Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises 

 dénoncons les saboteurs des greves

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2Page précédente 
armenak
oser lutter oser vaincre
Grand classique (ou très bavard)
armenak
295 messages postés
   Posté le 20-11-2007 à 16:54:18   Voir le profil de armenak (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à armenak   

En AG, 500 à reconduire la grève contre 11 abstentions. Le débat a été brimé à cause de la manif "interpro". Entre 18 000 et 20 000 manifestants à Nantes, et le cortège cheminot qui n'a pas pu prendre la tête de manif (merci les petits-bourgeois!).
La tendance est à la reprise car contrairement à ce que disent journalistes et gouvernement une grève çà coûte cher, beaucoup de copains et copines cheminots en sont à 450 et 500 euros de retenus sur salaires, donc la pression devient forte. La déclaration d'Avant-Garde a été distribuée aux militants cheminots les plus en avant-garde dans le mouvement avec un très bon accueil.
Demain, prochaine AG avec les vraies questions sur les négociations qui vont se poser.
Armenak
Paria
Les masses font et peuvent tout !
Grand classique (ou très bavard)
Paria
562 messages postés
   Posté le 20-11-2007 à 19:39:13   Voir le profil de Paria (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Paria   

Le Monde a écrit :

Chahuté, François Chérèque quitte la manifestation en courant. Les appels à la fin de la grève dans les transports lancés à plusieurs reprises par le leader de la CFDT, François Chérèque, n'ont pas été oubliés par les manifestants. Le secrétaire général a été hué par un groupe d'une vingtaine de militants, certains arborant des autocollants de la CGT. "Chérèque avec les patrons !", "Sarkozy-Chérèque, même combat !", "Chérèque, pas de couteau dans le dos", ont-ils lancé alors que M. Chérèque quittait le cortège en courant, protégé par son escorte.



Edité le 20-11-2007 à 19:39:35 par Paria


Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9227 messages postés
   Posté le 20-11-2007 à 20:53:56   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Chérèque perpétue ainsi la tradition, après la mésaventure de Nicole Notat en 95 lors du plan Juppé

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 20-11-2007 à 21:45:40   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

armenak a écrit :

En AG, 500 à reconduire la grève contre 11 abstentions. Le débat a été brimé à cause de la manif "interpro". Entre 18 000 et 20 000 manifestants à Nantes, et le cortège cheminot qui n'a pas pu prendre la tête de manif (merci les petits-bourgeois!).


C’est dans la pratique, le premier résultat de la fumeuse idée de la convergence des luttes du secteurs public, le placement de la lutte active sans concessions d’un secteur ouvrier à la remorque de mouvement totalement réformiste bien contrôlé lui par les lieutenants syndicaux de la bourgeoisie.

Plus politiquement hypocrite les déclarations et aspirations d’une extrême gauche petite bourgeoise spontanéiste plaçant leur espoir dans cette journée annoncée sans lendemain se mettant à rêver au retour d’un processus des luttes ayant débouché sur la grande grève générale de Mai 1968, alors qu’il savaient pertinemment que de toute manière la grève dans la fonction public générale n’était pas annoncer comme reconductible.

armenak a écrit :

La tendance est à la reprise car contrairement à ce que disent journalistes et gouvernement une grève çà coûte cher, beaucoup de copains et copines cheminots en sont à 450 et 500 euros de retenus sur salaires, donc la pression devient forte.


Cette situation reste à rattachée au fait que les direction réformistes des organisations traditionnelles, savaient là aussi dés le départ , que même si il devait essuyer une défaite sur le plan de la conduite de la grève, arriverait rapidement le moment où cette question cruciale allait être posée, et bien entendu ils se sont bien gardés d’anticiper l’appel à la solidarité. Maintenant pour la reprise ne vont pas manquer les arguments du genre les négociations risques d’être longues il ne faut pas épuiser les réserves etc.

armenak a écrit :

La déclaration d'Avant-Garde a été distribuée aux militants cheminots les plus en avant-garde dans le mouvement avec un très bon accueil.


Du bon travail pour préparer l’avenir de nouvelles offensives jusqu'à celle généralisée de toute notre classe ayant à sa tête un état major d’avant-garde prenant la direction des opérations

armenak a écrit :

Demain, prochaine AG avec les vraies questions sur les négociations qui vont se poser.
Armenak


Une AG certainement difficile à vivre où vont commencer les manœuvres les plus douteuses où les spécialistes du rendre le simple compliqué , vont entrer en action, la tactique ? je te là donne en mille mon camarade, l’exposition de chaque point qui va mériter de longues, longues, longues, très longues négociations.

Garde le moral au beau fixe, mon camarade il est des victoires insoupçonnées dans les luttes des travailleurs qui sous une forme ou sous une autre réapparaissent un jour pour être moissonnées.


Edité le 21-11-2007 à 00:51:27 par gorki




--------------------
L'émancipation des ouvriers sera l'œuvre des ouvriers eux-mêmes
armenak
oser lutter oser vaincre
Grand classique (ou très bavard)
armenak
295 messages postés
   Posté le 21-11-2007 à 17:13:51   Voir le profil de armenak (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à armenak   

merci de ton éclairage mon camarade ouvrier Gorki.
Ce matin piquet de grève massif (près de 50) et surtout vraies discussions politiques sur les négociations, qui va les contrôler où va le mouvement: presque un comité de grève en gestation mais...les traditions ouvrières dans le secteur cheminot restent vachement attachées aux bureaucraties syndicales qui donnent la ligne (c'est pas pour rien que les cheminots restent un secteur très influencé par les révisionnistes).
A l'AG, encore 400 cheminots motivés mais le peu d'actions proposées et le déficit de contrôle sur les négociations vont peser dans les prochaines heures: beaucoup parlent de reprendre le boulot vendredi faute de perspective dans le mouvement: quand on n'a pas de direction politique c'est normal d'être découragé.
MAIS ce qui reste le plus important ce sont les graines de contestation des bureaucrates syndicaux que ce mouvement a posé, et donc les perspectives d'avenir pour nous autres militants ouvriers communistes.
Bien que la grève a été reconduite, demain via les "sabotages" et les "négociations", on va nous faire reprendre le boulot bien que la rage et la colère soient toujours là, çà risque d'être chaud pour les révisionnistes et collaborateurs de tous poils.
De plus en plus voient que les syndicats sont un frein à la lutte, la nécessité du parti n'en est que plus criante.
Armenak
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9227 messages postés
   Posté le 21-11-2007 à 18:04:08   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

On n'en parle pas beaucoup mais la grève touche plusieurs secteurs de l'industrie.
Ci-dessous un document interne dans une entreprise :

Depuis une dizaine de jours des problèmes techniques réduisent sensiblement la capacité de production de ***.
Par ailleurs depuis le début de cette semaine, la SNCF n’assure plus le convoyage des wagons isolés, avec deux impacts sur nos flux logistiques :
*difficulté d’acheminer les wagons de ***.
*Saturation du parc de citernes routières vrac *** au niveau national, ne nous permettant plus d’assurer le secours depuis ***.
Par conséquent :
Nous avons décidé l’arrêt du *** dès mardi soir pour gagner du temps et améliorer notre visibilité sur la fin de semaine.
Au vu des informations de ce matin (poursuite des mouvements sur le fret SNCF jusqu’au 26/11), nous décidons l’arrêt du *** et donc du *** en sécurité suivant la procédure d’arrêt standard.
Ces deux actions successives devraient nous permettre de passer le week-end avec un point de stock bas lundi matin en préservant la ***, et de limiter au maximum l’impact sur nos clients.
[…]
*** le 21 novembre 2007


Comme on peut l'observer, le ton est moins optimiste qu'au journal télévisé. On devine également les pressions qui doivent s'exercer.
La "gène des usagers" n'a rien de comparable avec la furie dans laquelle se trouvent les capitalistes aujourd'hui.
Pour s'en convancre il suffit d'écouter les cris d'orfraie de Parisot :
"C'est une véritable catastrophe pour notre économie (...). J'assimile ça à un séisme" , a déclaré la présidente du Medef sur RTL, précisant que "le cout économique de la grève est tout simplement incalculable". "C'est dire qu'il est probablement gigantesque" .


Edité le 21-11-2007 à 20:17:59 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 21-11-2007 à 22:34:19   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

Juste pour « détendre » un peu nos camarades cheminots.


Cet après-midi sur le plateau Yves Calvi

Jean-françois Kan le grand amoureux de la Marianne, s’insurgeant contre l’emploi du mot réforme employé par son interlocuteur, quant il fallait y entendre selon lui le mot sacrifice, approuvait l’appel à ces sacrifices et proposait même qu’ils aillent plus loin si le besoin s’en faisait sentir. Aussi demandait-il simplement que la vérité ne soit pas cachée aux français, qu’il fallait savoir dire honnêtement que ces réformes étaient de véritables appels aux sacrifices nécessaires

Un scoop ? Non il y a déjà belles lurettes que la classe ouvrière sait pertinemment ce qui se cache toujours derrière les volontés de réforme de la bourgeoisie, effectivement toujours plus de sacrifices


Ce que ce nanti patron de presse n’a pas précisé, c’est que lui, dans tout les cas, ne serait jamais visé par ces sacrifices. Peut-être s’est-il inspiré pour son ralliement à ces appels aux sacrifices des autres (surtout les plus pauvres) des conseils de DSK, président du FMI (salaire: 495000 Dollar par an sans impôts) avec lui actionnaire fondateur du journal Marianne


Edité le 22-11-2007 à 18:55:17 par gorki




--------------------
L'émancipation des ouvriers sera l'œuvre des ouvriers eux-mêmes
armenak
oser lutter oser vaincre
Grand classique (ou très bavard)
armenak
295 messages postés
   Posté le 22-11-2007 à 21:28:00   Voir le profil de armenak (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à armenak   

Bon ben voilà, trahison attendue, trahison il y a eu.
Notre dernier piquet de grève ce matin et la dernière AG (près de 450 encore) où la CGT s'est évertuée à nous faire passer les tables rondes avec l'Etat et la direction de la SNCF, comme une "avancée significative".
Le mouvement a été donc "suspendu", pour "garder des forces pour peser sur les négociations" (si c'était pas si triste, on en rigolerait ). 2/3 de l'AG pour la suspension, 1/3 pour la continuation et quelques abstentions.
Parce que j'ai vu la mine défaite des camarades de luttes, j'ai demandé la parole (TF1 vient d'en passer une partie apparemment) pour faire le point sur ces 9 jours de grève et assumer notre rôle de militants ouvriers communistes qui se doivent de dénoncer les saboteurs de grève.
Voici en substance mon intervention:
" Mes camarades voilà qu'on nous demande de suspendre notre mouvement de grève pour des négociations que mènent en notre nom des dirigeants syndicaux que nous n'avons pas mandaté. Il faut appeler un chat, un chat, comme en 2003, cette grève de 2007 se solde par une défaite pour nous mais aussi et surtout pour toute la classe ouvrière, ce que Sarkozy désirait le plus au monde.
Les responsabilités de cette défaite sont à chercher bien sûr du côté des non-grèvistes qui nous ont laissé aller au charbon tous seuls mais aussi à mettre au compte de nos propres faiblesses dans ce mouvement. Un enseignement pour l'avenir c'est que lorsque nous les ouvriers cheminots nous nous mettrons en grève, il faudra qu'on forge nos propres comités de grève avec les syndiqués et les non-syndiqués pour contrôler notre lutte du début à la fin, et non pas laisser les dirigeants syndicaux brader notre lutte à la table de négociations."
Alors là la moitié de l'AG m'a chaleureusement applaudie mais j'ai dû aussi subir les sifflets des révisos et des ex-LCR rentrés au PS et qui assument maintenant des postes de permanents syndicaux. Après être descendu de notre estrade de nombreux camarades de lutte sont venus me féliciter et prendre à partie les saboteurs de grève qui m'avaient sifflé. Bonne ambiance comme vous voyez
Les journaleux m'ont couru après pour savoir de quelle organisation politique j'étais membre (bah ouais, ils sont plutôt habitués à LO) et voulaient m'interviewer pour le JT de 20h00 (il faut dire que nous étions une des plus grosses AG de France et ce matin nous avions France Infos, Europe 1, LCI, TF1, FR3). J'ai refusé en disant que ce que j'avais à dire je l'avais dit devant mes camarades de grève, un point c'est tout.
Voilà, on a été défait par trahison des bureaucraties syndicales, une fois de plus mais çà fait mal.
ps: je ne vous poste pas çà pour me faire mousser mais simplement pour finir sur une note positive mes compte-rendus de grève sur le FML. Demain je réembauche à 4h30.
Armenak
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 22-11-2007 à 22:57:48   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

Bien jouer mon camarade

D’abord pour avoir su marquer une très nette ligne de démarcation entre la véritable représentation politique de la classe d’avec toute la fange aristocratique ouvrière en les démasquant comme agents de la bourgeoisie.

Mais surtout pour avoir su montrer aux représentants des médias bourgeois, que dans les conditions de lutte entre les deux camps bourgeoisie et prolétariat les affaires de la classe ouvrière se réglaient au sein de la classe ouvrière, et n'avait pas à être jetées en pâture aux média pour servir à la manipulation


Hier je te disais

Garde le moral au beau fixe, mon camarade il est des victoires insoupçonnées dans les luttes des travailleurs qui sous une forme ou sous une autre réapparaissent un jour pour être moissonnées

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que commence la moisson.


Edité le 22-11-2007 à 23:17:39 par gorki




--------------------
L'émancipation des ouvriers sera l'œuvre des ouvriers eux-mêmes
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9227 messages postés
   Posté le 23-11-2007 à 19:57:40   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

bravo camarade !
et prends garde à ceux que tu as justement dénoncés "révisos et ex-LCR rentrés au PS et qui assument maintenant des postes de permanents syndicaux". La collaboration de classe les conduira tout naturellement à s'allier contre toi avec les cadres anti-grévistes.
Les liens que tu as tissés avec tes camarades de combat sont un trésor inestimable.


--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
armenak
oser lutter oser vaincre
Grand classique (ou très bavard)
armenak
295 messages postés
   Posté le 23-11-2007 à 21:06:32   Voir le profil de armenak (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à armenak   

Reprise du travail aujourd'hui
MAIS, des jalons ont été posés pour le futur!!!
Propositions de création d'un réseau de non-syndiqués et de syndiqués en opposition aux directions syndicales pour les prochaines grèves, pétition clandestine sur les positions que j'ai avancées (à savoir la question de la démocratie ouvrière et du comité de grève), tout çà venant de camarades grèvistes avec qui les liens ont été tissés dans ce conflit.
L'avenir se construit.
En tout cas un grand merci à tous ceux qui m'ont apporté leur soutien dans ce topic.
Armenak
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
1918 messages postés
   Posté le 24-11-2007 à 08:50:57   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

armenak a écrit :

Reprise du travail aujourd'hui
MAIS, des jalons ont été posés pour le futur!!!
Propositions de création d'un réseau de non-syndiqués et de syndiqués en opposition aux directions syndicales pour les prochaines grèves, pétition clandestine sur les positions que j'ai avancées (à savoir la question de la démocratie ouvrière et du comité de grève), tout çà venant de camarades grèvistes avec qui les liens ont été tissés dans ce conflit.
L'avenir se construit.
En tout cas un grand merci à tous ceux qui m'ont apporté leur soutien dans ce topic.
Armenak


Tes infos sont d'une grande valeur et elles éclaircissent beaucoup de points que nous avons eu à débattre (dans les manifs et dans les usines) avec les travailleurs.

--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Melestam
6ème classique unanimement reconnu.
Grand classique (ou très bavard)
Melestam
249 messages postés
   Posté le 24-11-2007 à 17:47:45   Voir le profil de Melestam (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Melestam   

JT TF1 23/11 : Les cheminots nantais restent vigilant


Edité le 24-11-2007 à 17:48:17 par Melestam




--------------------
"Le boukharinisme est ainsi en définitive une thèse niant la négation de la négation."
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9227 messages postés
   Posté le 13-12-2007 à 23:56:29   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Laborieuse justification de Thibault et Cie ici :
http://www.cgt.fr/militant/html/lire/?id_doc=5559
cité dans le blog "oùvalacgt"
http://ouvalacgt.over-blog.com/article-14244196.html
Dans cette vidéo la base est absente mais son hostilité à la ligne réformiste transpire du début à la fin.

J'en profite pour signaler le deuxième forum de classe et de masse qui aura lieu le Samedi 12 janvier 2008, de 9h30 à 18h00,
au CICP, 21ter rue Voltaire, 75011 PARIS

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1 - 2Page précédente 
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises  dénoncons les saboteurs des grevesNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum