Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises 

 Sur les élections régionales

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 Page suivante
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9423 messages postés
   Posté le 14-08-2015 à 14:08:35   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Elles n'auront lieu qu'en décembre, mais déjà les prises de position se succèdent. Ci-dessous celle de Communistes :

Elections régionales du 6 décembre
Ils parlent tous d’autre chose !


C’est ainsi qu’on opère quand on prépare un mauvais coup. Les affrontements interminables sur l’étendue de ces nouvelles régions, le choix de leurs capitales (Toulouse ou Montpellier, Strasbourg ou Nancy, Rouen ou Caen etc… etc…) ont été présentés si lourdement par le gouvernement socialiste et les dirigeants de tous les partis politiques pour camoufler ce qu’ils sont en train de mettre en place très activement : des régions plus étroitement adaptées, plus étroitement soumises à la main- mise du pouvoir à la fois économique et politique des grands groupes capitalistes qui dirigent la France et l’Europe capitaliste.

Quand il s’adresse au peuple Hollande lui dit : « Nous devons répondre aux inquiétudes des citoyens qui vivent à l’écart des centres les plus dynamiques qui redoutent d’être délaissés par l’Etat… » .Le même Hollande dévoile son véritable objectif dans la presse spécialisée du 5 mai 2014 : » Demain les grandes régions de taille européenne seront la seule collectivité compétente pour soutenir les entreprises. Elles auront en charge l’aménagement des grandes infrastructures. Pour remplir leur rôle elles disposeront de moyens financiers propres et dynamiques. Elles porteront les politiques de formation et d’emploi, pour intervenir en matière de transports, des trains régionaux aux bus en passant par les routes, les aéroports et les ports. Elles géreront les lycées et les collèges » .
Parallèlement les intercommunalités jugées trop petites seront étendues. Que la disparition des départements soit reportée n’est pour le pouvoir qu’une question tactique, elle se fera.

A son tour le journal financier « Les Echos » écrit : « Les régions montent en puissances sur le plan économique et social… parce que c’est à ce niveau que se joue la compétition internationale ».
Cette réforme était déjà l’objectif affirmé au sommet européen de Lisbonne en 2002 par Chirac et Jospin ensemble. C’était aussi l’objet du rapport de la commission Balladur » remis à Sarkozy le 5 mars 2009. Hollande poursuit et met en oeuvre avec l’accord des partis politiques.

Naturellement, dans les autres pays européens les réformes territoriales sont aussi en cours pour adapter les pays aux exigences du capitalisme européen.
L’UMP et leurs alliés Centristes de l’UDI sont tout à fait d’accord avec cette réforme, qu’ils ont portée quand ils étaient au pouvoir. Le FN dans un communiqué de M. Le Pen camoufle l’objectif politique de cette réforme qui est de renforcer l’emprise du capitalisme et l’exploitation du peuple. Une preuve de plus que le FN est lui aussi au service du capitalisme.
Le Front de Gauche estime que « l’aspect démocratique ne semble pas avoir été la priorité de l’Elysée ». Il se tait sur le fond.

Dès semaine prochaine nous vous transmettrons de nouveaux éléments sur cette question.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9423 messages postés
   Posté le 19-09-2015 à 20:51:34   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le PS voudrait le soutien du "peuple de gauche"



Le PS voit la terre s’ouvrir sous ses pieds et tente de récupérer les partis qu’il a repoussés avec dédain, en manipulant le désir d’unité du « peuple de gauche ».

Ainsi Cambadelis veut lancer un référendum pour « l’unité du peuple de gauche » :
"La question sera assez simple, vous le verrez dans quelques jours: elle portera sur 'oui ou non à l'unité dès maintenant pour les élections régionales?’"

Or la politique réactionnaire du PS aliène l’électorat et décompose tous les partis et formations politiques qui l’ont soutenu de près ou de loin. Que leur coûterait maintenant un nouveau rapprochement ?

Il y a fort à parier qu’à l’exception de quelques dirigeants essentiellement soucieux de leur fromage, le « peuple de gauche » enverra à Cambadelis et ses comparses une fin de non recevoir.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
6221 messages postés
   Posté le 21-09-2015 à 00:09:47   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

il faut faire attention à la volonté de certains marxistes de voter pour le Front de Gauche,les députés de cette formation ont,à l Assemblée ce mardi,voté en faveur des crédits de guerre financant l agression prochaine de l impérialisme Français en Syrie,dans la plus pure tradition du P"C"F révisionniste,qui se prononca en 1956 pour l envoi de troupes coloniales en Algérie-et il n y a pas que Lepen qui ait flingué une paire de fellaghas,des membres proches des dits"socialo-communistes" se sont également livré à des tueries de l autre rive de la Méditerranée.


Edité le 21-09-2015 à 00:16:03 par marquetalia




--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9423 messages postés
   Posté le 22-09-2015 à 17:20:57   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Les dirigeants révisionnistes : un OUI qui n'ose pas dire son nom


Je souligne l'essentiel de cette bouillie.

Régionales : Le PCF appelle tous les communistes à amplifier la campagne


DECLARATION DU Comité exécutif du PCF

Réuni le 21 septembre, le Comité exécutif national du PCF appelle tous les communistes du pays à amplifier leur engagement dans la campagne des élections régionales des 6 et 13 décembre prochains. Comme l'a souligné Pierre Laurent lors de la fête de l'Humanité, ces élections auront une grande importance pour l'avenir des régions aux pouvoirs renforcés, et pour l'avenir politique du pays, au moment où le gouvernement Valls-Macron intensifie son offensive contre les droits du travail.

Les objectifs fixés par le Conseil national de juin sont plus actuels que jamais. Nous voulons écarter le risque grandissant d'une victoire généralisée de la droite et de l'extrême-droite, dont les conséquences seraient désastreuses pour le pays et les politiques publiques en région. Nous voulons, d'un même mouvement, contribuer à l'élection de majorités régionales porteuses de choix de gauche pour des politiques publiques sociales, solidaires, écologiques, résistant aux logiques d'austérité et les faisant concrètement reculer. Il y a beaucoup à perdre si nous ne menons pas la bataille. Il y a beaucoup à gagner si nous la menons : des élus utiles aux populations, des mesures concrètes qui amélioreront la vie au quotidien, des forces supplémentaires pour reconstruire une alternative politique dans le pays.

Ces objectifs sont à nos yeux indissociables. Ils seront rendus possibles à la condition que des listes du Front de gauche, associées au maximum de citoyens et de forces partout où c'est possible, réalisent des percées significatives au premier tour, et marquent de leur empreinte les fusions auxquelles les listes de gauche devront procéder entre les deux tours pour l'emporter.

Les possibilités de réaliser de telles percées sont réelles, mais il ne doit y avoir de temps perdu. C'est donc une campagne active et rassembleuse des communistes et du Front de gauche qui est maintenant urgente.

La victoire face à la droite et à l'extrême-droite, la mobilisation et le rassemblement du peuple de gauche ne passent pas par le référendum artificiel imaginé par Jean-Christophe Cambadélis pour éviter le débat sur le contenu des politiques régionales et nationale. Elles passent par l'unité populaire la plus large possible pour que l'argent, dans les régions, serve à répondre aux besoins populaires et que reculent les politiques d'austérité qui les entravent. Nous voulons aussi réorienter l'argent des régions pour permettre les politiques de gauche en direction des quartiers populaires et des villes et villages en difficultés. Le bon résultat de nos listes est le meilleur chemin vers l'unité qui battra la droite et l'extrême-droite.

Le CEN invite les communistes, leurs directions départementales et régionales à intensifier leurs efforts dans les jours qui viennent pour que toutes les listes dans lesquelles nous nous engageons soient au plus tard en ordre de bataille et présentées publiquement dans la semaine du 5 octobre.

D'ici là, les orientations, les choix d'alliance, l'architecture des listes doivent être partout arrêtés, en organisant les consultations nécessaires des communistes.
Dans toutes les régions, à l'exception de deux où le PG a choisi un accord séparé derrière EELV et où les communistes continuent à bâtir une liste du Front de gauche la plus large possible, les forces du Front de gauche travaillent à finaliser des listes communes. Dans plusieurs régions, des accords entre le Front de gauche et EELV sont en discussion, et dans deux régions, PACA et Midi Pyrénées Languedoc Roussillon, en voie d'être finalisés. Dans d'autres régions, le MRC est partie prenante.

Dans tous les cas de figure, là où des blocages persistent, nous appelons les communistes à travailler à les lever, en veillant au respect de tous les partenaires et à la place des communistes dans ces listes. Partout, une grande attention doit être portée à l'implication citoyenne dans ces listes.

Nous avons une grande ambition. Partout nous voulons gagner des élus et contribuer à diriger des régions pour être utiles aux populations, faire barrage à l'austérité, mettre l'argent au service de la formation, de l'emploi, de la réponse aux besoins sociaux. Nous voulons faire de ces élections une étape dans la construction d'un mouvement majoritaire pour sortir de l'austérité et mener des politiques de progrès. Le pays en a besoin. C'est possible, c'est urgent : ne perdons plus de temps !
L'objectif est maintenant d'être en campagne le plus vite possible, le plus rassemblés possibles, le plus à l'offensive possible.

Comité exécutif du PCF,
source:http://www.pcf.fr/75041


Edité le 22-09-2015 à 17:36:19 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9423 messages postés
   Posté le 22-09-2015 à 18:52:00   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Frappons ensemble !


Décidément la direction révisionniste du PCF est coutumière du grand écart ; à ce sport il arrive un jour où on ne peut plus se relever.

Fusionner avec un gouvernement qui intensifie son offensive contre les droits du travail, voilà le fond du sac de cette campagne , un OUI qui n’ose pas dire son nom.
Il va sans dire que l’expression critique du Front de Gauche, et quel que soit son score, ne changera pas d’un iota cette offensive qui traite déjà ses propres frondeurs comme des faire-valoir.

Faisons un bien pour un mal. Voilà une excellente occasion d’avancer dans notre unité et dans la reconstruction du parti communiste, mais aussi de faire savoir aux masses que l’opposition à la dictature capitaliste n’est pas davantage dans le souverainisme et la xénophobie que dans la « droite » et dans la « gauche ».
D’ores et déjà le premier parti de France est celui des abstentionnistes, mais leur silence ne signifie pas explicitement le refus.
Combien d’ouvriers, d’employés, de gens modestes, ceux que des sociologues appellent « la France périphérique », tellement déçus et désespérés d’avoir tant été trompés et bafoués, n’aspirent qu’à exprimer leur colère, avant d’aller plus loin dès qu’une nouvelle société pourra se concevoir ?

Frappons ensemble :

Concertons-nous pour exprimer collectivement notre rejet de tous les plans réactionnaires, et tout particulièrement au second tour.
Appelons ouvertement à une abstention communiste, ou à un vote rouge, comme déposer un bulletin frappé de la faucille et du marteau.


--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
6221 messages postés
   Posté le 22-09-2015 à 18:58:49   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

le ralliement des communistes décus de la collaboration de classes au marxisme léninisme se fera bientôt,ne serait ce que après le black out total sur la Fete de l Humanité par les médias,ou par la présence de Macron"un homme issu de la droite",au sein du gouvernement "socialiste".c est pourquoi il ne faut pas vouloir enterrer le Pcf,mais récuperer ses militants déboussolés qui ne se reconnaissant pas dans le bellicisme néocolonialiste de Hollande et Le Drian.


Edité le 22-09-2015 à 18:59:35 par marquetalia




--------------------
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
1958 messages postés
   Posté le 27-09-2015 à 07:51:38   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

marquetalia a écrit :

c est pourquoi il ne faut pas vouloir enterrer le Pcf,mais récuperer ses militants déboussolés qui ne se reconnaissant pas dans le bellicisme néocolonialiste de Hollande et Le Drian.


Si, il faut en finir avec le P"C"F !!! Les militants du P"C"F qui restent, tout au moins ceux qui veulent s'appuyer sur le marxisme-léninisme vont devoir s'impliquer dans la construction d'un authentique Parti Communiste...

--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9423 messages postés
   Posté le 19-10-2015 à 00:35:41   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Référendum du PS
Cambadélis crie victoire : le référendum auquel les militants PS ont répondu avec un bel enthousiasme, au point de voter plusieurs fois, est majoritairement favorable à l'unité autour du PS ! Etonnant, non ?
250 000 réponses auraient été recensées et pour une fois les chiffres de l'Etat confirment ceux des organisateurs.
Cette espèce de petite manipulation destinée à infléchir des alliés que le PS traite à coup de pied au cul en dehors des périodes électorales, ne risque pas de modifier l'opinion du peuple sur la politique réactionnaire du PS.
A l'inverse l'explosion des verts montre que tous ceux qui collaborent avec ce parti sont déconsidérés et finissent mal.
Il en sera de même avec le Front de Gauche et le parti révisionniste, qui persistent à soutenir ce parti réactionnaire "pour faire barrage à la droite et à l'extrême droite" .
Le chantage au Front National n'aboutit qu'à le renforcer et ne prend plus.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9423 messages postés
   Posté le 23-10-2015 à 09:37:25   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La réflexion du jour : moi ce que je vous en dis… D. Bleitrach


Histoire et société
23
OCT

Alexis Tsipras, François Hollande et Jack Lang en Egypte le 6 août 2015.

A propos de la complicité entre Hollande et Tsipras, je voudrais amicalement faire souvenir à ceux, qui l’ont probablement oublié, le temps où ils chantaient, je crois que c’était à la République: « Il a de la classe notre Tsipras ».

..

Les faire souvenir non par méchanceté mais pour tenter d’éviter, si faire ce peut, qu’il prennent les canards sauvages pour des enfants du bon dieu. Parce que sur le fond moins l’individu peut agir plus il veut croire.Je me souviens de cette amie avec qui je me suis fâchée parce que j’osais mettre en doute son dieu de l’époque ce Tsipras qui avait tant de classe…

Autre souvenir aussi totalement oublié, ceux et celles qui m’insultaient quand je protestais contre l’intervention en Libye et qui dénonçaient « mon amour des dictateurs » sans mettre en doute leur propre propension à l’aliénation médiatique et leur courte vue sur les conséquences… Mais remontons encore plus haut dans le temps quand je tentais de leur expliquer qui était Robert Ménard… Ou encore quand en 2003, je protestais quand Cirera, responsable de la politique étrangère du PCF, disait que l’Europe empêcherait la guerre en Irak…






Brecht disait que les masses étaient comme les éléphants, grises, massives, n’oubliant jamais rien (et ajoutait-il faisant quelque chose pour l’art donnent ses défenses d’ivoire)… On perd peu à peu de sa crédibilité devant l’éléphant en acceptant d’être sans cesse trompé et en revenant toujours avec les mêmes naïvetés emberlificotées dans des phrases creuses… Par exemple en proclamant que l’on votera pour le PS au deuxième tour pour éviter le FN… Alors que la dernière mascarade de Pujadas prouve à quel point le monstre est fabriqué de toute pièce…Depuis ce matin BMTV et toute la radio, presse, bruisse d’un seul nom « Madame Le Pen »… Le tout dans un contexte de désespoir social devant l’injustice qui cherche une perspective, un exutoire à la colère.Est-ce que vraiment vous pensez lutter contre le fascisme en soutenant des politiciens qui en créent les conditions matérielles et morales ? Se prononcer déjà pour un second tour où on ira à Canossa, sans rien attendre d’autre (peut-être néanmoins un poste de sénateur) que ce cri au loup par lequel ils tentent leur propre survie, c’est créer les conditions d’une débâcle …




Mais le pire sans doute c’est de croire que spontanément un peuple en colère deviendra révolutionnaire dans un tel contexte… Il est bien de dire des choses justes sur les travailleurs d’Air France, il est bien d’avoir parmi ses candidats des travailleurs en lutte, des combattants, le PS aussi sait faire et les priver d’eux-mêmes parce que l’essentiel est de donner une organisation politique à cette colère… Pas seulement des gens pour distribuer des tracts pour les élections, non une organisation permanente de solidarité et de formation qui recrée partout une tissu social sur des bases de lutte. Ceux qui aujourd’hui s’attellent à cette tâche sont des héros…


Moi ce que je vous en dis c’est plutôt pour vous aider parce qu’il n’y a rien d’autre…


Danielle Bleitrach

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9423 messages postés
   Posté le 01-12-2015 à 13:37:54   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Gattaz à nouveau sur le FN


Gattaz critique de nouveau le FN et lui reproche la même chose qu'aux municipales : de pomper le programme commun.
Il en ressort que le programme du FN n'intéresse par le medef, principalement à cause du rejet de l'Europe.
Mais également les revendications populistes ne passent pas.

On remarquera que les monopoles sont farouchement attachés à l'Europe et aux facilités de commerce international.
Apparemment le "malentendu" n'est pas réglé


Gattaz fustige le programme économique du Front national



A ses yeux, le programme économique du FN, qui « n’est ni tourné vers l’avenir, ni vers la compétitivité ». - AFP1 / 1

Dans une interview publiée dans "Le Parisien", le président du Medef qualifie d'" irresponsable " le programme économique du parti d'extrême droite.
Après les journalistes de la «Voix du Nord» , c’est Pierre Gattaz qui s’en prend au Front national. Dans une interview publiée ce mardi dans « le Parisien », le président du Medef met en garde contre le programme économique «irresponsable » du parti d’extrême droite, donné vainqueur dans plusieurs régions pour le scrutin qui démarre ce dimanche.

Le patron des patrons a précisé d’emblée ne pas s’exprimer « sur la politique » pour éviter d’être accusé de prendre parti par la présidente du Front national. « Je dis attention, car il me rappelle étrangement le programme commun de la gauche de 1981 », a-t-il prévenu.

Un programme irresponsable
« Retour de la retraite à 60 ans, augmentation de tous les salaires avec notamment une hausse du SMIC de 200 euros, retour au franc, augmentation des taxes d’importation... c’est exactement l’inverse de ce qu’il faut faire pour relancer la croissance économique du pays » , poursuit-il. « L’économie a besoin de pragmatisme, de lucidité. »

A ses yeux, le programme économique du FN, qui « n’est ni tourné vers l’avenir, ni vers la compétitivité » , n’est pas « responsable ». « On ne peut pas fermer les frontières. Le monde attend la France et ce n’est pas en nous recroquevillant sur nous-mêmes que nous allons y arriver », dit Pierre Gattaz. « Il s’agit de ne pas confondre les problèmes sécuritaires avec les problèmes économiques ».
Le président du Medef en a profité pour dénoncer un "programme qui ressemble à celui d'extrême gauche ", avant d'affirmer : "extrême droite, extrême gauche, c'est la même chose : Mélenchon-Le Pen, même combat ".

"Badge un million"
Le numéro deux du Front national, Florian Philippot, n’a pas tardé à répondre mardi. Sur son compte Twitter, il a interpellé Pierre Gattaz au sujet du « badge 1 millions d’emplois ». « Gattaz, représentant de la politique infâme du « mort aux pauvres » donne des leçons d’économie ? Après tant d’échecs ? On rit ou on pleure ? »


Le parti a lui réagi en publiant un communiqué et en demandant à Pierre Gattaz de débattre des questions économiques. "Dans notre programme, il n’y a pas de retour de la retraite à 60 ans mais une retraite pleine lorsqu’on a cotisé 40 ans. Il n’y a pas non plus de hausse de 200 euros du SMIC mais une baisse des cotisations sociales des bas salaires compensé par une hausse de 3% des taxes à l’importation. Monsieur Gattaz se réjouit à chaque baisse des cotisations des entreprises mais ne semble pas apprécier une baisse des cotisations pour les salariés" , se défend le parti.

Source : Les Echos


Edité le 17-12-2015 à 19:18:34 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
6221 messages postés
   Posté le 02-12-2015 à 20:31:07   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

je suis un communiste orthodoxe,pour moi,le fascisme est le dernier recours du système,il faut faire barrage à l Est à phili-pol pot!

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9423 messages postés
   Posté le 02-12-2015 à 20:36:16   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Tu vas voter socialo pour faire barrage ?

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
6221 messages postés
   Posté le 02-12-2015 à 22:14:14   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Xuan a écrit :

Tu vas voter socialo pour faire barrage ?


j hésite,les "socialos" mènent une politique antisociale et ultralibérale-loi Macron- et belliciste-en Afrique et au Moyen Orient.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9423 messages postés
   Posté le 02-12-2015 à 23:33:04   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La présidente du MEDEF régional en position éligible sur la liste « SOCIALISTE »






Élections régionales en Midi-Pyrénées-Languedoc Roussillon :

La présidente du MEDEF régional en position éligible sur la liste « socialiste »
Le MEDEF dans la corbeille de la mariée.

La liste héraultaise est enfin dévoilée, après son dépôt en préfecture et les militants pourront apprécier toute l’importance de leur vote du 9 juillet !

Car elle réserve bien des surprises.
On connaissait les accords léonins passés avec le PRG local, pour cause de rotatives (la Dépêche du Midi, Midi libre). On ignorait que le MEDEF se trouvait aussi dans la corbeille de la mariée !

Ainsi, sous couvert de société civile, on découvre la présence de la présidente du MEDEF héraultais Marie-Thérèse Mercier sur la liste du PS. Celle qui est pudiquement présentée comme « présidente d’un syndicat patronal » se retrouve en 7° position, donc très éligible ! On comprend mieux les remous au sein de la liste qui ont amené certains à quitter la chaloupe. On imagine d’ores et déjà la difficulté des négociations avec la liste d’Onesta (Front de gauche) pour le second tour !

Liste du PS aux élections régionales en Midi-Pyrénées.

« 7- Marie-Thérèse Mercier 51 ans Expert-comptable. Présidente d’un syndicat patronal, ancien membre du Bureau du Centre des Jeunes Dirigeants - Pignan (Société Civile) ».

Voir ici : http://partisocialistebezierscentre.midiblogs.com/media/02/01/1015027323.pdf

__________________


Vu sur le site du MEDEF (25 janvier 2012) :

« Marie-Thérèse MERCIER, nouvelle présidente du MEDEF Montpellier-Sète-Centre-Hérault.
Faisant suite au Conseil d’Administration du 16 janvier, Madame Marie-Thérèse MERCIER, a été élue Présidente du Medef MONTPELLIER-SETE-CENTRE-HERAULT.
Elle succède ainsi à André DELJARRY, à la tête du syndicat patronal.
Né à NARBONNE il y a 47 ans, diplômée de Sup de Co Montpellier, mariée et mère de trois enfants, Marie-Thérèse MERCIER dirige le Cabinet ERNST & YOUNG à Montpellier spécialisé dans les métiers de l’audit et du Conseil.
Membre du Medef depuis plusieurs années, elle a été membre du bureau et vice présidente de André DELJARRY et administrateur du MEDEF depuis 2009.
Elle est également référente EGALITE dans le cadre du projet EQUILIA, représentante du MEDEF auprès du Préfet dans le cadre du Comité de Suivi du Financement de l’Economie, participe à de nombreuses commissions du MEDEF et ancienne membre active du Centre des Jeunes Dirigeants (CJD) de Montpellier.
Elle devient de fait, membre du bureau et administrateur du MEDEF Languedoc-Roussillon »
.

http://www.medef-languedocroussillon.com/marie-therese-mercier-nouvelle-presidente-du-medef-montpellier-sete-centre-herault.html

La candidate PS/MEDEF a prévenu : « Je me mets en retrait du Medef, mais je ne démissionnerai que si je suis élue » .

Si elle est battue, elle continuera à aider Gattaz dans sa guerre contre les salariés, les retraités, les chômeurs...

Contre tout ce qui ressemble à des « sans dents ».

LGS et MAC *

*http://moissacaucoeur.elunet.net/le-medef-dans-la-corbeille-de-la-mariee/

Sources :
Le Grand Soir
El Diablo
Réveil Communiste


Edité le 02-12-2015 à 23:49:30 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9423 messages postés
   Posté le 03-12-2015 à 00:36:46   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Pierre Laurent : rabatteur pour le PS


Sur Europe 1 (bande vidéo sur le site) :

Pierre Laurent : si le PCF n'était pas là, "les gens n'iraient pas aux urnes"


Publié à 22h20, le 02 décembre 2015
Par Emmanuel FAUX

Interrogé dans Europe Nuit, Pierre Laurent, tête de liste Front de Gauche en Ile-de-France, a soutenu la nécessité d'une liste d'extrême gauche aux régionales.

INTERVIEW - A quatre jours du premier tour des élections régionales, Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste français (PCF), était l'invité d'Europe Nuit mercredi. La tête de liste Front de Gauche en Ile-de-France a insisté sur sa volonté de faire barrage au Front national. "La priorité, c’est surtout de veiller à ce que ces pouvoirs régionaux soient mis au service d’une république solidaire. [...] Pour moi, ça passe par écarter de la prise de pouvoirs la droite et le Front national" .

A gauche, l'union, c'est pour plus tard.

De là à s'allier dès le premier tour à la liste PS, portée par Claude Bartolone, il y a un pas.
"Nous exprimons une voix qui est absolument nécessaire. Si elle n’existait pas, les gens n’iraient pas aux urnes" , a-t-il martelé. Pour le candidat, beaucoup de Franciliens "veulent affirmer un cap à gauche franc et massif, pas un cap qui accepte l’austérité gouvernemental" .
Un tâcle directement adressé au président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, déjà en difficulté dans les sondages en Ile-de-France.

C’est parce que notre liste existe que nous allons avoir un deuxième tour disputé

"Si notre liste n’avait pas été là, la région serait déjà perdue" et gagnée par la tête de liste Les Républicains, Valérie Pécresse.
"C’est parce que notre liste existe que nous allons avoir un deuxième tour disputé" , a-t-il affirmé.
L'union des trois listes de gauche (PS, Front de Gauche et Europe Ecologie-Les Verts) se fera probablement au second tour des Régionales.
"On sera probablement dans la situation où aucune des listes de gauche présentes au deuxième tour ne peut l’emporter seule, a admis Pierre Laurent. Nous discuterons d’un possible rassemblement de ces listes, si cela est nécessaire pour battre Valérie Pécresse ".

Air France, l'incompréhension .
Présent mercredi lors du rassemblement de soutien aux salariés d’Air France, devant le TGI de Bobigny, Pierre Laurent a estimé qu'il était "absolument incompréhensible qu’ils soient menacés de peine de prison quand on sait ce qui s’est passé ces dernières semaines. Tout cela parait invraisemblable et dérisoire" . Le secrétaire national du Parti communiste français a plaidé pour que les salariés accusés soient "relaxés immédiatement" .

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9423 messages postés
   Posté le 03-12-2015 à 23:49:33   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Un petit coup de pouce pour la planète :

Faites tourner l’économie circulaire : au lieu de jeter l’enveloppe des professions de foi électorales, imprimez vous-mêmes votre bulletin de vote dessus !



--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9423 messages postés
   Posté le 04-12-2015 à 16:03:16   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

A la veille des régionales, Hollande s'envole :



--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
6221 messages postés
   Posté le 05-12-2015 à 20:29:25   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

la prise du pouvoir par le Front National n est pas dans les intérêts de la classe dirigeante francaise,les entrepreneurs s appuient sur la social-démocratie,qui,depuis sa prise du pouvoir en 2012,a largement investi en Algérie;Lepen et Philippot ruineraient les efforts d Hollande pour s approvisionner depuis le Maghreb,et les ressentiments se feraient sentir contre la petite communauté francaise d outre mediterranée,qui subirait les coups des islamistes,qui renverseraient le régime f.l.n pro-occidental.

--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
6221 messages postés
   Posté le 05-12-2015 à 20:37:53   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Adolphe Hitler a pris le pouvoir dans un contexte de péril soviétique contre les bourgeoisies européennes,alors que,80 ans après,l Urss,dirigée de surcroit par "le petit père des peuples",n existe plus,et a laissé place à un régime nationaliste russe,qui est sur la défensive face à son encerclement par les Etats Unis,qui s appuient sur des nostalgiques de l occupation allemande,des Pays Baltes-au Caucase,vous verrez,l état fantoche géorgien russophobe ne tiendra pas jusqu à la fin de la décennie.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9423 messages postés
   Posté le 06-12-2015 à 00:33:04   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Hitler a pris le pouvoir dans le contexte de la très grave crise qui a frappé l'Allemagne et des conditions draconiennes imposées après guerre de 14.

Ce n'est pas le sujet, la question est : faut-il soutenir le gouvernement actuel qui intervient illégalement en Syrie, met en place l'état d'urgence et brandit l'épouvantail du FN ?

Nous défendons l'abstention dès le premier tour, ou bien des bulletins comme celui plus haut.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
6221 messages postés
   Posté le 07-12-2015 à 01:14:44   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Tiens,ca me rappelle des souvenirs,les analyses de Maurice Lionnet et sa revue Regroupement Communiste....

--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
6221 messages postés
   Posté le 07-12-2015 à 10:25:34   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Et,de plus,l otan va bombarder la Libye afin de sécuriser les voies d approvisionnement en hydrocarbures de l ancienne colonie italienne.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9423 messages postés
   Posté le 07-12-2015 à 13:37:30   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Si tu as des propositions pour le second tour ne t'en prives pas ... je te rappelle que c'est le sujet.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9423 messages postés
   Posté le 07-12-2015 à 14:11:51   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La réflexion du jour: A chaque élection je dois répéter qu’Hitler n’est jamais parvenu au pouvoir pour avoir été majoritaire aux élections


05 Décembre 2015 - sur PCF bassin d'Arcachon


NON Hitler n’a pas été élu, arrêtez vos conneries et préocuppez vous de la réalité de ce que veut le capital…

J’en ai marre de ces cons incultes qui ne cessent de balancer l’idée qu’Hitler aussi aurait été élu pour nous inciter à voter socialiste ou Républicain, voire pour un quelconque partisan de l’état d’urgence, qu’ils manipulent l’Histoire pour leur médiocre visée politicienne, qu’ils nous mentent passe encore mais certains sont décérébrés de bonne foi et vont répétant ce qu’on leur met dans la tête…

Ainsi, je reçois périodiquement des panneaux sur lesquels est écrit HITLER AUSSI aurait été ELU.

C’est totalement faux, arrêtez de répéter des imbécilités. Dans les élections législatives de la fin 1932 il a perdu plus d’un million de voix. C’était la ruine et Hitler envisageait le suicide… En revanche les communistes avaient augmenté leurs scores et avec la social démocratie ils avaient la majorité. Mais la social démocratie sous pretexte de lutter contre Hitler avait fait élire aux présidentielles précédentes, le vieux maréchal Hildenburg.

Celui-ci avec accord des junkers, des forces conservatrices de l’armée et des barons de la Rhur inquiets devant l’échec de leur protégé Hitler l’ont appelé comme chancelier flanqué de Von Papen qui était sensé le surveiller… Alors je le répète qu’il avait pris une déculottée…

Vous savez pourquoi ils nous ont persuadé de cette fable? Parce que les peuples doivent être coupables de leurs crimes, ceux du capital…

Après on connait la suite, la provocation du Reichstag … l’interdiction des communistes… Puis celle des syndicats le 2 mai, l’ouverture du camp de Dachau où ceux qui résistaient étaient envoyés… jamais les nazis n’ont eu la majorité en Allemagne, même les élections complétement fraudées par les nazis au pouvoir de mars 1933 ne leur ont pas donné la majorité absolue. Alors par pitié arêtez de répéter votre inculture historique crasse et au contraire intéressez vous à la manière dont le capital impose son système autoritaire… Y compris aujourd’hui, ça vous évitera de vous précipiter vers les urnes comme des dindons…

Réfléchissez, renseignez vous et après agissez en conscience…

Danielle Bleitrach


_____________________



VOILA LES JEUX SONT FAITS, JE PEUX DIRE CE QUE JE PENSE


07
DEC Histoire et société


M le maudit

Bon maintenant je peux dire ce que je pense, je ne nuirai plus à des gens que j’estime et qui se battent comme ils peuvent dans le cadre d’une catastrophe annoncée. Certains se sont étonnés de ma colère devant la référence à la prise de pouvoir d’Hitler par les élections.

Oui cette analogie, ce négationnisme historique est insupportable au moins pour deux raisons. La première c’est qu’à force d’entendre des bobos irresponsables jouer à se faire peur avec cette référence pour mieux sauver le PS menant la politique de la droite et courant derrière le sécuritaire et la guerre, ils ne font plus peur qu’à une poignée… A force de faire monter le FN pour prétendre effacer la politique au service du patronat et contre les petits ; à force d’ignorer les chômeurs, les gens qui n’ont plus de quoi vivre le 15 du mois, à force de substituer les mœurs à la question sociale, on se dit que leur dénonciation devient une recommandation, A force de voir les mêmes prôner la guerre et l’atlantisme et les médias se battre les flancs pour défendre l’indéfendable, ils ne croient plus ni aux médias, ni à la classe politique. Ils ont essayé la droite, puis la gauche, ça a été la même chose alors il reste à essayer la solution de désespoir, le FN ou l’abstention. On ne peut les en féliciter, mais que dire de ceux qui conscients de ce que représente ce parti s »ingénient à l’utiliser pour garder le pouvoir ou le copient pour le conquérir., le Front National repoussoir et éclaireur pour vendus au patronat et à l’impérialisme. La référence à Hitler n’est plus qu’un voile que l’on jette là-dessus pour culpabiliser l’électorat au lieu de dénoncer les politiques et ceux qui les inspirent, le MEDEF, les marchands d’armes.

Cette analogie est également insupportable parce qu’il y avait alors un parti communiste combatif, qui se battait et qui avait le vent en poupe contre Hitler. Ce fut la trahison de la social-démocratie appelant à la présidence les forces conservatrices qui livrèrent l’Allemagne à Hitler. Aujourd’hui il n’y a plus de parti communiste, il y a un abandon total de sa politique, un terrain totalement livré au simulacre FN qui peut paraître défendre les petits, les humbles, la classe ouvrière et l’indépendance nationale puisqu’il n’y a plus personne depuis les années 1990 pour le faire, que ceux qui tentent d’agir autrement sont isolés, décriés. Il y a à la place du parti, la division entre groupuscules qui du nord au sud adoptent des stratégies divergentes, présentent un front désuni et des slogans faussement humanistes et creux… Alors même qu’ils ont des complaisances soit avec le PS, soit avec des partis pro-européens et pro-guerre, une stratégie ou plutôt une débâcle tactique qui manque totalement de visibilité au plan national, et in fine les députés ne craignent pas de voter l’état d’urgence.

Oui ce fut une situation inconnue celle où des élections ont eu lieu dans l’état d’urgence voté par tous les députés communistes et front de gauche. Jamais on a vu d’élections durant un état d’urgence. Un état d’urgence dans lequel n’étaient pas suspendus les marchés de Noël, tout ce qui avait trait au profit mais où seules étaient interdites les manifestations : celles d’écologistes ayant cru que la planète était l’affaire de tous et pas seulement d’une élite incapable d’agir et venue se goberger aux frais du peuple français. Oui mais surtout un état d’urgence contre les revendications salariales, celles de la défense de l’emploi et du service public… Un état d’urgence où la rigueur de la loi s’abattait sur les salariés d’Air France et ceux d’autres entreprises tandis que l’évasion fiscale se poursuivait… Les gens vivent des situations d’urgence que l’on tente de faire oublier avec l’ennemi intérieur et une guerre dont l’ennemi est mal défini… Et pas un parti politique pour organiser un mouvement de la paix, pour dire au plan national d’une seule voix une perspective crédible, un journal qui fut celui de Jaurès et de Marcel Cachin complètement décérébré qui change de ligne au gré des humeurs de son directeur qui n’a plus rien de communiste. Tout a été bradé…

Oui cela n’a rien à voir avec la venue d’Hitler au pouvoir… Il n’y a pas d’intellectuels prêts à s’exiler, à se battre comme Brecht en dénonçant le capital… Ou alors ils n’ont plus le droit à la parole ni dans les médias aux ordre, ni dans l’Humanité, ni dans le parti qu’ils ont déserté. Combien de communistes ont-ils désespéré, ont-ils écarté pour leur substituer des employés des collectivités locales, des attachés parlementaires, tous les gens attachés à un système, les autres étaient accusés de « stalinisme » pour mieux disqualifier leurs propos, pour interdire qu’on les écoute… Plus de formation, plus de débat, des porteurs de tracts pour campagnes électorales menées dans la confusion. Une jeunesse qui ignore l’histoire, la vraie et qui nous condamne tous à la revivre comme le disait Marx, mais qui s’occupe encore de ces vieilles lunes… L’humain d’abord vous dis-je au moment même où on fait le lit à l’inhumanité, à la guerre sans la moindre réaction, se blottir derrière les verts ou des sociaux-démocrates en rupture et ne plus exister en tant que parti, vouer ceux qui au plan local tentent d’être encore communistes au silence et à l’isolement……

Et vous croyez qu’ils ont changé de stratégie? Point du tout, la déclaration du PCF ne fait que confirmer la ligne qui perd, pas la moindre autocritique, la grande peur du Front National tient lieu de tout n’est-ce pas? Quant au PS, tout prouve qu’il ne joue que les présidentielles, on renonce à deux bastions pour mieux tenter de démontrer qu’il est le seul rempart devant le FN, identifié à Hitler… Cambadelis ne l’envoie pas dire… lamentable et l’argument Hitler lui aussi est arrivé par les élections a encore de beaux jours… Une partie de la jeunesse qui a voté massivement pour le FN ne craint plus Hitler, seule l’URSS était coupable …

Y a-t-il encore un espoir? Le seul espoir serait dans l’existence d’un parti capable de résister pas seulement à la montée de l’extrême-droite mais au chômage, aux politiques d’austérité, aux abandons de souveraineté nationale y compris dans la guerre, c’est-à-dire au capital, à l’impérialisme… mais ce parti a été sciemment détruit et je pense que le construire est une entreprise qui réclame d’autres hommes et femmes que ceux qui occupent actuellement la place du colonel Fabien ou les groupuscules qui entretiennent la division au sein du Front de gauche et qui ne veulent écouter personne, confondant l’addition de divergences et d’ambitions personnelles avec un parti capable de se battre aux côtés de ceux qui n’espèrent plus rien d’eux, pas plus que d’une gauche déshonorée. Pourtant il y a eu des communistes courageux pour ne pas renoncer à cette espérance, auront-ils la force d’enfin s’unir pour ensemble travailler à la création de ce parti dont nous avons besoin. Ils existent dans et hors le parti, ils sont la seule perspective pour un pays trahi de toutes parts. Un parti uni autour d’une perspective, privilégiant le contact et le rassemblement à la base, l’intervention des exploités, des rebelles, et de ceux qui n’en veulent plus autant que des intellectuels et des artistes qui veulent être l’expression de cette réalité de notre monde… Pas une alliance de groupuscules avec leurs combats de chefs, une perspective portée par une organisation décidée à changer de système social, à redonner une perspective à une jeunesse individualisée, et entraînée dans de fausses visions identitaires comme réponse à la crise.

Voilà je puis enfin vous expliquer ma colère, la manière dont j’enrage de voir un tel drame dans mon pays… Je n’ai plus envie pour quelques temps d’alimenter ce blog, j’espère que l’on me comprendra… Continuez à vous faire peur pour éviter de changer ou donnez-vous les moyens politiques de ce changement de société, vers la paix, le socialisme, le vrai, la justice sociale, le respect des êtres humains et de leur planète ne pourra exister sans ce choix … …

Danielle Bleitrach

PS. Le système de propagande, c’est-à-dire le capital voire les marchands d’armes avaient choisi, ils avaient fait de cette élection le POUR ou contre le FN, pour mieux préparer les présidentielles et empêcher toute alternative… C’est la seule analogie, mais elle est de taille, le choix du capital, y compris l’intervention de Gattaz…




Edité le 07-12-2015 à 14:46:35 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
6221 messages postés
   Posté le 07-12-2015 à 22:35:36   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

A Creutzwald le front de gauche est en déclin,il n a obtenu que 2,31 pourcents des voie,cad 73 votants;pour autant un chimériques pc marxiste leninlste ne s y implante pas

--------------------
Haut de pagePages : 1 - 2 Page suivante
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises  Sur les élections régionalesNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum