Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  l'impérialisme, le Tiers Monde et la Chine 

 réunion des BRICS à Goa

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9348 messages postés
   Posté le 17-10-2016 à 00:05:02   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La Chine et la Russie promettent de renforcer leur coopération au sein des cadres multilatéraux


Publié le 2016-10-16 à 05:14

(Xinhua/Yao Dawei)

GOA (Inde), 15 octobre (Xinhua) -- Samedi, le président chinois Xi Jinping a rencontré le président russe Vladimir Poutine à Goa et les deux parties ont promis de resserrer les liens bilatéraux et de renforcer leur coopération au sein des cadres multilatéraux.

M. Xi est arrivé dans l'État indien de Goa, au sud-ouest du pays, dans la journée afin de participer au huitième sommet du bloc des pays émergents : les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud).

Il a rappelé que les dirigeants des cinq pays s'étaient rencontrés le mois dernier en marge du onzième sommet du Groupe des 20 principales économies dans la ville chinoise de Hangzhou, à l'est du pays, qu'ils avaient eu des échanges de points de vue approfondis sur la promotion de la coopération des BRICS et qu'ils avaient dégagé plusieurs consensus importants.

La Chine, a dit le président, espère que le sommet des BRICS à Goa obtiendra des résultats positifs et donnera un nouvel élan à leur coopération.

Étant donné qu'en 2017, la Chine assurera la présidence tournante des BRICS, Beijing est prête à travailler avec la Russie et toutes les autres parties pour faire en sorte que le neuvième sommet soit une réussite, a-t-il ajouté.

Faisant remarquer que la Chine et la Russie sont des membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU et de grands pays à économie émergente, M. Xi a dit que les deux pays doivent renforcer leur coordination et coopération au sein de l'Organisation des Nations Unies, de l'Organisation de coopération de Shanghai, de l'organisation des BRICS et des autres cadres multilatéraux.

Les deux parties, a-t-il ajouté, doivent promouvoir conjointement un ordre international plus juste et plus raisonnable et sauvegarder les intérêts des pays à économie émergente et des pays en développement.

Rappelant que M. Poutine et lui-même ont tenu une réunion fructueuse le mois dernier à Hangzhou et qu'ils sont parvenus à d'importants consensus sur les progrès du partenariat stratégique global (entre la Chine et la Russie) en matière de coordination, le président chinois a dit que les deux parties devaient à présent s'atteler sérieusement à sa mise en œuvre.

Pour sa part, M. Poutine a déclaré être enchanté de constater que la Russie et la Chine ont maintenu une constante communication, au plus haut niveau et dans différents domaines, ce qui est très important pour consolider les liens bilatéraux.

La Russie est déterminée à renforcer la coopération avec la Chine au sein des cadres multilatéraux et soutient la Chine qui accueillera le neuvième sommet des BRICS, l'année prochaine, a-t-il poursuivi.

Considérant la Chine comme un partenaire économique important de la Russie, M. Poutine a dit que son pays souhaite approfondir la coopération avec la partie chinoise, notamment dans les domaines de l'énergie, des infrastructures de transport, de la construction aéronautique et de l'aérospatiale.

Moscou, a-t-il dit, soutient également les efforts déployés par l'Union économique eurasiatique, représentée par la Russie, visant à aligner ses stratégies de développement sur l'Initiative - proposée par la Chine - "la Ceinture et la Route", et à coopérer avec la partie chinoise.

Les deux dirigeants ont également eu un échange de points de vue approfondi sur la situation dans la péninsule coréenne et sur d'autres questions régionales et mondiales au sujet desquelles ils partagent les mêmes préoccupations.

Ils sont convenus de maintenir une communication et une coordination intenses afin de protéger conjointement la paix et la stabilité en Asie du Nord-Est ainsi que les intérêts communs des deux pays.

L'Inde assure la présidence tournante des BRICS cette année, et un sommet est prévu ce week-end dans l'État indien de Goa.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9348 messages postés
   Posté le 17-10-2016 à 00:06:12   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Les BRICS doivent aider l'économie mondiale à sortir de l'ornière en ces temps troublés


Publié le 2016-10-15 à 15:14

BEIJING, 15 octobre (Xinhua) -- A l'heure où une reprise forte et durable peine à se faire sentir dans le monde, les pays des BRICS doivent plus que jamais serrer les rangs et aider l'économie de la planète à sortir de l'ornière, tout comme il l'avaient fait après la crise financière de 2008.

Les dirigeants du bloc regroupant le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud vont se retrouver ce week-end à Cavelossim dans l'Etat indien de Goa (sud-ouest) pour leur sommet annuel. Ils devraient discuter à cette occasion d'un approfondissement de leur coopération et essayer de trouver des solutions pour remédier à une croissance économique mondiale atone.

Au cours des huit dernières années ayant suivi la pire crise financière de l'après-guerre, ce groupe des principales économies émergentes a apporté une contribution indéniable à la croissance mondiale et permis que la planète survive à une forte récession.

Aujourd'hui, dans une conjoncture économique et commerciale très difficile, les BRICS naviguent dans des eaux agitées.

Voilà même que l'on commence à parler en Occident de la mort des BRICS, certains estimant que la fête est déjà bientôt finie. En réalité, ces pays en développement continuent d'impulser un élan majeur à la croissance économique planétaire, mais sont aussi des partisans déterminés d'une réforme de la gouvernance mondiale et d'un développement inclusif.

Au sein de ce groupe, l'Inde et la Chine continuent d'enregistrer des taux de croissance raisonnablement élevés et ont tout à fait le potentiel pour maintenir cette dynamique dans un avenir proche.

Le Brésil et la Russie, deux nations qui combattent énergiquement la récession domestique, montrent des signes de reprise. Quant à l'économie sud-africaine, la deuxième du continent, elle a rebondi au deuxième semestre, dissipant les craintes d'une contraction.

Les sentiments protectionnistes et anti-mondialisation se propagent rapidement dans le monde et ont quelque peu obscurci les perspectives de l'économie mondiale. Le Fonds monétaire international (FMI) a abaissé ses prévisions de croissance pour 2016 à 3,1%, soit le taux le plus bas depuis la crise de 2008.

Pour les BRICS, le mieux à faire aujourd'hui est d'aider l'économie mondiale à retrouver le chemin vers une croissance plus soutenue et dynamique. Cela veut dire renforcer l'unité du bloc et entretenir un partenariat économique et commercial davantage resserré. La proposition par Beijing d'une zone de libre-échange entre les cinq pays pourrait représenter un pas dans cette direction.

Les BRICS devraient également continuer d'exercer leur responsabilité en vue de réformer des institutions financières internationales majeures telles que le FMI et la Banque mondiale, où les pays émergents sont toujours nettement sous-représentés.

Depuis sa création, ce bloc a essayé d'instaurer des règles de jeu équitables, où les pays émergents et les pays développés peuvent se partager les bénéfices d'une croissance économique mondiale solide et grandissante. Contrairement à ce que certains cassandres prédisent, les BRICS n'entendent pas se replier sur eux-même aux dépens des autres.

A Goa, il faudra que les pays émergents saisissent l'opportunité de faire preuve d'esprit de responsabilité au profit d'une économie mondiale convalescente.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9348 messages postés
   Posté le 21-10-2016 à 08:47:35   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

sur analyse communiste internationale

Sommet des BRICS : Xi Jinping propose le plan chinois pour répondre aux défis mondiaux

Publié le 19 octobre 2016 par anonyme


2016-10-17 16:54:44 cri
La 8e rencontre entre les dirigeants des pays des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) s'est tenue dimanche 16 octobre dans l'État de Goa en Inde. Le président chinois Xi Jinping a prononcé un discours intitulé « Ayons confiance en un développement commun ». Il a lancé des initiatives sur une synergie des pays des BRICS pour relever les défis que pose l'environnement international, en soulignant que la Chine est prête à travailler dans ce cadre pour un avenir radieux du bloc.

Cette année marque le 10e anniversaire de la coopération des pays des BRICS. Au cours des 10 dernières années, ces derniers ont apporté à la croissance économique mondiale une contribution de plus de 50%. Lors de la rencontre, M. Xi a exprimé sa haute appréciation à l'égard des succès réalisés dans le cadre du bloc.

"Ce sont dix années de recherche assidue au développement commun. Nous avons adhéré aux priorités de développement en nous concentrant sur le développement économique et l'amélioration de la vie de nos peuples. Et nos réalisations ont été remarquables. Ce sont dix années de coopération gagnant-gagnant. Nous avons cherché à établir une structure de coopération tous azimuts et à multiples niveaux. Et notre coopération a porté des fruits. Ce sont dix années d'audace et de prise de responsabilité. Nous avons travaillé main dans la main pour répondre à la crise financière mondiale, pour faire entendre notre voix sur les questions majeures internationales et régionales et pour promouvoir la réforme de la gouvernance économique mondiale. Tout cela a accru considérablement la représentation et le droit à la parole des marchés émergents et des pays en développement."

À l'heure actuelle, la reprise économique mondiale reste fragile, le commerce et l'investissement mondiaux moroses. Les problèmes profonds qui sont responsables de la crise financière mondiale sont encore loin d'être résolus. Face à cette conjoncture, comment les pays des BRICS devraient-ils coopérer afin de surmonter les difficultés ? On écoute les propositions de M. Xi.

"Premièrement, nous devrions faire avancer les réformes structurelles, innover les modes de croissance et bâtir une économie ouverte. Deuxièmement, nous devrions poursuivre les dialogues Nord-Sud et les coopérations Sud-Sud pour orienter l'économie mondiale vers une croissance vigoureuse, durable, équilibrée et inclusive. Troisièmement, nous devrions travailler main dans la main pour répondre aux catastrophes naturelles, au changement climatique, aux pandémies, au terrorisme et aux autres problèmes d'ordre mondial, afin de contribuer à la sécurité mondiale. Quatrièmement, nous avons intérêt à continuer à promouvoir la représentativité et le droit à la parole des marchés émergents et des pays en développement, en faveur des nouvelles relations internationales gagnant-gagnant. Cinquièmement, nous devrions mener à bien la Nouvelle Banque de développement des BRICS et notre dispositif de réserve d'urgence dans leur construction, gestion et développement, afin de fournir un solide appui au développement économique des pays en développement."

Le Premier ministre indien Narendra Modi a déclaré que les pays des BRICS devraient continuer à travailler ensemble pour mettre en œuvre le programme de développement durable à l'horizon 2030 et pour jouer un rôle plus important dans le cadre du G20, de l'OMC et d'autres mécanismes multilatéraux majeurs. Il a exprimé le souhait que les pays des BRICS intensifient les coopérations dans le commerce, l'investissement, les finances, l'agriculture, l'urbanisation, les infrastructures et la sécurité, et renforcent la construction des mécanismes de coopération.

"Après l'éclatement de la crise financière en 2008, les pays des BRICS ont injecté un élan à la croissance économique mondiale. Nous sommes persuadés que les économies ont la nécessité d'apporter des investissements publics dans des projets d'infrastructure à long terme et de réguler les politiques macroéconomiques pour promouvoir la croissance économique, le commerce mondial et la création du nouveau dynamisme."

En déclarant que la Chine assumera en 2017 la présidence tournante des pays des BRICS et organisera la 9e rencontre annuelle de ses dirigeants à Xiamen dans la province du Fujian, M. Xi a souligné que la Chine travaillerait avec les autres parties pour mettre en œuvre les consensus obtenus à l'issue des rencontres précédentes et pour approfondir les partenariats en vue d'ouvrir un nouveau chapitre de coopération des pays des BRICS.

"Partisane et participante déterminée dans le mécanisme des BRICS, la Chine considère les coopérations entre les BRICS comme une orientation importante de sa diplomatie. Nous sommes prêts à travailler avec les autres États membres, main dans la main, pour dessiner un nouveau plan de développement des BRICS."

source: http://french.cri.cn/621/2016/10/17/661s495052.htm

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  l'impérialisme, le Tiers Monde et la Chine  réunion des BRICS à GoaNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum