Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Chine : capitalisme ou socialisme ? 

 réorientation de l'économie et infrastructure

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9577 messages postés
   Posté le 29-12-2016 à 18:13:57   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Un des aspects très important de cette réorientation vers la consommation intérieure est l'investissement dans les liaisons intérieures et les infrastructures ferroviaires.

Ils ont pour rôle en particulier de désenclaver les campagnes et les régions reculées de ce vaste pays, et de résoudre la contradiction ville-campagne.

Ces investissements sont de nature très différente de ceux pratiqués ici. Il est notoire que les investissements industriels et d'infrastructure en France ont cédé le pas aux placements financiers. L'hexagone n'est plus qu'à la 7eme place mondiale pour son réseau routier, alors qu'il était numéro un en 2008-2009. Il a rétrogradé de la 2eme à la 6eme place en infrastructures ferroviaires et du 5eme au 15eme rang pour les aéroports.

On note aussi qu'en France le réseau intermédiaire se réduit progressivement et que le développement du TGV se fait au détriment des lignes principales, tandis que les trains de nuit et les réseaux locaux disparaissent au profit de lignes de bus plus polluantes comme les megabus de Macron

On lira l'article très documenté sur CAIRN : Le TGV ou le démantèlement du réseau ferré français par Etienne Auphan

A noter aussi le protectionnisme européen contre l'achat de trains chinois, afin de protéger Alstom et Siemens.


_______________________


Un article de BFMTV

L'incroyable ambition ferroviaire de la Chine


D’ici à 2020, le réseau ferroviaire chinois comprendra 30.000 kilomètres de lignes à grande vitesse. Pour construire les 11.000 km qui manquent encore, l'État va investir l'équivalent de 480 milliards d'euros.

Déjà dotée du plus grand réseau ferroviaire à grande vitesse du monde, la Chine veut aller encore plus loin. La deuxième économie mondiale souhaite en effet construire, d'ici à 2020, 11.000 kilomètres de lignes à grande vitesse supplémentaires, rapporte le Frankfurter Allgemeine, citant le ministère des Transports chinois.

Un énorme projet qui nécessitera un investissement tout aussi gigantesque, en l’occurrence l’équivalent de 480 milliards d’euros (3,5 milliards de yuans). Une fois le chantier terminé, son réseau LGV s'étendra sur 30.000 kilomètres reliant les grandes villes du pays. A titre de comparaison, le réseau ferré, deuxième d'Europe après celui de l'Espagne se limite à ce jour à 2.100 kilomètres.


10 heures seulement pour parcourir 2.250 kilomètres

D'ici le début de la prochaine décennie, 8 grandes villes chinoises sur 10 auront ainsi un accès aux trains à grande vitesse. Les Chinois profitent déjà amplement des efforts de l'État pour améliorer ses infrastructures de transports. La nouvelle ligne à grande vitesse reliant Shanghai à Kunming, la capitale de la province du Yunnan a été inaugurée mercredi 28 décembre. Elle permet de parcourir les quelque 2.250 kilomètres séparant ces deux grandes villes en un peu plus de 10 heures…au lieu de 35 auparavant.

La Chine ne devrait pas se contenter d’investir dans les trains à grandes vitesse "classiques". En octobre, les autorités ont en effet annoncé leur intention de développer un réseau de trains à sustentation magnétique. Une technologie grâce à laquelle les trains peuvent atteindre la vitesse de 600 km/h.



Edité le 29-12-2016 à 19:00:53 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9577 messages postés
   Posté le 29-12-2016 à 18:17:54   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Chine : mise en service d'une ligne ferroviaire à grande vitesse est-ouest


Xinhua - 29.12.2016

La Chine a mis en service mercredi une des plus longues lignes ferroviaires du monde reliant la côte est, région prospère du pays, au sud-ouest du pays, moins développé.
Le chemin de fer Shanghai-Kunming, qui s'étend sur 2.252 kilomètres, traverse cinq provinces, à savoir le Zhejiang, le Jiangxi, le Hunan, le Guizhou et le Yunnan et réduit le temps de voyage entre Shanghai et Kunming à 11 heures, contre 34 auparavant, a annoncé la China Railway Corporation.


La vitesse maximale sur la ligne est de 330 km/h, a précisé Wang Jinda, un conducteur de train.

La ligne Shanghai-Kunming est également la plus longue ligne ferroviaire à grande vitesse de Chine reliant l'est à l'ouest, tandis que la ligne Beijing-Guangzhou, qui parcourt 2.298 kilomètres et qui a débuté ses opérations en 2012, représente le plus long chemin de fer nord-sud du pays.

La Chine a construit plus de 20.000 kilomètres de chemins de fer à grande vitesse. Selon le plan du gouvernement, la longueur devra augmenter à 45.000 kilomètres d'ici 2030. Le lancement de la ligne Shanghai-Kunming signifie que le réseau ferroviaire à grande vitesse prend de l'ampleur, reliant quasiment toutes les provinces de la partie continentale de la Chine.


À lire aussi :
La première ligne de train suspendu en Chine prête pour plus d'opérations systématiques
Construction du pont ferroviaire Beijing-Zhangjiakou
Approbation d'une ligne ferroviaire himalayenne

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9577 messages postés
   Posté le 29-12-2016 à 18:30:55   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Les chemins de fer à grande vitesse couvriront 80% des grandes villes chinoises d'ici 2020


le Quotidien du Peuple en ligne -29.12.2016


La Chine a pour ambition de construire un système de transport complet d'ici 2020. [Photo d'archives : 163.com]


Selon un livre blanc publié jeudi, la Chine a pour ambition de construire un système de transport complet, avec un réseau plus rapide, plus écologique et plus sûr pour offrir des services plus efficaces au public d'ici 2020.

Le livre blanc, intitulé « Développement des transports en Chine », a exposé les énormes changements du secteur au cours des dernières décennies et a fixé des objectifs pour son expansion dans les années à venir.

Ainsi, a indiqué le document publié par le Bureau d'information du Conseil des Affaires de l'Etat, le secteur devrait accélérer son rythme de développement et jouer pleinement son rôle de base en tant qu'avant-garde pour achever la construction d'une société modérément prospère tous azimuts en 2020.

D'ici 2020, la Chine va faire passer la longueur des chemins de fer à grande vitesse en exploitation à 30 000 kilomètres, reliant plus de 80% de ses grandes villes.
La Chine va également rénover 30 000 km de voies express et fournir des routes bitumées et cimentées et des services de navettes pour les villages administratifs présentant les conditions nécessaires, tandis que tous les villages sans exception auront accès aux services postaux, a également précisé le document.

Au cours des dernières décennies, le réseau de transports de la Chine a connu des changements spectaculaires, en particulier le secteur ferroviaire.

Lorsque la République populaire de Chine a été fondée en 1949, la longueur totale de ses voies de chemin de fer était de seulement 21 800 km, dont la moitié était paralysée.

Grâce à une série de réformes menées depuis lors, la longueur totale des voies ferrées exploitées a atteint 121 000 km à la fin de 2015, la deuxième plus longue du monde, dont 19 000 km de trains à grande vitesse, qui placent la Chine au premier rang mondial dans ce domaine.

Si le vaste réseau a amélioré sa connectivité dans de grandes parties du pays, les disparités demeurent encore alors que la construction a été retardée dans les régions moins développées de l'Ouest du pays, mais, ces dernières années, le gouvernement cherche à réduire cet écart.

Le livre blanc a promis d'accélérer la construction des chemins de fer dans les régions du centre et de l'Ouest du pays. C'est dans cette optique que la Chine a mis en service mercredi l'un des plus longs chemins de fer à grande vitesse au monde, reliant la prospère côte orientale du pays à la région du Sud-ouest, la moins développée.

Selon la China Railway Corporation, la ligne Shanghai-Kunming, d'une longueur de 2 252 km, traverse cinq provinces, à savoir le Zhejiang, le Jiangxi, le Hunan, le Guizhou et le Yunnan et réduit le temps de voyage de Shanghai à Kunming de 35 à 11 heures.

Mercredi, une autre ligne ferroviaire à grande vitesse reliant Kunming et Nanning, capitale de la région autonome Zhuang du Guangxi dans le Sud-ouest de la Chine, a également été mise en service.

(Rédacteurs :Yishuang Liu, Guangqi CUI)

À lire aussi :
Chine : mise en service d'une ligne ferroviaire à grande vitesse est-ouest
La Chine compte au moins six lignes de TGV faisant des bénéfices


Edité le 29-12-2016 à 18:54:49 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9577 messages postés
   Posté le 29-12-2016 à 18:54:29   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

NB : les trains à unités multiples comportent plusieurs ensembles alimentation/moteur en tête. Ils sont utilisés en Suisse sur des lignes de montagne

_________________


Mise en service des trains à grande vitesse aux "normes chinoises"


Xinhua - 16.08.2016

La China Railway Corporation a annoncé lundi que ses trains à grande vitesse aux "normes chinoises", également connus comme trains à unités multiples électriques, ont commencé à circuler dans la province du Liaoning (nord-est).

Le train N. G8041 est parti lundi de la ville de Dalian à destination de Shenyang, capitale du Liaoning. Il s'agit du premier transport de passagers utilisant des trains à grande vitesse aux "normes chinoises", a indiqué Zhou Li, chef de la gestion technologique de la China Railway Corporation.

"La Chine a conçu de manière indépendante ses trains à unités multiples électriques, et ces trains seront un modèle majeur qui sera exporté par la Chine dans le monde" , a fait savoir M. Zhou.

Les trains aux "normes chinoises" sont dotés du dernier design extérieur, réduisent la consommation énergétique et utilisent des pièces préfabriquées normalisées, a expliqué M. Zhou. Les dispositifs de sécurité ont été améliorés par rapport aux anciens modèles, a-t-il ajouté.

Les trains peuvent atteindre une vitesse de 350 km/h.

La Chine possède 2.470 trains à unités électriques multiples, soit la quantité la plus importante du monde et les 19.000 km de voies ferrées à grande vitesse du pays représentent 60% du total mondial.

Les trains à grande vitesse de la Chine ont déjà trouvé des clients internationaux en Indonésie, en Russie, en Iran et en Inde.

(Rédacteurs :Yishuang Liu, Wei SHAN)

Lire aussi : Masteel va fabriquer des roues de train à grande vitesse pour remplacer les produits importés

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Chine : capitalisme ou socialisme ?  réorientation de l'économie et infrastructureNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum
   Hit-Parade