Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités Internationales 

 La RPC et les Rohingyas

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9423 messages postés
   Posté le 28-11-2017 à 23:47:18   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La solution pragmatique de la Chine à la crise des Rohingyas


Par Ge Hongliang Source: Global Times Publié le: 2017/11/26

La crise des Rohingyas dans l'État de Rakhine au Myanmar a été au premier rang des priorités du ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi lors de son voyage au Bangladesh et au Myanmar la semaine dernière. Dans un style différent de l'impulsivité de l'Occident, Wang a présenté une proposition en trois phases pour faire face à la crise et promouvoir la stabilité régionale, soulignant davantage l'approche efficace et pragmatique de la diplomatie chinoise.

La question Rohingya est un casse-tête à long terme pour le gouvernement du Myanmar, et a récemment attiré l'attention de la communauté internationale en ce qui concerne les droits de l'homme et la religion. En fait, la crise des Rohingyas, qui découle de contextes historiques, ethniques et religieux complexes, est beaucoup plus complexe que ce qui peut sembler être en premier lieu.

La crise implique une série de problèmes de sécurité non traditionnels déclenchés par des conflits ethniques entre les bouddhistes et les Rohingyas dans l'État de Rakhine. Le conflit a une longue histoire et implique deux ethnies et deux religions. Pourtant, la question a maintenant dégénéré en un dilemme concernant la politique intérieure du Myanmar, la diplomatie et la sécurité régionale.

À l'échelle internationale, la crise des Rohingyas est étroitement liée au terrorisme et à l'extrémisme et a déclenché plusieurs vagues de flux de réfugiés à grande échelle.

Pour la Ligue nationale pour la démocratie (LND) d'Aung San Suu Kyi, la question des fermenteurs Rohingya qui fait l'objet de vives discussions au niveau international est assez épineuse, en particulier à cause de l'attitude occidentale à l'égard de Suu Kyi.

Suu Kyi était considérée depuis longtemps comme un symbole de la démocratie et des droits de l'homme en Occident. Elle devait donc arrêter la violence dans l'État de Rakhine, améliorer le cadre de vie des Rohingya et promouvoir l'égalité entre les différentes ethnies du Myanmar. Cependant, au fur et à mesure que la question s'est développée, Suu Kyi, une personnalité politique populaire parmi les cercles occidentaux de l'opinion publique, a été sévèrement critiquée par les médias occidentaux pour ne pas avoir traité le problème de manière appropriée.

En outre, les États-Unis ont commencé à utiliser la question des Rohingyas comme une excuse pour réimposer des sanctions sélectives au Myanmar pour exprimer son insatisfaction à l'égard du pays. L'opinion publique occidentale continue de faire pression sur le Myanmar et qualifie intentionnellement l'action du gouvernement du Myanmar contre les Rohingyas de «nettoyage ethnique».

Avec les différends grandissants entre les États-Unis et le Myanmar sur cette question, la dénonciation de Suu Kyi par Washington est devenue de plus en plus intense. Par exemple, Bob Corker, président du comité des relations extérieures du Sénat américain, a récemment critiqué Suu Kyi pour son "silence" sur la crise, ajoutant que "il est peut-être temps pour un ajustement politique". Le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson s'est rendu au Myanmar à la mi-novembre, appelant à une enquête "crédible" sur la crise.

L'insatisfaction de Washington et ses tentatives pour faire pression sur Nay Pyi Taw peuvent être facilement perçues, mais cela n'aidera pas à résoudre le problème. Seule une aide pragmatique peut faire la différence.

Il est irréaliste de rétablir la stabilité et la sécurité dans l'État de Rakhine à court terme. Des efforts supplémentaires devraient être faits pour atténuer les tensions et régler la crise de manière globale. Par conséquent, après avoir négocié avec le Bangladesh et le Myanmar, la Chine a présenté une proposition en trois phases pour régler le problème.

Les troubles et l'insécurité de Rakhine sont la cause la plus directe de l'exode des réfugiés Rohingya. Par conséquent, le cessez-le-feu et la restauration de l'ordre social sont importants pour assurer un environnement de vie sûr pour la population locale, ce qui constitue également la première phase de la solution de la Chine.

Pour la deuxième phase, le Bangladesh et le Myanmar devraient être encouragés à dialoguer afin de trouver une approche réalisable pour régler la question, dans laquelle la communauté internationale devrait également jouer un rôle actif.

La crise des Rohingyas est étroitement liée à la pauvreté de Rakhine et à la compétition entre ethnies pour les ressources, ce qui est la cause profonde du problème. Par conséquent, la promotion du développement de la région est la clé pour résoudre pacifiquement la crise.

De ce point de vue, la solution chinoise en trois phases offre une approche plus pragmatique que les dénonciations récentes de l'Occident.

L'auteur est chercheur associé à l'Institut Charhar et au Collège des études de l' ASEAN à l'Université du Guangxi pour les nationalités. opinion@globaltimes.com.cn

Publié dans: ASIAN REVIEW

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9423 messages postés
   Posté le 28-11-2017 à 23:56:46   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Lire aussi sur le même thème Renforcement du développement à travers le corridor économique Chine-Myanmar publié le 28/11 (avec la trad. automatique Google)

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités Internationales  La RPC et les RohingyasNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum