Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  A bas l'impérialisme français ! 

 une conférence de S. Bouamama

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9266 messages postés
   Posté le 11-02-2016 à 11:04:56   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

10 février 2016 - une nouvelle vidéo sur le blog de Saïd Bouamama : capitalisme, flux migratoires et révolution africaine

durée 48 '

Les thèmes abordés :

Le devenir de nos sociétés se jouerait-il d’abord dans le monde des idées avant de se jouer dans le réel ?

Les relations dominant et dominé entre le chercheur et l’activiste
Le rôle du chercheur dans la société
Gramsci, Hamilcar Cabral - l’intellectuel doit-il être un penseur combattant comme les « figures de la révolution africaine » ?

Comment historiquement, la colonisation a détruit les économies et cultures africaines et généralisé les formes de rapport social capitaliste en Afrique ?
L’esclavagisme, la période coloniale et l’arrêt de l’histoire africaine, son renouveau.

Frantz Fanon - Pourquoi le processus colonial est-il indissociable du racisme ?
La colonisation pour le colonisé et pour le colonisateur. L’histoire du racisme.
Hitler, le racisme culturaliste

De Kenyatta à Sankara en passant par Amilcar Cabral, Lumumba, Ruben Um Nyobè, Frantz Fanon, Mehdi Ben Barka, etc.
Qu’est-ce que les trajectoires et combats de ces figures de la révolution africaine nous disent et nous enseignent sur la logique coloniale et capitaliste, d’une part, et sur le projet de réinvention de l’Afrique par les africains ?
Une libération collective. Sekou Touré, De Gaulle et la solidarité africaine

L’immigration, variable d’ajustement du capitalisme en Afrique, et en France : retour au prolétariat du XIXe siècle.
Une humanité subalterne selon Achille Mbembe : un système qui produit les conditions d’un affrontement
Les français d’origine polonaise, italienne, espagnole voire hongroise, sont devenus français à part entière, parfois juste après la première génération. Les français d’origine africaine, noire et arabe, demeurent des éternels immigrés, parfois au-delà de la 3e ou 4e génération. Une immigration post coloniale spécifique.

Le 1er âge de la libération – la révolution soviétique et les indépendances
Le 2e âge et l’indépendance économique – la tricontinentale
Le 3e âge politique de la jeunesse africaine et la solidarité africaine, le panafricanisme
Après les premiers progrès, la mondialisation et la paupérisation appellent de nouvelles luttes.

S’inspirer de l’Amérique Latine, de la Bolivie, du Venezuela ?
La diversité culturelle et le tribalisme, l’exemple de l’Alba : la complémentarité des économies.
La solidarité sur le plan militaire.

L’Algérie a joué un rôle central dans les révolutions africaines. Quelle était la vision algérienne dans les années 1960/1970 et qu’est-ce qui a fait que l’Algérie s’est progressivement détachée des questions africaines et panafricaines ?
La trilatérale en 1966 a combattu tous les foyers d’indépendance.

La colonisation a duré six siècles. Il faudra du temps. Prendre le contre-pied de l’existant.


Edité le 11-02-2016 à 11:46:25 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  A bas l'impérialisme français !  une conférence de S. BouamamaNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum