Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Présentations 

 Présentation de Kyliiolos

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7Page précédente 
SMT
Jeune Communiste
138 messages postés
   Posté le 09-05-2007 à 14:36:31   Voir le profil de SMT (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à SMT   

A Sti:

la question c'est pas le niveau de la cotis mais c'est d'en payer une , même de 2 euros par mois. C'est un élément parmi d'autres de la détermination de ceux qui veulent faire la révolution et de la vie d'un parti qui veut faire la Révolution et des moyens de propagande (et autres moyens).
A l'urcf c'est fonction des revenus, mais faut régler (je parle pas des cas critiques ou des mauvaises passes) pour être membre du parti.
Quant à moi j'ai 1600 euros environ par mois pour nourrir 4 personnes mais je paye ma cotis qd même. Si tu trouves que c'est bcp Sti dis le moi camarade !

en tout cas accepter "en masse" des gens qui ne payent rien, c'est pas bolchévik, accepter des gens d'autres partis non plus, je maintien et je rectifie en souligné la réponse ciblée par sti s'il préfère ainsi pour mieux comprendre :

"Au moins c'est clair c'est 100% néomenchévik et pas bolchévik du tout. La question n'est pas le niveau de cotis mais son paiement "

Message édité le 09-05-2007 à 21:36:06 par SMT


--------------------
"Le danger de la tactique des communistes de gauche consistait en ce qu'elle menaçait de transformer le Parti, de dirigeant de la révolution prolétarienne, en un groupe de conspirateurs creux et inconsistants" JV.Staline.
sti
Grand classique (ou très bavard)
969 messages postés
   Posté le 04-09-2007 à 13:36:42   Voir le profil de sti (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à sti   

On pourrait voir la chose de façon très pragmatique : l’ouvrier communiste qui ne serait pas dans le besoin et qui refuserait de participer aux finances de son organisation pourrait-il se considérer comme vraiment communiste ?

Mais on voit bien de quoi il s’agit ici. On est dans la valeur idéologique de l’argent dans l’organisation communiste.
Tous les communistes ont à coeur de donner tout ce qu’ils peuvent pour leur parti.
Mais forcément, selon la place que l’on occupe dans les processus de production, on peut donner différemment en « valeurs diverses ». Si nous pouvons tous donner en lutte concrète, on ne peut pas tous donner de la même façon en argent ... Quoique même dans les luttes, celles qui sont au coeur de la lutte de classe, dans la production, ont une valeur primordiale pour bien des raisons ...
« Les marxistes estiment, au premier chef , que l’activité de production des hommes constituent la base même de leur activité pratique, qu’elle détermine toute autre activité . »

De la même façon que les plus précaires d’entre nous ont reçu l’invitation à payer des services publiques auparavant gratuit (santé, transport, ...) sous les prétextes pourris de nous « redonner » une image « positive de soi », la « valeur » argent est toujours servi comme intégrative dans la communauté, un « rempart » à l’exclusion des liens sociaux entre les hommes ...


Alors juste un dernier avis sur le fond.
SMT, tu paies ce que tu veux en cotis’, c’est a toi d’évaluer à combien cela peux se chiffrer , en monnaie de singe, la part que tu prends dans l’engagement commun et la profondeur de tes convictions révolutionnaires.
Si j’ai bien compris ton propos, à l’URCF c’est à partir du montant de cotisation de chacun que les dirigeants mesurent le niveau de conviction révolutionnaire de tous.


Ce qui n’est pas "bolchevique", c’est d’agir comme le « petit bourgeois » moyen qui ne comprend rien à la psychologie de l’ouvrier sans le sou, ou du travailleur pauvre, toujours obliger de devoir décliner son statut d’exclus pour prouver sa bonne foi, et généralement aux représentants des classes les plus aisées.
Et de longue expérience familiale de militant révolutionnaire ouvrier, on sait que c’est pas toujours celui qui donne le plus pour payer les affiches qui va les coller, car en effet, SMT, c’est encore dans la pratique de la confrontation de classe que se mesure le niveau de conviction des communistes, là ou il faut prendre les coups.

La dignité de l’ouvrier n’a pas valeur d’argent dans l’organisation communiste, et surtout celui-ci ne permet jamais d’évaluer le niveau de conviction idéologique, c’est seulement dans sa capacité et dans sa volonté de se placer aux avant-postes de la lutte des classes que l’ouvrier communiste tire l’estime de ses camarades et la reconnaissance de sa classe.
Fils d’ouvrier, comme tu nous la dit, cela tu devrais le comprendre plus que d’autres car tu as dit aussi quelques part que ton père avait vécu ou vit encore la précarité (le sort de bien des ouvriers). Parle en avec lui car soit tes rapports à l’argent ne sont pas saint, soit tu te laisses tromper par l’idéologie petite bourgeoise sur la « qualité » de l’argent dans l’organisation politique.

Pour conclure tu écrits : "Au moins c'est clair c'est 100% néomenchévik et pas bolchévik du tout. La question n'est pas le niveau de cotis mais son paiement"

Ce qui est clair, c’est qu’il n’y a pas 36 façons de poser la question des cotisations. Soit elle est posée du point de vue « petit bourgeois » qui affirme que la cotisation est un acte de foi révolutionnaire, soit elle est posée du point de vue prolétarien qui affirme que cela reste secondaire ; l’essentiel se mesure toujours par la place prise aux avant- postes de la lutte des classes, montrant une volonté d’abnégation révolutionnaire qui plus que des millions d’euros, d’affiches ou de tracts les mieux rédigés, montreront à la classe ouvrière de quelle trempe sont forgés les militants de l’organisation communiste , et là il n’y a pas meilleurs acte de propagande.

Encore une fois, on voit que sur un sujet qui pourrait paraître anodin, que la dépendance des militants ouvriers à la petite bourgeoisie dans l’organisation communiste peut arriver à prendre des tournures insoupçonnées, comme ici l’importance que prend le rapport à l’argent.
Finalement tout ça démontre que l’organisation communiste fonctionnant sur les schémas anciens du recrutement interclassiste, ne fais jamais qu’amener en son sein les rapports antagonistes de classe de la société.

Moralité SMT, tant que le petit bourgeois affirmera dans nos organisations communistes, « ici, dans mon orga’, tout le monde paie une cotise », le prolo’ désargenté et désenchanté, répondra toujours, « non, ici, tout le monde paie de sa personne. »

"Choisis ton camp camarade !"


Edité le 04-09-2007 à 13:38:10 par sti


Membre désinscrit
   Posté le 14-09-2007 à 21:07:39   

J'avoue que je suis un peu surpris... J'en reviendrais même au principe de base du communisme "De chacun selon ses capacités, à chacun selon ses besoins". Exiger de tous une cotisation financière ne me paraît pas justifié
Ca me rappelle un peu le boulot, avec tous ces abrutis qui considèrent que les rmistes devraient payer un impôt sur le revenu minimum
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7Page précédente 
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Présentations  Présentation de KyliiolosNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum
   Hit-Parade