Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Divers  lectures 

 "n'entre pas dans mon âme avec tes chaussures"

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9227 messages postés
   Posté le 03-04-2014 à 22:55:32   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

"N'entre pas dans mon âme avec tes chaussures"

De Paola Pigani
edition Liana Lévi


Ce livre, comme tant d’autres qui nous viennent de rencontres inattendues faites dans les marges de nos antécédents nationaux et de ce qui leur fait fond dans nos représentations, aurait pu être le produit d’une enquête historique rigoureuse, réalisée sans concession à l’égard des autorités en place à l’époque ou sur l’indifférence complice éprouvée alors, par nos concitoyens.

Il aurait participé en cela, à la grande entreprise éditoriale de ces dernières années. Je veux parler de celle dont la visée dans l’idéologie postmoderne cherche à restaurer,une morale de substitution à celle qui à faillie dans ces années là.

En effet il lui faut prendre pied dans l’incessant mouvement de rationalisation dont la pensée libérale à besoin, pour faire oublier ses responsabilités face à la politique de collaboration et de terreur des années quarante, afin de nous projeter dans un destin narcissiquement acceptable et d’avantage en adéquation avec ses professions de foi actuelles sur la démocratie et le monde libre.

Ce livre nous raconte un parcours mis entre parenthèse dans une description incarnée de son processus, via une recréation narrative des événements vécus par une famille Tsigane des Charente. Il aurait pu être grave, lourd. Il aurait pu donner cours à une somme,imposante de faits statistiques et prendre en conséquence un titre savant, représentatif du processus analysé, du style « des carnets anthropomorphique au camp d’internement ».

Au lieu de cela,il nous parle d’une voix singulière de cette triste période et de son escamotage dans nos récits d’après-guerre, à partir de celui reconstruit par Paola Pigani, de sa propre histoire d’immigré italienne et de son vécu. Produisant alors, une sorte de travail de perlaboration, elle redonne une place au drame où se sont trouvés embarqués des centaines de milliers de français de nulle part, appelés gens du voyage.

Mais tout en comprenant dans le mouvement de l’écriture qui s’ensuit, qu’il existe en chacun de nous « un lieu qui nous ressemble », elle nous prévient d’une phrase tirée d’un proverbe Tsigane qu’elle s’adresse tout autant. « N’entre pas dans mon âme avec tes chaussures »

Puis elle poursuit se faisant plus précise : « On n’entre pas impunément chez les manouches, ni dans leur présent, ni dans leur mémoire » ce lieu, qui chez eux semble éclaté à jamais sous l’effet conjugué des violences subies et du rejets dont ils sont l’objet depuis qu’ils courent les routes.

Ainsi Paola Pigani se retrouve dans la posture étrange de vouloir transmettre ce qu’elle avait perçu à partir d’une parole volontairement incomplète, éclat partiel d’un témoignage retenu, qu’elle recueillait auprès d’une des victimes de la sédentarisation forcée qui a conduit dans une attente inexorable, ceux pour qui « perdre le goût du mouvement revenait à perdre celui de la vie »

« On sait ce que c’est : n’être pas dehors » , c’était quand on était au milieu des hommes à faire autre chose, disait Guillevic, paroles qu’elle reprend comme par précaution avant d’oser ouvrir les grilles d’un lieux qui n’existe plus et qui cependant s’acharne encore au cœur des histoires qui se racontent sans se dire avec les mots, par les photos qui s’échangent, les regards qui absentent. Avant de lancer son récit Paola nous le dit : « je ne sais que peu de choses finalement. J’écris sur des silences, sur des lieux qui n’existe plus. Alexienne devient Alba et j’entre dans une âme à pied-nus » . J’ai été sous le charme de cette simplicité d’âme, et de l’écriture qui se déchaussant nous la découvre.

Roulottes avez-vous une âme ?

Gilbert Rémond

Rencontre lecture le mercredi 14 Mai a 18h30 Librairie l’esprit Livre 76 rue du Dauphiné 69003

dans le cadre de Maison des associations 40 place Saint-Jean 69005 LYON
courriel : LIMPROBABLE88@orange.fr

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
5863 messages postés
   Posté le 18-04-2014 à 13:11:50   Voir le profil de marquetalia (Online dans la catégorie La subversion impérialiste en Libye)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

à signaler la parution de "je suis tzigane et je le reste",autobiographie d une jeune rom de 22 ans qui accede aux études supérieures.
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Divers  lectures  "n'entre pas dans mon âme avec tes chaussures"Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum