Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Europe un nouvel empire ? 

 la grèce n est pas un pays impérialiste

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 Page suivante
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8171 messages postés
   Posté le 19-09-2012 à 11:35:48   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

j ai lu sur un site maoiste il y a un ou deux ans que la grèce serait un pays "impérialiste"-sic!-.pourtant,la grèce n a pas eu d empire colonial,a ete assujetti a l empire ottoman,et soutient-bien que faisant partie de l u.e-,aux cotés de chypre,les palestiniens,le pkk,..d évidence,la grèce est bien loin d etre une puissance tutélaire,et n a pas l air de se ranger derrière les autres pays de l otan en ce qui concerne la syrie.


Edité le 19-09-2012 à 12:10:26 par marquetalia




--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8171 messages postés
   Posté le 03-02-2013 à 22:40:26   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

je le redis:la grèce n est pas une puissance impérialiste.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9622 messages postés
   Posté le 03-02-2013 à 23:31:17   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Il y a bien eu un irrédentisme grec visant le littoral anatolien vers 1912 - 1922, sinon le célèbre impérialisme athénien au Ve siècle Av JC, et puis Alexandre le Grand quand même !

Plaisanterie à part, je te signale quand même ceci :

Le Parti communiste de Grèce (KKE) rejette les prétextes impérialistes au Mali


Dans son commentaire sur l'envoi de trois officiers Grecs au Mali, le Bureau de Presse du comité central du Parti communiste de Grèce KKE déclare:

" Le KKE dénonce devant le peuple de Grèce l'envoi de trois officiers Grecs au Mali, au moment où l'intervention impérialiste pour les richesses naturelles en minéraux et les réserves d'uranium du pays, entièrement en cours avec la France qui joue le rôle dirigeant, s'aggrave. Sans tenir compte des prétextes, l'envoi des officiers Grecs dévoile le soutien du gouvernement grec à la France. Le KKE dénonce l'aggravation de l'intervention militaire au Mali, avec ou sans l' approbation de l'ONU. Le KKE rejette les prétextes impérialistes qui ont pour objectif de rendre légitime l'intervention. Il n'y a rien à faire au Mali ou ailleurs, pour un soldat ou un officier Grec."
Vendredi 18 janvier 2013

Source Le Lien des ouvriers et des paysans - organe du PADS (Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme)


Trois officiers : si c'est pour rembourser les 3,4 milliards d'euros perdus par la BNP en Grèce, ils y sont pour longtemps au Mali, sans compter les 876 millions d'euros d'armement vendu par la France à la Grèce en 2010

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8171 messages postés
   Posté le 03-02-2013 à 23:35:36   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

la grèce a obtenue son indépendance vis a vis de l empire ottoman il y a presque 200 ans grace à l appui russe,francais et britannique-trois monarchies en instaurant une autre en fait...d où les liens unissant nationalistes grecs et francais,pour les milieux francais type "action francaise",la grèce est "le berceau de l occident".


Edité le 03-02-2013 à 23:39:31 par marquetalia




--------------------
robertbibeau
Militant de valeur
286 messages postés
   Posté le 06-02-2013 à 20:53:17   Voir le profil de robertbibeau (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à robertbibeau   

La Grèce est un pays impérialiste

La Grèce est un pays impérialiste selon les caractéristiques que LÉNINE a donné de l'impérialisme stade suprême du capitalisme et non pas selon cette définition que vous avez en tête tirée des livres d'histoires bourgeois.

L'imprialisme stade suprême du capitalisme ne se caractérise pas par le fait d'avoir eu un immense empire comme Napoléon en a érigé un sur les corps des populations européennes y compris française (je fais exprès d'attaquer un héros français criminel de guerre - pour heurter votre chauvinisme national)

Je publierai un texte la semaine prochaine ou nous ferons le grand ménage sur cette question de l'impérialisme contemporain = toujours se rappeler STADE SUPRÊME - ULTIME - DU CAPITALISME

rOBERT b.

--------------------
http://www.les7duquebec.com
Eric
Jeune Communiste
167 messages postés
   Posté le 07-02-2013 à 07:53:13   Voir le profil de Eric (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Eric   

Si la Grèce est un pays impérialiste , presque tous les pays du monde le sont aussi .
Un pays impérialiste c'est un pays qui cherche à envahir d'autres nations afin de prendre leurs richesses naturelles et/ou les soumettre en les colonisant .
Je ne vois pas très bien quels pays la Grèce a envahi .
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9622 messages postés
   Posté le 07-02-2013 à 13:01:38   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Il faut partir des faits et non des idées préconçues.
D'abord c'est aux communistes grecs que revient la tâche de faire cette analyse et non à des communistes étrangers quelle que soit leur bonne volonté.

Ensuite il ne vient à l'idée d'aucun d'entre nous de présenter la bourgeoisie grecque comme une victime ni d'assimiler la situation à une lutte d'indépendance nationale.
Simplement il est avéré que la Grèce est dominée par le capital financier franco-allemand et que si les capitalistes grecs avaient des velléités de domination sur un pays étranger, il seraient soit écartés soit instrumentalisés.

J'attends avec impatience les chiffres de Bibeau sur l'exportation massive des capitaux grecs... autres que le remboursement des prêts.
En attendant, tes réflexions insultantes sur notre chauvinisme national tu les réserves à d'autres, cela permettra un débat plus constructif.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8171 messages postés
   Posté le 07-02-2013 à 13:23:27   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

pour rappel:la grèce-tout comme la russie- soutient encore en partie le parti des travailleurs du kurdistan.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9622 messages postés
   Posté le 08-02-2013 à 08:13:33   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

évidemment ça n'est pas par sympathie politique...

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8171 messages postés
   Posté le 08-02-2013 à 12:00:31   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Xuan a écrit :

évidemment ça n'est pas par sympathie politique...


par rivalité?

--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8171 messages postés
   Posté le 08-02-2013 à 12:01:11   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

l ennemi de mon ennemi est mon ami?

--------------------
robertbibeau
Militant de valeur
286 messages postés
   Posté le 08-02-2013 à 14:12:23   Voir le profil de robertbibeau (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à robertbibeau   

1) Voici une démonstration de chauvinisme que d'affirmer qu'il revient au communistes grecs de faire l'analyse et la démonstration que la Grèce est un pays impérialiste. Si Marx, par exemple ou Lénine aussi par exemple avaient été chauvin de la sorte ils n'auraient jamais écrit sur le 18 brumaire en France, sur la guerre civile aux États-Unis, sur l'impérialisme stade suprême du capitalisme (ou Lénine donne moult exemples et chiffres sur l'Allemagne - la France - l'Angleterre - etc ) ni le Capital ou Marx pose des jugements sur une variété de pays occidentaux et sur la Chine en tant qu'exemple du mode de production asiatique --et je pourrais poursuivre ainsi la liste des exemples. Je neparlerai pas de Dimitrov qui s'est permis de donner des conseils à tous les partis communistes y compris pour dénoncer le Parti révisionnsite communiste canadien ce en quoi il a eu totalement raison.

Je pense que vous errez en droit communiste internationaliste et en fait.

--------------------
http://www.les7duquebec.com
robertbibeau
Militant de valeur
286 messages postés
   Posté le 08-02-2013 à 14:22:51   Voir le profil de robertbibeau (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à robertbibeau   

2) Abordons maintenant - en «preview» le concept d'impérialisme. L'impérialisme c'est le système capitaliste mais développé à son ultime limite - au moment ou le système s'essouffle et tangue - n'assure plus le développement des forces productives et se développe de façon inégale - combiné - et par bond.

La question cruciale pour savoir si un pays quelconque est dans le camp impérialiste (contre quel camp selon vous ?) est de se demander si le capital (je n'ai pas écrit l'argent mais le capital ce n'est pas pareil) si le capital de ce pays est ou non imbriqué au capital impérialiste mondial comme partie prenante - interrelié - ensuite quel est le rôle spécifique de cette économie - dans l'ensemble international - exemple les milliardaires grecs font biseness dans trois seteurs particuliers - la construction navale et le transport maritime et dans le tourisme de masse - et c'est par ces trois canaux qu'ils se fondent dans le capital impérialiste mondial en tant que partie prenante - combiné et par bond dans le sens que dans l'accentuation de la crise structurelle actuelle ces trois secteurs sont les premiers à s'effondrer - et à être restructuré (absorbé par des concurrents plus gros ou éliminés par des concurrent plus gros)
EXEMPLE c'est l'impérialisme coréen et chinois qui détruit - absorbe l'industrie navale grec comme celle de tous les pays qui oeuvraient dnas ce domaine auparavant.

La suite la semaine prochaine

--------------------
http://www.les7duquebec.com
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9622 messages postés
   Posté le 08-02-2013 à 21:24:11   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

robertbibeau a écrit :

1) Voici une démonstration de chauvinisme que d'affirmer qu'il revient au communistes grecs de faire l'analyse et la démonstration que la Grèce est un pays impérialiste…

La notion de « parti père » qui s’est développée à partir de la révolution bolchévique a fait beaucoup de tort au mouvement communiste international, lorsque le révisionnisme a triomphé dans le PCbUS.
Les intellectuels français en particulier ont la très mauvaise habitude de se prendre pour le centre du monde et décerner des brevets de communisme ou d’opportunisme ou de gauchisme aux uns et aux autres dans le monde entier. Et cela au nom du « passé révolutionnaire de la France », de sa philosophie des lumières etc.
Cette attitude relève du colonialisme.
Ceci s’est manifesté lors de la guerre d’Algérie où le PCF a parfois voulu infléchir à tort la position du PCA.

Dans le cas de la Grèce, dont le peuple est spolié par le capital financier français, il serait particulièrement mal venu de notre part de dicter leur conduite aux communistes grecs. Ceux-ci ne l'admettraient pas et ils auraient entièrement raison.
Ce que tu appelles du « chauvinisme » s’appelle respecter l’indépendance des autres partis .


robertbibeau a écrit :

2) Abordons maintenant - en «preview» le concept d'impérialisme. L'impérialisme c'est le système capitaliste mais développé à son ultime limite - au moment ou le système s'essouffle et tangue - n'assure plus le développement des forces productives et se développe de façon inégale - combiné - et par bond.

La question cruciale pour savoir si un pays quelconque est dans le camp impérialiste (contre quel camp selon vous ?) est de se demander si le capital (je n'ai pas écrit l'argent mais le capital ce n'est pas pareil) si le capital de ce pays est ou non imbriqué au capital impérialiste mondial comme partie prenante - interrelié - ensuite quel est le rôle spécifique de cette économie - dans l'ensemble international - exemple les milliardaires grecs font biseness dans trois seteurs particuliers - la construction navale et le transport maritime et dans le tourisme de masse - et c'est par ces trois canaux qu'ils se fondent dans le capital impérialiste mondial en tant que partie prenante - combiné et par bond dans le sens que dans l'accentuation de la crise structurelle actuelle ces trois secteurs sont les premiers à s'effondrer - et à être restructuré (absorbé par des concurrents plus gros ou éliminés par des concurrent plus gros)
EXEMPLE c'est l'impérialisme coréen et chinois qui détruit - absorbe l'industrie navale grec comme celle de tous les pays qui oeuvraient dnas ce domaine auparavant.

La suite la semaine prochaine


A part les contradictions de ta démonstration, ton « imbrication » me rappelle :

De tout ce qui a été dit plus haut sur la nature économique de l'impérialisme, il ressort qu'on doit le caractériser comme un capitalisme de transition ou, plus exactement, comme un capitalisme agonisant. Il est extrêmement instructif, à cet égard, de constater que les économistes bourgeois, en décrivant le capitalisme moderne, emploient fréquemment des termes tels que : “ entrelacement ”, “ absence d'isolement ” , etc. ; les banques sont “ des entreprises qui, par leurs tâches et leur développement, n'ont pas un caractère économique strictement privé ou échappent de plus en plus à la sphère de la réglementation économique strictement privée ”. Et ce même Riesser, de qui sont ces derniers mots, proclame avec le plus grand sérieux que la “ prédiction ” des marxistes concernant la “ socialisation ” “ ne s'est pas réalisée ” ! [l'impérialisme stade suprême]

De ta démonstration il résulterait que tout ce qui a un lien économique quelconque avec le capital d’un pays impérialiste devient impérialiste. Mais il ne suffit pas de parler d’Onassis pour régler la question, il faut savoir jusqu’à quel point la Grèce est industrialisée, jusqu’à quel point de concentration sont parvenues ses principales entreprises, et lorsque tu auras défini ces rapports en Grèce, il faut enfin démontrer les rapports de domination exercés par les monopoles grecs à l’étranger et leurs exportations massives de capitaux.

Lénine écrit encore ceci :
Malgré l'accroissement absolu de la production et de l’exportation industrielles, on voit augmenter l'importance relative qu'ont pour l'ensemble de l'économie nationale les revenus provenant des intérêts et des dividendes, des émissions, commissions et spéculations. À mon avis, c'est précisément ce fait qui constitue la base économique de l'essor impérialiste. Le créditeur est plus solidement lié au débiteur que le vendeur à l'acheteur .
” En ce qui concerne l'Allemagne, l'éditeur de la revue berlinoise Die Bank, A. Lansburgh, écrivait en 1911 dans un article intitulé : “ L'Allemagne, État-rentier ” : “ On se moque volontiers, en Allemagne, de la tendance qu'ont les Français à se faire rentiers. Mais on oublie qu'en ce qui concerne la bourgeoisie, la situation en Allemagne devient de plus en plus analogue à celle de la France.”
[l'impérialisme stade suprême]


Ce qui signifie clairement que le capital financier et l’exportation de ce capital ont pris le dessus sur l’ensemble du capital.

C’est la raison pour laquelle je t’ai demandé des chiffres sur l'exportation massive des capitaux grecs...

Or :
> la part grecque dans l’exportation des capitaux européens a atteint un maximum de 0,34 % en 2006.
> L’indice « position des investissements internationaux nets » (la somme des investissements directs, des dérivés, des autres investissements, des réserves en devises étrangères) était négative à 183,944 milliards d’euros en 2008.
> Le 27/12/12 le rapport de la BdG indique pour les quatre banques grecques : « la somme de 50 milliards d'euros est nécessaire et suffisante pour couvrir le coût de la recapitalisation et du redressement du secteur bancaire » .

Le 18e Congrès du KKE, a défini que l’économie grecque occupe une position intermédiaire dans le système impérialiste mondial, à l’avant-dernière place dans l’euro zone.


En ce qui concerne la Chine les capitaux sont principalement importés.


Edité le 08-02-2013 à 21:26:40 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8171 messages postés
   Posté le 13-12-2013 à 18:34:50   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

par contre,israel est bel et bien un pays impérialiste,qui s est bati sur la conquete coloniale contre les peuples arabes du moyen orient,se croyant encore à l Antiquité et renommant la cisjordanie"judée samarie",englobé avec le golan dans le "eretz israel"!
Jo Limaille
Pionnier
28 messages postés
   Posté le 02-06-2017 à 15:41:57   Voir le profil de Jo Limaille (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Jo Limaille   

Le Capitalisme est depuis longtemps passé dans sa dernière phase, l’Impérialisme.
Tous les pays capitalistes, à l'ère de l’impérialisme, ont construit une base économique monopoliste, et sont entrés dans l’étape de l’impérialisme.

Donc la Grèce est un Etat impérialiste.

En pratique, la Grèce fait partie de l’alliance impérialiste UE et même de l’alliance militaire OTAN.

--------------------
Nic Enet
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8171 messages postés
   Posté le 02-06-2017 à 18:37:16   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

la Turquie aussi dans ce cas est un pays impérialiste,membre de l alliance impérialiste de l OTAN,et étant un pays capitaliste qui exporte ses capitaux-et écrase les minorités alévie,arménienne et kurde,sans oublier la colonisation ethnique du nord de Chypre et son retour dans les Balkans à la faveur de la création de la Grande Albanie et de l expulsion des Serbes et des Croates de Bosnie Herzégovine-en plus de l appui aux nombreuses régions séparatistes turcophones de Grèce et surtout de Bulgarie.Ankara est aussi impérialiste en Libye et en Syrie,où elle appuie les islamistes dans ces deux pays contre les kadhafistes et Assad.


Edité le 02-06-2017 à 18:37:57 par marquetalia




--------------------
Jo Limaille
Pionnier
28 messages postés
   Posté le 02-06-2017 à 20:06:14   Voir le profil de Jo Limaille (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Jo Limaille   

Xuan a écrit :


Dans le cas de la Grèce, dont le peuple est spolié par le capital financier français, il serait particulièrement mal venu de notre part de dicter leur conduite aux communistes grecs. Ceux-ci ne l'admettraient pas et ils auraient entièrement raison.


Cependant le KKE fait de sa position en la matière (concept de pyramide impérialiste, développement inégal) une question du mouvement communiste international. Donc nous pouvons et devons essayer de comprendre et donner notre avis.

Si le KKE devait s’appuyer sur les analyses bourgeoises et opportunistes (la Grèce est colonisée par l’UE) il devrait revoir sa stratégie de lutte sans étapes pour le pouvoir prolétarien et sa tactique qui est une actualisation de celle de l'Internationale 1928 : Front anti-capitaliste et anti-monopoliste sous la direction du Prolétariat en alliance avec les petites gens des villes et des campagnes (petits paysans, petits patron) et défense des revendications immédiates de ces classes.



Xuan a écrit :


En ce qui concerne la Chine les capitaux sont principalement importés.


Je demanderai, malicieusement, ce que vient faire la Chine dans cette rubrique ?


Edité le 02-06-2017 à 20:11:02 par Jo Limaille




--------------------
Nic Enet
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9622 messages postés
   Posté le 06-06-2017 à 22:51:52   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Jo Limaille a écrit :

Le Capitalisme est depuis longtemps passé dans sa dernière phase, l’Impérialisme.
Tous les pays capitalistes, à l'ère de l’impérialisme, ont construit une base économique monopoliste, et sont entrés dans l’étape de l’impérialisme.

Donc la Grèce est un Etat impérialiste.

En pratique, la Grèce fait partie de l’alliance impérialiste UE et même de l’alliance militaire OTAN.


La Grèce est effectivement un pilier de l'OTAN, c'est justement pour cette raison que Delors a insisté pour maintenir ce pays en Europe malgré le référendum de Syriza. Mais le fait d'appartenir à une alliance impérialiste n'en fait pas obligatoirement un pays impérialiste, non plus que l'établissement du stade impérialiste globalement dans les pays capitalistes.

Il faudrait appuyer cela sur la démonstration que la Grèce exerce une domination impérialiste sur d'autres pays. Et définir le degré de développement du capitalisme en Grèce également, en particulier du capital financier.
La Grèce n'est pas un pays du Tiers Monde, c'est un pays capitaliste mais dominé.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
robertbibeau
Militant de valeur
286 messages postés
   Posté le 07-06-2017 à 01:49:38   Voir le profil de robertbibeau (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à robertbibeau   

Voila justement la source de contamination répandue depuis Boukharine et Lénine (qui a écrit le contraire pourtant)

Tu écris "Il faudrait appuyer cela sur la démonstration que la Grèce exerce une domination impérialiste sur d'autres pays."

L'IMPÉRIALISME n'est pas une politique de grande puissance dominant de petits pays cela est la résultante (conséquence) du développement de l'économie capitaliste à son stade impérialiste

Il faut prendre le problème par le bon bout celui de l'économie d'où découle les rapports politiques et l'idéologie

Robert Bibeau http://www.les7duquebec.com

--------------------
http://www.les7duquebec.com
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9622 messages postés
   Posté le 08-06-2017 à 21:20:33   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

En somme la Grèce serait impérialiste mais cela n'aurait aucune conséquence en terme d'impérialisme. Un impérialisme potentiel, virtuel en quelque sorte...
Selon moi un pays impérialiste pratique une politique impérialiste et les faits sont observables.
Ou bien cet impérialisme est contraint de ne pas se manifester et de fait il n'existe pas.
On ne peut pas parler d'impérialisme dans l'absolu indépendamment des rapports entre pays impérialistes et entre ces pays et ceux qu'ils dominent.


Edité le 08-06-2017 à 21:20:50 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
DUROC
Jeune Communiste
194 messages postés
   Posté le 09-06-2017 à 13:54:58   Voir le profil de DUROC (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à DUROC   

Xuan devrait relire L' IMPERIALISME STADE SUPRËME DU CAPITALISME.
Il y retrouverait ce qui dans le mode de production capitaliste caractérise fondamentalement ce "stade suprême" du capitalisme: Le stade des monopoles, et non telle ou telle politique des Etats au service de ces monopoles.
Petit rappel: " Si les capitalistes se partagent le monde, ce n'est pas en raison de leur scélératesse particulière, mais parce que le degré de concentration déjà atteint les obligent à s'engager dans cette voie afin de réaliser des bénéfices; et ils le partagent "proportionnellement aux capitaux", "selon les forces de chacun", car il ne saurait y avoir d'autre mode de partage en régime de production marchande et de capitalisme. Or, les forces changent avec le développement économique et politique; pour l'intelligence des évènements, il faut savoir quels problèmes sont résolus par le changement du rapport des forces; quant à savoir si ces changements sont "purement économiques ou extra-économiques ( par exemple militaires ), C'est là une question secondaire qui ne peut modifier en rien le point de vue fondamental sur l'époque moderne du capitalisme. Substituer à la question du CONTENU des luttes et des transactions entre groupements capitalistes la question de la forme de ces luttes et de ces transactions ( aujourd'hui pacifique, demain non pacifique, après demain de nouveau non pacifique), c'est s'abaisser au rôle de sophiste. "
Non, Xuan, la guerre de conquête n'est pas la marque distinctive de l'impérialisme capitaliste, même si l'impérialisme "porte aussi en lui la guerre comme la nuée porte l'orage". Il y a eu des guerres avant l'existence de l'impérialisme capitaliste.
La nature de l'étape impérialiste du capitalisme, c'est l'existence et la domination des monopoles. c'est à l'aune de ce critère que l'on peut juger que tel pays est ou n'est pas un pays impérialiste.
On ne peut pas analyser les contradictions contemporaines, militaires ou pacifiques, si on oublie la théorie léniniste de l'impérialisme

--------------------
robertbibeau
Militant de valeur
286 messages postés
   Posté le 09-06-2017 à 14:17:35   Voir le profil de robertbibeau (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à robertbibeau   

http://www.les7duquebec.com/7-dailleurs-invites/on-ne-vote-pas-aux-legislatives-francaises/

--------------------
http://www.les7duquebec.com
Jo Limaille
Pionnier
28 messages postés
   Posté le 09-06-2017 à 17:16:27   Voir le profil de Jo Limaille (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Jo Limaille   

Les forces de l’OTAN, bloquées par les forces du PCG et de la Jeunesse Communiste Grecque a un poste de péage, au Nord de la Grèce (Macédoine), ont du faire marche arrière et quitter les lieux dans l’après-midi du Vendredi, 2/6.
Plus tôt, des dizaines de manifestants du Parti Communiste Grec avaient monté un barrage aux péages de l’autoroute Egnatia, empêchant ainsi le passage de véhicules militaires albaniens se dirigeant en Roumanie pour participer à l'exercice militaire de l'OTAN «Noble Jump 2017» qui se tiendra du 6 au 14 juin dans ce pays. Les manifestants, scandant des slogans contre l'impérialisme et contre l'OTAN, permettaient le passage de tous les autres véhicules sauf celles de l’OTAN, qui après plusieurs heures d’attente ont du faire marche arrière.
Sotiris Zarianopoulos, députe européen pour le Parti Communiste Grec, était parmi les manifestants.

UN MOUVEMENT ANTI-GUERRE ET ANTI-IMPERIALISTE TRES COMBATIF
Ce n’était qu’un événement de masse, contre l’OTAN et l’implication des la Grèce aux plans de cet organisme impérialiste, parmi des dizaines organises par le mouvement ouvrier, anti-guerre et anti-impérialiste, qui a travers des mobilisations successives partout dans le pays CONDAMNE L'OTAN, L'UE, LE GOUVERNEMENT SYRIZA-ANEL ET LES FORCES BOURGEOISES demandant la non-participation de la Grèce aux guerres et aux interventions impérialistes.

Voici quelques mobilisations et événements de masse organises par le mouvement anti-impérialiste.
Le 1er mai, PAME et ses syndicats de classe organisèrent des dizaines de manifestations scandant le slogan "pour les peuples, pour un monde sans exploitation, guerres et refugies ». Une caractéristique important de ces événements fut la participation de syndicalistes turcs aux manifestations organisées par le PAME sur les iles grecs et en Thrace.
Le 14 mai, des milliers de militants, hommes et femmes, participèrent aux mobilisations organisées par le Comité Hellénique pour la Détente Internationale et la Paix (EEDYE) dans plusieurs villes grecques culminant avec la « Marche Marathon » couvrant des dizaines de Kilomètres (de Marathon a Athènes) et une manifestation devant le ministère de défense nationale.
Le 21 mai, le mouvement anti-impérialiste grec organisa à Thessalonique une manifestation massive devant l'état-major local de l'OTAN.
Les 24-25 mai, les forces du Comite Hellénique pour la Détente Internationale et la Paix (EEDYE) participèrent à la convention et à la mobilisation du Conseil Mondial de la Paix (CMP) à Bruxelles.
Le 27 mai, des milliers de travailleurs athéniens allèrent au concert internationaliste du PAME au théâtre en plein air « Petra » pour écouter des chanteurs et musiciens grecs ainsi que le group turc NAJIM HIKMET. Le titre du concert était « Nous chantons et nous nous battons pour un monde sans exploitation, guerres et refugies ».
Le 27 mai, le Comite de la Paix de l’EEDYE organisa une manifestation sur l’ile de Samos en Mer Egée invitant la participation de militants turcs, membres du Comite de la Paix d’Izmir.
Les 27 et 28 mai, les Comites de la Paix de l’EEDYE, des syndicats et autres groupes crétois organisèrent des mobilisations massives et une marche vers la base de OTAN a Souda.
Le 28 mai, le mouvement contre la guerre et l'impérialisme de la ville d’Alexandroúpolis en Thrace organisa une manifestation massive contre l’exercice militaire de l’OTAN “NOBLE JUMP” se tenant en Roumanie. En l’occasion, les manifestants condamnèrent le gouvernement SYRIZA-ANEL ayant permis aux troupes de l’OTAN participant à cet exercice militaire de passer par le territoire grec.
Le mouvement ouvrier contre la guerre et l’impérialisme poursuit ses mobilisations et ses événements diverses, parmi les quelles la grande manifestation du PAME, qui s'étend sur deux jours, a Thessalonique, les 24 et 25 juin contre l'existence d'un état-major de l’OTAN en ville.
Les manifestants se battent pour :
La non-implication du pays aux plans et aux guerres impérialistes,
• Le retour de troupes grecques de l’étranger,
• La non-modification des frontières et des traites sur la délimitation de ces dernières,
• L'éloignement de l'OTAN de la Mer Egée, ainsi que de la Méditerranée et des Balkans,
• La fermeture de la base militaire de Souda sur l'ile de Crète ainsi que de tous les autres bases militaires et état-major opérés par des forces étrangères,
• La suspension de toutes les dépenses couvrant les besoins de l’OTAN,
• Le dégagement de l’OTAN et de l’UE. Que le peuple grec devient maitre de son pays.
Des réactions dans les casernes
Le débat se fait vif aussi parmi les rangs des forces armées et surtout parmi les soldats sur les facilitations offertes par le gouvernement grec aux troupes militaires de l’OTAN, ainsi que pour notre participation a l'exercice militaire de l'OTAN «Noble Jump» en Roumanie. L'indignation et les protestations des soldats prennent aussi la forme de rapports, comme par exemple a certaines casernes en région d'Attique, sur les Iles de Rhodes et de Castellorizo ainsi qu'aux Chypre.
De plus, dans une lettre ouverte, des soldats servant a Castellorizo protestent contre la participation des forces armées grecques aux exercices militaires de l'OTAN, soulignant, entre autres, que la cession de terrains, de soldats et des installations dans le cadre de cette exercice militaire « ne font autre que compromettre en pratique les droits souverains du peuple grec et de notre en impliquant les forces armées grecques aux plans de guerre que l'OTAN tisse contre les peuples ».

06.06.2017

http://inter.kke.gr/fr/articles/Le-Parti-Communiste-Grec-et-le-mouvement-anti-imperialiste-se-battent-plus-fort-contre-lOTAN/


Edité le 09-06-2017 à 17:19:22 par Jo Limaille




--------------------
Nic Enet
Jo Limaille
Pionnier
28 messages postés
   Posté le 09-06-2017 à 17:34:37   Voir le profil de Jo Limaille (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Jo Limaille   

INTERVENTION IMPORTANTE DU GROUPE PARLEMENTAIRE DU PARTI COMMUNISTE GREC CONTRE LA TRANSFORMATION DE LA GRECE EN POINT NODAL DE L’OTAN

Les 15 membres du groupe parlementaire du Parti Communiste Grec ont, d’un bloc, posé une question devant le parlement grec adressée aux ministres de la défense nationale et des affaires étrangères concernant le dégagement du pays de toute guerre et intervention impérialiste.
« QUESTION
Adressée aux ministres de défense nationale et des affaires étrangères
Sujet: Le dégagement du pays de toute guerre et intervention impérialiste.
Les décisions prises au cours des années passées par les gouvernements de Nouvelle Démocratie et du PASOK, ainsi que les décisions récentes du gouvernement SYRIZA-ANEL concernant l’implication de la Grèce aux guerres et aux interventions impérialistes continuent de lancer le pays et le peuple grec dans des opérations risquées et dangereuses.
Le slogan « ni terre, ni eau aux assassins des peuples » est un slogan scandé par le peuple grec aux fils des ans a l’occasion de la guerre menée par les Etats-Unis, l’OTAN et l’UE contre la Yougoslavie en 1999 et plus tard durant les guerres en Afghanistan, Iraq, Syrie et Libye. Ce slogan est scandé dans les manifestations populaires partout en Grèce ou notre peuple condamne les décisions gouvernementales permettant la participation des forces armées grecques aux exercices militaires de l'OTAN, ainsi que l'utilisation de la base militaire de Souda et autres bases et état-major se trouvant sur le territoire grec pour promouvoir les plans impérialistes généraux.
Ces derniers jours, les ouvriers et les jeunes ont manifesté massivement a Chania exigeant la fermeture de la base occupée par les Etats-Unis et l’OTAN a Souda. De plus, en Alexandroúpolis et autre villes de Thrace, le peuple exige la non-utilisation du territoire grec pour le passage des forces armées militaires qui participeront à l’exercice militaire "Noble Jump" organisée par l’OTAN en Roumanie.
Selon la presse, 4,000 cadres des forces armées de l’Albanie, Bulgarie, Royaume Uni, Etats-Unis, Espagne, Lettonie, Roumanie, Norvège, Pays-Bas et Pologne participeront a l’ exercice militaire susmentionnée en Roumanie. La Grèce participera en tant que « pays hôte » permettant le passage par le territoire de la Grèce du Nord des unités britanniques, espagnoles et albanaises le long des axes routiers Alexandroúpolis – Ormenio et Krystallopigi – Promahonas.
Selon les communiqués officiels, le gouvernement grec s’engage à offrir des facilitations au niveau de l'aéroport et du port d'Alexandroúpolis pour le chargement et le déchargement de personnel et des équipements. Le gouvernement mettra à la disposition des unités étrangères des installations de casernement pour le personnel. De plus, il pourvoira à l’accompagnement et à la sécurité des troupes étrangères lors de leur entrée, passage et sortie de notre pays. Il organisera et encadrera un centre local de coordination et de support à Alexandroúpolis. Enfin et surtout, il mettra à la disposition des forces armées étrangères des services logistiques, médicaux et de télécommunication.
Il va sans dire que cet exercice militaire de l’OTAN prépare le chemin, comme tous les précédents, pour de nouvelles guerres et interventions ainsi que pour la création d’une force militaire interétatique qui sera, si nécessaire, utilisée contre les peuples.
Le gouvernement SYRIZA-ANEL est gravement responsable d’avoir suivi les pas des gouvernements grecs précédents qui au nom de la soi-disant doctrine de « valorisation géostratégique » de notre pays cède le territoire grec, nos casernes et maintes autres facilitations au mécanisme dévastateur de l’OTAN.
Dans ce contexte, les positions et la lutte du Parti Communiste Grec et du mouvement populaire ouvrier revêtent d’une importance particulière : “Ni terre, ni eau aux assassins des peuples”; sortie immédiate de notre pays de toute guerre et intervention impérialiste ; fermeture immédiate de la base de Souda, ainsi que de toute autre base militaire et état-major dirigés par les Etats-Unis et l'OTAN ; retour des nos troupes de toute mission en dehors de nos frontières ainsi que le départ ultérieur et permanent de notre pays de l'OTAN et de tout autre organisme impérialiste.
NOUS EXIGEONS que messieurs les ministres susmentionnés s'expriment sur la position du gouvernement vis-à-vis de l'exigence populaire de non-implication de Grèce aux plans impérialistes et de la non-utilisation du territoire grec, des casernes et de sections de forces armées grecques lors de l'exercice militaire de l'OTAN "Noble Jump" et autres exercices militaires similaires.
En outre, quelle est la position du gouvernement grec vis-à-vis l'exigence populaire de non-renouvèlement du contrat concernant la base de Souda avec les Etats-Unis? Le gouvernement est-il-prêt à fermer cette base militaire ainsi que les autres bases des Etats-Unis et de l'OTAN dirigées contre le peuple grec et contre les autres peuples du monde ? »
6/6/2017

--------------------
Nic Enet
Haut de pagePages : 1 - 2 Page suivante
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Europe un nouvel empire ?  la grèce n est pas un pays impérialisteNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum
   Hit-Parade