Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Présentations 

 Présentation + divers questions.

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Jean14
Pionnier
2 messages postés
   Posté le 26-10-2016 à 16:27:44   Voir le profil de Jean14 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Jean14   

Bonjour,

Je suis chauffeur routier de 26 ans venant de parents ouvriers et de grands-parents agriculteurs. Je viens d'une famille de gauche qui a toujours voté a gauche sauf pour l'élection de 2012, idem pour ma part.

Je partage l’entièreté des idées du communisme a l'exception sur les questions liées a l'immigration qui est pour moi un point essentiel, je suis par exemple plus proche d'un Georges Marchais que d'un Jean-Luc Mélenchon sur ce point.

Mes parents et moi même avons pourtant pour la première fois de notre vie voté Marine Lepen lors de la dernière élection, un vote qui se réitéra en 2017.

Les raisons? tout d'abord pour mon cas purement personnel et dans mon quotidien de tous les jours en tant que chômeur la moitié de l'année et chauffeur l'autre moitié vient de l'Union européenne qui impose une concurrence impitoyable entre les chauffeurs français et les chauffeurs des pays de l'est qui crée un chômage de masse dans la profession en France, le métier de chauffeur poids lourd, en matière de législation nous en avons une européenne et non Française qui réglemente le temps de travail pour tout les chauffeurs européens qui est de 56h par semaine, mais pas avec les mêmes salaires ce qui cause un problème monstrueux, ce problème est identique pour les travailleurs détachées dans les autres professions .

L'Union Européenne est un problème, c'est un problème qui est vital, ce que nous avons nous chauffeur routier est l'exemple même de ce que compte imposé l'UE au reste des professions, car pour le moment, le métier de chauffeur reste une exception dans ce cadre mais se généralisera, être pour l'union européenne c'est être d'accord pour être exploité au travail 56h par semaine, et vivre le reste de l'année, voir toute l'année au chômage dû a une concurrence qui est imbattable, je pense que les Français devraient être cohérent dans leur vote, s'ils sont pour cette UE Ultra-Libérale ils n'ont par exemple pas leur place dans une manif contre la loi El-Khonnerie qui est d'ailleurs du pipi de chat par rapport a ce qu'impose l'UE aux chauffeurs routiers.

Mes parents ont vus leur usine dans lequel ils bossent depuis 40 ans délocalisé dernièrement ( une usine qui gagne du frics ) dû a la loi El-Khonnerie sans aucune compensation financière.

Pour nous, il est clair que l'immigration est une arme pour le patronat qui leur crée un vivier de chômeur pour pesé sur les salaires, c'est indéniable.

L'immigration est au cœur de la plupart des maux de la France et croyez moi que de voir le communisme Français refuser de pointé ces problèmes pour des questions de bien-pensance me fait de la peine au point de devoir voté Front National, alors que mes idéaux se trouvent a 98% chez le communisme a l'exception encore une fois sur les problèmes migratoires, mais malgré tout, si Melenchon arrive en final face a un candidat du PS ou de l'UMP il aura ma voix.

Quelqu'un aurait-il une réponse a m'apporter concernant les problèmes cités ci-dessus?

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9413 messages postés
   Posté le 28-10-2016 à 00:20:50   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Bonjour, et merci de parler sans détour d'abord.
Je connais d'autres salariés qui font la même réflexion que toi et nous devons en débattre avec un point de vue de classe et non avec des anathèmes.

Au passage, le forum Humanité Rouge ne soutient pas Mélenchon qui à notre avis risque fort de défendre un vote "républicain" au second tour, c'est-à-dire un vote bourgeois, un vote pour le grand capital.

En ce qui concerne le FN, pour notre part il ne s'agit pas de bien pensance , mais de nos intérêts de classe.
Nous sommes anti racistes non pas par charité chrétienne (ce qui est respectable) ou parce que ce serait politiquement correct mais parce que c’est l’intérêt bien compris de la classe ouvrière dans son ensemble.
La notion de politiquement correct est un outil aux mains d'une bourgeoisie d'un nouveau type, qui s'est imposée depuis les années 70-80, en s'appuyant sur la propagande anti communiste de la nouvelle gauche type Rocard (et Mélenchon aussi). Elle a son pendant outre atlantique naturellement.
L'hypocrisie du "politiquement correct" n'a pas de bornes, elle justifie par exemple les interventions militaires et la subversion à l'étranger au nom de la "démocratie", avec pour résultat la ruine des états émergents, le massacre des populations et entre autres des migrations sans précédent.


_______________



L'immigration ne date pas d'aujourd'hui, elle a eu plusieurs causes, notamment l'importation d'ouvriers maghrébins comme main d'œuvre à bon marché, surtout après la décolonisation. Au passage on voit bien le lien entre le colonialisme et l’immigration.
Ici il faut regarder les choses en face sans faire de sentiment mais sous l'angle économique et de classe : il s'agit d'une concurrence au sein de la classe ouvrière que les capitalistes pratiquaient déjà au temps de Marx puisqu'il en parle dans le Capital, mais dans le cadre d'un seul pays.
Sur ce point ton observation est entièrement fondée. Mais cette concurrence peut exister sans immigration. Par exemple le salaire des femmes est aussi une concurrence entre salariés, les retraités qui prennent des emplois en été font aussi concurrence aux étudiants, les "autoentrepreneurs" font concurrence aux artisans, les sous-traitants font concurrence aux services d'entretien, etc.

Cette concurrence existait déjà en France lorsque des paysans de province montaient à Paris et occupaient des petits métiers, mais le cadre s'est élargi aux italiens, polonais yougoslaves, espagnols, maghrébins, africains, et antillais naturellement, etc.
Moi j'ai aussi du sang "italien" dans les veines.
Sans détailler les raisons des migrants, pour les capitalistes français le but a toujours été d'accentuer la concurrence au sein de la classe ouvrière dans notre pays, pour diminuer les salaires de la même façon qu’avec le volant du chômage.
C'est la raison pour laquelle des politiciens bourgeois dénoncent la xénophobie et le racisme, et non par sympathie pour les autres peuples.
L'exemple de l'Allemagne montre que les réfugiés sont accueillis par Merkel parce que la pyramide des âges présente un trou à combler, sinon les salaires pourraient monter.

La concurrence entre salariés existe aussi à l'échelle mondiale entre pays impérialistes et pays émergents, ou bien à cause de l’inégalité entre les pays européens et de l’oppression de la Grèce ou de l’Europe centrale par le duo franco-allemand.

________________________


Au passage puisque tu parles de l’Europe, naturellement nous nous sommes opposés aux traités européens.
L’Europe ne peut pas être réformée, elle est une construction des grandes sociétés capitalistes et ne sert que leurs intérêts.
Nous pensons que ce n’est pas l’Europe qui domine la France, mais au contraire les monopoles français et allemands qui dominent l’Europe. Pendant des décennies la FNSEA a promené les agriculteurs en dénonçant Bruxelles, afin de remplir les poches des plus riches, dont les dirigeants de la FNSEA. Mais il apparaît que ce sont les monopoles de la grande distribution et de l’agroalimentaire qui exploitent les paysans.
Nous ne défendons pas du tout les positions du PCF sur l'Europe, ni celles de Mélenchon qui incrimine Bruxelles sans dénoncer les monopoles français qui y font du lobbying.

__________________


Vu ainsi, fermer les frontières à l’immigration ne réglerait pas le problème puisqu’une telle concurrence s’imposerait quand même sous la forme des délocalisations, des travailleurs détachés, des prix, etc.

La seule solution pour nous consiste à nous placer du point de vue de la classe ouvrière dans son ensemble (immigrés compris) et de nous opposer à la concurrence en luttant pour la hausse des salaires et particulièrement des plus bas, des plus précaires.

Je suis bien d’accord que ce n’est pas simple, tu as dû entendre parler du procès des conducteurs roumains et polonais contre Dentressangle pour « travail dissimulé », « prêt de main d’œuvre illicite » et « délit de marchandage », et la façon dont le patron et la justice bourgeoise les ont déboutés. Pour autant et paradoxalement c’est toujours plus simple sur notre territoire national qu’à distance.
C’est notre intérêt de classe de nous unir, y compris au-delà des frontières, contre le capital.
Combien de luttes dans les pays d’Europe sont restées isolées dans leur cadre national ?

_____________________


Mais ce n’est pas tout concernant le FN.
Ce parti utilise le rejet populaire légitime des partis bourgeois comme LR ou PS, et ce rejet est inégalé. A cela s’ajoute une disparité croissante entre les urbains aisés et les délaissés des banlieues et de la campagne. Avec ou sans immigrés c’est la zone, les déserts industriels et commerçants, et puis les transports ferroviaires, les services publics, les écoles, et hôpitaux ou services hospitaliers supprimés, les prix qui augmentent malgré « l’absence d’inflation »… il y a une grande colère dans la population.
Quel jeu joue le FN ?
Opposer les travailleurs entre eux et se taire sur l’exploitation, prétendre mensongèrement que les réfugiés touchent des allocations de 1200 € et mettre en regard les retraites de misère…mais faire silence sur les impôts impayés de Total et de bien d’autres : des milliards.
Ce n’est pas tout, tu sais combien ton propre patron te vole en gardant dans sa poche les cotisations patronales, c’est beaucoup plus que ce que peut toucher un réfugié. Mais ces cotisations font partie du salaire des ouvriers, un salaire différé de retraite, d’assurance maladie, de chômage. Est-ce que le FN s’est insurgé contre ce vol manifeste ?
Pendant la lutte contre la loi travail son attitude a été pour le moins ambiguë, pour un parti qui se prétend du côté du peuple afin de récupérer se bulletins, et un certain désordre dans ses prises de position.
Mais pour en avoir le cœur net il faut lire son programme avec attention. Le FN ne propose rien pour améliorer le sort du peuple mais il renforce sa surveillance au nom de la « sécurité » et détruit le tissu associatif. Il ne veut pas nationaliser les banques mais uniquement la partie « dépôt » c’est-à-dire l’argent que nous y plaçons. Il ne prend aucune mesure contre le capital mais tu observeras que son projet consiste finalement à associer Capital et Travail comme Pétain, c’est-à-dire nous mettre à la botte de nos exploiteurs.

Je te rappelle que le terme nazi a pour origine « national-socialiste », parce que le fascisme a toujours fait de la démagogie populiste en feignant de soutenir les aspirations populaires et ouvrières, mais en désignant un bouc émissaire et en ne touchant surtout pas les banquiers qui ont rapidement compris et ont financé Hitler.
Ce n’est pas un hasard si le roué Mitterrand est à l’origine de l’essor du FN, je t’invite à lire ce sujet « Mitterrand et le Pen…le couple infernal »

_________________________________



Quelle solution avons-nous ?
La situation n’est pas rose, nous n’avons pas de parti communiste, l’avenir politique immédiat est bouché, et la bourgeoisie le sait. Se servira-t-elle encore pour fasciser l’appareil d’état des partis traditionnels malgré leur discrédit, ou bien se servira-t-elle maintenant du Front National ?

La lutte économique est toujours remise en cause dans le système capitaliste. Nous savons et l’expérience le montre encore une fois, que les élections ne permettront jamais de renverser la classe dirigeante. Donc il faut que le peuple se soulève.
Ceci n’est pas une opération spontanée, il faut un parti communiste, réellement révolutionnaire, pour organiser les masses et instaurer une société socialiste. C’est le seul moyen de collectiviser les grands moyens de production, de résoudre les contradictions de notre pays, de refonder des relations équitables avec les autres pays européens, et de pratiquer la coexistence pacifique.

Fraternellement

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Jean14
Pionnier
2 messages postés
   Posté le 28-10-2016 à 00:33:00   Voir le profil de Jean14 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Jean14   

Un soulèvement populaire est irréalisable ( a mon plus grand désarrois ) dès qu'un mouvement prend de l'ampleur comme les dernières manifestations sur la loi travail les mouvements sont politisés et excluent d'office une grande partie de la population, je pense même sincèrement que le mouvement nuit debout est un mouvement monté de toute pièce par le gouvernement.

Ce pays va dans le mur, et tant qu'aucun rassemblement de masse ne prendra pas ses responsabilités pour accepté même ceux qui pensent différemment alors je peux te dire que la révolution on sera mort bien avant de la connaitre .

Et il est clair que la priorité c'est de faire une purge dans la classe dirigeante et les médias, après je pense que le débat politique pourra reprendre, mais tant que les gens ne seront pas prêt a s'unir quelques mois c'est mort la révolution n'aura jamais lieu.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9413 messages postés
   Posté le 28-10-2016 à 09:29:55   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Un soulèvement populaire est irréalisable maintenant parce que pour faire la révolution il faut un parti révolutionnaire, ce n'est pas encore le cas.
C'est la raison pour laquelle nous insistons sur ce point.

Par contre les conditions matérielles de la révolution sont créées par le capitalisme lui-même, comme tu dis "ce pays va dans le mur". C'est une réalité qui transformera inévitablement les mentalités, comme une catastrophe naturelle soulève la solidarité.
C'est la raison pour laquelle la révolution est inévitable. Mais il vaut mieux en préparer les conditions pour que ce soit le moins douloureux possible. Plus les masses sont nombreuses à se soulever, plus elles sont décidées et moins on risque une effusion de sang.

Concernant les idées différentes, dans une mouvement de masse les idées sont très diverses. Je n'ai jamais vu autant de débats spontanés que dans les rues en mai 68, y compris avec des inconnus qui te tutoyaient gros comme le bras. La révolte libère la parole aussi.
Par contre il est des idées qu'on ne peut pas accepter, ce sont celles qui nous divisent, et c'est facile de le comprendre.

Tu dis que le mouvement est "politisé", il faudrait préciser ce que tu entends par là. Naturellement le mouvement contre la loi travail est politique et pas seulement économique puisqu'il s'agit d'une loi. Ce n'est pas un mouvement contre un patron ou un groupe monopoliste mais contre l'Etat qui représente l'ensemble de la classe patronale. Donc l'action syndicale ne peut pas aller à ce point de renverser l'Etat. Même une grève générale des"bras croisés" ne suffirait pas Thorez le disait déjà.
D'où la nécessité du parti communiste.

Concernant les nuit debout , il n'est pas nécessaire d'y voir la main du gouvernement. Le peuple ne se réduit pas à la classe ouvrière, aux employés et aux paysans modestes, il faut compter aussi avec la petite bourgeoisie.
Une mauvaise habitude a été prise consistant à laisser la direction aux enseignants et aux cadres sous prétexte que les ouvriers ne sont pas assez instruits, et dans les mouvements sociaux c'est particulièrement le cas. Le parti communiste doit être le parti de la classe ouvrière dirigeant les autres classes contre la bourgeoisie, et non le parti des classes intermédiaires manipulant les ouvriers à leur propre profit.
Lors du dernier mouvement, c'est un fait que les nuit debout ont tourné en rond et que le mouvement syndical n'a pas été conduit par ces noctambules. C'est un tournant.
Enfin la classe ouvrière et ses éléments les plus combatifs ont relevé la tête. C'est un premier pas.

On ne fera pas "une purge dans la classe dirigeante et les médias" sans prendre le pouvoir. Il s'agit de construire un autre état qui ne sera plus dirigé par la bourgeoisie. Evidemment les bourgeois et tous leurs roquets appellent ça une insupportable "dictature".
En effet, c'est une dictature qui remplace celle de la classe dirigeante, une dictature contre les capitalistes et leurs représentants et une démocratie pour le peuple, l'inverse de la situation présente.

Je reviens sur le FN : si tu examines son programme tu constateras qu'il ne s'agit pas de mettre fin à l'immigration mais de créer un statut inférieur pour les immigrés.
Il est prévu de leur voler le bénéfice des cotisations sociales auxquelles ils auront participé à travers leur salaire. Autrement dit leur salaire est amputé.
La conséquence c'est une concurrence accrue puisque une classe de sous-prolétaires est instaurée. C'est une pression sur les salaires au même titre que le chômage.
Il vient que le FN fait beaucoup de démagogie sur cette concurrence mais que son objectif c'est de l'accentuer. Ceci s'ajoute à la division introduite au sein de l'ensemble des travailleurs.
Par ailleurs ce parti n'hésitera pas à recruter les délinquants et les voyous générés par le chômage, quelle que soit leur origine. Les fascistes ont toujours procédé ainsi, les gaullistes n'ont pas été les derniers non plus à recruter dans la pègre.

A +
à plus

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Présentations  Présentation + divers questions.Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum
   Hit-Parade