Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Histoire 

 Khrouchtchev et Suharto

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9423 messages postés
   Posté le 06-12-2017 à 11:47:14   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Danielle Bleitrach met en ligne - j'ai souligné un paragraphe. Que Danielle Bleitrach, (qui fut à la direction du PCF avec Georges Marchais et qui lui a conservé sa sympathie, tout en sachant qu'il a renoncé aux principes marxistes-léninistes), jette ce regard critique sur le révisionnisme Khrouchtchévien n'est pas anodin.
Les premiers à dénoncer cette ligne furent les communistes chinois et albanais. Et la division du mouvement communiste international date maintenant de 61 ans si on pense au texte de Mao Tsétoung "les deux épées" :


«A mon avis, il y a deux 'épées': l'une est Lénine et l'autre, Staline. L'épée qu'est Staline, les Russes l'ont maintenant jetée.
Gomulka et certains Hongrois l'ont ramassée pour frapper l'Union soviétique, pour combattre ce qu'on appelle le stalinisme.
Dans beaucoup de pays d’Europe, les partis communistes critiquent aussi l’Union soviétique ; leur leader c’est Togliatti.
Les impérialistes se servent aussi de cette épée pour tuer les gens; Dulles par exemple l'a brandie un moment. Cette arme n'a pas été prêtée, elle a été jetée.

Nous autres Chinois, nous ne l'avons pas rejetée. Premièrement, nous défendons Staline et deuxièmement, nous critiquons aussi ses erreurs ; et pour cela, nous avons écrit l’article « A propos de l’expérience historique de la dictature du prolétariat ». Aussi au lieu de le diffamer et de l’anéantir comme font certains, nous agissons en partant de la réalité.

Quant à l'épée qu'est Lénine, n'a-t-elle pas été, elle aussi, rejetée en quelque sorte par les dirigeants soviétiques? A mon avis, elle l'a été dans une assez large mesure.

La révolution d'octobre est-elle toujours valable? Peut-elle encore servir d'exemple aux différents pays? Le rapport de Khrouchtchev dit qu'il est possible de parvenir au pouvoir par la voie parlementaire; cela signifie que les autres pays n'auraient plus besoin de suivre l'exemple de la révolution d'octobre. Une fois cette porte grande ouverte, le léninisme est pratiquement rejeté.»


[Mao Zedong, 15 novembre 1956, Discours à la deuxième session plénière. Œuvres choisies, tome V, Ed. en Langues étrangères, Beijing, 1977, p.369.]




Photos d’archives et des commentaires qui tentent de rétablir la vérité sur l’histoire et sur l’avenir du communisme pour l’humanité


06DÉC histoire et société

Voilà quelques photos que j’ai découvertes, je vous propose d’en suivre le déroulé, et les commentaires pour non seulement lire le passé mais affronter les menaces et les confusions du présent .




Comme le dit la légende, nous sommes en 1960, Krouchtchev, alors successeur de Joseph Staline, qui a publié en 1956 un rapport sur les « crimes de Staline, est alors premier secrétaire du Parti communiste de l’uRSS. Il a on le voit d’excellentes relations avec Shoeharto qui se présente à lui comme un quasi allié des communistes..

Soeharto fait sa carrière dans l’armée jusqu’à atteindre le grade de major-général. Dernièrement nous avons publié ici un article sur la renaissance de ce qui fut le plus grand parti communiste non au pouvoir celui d’Indonésie.

Je rappelle à ceux qui l’ont survolé ou pas lu, que les communistes dans ce texte de 2017, annonçaient leur retour, opposaient l’attitude de Staline, la manière dont ce dernier les avait aidés, les avait écoutés et conseillés de ne pas se mettre à la remorque de Soeharto, alors qu’au contraire Krouchtchev, les avait traités avec mépris, préférant entretenir un rapport amical et direct avec Soeharto.
Cette photo en est l’illustration. En fait le dit Soeharto préparait un terrible piège, une tentative de coup d’État le 30 septembre 1965, contrée par les troupes dirigées par Soeharto, est imputée sans preuves au Parti communiste indonésien, tandis que Soeharto arrache le pouvoir au président fondateur de la République d’Indonésie, Soekarno.
L’armée conduit aussitôt une sanglante purge anti-communiste par la suite étendue à d’autres secteurs de la société (immigrants, chrétiens, etc) provoquant de 500 000 à 1 million de morts en quelques mois.
Il est nommé président par intérim en 1967 et président l’année suivante. En 1975, les troupes indonésiennes envahissent le Timor oriental, dont 200 000 habitants sont tués durant les premières années d’occupation.
Après trois décennies passées au pouvoir, le soutien à la présidence de Soeharto s’érode à la suite de la crise financière asiatique de 1997-1998. Il est, selon Transparency international, le dirigeant le plus corrompu de la planète dans les années 1980 et 1990.

Le parti communiste décimé est interdit, traqué, et c’est seulement en cette année 2017 qu’il est à nouveau autorisé et qu’il fait cette analyse que nous avons publiée et qui est une des pièces au dossier que nous avons déposées pour non pas une réhabilitation de Staline, mais comme le souhaitait Maurice Thorez une estimation de ses mérites autant que de ses fautes, ses crimes dans une période historique d’une grande violence.
Cette violence est celle dont est née l’union soviétique dans laquelle, le premier pouvoir prolétarien a du se construire, une matrice militaire, au grandes conquêtes sociales et humaines néanmoins, Une violence dans l’histoire de l’Union soviétique mais aussi celle de l’humanité, où le capital après avoir développé l’esclavage à un stade non atteint à ce jour, la traite des esclaves, l’exploitation des enfants, a été capable de provoquer la boucherie de la première guerre mondiale, puis une guerre civile dans la jeune Union soviétique qui a provoqué plus de 10 millions de morts dont 9 millions de civils, le nazisme avec ses crimes massifs, non seulement l’extermination des juifs, mais celle de 26 millions de soviétiques.

la guerre froide qui débute avec Hiroshima et cette enfant aveugle ci-dessous,. comme ce terrible massacre en Indonésie et partout ailleurs sur la planète.

Comment peut-on prendre pour parole d’évangile le rapport de celui qui prétend dénoncer » les crimes de Staline », alors que, si crimes il y a , il y a largement participé, un rapport qui prétend caricaturer une époque de drames et de conquêtes en la ramenant à la description d’un monstre paranoïaque dont il fut le collaborateur docile et ce même Khrouchtchev à l’inverse de celui qu’il dénonce créa les conditions de la dissolution de l’internationale communiste, non seulement par ses « révélations » qui entamèrent la confiance mais par la politique qu’il mena en tant que dirigeant.

Il méprisa Cuba au point de lui retirer les fusées sans son accord, il méprisa les Indonésiens au point de favoriser leur massacre, il méprisé les Chinois au point de provoquer la querelle sino-soviétique, une des causes de la chute de l’URSS, et il méprisa les communistes français au point de transmettre directement au Monde son fameux rapport que Thorez ne voulait pas publier. Sans parler de sa politique intérieure qui finit par entraîner sa chute.

Ce sont ses « révélations » ,son analyse, qui non seulement furent utilisées par les idéologues d’une CIA en pleine reconquête néolibérale, mais qui devinrent les bases tronquées d’une révision du mouvement communiste international. Résultat ce qui est sans doute une nécessité à savoir que les différences de civilisations, d’histoire s’unissent en respectant chacune leur apport irremplaçable dans la construction d’un destin commun pour l’humanité est devenu l’occasion de fragmentation , d’isolement et de disparition du projet communiste.





Edité le 06-12-2017 à 11:58:32 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
pzorba75
Pionnier
27 messages postés
   Posté le 07-12-2017 à 05:14:08   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Autant la première image éclaire le texte, autant la seconde l'obscurcit; ni l'URSS de Staline, ni Krouchtchev n'ayant la moindre responsabilité dans les bombardements d'Hiroshima et Nagasaki.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9423 messages postés
   Posté le 07-12-2017 à 19:36:42   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

marquetalia je t'invite à relire le titre du sujet et à retirer de toi-même ce qui n'a absolument rien à voir.

@pzorba75, effectivement ce sont les USA qui portent la responsabilité de ce terrible bombardement absolument injustifié. De même Suharto est responsable du massacre des communistes, mais Danielle a sans doute voulu illustrer les conséquences du comportement de Khrouchtchev par une image aussi violente que le massacre de masse, qui fit 500 000 victimes.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Histoire  Khrouchtchev et SuhartoNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum