Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises 

 90 ème anniversaire de la révolution

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3 Page suivante
CMC
Grand classique (ou très bavard)
162 messages postés
   Posté le 03-10-2007 à 22:29:41   Voir le profil de CMC (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à CMC   

LETTRE DU CNU AUX ORGANISATIONS COMMUNISTES.

Chers camarades,



Le CNU a pris l’initiative d’organiser à Paris, le samedi 3 novembre après-midi, une réunion publique pour célébrer le quatre vingt dixième anniversaire de la révolution d’Octobre.

Le but de cette réunion, outre la défense de cet évènement capital dans l’Histoire, est d’affirmer le caractère indélébile de ses enseignements et la nécessité de les mettre en œuvre dans le processus actuel de notre révolution.

Le caractère capital de l’évènement dans l’histoire de l’humanité, ses effets sur le développement des mouvements d’émancipation au XX ème siècle et aujourd’hui, le rôle décisif de la violence dans la conquête du pouvoir politique par le prolétariat, la nécessaire destruction de l’Etat bourgeois et la construction d’un Etat de dictature du prolétariat, la nécessité du Parti communiste dans la préparation et l’accomplissement de la révolution, la réalisation concrète du socialisme : tels sont les thèmes qui seront développés et qui pourront être débattus au cours de cette réunion.

Le mouvement communiste se réclamant du marxisme-léninisme, nous le savons, est aujourd’hui divisé en France comme dans d’autres pays. Nous savons aussi que sans l’existence d’un parti communiste ML unique, le mouvement ouvrier révolutionnaire restera impuissant.

Sans occulter les divergences qui nous divisent et sans penser qu’elles peuvent se dissiper à court terme, nous pensons donc qu’il faut nous saisir de toutes les occasions pour affirmer ce qui nous unit, que cela est utile et nécessaire pour avancer dans le processus incontournable d’unification.

La célébration politique du 90 ème anniversaire de la Révolution d’Octobre est l’une de ces occasions.

C’est pourquoi le CNU s’adresse à votre organisation pour l’inviter à participer à la réunion publique du 3 novembre, sans aucun préalable, excepté le respect de son contenu.

Bien entendu, les organisations politiques et les associations qui soutiendront publiquement ce rassemblement ou qui contribueront à son organisation auront la possibilité de s’y exprimer et, dans la mesure des possibilités matérielles, d’avoir une table de diffusion.

Voilà, camarades ce que le CNU vous propose.

Nous vous demandons de ne pas tarder à nous donner une réponse à cette invitation fraternelle afin de faciliter l’organisation de cette action politique.

De son côté, le CNU prendra les initiatives permettant d’associer à sa préparation toute organisation qui en fera la demande et il fera parvenir toutes les informations et matériaux utiles.

Recevez, chers camarades, notre salut révolutionnaire.

le 20 septembre 2007
Le coordinateur du CNU

pour tout contact :
ml.cnu@laposte.net



Faisons de cette commémoration une réussite.

Vous pouvez télécharger cette affiche sous différents formats à:

http://www.militcom.org/telechargements/R90.zip
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9126 messages postés
   Posté le 05-10-2007 à 21:31:44   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La révolution bolchévique n'est pas une icône inoffensive, la haine de la bourgeoisie envers elle ne s'est pas éteinte.
Il ne s'agit donc pas simplement de commémorer la victoire du prolétariat et de ses dirigeants Lénine et Staline.
Ses enseignements sont d'une grande actualité, nous y reviendrons.
Cette bonne initiative doit nous aider à en tirer des leçons pratiques pour l'action, et en particulier pour avancer dans l'unité des marxistes-léninistes.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
CMC
Grand classique (ou très bavard)
162 messages postés
   Posté le 05-10-2007 à 22:05:29   Voir le profil de CMC (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à CMC   

INFORMATION SUR LE DEROULEMENT DU MEETING

Une première partie avec des interventions d'organisations membres du CNU sur les leçons de la révolution d'Octobre autour des thèmes généraux suivants :


a) Octobre 1917 marque une rupture avec l’ancien monde et ouvre une nouvelle époque dans l’Histoire de l’Humanité et réalise les thèses de Marx et d’Engels sur la marche vers l’émancipation des travailleurs. Les effets internationaux de la Révolution bolchévique.



b) Octobre 1917 vérifie en pratique la nécessité de la Révolution violente. Oui, la prise du pouvoir par le prolétariat est possible !



c) Octobre 1917 impose un Etat de type nouveau, la dictature du prolétariat, le pouvoir des Soviets. Oui, l’exercice du pouvoir par le prolétariat est possible !



d) Octobre 1917 ouvre la voie à la construction d’une société socialiste débarrassée de l’exploitation. Oui, le socialisme est possible !



e) Octobre 1917 établit la nécessité du Parti dans la préparation et l’accomplissement des tâches de la Révolution.



f) Octobre 1917, un exemple de la conquête des masses par un Parti d’avant-garde.



Une deuxième partie : extraits du film Octobre (40 à 45 mn )



Une troisième partie : interventions d’organisations participantes non adhérentes du CNU et débat.
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
1917 messages postés
   Posté le 08-10-2007 à 04:52:25   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

Les EP appellent à soutenir cette initiative.

Message des Editions Prolétariennes

Nous saluons l’initiative et les participants de la commémoration du 90e anniversaire de la révolution d’octobre.

Le triomphe du capitalisme sur le féodalisme ne s’est pas réalisé sans coup férir ni sans douleur. Il a connu des aléas et des contre-révolutions et s’est prolongé sur une longue période, car les classes féodales se sont opposées violemment à leur renversement.
Mais la victoire du capitalisme sur le féodalisme était inéluctable.
De même la révolution socialiste a connu des succès et des revers.
Les capitalistes ont utilisé l’argent du pillage impérialiste pour corrompre l’aristocratie ouvrière et la violence la plus sauvage pour réprimer les révolutions prolétariennes.
Mais aujourd’hui les pays impérialistes voient leur domination ébranlée de toutes parts. Tandis qu’ils voudraient resserrer leurs rangs, une concurrence acharnée les divise et les conduit à déchirer les pactes sociaux de collaboration de classe, et à saper tout le fond de commerce des réformistes et des révisionnistes modernes.
Ainsi la bourgeoise prépare elle-même les conditions de sa propre fin.
Le chemin sera long et périlleux, mais en définitive et malgré toutes les vicissitudes, la victoire du socialisme sur le capitalisme est également inéluctable.
La révolution d’octobre 1917 est la première révolution prolétarienne victorieuse. Elle met fin à l’ère des révolutions bourgeoises dans les pays impérialistes et ouvre l’ère des révolutions prolétariennes, celle que nous vivons.
Pour cette raison, ses enseignements ne sont pas destinés à combler la curiosité des amateurs de grimoires et des rats de bibliothèque. Au contraire, l’obstination avec laquelle la bourgeoisie s’acharne à l’enterrer nous démontre que ses enseignements présentent pour la classe ouvrière de notre époque un intérêt pratique immédiat.
Comment ne pas faire le parallèle entre les réformistes et les révisionnistes de notre époque et ceux de 1917 que fustigeait Lénine au lendemain d’octobre 1917, dans « l’Etat et la révolution » ? Nous pouvons le citer sans en ôter un mot.

« Selon Marx, l'Etat est un organisme de domination de classe, un organisme d'oppression d'une classe par une autre ; c'est la création d'un "ordre" qui légalise et affermit cette oppression en modérant le conflit de classes. Selon l'opinion des politiciens petit-bourgeois, l'ordre est précisément la conciliation des classes, et non l'oppression d'une classe par une autre; modérer le conflit, c'est concilier, et non retirer certains moyens et procédés de combat aux classes opprimées en lutte pour le renversement des oppresseurs. »

Ainsi, dans la révolution de 1917, quand le problème de la signification et du rôle de l'Etat se posa dans toute son ampleur, pratiquement, comme un problème d'action immédiate et, qui plus est, d'action de masse, socialistes-révolutionnaires et menchéviks versèrent tous, d'emblée et sans réserve, dans la théorie petite-bourgeoise de la "conciliation" des classes par l'"Etat". D'innombrables résolutions et articles d'hommes politiques de ces deux partis sont tout imprégnés de cette théorie petite-bourgeoise et philistine de la "conciliation". Que l'Etat soit l'organisme de domination d'une classe déterminée, qui ne peut pas être conciliée avec son antipode (avec la classe qui lui est opposée), c'est ce que la démocratie petite-bourgeoise ne peut jamais comprendre. L'attitude que nos socialistes-révolutionnaires et nos menchéviks observent envers l'Etat est une des preuves les plus évidentes qu'ils ne sont pas du tout des socialistes (ce que nous, bolchéviks, avons toujours démontré), mais des démocrates petits-bourgeois à phraséologie pseudo-socialiste.

D'autre part, il y a la déformation "kautskiste" du marxisme, qui est beaucoup plus subtile. "Théoriquement", on ne conteste ni que l'Etat soit un organisme de domination de classe, ni que les contradictions de classes soient inconciliables. Mais on perd de vue ou l'on estompe le fait suivant : si l'Etat est né du fait que les contradictions de classes sont inconciliables, s'il est un pouvoir placé au-dessus de la société et qui "lui devient de plus en plus étranger", il est clair que l'affranchissement de la classe opprimée est impossible, non seulement sans une révolution violente, mais aussi sans la suppression de l'appareil du pouvoir d'Etat qui a été créé par la classe dominante et dans lequel est matérialisé ce caractère "étranger". Cette conclusion, théoriquement claire par elle-même, Marx l'a tirée avec une parfaite précision, comme nous le verrons plus loin, de l'analyse historique concrète des tâches de la révolution. Et c'est précisément cette conclusion que Kautsky — nous le montrerons en détail dans la suite de notre exposé — a ... "oubliée" et dénaturée. »

Ce commentaire de Lénine n’a pas pris une ride.

A ce détail près cependant : les partis réformiste et révisionniste ne sont ni des partis petit-bourgeois ni ouvriers-bourgeois ni bourgeois-ouvriers ni quelque produit monstrueux d’une carpe et d’un lapin, mais bel et bien des partis bourgeois au service des monopoles capitalistes et du capitalisme d’état.

L’effondrement des socialistes lors des élections présidentielles en est une lumineuse illustration. Ces brigands en déroute s’invectivent et se piétinent pour servir de porte-serviette à celui qu’ils ont eux-mêmes désigné comme l’ennemi public numéro un.

Le désarroi des révisionnistes, échouant dans leurs combinaisons électoralistes, les rendrait pitoyables s’il n’étaient pas responsables de la division et de la destruction du parti communiste, de la chasse aux communistes marxistes-léninistes, menée en collusion avec la bourgeoisie, de la division et de la désorganisation de la classe ouvrière, dont ils ont trahi les intérêts fondamentaux au nom du « passage pacifique au socialisme ».

Les dernières élections présidentielles ont confirmé la justesse de la conception matérialiste-dialectique et de la position de classe des marxistes-léninistes, qui ont refusé d’entretenir la moindre illusion électoraliste en ne soutenant aucun candidat à la présidence de la république bourgeoise.
Cette coïncidence de vues n’est pas le fait du hasard mais repose sur notre héritage théorique commun et sur notre point de vue révolutionnaire prolétarien.

Notre unité progressera en s’appuyant sur de telles bases solides et elle se forgera au feu de la lutte de classe, dont la bourgeoisie ravive elle-même les cendres.
Nous parviendrons ainsi à reconstruire l’indispensable parti communiste sans lequel le prolétariat révolutionnaire est désarmé.
C’est là encore une leçon essentielle de la Commune de Paris et de la révolution d’octobre. Une leçon tirée par Marx, Engels, Lénine, Staline et Mao Tsé Toung.

C’est également une conclusion de notre expérience quotidienne.

--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Membre désinscrit
   Posté le 20-10-2007 à 20:21:50   

Par solidarité avec les camarades qui n'ont pas été invités, ou qui ne l'ont pas été dans des conditions satisfaisantes, je ne serai pas présent au meeting. Néanmoins je monte sur Paris pour le we, a priori du jeudi au lundi. Si certains camarades veulement me rencontrer, contactez-moi par MP.
Je remercie l'orga qui m'a envoyé une invitation, et je félicite l'(les) orga(s) qui a(ont) pris ses(leurs) responsabilités en invitant d'autres orgas ignorées jusqu'alors. En espérant que lors de la prochaine action unitaire tout le monde y mette de la bonne volonté, et que d'ici là le ménage soit fait au sein du CNU notamment.
CMC
Grand classique (ou très bavard)
162 messages postés
   Posté le 25-10-2007 à 19:31:12   Voir le profil de CMC (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à CMC   

Très personnaliste, camarade Oppong, ton dernier post !
Si on comprend bien, tu ne veux entrer que dans un costume taillé sur mesure !
Malheureusement, dans la lutte politique communiste, les choses ne se passent pas comme cela.
" là où le balai ne passe pas, a dit un dirigeant que tu connais, la poussière ne s'en va pas". Toi, tu préfères rester à l'écart et attendre que d'autres fassent le travail.
Réfléchis au fondement idéologique de ta position. Espèrons que tu rectifieras.
Allez, voyons nous au meeting. Ou viens voir. Après, tu donneras ton point de vue. Et nous en discuterons.


Edité le 25-10-2007 à 19:35:43 par CMC


sti
Grand classique (ou très bavard)
826 messages postés
   Posté le 26-10-2007 à 14:23:19   Voir le profil de sti (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à sti   

Ce dirigeant ne faisait pas entrer la poussière , lui. Il constatait sa présence dans une époque ou les grandes lignes étaient encore en formation ...
Pour donner des leçons de lutte politique, il faut être très, très sur de ce que l'on a soi même apporter à la dite lutte.
De ce point de vue, les communistes en france ne peuvent pas prétendre à des chairs de professeur, tous sans exception , mais encore plus lorsqu'ils ont mené des vies loin de l'adversité de la lutte de classe au quotidien (face au patron, à l'administration oppressive des "services publiques", face à la justice ...), et des comme ça, ca fourmille au sommet de l' "unité".
CMC
Grand classique (ou très bavard)
162 messages postés
   Posté le 26-10-2007 à 19:02:54   Voir le profil de CMC (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à CMC   

Toujours la même rengaine:
"Nous on est les bons parce qu'on a souffert. Les autres ils ne valent rien parce que ce sont des profs."
Inutile d'argumenter: Ce n'est pas un débat politique.
sti
Grand classique (ou très bavard)
826 messages postés
   Posté le 26-10-2007 à 22:50:54   Voir le profil de sti (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à sti   

Il s'agit de luttes et pas de souffrance. La seconde résulte de la première et est une assez bonne indicatrice de son niveau personnel d'implication dans la lutte, mais pas seulement c'est vrai ...
J'autocensure donc mon post précédent.
T'es qu'un intellectuel petit bourgeois comme le mouvement ouvrier en a compté tant. T'es pas le premier et t'es pas le dernier. L'idéologie que tu vehicules, mélange de doctrine et prétention à la représentation ouvrière a fait son temps, comme toi.
Joue donc à l'unité, taille toi-même ton costume sur mesure, on est jamais si bien servi que par soi-même.


Edité le 27-10-2007 à 18:04:32 par sti


armenak
oser lutter oser vaincre
Grand classique (ou très bavard)
armenak
295 messages postés
   Posté le 07-11-2007 à 22:32:06   Voir le profil de armenak (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à armenak   

alors?
que retirez-vous de ce meeting?
çà serait sympa de faire partager vos impressions à ceux qui n'ont pas pu s'y rendre.
Armenak
Paria
Les masses font et peuvent tout !
Grand classique (ou très bavard)
Paria
562 messages postés
   Posté le 09-11-2007 à 19:44:30   Voir le profil de Paria (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Paria   

Pas de grandes surprise pour ce meeting qui était vraiment consavrer à la comémoration, toutes critiques, ou tentative d'explication de l'échec (mot que l'on a pas beaucoup entendu) de l'expérince soviétique étaient apparement tabou.
Par conséquent la majorité des interventions ont été très "conformistes".
Malheuresement pas assez de temps pour le débat (à peine 30minutes).
Le point le plus positif, et celui pour lequel je me suis rendu à ce meeting, a été les rencontres/discussions avec des camarades venu d'un peut partout.
Melestam
6ème classique unanimement reconnu.
Grand classique (ou très bavard)
Melestam
249 messages postés
   Posté le 09-11-2007 à 21:24:05   Voir le profil de Melestam (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Melestam   

Même constatation que Paria.

--------------------
"Le boukharinisme est ainsi en définitive une thèse niant la négation de la négation."
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9126 messages postés
   Posté le 09-11-2007 à 22:01:34   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

merci pour vos témoignages, je n'ai pu m'y rendre.
Il n'a donc pas été question du révisionnisme ni de la scission du mouvement communiste international, c'est surprenant ?

Le PR"C"F avait fait de son côté un rassemblement au métro Charonne.
Quant à la bourgeoisie, elle a commenté plusieurs fois cet anniversaire à la radio en le présentant comme un "coup d'état minoritaire".
Il est remarquable qu'elle se soit sentie obligée de dénigrer la première révolution prolétarienne.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Melestam
6ème classique unanimement reconnu.
Grand classique (ou très bavard)
Melestam
249 messages postés
   Posté le 10-11-2007 à 14:18:36   Voir le profil de Melestam (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Melestam   

Le PRCF était également présent au meeting...

--------------------
"Le boukharinisme est ainsi en définitive une thèse niant la négation de la négation."
sti
Grand classique (ou très bavard)
826 messages postés
   Posté le 11-11-2007 à 11:44:44   Voir le profil de sti (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à sti   

Une table de presse avec un beau drapeau BBR ?
Paria
Les masses font et peuvent tout !
Grand classique (ou très bavard)
Paria
562 messages postés
   Posté le 11-11-2007 à 12:22:06   Voir le profil de Paria (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Paria   

Nan je crois qu'il s'y sont pris trop tard pour avoir une table de presse. Quel dommage...
firewarrior
Jeune Communiste
firewarrior
17 messages postés
   Posté le 11-11-2007 à 14:10:41   Voir le profil de firewarrior (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à firewarrior   

Oui, quel dommage et quelle tristesse. Surtout que du coup c'est le Bloc ML qui a "touché" ladite table de presse…

--------------------
La pensée nait de l'action, est une action, sert l'action.
CMC
Grand classique (ou très bavard)
162 messages postés
   Posté le 12-11-2007 à 13:46:53   Voir le profil de CMC (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à CMC   

Salut.

Je reviens d'Albanie et je découvre. C'est vraiment décevant, ces commentaires.
Qu'est-ce que cela veut dire que le Bloc ml de Belgique aurait "touché" la place du PRCF ?
Qu'est-ce que cette critique comme quoi il était exclu d'examiner les causes de la restauration du capitalisme en URSS ? Le thème du meeting était: les leçons de la révolution d'octobre ! : (... déjà expliqué ailleurs.)
Rien n'interdisait d'ailleurs à Paria d'intervenir sur ce point ou sur un autre !
Encore une fois, du dénigrement. Que du dénigrement.
Ce n'est pas ainsi, camarades que vous ferez bouger les choses.
Les interventions des organisations du CNU ( dont trois organisations de JCML) ont été très claires. Elles vont être publiées.
Si vous les avez écoutées, dites en quoi elles ne sont pas marxistes-léninistes.
Et discutons. Le reste n'est que réactions subjectives.
Au fait, vous ne dites rien des interventions du MLKP, des travailleurs sud-coréens en lutte contre la multinationales française "Lafarge", du camarade marocain, ni du contenu de l'intervention du Bloc ML de Belgique alors que certains nous accusaient de ne pas avoir invité ces camarades !
Pourquoi ?


Edité le 12-11-2007 à 13:48:04 par CMC


gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 12-11-2007 à 17:18:35   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

Juste sur la forme, parce que ce que je ne peux pas souffrir dans le mouvement communiste, c’est les attitudes des plus anciens faites pour épater la galerie et devant lesquels les plus jeunes sont censés devoir rester impressionnés

CMC a écrit :

Salut. Je reviens d'Albanie et je découvre. C'est vraiment décevant, ces commentaires.


Déjà le "Monnnnnnsieur je reviens d’Albanie", c’est puéril que vous vous la jouiez ici, habité par les esprits des plus illustres, devrait-il s’appeler Enver Hoxha. Revenir d’Albanie, y repartir, en revenir, et certainement bientôt, dérouler devant tous l'album de famille etc. etc. etc. ne nous vous donne pas autorité pour chercher à intimider ici nos jeunes intervenants.

CMC a écrit :

Qu'est-ce que cette critique comme quoi il était exclu d'examiner les causes de la restauration du capitalisme en URSS ? Le thème du meeting était: les leçons de la révolution d'octobre ! : (... déjà expliqué ailleurs.)


C’est une critique et elle à le mérite d’exister et je ne l’ai pas ressenti, moi, comme inamicale envers votre kermesse, pour preuve Paria y fût présent. Si vous n’êtes pas d’accord, "Monnnnnnnsieur je reviens d’Albanie", avec son propos, vous expliquez pourquoi sur un autre ton et surtout dans le respect des plus jeunes, vous ne faites pas ici la classe.

CMC a écrit :

Rien n'interdisait d'ailleurs à Paria d'intervenir sur ce point ou sur un autre !


Sans vouloir ici camper le défense de qui que ce soit, je pense effectivement, moi aussi, que rien n’interdisait à Paria d’opérer comme il lui semblait bon. Il n’a fait ici que de rapporter un ressenti et c’était parfaitement légitime sans que pour autant, "passionaria Albanaise", vous vous sentiez autorisé à le pousser à des explications autocritiques

CMC a écrit :

Encore une fois, du dénigrement. Que du dénigrement. Ce n'est pas ainsi, camarades que vous ferez bouger les choses.


Encore de la leçon faisant dans le raccourci sibyllin! Décidément, faut-il que vous en ayez amassé à satiété pour en distribuer autant, aussi je crains qu’il y en ai beaucoup relevant de la fantasmagorie.

CMC a écrit :

Les interventions des organisations du CNU ( dont trois organisations de JCML) ont été très claires. Elles vont être publiées. Si vous les avez écoutées, dites en quoi elles ne sont pas marxistes-léninistes. Et discutons. Le reste n'est que réactions subjectives.


Non "Monnnnnnsieur je reviens d’Albanie", ce qui est subjectif, c’est de prétendre à la vérité du savoir théorique, l’aigle rouge ne plane plus depuis des lustres sur la terre socialiste d’Albanie, et surtout n’est plus en état de décerner à qui que se soit des doctorats en Marxisme-léninisme pour juger de l’authenticité de ce qui en retourne où pas.

Allez, reprenez votre souffle, faite comme votre avion, atterrissez et respirer profondément, ça ira mieux. Je sais que c’est plaisant de rester en altitude, mais faites attention cela vous grise un individu en éloignant de la réalité.


Edité le 12-11-2007 à 19:00:14 par gorki




--------------------
L'émancipation des ouvriers sera l'œuvre des ouvriers eux-mêmes
firewarrior
Jeune Communiste
firewarrior
17 messages postés
   Posté le 12-11-2007 à 18:06:55   Voir le profil de firewarrior (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à firewarrior   

Camarade CMC,
Je rentre des cours et je découvre...
Je n'étais pas présent au meeting commémoratif de la révolution d'Octobre à Paris. De plus le Bloc ML (ou je suis stagiaire, donc en formation) n'a pas tenu de réunion depuis le 3 novembre. Je serai donc bien en peine de faire le moindre commentaire sur ce qui s'est dit ou pas durant le meeting puisque les camarades présents a Paris sont sensés faire rapport, justement, lors de la prochaine réunion du Bloc ML. En fait, je n'ai fait que réagir au post du camarade Paria sur le ton de la plaisanterie. Il n'est cependant pas inexact de dire que je n'éprouve pas une sympathie débordante pour le PRCF. J'ai pu lire ici, sur le forum, certains de leurs textes et j’ai eu à affronter leur excroissance malfaisante dénommée "Ares" sur le fuc…Donc, foin d’hypocrisie, je n’ai pas éprouvé le moindre sentiment de tristesse lorsque Paria m’a appris que cette orga n’avait pas obtenu de table de presse au meeting. Rien de plus, rien de moins.


Edité le 12-11-2007 à 18:18:26 par firewarrior




--------------------
La pensée nait de l'action, est une action, sert l'action.
CMC
Grand classique (ou très bavard)
162 messages postés
   Posté le 12-11-2007 à 21:11:07   Voir le profil de CMC (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à CMC   

Aucun échange politique sérieux, sur la base de la réalité, n'étant possible sur ce forum, le CMC se retire et n'y interviendra plus.


CMC
Paria
Les masses font et peuvent tout !
Grand classique (ou très bavard)
Paria
562 messages postés
   Posté le 12-11-2007 à 22:34:25   Voir le profil de Paria (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Paria   

CMC a écrit :

Aucun échange politique sérieux, sur la base de la réalité, n'étant possible sur ce forum, le CMC se retire et n'y interviendra plus.


Vous avez poster ce message 6 heures seulement après le précédent... J'ai du mal à comprendre cette décision alors que je n'ai même pas eu le temps de répondre.

CMC a écrit :

Qu'est-ce que cette critique comme quoi il était exclu d'examiner les causes de la restauration du capitalisme en URSS ?


C'est ce que j'ai cru comprendre, et d'ailleurs un menbre de la tribune a lui même utilisé le terme "tabou" (certes sur el ton de la plaisanterie) concernant l'analyse des erreurs de l'expérience soviétique. (Pour rappel ça a été dis lros de l'intervention de VP)

CMC a écrit :

Qu'est-ce que cette critique comme quoi il était exclu d'examiner les causes de la restauration du capitalisme en URSS ?


J'avais cru comprendre que ce sujet devait éviter d'êter aborder lors de ce meeting. De plus le temps consacré au débat fut très limité.

CMC a écrit :

Encore une fois, du dénigrement. Que du dénigrement.
Ce n'est pas ainsi, camarades que vous ferez bouger les choses.


Je passe sur le blabla... Juste une simple remarque : si vous refusez toute critique (ici celle meeting) vous ne ferez certainement pas bouger grand chose non plus.

CMC a écrit :

Les interventions des organisations du CNU ( dont trois organisations de JCML) ont été très claires. Elles vont être publiées.Si vous les avez écoutées, dites en quoi elles ne sont pas marxistes-léninistes.


Qui a dis ou insinué ceci?
Certaines étaient interressante, comme celle des JCML du Rhône sur le travail légal/travail illégal.

CMC a écrit :

Et discutons. Le reste n'est que réactions subjectives.


En effet, le camarade armenak a sollicité nos impressions, nos avis, donc à partir de là mon intervention était évidement subjective...

CMC a écrit :

Au fait, vous ne dites rien des interventions du MLKP, des travailleurs sud-coréens en lutte contre la multinationales française "Lafarge", du camarade marocain, ni du contenu de l'intervention du Bloc ML de Belgique alors que certains nous accusaient de ne pas avoir invité ces camarades !
Pourquoi ?


Je n'ai jamais eu la prétention de faire un résumé objectif etdétaillé de ce meeting, j'ai juste donner en bref mes impressions. Je n'ai en ce moment pas énormement de temps à consacrer au forum.
Donc je ne comprend donc pas très bien pourquoi vous vous êtes emballé comme ça...
Membre désinscrit
   Posté le 13-11-2007 à 08:37:14   

Je pense que Paria a fait le tour de la question.
Je rajouterais juste

CMC a écrit :

Je reviens d'Albanie...


T'aurais mieux fait d'y rester, "camarade" CMC.
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
1917 messages postés
   Posté le 14-11-2007 à 05:25:34   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

oppong a écrit :

Je pense que Paria a fait le tour de la question.


CMC a écrit :

Je reviens d'Albanie...


oppong a écrit :

T'aurais mieux fait d'y rester, "camarade" CMC.


Pourquoi cette attitude agressive ? Est-ce utile ?

Je n'ai pas pu être présent à ce meeting, donc je m'abstiendrai de commentaires. Cependant, je vais lire avec intérêt toutes les contributions sur ce sujet sur le FML ou le FJGML.
Il me semble quand même que nous devrions nous appuyer sur ce qui est positif aujourd'hui et qui va dans le sens de l'unité des communistes ML, de même que nous devrions saluer comme positif la création de plusieurs organisations de JCML.

--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Membre désinscrit
   Posté le 14-11-2007 à 08:37:34   

Finimore a écrit :

Pourquoi cette attitude agressive ? Est-ce utile ?

Je ne pense pas, c'était juste pour me défouler. Vu que vous êtes plusieurs (anciens) sur ce forum, et un grand nombre plus généralement dans le mouvement ML, à prendre les gens (et surtout les jeunes) pour des cons, je ne prends plus de gants. Les leçons de morale, sachant tout ce que je sais sur pas mal de membres du mouvement, les vieilles pratiques, l'absence totale d'auto-critique, ça me fait doucement rigoler (dans le style vaut mieux en rire qu'en pleurer)

Finimore a écrit :

Il me semble quand même que nous devrions nous appuyer sur ce qui est positif aujourd'hui et qui va dans le sens de l'unité des communistes ML, de même que nous devrions saluer comme positif la création de plusieurs organisations de JCML.

Je trouve effectivement très positif le mouvement lancé par ome d'oc/occitan rouge et les JCML. Pour le reste...
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3 Page suivante
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises  90 ème anniversaire de la révolutionNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum