!!

Pour ce qui est des EP, nous n'avons pas été contacté. Il semble que d'autres orgas non plus.... mais ça devient une habitude, le plus triste c'est qu'en plus cela est fait sous couvert d'unité et défense du ML


--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Membre désinscrit
   Posté le 03-11-2006 à 18:30:15   

Il y a un léger problème... C'est que tant que chaque "clan" restera sur ses positions on n'avancera pas. Alors on fait quoi?
Je l'ai déjà dit et je n'ai pas changé d'avis depuis, pour moi il y a 4 têtes, Mao ayant proposé une nouvelle expérience basée sur les principes ML, une nouvelle voie pouvant être empruntée. Pour autant il est possible de faire la révolution sur des bases strictement ML, sans avoir nécessairement recours aux principes maoïstes. C'est pourquoi je considère que MELS doit être la base d'unification et qu'il ne faut pas y inclure Mao (pas plus qu'Hoxha). Et j'ai toujours autant de mal à comprendre que certains puissent placer Mao au-dessus de tous les autres...
Cependant ce n'est pas acceptable qu'on engage un processus d'unification en laissant de côté dès le départ une bonne partie du mouvement, et notamment de nombreuses orgas qui partagent les principes ML. Encore une fois il s'agirait d'être honnête et de bien préciser dès le départ si on souhaite unifier le mouvement, ou plus précisément réunir toutes les orgas autour d'un seul parti déjà existant...
KGB Shpion
Grand classique (ou très bavard)
416 messages postés
   Posté le 03-11-2006 à 18:57:40   Voir le profil de KGB Shpion (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à KGB Shpion   

Vous êtes chiant avec vos Mao et Hodja. Mettons-les de côté.
Ce n'est pas comme ça qu'on arrivera à unir TOTALEMENT le mouvement ML en France.
Contentons-nous de MELS et laissons tomber Mao et Hodja (qui furent tous 2 de grands dirigeants socialistes) qui ne font qu'alimenter querelles.

Unifions-nous sur la base Marx-Engels-Lénine-Staline !

Message édité le 03-11-2006 à 18:58:07 par KGB Shpion


--------------------
Membre désinscrit
   Posté le 03-11-2006 à 19:09:43   

KGB Shpion a écrit :

Vous êtes chiant avec vos Mao et Hodja. Mettons-les de côté.
...
laissons tomber Mao et Hodja


KGB Shpion 03-11-2006


KGB Shpion
Grand classique (ou très bavard)
416 messages postés
   Posté le 03-11-2006 à 19:17:56   Voir le profil de KGB Shpion (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à KGB Shpion   

oppong a écrit :



KGB Shpion 03-11-2006



Pourquoi ?


--------------------
CMC
Grand classique (ou très bavard)
216 messages postés
   Posté le 03-11-2006 à 19:56:08   Voir le profil de CMC (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à CMC   

camarades intervenants sur ce forum

Engager un processus d'unification des communistes, en France, aujourd'hui, ne peut pas se faire sur cinq têtes (ou cinq épées), quelle que soit la cinquième. Elle ne peut se faire que sur la base du marxisme-léninisme et des quatre fondateurs Marx, Engels, Lénine et Staline. On ne peut engager un processus d'unification que sur ce que l'on a en commun, c'est-à-dire le marxisme-léninisme.
Il faut savoir si l'on est d'accord ou pas avec cela. Si oui, le document fondateur du CNU est clair. Il suffit de le lire.

le Collectif Militant Communiste
Membre désinscrit
   Posté le 03-11-2006 à 20:04:17   

KGB Shpion a écrit :


Pourquoi ?

Disons que t'y es pas allé de main morte avec Mao et Hoxha. J'imaginais que certains intervenants de cette discussion allaient te placer sur leur liste noire...
Membre désinscrit
   Posté le 03-11-2006 à 20:07:45   

CMC a écrit :

camarades intervenants sur ce forum

Engager un processus d'unification des communistes, en France, aujourd'hui, ne peut pas se faire sur cinq têtes (ou cinq épées), quelle que soit la cinquième. Elle ne peut se faire que sur la base du marxisme-léninisme et des quatre fondateurs Marx, Engels, Lénine et Staline. On ne peut engager un processus d'unification que sur ce que l'on a en commun, c'est-à-dire le marxisme-léninisme.
Il faut savoir si l'on est d'accord ou pas avec cela. Si oui, le document fondateur du CNU est clair. Il suffit de le lire.

le Collectif Militant Communiste

OK CMC on a bien compris le message mais il ne s'adresse à mon sens qu'à certains membres de ce forum, est-ce-que tu aurais également quelque chose à répondre sur les autres réserves évoquées?
Est-ce-que Paria et moi pouvons espérer obtenir une réponse? Ca clarifierait les positions des uns et des autres...
Par ailleurs on a bien noté également que vous aviez consenti à mettre Hoxha de côté pour un temps, le problème c'est que les ML tendance mao sont un peu plus nombreux que les "pro-albanais"...
Vassine
Militant expérimenté
Vassine
217 messages postés
   Posté le 03-11-2006 à 21:32:24   Voir le profil de Vassine (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Vassine   

KGB Shpion a écrit :

Vous êtes chiant avec vos Mao et Hodja. Mettons-les de côté.
Ce n'est pas comme ça qu'on arrivera à unir TOTALEMENT le mouvement ML en France.
Contentons-nous de MELS et laissons tomber Mao et Hodja (qui furent tous 2 de grands dirigeants socialistes) qui ne font qu'alimenter querelles.

Unifions-nous sur la base Marx-Engels-Lénine-Staline !


Je suppose que les MLM voient en Mao un apport non négligeable au ML et donc qu'il serait bête de s'en passer. La même chose pour les pro albanais.
Sinon ce serait trop facile...


--------------------
sti
Grand classique (ou très bavard)
969 messages postés
   Posté le 03-11-2006 à 23:21:29   Voir le profil de sti (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à sti   

Le probléme (et il faut arréter de rigoler )c'est que derriére 4 têtes ( pour les signataires de l'appel) il y a, avant l'addition unitaire, l'abstraction d'une cinquiéme, considérer avec beaucoup de condécendence comme "une grande figure révolutionnaire mais pas maxiste lenniniste".
Pour ceux qui considérent Mao comme un véritable dirigeant ML, au minima, et pour le mouvement francais, Enver Hoxa ne souffre pas d'autant de remise en cause (malgrè des malentendus qu'il a lui même crée sur la question, d'ou la positiond 'autres groupes radicalisé en europe et en france avec le PCML si je me trompe pas).

Voilà donc ce qu'on souhaiterait entendre:
" Camarades, mettons 4 têtes et que ceux des camarades qui trouvent dans l'expérience chinoise et son dirigeant historique une matiére à reflexion révolutionnaire soit assuré du respect sur des critéres de reconnaissance d'appartenance "au dogme" des camarades qui trouvent matiére à reflexions révolutionaires dans l'expérience albanaise et son dirigeant historique et soit eux même assuré du respect ... "

1) cette réciprocité n'existe pas.
2) la question de la nature de classe de l'unité n'est pas posé. Direction politique de la classe ouvrière ou pas ? D'ailleur, éléments ouvriers présent ou pas ?

Quoiqu'il arrive, je me permet de rappeler que les deux expériences ont failli et que la pression extérieur seule ne suffit à tout expliquer (même si pour l'Albanie elle a fait bien plus mal c'est évident).
En conséquence, Avant Garde continue d'appeler à l'unité des ouvriers Marxistes-Leninistes, qui sont, de notre point de vue, assez mure idéologiquement pour se passer de la tutelle politique d'une intelligensia "ML" et d'une aristocratie ouvrière au aboie.

Les ouvriers n'ont pas de patrie, ni chinoise, ni albanaise ...
Tout ouvriers conscient et tout communiste en général, se doit de comprendre qu'il a affaire aux deux plus récentes et véritables expressions de la construction du socialisme, et de pouvoir discuter fraternellement des faiblesses de chacune du point de vue de la pérénité de la dictature du prolétariat et des point forts, des acquis pour notre mouvement ...
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2154 messages postés
   Posté le 04-11-2006 à 07:56:55   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

KGB Shpion a écrit :

Très bonne nouvelle pour l'unification du mouvement ML en France.


Si je suis très attaché à la question de l'unité, je ne m'emballe pas comme toi KGB ! J'essaye de garder la tête froide et d'analyser les choses sereinement.

KGB Shpion a écrit :

Il y a déjà une unification en Albanie.


Sauf que les situations, contextes et histoires ne sont pas les mêmes en France et en Albanie !!!

Oppong a écrit :

Il y a un léger problème... C'est que tant que chaque "clan" restera sur ses positions on n'avancera pas. Alors on fait quoi ?


Le problème c'est que derrière un discours et une initiative unitaire (ce qui en soi peut être discuté et soutenu), nous avons à faire à une tentative visant à exclure Mao et l'expérience de la révolution chinoise du champ du ML.

Oppong a écrit :

Mao ayant proposé une nouvelle expérience basée sur les principes ML, une nouvelle voie pouvant être empruntée.


Ce n'est pas l'avis de la plupart des organisations du CNU -Comité National d'Unification du Mouvement Communiste en France- c'est pour ça que le discours " on s'en tient aux 4 têtes, c'est notre héritage commun " n'est que de la poudre aux yeux pour surtout éviter de se prononcer sur Mao -pour évidemment nier sa défense et son caractère ML-

Oppong a écrit :

C'est pourquoi je considère que MELS doit être la base d'unification et qu'il ne faut pas y inclure Mao (pas plus qu'Hoxha). Et j'ai toujours autant de mal à comprendre que certains puissent placer Mao au-dessus de tous les autres...
Cependant ce n'est pas acceptable qu'on engage un processus d'unification en laissant de côté dès le départ une bonne partie du mouvement, et notamment de nombreuses orgas qui partagent les principes ML. Encore une fois il s'agirait d'être honnête et de bien préciser dès le départ si on souhaite unifier le mouvement, ou plus précisément réunir toutes les orgas autour d'un seul parti déjà existant...


Tu te fais de grosses illusions, car si le "mouvement d'unification" -l'initiative CNU- s'engage en excluant " une bonne partie du mouvement, et notamment de nombreuses orgas qui partagent les principes ML " c'est tout à fait consciemment qu'il le fait, c'est un choix politique.

KGB Shpion a écrit :

Vous êtes chiant avec vos Mao et Hodja. Mettons-les de côté.
Ce n'est pas comme ça qu'on arrivera à unir TOTALEMENT le mouvement ML en France.
Contentons-nous de MELS et laissons tomber Mao et Hodja (qui furent tous 2 de grands dirigeants socialistes) qui ne font qu'alimenter querelles.

Unifions-nous sur la base Marx-Engels-Lénine-Staline !


Sache une chose KGB, c'est que je comprend tout à fait ta position, mais l'expérience politique concrète m'a très souvent prouvé que le refus du débat, le refus de la lutte de lignes -au nom de l'unité ou de la difficulté du débat- sert objectivement des intérêts politiques précis. Dans le cas qui nous concerne (là aussi l'expérience du FUC l'a montrée) ne pas mener le débat à son terme, ne peut qu'engendrer la confusion politique, et les unités de façades.

CMC a écrit :

Engager un processus d'unification des communistes, en France, aujourd'hui, ne peut pas se faire sur cinq têtes (ou cinq épées), quelle que soit la cinquième. Elle ne peut se faire que sur la base du marxisme-léninisme et des quatre fondateurs Marx, Engels, Lénine et Staline. On ne peut engager un processus d'unification que sur ce que l'on a en commun, c'est-à-dire le marxisme-léninisme.


Ce " processus d'unification " s'engage sur la base d'un préalable -unité idéologique- (nous avions déjà discuter de cette question notamment avec Koba, Armenak, et Xuan sur le FML1), ce préalable met en avant une conception étriqué, sclérosé du ML car amputé de ce grand marxiste-léniniste que fut Mao.
La démarche scientifique du ML peut se comparer par exemple à la démarche scientifique de la médecine et il ne viendrait à personne l'idée de refuser aujourd'hui les aides, les traitements nouveaux, les apports techniques, les nouvelles connaissances, au nom de la médecine du moyen-age par exemple.
Le ML aussi peut évoluer, notamment avec de nouveaux enseignements issus de nouvelles expériences -Mao, Hoxha- et aussi s'enrichir de l'expérience de millions de communistes.
Le discours bien rôdé sur l'unité " Elle ne peut se faire que sur la base du marxisme-léninisme et des quatre fondateurs Marx, Engels, Lénine et Staline. On ne peut engager un processus d'unification que sur ce que l'on a en commun, c'est-à-dire le marxisme-léninisme. " c'est un discours connu, entendu et qui ne sert qu'à masquer des positions plus ou moins anti-mao.

Oppong a écrit :

Par ailleurs on a bien noté également que vous aviez consenti à mettre Hoxha de côté pour un temps, le problème c'est que les ML tendance mao sont un peu plus nombreux que les "pro-albanais"...


En quoi les ML tendance Mao seraient un problème ?


--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
CMC
Grand classique (ou très bavard)
216 messages postés
   Posté le 04-11-2006 à 12:04:24   Voir le profil de CMC (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à CMC   

Camarades intervenant sur ce sujet,

Le Comité National pour l'Unification du Mouvement Marxiste-Léniniste en France auquel appartient le Collectif Militant Communiste a comme socle idéologique le marxisme-léninisme et comme référents théoriques: Marx, Engels, Lénine et Staline. Ni Mao, ni Enver Hoxha n'en font partie. Le CMC approuve, défend et défendra cette base.
Car c'est la base NECESSAIRE et SUFFISANTE pour définir les voies de notre révolution.
Les ML tendance (s) Mao ne sont un problème que parce qu'ils veulent ajouter Mao au socle idéologique et théorique ML. Mais ce sont eux, qui créent ce problème.
En outre, nous ne partageons pas l'affirmation que le ML soit "une conception étriquée, sclérosée", dès lors qu'elle est " amputée de ce grand marxiste-léniniste que fut Mao".
Nous rappellerons simplement que nombre de révolutions prolétariennes et de guerres de libération nationales ont triomphé, au cours du XX ème siècle sans s'inspirer de la pensée de Mao. Ni celle d'Enver Hoxha.
De même, notre conviction est que le ML (MELS) n'est pas non plus comparable à la "médecine du Moyen-Age", mais au contraire qu'il est l'instrument vivant qui permet aux communistes d'avancer vers leur unification et vers la définition de la stratégie et des tactiques de notre révolution.
Voilà. Maintenant, il appartient à chaque communiste ou organisation communiste de se positionner. Hors de toute considération de nature subjective.
Pour nous, nous avons tout dit ce que nous avions à dire.

le porte-parole du Collectif Militant Communiste

Message édité le 04-11-2006 à 12:19:35 par CMC
Membre désinscrit
   Posté le 04-11-2006 à 12:32:14   

Globalement il y a beaucoup d'ironie de ma part dans ce topic, mes "interrogations" sont généralement plus que ça. C'est surtout pour pointer du doigt certains éléments dans la discussion
Finimore a écrit :


En quoi les ML tendance Mao seraient un problème ?

"Problème" c'est une façon de parler. Ce que je veux dire c'est que les pro-albanais sont très peu nombreux en France et qu'ils sont tous regroupés dans une seule orga, le CMC (combien de membres?), ils sont donc obligés de faire des concessions pour progresser.
En revanche les "maos" ont plusieurs orgas, ils sont largement plus nombreux et ne ressentent pas la nécessité de se rallier aux autres ML pour faire progresser le mouvement.
Plus généralement j'ai un peu l'impression que vous enfermez dans votre coquille, du style "l'anti-maoïsme ne passera pas par moi", et que vous considérez que tous les ML classiques sont anti-maoïstes... Sincèrement est-ce-que ce sentiment est le résultat d'une "ambiance" présente sur le net, ou est-ce-qu'elle est vraiment fondée sur des discussions avec des militants ML dans la réalité?
Bon après c'est sûr qu'on facilite les discussions quand on invite tout le monde à la table, plutôt qu'en sélectionnant les orgas, mais est-ce-que vous aviez tous envie d'être invités à cette réunion et y seriez-vous allés?
Membre désinscrit
   Posté le 04-11-2006 à 12:49:51   

CMC a écrit :


Car c'est la base NECESSAIRE et SUFFISANTE pour définir les voies de notre révolution.

Tout le problème réside dans cette phrase: pour moi le NECESSAIRE est un préalable à toute réunion, alors que le SUFFISANTE doit faire partie de la discussion

CMC a écrit :


Les ML tendance (s) Mao ne sont un problème que parce qu'ils veulent ajouter Mao au socle idéologique et théorique ML. Mais ce sont eux, qui créent ce problème.

C'est l'avis du CMC je ne suis pas persuadé qu'il soit partagé par tous les membres directement concernés par cette union. Pour ma part je considère que le problème vient du fait que les "maos" refusent d'envisager une révolution qui ferait abstraction des contributions du maoïsme

CMC a écrit :


En outre, nous ne partageons pas l'affirmation que le ML soit "une conception étriquée, sclérosée", dès lors qu'elle est " amputée de ce grand marxiste-léniniste que fut Mao".

De même, notre conviction est que le ML (MELS) n'est pas non plus comparable à la "médecine du Moyen-Age", mais au contraire qu'il est l'instrument vivant qui permet aux communistes d'avancer vers leur unification et vers la définition de la stratégie et des tactiques de notre révolution.

Effectivement sur ce point on est d'accord, les propos de finimore sont vraiment exagérés... Est-ce-que tu confirmes finimore ou tu reconnais que tu ne pensais pas vraiment ce que tu viens de dire? Pas de manière aussi tranchée en tout cas?
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 Page suivante
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises  Unification du Mouvement CommunisteNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum
   Hit-Parade