Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation, pour permettre la mesure d'audience et à des fins publicitaires. Les données collectées peuvent être partagées avec des tiers.X
Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  les luttes du Maghreb 

 Algérie, seconde patrie du lambertisme.

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Melestam
6ème classique unanimement reconnu.
Grand classique (ou très bavard)
Melestam
249 messages postés
   Posté le 19-05-2007 à 22:43:36   Voir le profil de Melestam (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Melestam   

ALGER (AFP) - Les partis de l'Alliance présidentielle soutenant le président Abdelaziz Bouteflika, ont conservé, avec 249 sièges sur 389, la majorité absolue dans la nouvelle Assemblée algérienne issue des élections législatives de jeudi.
Ce scrutin a été marqué par un taux de participation faible, deux inscrits sur trois ayant boudé les urnes.

Selon les chiffres officiels annoncés par le ministre de l'Intérieur Yazid Zerhouni,l'ancien parti unique, le Front de libération nationale (FLN, nationaliste), arrivé en tête avec 136 sièges en perd 38 par rapport aux législatives de 2002, au profit notamment de ses deux alliés de l'Alliance, le Rassemblement national démocratique (RND - Libéral) et le Mouvement de la société de la paix (MSP - islamique).
Chacun de ces partis gagnent 14 sièges, envoyant respectivement 61 et 52 députés à la nouvelle Assemblée, la troisième pluraliste depuis 1997.

Ce reclassement politique au sein de l'Alliance présidentielle devrait être suivi par une redistribution de portefeuilles au détriment du FLN dans le prochain gouvernement dont l'actuel chef Abdelaziz Belkhadem (FLN) doit donner sa démission dans les prochains jours pour permettre au chef de l'Etat de former la nouvelle équipe gouvernementale.

Révélation des législatives, le Parti des Travailleurs (PT, gauche radicale) de Louiza Hanoune obtient 26 sièges devenant la première force politique représentée à l'Assemblée après les partis de l'Alliance présidentielle.

Populaire parmi les travailleurs, proche des syndicats, Mme Hanoune, 52 ans, partisane d'un renforcement du secteur public, a fustigé durant sa campagne le Fonds monétaire international (FMI), la Banque Mondiale et l'OMC et fait des ministres libéraux de l'Energie Chakib Khelil et des Participations Hamid Temmar, dont elle réclame la démission depuis plusieurs années, ses têtes de turcs.

Mme Hanoune est populaire parmi les anciens militants du Front islamique du salut (FIS - dissous) pour s'être opposée à l'annulation par l'armée des législatives de décembre 1991 remportées par ce parti.


Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD, laïc), qui obtient 19 sièges, rétablit sa représentation parlementaire de 1997 après avoir boycotté les législatives de 2002. Il remporte la moitié des sièges du département de Tizi Ouzou (Kabylie), bénéficiant du boycottage du scrutin par le Front des forces socialistes (FFS) du dirigeant historique Hocine Aït-Ahmed.

Le parti islamique d'El-Islah ("Réforme" s'effondre. Il n'obtient que 3 sièges contre 43 dans l'Assemblée sortante, après avoir été privé de son leader charismatique Abdallah Djaballah, dont la candidature avait été écartée par l'administration.

Les Indépendants, avec 33 sièges, contre 30 dans la précédente législature, confortent légèrement leur présence, malgré les multiples obstacles administratifs dressés par les autorités à leur candidatures: augmentation des parrainages, multiplication des formulaires et des garanties.

Plusieurs autres petits partis à l'influence locale - comme le Front national algérien (FNA - 13 sièges) et du Mouvement pour la jeunesse et la démocratie (MJD - 5 sièges) de Chalabia Mahdjoubi - obtiennent quelques sièges.

Le MJD s'était distingué dans les années 1990 en prônant la liberté sexuelle et la réouverture des maisons closes.

M. Zerhouni a affirmé: ces "élections ont montré l'efficacité et le sérieux" des garanties mises en place pour assurer "la transparence du vote".

Il a minimisé l'importance des fraudes signalées par la Commission de surveillance des élections (CNPSEL).


Le PT obtient à Alger autant de sièges que le FLN.

Le PT algérien a une ligne semblable à son homonyme français. C'est un machin ultra-opportuniste au service des compradores algériens. En gros leur discours c'est : "si ça va mal en Algérie, c'est la faute des Américains". Quasiment pas une seule critique de Bouteflika et de sa clique. Il ont soutenu tous les manoeuvres électoralistes du régime algériens : élections anticipé de 1999, Réconciliation nationale... Le programme de transition illustré. Site internet à chier et slogan qui tue : "Le parti qui dit ce qu'il fait et qui fait ce qu'il dit." . Dans son programme, on trouve la défense du syndicat bureaucratique-jaune-officiel (l'UGTA) le chauvinisme arabe (Contre "l'encouragement des particularismes locaux", c'est à dire le soutient répression du mouvement national Amazigh). Rien d'original, tous les trotskystes du monde ont les mêmes tares.

Le taux de participation n'as été que de 35%, 15% seulement dans certaines wilayas ! Le PT, lui, progresse.

L PT algériens, de fait, sert de parti gauchiste officiel comme LO ou la LCR en France. Il un régime totalement discrédité auprès des masses à se maintenir en vie.


Edité le 20-01-2018 à 11:56:48 par Xuan




--------------------
"Le boukharinisme est ainsi en définitive une thèse niant la négation de la négation."
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
1986 messages postés
   Posté le 21-05-2007 à 04:11:28   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

J'ai vu récemment un DVD retraçant la vie militante de Messali Hadj -et du PPA-MNA- Les trotskistes -lambertistes- (Pierre Lambert y ait interviewé et Louiza Hanoune également, ainsi que des fondateurs du MNA) ont été présents autour de Messali Hadj. Les Lambertistes soutenaient le MNA contre le FLN.


--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
sti
Grand classique (ou très bavard)
826 messages postés
   Posté le 21-05-2007 à 22:17:47   Voir le profil de sti (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à sti   

tu peux nous donner les références du DVD ?
Melestam
6ème classique unanimement reconnu.
Grand classique (ou très bavard)
Melestam
249 messages postés
   Posté le 22-05-2007 à 12:43:40   Voir le profil de Melestam (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Melestam   

Ouai, ce serait intéressant.


--------------------
"Le boukharinisme est ainsi en définitive une thèse niant la négation de la négation."
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
1986 messages postés
   Posté le 24-05-2007 à 04:28:56   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

sti a écrit :

tu peux nous donner les références du DVD ?


Messali Hadj, une vie au service du peuple Algérien.

Je peux éventuellement envoyer le dvd...

Puisqu'on parle dvd, je viens de recevoir 7 dvd de l'INEM il s'agit de conférences des années 92-94 et 2002 il y a notamment plusieurs conf sur Staline "les mérites de staline" "l'épuration de 1937-1938 en URSS" , une conférence d'herwig Lerouge sur la montée du fascisme dans les années 30 et aussi une de Baudouin Deckers sur la Chine (avec un débat à la fin) -suite au voyage de 2002 en chine-...


--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
1986 messages postés
   Posté le 29-08-2014 à 05:22:32   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

Encore des affirmations, des amalgames et des raccourcis !!!

Quand est-ce que tu prendras le temps de réfléchir avant de poster tes messages ?

Tu fais comme si les trotskistes parlaient d'une seule voix sur le sujet de l'Algérie, de Messali Hadj, de la Bosnie...or, il n'en est rien !

Combattre le trotskisme oui, mais pas en disant n'importe quoi ! C'est aussi une question de crédibilité.

--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
1986 messages postés
   Posté le 29-08-2014 à 08:08:43   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

marquetalia, tu abordes dans ce topic consacré à l'Algérie le sujet des trotskistes et de la Yougoslavie. J'ai fais un sujet concernant "La yougoslavie, Milosevie, UCK les trostks et les ml
http://humaniterouge.alloforum.com/yougoslavie-milosevic-trotsks-t4916-1.html
J'y montre très clairement que sur le sujet de la guerre en Yougoslavie ou de l'UCK, il y avait des positions très différentes entres les trotskistes et aussi entres les ml.

--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  les luttes du Maghreb  Algérie, seconde patrie du lambertisme.Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum