Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Chine : capitalisme ou socialisme ? 

 à propos du ralentissement de l'économie chinoise

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9133 messages postés
   Posté le 24-08-2015 à 00:08:33   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La presse économique bourgeoise ne rate pas une occasion de souligner le ralentissement de l'économie chinoise, les difficultés financières qui apparaissent au cours de l'internationalisation du Yuan.

Unanimement, cette presse s’inquiète de la baisse des exportations chinoises, qui menacerait l'économie mondiale.

On observera que s'il y a baisse des exportations chinoises c’est parce que la consommation occidentale diminue ou parce que les prix chinois ont augmenté.
Les prix chinois ont augmenté parce que les salaires ont augmenté et la consommation occidentale diminue parce que la population occidentale est paupérisée.
En fait c’est la crise occidentale qui se répercute sur les autres pays dont la Chine. Mais il est pratique d’inverser les responsabilités.

Cet article relativise les difficultés temporaires liées à la réorientation générale de l'économie de l'exportation vers la consommation locale.



Grand potentiel, ténacité et marge de manœuvre de l’économie de la Chine au nouvel état normal



Mis à jour le 2015-04-30
Par Zhang Zhanbin - Source Quotidien du Peuple en ligne et Théorie Chine

Au cours de la dernière année, le ralentissement économique dans le pays a continué de s’aggraver. Face aux multiples difficultés et défis entrelacés, les objectifs et les tâches principaux annuels du développement économique et social de la Chine ont été atteints, nous avons réalisé une performance stable tout en sécurisant le progrès du développement économique et social.
Les réalisations durement gagnées nous ont donné une ferme détermination et la confiance pour faire plus d’efforts. Bien sûr, à part les résultats, nous devons faire attention aux difficultés et aux défis. A nos jours, la croissance d’investissement économique est au ralenti, les nouveaux points chauds de consommation sont peu nombreux, la difficulté pour une croissance stable devient de plus en plus grande.

Dans le même temps, les prix des produits industriels continuent à baisser, le coût des facteurs de production est en hausse, le problème de financement des petites et micro-entreprises devient plus grand, une partie des entreprises ont de la difficulté dans l’exploitation et la production, les questions de surcapacité restent préoccupantes.

Ces enjeux et défis ont suscité des préoccupations de certains chercheurs pour l’économie de la Chine. Nous croyons que ce sont des aspects externes des contradictions structurelles économiques dans le contexte d’ «addition des trois phases » (l’économie se trouve en même temps à la phase de changement de vitesse de croissance, à la phase douloureuse d’ajustement structurel et à la pré-phase de digestion des politiques de stimulation), ce sont des ajustements temporaires à l’optimisation globale de l’économie au nouvel état normal. L’économie de la Chine est entrée dans un nouvel état normal, elle est en train d’évoluer vers une économie dont la forme est plus avancée, la division du travail est plus complexe, la structure est plus raisonnable. Il existe un grand potentiel, une forte ténacité et une large marge de manœuvre de l’économie de la Chine au nouvel état normal pour réaliser une croissance saine et durable, en quoi nous pouvons avoir de confiance et de patience.

I. La confiance vient de la forte ténacité et du grand potentiel de l’économie chinoise

Au nouvel état normal, bien qu’il existe probablement des difficultés incontournables au niveau de la demande et de l’offre de l’économie chinoise, la tendance du développement économique global reste généralement inchangée, la ténacité du développement économique et le potentiel de la croissance économique serviront comme soutien pour l’économie chinoise à un meilleur niveau plus stable.

Premièrement, l’augmentation économique reste encore considérable. Il faut admettre qu’avec l’entrée dans le nouvel état normal, le ralentissement économique est très évident. Mais l’économie chinoise n’est plus un « petit homme », elle est devenue déjà un « grand homme ». Après 36 années de croissance rapide, la quantité économique a connu d’énormes changements. En année 2013 seulement, l’augmentation économique chinoise est équivalente au PIB de l’année 1994, cela met la Chine au dix-septième rang du monde. Parlant du classement mondial, la Chine a déjà dépassé l’Italie, la France, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, le Japon et d’autres puissances économiques pour devenir la deuxième plus grande puissance économie après les Etats-Unis.
Le PIB de la Chine en 2014 est équivalent à deux fois le PIB du Japon, seule la partie supplémentaire est équivalent au PIB de la Suisse.

Du point de vue du taux de croissance, depuis une trentaine d’années, l’économie de la Chine a connu un développement à grande vitesse avec un rare taux de croissance annuel à près de deux chiffres du monde, tout en créant un « miracle chinois » dans l’histoire économique du monde.
Au nouvel état normal, nous pouvons compter toujours sur une croissance réelle significative pour garantir efficacement un renforcement de la puissance financière de l’Etat, qui peut offrir une garantie forte de financement pour promouvoir le développement économique, protéger et améliorer la vie du peuple, répondre efficacement à une variété de risques. Nous pouvons compter toujours sur une croissance réelle significative pour la réalisation des objectifs de «deux cents ans» identifiés lors du 18e Congrès du Parti communiste chinois, cela apportera plus de «dividendes de gros pays» à l’économie chinoise.

Deuxièmement, la dynamique de la croissance économique est plus diversifiée. La Chine est entrée dans le nouvel état normal, il existe un grand potentiel, une forte ténacité et une large marge de manœuvre de l’économie.
Maintenant, la Chine est en train de connaître une urbanisation plus grande du monde. En 2014, le taux d’urbanisation nominal de notre pays n’était que de 54,8 % et le taux d’urbanisation du registre d’état civil était beaucoup plus faible, qui était seulement d’environ de 36%. Par rapport aux pays développés, il existe beaucoup à désirer. L’urbanisation chinoise accompagnée par la migration à grande échelle, promouvra directement la croissance continue des investissements en infrastructures et les dépenses des consommateurs.
Des études ont montré qu’au cours de la prochaine décennie, la nouvelle urbanisation de la Chine apportera un investissement de plus de 40 billions de yuans, qui deviendra un puissant moteur de la croissance économique de la Chine.

Notre pays est à la fin des étapes de l’industrialisation, mais la tâche de l’industrialisation est loin d’être complète, sauf pour un petit nombre de provinces économiquement développées dans l’est du pays qui ont pratiquement achevé l’industrialisation, tandis que l’industrialisation des provinces au centre et à l’ouest du pays est en arrière, beaucoup de régions sont encore au stade primaire de l’industrialisation.
Par conséquent, le processus d’urbanisation et de l’industrialisation de la Chine fournira à la croissance économique des « dividendes retardataires » diversifiées, ces facteurs peuvent suffisamment soutenir un meilleur développement économique futur de la Chine.

Troisièmement, c’est le développement plus stable.
En 2013, l’industrie tertiaire de la Chine représentait 46,1% du PIB, qui a dépassé la seconde industrie pour la première fois, le bulletin statistique 2014 montre que cette proportion est passée à 48,2%, ce qui est un très bon signe de l’optimisation de la structure économique.
Pendant ces trentaines d’années de la croissance rapide de la Chine, soutenue par la demande intérieure, la proportion de l’investissement intérieur dans la structure de la demande intérieure est relativement élevée, mais en 2010, le taux de consommation et le taux de l’investissement en représentaient respectivement 50%, après cela le taux de consommation a montré une tendance de croissance rapide, il a dépassé le taux de l’investissement dans la structure économique, le rôle fondamental de la consommation et le rôle clé de l’investissement se sont progressivement reflétés.

En raison des conditions géographiques, du développement des infrastructures, des facteurs historiques et culturels, dans la structure économique régionale de la Chine, l’écart du développement entre l’est, le centre et l’ouest est bien large.

Avec l’élaboration et la mise en œuvre de l’initiative de « la Ceinture et la Route », du développement conjoint de Beijing, Tianjing et Hebei, de la ceinture économique du fleuve de Yangtzé et d’autres stratégies de développement régional, la structure régionale a été progressivement optimisée, ce qui apportera plus de «dividendes de développement» à l’économie chinoise.

Quatrièmement, la vitalité du marché est davantage libérée. Au nouvel état normal de l’économie, l’essentiel de la transformation des fonctions gouvernementales reste la bonne gestion des relations entre le gouvernement et le marché.

Le nouveau gouvernement prend la décentralisation et la transformation des fonctions gouvernementales comme «percée» et « canon d’attaque de front » pour l’approfondissement global de la réforme, le but est d’émanciper les entités de marché sur le plan de mécanisme institutionnel pour faire jouer le rôle déterminant du marché dans l’allocation des ressources.
Depuis 2013, l’Etat a annulé et décentralisé en total plus de 700 procédures de l’examen et de l’approbation administratifs, y compris une série d’initiatives spécifiques, telles que la pré-autorisation de l’enregistrement des entreprises avec l’examen et l’approbation après. Ces initiatives ont non seulement réduit les charges des entreprises, mais aussi ont stimulé la vitalité du marché, ce sera une occasion importante pour la réforme économique de la Chine.
Selon les statistiques publiées par l’Administration nationale de l’industrie et du commerce, en 2014, le pays a enregistré 12 925 000 nouveaux acteurs du marché, soit une augmentation de 14,23% par rapport à la même période de l’année précédente, 3 651 000 entreprises nouvellement inscrites, soit une augmentation de 45,88%. Cette véritable «dividende de réforme» démontre l’énorme puissance de la réforme et du potentiel illimité du marché et montre également un avenir prometteur pour l’économie de la Chine au nouvel état normal.


II. La patience vient de la maintenance des stratégies et de l’attitude normale

Actuellement, les conditions de soutien interne et la demande externe du développement de l’économie chinoise ont subi de profonds changements, cela demande un changement du taux de croissance économique et une convergence vers une gamme raisonnable des objectifs de la croissance économique.
Avec l’approfondissement continu de la disposition stratégique des « quatre globales», l’économie chinoise montera sur la crête, réalisera la stabilité, atteindra les « double objectifs » de la maintenance d’une croissance à haute et moyenne vitesse et à un niveau élevé, réalisera le changement historique d’un grand pays économique à une puissance économique.

Premièrement, il faut garder une attitude normale pour le ralentissement de la croissance économique. La Chine est un grand pays, ou est un «pays géant », les problèmes et les défis rencontrés ne sont pas comparables avec d’autres pays. Comme dit le proverbe, «le petit bâteau peut faire demi-tour facilement », ce n’est pas facile de bien diriger cet « porte-avions » de l’économie chinoise.
Du point de vue des expériences de développement des pays développés, il existe seulement 12 pays qui ont réalisé un développement à un taux de croissance d’environ 7% pendant 20 ans. Cependant, ces pays ne sont pas comparables avec la Chine de nos jours sur le plan de la population et de l’environnement extérieur.

A l’entrée dans le nouvel état normal de l’économie, nous devons maintenir les stratégies, prendre diverses mesures et mettre en œuvre des politiques globales, il n’est ni nécessaire, ni réaliste de s’ennuyer pour le taux de croissance du PIB et de poursuivre une croissance à deux chiffres.
Si l’on peut maintenir la stabilité globale de l’emploi, l’amélioration de la qualité de la croissance et le taux de croissance dans une gamme raisonnable, l’économie chinoise sera certainement plus stable et meilleure. L’objectif d’un taux de croissance de 7% est encore assez élevé dans une perspective globale, un taux de croissance élevé ne devrait pas être un « fardeau » du gouvernement.

Deuxièmement, il faut donner du temps au développement tiré par l’innovation.
L’expert américain en gestion Michael Porter divise le développement économique de l’humanité en quatre phases, soit développement tiré par les facteurs, tiré par l’investissement, tiré par l’innovation et tiré par la richesse.

A la phase de développement tiré par les facteurs, la croissance économique dépend principalement sur l’investissement colossal des facteurs de production, tels que la terre, les capitaux, les mains d’œuvre.

A la phase de développement tiré par l’investissement, la croissance économique dépend principalement sur l’investissement de grande envergure.

A la phase de développement tiré par l’innovation, la croissance économique repose principalement sur la création et l’application des connaissances pour améliorer la capacité d’innovation indépendante et conduire une croissance de l’économie à long terme et stable.

Il convient de noter qu’il y a encore un long chemin à parcourir pour la réforme du système de technologie et l’amélioration des capacités de l’innovation de la Chine, que les secteurs peuvent atteindre à un plus haut niveau et que les enjeux et les défis, ainsi que le goulot d’étranglement de technologie restent encore, qu’il reste du chemin à parcourir pour s'appuyer sur les « dividendes de technologie » de sorte à créer le noyau de la croissance économique.
Il sera impossible de résoudre tous les problèmes à une seule fois pour le développement tiré par l’innovation, il faut du temps pour atteindre l’objectif « création des entreprises de la masse, innovation du grand public ». Il nous demande de la patience pour l’établissement du mécanisme systématique favorable au développement tiré par l’innovation, pour la formation d’un grand nombre de talents innovants, pour la création d’une bonne culture de l’innovation, l’attitude impatiente de prendre un raccourci n’est pas souhaitable.

Troisièmement, il faut donner de l'espace suffisante pour l’ajustement de la structure économique. Nous devons voir que la transformation et la modernisation de la structure économique de la Chine sont toujours confrontées à de nombreux défis, que la structure industrielle par rapport aux pays développés est relativement en arrière, qu’il existe encore beaucoup de place pour l’ajustement de la structure de la demande, la structure régionale, la structure urbaine et rurale, la structure de la répartition des revenus.

Sur le plan de la consommation, les nouvelles croissances de l’information, du tourisme, des loisirs, de la retraite nationale, de la santé, du logement, de l’éducation, de la culture et du sport sont en train de se former et d’agrandir.
Du point de vue de l’investissement, la Chine a déclenché et mis en œuvre un certain nombre de nouveaux grands projets, y compris la rénovation des bidonvilles délabrés et la transformation urbaine des réseaux de canalisation souterraine, qui sont des projets des moyens d’existence du peuple, ainsi que de grands projets des chemins de fer, des routes et des chenaux au centre et à l’ouest du pays, et d’autres projets importants de transport, des projets agricoles, comme des travaux hydrauliques, des projets des terres agricoles de haut standard. Ces projets offriront une large marge de manœuvre à l’ajustement de la structure de l’économie de la Chine.

Du point de vue du développement régional, la stratégie des « quatre grandes régions » et « trois ceintures de soutien » a montré des points saillants et a obtenu de premiers résultats. Sur le plan de la structure industrielle, les plans d’action de «Fabriqué en China 2025 » et d’« Internet + » ont été acceptés par les gens et ils sont prêts à aller plus loin. Pour assurer la mise en œuvre de ces initiatives stratégiques et la réalisation de l’optimisation et de la modernisation d’un nouveau cycle de la structure économique, nous devons avoir assez de patience.

Quatrièmement, il faut avoir assez d’endurance pour l’approfondissement de la réforme globale. Actuellement, certains des départements fonctionnels des autorités locales entravent indûment la gestion de l’exploitation des entreprises, ils recherchent de la rente et exploitent des activités en tant qu'intermédiaire, les corruptions se voient encore très souvent.
Il y a beaucoup de travail à faire pour l’établissement du gouvernement de droit et l’accélération de la transformation des fonctions du gouvernement, c’est un des défis importants pour la réforme de l’économie chinoise au nouvel état normal.

Nous devons avoir la détermination de réduire rapidement la perte avec une grande endurance, il faut avoir du courage à résoudre les grands problèmes et être audacieux pour promouvoir inébranlablement l’approfondissement de la réforme globale et assurer la mise en œuvre des mesures de la réforme.

Dans le Rapport de travail du gouvernement, on a proposé qu’en 2015, une nouvelle série de procédures de l’examen et de l’approbation administratifs sera abolie et décentralisée, toutes les procédures dures de l’examen et de l’approbation non administratifs seront abolies.
Il faut approfondir davantage la réforme du système commercial, établir la liste négative de l’accès au marché, pour que les entreprises et le grand public puissent jouir des services efficaces à haute qualité.
Il faut promouvoir la réforme financière tout en soulignant les services à l’économie réelle, il faut améliorer l’efficacité du marché, optimiser l’allocation des ressources, établir un marché des capitaux à plusieurs niveaux très efficace, faire jouer activement un rôle important la finance dans la transformation et la modernisation de l’économie.

En outre, les réformes s’avancent dans les domaines du système fiscal, du système de l’investissement et du financement, des entreprises et des actifs appartenant à l’Etat et des prix. Nous croyons fermement que tant que nous avons assez de confiance et de patience, les dividendes apportés par l’approfondissement de la réforme globale apparaîtront progressivement et l’économie chinoise reproduira le succès.

(Directeur du département des sciences économiques de l’ École nationale d’administration, professeur, directeur de thèse)

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9133 messages postés
   Posté le 31-08-2015 à 16:12:37   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La presse bourgeoise a joué de la trompette quelques temps sur la chute prochaine de la Chine et ses conséquences catastrophiques sur l'économie mondiale.
On pouvait se demander malgré tout si la baisse des exportations reflétait des difficultés chinoises ou bien...occidentales.



L'économie chinoise fonctionne avec une envergure adaptée (Li Keqiang)


Publié le 30 août 2015 sur analyse communiste internationale

BEIJING, 30 août (Xinhua) -- L'économie chinoise fonctionne avec une envergure adaptée et la Chine continue de faire avancer le monde, en termes de croissance, a déclaré vendredi à Beijing le Premier ministre chinois Li Keqiang.

Les propos de M. Li ont été prononcés alors qu'il présidait une réunion spéciale du Conseil des Affaires d'Etat pour discuter du développement dans les domaines économiques et financiers mondiaux, et de leurs conséquences pour la Chine, ainsi que les réponses politiques.

Les hauts fonctionnaires du Conseil des Affaires d'Etat et les ministres chargés des départements économiques et financiers concernés ont assisté à la réunion. Ils ont discuté de la situation actuelle et formulé des suggestions pour la prochaine étape de travail.

Selon le Premier ministre, les fluctuations récentes sur le marché international ont un impact sur la Chine. Cependant, l'économie chinoise fonctionne d'une manière appropriée et la Chine continue de faire avancer le monde en termes de croissance.

L'instabilité récente du marché mondial a conduit à l'émergence d'incertitudes supplémentaires pour la reprise économique mondiale, a-t-il noté. Les effets se sont accrus pour le marché financier chinois ainsi que pour les importations et les exportations, développant une nouvelle pression sur l'économie chinoise.

Dans ce contexte marqué, d'une part, par des situations étrangères complexes et évolutives et d'autre part, par des problèmes domestiques profondément enracinés, nous insistons sur le progrès tout en assurant la stabilité. Cela s'accompagne d'efforts soutenus pour assurer les réformes structurelles et entreprendre des mesures de régulation macro-économique ciblées. Cela inclut, en autres, les réductions du taux de réserve obligatoire, des taux d'intérêt et des taxes et redevances, a souligné M. Li.

Des facteurs positifs sont permis par les ajustements structurels accélérant la croissance. La Chine possède un grand potentiel pour un développement continu et est capable de gérer efficacement les risques et les contrôler. Cela signifie que la Chine continue de garder l'initiative, même dans les moments de complexité, a-t-il ajouté.

Une série de nouvelles mesures sur la réforme et le développement sont adoptées pour insuffler un nouvel élan au développement économique et pour stabiliser l'anticipation des investisseurs sur le marché, a-t-il conclu.

source:http://french.xinhuanet.com/2015-08/30/c_134569938.htm

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Chine : capitalisme ou socialisme ?  à propos du ralentissement de l'économie chinoiseNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum